Illustration Accueil Encyclopédie(s) Recherche Archives Impression Facebook Style


Dans "en savoir plus", je raconte les "dessous"...


A suivre !
logo entête

Autres catégories
(encyclopédies secondaires, par catégories et/ou mot(s)-clef(s) ; 120, au 26 Janvier 2021) :

Encyclopédie(s) principale(s) :

Plantes comestibles/alimentaires et, dans une moindre mesure, "utiles" ;
sauvages à (perma)cultivées ; annuelles à pérenn(isé)es
(plantes "potagères"*, par noms français courant ou noms latins/botaniques)


* plantes "potagères" au sens (très) large du terme (voir explication détaillée sur la page concernée).



Illustration

Le potager d'un curieux : histoire, culture et usages de 250 plantes comestibles, peu connues ou inconnue
(par Auguste Pailleux et Désiré Bois, 3ème édition de 1899)

(301 espèces - liste non exhaustive)

A

Abelmoschus esculentus , Gombo

$1

Note : ****

Détails : Fruit (immatures) comestible.(1*)



Gousses (capsules), fleurs, graines, feuilles, légume. Les gousses sont consommées cuites ; elles sont visqueuses, mais moins si frites ; elles sont moins collantes aussi, si un peu de citron est ajouté.

Les graines séchées réduites en poudre peuvent être utilisés dans les soupes ; elles épaississent la soupe ; en outre, elles peuvent être picklées (marinées dans du vinaigre).

Les jeunes feuilles peuvent être consommées cuites (ex. : comme potherbe) ; elles peuvent être séchées et stockés.

Les fleurs aussi peuvent être mangées.

Le gombo est congelé et mis en conserve.

Les graines sont grillées et utilisées comme un substitut de café.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Acer glabrum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (graines), feuille et tronc (écorce) comestibles.



Graines, feuilles, écorce. Les jeunes pousses sont cuites et consommées (ex. : comme potherbe).

Des feuilles séchées ont été utilisées comme épice.

Les graines sont bouillies et mangées après que les ailes aient été supprimées.

L'écorce interne est séchée et broyée en farine, puis utilisée dans les soupes pour les épaissir.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Acmella oleracea , Brède mafane
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4/-5°C, zone 9b

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (cruesµ3(4(+x),+x),7, cuites [légume et/ou aromatisantes [relevé/poivré] et fleur (aromatisantes [poivre/anesthésiant]) comestibles..(1*)



Feuilles, légume, fleurs. Les feuilles sont consommées crues ou cuites à la vapeur (ex. : comme potherbe, brède) ; les feuilles crues sont utilisées pour aromatiser les salades ; le goût épicé est détruit à la cuisson.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les feuilles, lorsqu'elles sont mâchées, peuvent causer un engourdissement de la bouche ; la substance chimique est appelée spilantholµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Actinostemma paniculatum ,
$1

Détails : Ces tubercules sont lisses et d'un blanc pur au moment de l'arrachage ; ils contiennent une fécule abondante, mais ont une saveur amère aussi prononcée que celle de la Coloquinte, qui les rend absolumènt immangeables. Il est possible, cependant, qu'une préparation spéciale permette d'en utiliser la fécule.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agriophyllum squarrosum , Soulkhir

$1

Note : *

Détails : Graines consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Alectoria jubata ,
$1

Détails : Plante (lichen). Elle est utilisée comme nourriture ; elle est utilisée comme une source d'énergie (glucides) dans le brassage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Allium macrostemon ,
$1

Note : ***

Détails : Les Aïnos en mangent généralement les bulbes à l'état frais, en salade, et les emploient quelquefois aussi « pour donner une délicate saveur aux aliments ». Feuilles cuites comme potherbe ? (qp*).(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium neapolitanum , Ail blanc

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/oucondiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium oleraceum , Ail des jardins

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille, racine (bulbes), fleur et fruit (bulbilles) comestibles (aromatisants ((crus/cuits))1).(1*)



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium ramosum , Ail à fleurs comestibles

$1$1$1

Note : ****

Détails : Les feuilles sont consommées crues ou utilisées pour aromatiser les autres aliments. Les Chinois mangent la plante entière à l'état cru. Elle fleurit au mois d'août, et, à cette époque de l'année, on en vend aux marchés les fleurs coupées, qu'ils mangent également. Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium roseum , Ail rose

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium rubellum ,
$1

Note : ***

Détails : Produit des bulbes plus fortement piquants que ceux des Oignons ordinaires. Le capitaine Pogson les considère comme sudorifiques. Ses feuilles forment, dit-on, un bon condiment. Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium thunbergii ,
$1$1$1

Note : ***

Détails : Fleurs, feuilles, racines, bulbes.

-les jeunes plants et feuilles sont consommés crus ; ils sont également utilisés dans les soupes et utilisés comme herbe potagère (potherbe).

-les bulbes sont picklés (marinés dans du vinaigre).

Bulbes et feuilles consommés crus ou cuits, comme aliment et/ou condiment.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium x proliferum , Oignon rocambole

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes (dont bulbilles aériens) : crus ou cuits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



L'oignon Catawissa est considéré comme une variété.


Précautions

ATTENTION : risque de confusion entre certaines espèces (notamment l'ail des ours [Allium ursinum]) et le muguet (Convallaria majalis) ou la colchique (Colchium autumnale) qui sont tous les 2 très toxiquesµ{{{~~1µ.
(1*)La plante entière contiendrait des alcaloïdes, toxiques à fortes dosesµ{{{27(+x)µ ; il y a eu des cas d'intoxication causée par la consommation, en grandes quantités et par certains mammifères, de cette plante ; les chiens semblent être particulièrement sensiblesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Alnus rubra ,
$1

Note : **

Détails : Bois - arôme, écorce, bourgeons, chatons. Le bois est utilisé pour fumer le poisson, car il donne une saveur. Il est également utilisé dans les restaurant grills.

Le tissu (la couche) de cambium visqueux entre le bois et l'écorce est mangé ; il peut aussi être séché et stocké.

Les bourgeons et les jeunes chatons sont comestibles mais pas savoureux ; ils sont riches en protéines.


Précautions

(1*)ATTENTION : l'écorce interne fraîchement récoltée est émétique, mais est saine une fois qu'elle a été séchéeµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Alstroemeria ligtu , Lis des Incas

$1

Note : ***

Détails : Racines consommées comme source d'amidon. L'Alstroemère Liuto parait être celle qui donne le véritable Chuno (ou Chuno de Liuto), fécule que l'on extrait des tubercules par le même moyen que l'on extrait la fécule des Pommes de terre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amaranthus albus , Amaranthe blanche

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Jeunes et/ou tendres feuilles et pousses utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amaranthus blitum , Amaranthe blette

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe, brède, substitut d'épinard}, salade]), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



L'Amarante oléracée et ses variétés sont cultivées sur une grande échelle par les indigènes dans l'Inde entière. On en fait usage pendant les pluies. La partie de la plante qui se mange est sa tige, qui est tendre et succulente. On la coupe en petits morceaux et on la prépare comme les Haricots. Cette plante utile et comestible est très commune aux Antilles. On la rencontre partout. Les habitants en mangent les feuilles, assaisonnées comme celles des Épinards de France, auxquels elle ressemble assez par son port. On la fait entrer dans le fameux ragoût créole nommé Calalou en lui associant des bourgeons de Giraumon, du Pourpier, du Gombo, de la Morelle laman, une volaille, un morceau de jambon, des crabes, des écrevisses et surtout beaucoup de Piment. » (Descourtilz, Flore des Antilles). Au Brésil, cette espèce et l'A. flavus L. se mangent comme les Épinards. On les confond toutes les deux sous le nom vulgaire de Caruru.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amaranthus caudatus , Amaranthe caudée

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées [nourriture/aliment : pseudo-céréale2] : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Jeunes et/ou tendres feuilles et pousses utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amaranthus giganteus ,
Détails : Amaranthus giganteus L'Hér. ex Moq. 1849 (nom irrésolu, selon TPL) ou Amaranthus giganteus Besser 1816 (nom irrésolu, selon TPL)


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amaranthus hypochondriacus , Amaranthe géante à grains

$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites [nourriture/aliment : légume, salade]), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines séchées [nourriture/aliment : pseudo-céréale2] : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Au Brésil, cette espèce et l'A. blitum L. se mangent comme les Épinards. On les confond toutes les deux sous le nom vulgaire de Caruru.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Note médicinale : ***

Amaranthus palmeri , Amaranthe de Palmer

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amaranthus spinosus , Amaranthe épineuse

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites [nourriture/aliment : légume, salade]), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Les Madécasses la mangent comme herbe potagère (potherbe) sous le nom de Anampatsa. Cette espèce est employée au même usage dans beaucoup de régions, nolamment dans l'Inde, où on l'appelle Kantanatya.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Note médicinale : ***

Amaranthus tricolor , Amaranthe tricolore

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites [nourriture/aliment : légume, salade]), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles(1*)



Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe)


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs moisµ{{{1µ.

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensifµ{{{1µ.

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ

Note médicinale : *

Amaranthus viridis , Amarante verte

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites [nourriture/aliment : légume, salade]), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Note médicinale : **

Amorphophallus konjac , Koniaku

$1

Note : ****

Détails : « ...soit cru, soit étant cuit à l'eau, le tubercule du Konniyakou n'est comestible ni pour l'homme ni pour les animaux ; heureusement il suffit d'un traitement (préparation) aussi simple que peu coûteux pour le transformer en un aliment sain et agréable ; tout le secret de l'opération consiste à lui faire subir l'action

d'un peu de lait de chaux, au moyen des procédés que l'auteur a vu mettre en usage par les Japonais, qui en préparent de grandes quantités. Les Japonais emploient le tubercule du Konniyakou comme aliment sous trois formes différentes ; mais la préparation fondamentale est la même, et il n'y a que les manipulations qui diffèrent un peu, ainsi que la forme donnée au produit fabriqué. Ainsi, ils préparent une sorte de vermicelle qu'ils appellent Chira take, une galette appelée simplement Konniyakou et enfin une sorte de gâteau sec connu sous le nom de Chiro ko. ».


Précautions

(1*)ATTENTION : plante toxique sans traitement préliminaire adéquateµ{{{~~76(+x)(dp*)µ.

Amphicarpaea bracteata , Haricot de terre
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -26°C

$1

Note : *****

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment : fruit et légume]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Anemone flaccida ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles fraiches ; feuilles consommées localement ; les Ainos mangent/consomment la plante (feuilles et tiges) ; le peuple en récolte de grandes quantités au printemps, quand elle est en fleur ; il la fait sécher pour l'hiver quoiqu'il en consomme un peu de verte. Il la mange bouillie avec du poisson ou quelquefois en soupe. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe)


Précautions

cf. consommation
Annesorhiza macrocarpa , Anyswortel

$1

Détails : Racines consommées localement. La partie comestible est la racine. « On croirait, nous disait M. Mac Owan, voir des Panais larges comme un doigt : leur saveur est telle qu'on pourrait supposer qu'elles ont été cuites avec del'Anis. ».


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Annesorhiza nuda , Anyswortel

$1

Détails : Racines comestibles. La partie comestible est la racine. « On croirait, nous disait M. Mac Owan, voir des Panais larges comme un doigt : leur saveur est telle qu'on pourrait supposer qu'elles ont été cuites avec del'Anis. ».


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Anredera baselloides , Boussingaultie

$1$1

Détails : Racine (tubercules crus ou cuits (de préférence) [nourriture/aliment]) et feuille (feuilles [nourriture/aliment : légume vert {cuisiné et utilisé comme les épinards}]) comestibles.



Plante importante localement. Les racines peuvent être mangées crues, mais la texture est gluante/visqueuse/ mucilagineuse. Quand elles sont bien cuites, elles perdent cette particularité et deviennent plutôt agréable à manger.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Apios americana , Glycine tubéreuse

$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment]) et racine (tubercules cuits : bouillis ou grillés [nourriture/aliment]) comestibles.



Plante cultivée. Légume potientiel.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Apodanthera palmeri ,
$1

Détails : Fruit. Les opinions varient quant à la comestibilité des Apodantherasµ{{{160(+x). Edward Palmer, qui a recueilli A. palmeri dans les environs de Guaymas en 1887, a déclaré que ses fiuits étaient comestibles à maturité en début de l'automne, ayant un goût "proche du melon" (1889:511 Watson, cité comme Apodanthera? Palmeri ). Dans les "Proceeding of the American academy of arts and sciences", de 1889, p. 50, M. Watson décrit, parmi les plantes nouvelles recueillies par le Dr Palmer, dans les plaines de Guaymas, une Cucurbitacée qu'il désigne sous le nom de Apodanthera (?) Palmeri Watson. Le fruit en serait comestible, et rappellerait le Concombre musqué par sa saveur. C'est là encore une plante qu'il serait utile de cultiver expérimentalement. Fruit consommé localement. Ces trois rapports tirent leur source de la même référence (Palmer) recueillie par Watson, puis publiée en 1889 ; donc la plante est-elle réellement consommable ? (qp*) en tout cas, il n'y a, apparemment, aucun retour sur une quelconque toxicité.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton angustifolius ,
$1

Détails : Fleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton crispus ,
$1

Détails : Tubercules consommés localement. Les racines de cette plante aquatique sont amylacées et d'un excellent goût.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton desertorum ,
$1

Détails : Tubercule.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton distachyos , Aponogéton à deux épis
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-18°C (zone 6)

$1$1

Note : **

Détails : Pédoncules foliaires consommés confits au vinaigre ou cuits. Tubercules consommés grillés, comme légume. Tubercules comestibles ; la partie de la plante qui porte les fleurs odorantes fournit un Épinard.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton junceus ,
$1$1$1

Détails : Cormes, feuilles, fleurs, tubercules.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton madagascariensis , Dentelle de Madagascar

$1

Détails : Racines consommées localement cuites, comme légume. Tubercules comestibles. De Flacourt, dans son Histoire de la grande isle de

Madagascar, dit : Ouvirandre, petites racines grosses

comme le pouce, très bonnes à manger


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton natans , Aponogeton à feuilles flottantes

$1

Détails : Les natifs sont passionnés pour ses racines, qui sont

presque aussi bonnes que les Pommes de terre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton undulatus ,
$1

Détails : Racines tubéreuses et comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton zosteraefolium ,
Détails : Taxon (nom latin/scientifique) absent des bases de données.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aptenia cordifolia , Ficoïde à feuille en coeur
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5/-7°C (températures tolérées sur de courtes périodes, selon J!)

$1

Détails : Feuilles. La cordifole se mange crue, comme le pourpier dont on retrouve le goût. Tant le goût que l'aspect en font une plante qui est appréciée en cuisine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Arachis hypogaea , Arachide
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8

$1

Note : *****

Détails : Fruit (graines cuites : bouillies ou grillées [nourriture/aliment : dont farine non panifiable et fécule]) comestible.(1*)



Plante d'importance majeure ; cultivée et objet d'export. Les graines sont utilisées également pour la fabrication de lait végétal


Précautions

(1*) Certaines personnes développent une allergie à ces grainesµ{{{27(+x)µ.

Aralia racemosa , Spignet

$1$1

Note : ***

Détails : Rhizomes utilisés en infusion et pour la fabrication de root-beer.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Arctium lappa , Bardane
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) µ1, fleurµ1, graines et racine (racines cuites [nourriture/aliment : légume]) comestibles.



-racine - crue ou cuite ; les très jeunes racines peuvent être consommées crues, mais les racines plus anciennes sont normalement cuites ; elles peuvent mesurer jusqu'à 120 cm de long et 2,5 cm de large au sommet, mais il est préférable de


Précautions

des précautions doivent être prises lors de la récolte de des graines, peu importe la quantité, car leurs poils minuscules peuvent être inhalés et ils sont toxiques ; peut provoquer des réactions allergiques ; contre-indiqué pendant la grossesseµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La bardane est l'une des herbes les plus détoxifiantes de la phytothérapie chinoise et occidentale [254]. La racine séchée de plantes âgées d'un an est l'herbe officielle, mais les feuilles et les fruits peuvent également être utilisés [4]. Il est utilisé pour traiter les affections causées par une «surcharge» de toxines, telles que la gorge et d'autres infections, les furoncles, les éruptions cutanées et d'autres problèmes de peau [254]. On pense que la racine est particulièrement efficace pour aider à éliminer les métaux lourds du corps [254]. La plante fait également partie d'une formule nord-américaine appelée essiac qui est un traitement populaire contre le cancer. Son efficacité n'a jamais été prouvée ou réfutée de manière fiable, car aucune étude contrôlée n'a été réalisée. Les autres herbes incluses dans la formule sont Rumex acetosella, Ulmus rubra et Rheum palmatum [254]. La plante est antibactérienne, antifongique, carminative [9, 21, 147, 165, 176]. Il a des propriétés apaisantes et mucilagineuses et est considéré comme l'un des remèdes les plus sûrs pour de nombreux types de maladies de la peau, brûlures, ecchymoses, etc. [4, 244]. Il est utilisé dans le traitement de l'herpès, de l'eczéma, de l'acné, de l'impétigo, de la teigne, des furoncles, des piqûres, etc. [244]. La plante peut être prise en interne sous forme d'infusion ou utilisée en externe comme lavage [244]. À utiliser avec prudence [165]. Les racines des plantes âgées d'un an sont récoltées au milieu de l'été et séchées. Ils sont altératifs, apéritifs, purificateurs de sang, cholagogue, dépuratifs, diaphorétiques, diurétiques et stomacaux [218, 222]. La graine est altérative, antiphlogistique, dépurative, diaphorétique et diurétique [218]. Des recherches récentes ont montré que les extraits de graines abaissent la glycémie [238]. La graine est récoltée en été et séchée pour une utilisation ultérieure [254]. La graine broyée est cataplasée sur des contusions [222]. Les feuilles sont cataplasées sur les brûlures,

Arracacia moschata ,
$1

Détails : L'A. moschata sert aux mêmes usages au Mexique (H. Baillon,

Histoire des Plantes., vol. VII, p. 193), que l'A. xanthorrhiza.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Arracacia xanthorhiza , Arracacha

$1

Note : ****

Détails : Racine (racines cuites [nourriture/aliment : légume, féculent comestible.



Plante cultivée localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Asparagus adscendens , Asperge des sables maritimes

$1

Note : **

Détails : La plante est source d'une fécule nutritive qui peut être utilisée comme le salep (qui est obtenu à partir de diverses espèces d'orchidées). La partie de la plante qui est utilisée n'est pas précisée mais il s'agit plus probablement de la racine. Pour faire le salep, la racine est séchée et broyée en poudre. Les jeunes pousses sont probablement comestibles, utilisées comme des asperges. L'Asparagus ascendens

Hamilt., originaire de l'Inde, produit des racines tubéreuses

dont on fait une sorte de salep nommé White Musli (Musli blanc). Délayé dans de l'eau, ce Musli constitue un agréable mucilage dépourvu de fécule et très estimé des indigènes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Asparagus cochinchinensis , Asperge chinoise

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Plante importante localement. Les tubercules, sont lavés pour enlever l'amertume, le noyau fibreux est enlevé et la racine est ensuite bouillie ou conservé dans du sucre. Les fruits sont comestibles selon certaines source et toxiques selon d'autres{{{~ ; peut-être qu'il s'agirait des graines torréfiées qui seraient comestibles ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Asparagus trichophyllus ,
$1

Détails : Ces Asperges peuvent être considérées comme plantes

alimentaires en Chine et au Japon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Athamanta sicula , Tinguarra

$1

Note : **

Détails : Racines consommées localement. Donne une racine charnue, rappelant par sa forme celle du Salsifis et ayant une saveur aromatique assez comparable à celle du Panais.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

B

Bambusa mitis ,

Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Basella alba , Baselle
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles cuites (bouillies) [nourriture/aliment : légume]) et fruit (fruits [colorant alimentaire]) comestible.



Aux Indes et en Amérique, on la cultive dans les jardins et l'on en mange les feuilles cuites (Brèdes), à la manière des épinards assaisonnées de diverses manières, et surtout épicées et pimentées, ce qu'on appelle alors Calalou-Baselle. Chaque pied peut fournir trois bons plats dans le cours de l'été.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Benincasa hispida , Courge à la cire

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits immatures [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement, feuille et fleur comestibles.



Fruits utilisés en Inde, confits dans du vinaigre, comme condiment. Plante cultivée en particulier au Japon. Le Bénincasa cérifère est un aliment délicat, léger, qui, préparé comme le Concombre, lui est, à notre avis, bien préférable. Les auteurs qui en ont parlé avant nous expriment la même opinion. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Bidens pilosa , Bident

$1

Note : **

Détails : Jeunes feuilles consommées comme légume vert (potherbe) en mélange avec du riz. Également source par fermentation d'une boisson alcoolisée : "sinitsit". « Plante mangée jeune et fraîche, bouillie et hachée comme les Épinards. Les naturels la mélangent ordinairement à la farine d'Arachide. ».


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Boerhavia diffusa , Ipecacuanha de Cayenne

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, racines, fruits, graines, prudence, légumes. Les feuilles tendres sont consommées cuites comme légume (ex. : potherbe) ; les feuilles récoltées peuvent être stockés pendant 6-7 jours.

La racine pivotante charnue est cuite et mangée.

Les graines sont ajoutées aux céréales. Dans sa Flore phanérogamique des Antilles françaises, p. 481, le R. P. Duss, professeur au Collège de la Basse-Terre, décrit ainsi le Calalou : « On appelle Calalou un mets exquis préparé avec de la petite Valériane à feuilles argentées en dessous, vulgairement nommée Patagon (Boerhaavia paniculata), et de nombreux autres ingrédients (cf. Xanthosoma helleborifolium, pour la liste complète).(1*)


Précautions

(1*)Attention : il peut causer de la diarrhée s'il est consommé en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ

Note médicinale : ****

Brassica juncea , Moutarde chinoise
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-5°C ? (qp*)

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et tiges consommées {crues ou cuite} [nourriture/aliment : légume, fleur (inflorescences : idem feuille) et fruit (graines [assaisonnement : condiment] ; et extrait graines (huile) [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestibles.



Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brassica napus , Colza

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles et tiges consommées {crues ou cuite} [nourriture/aliment, fleur (inflorescences (jeunes tiges fleuries, fleurs et boutons/bourgeons floraux) : idem feuille{{{~) et fruit (extrait graines (huile) [nourriture/aliment : huile alimentaire {huile de colza}]) comestibles.



Nombreux cultivars. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Brassica rapa , Navet : navet sauvage (chou champêtre) et navet cultivé

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Racine, graines, feuille (feuille et pousses tendres), fleur (dont bourgeons) comestibles.



Racines brutes/crues.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Bunium pachypodum , Talruda d'Algérie

$1

Détails : Les gens du pays mangent les tubercules du Talruda

crus, bouillis ou torréfiés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

C

Calathea allouia , Topinambour blanc

$1$1

Note : ****

Détails : On extrait des tubercules de cette plante une fécule qui ressemble beaucoup à celle de l'Arrow-root ; elle est cultivée à la Guadeloupe, où on la connaît sous le nom de Moustache de Barbade (R,oscoe, loc. cit.). Les racines sont garnies de tubercules plus ou moins gros, qui sont bons à manger cuits sous la cendre (Aublet, loc. cit.).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Calochortus luteus , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12/-13°C

$1

Note : **

Détails : Bulbe ; les Indiens de l'Utah et de l'Arizona mangent les bulbes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Calystegia pubescens , Kitesh

$1

Note : *

Détails : Racines consommées localement bouillies. MM. Batchelor et Kingo Miyabe : "Ainu Economie plants" ("Transactions of the Asiatic Society of Japan", p. 226), disent que les longues et grêles racines de cette plante sont déterrées au printemps par les Aïnos, auxquels elles servent de nourriture. Ils les mangent rôties ou bouillies, seules ou avec d'autres aliments tels que le riz ou le millet.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Camassia quamash , Quamash

$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes cuits (bouillis ou grillés)) comestible.



Consommés par les natifs ; plante de très grande importance historique locale qui a été l'une des bases alimentaires des natifs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Camassia scilloides , Camassie faux-scille

$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes crus ou cuits) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Canna flaccida , Balisier

$1

Détails : Simmonds le cite parmi les Cannas dont le tubercule râpé donne de l'amidon. Racines sources d'arrowroot.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Canna glauca ,
$1$1

Note : **

Détails : Simmonds le cite parmi les Cannas dont le tubercule râpé donne de l'amidon. Rhizomes sources d'arrowroot, consommés localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Canna indica , Canna comestible

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit et racine (racines {tubercules}) comestibles. Cette espèce est originaire de l'île de la Trinité, où elle est cultivée très en grand. Elle fournit la fécule appelée Canna-root » (Heuzé)µ{{{76(+x).



Les rhizomes sont récoltés tous les 4 à 8 mois, ils sont consommés cuits ou grillés.

De la pulpe râpée on en extrait de l'amidon qui est utilisé dans l'industrie tel quel ou pour confectionner des pâtes alimentaires (vermicelles chinois).

On extrait de son rhizome une fécule qu'on a appelée

fécule de Chouchoute, fécule de Toloman, fécule de

Tolomane, fécule de Tulema ; elle entre dans la confection de pains, puddings, gâteaux et biscuits (appelés achiras), confiseries et sucreries ou comme épaississant entrant dans la composition de desserts.

Racines sources d'arrowroot.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Canna paniculata ,
$1

Détails : Canna alimentaire. Rhizomes sources d'arrowroot.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Canna tuerckheimii ,
$1

Détails : Canna alimentaire. Rhizomes sources d'arrowroot.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cardamine yezoensis ,
$1$1

Détails : «Feuilles et rhizomes consommés localement.».. «D'après MM. Batchelor et Miyabe (Transactions of the Asiatic Society of Japan - Ainu Economie plants, 1893, p. 215) : « Au commencement du printemps, on recueille les jeunes feuilles et les nouveaux rhizomes, comme nourriture, les parties plus vieilles des racines sont rejetées. Pour augmenter leur saveur piquante, les Aïnos, en quelques endroits, ont appris à mettre les feuilles et les rhizomes ensemble, dans des bouteilles qu'ils gardent bien bouchées un jour environ avant de s'en servir. Le Risesseri est généralement bouilli avant d'être mangé. »». Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cardiocrinum cordatum ,
$1$1

Note : **

Détails : Amidon extrait des bulbes consommé localement. Bulbes et feuilles consommées localement comme légume (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Centranthus macrosiphon , Valériane à grosses tiges

$1

Note : **

Détails : La plante a été recommandée comme une succédanée des Mâches. Revue horticole, 1872, page 259, sous le litre de (Une bonne salade trop peu connue) : les jeunes tiges sont elles-mêmes très tendres et très comestibles, et si, dès la première fourchetée, on est un peu surpris par la légère amertume de cette salade, on sera tout étonné de la trouver plus agréable à mesure qu'on en mangera davantage, et finalement on sera convaincu que c'est une salade excellente en même temps qu'elle est excessivement inoffensive, et on pourrait ajouter une des plus saines et des plus hygiéniques, puisqu'elle appartient à la famille des Valérianées. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Chenopodium auricomum , Épinard d'Australie

$1

Note : **

Détails : Feuilles consommées comme légume (ex. : comme potherbe). Graines consommables, crues ou salées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Chenopodium quinoa , Quinoa

$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : légume]) et fruit (graines {crues ou cuites (bouillies)} [nourriture/aliment {légume et base boissons alcoolisé(e)s]) comestibles.(1*)



Feuilles consommées comme des épinards ; graines consommées bouillies comme du riz ; elles sont également utilisées pour fabriquer un lait végétal.


Précautions

(1*)ATTENTION : présence de saponines et d'acide oxalique, pouvant être toxiques à fortes doses : voir fiches toxines, pour plus d'infosµ{{{(dp*)µ.

Chondrus pinnulatus , Kon niyaku d'Ii Numa

Détails : Algue. « Dans le village d'Ii Numa, district d'Umi-Gami, province de Simosa, on trouve une plante que l'on appelle Kon niyaku d'Ii Numa; mais ce n'est pas celle dont nous venons de parler, c'est le Tsuno mata (Gymnogongrus pinnulatus),

qui, une fois bouilli, ressemble par sa consistance au vrai Kon niyaku, ce qui lui a valu ce nom. On le fait cuire avec le Shô yu, ou bien on le mange après l'avoir conservé dans le miso. ».


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Claytonia perfoliata , Claytone de cuba

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (dont jeunes et/ou tendres tiges (pétioles))µ1, racineµ1, et fleur comestibles.



Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Claytonia virginica ,
$1$1

Note : ***

Détails : Feuilles, racines, tubercules. Les petits bulbes peuvent être bouillis pendant 10-15 minutes, pelés et servis avec du beurre.

Les bulbes peuvent être cuits, frits ou en purée. Ils sont utilisés dans les salades, les soupes et les ragoûts.

Les feuilles et les tiges sont consommées crues en salade et aussi à la vapeur et servis comme légume-vert (potherbe). Bulbes consommés crus, cuits ou grillés par les natifs. Sous notre climat le C. virginica exige un léger abri pendant l'hiver.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Colocasia esculenta , Taro

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et tiges cuites {bouillies} [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe, brède}]) et racine (tubercules {cormes} cuits {bouillis} [nourriture/aliment : légume]) comestibles.(1*)



Plante très cultivée sous les tropiques.


Précautions

(1*)ATTENTION : toutes les parties de la plante crue, et en particulier la peau des tubercules, contiennent des cristaux d'oxalate de calcium particulièrement irritants ; ces composés sont détruits à la cuissonµ{{{27(+x)µ. Plus d'infos, voir fiche toxineµ{{{(dp*)µ.

Conanthera bifolia ,
$1

Note : **

Détails : Bulbes consommés localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Corchorus capsularis , Chanvre de Calcutta

$1

Note : ***

Détails : Jeunes feuilles et pousses consommées localement comme légume (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Corchorus olitorius , Corète potagère

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : légume]) et fruit (graines) comestibles.



Feuilles consommées en Afrique et en France comme légume (ex. : potherbe). Plante à fibre de grande importance. L'utilisation alimentaire est très ancienne ; aujourd'hui on peut citer le plat national égyptien : la "molokhia" à base de cette plante.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Corydalis ambigua ,
$1

Note : *

Détails : Tubercules consommés par les Aïnos. Les Aïnos mangent en grande quantité les tubercules de cette plante, spécialement ceux de la vallée d'lshikari de Saghalien et des

Kuriles du Sud. Ce tubercule a une légère amertume dont on se débarrasse en le faisant bouillir dans l'eau plusieurs fois. En Etorup, les Aïnos les font bouillir avec une certaine terre pour ôter leur amertume. Ou les mange simplement bouillis ou mêlés avec du riz. On dit qu'en Saghalien on les cuit généralement avec de la graisse de phoque. Souvent on fait bouillir puis sécher les tubercules pour s'en servir plus tard.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Crambe tataria , Crambe de tartarie

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles et pétioles blanchis cuits [nourriture/aliment {comme légume}]) et racine (racines [nourriture/aliment] crues {en salade} ou cuites) comestibles.



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Craniolaria annua , Craniolaire annuelle

$1

Détails : Alimentation humaine : fruits. Racines consommées et confites au sucre. Les jeunes fruits sont consommés comme friandises. Autrefois, les racines charnues étaient utilisées pour les bonbons/sucreries ou comme légume cuit.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Usages médicinaux : Autrefois, les racines charnues étaient également utilisées en médecineµ{{{~~4(+x)µ.

Crocus cancellatus , Safran comestible

$1

Note : *

Détails : Bulbes consommés cuits. L'oignon est comestible ; il a le goût de la Châtaigne ; les indigènes en font une grande consommation.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crocus olivieri ,
$1

Détails : Les bulbes [...] mangés crus par les bergers [...] ont [...] à peu près le goût de la Noisette.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crocus sieberi ,
$1

Détails : Les bulbes [...] mangés crus par les bergers [...] ont [...] à peu près le goût de la Noisette.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cryptotaenia canadensis , Mitsuba

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : On lit dans le Japon à l'Exposition universelle de

1878: «Le Mitsuba ou Mitsuba seri est une plante comestible qui s'obtient de la manière suivante: l'hiver venu, on recouvre ses racines avec de la terre et des détritus de végétaux ; on cueille ensuite les pousses qui apparaissent ; on les fait cuire et on les mange. » Ses feuilles non étiolées, hachées et préparées comme l'Épinard, la Chicorée, etc., nous ont donné un fort bon plat de légume, d'une saveur spéciale, légèrement aromatique, assez agréable selon nous, pour que nous recommandions aux amateurs la culture du Mitsuba.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cucumis compressus ,
Détails : Taxon (nom latin/scientifique) absent des bases de données.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cucumis sacleuxii , Concombre de Mandéra

$1

Détails : Jeunes fruits consommés confits au vinaigre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cumingia tenella ,
Détails : Taxon (nom latin/scientifique) absent des bases de données : est-ce un synonyme (accepté ou non) de Cumingia philippinensis Vidal L. ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cyamopsis tetragonoloba , Guar

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits/gousses ; graines cuites [nourriture/aliment] et extrait graines {gomme : guarane} [stabilisant alimentaire]) et feuille (jeunes feuilles et pousses cuites [nourriture/aliment {ex. : comme potherbe ? (qp*)}]) comestibles.



Gousses fraiches ; plante anciennement et toujours largement cultivée en Afrique et en Inde. Légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cyclanthera brachystachya , Concombre explosif

$1

Note : *

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment : crus {en salade ou marinés / confits dans du vinaigre} ou cuits {comme des courges}]) comestible.



Les petits fruits, couverts de protubérances, sont consommés en salade, marinés ou cuits comme des courges ; ils explosent souvent à maturité, d'où l'un des noms latins.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cyclanthera pedata , Cyclanthère

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment : crus {en salade ou marinés/confits dans du vinaigre} ou cuits {comme des légumes (à la manière des courges}]) et feuille (feuilles) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Cyperus esculentus , Souchet comestible
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8

$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules [nourriture/aliment : crus ou cuits ; et base boissons/breuvages : crus {boisson rafraîchissante} ou cuits (rotis) {succédané de café}] ; extrait tubercules {huile} [nourriture/aliment : huile alimentaire {de qualité supérieure, comparable à l'huile d'olive} ; et bulbe [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Plante cultivée de longue date et encore aujourd'hui dans les régions subtropicales. Les graines seraient également utilisées comme succédané de café mais il s'agit probablement d'une confusion avec les tubercules qui sont souvent considérés comme des graines de part leur taille et le fait qu'ils soient utilisés comme des semences pour la reproduction de la plante. Les tubercules sont également utilisés en confiserie ; une délicieuse saveur (meilleure lorsqu'ils sont séchés) rappelant la noisette, mais en plus moelleux et avec la peau dure ; ils peuvent être cuits dans l'eau d'orge pour leur donner une saveur sucrée et ensuite être utilisés comme une noix de dessert ; une boisson rafraîchissante est fabriquée en mélangeant les tubercules souterrains avec de l'eau, de la cannelle, du sucre, de la vanille et de glace ; tandis que les tubercules en surface peuvent être transformés en lait végétal avec de l'eau, du blé et du sucre. La base de la plante peut être utilisée dans les salades (cela signifie probablement la base des feuilles/tiges, ce qui correspond probablement au bulbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cyphia sylvatica ,
$1

Détails : Tubercules comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

D

Dendrocalamus asper , Bambou asper
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3,5/-4°C

$1

Note : ****

Détails : Feuilles (jeunes pousses (turions) cuites [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Consommation locale.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante a l'état cru est très toxique par la présence de composés cyanogénétiques détruits par la cuissonµ{{{27(+x)µ.

Dieffenbachia seguine , Canne à gratter
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 1/2°C (zone 10b)

$1$1

Détails : Fruit, fécule de la tige/souche ("stem", en anglais). Racines et tiges utilisées à la fabrication d'une fécule. Une fécule équilibrée est préparé à partir de la tige. A la Guadeloupe, une recette de "Calalou" serait réalisée à partir de feuilles de Séguine ; cependant, bien que Dieffenbachia seguine soit, semble-t'il, la seule espèce portant ce nom, A Pailleux et D. Bois doutent grandement qu'il s'agisse de celle-ci dont il est question ; peut-être ont-elles été utilisées par défaut et/ou en temps de famine/disette, mais il est tout de même préférable d'utiliser les feuilles d'une autre aracée (aroïdée) comme le "taro" (Colocasia esculenta), le "macabo" (Xanthosoma sagittifolium) ou le "belembe sylvestre" (Xanthosoma helleborifolium) consommés sous le nom d'"herbage", notamment dans d'autres recettes de Calalou.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : ce sont généralement des plantes toxiques (et même très toxiques lorsqu'elles sont ingérées crues) à cause de la présence de cristaux/raphides d'oxalate et d'enzymes protéolytiquesµ{{{(dp*)(~~0(+x))µ ; ceux-ci peuvent, entre autres effets, enflammer la gorge ; le jus de la plante est si excessivement âcre qu'il peut provoquer, à quiconque la mord, un gonflement de la bouche, empêchant ainsi la personne d'articuler pendant plusieurs joursµ{{{7(+x)µ ; un verre d'eau mélangé avec du bicarbonate de soude est bu comme premier soinµ{{{(dp*)(~~0(+x))µ ; ces composés sont probablement, au moins partiellement, détruits à la cuisson, et plus particulièrement après changement des eaux, comme c'est le cas pour le taro (Colocasia esculenta) et autres aracées ; voir fiche toxine pour plus d'informations. Toujours est-il est qu'il est tout de même fortement déconseillé de consommer la plante ou, au minimum, de se contenter de petites quantités de feuilles, comme aromate, avec cuisson à l'eau et, de préférence, changement des eaux, avant recherches/études et obtention d'informations suffisantes. La sève peut également causer une irritation de la peau, de sorte que les mains devraient être lavées immédiatement après avoir été en contact avec celle-ci ; éviter aussi, et surtout, son contact avec les yeuxµ{{{(dp*)µ

Dioscorea alata , Igname ailée

$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Les tubercules sont bouillis ou cuits au four ; ils peuvent être grillés, frits ou transformés en purée. Quand ils se produisent, les tubercules aériens des bulbilles sont également cuits et mangés. Plante largement cultivée dans le monde.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea altissima , Name dunguey

$1

Détails : Tubercules riches en amidon consommés cuits.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : toxicité potentielleµ{{{27(+x)µ.

Dioscorea bulbifera , Hoffe

$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules et bulbilles cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Les bulbilles sont plus communément consommés ; certains types sont amers et non comestibles ou au moins nécessitent un traitement (préparation) et/ou une cuisson spécifique(s). Plante largement cultivée sous les tropiques ; plante cultivée localement et aux USA ; nombreux cultivars.


Précautions

(1*)ATTENTION : certaines variétés sont toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Dioscorea cayenensis , Igname jaune

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



Le tubercule est rôti, bouilli ou frit. Plante largement cultivée en Amérique tropicale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea esculenta , Igname des blancs

$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Tubercules riches en amidon ; ils peuvent être utilisés dans les soupes, ragoûts, en purée ou frits. Plante de grande importance locale.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : toxicité potentielleµ{{{27(+x)µ.

Dioscorea glabra ,
$1

Détails : Tubercules.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea hispida , Igname épineuse amère

$1

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Les tubercules sont consommés après traitement (préparation) par tranchage, trempage dans l'eau courante pendant 48 heures, puis cuisson.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : CET IGNAME PEUT ÊTRE TRÈS TOXIQUE. NORMALEMENT LES VARIÉTÉS SELECTIONNES ET LES PROCESSUS/TRAITEMENTS SONT NECESSAIRES AVANT UTILISATIONµ{{{0(+x)µ.

Dioscorea intermedia ,
$1

Détails : Espèce sauvage dont le tubercule est assez bon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea japonica , Igname du japon

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules et bulbilles cuits [nourriture/aliment : légume]) et feuille (pointes cuites) comestibles.(1*)



Les tubercules sont coupés en tranches et bouillis ; ils peuvent être cuits au four ; ils sont râpés et mangés avec du vinaigre et ajoutés aux soupes ; une saveur douce très agréable avec une texture farineuse, les racines peuvent être consommées comme un substitut de la pomme de terre. L'amidon peut être utilisé comme un agent de liaison pour les autres aliments.

Les pointes de la vigne sont mangées cuites à la vapeur ou sautées (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea kamoonensis , Igname de Farges

$1

Note : **

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Plante cultivée localement ; plusieurs cultivars. Est-ce la même espèce que Dioscorea kumaonensis Hook.f. de "Food Plants International" ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Dioscorea nummularia , Igname aplatie

$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Tubercules riches en amidon.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : toxicité potentielleµ{{{27(+x)µ.

Dioscorea oppositifolia ,
$1

Détails : Taxon (nom latin/scientifique) absent des bases de données. Spontanée dans les terrains secs, parmi les buissons, sur la côte de Coromandel. Fleurit pendant la saison des pluies. « Les indigènes mangent ses racines ».


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea oppositifolia , Igname khmer

$1

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Les tubercules peuvent être bouillis, transformés en purée, frits, ou ajoutés aux soupes ;

un amidon est extrait des racines.


Précautions

(1*)ATTENTION : Les tubercules sont coupés et lavés successivement avec du sel et de l'eau douce pour éliminé la dioscorine (alcaloïde très toxique), puis cuits et mangésµ{{{0(+x)µ. Dioscorea opposita Thunb. 1784 (donné comme synonyme par TPL et GRIN mais comme espèce différente/distincte par "Food Plants International") n'est par contre pas décrit comme toxique, ni par ce dernier ni par d'autres sourcesµ{{{(dp*)µ : s'agit-il donc de 2 variétés distinctes au niveau de la même espèce, ou est-ce une confusion entre 2 espèces (Dioscorea opposita étant également donné comme synonyme {illégitime} de Dioscorea polystachya) ? (qp*).

Dioscorea pentaphylla , Igname rouge

$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume, feuille (feuilles) et fleur (fleurs) comestibles.(1*)



Les tubercules sont consommés bouillis ou rôtis. En Inde, cette igname est commun dans les jungles et se trouve également dans les îles des mers du Sud. Wight ne l'a jamais vu cultivé en Inde, bien que les indigènes creusent les tubercules à manger ; il est cultivé à Ambon (Amboine) et parfois à Viti. Les tubercules sont consommés à Viti et Hawaii ; c'est une bonne igname ; tubercules très tendres, farineux, de volume médiocre, subarrondis, multiples ; Graham dit que les tubercules sont terriblement nauséeux et intensément amers, même après avoir été bouillis : ils sont ajoutés au grog pour le rendre plus puissant, car ils ont des propriétés enivrantes, et quelques tranches sont suffisantes. Les feuilles et les fleurs sont signalées être consommées en Inde : les fleurs mâles y sont vendues dans les bazars et consommées comme légumes verts. Plante largement cultivée en Inde. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : des types toxiques de cette igname se produisent également ; ceux-ci doivent être coupés en morceaux puis, à plusieurs reprises, bouillis et trempés dans de l'eau courante (ou lavés) et cuitsµ{{{0(+x)µ.

Dioscorea polygonoides ,
$1

Détails : Tubercules riches en amidon consommés cuits ; probablement gros, mais ayant de l'âcreté, qu'il faut détruire par le lavage à grande eau ; utilisés également grillés comme succédané du café.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : toxicité potentielleµ{{{27(+x)µ.

Dioscorea polystachya , Igname de chine
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1

Note : *****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Les tubercules sont frits, cuits au four, bouillis, transformés en purée et également tranchés/émincés et râpés puis ajoutés à d'autres plats (ex. : les soupes) ; une texture farineuse avec une saveur très agréable proche de celle de la pomme de terre ; ils se conservent bien et pendant longtemps et peuvent également être laissés dans le sol et récoltés au besoin en hiver ; il s'agit d'un tubercule de haute qualité, très convenable pour une utilisation comme aliment de base. Une fécule peut être extraite de la racine, même si ce n'est pas aussi bon à lier à d'autres aliments que l'amidon de D. japonica. Le fruit serait également comestible selon "PFAF" ("5") mais cela n'est pas très clair et nous n'avons pas trouvé d'autre source. Plante largement cultivée sous les tropiques.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Dioscorea pubera ,
$1

Détails : Espèce sauvage dont le tubercule est assez bon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea pubescens ,
$1

Détails : Igname à la Guyane : on cultive encore quelquefois dans la colonie le D. pubescens Poir.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea sansibarensis , Igname de Zanzibar

$1

Détails : Tubercules, racine. Tubercules âcres à quelque degré. Afrique tropicale : mangé comme aliment de famine.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : le tubercule contient des alcaloïdesµ{{{0(+x)µ (dioscorine, dihydrodioscorine et d'autres non nommément désignésµ{{{6(+x)µ) ; le tubercule contient une substance toxique reportée réagir plusieurs heures après l'ingestionµ{{{67µ ; les bulbilles, produits à l'aisselle des feuilles, sont toxiques et incomestiblesµ{{{6(+x)µ.

Dioscorea schimperiana ,
$1

Détails : Récolté sauvage en Abyssinie par Schimper. Racine cuite, comestible d'après l'étiquette de Schimper.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea spicata ,
$1

Détails : Espèce sauvage dont le tubercule est assez bon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea tomentosa ,
$1

Détails : Espèce sauvage dont le tubercule est assez bon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea trifida , Igname cousse-couche

$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Plante largement cultivée localement. Les tubercules peuvent être cuits au four ou bouillis ; excellente espèce américaine ; tubercules très tendres et très farineux.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea truncata ,

Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea villosa , Igname sauvage

$1

Note : **

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Tubercules riches en amidon.


Précautions

ATTENTION : une certaine prudence doit être exercée avec cette planteµ{{{5(+)µ ; voir lien "pfaf ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

E

Eleocharis dulcis , Chataigne d'eau

$1

Note : ***

Détails : Racine (extrait racines [nourriture/aliment : fécule] ; et bulbes/tubercules {cormes} [nourriture/aliment : crus ou cuits {grillés ou bouillis} : légume]) comestible.



Tubercules consommés comme légume en Chine, après avoir été pelés ; normalement, ils sont découpés en petites tranches et ajoutés aux soupes ou aux plats de poissons et de viandes ; ils peuvent aussi être édulcorés pour les desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Eleocharis sphacelata , Éléocharide sphacélée

$1

Détails : Ces tubercules, cuits et fortement broyés entre deux pierres, sont préparés à la façon des gâteaux d'amandes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eremurus aurantiacus ,
$1

Détails : Aitchison, Notes on Products of Western Afghanistan and Northeastem Persia, cite les Eremurus aurantiacus et Olgae, autres Liliacées, dont les jeunes feuilles sont cuites et mangées comme légume (ex. : comme potherbe) dans les districts de Kuran Valley (Afghanistan). Le Dr Aitchison et ses compagnons de voyage disent que c'est un légume savoureux, réellement bon et qui mériterait de prendre place dans les jardins d'Europe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eremurus olgae ,
$1

Détails : Aitchison, Notes on Products of Western Afghanistan and Northeastem Persia, cite les Eremurus aurantiacus et Olgae, autres Liliacées,dont les jeunes feuilles sont cuites et mangées comme légume (ex. : comme potherbe) dans les districts de Kuran Valley (Afghanistan). Le Dr Aitchison et ses compagnons de voyage disent que c'est un légume savoureux, réellement bon et qui mériterait de prendre place dans les jardins d'Europe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Erythronium dens-canis ,
$1

Note : ***

Détails : « L'Erythronium Dens-canis, dont la belle variété à grande fleur est généralement répandue dans le midi de la Sibérie occidentale, y est recherché et récolté comme une nourriture excellente, dont on envoyait même autrefois annuellement une certaine provision à la cour de Saint-Pétersbourg. La multiplication par graines est très sûre, la plante en produit beaucoup ; semées dès leur maturité, ces graines lèvent toutes, mais il faut trois ans pour que le bulbe ait atteint sa grosseur normale. Le nom du pays est Kandyk.»


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucun enregistrement de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, les notes suivantes ont été observées pour un autre membre de ce genre et une certaine prudence est donc recommandée. Le contact cutané avec les bulbes est connu pour provoquer une dermatite chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.

Erythronium grandiflorum ,
$1

Note : ***

Détails : Les bulbes contiennent une fécule qui est employée dans l'alimentation japonaise.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucun enregistrement de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, les notes suivantes ont été observées pour un autre membre de ce genre et une certaine prudence est donc recommandée. Le contact cutané avec les bulbes est connu pour provoquer une dermatite chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *

Euryale ferox , Gorgon

$1

Note : ***

Détails : Graines utilisées en farine. Jeunes pousses et racines consommées comme légume (ex. : comme potherbe). « Cultivé en Chine et au Japon pour ses rhizomes et pour ses graines, dont on a retiré une sorte de farine. » (Naudin et Mueller, Manuel de VAcclimateur.)

« Cette substance ne se mange que cuite et est moins appréciée que ses congénères ; cependant, la basse classe de Pékin ne la dédaigne pas » (A. Billequin, professeur de chimie au collège de Pékin.).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Eutrema japonica , Wasabi
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8, zone11 selon aromaticulture

$1$1

Note : ****

Détails : Feuilles, tige, racine, rhizome, légume. Les tiges souterraines ou rhizomes sont utilisés comme épice appelée wasabi ; elle a un fort goût ardent/brûlant ; la peau extérieure est grattée et la partie intérieure verte finement broyée ;

Les feuilles, les fleurs et les pétioles et le rhizome fraîchement tranchés sont trempés dans de l'eau salée, puis utilisé pour faire un pickle.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

F

Fallopia japonica , Renouée du Japon

$1$1

Détails : Feuille (jeunes, dont pousses et tiges ; cuites) et racine (cuites) comestibles.



Les jeunes pousses sont cuites et consommées comme légume (potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Fallopia sachalinensis , Renouée des Sakhalines

$1

Détails : Même chose que Fallopia japonica (Houtt.) Ronse Decr. : les jeunes pousses sont cuites et consommées comme légume (potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Foeniculum vulgare , Fenouil (sauvage et cultivé)

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (dont pétiole et renflement basal : crues / cuites et/ou aromatisantes), fleur (décoratives et/ou aromatisantes) et graines (aromatisantes) comestibles.



Graines, feuilles, bulbe, herbe, épice, légume, huile, racines. Les feuilles supérieures peuvent être bouillies à l'eau et mangées comme un assaisonnement ; la jeune et tendre partie centrale et les bases des feuilles (pédoncules foliaires) peuvent être hachés et consommées crues ou cuites.

La racine peut être cuite et mangée ; elle est utilisée en médecine. Graines sources d'une essence utilisée comme aromate ; elles peuvent également être utilisées comme condiment pour aromatiser le pain et les gâteaux et dans les farces.

Il est utilisé dans les sauces, saucisses, ragoûts et salades. Légume très cultivé dans le monde.


Précautions

ATTENTION : le contact cutané avec la sève ou l'huile essentielle est dit causer de la photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnes ; l'ingestion de l'huile peut causer des vomissements, des convulsions et un oedème pulmonaire ; évitez pour les petits enfants ; évitez lors de cirrhoses / troubles du foie ; les diabétiques doivent vérifier la teneur en sucre de la préparationµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Fritillaria camschatcensis , Sarana du Kamtschatka

$1

Note : ****

Détails : Racines, tubercules, bulbilles, cosses/capsules/enveloppes. Espèce de lis mangeable par excellence. Les racines ou les bulbes sont consommés crus ou cuits (grillés, bouillis) ou séchés pour une utilisation ultérieure ; ils sont utilisés pour les puddings mélangés avec Empetrum nigrum ; ils peuvent être utilisés pour l'amidon utilisé dans le pain ou la soupe.(1*)


Précautions

(1*)Attentionµ0(+x)µ : la plupart des fritillaires sont toxiques si elles sont consomméesµ{{{0(+x)µ.

Fritillaria cirrhosa ,
$1

Note : **

Détails : Les bulbes du Fritillaria Roylei sont récoltés sur les hauts plateaux duThibet, à 3,000 mètres d'altitude (plateau de Lytang) et se cuisent à l'eau sucrée. Ils constituent, parait-il, un plat mandarinal très recherché.


Précautions

(1*)Attentionµ0(+x)µ : la plupart des fritillaires sont toxiques si elles sont consomméesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

G

Gladiolus permeabilis ,
$1

Détails : Les bulbes rôtis ont la même saveur que la Châtaigne (Botanical Reyister, vol. II, p. 169).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Glehnia littoralis ,
$1

Note : **

Détails : C'est une plante vivace, de 0,5m de hauteur ; elle a fait preuve d'une grande rusticité[...]. Les feuilles du Phellopterus sont recherchées au Japon comme condiment. Elles ont une saveur aromatique très prononcée, qui rappelle à la fois celle de l'Angélique et celle de l'Estragon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Glycine max , Soja

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines mûres {fraîches ou séchées} cuites {au four, bouillies ou grillées/torréfiées} [nourriture/aliment : légume {à la manière des pois et des haricots verts}, {ersatz/succédané/substituts de viandes, cérale {farine} ; et base boissons/breuvages {ersatz/succédané/substitut de café et de lait}] ; jeunes gousses cuites ; graines immatures {crues ou cuites} [nourriture/aliment {comme les petits pois ou en salade} ; graines germées {de préférence blanchies ; et extrait graines {huile} [nourriture/aliment : huile alimentaire]) et feuille (jeunes pousses et feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment {en salade}]) comestibles.(1*)



Jeunes gousses et graines mûres. Graines matures - cuites ; les graines fournissent l'une des plus importantes sources mondiales d'huile et de protéines, elles peuvent être consommées comme elles le sont dans les soupes , les ragoûts , etc..., mais elles sont aussi très couramment utilisées dans la préparation de divers substituts de viande ; la graines séchée peut-être broyée en farine (farine de soja), ajoutée aux farines de céréales ou utilisée pour la fabrication de nouilles, pâtes alimentaires, confiseries et autres aliments ; les Japonais font une poudre avec la graine torréfiée et moulue - celle-ci est appelé «Kinako» et a un goût et un parfum de noisette - elle est utilisée dans de nombreuses confiseries populaires ; elles sont également sources d'une huile alimentaire semi-siccative (de semi-séchage ou à séchage semi-rapide), laquelle peut-être utilisée pour la cuisson ou en vinaigrette (dans les salades, etc..) et pour la fabrication de margarine et de graisse alimentaire ("shortening") ; les graines grillées/torréfiées sont consommées comme amuse-gueule/collation/en-cas, à la manière des cacahuètes - les graines fortement grillées sont utilisées pour faire du café ; les fèves (graines) sont fermentées et utilisés dans une gamme d'aliments comme la sauce de soja (shôyu ou shoyu ou encore sooju, et tsiang-yeou soy ou soy ou encore India Soy), le miso et le tempeh, etc..., et sont également utilisées pour faire du lait végétal (lait de soja), un supplément de protéines précieux dans l'alimentation des nourrissons qui fournit également du lait caillé et du fromage (tofu, to-fu, tofou, teou-fou, fromage de soja ; la graine immature est cuite et utilisée comme les petits pois ou consommée crue dans les salades ; la graine germée est consommée crue ou blanchie (légèrement cuite et/ou ajoutée à des plats cuisinés.

Parfois, les jeunes feuilles et pousses sont consommées crues, en salade, ou cuites, comme potherbe.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines mûres crues sont toxiquesµ{{{5(+)µ à cause e la présence d'un inhibiteur de la trypsineµ{{{0(+x)µ ; elle doivent être bien cuites avant d'être consommées{{{~µ~~0(5(+),+x)µ ; même les graines germées doivent être légèrement cuites (blanchies)µ{{{0(+x)µ, bien qu'elles soient parfois mangées crues et est considérées comme un aliment sainµ{{{5(+)µ.

Gundelia tournefortii , Gundelia de Tournefort

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, graines, têtes de fleurs, tiges. La jeune plante et les boutons floraux et les tiges sont consommés comme légume.

Les racines et les tiges peuvent être pelées et consommées crues.

Les tiges sont cuites avec des pois chiches.

Les bourgeons sont bouillis et sautés dans le beurre.

Les graines sont séchées et broyées et utilisées comme substitut du café.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gynandropsis gynandra , Mozambé

$1

Détails : Crucifère dont les jeunes pousses sont préparées et mangées comme Épinards. Dans les Antilles françaises cette plante entre dans la composition du mets fameux, le Calalou ; dans sa Flore phanérogamique des Antilles françaises, p. 481,

le R. P. Duss, professeur au Collège de la Basse-Terre, décrit ainsi le Calalou : « On appelle Calalou un mets exquis préparé avec des feuilles du Mouzambi (Gynandropsis pentaphylla) et de nombreux autres ingrédients (cf. Xanthosoma helleborifolium, pour la liste complète).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

H

Hemerocallis minor ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : Fleurs, feuilles, racine, épice. Les fleurs sont cuites à la vapeur puis séchées comme un aliment traditionnel en Chine ; elles sont utilisées dans les soupes et les sautés ;

Les jeunes feuilles sont bouillies et mangées ;

Les bulbes peuvent être bouillis, cuits à la vapeur, grillés ou sautés.

Les fleurs de cette espèce, séchées, sont usitées quelquefois dans l'alimentation japonaise ; mais c'est principalement en Chine qu'elles sont employées dans la nourriture pour parfumer la soupe et elles constituent un plat favori des Chinois, comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hibiscus sabdariffa , Oseille de guinée

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (calice {cru ou cuit [bouilli, grillé]} [nourriture/aliment, base boissons/breuvages {bissap/karkadé et ersatz/succédané, feuille (jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges consommées [nourriture/aliment {crues, en salade, ou cuites, comme légume{{{~}, base boissons fermenté(e)s et/ou assaisonnement]) et fruit (graines [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {substitut du café} : séchées et/ou torréfiées et moulues]) comestibles.



Calices, feuilles, graines, fleurs - thé, légumes.

Le calice frais (le verticille, spire extérieure de la fleur, composé de sépales) est consommé cru, en salade, est cuit et utilisé comme aromatisant dans les gâteaux, etc, et est également utilisé dans la confection de gelées, soupes, sauces, marinades, puddings, confitures, etc... ; il est riche en acide citrique et pectine et est donc utile pour faire des confitures, gelées, etc... ; il est également utilisé pour ajouter une couleur rouge et pour aromatiser les tisanes ; il peut aussi être rôti et utilisé comme un substitut de café ; enfin, une boisson rafraîchissante et très populaire peut être obtenue en faisant bouillir le calice, en l'édulcorant/adoucissant avec du sucre et en ajoutant du gingembre.

Les fleurs peuvent être utilisées pour parfumer les boissons.

Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges consommées crues, en salade, ou cuites, comme légume (feuilles cuites comme potherbe), et comme assaisonnement dans les currys (elles ont un une saveur acide, rappelant la rhubarbe), et aussi à la base d'une boisson fermentée. Les graines peuvent être mangées ; elles peuvent être séchées et/ou torréfiées et moulues (broyeés/réduites en poudre) puis ensuite utilisées dans les soupes et les sauces grasses/huileuses ; grillées, elles ont été utilisées comme substitut du café qui est dit avoir des propriétés aphrodisiaques ; elles peuvent également être pressées pour l'huile, probablement comestible, qu'elles produisent à hauteur de 20%. La racine est comestible mais très fibreuse, mucilagineuse, et sans trop de saveur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Homalanthus nutans , Tudana

$1

Détails : Les feuilles de ces trois végétaux [Malawari (Trophis anthropophagorum Seem.), Tudana (Omalanthus pedicellatus Benth.) et Borodina (Solanum anthropophagorum Seem.)] sont roulées autour du bokola, comme celles du Taro autour du porc, et cuites avec lui sur des pierres chauffées. Le sel n'est pas oublié.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

I

Ibicella lutea , Griffe du diable

$1

Détails : Fruit (fruitsµ0(+x) [nourriture/aliment {cuits ou confits}]) comestible.



Fruit. Les fruits sont picklés ou transformés en douceurs/gourmandises (essentiellement des sucreries parmi lesquelles on trouve les confiseries, ainsi que les confitures et dérivés).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ipomoea batatas , Patate douce

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment {légume}]) et feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment {comme légume}]) comestibles.



Tubercules, feuilles, légume ;

-les tubercules sont cuits au four ou bouillis ; ils peuvent être cuits à la vapeur, frits, transformés en purée ou sechés ; ils peuvent aussi être fermentés dans des boissons alcoolisées (attention : l'alcool est une cause de cancer) ou utilisés dans les tartes, gâteaux, puddings, bonbons et confitures (et dérivés) ; ils peuvent également être utilisés dans les nouilles ; enfin, les tubercules coupés et séchés peuvent être bouillis avec du riz ou broyés en farine et mélangés avec de la farine de blé pour faire des gâteaux ou du pain ;

-les jeunes feuilles sont comestibles, consommées comme légume (potherbe, brède).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Iris juncea , Zétoutt

$1

Détails : Racine (rhizomes {séchés et pelés} [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement]) comestible.



Bulbe. Rhizomes consommés comme légumes par les Arabes. La partie alimentaire se compose d'un oignon qui ne dépasse guère la dimension d'une Noisette. Ce Zétoutt fleurit au printemps, en même temps que les Iris et les Jonquilles. Dès qu'il est en fleur, les femmes arabes s'empressent de le récolter. Pour le manger, elles dépouillent l'oignon de la pellicule qui le recouvre et le font cuire dans le beurre ou bien dans l'eau, et le convertissent en pâte, comme la Pomme de terre, pour en faire des gâteaux. Cette plante est farineuse et sa fécule a un goût très fin.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

L

Lactuca sativa , Laitue

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : cruesµ0(+x) {en salade} ou cuites {dans les soupes}]) et fruit (graines germées) comestibles.(1*)



Feuilles, graines, légume. Feuilles consommées crues (en salade) ou dans les soupes (ex. : comme potherbe).

Les graines germées peuvent être utilisées dans des salades ou sandwichs.(1*)


Précautions

ATTENTION : la plante mature est légèrement toxiqueµ{{{5(+), elle accumule du lactucarium, au moment de la floraison, lequel est légèrement narcotiqueµ{{{(dp*)(0(+x))µ ; voir genre Lactuca, et fiche toxine pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Lathyrus sativus , Gesse cultivée

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (graines {avec parcimonie} cuites [nourriture/aliment {comme légume ; ou pseudo-céréale secondaire en farine}] ; et très jeunes gousses cuites [nourriture/aliment {comme légume}]) et feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment {comme potherbe}]) comestibles.(1*)



Graines, feuilles, gousses, légumes, prudence.

Graines consommées localement en légume ou en farine ; elles sont utilisées dans les soupes ; la farine de graines séchées est parfois mélangée avec du blé ou de la farine de seigle.

Les feuilles sont consommées comme potherbe.

Les très jeunes gousses sont cuites et mangées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : reconnues comme la cause d'intoxications chroniques ou aigües : le lathyrismeµ{{{27(+x)µ ; toxique à moins d'être traitée , la plante peut entrainer une paralysie des jambes ; cette maladie appelée lathyrisme se produit lorsque l'alimentation est de 30-50% gesse ; le risque peut être réduit par ébullition et cuisson ; en petites quantités, elles ne causent pas de problèmesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *

Leopoldia comosa , Muscari à toupet

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (tiges et feuilles [nourriture/aliment {commeµ{{{(dp*)(0(+x)) légume vert]) et racine (bulbes cuits {bouillis, frits ou grillés/rôtis} [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(0(+x),27(+x))]) comestibles.(1*)



Feuilles, bulbes, légumes.

Bulbes consommés cuits en Grèce ; les bulbes cuits et conservés dans l'huile sont utilisés dans les relish ; il est collecté avant la floraison et bouilli ou frit puis mangé ; il est utilisé dans les omelettes, les soupes et les sauces ; il peut être grillé ou conservé dans du vinaigre.

Les tiges et les feuilles sont consommées comme légume vert (potherbe).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les bulbes sont un peu amers à cause de saponines, ce qui explique pourquoi leur cuisson est nécessaire si ce n'est pas en changeant l'eau une fois ou plusµ{{{26µ. Le contact avec la plante peut entrainer des réactions allergiques chez certaines personnesµ{{{(dp*)(Jardin!)µ

Note médicinale : *

Lepidium bidentatum ,
$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {relish}] ; et jeunes pousses [nourriture/aliment {comme légume}]) comestibles .



Feuilles.

Elles sont consommées sous forme de relish (condiment) ; elles sont piquantes. Jeunes pousses consommées localement en légume (ex. : potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lepidium didymum , Corne de cerf

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles et tiges {crues ou cuites} [nourriture/aliment {comme légume, ex. comme potherbe, et comme salade}]) comestible.



Feuilles, tiges.

Plante comestible comme légume. Les feuilles ont une saveur piquante et sont utilisées dans les salades et sandwichs.

La plante peut être rendue plus comestible/consommable par une ébullition prolongée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lepidium meyenii , Maca

$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (racines/tubercules [nourriture/aliment {comme légume, salades ; en confitures...} et base boissons/breuvages {substitut de café ; bière}]), feuille (feuilles [nourriture/aliment {comme légume, ex. : comme potherbe}]) et fruit (graines [assaisonnement {comme condiment}]) comestibles.



Tubercules, feuilles, racines.

Plante consommée localement comme légume.

Les petits tubercules sont grillés ou transformés en bouillie ; les racines sont utilisées pour les salades, confitures, pain, substitut de café et de la bière.

Les petites feuilles sont comestibles.

Graines utilisées comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Lepidium nitidum ,
$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles et pousses consommées [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuite {bouillies, comme légume vert}), fleur (fleurs {sommités fleuries} [nourriture/aliment : crues ou cuite {bouillies, comme légume vert}]) et fruit (graines [assaisonnement {comme aromatisant}]) comestibles.



Feuilles, graines, fleurs.

Jeunes feuilles et fleurs (sommités fleuries) - crues ou cuites ; une saveur chaude proche du cresson ; elles peuvent être cuites (bouillies) et utilisées (consommées) comme légume vert ; feuilles cuites comme potherbe. Jeunes pousses consommées en salade.

Graines ; utilisées comme aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lepidium virginicum , Passerage de Virginie

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes pousses, feuilles et tiges consommées [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites]) et fruit (gousses vertes [assaisonnement piquant) comestible.



Feuilles, graines, tiges.

Feuilles et pousses (jeunes) ajoutées aux salades et mangées ; elles sont également cuites et mangées comme potherbe.

Les gousses vertes sont hachées et mélangées avec du vinaigre et utilisées pour leur saveur piquante dans les soupes et les ragoûts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lewisia rediviva , Lewisia

$1

Note : **

Détails : Racine (racines cuites [nourriture/aliment]) comestible.



Racine. Racines consommés boullies ou rôties ; elles sont pelées pour enlever l'écorce amère ; elles sont également séchées et broyées en farine. L'amertume est réduite si les plantes sont conservées pendant environ 2 ans.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lilium auratum , Lis doré

$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}]) comestible.



Racine, bulbe, légume. Bulbes utilisés (consommés) localement comme légume ; ils sont visqueux et sont bouillis, sucrés, réduits en poudre ou ajoutés aux dumplings (boulettes de pâte cuites), ou encore utilisés dans les flans aux oeuf. ; ils sont usités dans la cuisine japonaise ; un excellent légume farineux, égal à nos meilleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lilium bulbiferum , Lis éclatant

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}]) et fleur (fleurs [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement]) comestibles.



Racine, bulbes, fleurs. Bulbes consommés localement et objet de commerce local. Les fleurs séchées sont employées par les Chinois pour parfumer la soupe; ils les mangent aussi comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lilium callosum ,
$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes [nourriture76(+x)/aliment {comme légume} : cuits {bouillis ou confits}]) comestible.



Racine, bulbe. Les Japonais utilisent dans leur nourriture les bulbes comestibles du L. callosum et les mangent cuits, bouillis et confits.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lilium canadense ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume} : cuits]) et fleur (fleursµ0(+x)) comestibles.



Racine, bulbes, fleurs. Bulbes consommés localement ; le bulbe charnu peut être grillé/rôti et ajouté aux soupes ou ragoûts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Lilium japonicum ,
$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}]) comestible.



Racine, bulbe, légume. « Les pauvres gens récoltent à l'état sauvage les bulbes du L. japonicum Thunb. (en japonais Sassa-Yuri, c'est-à-dire à feuille de petit Bambou), très commun dans les montagnes ; c'est un manger médiocre.».


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lilium lancifolium , Lis élégant
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -40°C

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes cuits {bouillis ou confits} [nourriture/aliment {comme légume}] ; et extrait bulbes : fécule) et fleur (fleurs {fraîches ou séchées ; crues ou cuites} [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement]) comestibles.(1*)



Bulbe, fleurs, légume. Bulbes consommés localement cuits, picklés ou utilisés comme source de fécule.

Selon A. Paillieux et D. Bois (Le Potager d'un curieux) : "Les bulbes comestibles du Lis tigré sont mangés par les Japonais, cuits, bouillis et confits. C'est un manger détestable / des plus médiocres, extrêmement amer ; il est cependant assez abondant sur les marchés du Japon, du moins à Yedo et à Yokohama ; sa culture, comme plante alimentaire ne pourrait être conseillée qu'à titre de curiosité". Selon Plants For A Future : "Un peu amer ; bien cuits, ils sont assez agréable et très estimés comme légume et ressemblent un peu au panais, de goût". Fleurs - crues ou cuites. Les fleurs fraîches ou séchées sont consommées en soupes, salades, omelettes et plats de riz.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : le pollen est dit être toxique, engendrant vomissements, somnolence et purgeµ{{{5(+)µ.

Lilium longiflorum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}] ; et extrait bulbes : fécule), feuille (tiges et feuilles) et fleur (tiges et fleursµ{{{0(+x)) comestibles.



Fleurs, feuilles, racine, bulbe, légume.

Les bulbes sont épluchés, étuvés et mangés.

Une fécule est extrait du bulbe.

Les tiges, les feuilles et les fleurs sont également comestibles ; feuilles cuites (ex. comme potherbe) ? (qp*).

Dans l'extrême sud, les îles Liou Kiote, on mange dit-on, les bulbes du L. longiflorum, qui y est sauvage ; mais je n'en parle que par ouï-dire. Bulbes comestibles ? (l'auteur pose la question).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lilium maculatum ,
$1$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs et boutons {frais/bruts ou séchés [nourriture/aliment {comme légume}]) et racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}]) comestibles.



Fleurs, racine, bulbe.

Les fleurs et boutons de fleurs sont consommés comme légume ou séchés pour une utilisation ultérieure.

Bulbes consommés avec du riz ou de millet, par les Aïnus ; bulbes comestibles employés dans la nourriture japonaise.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lilium medeoloides ,
$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment]) comestible.



Racine, bulbe. Bulbes consommés par les Aïnus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lilium pensylvanicum ,
$1$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment et/ou assaisonnement]) et racine (bulbes [nourriture/aliment]) comestibles.



Fleurs, racine, bulbe. Bulbes consommés par les Aïnus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lilium pumilum , Sarana

$1$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}]) et fleur (fleurs) comestibles.



Racines, bulbes, fleurs. Bulbes consommés localement comme légume. Espèce de lis mangeable par excellence


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Bulbes également utilisés en médecineµ{{{0(+x)µ.

Lilium speciosum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : 34/-35°C ? (qp*)

$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}]) comestible.



Racine, bulbe. Bulbes consommés localement crus/bruts ou sechés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Lomatium canbyi , Chucklusa

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (racines {fraiches ou séchées} [nourriture/aliment {fausse céréale secondaire : farine ; légume secondaire} : crues ou cuites {bouillies ou cuites à la vapeur}]) et fruit (graines) comestible.



Racine, graines.

Les racines sont consommées crues ou cuites (bouillies ou cuites à la vapeur) ; elles sont également séchées et consommées en farine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lomatium cous ,
$1$1

Note : ****

Détails : Racine (racines {fraiches ou séchées} [nourriture/aliment {fausse céréale secondaire : farine ; légume secondaire} : crues ou cuites {bouillies ou cuites à la vapeur}]) et fruit (graines) comestible.



Racine, graines.

Les racines sont consommées crues ou cuites (bouillies ou cuites à la vapeur) ; elles peuvent être séchées au soleil et stockées pour une utilisation ultérieure ; elles peuvent également être pulvérisées et consommées en farine transformée en porridge (bouillie). Les tubercules féculents sont recherchés par les Indiens sous le nom de Cous (Coulter et Rose, loc. cit., p. 58).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lomatium farinosum ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (racines [nourriture/aliment : crues ou cuites {bouillies ou cuites à la vapeur}]) et fruit (graines) comestible.



Racine, graines.

Racines consommés crues, bouillies ou cuites à la vapeur, par les Indiens.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Luffa acutangula , Courge éponge anguleuse

$1$1$1

Détails : Fruit (fruits immatures cuits {bouillis, cuits à la vapeur ou sautés} [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(0(+x),27(+x)) {comme légume}] ; graines mûres cuites {grillées} [nourriture/alimentµ et/ou{{{(dp*)(0(+x))µ collation] ; et extrait graines : huile), feuille (feuilles {crues ou cuites} [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(0(+x)) {en salade ou comme légume}]) et fleur (fleurs {boutons/bourgeons floraux} [nourriture/aliment {beignets}µ{{{(dp*)(0(+x))]) comestibles.



Feuilles, fruits, légume, graines, graines - huile.

Fruits immatures consommés cuits comme légume ou en soupes ; les arêtes/crêtes sont enlevées avec un couteau éplucheur ; les fruits sont bouillis, cuits à la vapeur ou sautés ; ils peuvent être ajoutés aux soupes, ragoûts et currys.

Les feuilles sont comestibles ; elles peuvent être consommées en salade ou cuites comme légume (ex. : potherbe).

Les bourgeons floraux sont trempés dans la pâte et sautés.

Les graines mûres sont grillées, salées et consommées comme collation.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Luffa aegyptiaca , Courge éponge cylindrique

$1$1$1

Note : **

Détails : Fruit (jeunes fruits cuits {frais ou{{{ séchés} [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(0(+x),27(+x)) {comme légume}] ; graines mûres cuites {grillées} [nourriture/aliment et/ou collation] ; et extrait graines : huile), feuille (jeunes feuilles et pousses) et fleur (fleurs {boutons/bourgeons floraux}) comestibles.



Fruit, feuilles, fleurs, graines, graines-huile, légume.

Jeunes fruits consommés cuits comme légume ou en soupes ; ils sont décortiqués et le centre est enlevé ; ils peuvent aussi être tranchés et séchés pour une utilisation ultérieure ; ils peuvent être picklés ou utilisés dans les soupes, ragoûts et currys. Aux Antilles, les jeunes pépons à côtes ou lisses sont cuisinés en daube, ratatouille, carrys de poulet ou de porc.

Les graines donnent une huile comestible après extraction. Les graines sont grillées avec du sel et consommées comme collation.

Les jeunes feuilles et pousses et les fleurs (boutons floraux) sont comestibles ; elles sont blanchies (en les recouvrant pour les rendre blanc) ; jeunes feuilles et pousses également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lycopus lucidus ,
$1$1

Note : *

Détails : Racine (racines {crues ou cuites} [nourriture/aliment {de famine ; comme légume}]) et feuille (jeunes tiges et feuilles [nourriture/aliment : crues {fraiches} ou cuites {commeµ{{{(dp*)(0(+x) légume}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : racine, rhizome, tiges, feuilles, légume.

Utilisations comestibles :

-Racine - crue ou cuite ; aliment de famine ; les rhizomes sont préparés et consommés localement comme légume bouilli ; ils sont aussi salés.

Les rhizomes tubéreux atteignent jusqu'à 20 centimètres de longueur sur 1 cent. et demi à 2 centimètres de diamètre, et rappellent assez bien ceux du Stachys palustris, dont M. Chappellier a cherché à propager la culture comme plante alimentaire ; mais, bien que leur saveur soit meilleure, et qu'ils soient produits en grand nombre, il n'y a pas lieu d'en recommander l'usage, leur consistance fibreuse les rendant désagréables à consommer. Le Lycopus lucidus s'est montré d'une rusticité absolue, sous notre climat ; il est regrettable de ne pouvoir en tirer un meilleur parti.

-Les jeunes tiges et feuilles sont consommées fraiches ou utilisées dans les sautés (comme potherbe) ou pour faire des pickles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lysichiton camtschatcensis , Lysichite blanc
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes pousses et feuilles bien cuites) et racineµ0(+x) (rhizomes cuits) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, bourgeons, rhizomes, racine.

Utilisations comestibles : jeunes pousses - bien cuites (potherbe).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante est riche en oxalates de calcium ; ceux-ci sont toxiques s'il sont consommés et provoquent la sensation que des centaines d'aiguilles sont coincées dans la bouche et le tube digestif ; cependant, l'oxalate de calcium est facilement détruit par cuisson ou bien dessication de la planteµ{{{5.

M

Maianthemum oleraceum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -28,5/-29°C

$1$1

Détails : Feuille (jeunes et tendres feuilles et pousses cuites [nourriture/aliment {comme légume}]) et fleur (jeunes inflorescences cuites [nourriture/aliment {comme légume}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : pousses, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les jeunes pousses et les feuilles sont cuites comme potherbe dans les sautés et mangées, ou ajoutées aux soupes.

Le Smilacina oleracea Hook. f. et Th. (Tovaria oleracea Baker), est signalée dans le Botanical Magazine, pl. 6313, comme étant le le légume favori des Lapchas du Sikkim Himalaya, sous le nom de Chakli-bi. Ce sont les jeunes inflorescences encore entourées des feuilles les plus tendres qui sont recherchées pour cet usage. Décrit par Clarke dans la relation de son voyage de Darjeling à Tonglo.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Malabaila secacul , Sekakul

$1

Détails : Racine (racines fraîches crues) comestible.



Partie(s) comestible(s) : racines.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : cultivé dans le Moyen-Orient pour ses racines comestibles ; racines charnues fraiches consommées crues.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Maranta arundinacea , Arrow-root
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 1,5°C

$1

Note : ****

Détails : Racine (rhizomes cuits {bouillis...} [nourriture/aliment {comme légume}] ; et extrait rhizomes : fécule [nourriture/aliment {fausse céréale secondaire : farine ; épaississant}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : rhizome, racine, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-rhizomes consommés bouillis comme légume ; utilisés dans des soupes ou des sauces ; ils peuvent être simplement grattés et bouillis ;

-rhizomes sources d'amidon ; ils peuvent être utilisés pour la fabrication de farine ; il s'agit d'une farine féculent facile à digérer ; c'est est un bon épaississant dans les sauces ; les rhizomes frais peuvent être conservés pendant 7-8 jours ; ATTENTION : il est important de décoller les squames de la peau ou ils donnent un goût amer à l'amidon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Melothria pendula , Mélothrie pendante
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -9,5°C

$1$1

Détails : Fruit (jeunes fruits (à l'état vert) cuits (picklés} [nourriture/aliment] et fruits {mûrs} [nourriture/aliment {comme légume}]) et feuille (feuilles) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-jeunes fruits (à l'état vert) consommés picklés (confits au vinaigre) ;

-fruits consommés à maturité comme légume ;

-feuilles cuites (ex. comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Merremia hirta ,
Détails : Fortune, dans son "Voyage agricole et horticole", cite le Convolvulus reptans au nombre des plantes potagères qui sont l'objet d'un commerce considérable sur les marchés du sud de la Chine. Ici Convolvulus reptans se rapporte surement à Ipomoea aquatica Forssk..


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Mesembryanthemum aitonis , Ficoïde-épinard

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles consommées en salade et comme légume (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Mesembryanthemum crystallinum , Ficoïde glaciale

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles sont cuites et consommées (comme potherbe) ;

-les graines sont comestibles.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Corseµ{{{TBµ.

Note médicinale : *

Momordica balsamina , Pomme de merveille

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruits, feuilles, graines, racines, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les jeunes fruits sont cuits comme légume ; ils sont bouillis ou frits ; ils sont aussi consommés crus ; ils sont utilisés dans les ragoûts et pickles (marinades) ; ils sont utilisés comme aromatisants ;

-les jeunes feuilles et les vrilles sont utilisées comme potherbe ;

-les graines sont consommées après trempage dans de l'eau salée et cuisson.



Fruits consommés en Chine après élimination des eaux de cuisson. « Les fruits sont, à la rigueur, comestibles comme les Concombres » (Dic. sc. nat., t. V, p. 387.). A. Pailleux et D. Bois n'avaient pas de renseignements sur l'usage de la Pomme de merveille considérée comme plante potagère ; mais selon eux, elle pourrait sans doute être employée aux mêmes usages que les autres Margoses.


Précautions

cf. consommation
Momordica charantia , Margose à piquants

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, épice, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les jeunes fruits amers sont cuits et mangés ; ils sont cuits, farcis, frits ou picklés (marinés dans du vinaigre) ; ils sont utilisés dans les soupes, les ragoûts et les plats sautés ;

-la masse de la graine du fruit mûr est utilisée comme arôme alimentaire ;

-les feuilles sont cuites et consommées comme arômatisant ; les pousses et les feuilles tendres sont parfois consommées.



Nous devons à l'obligeance de M. Édouard Wilmann, membre de la Société des Botanistes français, des renseignements précis sur l'usage qu'on en fait à la Réunion :

« Ce fruit, qui atteint une longueur moyenne de 0,07m à 0,10m, se cueille et s'emploie toujours avant maturité. Mûr, il ne vaut rien au point de vue culinaire. Quelques-uns l'aiment tout tendre, d'autres le préfèrent lorsqu 'il a déjà quelque consistance ; il est, en tout cas, excellent jusqu'à la maturité.»

« Pour la table, on le prépare :

En achards : Il suffit de retirer les graines et de mettre le fruit, fendu en deux sur la longueur, dans la sauce préparée à cet effet : vinaigre, huile d'Olive, Gingembre, Ail, Piment, sel, etc.

On y ajoute ordinairement : Concombre, Choux, Carottes, Mangues, etc. ;

En rougaille : On coupe par rouelles, toujours après avoir éliminé les graines, et l'on assaisonne avec jus de Citron, Piment, Gingembre, etc.;

En cari : On fait cuire le fruit, partagé en deux, avec du lard frais ou salé, du poisson frais ou salé; avec ou sans la poudre de cari, mais avec les condiments ordinaires de la cuisine créole. »

Dans l'Inde, on mange le fruit coupé par tranches, et frit; mais il est nécessaire de le faire cuire préalablement dans l'eau pour lui enlever toute son amertume. Nous devons dire que nous avons tenté sans succès d'introduire dans nos Pickles les fruits de la petite Margose à piquants. Leur extrême amerlume les rend impropres à cet usage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Momordica dioica ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, racines, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les jeunes fruits sont cuits comme légume ou dans les currys ; le fruit mûr est mangé ;

-les racines tubéreuses sont également cuites comme légume ;

-les pousses et les feuilles tendres sont aussi consommées (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)).



Fruits consommés en Inde comme légume ; le jeune fruit est mangé par les Hindous. La racine est également comestible, mais celle de la plante femelle est plus grosse que celle de la plante mâle.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Moraea fugax ,
$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, bulbes, corme.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les racines bulbeuses sont consommées grillées, bouillies ou cuites avec du lait.



Les Hottentots en recueillent les bulbes et les liges, dont ils font des paquets. Ils les font cuire légèrement et les mangent. Selon Thunberg, cet aliment est d'un bon goût et fort nourrissant (Encycl. mêth.).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

N

Nelumbium asperifolium ,
Détails : Taxon (nom latin/scientifique) absent des bases de données.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nelumbo lutea , Lotus jaune d'amérique

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, graines.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nelumbo nucifera , Lotus sacré

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, racine, tubercule, feuilles, étamines, rhizomes, graines - café, légume, fruit, fleur.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les graines sont consommées crues ou grillées ; les graines mûres sont préparées en retirant le tégument et la plumule intensément amère puis bouillies dans du sirop ; les graines légèrement immatures sont également consommées crues ; les graines peuvent être utilisées comme substitut du café ;

-les racines blanches ou rhizomes sont consommées crues avec de la viande ; elles peuvent aussi être bouillies, picklées (marinées), sautées ou conservées dans du sucre ; c'est aussi une source d'amidon ;

-les hampes florales sont cuites comme légume ; elles sont également consommées crues ;

-les jeunes feuilles tendres sont consommées avec une sauce savoureuse ; les feuilles sèches sont utilisées pour emballer les aliments et leur donner un arôme ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;

-le pollen et les étamines sont utilisées pour aromatiser le thé.



Ses rhizomes et ses graines sont employés dans la cuisine japonaise. On trouve sur les marchés du Japon, de même qu'en Chine, en Cochinchine et dans le royaume de Siam, des morceaux de rhizomes de Lotus, désignés sous le nom de Hasu-none. Le goût de ces rhizomes, quand ils sont cuits, rappelle celui de la Rave, du Cardon et du Céleri ; on les mange crus, cuits à l'eau et sous la cendre, bouillis ou frits comme les Salsifis ; on les réduit aussi en poudre qu'on fait sécher, et dont on se sert surtout pour les soupes ; on en retire une fécule de couleur blanc rosé qui est consommée dans les potages. Quant aux graines, qui ont un peu le goût de la Noisette et de l'Amande douce, elles sont alimentaires et les Japonais les mangent à leurs repas comme mets sucrés; on en fait des gâteaux et des pâtisseries.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Nuphar advena ,
$1

Note : ***

Détails : «Les femmes indiennes arrachent ses racines et en recueillent de grandes quantités ; elles sont poreuses, de saveur douce et glutineuses ; on les mange généralement bouillies avec des oiseaux sauvages, mais souvent grillées. De grandes quantités de ces racines sont conservées dans les habitations, comme provision d'hiver.».


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Nuphar multisepalum ,
Détails : Taxon (nom latin/scientifique) absent des bases de données.« Mueller (Select extra tropical Plants) dit qu'elle produit des graines nutritives dont le goût rappelle celui des graines de Genêt et qui sont localement employées comme aliment ». .


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nymphaea caerulea ,
$1$1

Détails : Au Sénégal, les graines de cette espèce fournissent une nourriture saine aux indigènes, surtout dans les cas de disette. Ils les mangent crues, ou bouillies à la manière de la farine de Millet, mais après leur avoir fait subir une sorte de torréfaction qui leur fait acquérir une saveur agréable.

Les rhizomes farineux sont également mangés après avoir été cuits sous la cendre. Leur saveur rappelle celle de la Pomme de terre (De Lanessan, Les Plantes utiles des colonies françaises).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nymphaea guineensis ,
$1$1

Détails : Même origine et mêmes usages que Nymphaea caerulea Savigny.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nymphaea lotus , Lotier d'Égypte

$1$1

Détails : « Les anciens Égyptiens faisaient du pain avec ses graines. Son rhizome, d'une saveur douce et très féculent, se mange comme la Pomme de terre. ». .


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nymphaea micrantha ,
$1$1

Détails : Même origine et mêmes usages que Nymphaea caerulea Savigny.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nymphaea pubescens ,
$1

Détails : Espèce de l'Inde, à racines comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nymphaea rubescens ,
Détails : Taxon (nom latin/scientifique) absent des bases de données. Même origine et mêmes usages que Nymphaea caerulea Savigny.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nymphaea rubra ,
$1

Détails : Espèce de l'Inde, à graines et à racines comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nymphaea rudgeana ,
$1

Détails : La fécule que renferme sa souche et son embryon est nutritive et analeptique (De Lanessan, loc. cil.).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nymphoides peltata , Faux nénuphar

$1$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, bourgeons floraux.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-jeunes feuilles et boutons floraux utilisés comme potherbe (consommés en salade en Asie) ; salade douceâtre, mucilagineuse, très appréciée au Japon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

O

Oenanthe javanica , Persil japonais
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10°C

$1

Note : ***

Détails : Cette herbe des marais est employée comme Épinard (Mueller, Select, etc.) ; le Seri ou OEnanthe stolonifera vient à l'état sauvage dans les terrains humides et dans les marais ; toutefois, celui qui est livré au commerce est le résultat de la culture et se mange cuit (Le Japon à l'Exposition universelle de 1878, vol. II, p. 137) à l'eau et salé (Dr Mène, Des productions végétales du Japon).


Précautions

cf. consommation Note médicinale : **

Oenanthe sarmentosa ,
$1$1

Détails : Taxon (nom latin/scientifique) absent des bases de données. ; sans doute un synonyme de Oenanthe sarmentosa Bol. ex S.Watson 1878 et/ou de Oenanthe sarmentosa C.Presl ex DC. 1830 (cf. TPL). Ses jeunes tiges et ses feuilles sont mangées par les Indiens de l'Orégon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Oenanthe sarmentosa ,
$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, tige.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-racine cuite (bouillie) ; jeunes tubercules consommés par les Indiens ; une douce chair farineuse, la racine est très estimée dans les régions où elle est consommée ; un goût crèmeux lorsqu'elle est bouillie, avec un léger goût de persil ;

-jeunes tiges crues ou cuites.(1*)


Précautions

ATTENTION : la plante n'est pas reconnue comme étant toxiqueµ{{{240(+x)µ et bien qu'aucune mention spécifique de la toxicité n'ait été vu pour cette espèce, elle appartient à un genre qui contient un certain nombre de plantes très toxiques et donc une certaine prudence est conseillée. La plante est dite contenir le prétendu "psychrotrope" myristicineµ{{{5(+). Toutes les parties de la plante contiendraient des substances très toxiques selon Louis Bubenicek (Dictionnaire des plantes comestibles, réf."27") et d'autres sources ; cependant il s'agirait plutôt d'une confusions avec une autre espèce du même genre (ex. : Oenanthe crocata L., l'OEnanthe safranée, extrèmement toxique !), comme pourrait le faire penser les 3 nom botaniques identiques (Oenanthe sarmentosa Bol. ex S.Watson 1878, Oenanthe sarmentosa C.Presl ex DC. 1830 et Oenanthe sarmentosa Nutt. 1840), et/ou bien encore d'un autre comme l'Helosciadium (H. californicum étant parfois donné comme synonyme, cf. lien "FOOD")µ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : *

Orythia edulis ,
Détails : pas de traces dans les base de données


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Oxalis tetraphylla , Oxalide de Deppe
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1$1

Note : ***

Détails : Tubercules, racines, feuilles ;

-feuilles consommables en salade ou comme légume (ex. : potherbe), dans les soupes, par exemple. ;

-les fleurs sont utilisées en salade ou en mélange avec de la salade de maïs ;

-tubercules consommés après blanchiment ; les racines charnues sont cuites et servies comme des asperges.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : voir genreµ{{{(rp*)µ.

Oxalis tuberosa , Oca du pérou

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (fraîches (crues ou cuites) ou séchées (aromatisantes), fleur (décoratives), racine (dont pétioles, aromatisantes) et fruit (aromatisants) comestibles.(1*)



Les tubercules contiennent 10 à 12 pour 100 de fécule ; mais ils diffèrent essentiellement par leur qualité de ceux de la Pomme de terre ; ils sont d'une cuisson facile et fournissent un aliment sain, léger, assez agréable, d'une saveur un peu acide, que l'on peut leur ôter en les faisant cuire aux trois quarts dans une première eau. Les feuilles et les sommités des pousses peuvent remplacer l'Oseille, dont elles ont la saveur; à Lima, on les mange aussi en salade. La culture n'est pas difficile ; on peut avancer les tubercules sur couches, en mars, pour mettre en place au commencement de mai, ou les planter à demeure vers la mi-avril, ou encore faire sa plantation par boutures, qui reprennent avec une grande facilité. Une terre douce, légère et bien amendée est la meilleure. On butte régulièrement jusqu'en septembre, époque où les tubercules commencent à se former. On arrache ceux-ci le plus tard possible, lorsque les tiges ont été détruites par la gelée ; on peut alors couper les fanes et couvrir les touffes de feuilles sèches ; les tubercules se conservent et profitent même sous cette couverture, ainsi que l'a éprouvé M. Redouté. Arrachés, ils se gardent très bien pendant l'hiver, tenus en lieu sain et enterrés dans du sable très sec. Note de Weddell : « Je me hâte de dire que, à mon goût, ce légume est presque l'égal de la Pomme de terre lorsqu'il est convenablement préparé. La manière de cultiver l'Oxalis est bien connue ; je vais donc aborder sans préambule la question de traitement (préparation) que nécessitent les tubercules pour devenir comestibles : « Lorsqu'on arrache les Ocas, ils sont toujours plus ou moins acides ; cependant, leur degré d'acidité diffère avec les variétés. Ainsi, en thèse générale, les variétés blanches sont beaucoup moins acides que les variétés rouges. Quelle que soit, au reste, celle à laquelle on a affaire, l'exposition au soleil, suffisamment prolongée, détermine constamment la disparition ou la métamorphose plus ou moins complète de son principe acide. Il s'y passe, en un mot, quelque chose de tout à fait analogue à ce qui a lieu dans la maturation des fruits. Une Oca blanche (Oca bianca) ainsi traitée ne conserve plus aucune trace d'acidité et ne le cède en rien à une bonne Pomme de terre ; il y en a de tout aussi farineuses ; celles-ci ont un goût de Châtaigne qui est des plus agréables. L'exposition au soleil, qui a pour but seulement de détruire le principe acide des Ocas, doit durer de six à dix jours, et même un peu plus, selon la variété de l'Oca. L'opération se fait le mieux dans de grands sacs de laine. Les changements qui ont lieu dans le tissu des tubercules paraissent être facilités par ce moyen, et on peut les retourner plus commodément; mais le sac doit contenir assez peu de tubercules pour qu'ils ne forment, étant étalés sur le sol, qu'une couche très mince sous leur enveloppe. Lorsque l'exposition au soleil est prolongée beaucoup plus longtemps, pendant plusieurs mois par exemple, la maturation des tubercules va beaucoup plus loin. L'Oca perd alors la plus grande partie de ses sucs et prend la consistance d'un pruneau, tout en acquérant un goût sucré très prononcé ; c'est là ce qu'on appelle le Caui. Je n'ai pas besoin de dire que, dans les deux préparations dont il vient d'être question, il faut se garder de laisser geler les tubercules. La gelée est, au contraire, l'agent principal dans la préparation qui porte le nom de Caia ou Chuno de Oca. Celle-ci se fait comme le Chuno blanc des Pommes de terre, avec cette différence qu'après la congélation des tubercules on ne fait pas macérer ceux-ci dans une eau courante, mais dans de l'eau tranquille. Dans ces circonstances, l'Oca se corrompt en partie et conserve, lorsqu'elle est desséchée, une odeur et un goût que je me contenterai de comparer à ceux de quelques fromages. Les Indiens font une grande consommation de la Caia, qu'ils trouvent sans doute fort de leur goût. Quant à moi, je ne puis en aucune façon la recommander.

Feuilles crues/cuites (ex. : comme potherbe) et/ou aromatisantes.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

P

Pachyrhizus erosus , Jicama

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : pods (gousses/cosses), tubercules, racine, graines, prudence, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-le jeune tubercule est mangé cru ou cuit ; ils peuvent être bouillis, sautés, rôtis, braisés ou utilisés dans les soupes ; il peut également être picklés ; les tubercules peuvent être une source de fécule utilisée dans les crèmes et desserts ;

-les jeunes gousses peuvent être consommées (elles doivent être bien cuites).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les vieilles gousses et les graines matures peuvent être toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Pachyrhizus tuberosus , Dolic tubéreux

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, cosse.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : inconnus ou indéterminés.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la graine pourrait être toxiqueµ{{{5(+x)µ.

Perideridia gairdneri , Carvi de Gairdner

$1$1

Note : *****

Détails : Feuilles, racines. Les racines charnues sont consommés crus ou cuites ; en outre, elles sont séchées pour une utilisation ultérieure ; elles peuvent être utilisées dans les soupes. Racines consommées cuites, par les natifs ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Petasites japonicus , Pétasite du japon

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, pétiole, légume, fleur, prudence.(1*)

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-la longue tige de la feuille est pelée et marinée au Japon ; elles sont assaisonnées avec du sel ou une sauce soja ; elles sont utilisées dans des soupes ;

-les boutons floraux sont utilisés comme légume et condiment ; ils sont consommés à l'état vert.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : il contient des substances chimiques qui causent le cancerµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Phaseolus farinosus ,

Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phaseolus lunatus , Haricot de lima

$1$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, pods (gousses/cosses), légume, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles, les jeunes gousses et les graines sont toutes consommées ; jeunes pousses cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;

-les graines sont consommées fraîches ou après séchage ; elles sont également frites dans l'huile ; les haricots secs sont bouillis ou cuits ; ils peuvent être utilisés dans les soupes et les ragoûts ; les graines sont parfois cultivées comme les germes de soja, puis cuites et mangées.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : certains types ont une toxine (l'acide cyanhydrique) ; celle-ci est détruite par une cuisson complète ; de même les haricots contiennent un inhibiteur de protéine, mais celui-ci est détruit par la cuissonµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *

Phaseolus polystachios , Haricot vivace de l'Arizona

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les graines sont consommées fraîches ou séchées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phyllostachys aurea , Bambou doré
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, turions, céréale, pousses, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les nouvelles pousses sont consommées comme légume ; elles peuvent également être consommées crues ; elles peuvent être bouillies, séchées et stockées pour l'hiver ;

-les graines sont également consommées.



Il est très bon à manger.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phyllostachys edulis , Bambou moso
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : pousses ; pousses cuites (bouillies).

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les jeunes pousses sont utilisées pour faire des currys et pickles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Physalis alkekengi , Alkékenge

$1

Note : **

Détails : Fruit (dont graines, crus1 ou cuits1 ; dont extrait (jus)1) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Physalis angulata , Coqueret anguleux

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-le fruit peut être mangé cru ou cuit ; ils peuvent être frits, cuits ou transformés en confiture en les faisant cuire dans le sirop de palme ; ils peuvent être utilisés dans la préparation de sauces chili pimentées ;

-les jeunes feuilles sont utilisées dans la soupe (comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Physalis lafonii , Physalis du Costa-Rica

Détails : Pas de traces dans les base de données.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Physalis minima ,
$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits sont consommés crus ; ils sont également appertisés ;

-les feuilles sont consommées cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Physalis patula , Ochuba

$1

Note : **

Détails : Fruit. Fruit - crus ou cuits. La plante englobe/enveloppe commodément chaque fruit dans son propre "sac en papier" (botaniquement, le calice) pour le protéger contre les parasites et les éléments. Ce calice est toxique et ne doit pas être mangé.


Précautions

(1*)ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vu pour cette espèce, elle appartient à un genre où la plupart des membres ont des feuilles et des tiges toxiques, bien que les fruits mûrs complets sont généralement comestiblesµ{{{5(+)µ.

Physalis peruviana , Coqueret du pérou
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7°C

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits mûrs sont consommés frais ou cuits ; ils sont utilisés pour la confiture ; ils peuvent être séchés, appertisés, cuits, en purée, ou utilisés dans des tartes, des gâteaux, des gelées et des sauces ;

-les graines grillées sont piccklées ;

-les feuilles ont été utilisées à la place du houblon dans la bière ; les feuilles sont également utilisées comme potherbe.


Précautions

ATTENTION : toutes les parties de la plante, à l'exception des fruits, sont toxiquesµ{{{5(+)µ.

Physalis philadelphica , Tomatillo sauvage

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fruits sont utilisés dans les sauces ; le fruit est également utilisé frais ou cuit ; ils peuvent être cuits ou frits.


Précautions

ATTENTION : toutes les parties de la plante, à l'exception des fruits, sont toxiquesµ{{{5(+)µ.

Physalis pubescens , Alkékenge doux

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fruits sont consommés crus ; ils sont également séchés, marinés, cuits, et ajoutées aux salades ; ils sont utilisés dans les tartes, conserves, sauces, confitures et garnitures de crème glacée ; lls peuvent être séchés dans le sucre pour être utilisés dans des gâteaux aux fruits.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Physalis violacea ,

Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phytolacca americana , Raisin d'amérique

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les jeunes pousses et les sommets tendres sont bouillis pour faire une "Poke salad" ; elle peuvent être picklées ; feuilles cuites comme potherbe) ;

-la chair du fruit est consommée ou utilisée pour la coloration des aliments ; il est souvent transformé en jus.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles/pousses sont toxiques cruesµ{{{(dp*)µ ; la racine est toxique ; les graines sont également toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Phytolacca esculenta , Phytolaque comestible

$1

Note : **

Détails : Feuilles et jeunes pousses consommées localement comme légume (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pitraea cuneato-ovata , Papilla

$1

Détails : Au Chili, on en mange les tubercules, connus sous le nom vernaculaire de Papilla, diminutif de Papa (Pomme de terre).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Plectranthus barbatus ,
$1

Détails : Cette plante est cultivée dans le Deccan, pour ses

racines charnues que les indigènes font mariner.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Plectranthus edulis ,
$1

Détails : Il porte des tubercules charnus, assez semblables à ceux de la Pomme de terre, non seulement par la forme, mais par la saveur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Plectranthus esculentus , Dazo

$1

Détails : Les indigènes sont très amateurs des tubercules. La plante a été cultivée à Kew.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Plectranthus madagascariensis , Oumime bâtard
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10

$1

Détails : Oumime bâtard ou Oumime sauvage, qui ne produit point de tubercules.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Plectranthus rotundifolius , Coleus à feuilles rondes

$1

Détails : Le 15 juillet 1884, notre correspondant dans le Transvaal, M. Mingard, nous écrivait : « Avec cette lettre, je vous expédie quelques tubercules de la Pomme de terre fade ou sauvage, appelée par les Magwamba : Matambala. C'est la même culture et les mêmes emplois que la Pomme de terre ordinaire. Les natifs l'apprécient beaucoup et la préfèrent à tout autre tubercule. Ils conservent les semences (1) dans le sable, ou suspendues dans leurs huttes. Ils la plantent au moment de la semaille du Maïs »(1) Lisez tubercules.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Portulaca grandiflora , Pourpier à grandes fleurs

$1$1$1

Note : **

Détails : Graines consommées en farine. Parties aériennes de la plante consommées crues ou cuites. Racines consommées localement comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Psoralea esculenta , Pomme blanche

$1

Note : *****

Détails : Racines tubéreuses consommées localement comme légume.


Précautions

ATTENTION : cette espèce contient des furanocoumarines ; ces substances peuvent causer une photosensibilité chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Pueraria montana ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : Du thé est réalisé à la fois à partir des racines et des fleurs ; les feuilles peuvent être cuites et consommées comme des épinards, et la fécule de la racine peut également être consommée comme nourriture ; en fait, les racines peuvent atteindre la taille d'un homme et c'était la fécule alimentaire de base en Chine et au Japon jusqu'à l'arrivée de la patate douce (Duke II, 136).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La fécule issue de la racine permet de faire un merveilleux bouillon contre le froid, la grippe et la congestion généraleµ{{{288(+)µ

Pugionium cornutum , Sagai

$1

Note : *

Détails : Feuilles consommées localement comme légume (ex : potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pugionium dolabratum ,
$1

Détails : Plante consommée comme légume ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

R

Raphanus sativus , Radis

$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, feuilles, herbe, fruit, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les jeunes racines tendres sont principalement consommées crues ;

-les feuilles sont consommées cuites ; jeunes feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe, brède) ;

-les racines et les graines sont picklées ;

-les jeunes gousses peuvent être consommées en salade ; ou cuites comme des haricots.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Rorippa indica , Cresson indien

$1

Note : **

Détails : Feuilles consommées localement comme légume (ex. : potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Rumex abyssinicus , Oseille pahouine

$1

Note : *

Détails : De grande taille. Excellente à manger ; produit d'abondantes feuilles hastées, très amples, tendres, de saveur légèrement acide ; feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rumex alpestris , Oseille alpestre

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont pousses et pointes des tiges) ; fraîches ou séchées) et fruit (dont graines (germes) ; aromatisants) comestibles.(1*)



feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Rumex hymenosepalus , Oseille canaigre

$1

Note : **

Détails : Préparées à la manière de l'Oseille, les feuilles donnent un mets très acceptable, rappelant la Patience ordinaire (Rumex patientia) ; feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

S

Sagittaria latifolia , Sagittaire à larges feuilles

$1

Note : *****

Détails : Rhizomes consommés localement comme légume. Les racines sont généralement grosses comme des oeufs de poule. Elles sont grandement estimées quand elles sont crues, mais contiennent un suc laiteux amer, qui ne plaît pas à l'homme civilisé. Ce défaut, toutefois, disparaît lorsqu'on les fait bouillir, et la cuisson les rend douces et agréables. Elles sont considérées comme excellentes lorsqu'elles sont cuites avec de la viande fraîche ou salée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sagittaria trifolia , Sagittaire de Chine

$1$1

Note : ****

Détails : Inflorescences consommées comme source d'amidon. Tubercules consommés en Chine comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salpichroa origanifolia , Oeufs de coq

$1

Détails : Plante vivace. Suivant Dombey, le fruit, qui est aigrelet, se mange. Voici les renseignements de M. Charles Barbier : « Les fruits de la plante sont parfaitement comestibles. A la Plata, les enfants les recherchent et s'en régalent. On en fait aussi, dans les ménages, avec addition de sucre et d'aromates relevant leur fadeur [...] ».


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Scolymus hispanicus , Chardon d'Espagne

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racine, légume, tiges, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-la racine épaisse peut être préparée de la même manière que les salsifis ; elle peut être consommée bouillie, en purée, ou cuite au four ; elle est utilisée comme substitut de café ;

-les jeunes feuilles peuvent être cuites et consommées (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; les pétioles sont blanchis et consommés dans les salades ; ils sont également cuits et préparés avec de l'huile d'olive, du sel et du vinaigre ;

-les fleurs sont utilisées pour falsifier le safran.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Scorzonera undulata , Scorsonère délicieuse [subsp. deliciosa]

$1$1$1

Note : **

Détails : Fleurs, racines, feuilles. Plante consommée localement comme légume ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sechium edule , Chayotte
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C (-3°C)

$1$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, graines, racines, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les fruits sont comestibles cuits ; ils peuvent être picklés, cuits au four, cuits à la vapeur, ou utilisés pour faire des beignets et des desserts ;

-les jeunes pointes des feuilles (brèdes) sont consommées comme potherbe ;

-les graines peuvent être consommées cuites ; elles sont souvent frites ;

-les racines charnues peuvent être mangées cuites ; elles peuvent être bouillies, cuites au four ou frites ; de la fécule peut être extraite de celles-ci.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sicana odorifera , Casse
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10, mais zones 4 à11 soit -32°C selon rarexoticseeds !

$1

Détails : Fruits consommés localement cuits et en confiture.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sium helenianum ,
$1

Note : *

Détails : Les tiges vertes, que l'on mange crues, sont vendues sur les marchés sous le nom de Jellico (Official guide of the Museums of Economic Botany [Dicotyledons and Gymnosperms], 2ème éd. 1886, p. 83).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sium sisarum , Chervis

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les petites, douces, racines charnues sont consommées ; elles sont cuites et du beurre est ajouté ; elles sont également utilisées dans les soupes et les ragoûts ; elles sont normalement grattées plutôt que pelées et du jus de citron est ajouté pour empêcher la décoloration ;

-les jeunes feuilles et les pousses peuvent être blanchies et mangées en salade ; elles sont parfois utilisées comme un substitut de café ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Smallanthus sonchifolius , Poire de terre

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : tubercules, feuilles, racine, jus, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les racines sont douces et souvent consommées crues ; avant cela, elles sont laissées pour quelques jours au soleil pour permettre à la peau de se ratatiner ; elles peuvent être tranchées et ajoutées aux salades ; la pulpe râpée peut être pressée à travers un tissu pour faire une boisson ; le jus peut être concentré en blocs de sucre ; elles peuvent également être cuites ;

-la tige principale est également consommée comme légume ;

-les feuilles sont également consommées (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)) ou utilisées comme succédané de thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Solanum aethiopicum , Aubergine africaine

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fruit, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les fruits sont cuits et mangés ; ils sont également utilisés pour aromatiser d'autres produits alimentaires ; ils peuvent être picklés ;

-les jeunes pousses ou les bourgeons de fleurs sont tranchés finement coupés pour une utilisation dans les soupes ; jeunes pousses également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum americanum , Morelle d'amérique ou américaine

$1$1

Note : *

Détails : Plante très répandue à Maurice et à Rodriguez, et cultivée dans les potagers. Se trouve partout dans les tropiques. Les sommités de la plante sont comestibles, mais nous croyons prudent de n'en pas manger les fruits; plusieurs Solanum appartenant à cette section ont des fruits vénéneux. La plante est d'un usage général dans les centrées tropicales, où elle entre notamment dans le calalou et dans les soupes de légumes. Dans sa Flore phanérogamique des Antilles françaises, p. 481, le R. P. Duss, professeur au Collège de la Basse-Terre, décrit ainsi le Calalou : « On appelle Calalou un mets exquis préparé avec de la Morelle (Solanum nodiflorum), et de nombreux autres ingrédients (cf. Xanthosoma helleborifolium, pour la liste complète) ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe, brède).


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum aviculare , Morelle des Oiseaux
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2,5°C

$1

Note : **

Détails : Fruit - cru ou cuit. Il doit être parfaitement mûr car le fruit non mûr est toxique ; il peut être utilisé comme fruit sucré ou comme légume ; souvent acide et/ou amer, il est le plus apprécié lorsqu'il tombe de la plante, arrivé à parfaite maturité ; sa qualité varie d'une plante à l'autre et même d'une année sur l'autre d'une même plante ; le fruit mesure jusqu'à 2 cm de long et contient un grand nombre de graines plates. La plante peut être utilisée comme porte-greffe pour d'autres solanacées comme les tomates et les aubergines.


Précautions

(1*)ATTENTION : les fruits immatures sont toxiquesµ{{{(dp*)(5(+))µ.

Note médicinale : **

Solanum betaceum , Tamarillo
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2/-2,5/-3,5/-4°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits (dont graines) [nourriture/aliment : crus ou cuits {en confitures}, comme fruit ou légume]) comestible.(1*)



Plante cultivée de longue date au Pérou ; encore largement cultivée sous les tropiques.


Précautions

(1*)ATTENTION : comme bon nombre d'autres espèces du même genre, le fruit immature ainsi que toutes les autres parties de la plante pourraient être toxiquesµ{{{(dp*)µ.

Solanum laciniatum , Pomme kangourou
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4/-5°C

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les fruits peuvent être mangés ; ils doivent être très mûrs et doux ; ils peuvent être mis dans du sable pour mûrir ; les fruits peuvent être utilisés dans les chutneys.


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum macrocarpon , Aubergine africaine

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fruit, fleur, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les feuilles sont cuites et consommées (ex. : comme potherbe) ; elles sont bouillies ou cuites à la vapeur et servies comme plat avec du riz ;

-les fruits sont consommés cuits ; ils sont utilisés dans les soupes et les sauces.


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum muricatum , Pépino

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les fruits peuvent être consommés frais ou utilisés dans les boissons ; le goût est semblable à un melon ; ils peuvent être utilisés dans les sauces, confitures et conserves.


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum nigrum , Morelle noire

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les fruits mûrs sont cuits et mangés ; ils sont également utilisés pour la soupe ; ils peuvent être cuits ou transformés en tartes, confitures, conserves, desserts, sauces, pâtisseries et une relish épicée ;

-les feuilles et les jeunes pousses sont consommées cuites (ex. : comme potherbe, brède) ; les feuilles récoltées peuvent être stockées pendant 2-3 jours.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les fruits peuvent contenir de la solanine (alcaloïde), probablement quand ils sont immaturesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Solanum olivare , Olivare du Congo

$1

Détails : Fruits consommés localement.


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum sisymbriifolium , Morelle de balbis
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8/-10°C

$1

Note : *

Détails : La saveur des baies du S. balbisii est assez insignifiante. On pourrait les confire au caramel et au fondant, comme celles du Physalis peruviana, qui sont nettement meilleures.


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum uporo , Tomate des cannibales

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-le fruit est utilisé comme la tomate pour aromatiser les sauces etc...

-les feuilles sont consommées comme salade (ou cuites comme potherbe).



Les feuilles de ces trois végétaux [Malawari (Trophis anthropophagorum Seem.), Tudana (Omalanthus pedicellatus Benth.) et Borodina (Solanum anthropophagorum Seem.)] sont roulées autour du bokola, comme celles du Taro autour du porc, et cuites avec lui sur des pierres chauffées. Le sel n'est pas oublié.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Stachys affinis , Crosne

$1

Note : ****

Détails : Tubercules consommés comme légume ou confits au vinaigre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Stachys floridana , Crosne de Floride
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -17/-18°C

$1

Détails : Tubercules comestibles. Racines crues ou cuites, croustillantes dans les salades, très appréciées dans les sautés. Certains disent que la saveur des tubercules est proche des choux-fleurs alors que je me penche vers le jicama. La texture, cependant, est comme celle d'un radis. Saveur désagréable très prononcée ou, au contraire, très goûteux (cf. lien "Dave's Garden"), ils ne laissent pas indifférents.... Les feuilles et les pousses de la plante peuvent également être consommées crues ou cuites. Ils ont, cependant, plutôt un goût de moisi/renfermé et sont meilleurs en mélange avec d'autres légumes verts. Les Indiens auraient mangé des graines comme un aliment de famine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Usages médicinaux : Les racines ont également des composés chimiques qui ont "une activité antioxydante"µ{{{26µ.

Stachys palustris , Épiaire des marais

$1$1$1

Détails : Racine (tendres ; fraîches (cuites) ou sèches (farine)), feuille (tendres, dont tiges (avant floraison ; dont pointes et bases) ; cuites) et graines (aromatisantes (épice)) comestibles.



feuilles cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Stilbocarpa polaris ,
$1

Note : **

Détails : Ses longs rhizomes sont charnus, sucrés, comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Streblus anthropophagorum , Malawari

$1$1

Détails : Fruit, feuilles. Les feuilles sont cuites et consommées. (ex. : comme potherbe). Les feuilles de ces trois végétaux [Malawari (Trophis anthropophagorum Seem.), Tudana (Omalanthus pedicellatus Benth.) et Borodina (Solanum anthropophagorum Seem.)] sont roulées autour du bokola, comme celles du Taro autour du porc, et cuites avec lui sur des pierres chauffées. Le sel n'est pas oublié.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

T

Talinum fruticosum , Hydrophile

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles et les tiges tendres sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe) ; elles sont un peu aigres ; la cuisson à la vapeur des feuilles produit une décoloration moins brune et elles sont moins visqueuses ; elles peuvent également être séchées et stockées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : en raison d'oxalates dans les feuilles, de grandes quantités ne doivent pas être consomméesµ{{{0(+x)µ.

Talinum paniculatum , Talin étalé
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6,5°C ?

$1

Détails : Feuille (feuilles {blanchies ou cuites} [nourriture/aliment : légume] ; et tiges [idem feuilles]) comestible.



Les feuilles et les tiges sont blanchies et utilisées dans les salades ; elles peuvent être cuites dans les soupes ; feuilles cuites comme potherbe. Les Talins jouissent des mêmes propriétés que les Pourpiers : leurs feuilles peuvent être employées comme assaisonnement ; mangées cuites, elles rafraîchissent (Lamarck, Encyclopédie).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tigridia vanhouttei ,
$1

Détails : Iridée comestible. Quand ils sont cuits, les bulbes de cette espèce ont, paraît-il, le goût de la Châtaigne.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Trapa bicornis , Mâcre bicorne

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les noix doivent être bouillies pendant un temps considérable pour éliminer le poison et sont ensuite mangées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : brutes, les noix sont toxiquesµ{{{(dp*)(0(+x))µ.

Trapa incisa ,
$1

Note : *

Détails : Graines consommées localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Trapa natans , Mâcre nageante

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, noyau, noix, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les noyaux des graines peuvent être consommés crus, grillés ou bouillis ; ils peuvent être frits comme un légume ou conservés dans le miel et le sucre ; ils peuvent être confits ou broyés en farine pour le pain et les desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Trichodesma zeylanicum , Bourrache de Ceylan

$1

Détails : Feuilles comestibles ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*). Graines source potentielle d'huile comestible après traitement (préparation) ? (qp*). Les jeunes feuilles et pousses sont cuites et consommées comme légume en Tanzanie, au Malawi et à Madagascar.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : plante riche en alcaloïdes hépatotoxiques et donc dangereuseµ{{{27(+x)µ ; il s'agirait essentiellement des graines, comme chez d´autres Boraginaceae (par ex. Borago officinalis L., Cynoglossum spp. et d´autres Trichodesma spp.)µ{{{~~3(dp*)µ.

Trichosanthes anguina , Courge serpent

$1

Détails : Cette espèce, au rapport de M. du Petit-Thouars, est cultivée à l'île de France pour ses fruits ; on les cueille lorsqu'ils sont à demi-mûrs; dans cet état, étant coupés en petits morceaux, cuits et assaisonnés convenablement, ils forment un légume sain et agréable au goût (Lamk. loc. cit.). Cette espèce classique est très connue depuis le temps de Linné, est cultivée dans la plupart des jardins botaniques ; mais elle a quelque peine à venir sous le climat de Paris. Ses fruits, ordinairement doux, sont comestibles dans l'Inde et pourraient être employés chez nous, lorsqu'ils sont jeunes, aux mêmes usages économiques que ceux du Concombre (Naudin, loc. cit.).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Trichosanthes cucumerina , Courge serpent

$1

Détails : Ses fruits sont moins gros que ceux de l'espèce précédente; ils sont striés de blanc et de vert à la maturité. Ils contiennent une pulpe rouge qui est mangée ordinairement en carry (ou cari, type de plats réunionnais), avant maturité. Ce fruit est très amer et cependant, d'après Roxburgh, il entre dans le régime des Hindous, qui l'estiment même d'autant plus que son amertume est plus grande, sans doute parce qu'ils lui attribuent des propriétés anthelminthiques (Naudin).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Trichosanthes dioica ,
$1

Détails : Fruit vert avant maturité, puis jaune orangé, de 5 à 10 centimètres de long, que l'on mange cuit lorsqu'il est mûr. C'est, paraît-il, un légume estimé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Trichosanthes ovigera ,
$1

Note : **

Détails : Sa culture serait facile sous châssis, peut-être même aussi simple que celle du Cornichon de Paris. Ses fruits sont moins amers que ceux du Trichosanthes cucumerina et pourront peut-être s'employer en conserves au vinaigre. Leur petit volume et leur jolie forme semblent les destiner à cet usage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Trichosanthes tricuspidata ,
$1

Détails : Également cultivé pour son fruit, de même grosseur et employé de la même manière que Trichosanthes dioica Roxb..


Précautions

cf. consommation
Tropaeolum leptophyllum ,
$1

Note : **

Détails : Tubercules consommés comme légume ; les tubercules sont, dit-on, comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tropaeolum pentaphyllum ,
$1$1

Détails : Au Brésil et au Paraguay, on mange comme herbe potagère (potherbe) les feuilles et les tiges charnues du T. pentaphyllum Lamk. Feuilles et fleurs consommées en salade.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tropaeolum polyphyllum , Capucine du chili

$1$1$1

Détails : Feuilles, fleurs et tubercules comestibles. Les tubercules sont, dit-on, comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tropaeolum sessilifolium ,
$1

Note : ***

Détails : Tubercules consommés localement, crus ou cuits ; ils seraient les plus volumineux et les meilleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tropaeolum tuberosum , Capucine tubéreuse

$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, tubercules, feuilles, fleurs, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les tubercules sont consommés après cuisson pendant 10 minutes ; ils sont souvent édulcorés ; ils peuvent être ajoutés à des ragoûts ; ils sont durcis au soleil puis lyophilisés puis bouillis comme les pommes de terre ; ils peuvent être cuits puis congelés ;

-les jeunes feuilles tendres et les fleurs sont également consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tulipa montana ,
$1

Note : *

Détails : Bulbes comestibles. Bulbe - cuit. Il peut être séché, broyé en une poudre, puis mélangé avec des céréales lors de la fabrication du pain, etc... Aitchison, Notes on Products of Western Afghanistan and Northeastem Persia, dit que le Tulipa montana couvre les plaines arides de l'Afghanistan. Les bulbes sont recueillis et mangés ; débarrassés de leurs tuniques, extérieures, ils sont, paraît-il, vendus à Bombay sous le nom de Salep.

Les fleurs sont-elles également comestibles ? (qp*).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les bulbes présentent une certaine toxicitéµ{{{27(+x)µ. Bien qu' aucun rapport de toxicité n'a été enregistré pour cette espèce, les bulbes et les fleurs d'au moins un membre de ce genre ont été connus pour causer une dermatite chez les personnes sensibles ; mais jusqu'à 5 bulbes par jour de cette espèce peuvent être consommés sans effet négatifµ{{{5(+)µ ; certaines personnes sont très allergiques aux tulipes : problème de dermatite commun chez les fleuristes appelé "doigts de tulipes". Manger trop de bulbes de tulipes peut causer une indigestion. Le germe (bouton intérieur) du bulbe de certaines espèces -peut-être tous - est toxiqueµ{{{(dp*)(26)µ.

Tulipa suaveolens , Tulipe de Schrenk


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

U

Ullucus tuberosus , Ulloco

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, tubercules, racine, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les tubercules sont consommés bouillis et servis avec du vinaigre ; ils sont également séchés et moulus en farine ; ils peuvent également être frits ;

-les feuilles sont comestibles cuites ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

V

Vigna aconitifolia , Haricot mat

$1

Détails : Les graines mûres entières ou cassées sont consommées bouillies ou frites. En Inde, on préfère les graines germées et cuites pour le petit-déjeuner alors que les graines cassées et frites sont consommées comme aliment prêt à manger. Les graines sont parfois moulues en une farine qui est mélangée à d´autres dans la fabrication de pain non levé. Les gousses immatures sont quelquefois consommées bouillies comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Vigna angularis , Haricot adzuki

$1

Note : ****

Détails : Les graines séchées sont consommées, soit cuites entières soit transformées en farine pour être utilisées dans des soupes, des gâteaux, des sucreries et des crèmes glacées. Le haricot adzuki est particulièrement prisé en Chine, à Taïwan, en Corée et au Japon (azuki an"), où les graines rouges revêtent une valeur culturelle liée à la naissance, au mariage et à la mort. Les graines immatures et les graines germées sont consommées comme légume. On peut faire éclater les graines comme des grains de maïs, les utiliser pour remplacer le café ou les confire et les manger."


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Vigna mungo , Haricot urd

$1

Note : ****

Détails : Les graines d´urd sont consommées comme légume sec, directement ou dans diverses préparations (entières ou cassées, bouillies ou grillées, moulues en farine pour la transformation en gâteau, pain ou bouillie). C´est par ex. avec la farine d´urd qu´on fait en Inde les galettes papadum". Les graines germées sont également consommées. Les gousses vertes sont utilisées comme légume cuit. La plante porte à Java le nom de Katjang heedjah ou hied-joe (pron. Katian idiou). On en fait, entre autres usages, celui-ci : on sème très serré sur un fond imperméable


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Vigna subterranea , Pois bambara

$1

Détails : Légumineuse annuelle, que les habitants cultivent pour en manger le fruit ou les graines, comme des Pois, des Haricots, etc. Elle ressemble à l'Arachide, en particulier par la circonstance que le support de la fleur se recourbe et enfonce le jeune fruit ou légume dans le sol. En Imérina, le Voanzo se mange préparé comme le Haricot ou le Pois; bouilli à l'eau, sa saveur rappelle un peu celle du Pois chiche et de la Noisette. Le voandzou est cultivé surtout pour ses graines, qui sont utilisées dans de nombreux aliments, dont certains représentent une importante partie du régime alimentaire et jouent un rôle dans les cérémonies traditionnelles (par ex. les rites funéraires) et les échanges de cadeaux. Les graines sèches et mûres sont bouillies et consommées comme un légume sec. Les graines séchées, entières ou cassées, sont aussi mélangées avec du maïs ou du plantain puis bouillies. On peut moudre les graines en farine, quelquefois après les avoir grillées, pour préparer une bouillie. Elles peuvent également être ajoutées à la farine de maïs pour enrichir des mets traditionnels. Quelquefois les graines sont prétrempées dans l´eau et moulues pour former une pâte utilisée pour préparer des plats frits ou cuits à la vapeur. Les graines immatures sont souvent bouillies avec du sel et consommées comme en-cas. Elles peuvent combler la disette de la fin du cycle agricole, lorsque les greniers sont vides et que les cultures ne sont pas encore prêtes à être récoltées. Du lait végétal et des produits fermentés ressemblant à du tempe (de Glycine max L.) et au dawadawa (Parkia biglobosa (Jacq.) R.Br. ex G.Don) peuvent être fabriqués à partir des graines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Vigna umbellata , Haricot riz

$1

Détails : Les graines mûres et sèches du haricot riz se consomment comme légume sec. On les fait généralement cuire à l´eau pour les manger avec du riz ou à la place du riz, souvent en soupe ou en ragoût, par ex. au Ghana. A Madagascar, la farine des graines germées séchées fait partie des compléments alimentaires donnés aux enfants. Le haricot riz est peu prisé en Inde, parce qu´il n´est pas facile d´en faire du dal en raison du mucilage fibreux qu´il contient, qui rend difficile son décorticage et la séparation des cotylédons.

Les feuilles, les jeunes gousses et les graines germées de haricot riz se mangent cuites à l´eau comme légume. En Inde, les jeunes gousses se consomment parfois crues.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

X

Xanthosoma helleborifolium ,
$1

Détails : Dans sa Flore phanérogamique des Antilles françaises, p. 481, le R. P. Duss, professeur au Collège de la Basse-Terre, décrit ainsi le Calalou : « On appelle Calalou un mets exquis préparé avec des feuilles du Xanthosoma hastifolium, de petits Concombres épineux (CucumisAnguria), des feuilles du Mouzambi (Gynandropsis pentaphylla), de la petite Valériane à feuilles argentées en dessous, vulgairement nommée Patagon (Boerhaavia paniculata), de la Morelle (Solanum nodiflorum),du Pourpier, de l'Oseille de France, des feuilles tendres de Patate, des jeunes fruits de Gombo,de l'Oseille de Guinée (Hibiscus sabdariffa), des Tomates et enfin du Piment. Quand on veut donner au plat encore plus de relevé, on ajoute un peu de vin

blanc, quelques clous de Girofle, un peu de muscade et d'écorce de cannelle râpé. On doit cuire le tout avec du lard, un os de jambon, du boeuf salé ou des crabes (vulgo ciriques). Le Calalou est toujours servi avec du Riz en grains ». Voir livre "Le Potager d'un curieux" (par A. Paillieux et D. Bois), pour différentes recettes de Calalou.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Xanthosoma sagittifolium , Macabo
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1/-3°C

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : tubercules, racine, feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les cormes sont consommés grillés ou bouillis ; la plupart des cormes sont souvent donnés comme nourriture aux porcs ;

-les jeunes feuilles peuvent être consommées après cuisson (ex. : comme potherbe, brède).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Z

Zingiber mioga , Mioga
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -18°C

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : bourgeons, fleurs, légume, Rhizome, racine, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-il est utilisé comme légume ;

-les bourgeons et les feuilles sont utilisées pour aromatiser les soupes ;

-les jeunes fleurs sont blanchies en les couvrant avec de la paille ; elles sont utilisées dans les soupes, plats de tempura et tofu ; elles sont également picklées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Zizania aquatica , Zizanie aquatique
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, tige, céréale, pousses.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les grains sont cuits comme le riz dans l'eau pendant 25-40 minutes, puis mangés ; le grain peut être broyé et utilisé dans les plats à base de céréales ; il peut également être utilisé pour les pains, les muffins, les gâteaux, les pâtes et pour épaissisir les soupes ; il peut être éclaté (comme le maïs) et mangé avec du sirop d'érable ; pousses cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Zizania latifolia , Riz sauvage de mandchourie

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, racine, graines, tige, céréale, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les tendres pousses vertes sont parfois utilisées comme un légume ; elles sont déchiquetées, découpées, cuites dans les soupes ou blanchies et utilisées dans les salades ;

-les rhizomes et les graines sont également consommées en période de pénurie ; les graines sont utilisées comme le riz ;

-la très jeune tige florale est cuite et consommée comme un légume ;

-les jeunes pousses et les tiges gonflées infestées par le champignon Ustilago esculenta sont consommées ; celles-ci, semblables à des concombres sont récoltés avant que toute veine noire n'apparaisse.



On la cultive dans toute la Chine, dans l'eau, comme le Riz, pour ses tiges, dont on mange la partie inférieure (de la jeune plante), près des racines, comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Zizania palustris , Zizanie des marais

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, céréale.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les grains sont cuits et mangés comme le riz.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.




Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !