Illustration Accueil Encyclopédie(s) Recherche Archives Impression Facebook Style

Vita > Plantae > Magnoliophyta > Magnoliopsida > Solanales >
Solanaceae > Solanum > Solanum lycopersicum

AVI. O



  
Explications de "AVI.O" :

le A, qui pointe vers le haut, permet de remonter,
le V, qui pointe vers le bas, permet de descendre,
le I permet de dérouler toute la page
(les différentes catégories)
et le O amène ici,
où vous pouvez revenir à l'origine,
en cliquant n'importe où 🙂


À suivre !




Dans "en savoir plus", je raconte les "dessous"...


A suivre !



Note alimentaire   MiamMiamMiamMiamMiam      |      
Note médicinale  SosSosSos







Illustration
      Illustrationsuivante Flèche droite

Gartenflora [E. von Regel], (vol. 57: t. 1568 ; 1908) [Kiefsling], via plantillustrations.org




Illustration
précédente Flèche gaucheIllustrationsuivante Flèche droite

Par Descourtilz M.E. (Flore médicale des Antilles, vol. 6: t. 405 ; 1828) [J.T. Descourtilz], via plantillustrations.org


Illustration
précédente Flèche gaucheIllustrationsuivante Flèche droite

Par Weinmann Johann Wilhelm (Phytanthoza iconographia, vol. 4: t. 935, fig. a ; 1745), via plantillustrations.org


Illustration
précédente Flèche gaucheIllustrationsuivante Flèche droite

Par Bessler Basilius (Hortus Eystettensis, vol. 3: Primus ordo collectarum plantarum autumnalium, t. 322 ; 1613), via plantillustrations.org


Illustration
précédente Flèche gaucheIllustrationsuivante Flèche droite

Par Bonelli Giorgio (Hortus Romanus juxta Systema Tournefortianum, vol. 2: t. 62 ; 1783-1816), via plantillustrations.org


Illustration
précédente Flèche gaucheIllustrationsuivante Flèche droite

Plantarum indigenarum et exoticarum Icones ad vivum coloratae (vol. 5: t. 56 ; 1792), via plantillustrations.org


Illustration
précédente Flèche gaucheIllustrationsuivante Flèche droite

(travail personnel)


Illustration
précédente Flèche gaucheIllustrationsuivante Flèche droite

(travail personnel)


Illustration
précédente Flèche gaucheIllustrationsuivante Flèche droite

(travail personnel)


Illustration
précédente Flèche gaucheIllustrationsuivante Flèche droite

(travail personnel)


Illustration
précédente Flèche gaucheIllustrationsuivante Flèche droite

(travail personnel)


Illustration
précédente Flèche gaucheIllustrationsuivante Flèche droite

(travail personnel)


Illustration
précédente Flèche gaucheIllustration      

(travail personnel)






Fiche au hasard | Sélection au hasard


  • Dénominations :

      

    • Nom botanique : Solanum lycopersicum L. (1753)

    • Synonymes français :

      pomme d'amour, pomme d'or, pomme du Pérou, pomme de loup, pomme dorée, tomates (pl.), tomate [var. lycopersicum], tomate cerise [var. cerasiforme et Groupe Cerasiforme], tomate cerise sauvage [var. cerasiforme], tomate poire [var. pyriforme et Groupe Pyriforme], tomate poire sauvage [var. pyriforme], tomate à petits fruits [Groupe Cerasiforme], tomate cerise cultivée [Groupe Cerasiforme], tomate cerise naine [Groupe Microcarpum], tomate naine [Groupe Microcarpum], tomate groseille cultivée [Groupe Pimpinellifolium], tomate groseille [Groupe Pimpinellifolium], tomate prune [Groupe Pruniforme], tomate prune cultivée [Groupe Pruniforme], tomate poire cultivée [Groupe Pyriforme], tomate à côtes [Groupe Ribesiforme], tomate côtelée [Groupe Ribesiforme], tomate rouge, tomate jaune, tomate verte, tomate noire, tomate rose, tomate blanche, tomate bigarrée

    • Synonymes :

      Lycopersicon esculentum Mill. 1768 (nom retenu, selon TPL ; synonyme de "Solanum lycopersicum L. var. lycopersicum", selon GRIN), Lycopersicon lycopersicum (L.) H. Karst. 1882, Lycopersicum esculentum Dunal, Lycopersicum esculentum Mill. 1768, Lycopersicon lycopersicum (L.) H. Karst. 1882 (nom rejeté, selon MMPND), Lycopersicum macrophyllum Guss., Lycopersicon pomumamoris Moench 1794, Lycopersicon lycopersicum H.Karst. 1882, Solanum lycopersicon L., Solanum lycopersicum Lam. 1794, Solanum pomiferum Cav. ;

    • Noms anglais et locaux :

      garden tomato, tomato (sing.), tomatoes (pl.), cherry tomato [var. cerasiforme], tomato [var. lycopersicum], Kirschtomate [var. cerasiforme] (de), Tomate [var. lycopersicum] (de), pomodoro [var. lycopersicum] (it), domad [var. lycopersicum] (ko transcrit), ilnyeongam [var. lycopersicum] (ko transcrit), tomato [var. lycopersicum] (ko transcrit), tomateiro [var. lycopersicum] (pt), tomat [var. lycopersicum] (ru translittéré), tomate [var. lycopersicum] (es), tomatera [var. lycopersicum] (es), tomatillo [var. cerasiforme] (es), tomat [var. lycopersicum] (es) ;




  • Description et culture :

      

    • Description :

      pérenne bien connue, la tomate est une liane cultivée comme plante potagère annuelle pour son légume-fruit du même nom ; c'est une des plantes les plus cultivées et dégustées de par le monde ;

    • Port et croissance :

      étant une liane vivace dans son milieu naturelle, la tomate peut presque pousser à l'infinie, c'est pourquoi on dit que sa croissance (taille de la plante à l'âge adulte ou maturité) est indéterminée ; il existe néanmoins de plus en plus de variétés à port (ou croissance) déterminé(e) dont certaines ne nécessitent même plus de tailleµ{{{(rp*)µ.

    • Types de feuillage :

      de la même famille que les pommes de terre, beaucoup de variétés de tomates en ont d'ailleurs des feuilles alternes très ressemblantes ce qui fait qu'on parle soit d'un feuillage "normal" soit d'un "feuillage de pomme terre" (plants à feuilles de pomme de terre)µ{{{(rp*)µ ;

    • Culture en pleine terre:

      repiquer les plants en godets individuels dès qu'il possèdent au moins 2 (5 sont conseillées) vraies feuilles (succédants aux 2 cotylédons) et les conserver à l'abri du gel jusqu'à la plantation ; continuer d'arroser et d'aérer plusieurs fois par semaine (et même tous les jours en périodes chaudes et ensoleillées) ; sortir les plants lors des journées ensoleillées afin de les acclimater petit à petit ; mettre en place à leur emplacement définitif, entre Avril et Juin, après les dernièrs risques de gelées* et/ou lorsque les plants atteignent 10-20cm (12-15cm en moyenne) ; choisir un sol frais (ni trop sec/desséché, ni trop humide/détrempé), bien drainé et humifère (riche en humus) ; préparer la terre en surface (faire un apport de feuille d'orties et de compost au besoin) et installer les plants à 40-60cm d'intervalle entre chaque sur des lignes distantes de 50-90cm ; prendre soin de les enterrer au maximum car la partie sous-terre de la tige émettera de nombreuses racines fortifiant ainsi la plante et favorisant, par la même, sa croissanceµ{{{(rp*)µ. *centre Morbihan, les gelées n'étant plus trop à craindre, suite au réchauffement climatique, il est possible de les mettre en pleine terre dès mars (sous abris, éventuellement)µ{{{(rp*)µ

    • Culture en pot :

      choisir des bacs ou autres contenants de relativement grande dimension (au moins 10/15l), remplir d'un mélange terre/ compost (bien décomposé) ; certaines variétés sont plus adaptées que d'autres, comme par exemple les tomates naines (ne dépassant pas 50cm de haut) ; les autres devront être taillées proportionnellement au volume du pot ; des apports réguliers en engrais naturels ou bio pourront être à prévoir ; surveiller les arrosagesµ{{{(dp*)µ.

    • Autres cultures :

      intérieur (serre froide en verre ou polycarbonate, tunnel plastique, véranda...) ou extérieur (de plein champ)µ{{{(dp*)µ.

    • Exposition:

      de préférence chaude et très ensoleillée (plein soleil) mais à l´abri du ventµ{{{(dp*)µ.

    • Paillage :

      paille, foin, herbe (tonte de gazon), feuilles mortes, fumier ou compost bien décomposé, écorces, broyats et copeaux de bois ou b.r.f. (bois raméal fragmenté), sciure, paillettes de lin ou de chanvre, cosses de sarrazin, ou encore du carton, etc... ; pour limiter les arrosages, la prolifération des adventices (mauvaises herbes), protéger les fruits en l'absence de tuteurage, et apporter des nutriments (tout au long de la dégradation ou décomposition du paillis) ; éviter les matériaux traitésµ{{{(dp*)µ.

    • Fertilisation :

      apports de compost bien décomposé ou d'engrais bio spécial tomates ; arrosage au purin d'orties (riche en azote) tous les quinze jours afin de fortifier les plants et développer le feuillage en début de croissance ; stopper cet apport dès que les fruits apparaissent, sinon cela risque de diminuer leur saveur et la productivité de la plante en généralµ{{{(dp*)µ.

    • Arrosage :

      régulier et relativement fréquent mais sans excès et de préférence directement au pieds des plants, notamment dans les régions nuageuses et pluvieuses où les maladies cryptogamiques sont fréquentes ; éviter donc de mouiller les feuilles, en proscrivant les arroseurs par aspersion, et utiliser plutôt le goulot d'un arrosoir ou, encore mieux, un tuyau percé ou poreux afin d'économiser de l'eau et permettre à celle-ci de bien pénétrer la terre ; pour obtenir un parfum, un arôme et un goût encore plus savoureux, il est conseillé de cesser d'arroser les plants dès que les fruits commencent à rougirµ{{{(dp*)µ.

    • Taille-tuteurage :

      facultatifs ; dans le Nord, les régions à Etés courts, ou tout simplement lors de semis et plantations tardives, il est tout de même fortement conseillé de pincer les gourmands (supprimer les bourgeons ou jeunes pousses aux aisselles des feuilles), essentiellement pour les variétés tardives et indéterminées, afin de permettre à la plante de concentrer son énergie et garantir ainsi la maturation d'un maximum de tomates ; beaucoup d'anciens (mais pas que !) pratiquent cette méthode de culture dans tous les cas, en ne laissant qu'une tige principale étêtée à un certain niveau (généralement au dessus du 4ème ou 5ème bouquet) ; le tuteurage est également souvent préconisé, pour diriger la plante notamment lors de telles pratiques culturales, il existe d'ailleurs un tuteur métallique très pratique et spécialement conçu pour : le tuteur à spirales ; on peut également conserver plusieurs branches et les attacher, au fur et à mesure de leur croissance, au tuteur ou à la branche principale, au moyen de petits bouts de raffia, fils de fer recouverts de cellophane, ou autres systèmes d'attaches biodégradables et, de préférence réutilisables (2 caractéristiques qui ne sont pas toujours évidentes à trouver en même temps) ; placer le tuteur (ou un poteau en métal ou en bois, ou encore une simple branche) au moment de la plantation pour éviter d'abîmer les racines ; on peut aussi planter 2 poteaux de 2 mètres aux 2 extrémités de chaque ligne, puis tendre une ficelle (relativement épaisse et solide) entre eux (parallèlement au sol et au niveau le plus haut), et enfin terminer en reliant une autre ficelle du pied de chaque plant de tomate à la ficelle principale ;

      certaines variétés sont spécialement adaptées et sélectionnées pour être cultivées sans taille ni tuteurage ; on les laisse simplement courir "à plat" sur le solµ{{{(dp*)µ.

    • Effeuillage :

      comme la taille et le tuteurage, cette pratique est facultative mais très répandue dans les potagers de nos grands-parents ; cela peut être réalisé dans un même but et une même logique, à savoir accélérer la maturation des fruits en permettant à la plante d'y concentrer ses forces plutôt que dans les feuilles, ou tout simplement pour limiter les maladies cryptogamiques ; on commence alors par les vieilles feuilles qui, perdant leur pouvoir photosynthétique, deviennent même nuisibles pour la plante (en étant partiellement responsables du retard de croissance des fruits)µ{{{(dp*)µ.

    • Enemis (maladies et ravageurs) :

      le mildiou est ce qu'il y a de pire car c'est un organisme filamenteux très difficile à éradiquer même à l'aide de traitements comme la bouillie bordelaise ; les plants atteints doivent être taillés drastiquement, mis en quarantaines (quand ils sont en pots) ou même éliminés par brulage lorsque les dégâts sont trop importants (par exemple lorsque la tige principale est atteinte au plus bas) ; le mieux reste encore la prévention en évitant une humidité excessive (pluie, manque d'aération des serres, etc...) et/ou en pulvérisant du purin de prêle (également applicable curativement) ;

      les gastéropodes et les chenilles apprécient les jeunes pousses, les feuilles et les fruitsµ{{{(dp*)µ.

    • Récolte :

      de Juin (voir Mai, en régions clémentes, pour les variétés très hâtives démarrées précocement sous abri) à Novembre ; 3 à 6 mois après le semis ; cueillir les fruits régulièrement pour conserver la productivité en évitant d'affaiblir les plantes ; évitez les heures chaudes ; les fruits peuvent même être ramassés avant maturité (attendre de préférence le début de la coloration) et installés dans le noir (dans une cave, du papier journal ou une boîte à chaussures par exemple), au chaud et au soleil (derrière une fenêtre ou une baie vitrée) mais cela demande plus de temps ; conservez le pédoncule sur le fruit pour une meilleure conservation et une plus grande fraîcheur (notamment lorsque les tomates sont récoltées avant maturité) ; on peut même couper les grappes entières (généralement en fin de saison) en conservant les fruits dessus, de la même manière que précédemmentµ{{{(dp*)µ.


    • dont infos de "FOOD PLANTS INTERNATIONAL" :

      • Description :

        Une plante vivace de courte durée. Il est droit mais avec des tiges faibles. Il peut atteindre 2 m de haut avec un support pour les tiges. Les tiges ont de longs poils. Ça sent mauvais. Les feuilles sont profondément lobées avec un nombre impair de folioles. Ils ont des dents irrégulières sur le pourtour. Il y a jusqu'à 12 fleurs en forme d'étoile sur chaque grappe. Les fleurs sont jaunes. Les fruits sont ronds et rouges à maturité. Des fruits de couleur jaune se produisent également. Il existe de nombreuses variétés.

        Le nom correct peut maintenant être Solanum esculentum{{{0(+x) (traduction automatique).

        Original : A short lived perennial plant. It is upright but with weak stems. It can grow to 2 m tall with support for the stems. The stems have long hairs. It is bad smelling. The leaves are deeply lobed with an odd number of leaflets. They have irregular teeth around the edge. There are up to 12 star shaped flowers on each raceme. Flowers are yellow. The fruit are round and red when ripe. Yellow coloured fruit also occur. There are many varieties. The correct name may now be Solanum esculentum{{{0(+x).

      • Production :

        La récolte commence après environ 14 semaines. Les rendements peuvent être de 3 à 4 kg de fruits par plante{{{0(+x) (traduction automatique).

        Original : Harvesting commences after about 14 weeks. Yields can be 3-4 kg of fruit per plant{{{0(+x).

      • Culture :

        Les plantes sont semées à partir de graines. Celles-ci sont normalement semées dans une pépinière et transplantées. Ils sont transplantés entre 40 et 45 jours ou 15 cm de haut. Ils sont espacés d'environ 60 à 90 cm. Les graines peuvent également être semées directement dans le champ. Ils peuvent également être cultivés à partir de boutures. Pour donner des fruits moins nombreux et plus gros, les branches latérales des types verticaux sont supprimées. Les types de plantes debout doivent être liés à des piquets. Les plantes sont souvent greffées sur des porte-greffes plus solides{{{0(+x) (traduction automatique).

        Original : Plants are sown from seeds. These are normally sown in a nursery and transplanted. They are transplanted when 40-45 days old or 15 cm high. They are spaced about 60-90 cm apart. Seeds can also be sown directly in the field. They can also be grown from cuttings. To give fewer and larger fruit the side branches of upright types are removed. Upright plant types need to be tied to stakes. Plants are often grafted into stronger rootstocks{{{0(+x).



  • Multiplication :

      

    graine, bouture ou greffonµ{{{(dp*)µ


    • Récupération des semences :

      par ses fleurs hermaphrodites, la tomate est autofertile et principalement autogame ; de plus la morphologie de la fleur (le style est en effet inséré dans le tube formé par les étamines et les stigmates n'apparaissant généralement pas à l'extérieur) limite fortement la pollinisation croisée (sans l'interdire totalement) ce qui fait que les graines d'un fruit ont toutes les chances de donner une descendance identique sans pollénisation manuelle ; afin d'obtenir une pureté variétale sûre (ou absolue) il est toutefois possible d'isoler la fleur des insectes pollinisateurs en l'enfermant dans un sac (en papier craft par exemple) ou un morceau de tulle ou de voile d'hivernage (technique de l'ensachage) ;

      choisir une tomate bien mûre représentant bien la variété choisie, la couper en deux et verser le jus et les graines dans un petit récipient ; ajouter un peu d'eau si besoin, de façon à ce que les graines soient immergées ; laisser reposer jusqu'à ce qu'une fine pellicule de moisi apparaisse sur la surface, puis retirer celle-ci et verser le liquide et les graines dans une passoir ou un tamis à maillage très serré ; terminer en laissant les graines sécher quelques jours dans une assiette plateµ{{{(dp*)µ.

    • Nombre de graines au gramme: 200 à 600

    • Semis :

      semer de janvier à mars et même plus tôt (tout dépend de la place, du temps et des moyens que l'on peut et veut y accorder) sous abri chauffé (couche chaude, rebord de fenêtre à l'intérieur de la maison, mini serre chauffée à l'aide d'une résistance ou d'un cordon chauffant ou tout autre moyen le plus respectueux de l'environnement, au possible) dans des barquettes, godets, plaques alvéolées ou autres contenants remplis de terreau ou d'un mélange terre/compost (bien décomposé), tasser légèrement (surtout sur les extrémités), recouvrir les graines de 3mm à un petit centimètre de terreau, tasser légèrement de nouveau et arroser en pluie fine; maintenir la terre fraiche (légèrement humide mais pas détrempée) jusqu'à la levée des graines (en arrosant de nouveau dès qu'elle s'assèche en surface) puis jusqu'au repiquage ; prendre soin d'aérer régulièrement, notamment pour éviter la fonte des semis ; prévoir la transplantation des plantules en godets individuels un à deux mois après ; certains préconisent également de les repiquer plusieurs fois, pour favoriser l'enracinement et donner de la vigueur aux plants ;

      de mars à avril sous abri hors gel (serre froide, tunnel, couverture en voiles d'hivernage et/ou plastique à bulles...) ;

      d'avril à juin (après le dernier gel) directement en pleine terreµ{{{(dp*)µ.

    • Germination :

      5 à 12 jours (7 à 10 en moyenne) à au moins 18-20°Cµ{{{(dp*)µ.





  • Miam Consommation (rapports de comestibilité, parties utilisables et usages alimentaires correspondants) :

      

    Fruitµ5(+)µ (peau, pulpe et grainesµ{{{(dp*)µ {dont huileµ5(+)µ} : frais (crusµ5(+)µ/cuitsµ5(+)µ et ou aromatisantsµ5(+)µ) ou séchésµ5(+)µ) comestibles.(1*)

    Détails :

    • composée de près de 95 % d'eau, la tomate est très riche en vitamines (A, B1, B2, C, E), sels minéraux (surtout du potassium) et oligo-éléments ;
    • diététique (avec ses 18/21Kcal pour 100g), diurétique et alcalinisante, c'est un aliment des plus sains : à consommer sans modération !;


    • en outre le lycopène, à l'origine de sa pigmentation rouge, est un excellent antioxydant prévenant certains cancers ;




    On la déguste fraîche et crue (tout juste cueillie, c'est tellement mieux !) en salades, ou cuite (en ragoûts, en ratatouille, farcie...), ou encore transformée (concentré, sauces, notamment le ketchup, coulis, jus, soupes et conserves) ; la tomate se congèle très bien entière pour une cuisson ultérieureµ{{{(rp*)µ.









    Partie testée : fruit{{{0(+x) (traduction automatique).

    Original : Fruit{{{0(+x)

    Taux d'humidité Énergie (kj) Énergie (kcal) Protéines (g) Pro-
    vitamines A (µg)
    Vitamines C (mg) Fer (mg) Zinc (mg)
    94.2 81 19 1.0 / 24 0.5 0.2



  • Précautions Risques et précautions à prendre :

      

    (1*)ATTENTION : toutes les parties vertes de la plante (y compris le fruit avant maturité) sont toxiquesµ{{{(dp*)(5(+))µ ; ils contiennent de la tomatine (substance toxique) ;
    la concentration à l'intérieur du fruit (à n'importe quel stade de maturation) est cependant tellement faible qu'elle ne représente aucun danger ; les fruits immatures sont tout de même généralement consommés cuits (en confiture, par exemple), dès lors qu'ils ont fini de grossirµ{{{(dp*)µ.

    Une tomate abîmée contient (ou peut contenir ?) une moisissure dangereuse : la mycotoxine. Cette moisissure sécrète un poison : la patuline. Ses effets secondaires : irritation de la peau, nausées, troubles des reins et du foie. Si une tomate présente une partie qui commence à moisir ou des taches brunes à noires, jetez-la. Et il convient d'y faire attention car même une cuisson de plus d'une heure n'élimine pas la patulineµ{{{127µ.



  • Petite histoire-géo :

      

    originaires des régions andines d'Amérique du Sud (zônes côtières du Nord-Ouest), les premières tomates ont été domestiquées il y a plusieurs miliers d'années par les peuples mayas et aztèques ; ce n'est que bien plus tard, au début du 16ème siècle, que les premières variétés furent introduites en Europe par les Espagnols ; mais à cause de sa famille et des nombreuses plantes toxiques et maléfiques qui la composent, la tomate, appréciée dès lors comme plante médicinale et décorative, aura encore besoin de deux siècles pour s'imposer dans nos assiettes ;



  • Autres infos :

      

    actuellement, le nom scientifique accepté pour la plupart de la communauté scientifique est Solanum lycopersicum ; Lycopersicum esculentum est l'ancien nom scientifique utilisé de 1768 à 2005 ; en 2005 Spooner et al. a proposé un retour à la nomenclature originale utilisée par Linné (1753) (https://www.jstor.org/stable/10.2307/25065301). Vous pouvez également trouver plus d'informations à https://solgenomics.net/about/solanum_nomenclature.plµ{{{Aureliano Bombarely de Cornell University, via ResearchGate. Cependant, étant donné que la tomate est une liane (contrairement aux autres espèces du genre Solanum qui sont plutôt des arbustes et petits arbres, ou des annuelles) nombreux sont ceux qui la classent encore actuellement dans le genre Lycopersiconµ{{{(dp*)µ.


    dont infos de "FOOD PLANTS INTERNATIONAL" :

    • Statut :

      C'est un légume cultivé commercialement. Commun en petites quantités dans la plupart des régions de Papouasie-Nouvelle-Guinée mais souvent en vente car ce n'est pas un aliment populaire{{{0(+x) (traduction automatique).

      Original : It is a commercially cultivated vegetable. Common in small amounts in most areas of Papua New Guinea but often for sale as it is not a popular food{{{0(+x).

    • Distribution :

      Une plante tempérée chaude. Il pousse du niveau de la mer à 2400 m d'altitude sous les tropiques. Il doit être cultivé dans un sol fertile. Pour une meilleure production, il nécessite beaucoup d'eau, beaucoup de soleil et des températures nocturnes basses. Pour la germination, il fait mieux entre 20-30 ° C. Il est sensible au gel. Un pH de 6,0 à 7,9 est le meilleur. Au Népal, il atteint 1400 m d'altitude. Il convient aux zones de rusticité 9-12{{{0(+x) (traduction automatique).

      Original : A warm temperate plant. It grows from sea level to 2400 m altitude in the tropics. It needs to be grown in fertile soil. For best production it requires much water, plenty of sunshine and low night temperatures. For germination it does best between 20-30°C. It is frost susceptible. A pH of 6.0-7.9 is best. In Nepal it grows to 1400 m altitude. It suits hardiness zones 9-12{{{0(+x).

    • Localisation :

      Afrique, Albanie, Angola, Asie, Australie, Autriche, Azerbaïdjan, Balkans, Bangladesh, Belgique, Bénin, Bolivie, Botswana, Brésil, Grande-Bretagne, Bulgarie, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Cap-Vert, Caucase, Afrique centrale, Afrique centrale République africaine, RCA, Amérique centrale, Tchad, Chine, Colombie, Comores, Îles Cook, RD Congo, RDC, Costa Rica, Côte d'Ivoire, Cuba, Afrique de l'Est, Timor oriental, Équateur, Égypte, Érythrée, Eswatini , Éthiopie, Europe, Fidji, Finlande, France, Guyane française, Gabon, Gambie, Géorgie, Allemagne, Ghana, Grèce, Grenade, Guam, Guyanes, Guinée, Guinée, Guinée-Bissau, Guyane, Haïti, Himalaya, Inde, Indochine, Indonésie, Italie, Côte d'Ivoire, Jamaïque, Japon, Kazakhstan, Kenya, Kiribati, Kirghizistan, Laos, Libéria, Macédoine, Madagascar, Malawi, Malaisie, Mali, Malte, Marquises, Mauritanie, Maurice, Mexique, Moldavie, Monaco,Maroc, Mozambique, Myanmar, Namibie, Nauru, Népal, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Niger, Nigéria, Afrique du Nord, Amérique du Nord, Inde du nord-est, Pacifique, Pakistan, Papouasie-Nouvelle-Guinée, PNG, Pérou, Philippines, Pohnpei, Roumanie, Russie, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Scandinavie, Asie du Sud-Est, Seychelles, Sénégal, Serbie, Sierra Leone, Sikkim, Slovénie, Îles Salomon, Somalie, Afrique du Sud, Afrique australe, Amérique du Sud, Soudan du Sud, Espagne, Sri Lanka, Saint-Kitts et Nevis, Saint-Vincent-et-Grenadines, Soudan, Suriname, Swaziland, Suisse, Taïwan, Tadjikistan, Tanzanie, Tasmanie, Thaïlande, Timor-Leste, Togo, Tonga, Turquie, Tuvalu, Ouganda, Ukraine, Uruguay, États-Unis, Ouzbékistan, Vanuatu , Vietnam, Afrique de l'Ouest, Zambie, Zimbabwe,Pacifique, Pakistan, Papouasie-Nouvelle-Guinée, PNG, Pérou, Philippines, Pohnpei, Roumanie, Russie, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Scandinavie, Asie du Sud-Est, Seychelles, Sénégal, Serbie, Sierra Leone, Sikkim, Slovénie, Iles Salomon, Somalie, Afrique du Sud, Afrique australe, Amérique du Sud, Soudan du Sud, Espagne, Sri Lanka, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Soudan, Suriname, Swaziland, Suisse, Taïwan, Tadjikistan, Tanzanie, Tasmanie, Thaïlande, Timor-Leste , Togo, Tonga, Turquie, Tuvalu, Ouganda, Ukraine, Uruguay, USA, Ouzbékistan, Vanuatu, Vietnam, Afrique de l'Ouest, Zambie, Zimbabwe,Pacifique, Pakistan, Papouasie-Nouvelle-Guinée, PNG, Pérou, Philippines, Pohnpei, Roumanie, Russie, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Scandinavie, Asie du Sud-Est, Seychelles, Sénégal, Serbie, Sierra Leone, Sikkim, Slovénie, Iles Salomon, Somalie, Afrique du Sud, Afrique australe, Amérique du Sud, Soudan du Sud, Espagne, Sri Lanka, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Soudan, Suriname, Swaziland, Suisse, Taïwan, Tadjikistan, Tanzanie, Tasmanie, Thaïlande, Timor-Leste , Togo, Tonga, Turquie, Tuvalu, Ouganda, Ukraine, Uruguay, USA, Ouzbékistan, Vanuatu, Vietnam, Afrique de l'Ouest, Zambie, Zimbabwe,Soudan du Sud, Espagne, Sri Lanka, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Soudan, Suriname, Swaziland, Suisse, Taïwan, Tadjikistan, Tanzanie, Tasmanie, Thaïlande, Timor-Leste, Togo, Tonga, Turquie, Tuvalu, Ouganda, Ukraine, Uruguay, USA, Ouzbékistan, Vanuatu, Vietnam, Afrique de l'Ouest, Zambie, Zimbabwe,Soudan du Sud, Espagne, Sri Lanka, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Soudan, Suriname, Swaziland, Suisse, Taïwan, Tadjikistan, Tanzanie, Tasmanie, Thaïlande, Timor-Leste, Togo, Tonga, Turquie, Tuvalu, Ouganda, Ukraine, Uruguay, USA, Ouzbékistan, Vanuatu, Vietnam, Afrique de l'Ouest, Zambie, Zimbabwe{{{0(+x) (traduction automatique).

      Original : Africa, Albania, Angola, Asia, Australia, Austria, Azerbaijan, Balkans, Bangladesh, Belgium, Benin, Bolivia, Botswana, Brazil, Britain, Bulgaria, Burkina Faso, Burundi, Cambodia, Cameroon, Cape Verde, Caucasus, Central Africa, Central African Republic, CAR, Central America, Chad, China, Colombia, Comoros, Cook Islands, Congo DR, Congo R, Costa Rica, Côte d'Ivoire, Cuba, East Africa, East Timor, Ecuador, Egypt, Eritrea, Eswatini, Ethiopia, Europe, Fiji, Finland, France, French Guiana, Gabon, Gambia, Georgia, Germany, Ghana, Greece, Grenada, Guam, Guianas, Guinea, Guinée, Guinea-Bissau, Guyana, Haiti, Himalayas, India, Indochina, Indonesia, Italy, Ivory Coast, Jamaica, Japan, Kazakhstan, Kenya, Kiribati, Kyrgyzstan, Laos, Liberia, Macedonia, Madagascar, Malawi, Malaysia, Mali, Malta, Marquesas, Mauritania, Mauritius, Mexico, Moldova, Monaco, Morocco, Mozambique, Myanmar, Namibia, Nauru, Nepal, New Zealand, Nicaragua, Niger, Nigeria, North Africa, North America, Northeastern India, Pacific, Pakistan, Papua New Guinea, PNG, Peru, Philippines, Pohnpei, Romania, Russia, Rwanda, Sao Tome and Principe, Scandinavia, SE Asia, Seychelles, Senegal, Serbia, Sierra Leone, Sikkim, Slovenia, Solomon Islands, Somalia, South Africa, Southern Africa, South America, South Sudan, Spain, Sri Lanka, St. Kitts and Nevis, St. Vincent and Grenadines, Sudan, Suriname, Swaziland, Switzerland, Taiwan, Tajikistan, Tanzania, Tasmania, Thailand, Timor-Leste, Togo, Tonga, Turkey, Tuvalu, Uganda, Ukraine, Uruguay, USA, Uzbekistan, Vanuatu, Vietnam, West Africa, Zambia, Zimbabwe{{{0(+x).

    • Notes :

      Il existe 7 espèces de Lycopersicum. Les Lycopersicum ont été transférés à Solanum en 1993{{{0(+x) (traduction automatique).

      Original : There are 7 Lycopersicum species. The Lycopersicum were transferred to Solanum in 1993{{{0(+x).




  • Rusticité (résistance face au froid/gel, climat) :

      

    craignant le gel, la tomate ne supporte pas les températures négatives inférieures à -2/-3°C ;






  • Liens, sources et/ou références

      

    • Sources et/ou références : Ventmarin - Passion tomate (près de 17000 variétés ou appellations locales ou commerciales classées par ordre alphabétique) ; Tela Botanica ; INPI ; Prota4U ; Ethno-botanik.org (en anglais, liste de plus de 20000 variétés de tomates) ; Tomodori (Le site sur les variétés de tomates anciennes) ; Dietobio ; Kokopelli (association et boutique de semences anciennes, catégorie/section des tomates, plus de 400 variétés) ; Semeurs.free (site d'échange de graines, catégorie tomate) ; Jardins de tomate (association sur les tomates) ; TOM@TOFIFOU ; 127Naturosanté ; Wikipedia ; Wikipedia (en anglais) ; Wikipedia (en espagnol) ; 5"Plants For A Future" (en anglais) ;

      dont classification :
      "The Plant List" (en anglais) ; "GRIN" (en anglais) ;

      dont livres et bases de données :

      Semences de Kokopelli (de Dominique Guillet, 6ème édition, 2007) / détails du livre ; Tous les légumes (de Victor Renaud, éditions Ulmer, 2003) / détails du livre ; Le Truffaut du Potager (collectif, éditions Larousse, 2010) / détails du livre ; Le traité Rustica du potager (de Victor Renaud, Rustica, 2ème édition, 2007) / détails du livre

      dont biographie/références de "FOOD PLANTS INTERNATIONAL" :

      Abbiw, D.K., 1990, Useful Plants of Ghana. West African uses of wild and cultivated plants. Intermediate Technology Publications and the Royal Botanic Gardens, Kew. p 35 ; Acipa, A. et al, 2013, Nutritional Profile of some Selected Food Plants of Otwal and Ngai Counties, Oyam District, Northern Uganda. African Journal or Food, Agriculture, Nutrition and Development. 13(2) ; Addis, G., et al, 2005, Ethnobotanical Study of Edible Wild Plants in Some Selected Districts of Ethiopia. Human Ecology, Vol. 33, No. 1, pp. 83-118 (As Solanum lycopersicum) ; Agea, J. G., et al 2011, Wild and Semi-wild Food Plants of Bunyoro-Kitara Kingdom of Uganda: etc. Environmental Research Journal 5(2) 74-86 ; Ali, A. M. S., 2005, Homegardens in Smallholder Farming Systems: Examples from Bangladesh. Human Ecology, Vol. 33, No. 2 pp. 245-270 ; Ambasta, S.P. (Ed.), 2000, The Useful Plants of India. CSIR India. p 342 ; Anderson, E. F., 1993, Plants and people of the Golden Triangle. Dioscorides Press. p 214 ; Barrau, J., 1976, Subsistence Agriculture in Polynesia and Micronesia. Bernice P. Bishop Museu, Bulletin 223 Honolulu Hawaii. Kraus reprint. p 59 ; Berihun, T. & Molla, E., 2017, Study on the Diversity and Use of Wild Edible Plants in Bullen District Northwest Ethiopia. Hindawi Journal of Botany. Article ID 8383468 ; Bernholt, H. et al, 2009, Plant species richness and diversity in urban and peri-urban gardens of Niamey, Niger. Agroforestry Systems 77:159-179 ; Bianchini, F., Corbetta, F., and Pistoia, M., 1975, Fruits of the Earth. Cassell. p 90 ; Bodner, C. C. and Gereau, R. E., 1988, A Contribution to Bontoc Ethnobotany. Economic Botany, 43(2): 307-369 ; Bremness, L., 1994, Herbs. Collins Eyewitness Handbooks. Harper Collins. p 256 ; Brown, W.H., 1920, Wild Food Plants of the Philippines. Bureau of Forestry Bulletin No. 21 Manila. p 152 ; Burkill, I.H., 1966, A Dictionary of the Economic Products of the Malay Peninsula. Ministry of Agriculture and Cooperatives, Kuala Lumpur, Malaysia. Vol 2 (I-Z) p 1398 ; Bussman, R. W. et al, 2017, Ethnobotany of Samtskhe-Javakheti, Sakartvelo (Republic of Georgia), Caucasus. Indian Journal of Traditional Knowledge Vol. 16(1) pp 7-24 ; Cheifetz, A., (ed), 1999, 500 popular vegetables, herbs, fruits and nuts for Australian Gardeners. Random House p 78 ; Chin, H. F., 1999, Malaysian Vegetables in Colour. Tropical Press. p 50 ; Cobley, L.S. (rev. Steele, W.M.) 2nd Ed., 1976, An Introduction to the Botany of Tropical Crops. Longmans. p 143 ; Coe, F. G. and Anderson, G. J., 1999, Ethnobotany of the Sumu (Ulwa) of Southeastern Nicaragua and Comparisons with Miskitu Plant Lore. Economic Botany Vol. 53. No. 4. pp. 363-386 (As Solanum lycopersicum) ; Cruz, I. M., et al, 2015, Edible fruits and seeds in the State of Mexico. Revista Mexicana de Ciencias Agricolas. Vol. 6. Num. 2 pp 331-346 ; Cundall, P., (ed.), 2004, Gardening Australia: flora: the gardener's bible. ABC Books. p 842 ; Dansi, A., et al, 2008, Traditional leafy vegetables and their use in the Benin Republic. Genet Resour Crop Evol (2008) 55:1239â??1256 ; Epenhuijsen C.W. van., 1974, Growing Native vegetables in Nigeria. FAO Rome, p 73 ; Facciola, S., 1998, Cornucopia 2: a Source Book of Edible Plants. Kampong Publications, p 233 ; Flora of China. www.eFloras.org ; Flora Somalia Vol. 1, 1993, http://plants.jstor.org (As Solanum lycopersicum) ; Flowerdew, B., 2000, Complete Fruit Book. Kyle Cathie Ltd., London. p 100 ; Fowler, D. G., 2007, Zambian Plants: Their Vernacular Names and Uses. Kew. p 61 ; French, B.R., 1986, Food Plants of Papua New Guinea, A Compendium. Asia Pacific Science Foundation p 141 ; French, B.R., 2010, Food Plants of Solomon Islands. A Compendium. Food Plants International Inc. p 157 ; Furusawa, T., et al, 2014, Interaction between forest biodiversity and people's used of forest resources in Roviana, Solomon Islands: implications for biocultural conservation under socioeconomic changes. Journal of Ethnobiology and Ethnomedicine, 10:10 ; Gard. dict. ed. 8: Lycopersicon no. 2. 1768, nom. cons. ; Grubben, G. J. H. and Denton, O. A. (eds), 2004, Plant Resources of Tropical Africa 2. Vegetables. PROTA, Wageningen, Netherlands. p 373 ; Hadfield, J., 2001, The A-Z of Vegetable Gardening in South Africa. Struik p 127 ; Hedrick, U.P., 1919, (Ed.), Sturtevant's edible plants of the world. p 389 ; Henty, E.E., 1980, Harmful Plants in Papua New Guinea. Botany Bulletin No 12. Division Botany, Lae, Papua New Guinea. p 125 ; Herklots, ; Hermandez Bermejo, J.E., and Leon, J. (Eds.), 1994, Neglected Crops. 1492 from a different perspective. FAO Plant Production and Protection Series No 26. FAO, Rome. p18 ; http://www.botanic-gardens-ljubljana.com/en/plants ; Hussey, B.M.J., Keighery, G.J., Cousens, R.D., Dodd, J., Lloyd, S.G., 1997, Western Weeds. A guide to the weeds of Western Australia. Plant Protection Society of Western Australia. p 220 ; Hu, Shiu-ying, 2005, Food Plants of China. The Chinese University Press. p 664 ; Jardin, C., 1970, List of Foods Used In Africa, FAO Nutrition Information Document Series No 2.p 102 (As Solanum lycopersicum) ; Kapelle, M., et al, 2000, Useful plants within a Campesino Community in a Costa Rican Montane Cloud Forest. Mountain Research and Development, 20(2): 162-171 ; Kays, S. J., and Dias, J. C. S., 1995, Common Names of Commercially Cultivated Vegetables of the World in 15 languages. Economic Botany, Vol. 49, No. 2, pp. 115-152 (As Lycopersicon lycopersicum) ; Kiple, K.F. & Ornelas, K.C., (eds), 2000, The Cambridge World History of Food. CUP p 1870 ; Kumar, A., et al, 2012, Ethnobotanical Edible Plant Biodiversity of Lepcha Tribes. Indian Forester, 138 (9):798-803 ; Kuo, W. H. J., (Ed.) Taiwan's Ethnobotanical Database (1900-2000), http://tk.agron.ntu.edu.tw/ethnobot/DB1.htm ; Latham, P., 2004, Useful Plants of Bas-Congo province. Salvation Army & DFID p 171 ; Lazarides, M. & Hince, B., 1993, Handbook of Economic Plants of Australia, CSIRO. p 152 ; Macmillan, H.F. (Revised Barlow, H.S., et al), 1991, Tropical Planting and Gardening. Sixth edition. Malayan Nature Society. Kuala Lumpur. p 370 ; Manandhar, N.P., 2002, Plants and People of Nepal. Timber Press. Portland, Oregon. p 300 ; Miguel, E., et al, 1989, A checklist of the cultivated plants of Cuba. Kulturpflanze 37. 1989, 211-357 ; Moerman, D. F., 2010, Native American Ethnobotany. Timber Press. p 323 ; Murtem, G. & Chaudhrey, P., 2016, An ethnobotanical note on wild edible plants of Upper Eastern Himalaya, India. Brazilian Journal of Biological Sciences, 2016, v. 3, no. 5, p. 63-81 ; Norrington, L., & Campbell, C., 2001, Tropical Food Gardens. Bloomings Books. p 38 ; Ochse, J. J. et al, 1931, Vegetables of the Dutch East Indies. Asher reprint. p 675 ; Ojelel, S. & Kakudidi, E. K., 2015, Wild edible plant species utilized by a subsistence farming community in the Obalanga sub-county, Amuria district, Uganda. Journal of Ethnobiology and Ethnomedicine. 11:7 ; Ojelel, S., et al, 2019, Wild edible plants used by communities in and around selected forest reserves of Teso-Karamoja region, Uganda. Journal of Ethnobiology and Ethnomedicine (2019) 15:3 ; Omawale, 1973, Guyana's edible plants. Guyana University, Georgetown p 109 ; Peekel, P.G., 1984, (Translation E.E.Henty), Flora of the Bismarck Archipelago for Naturalists, Division of Botany, Lae, PNG. p 496, (As Solanum lycopersicum) ; Phon, P., 2000, Plants used in Cambodia. © Pauline Dy Phon, Phnom Penh, Cambodia. p 410 ; Plants for a Future database, The Field, Penpol, Lostwithiel, Cornwall, PL22 0NG, UK. http://www.scs.leeds.ac.uk/pfaf/ ; PROSEA handbook Volume 13 Spices. p 277 ; Purseglove, J.W., 1968, Tropical Crops Dicotyledons, Longmans. p 531 ; Rajapaksha, U., 1998, Traditional Food Plants in Sri Lanka. HARTI, Sri Lanka. p 473 (As Lycopersicon lycopersicum) ; Rick, C.M., 1979, Tomato, in Simmonds, N.W., (ed), Crop Plant Evolution. Longmans. London. p 268 ; Saikia, M., 2015, Wild edible vegetables consumed by Assamese people of Dhemaji District of Assam, NE India and their medicinal values. Archives of Applied Science Research, 2015, 7 (5):102-109 ; Samuels, J., 2015, Biodiversity of Food Species of the Solanaceae Family: A Preliminary Taxonomic Inventory of Subfamily Solanoideae. Resources 2015, 4. 277-322 ; Sharma, B.B., 2005, Growing fruits and vegetables. Publications Division. Ministry of Information and broadcasting. India. p 227 ; Solomon, C., 2001, Encyclopedia of Asian Food. New Holland. p 389 ; Spooner, D.M.G., Anderson, G.J. & Jansen, T.K., 1993, Chloroplast DNA evidence for the interrelationships of tomatoes, potatoes and pepinos (Solanaceae) Amer. J. Bot. 80:676-688 ; Staples, G.W. and Herbst, D.R., 2005, A tropical Garden Flora. Bishop Museum Press, Honolulu, Hawaii. p 536 ; Sukenti, K., et al, 2016, Ethnobotanical study on local cuisine of the Sasak tribe in Lombok Island, Indonesia. Journal of Ethnic Foods. 3 (2016) 189-200 p 198 (As Solanum lycopersicum) ; Swaziland's Flora Database http://www.sntc.org.sz/flora ; Terra, G.J.A., 1973, Tropical Vegetables. Communication 54e Royal Tropical Institute, Amsterdam, p 73 (As Solanum lycopersicum) ; Thaman, R. R, 2016, The flora of Tuvalu. Atoll Research Bulletin No. 611. Smithsonian Institute p 115 ; Tindall, H.D., & Williams, J.T., 1977, Tropical Vegetables and their Genetic Resources, International Board for Plant Genetic Resources, Rome, p 25 (As Lycopersicon lycopersicum) ; Tindall, H.D., 1983, Vegetables in the Tropics, Macmillan p 354 ; USDA, ARS, National Genetic Resources Program. Germplasm Resources Information Network - (GRIN). [Online Database] National Germplasm Resources Laboratory, Beltsville, Maryland. Available: www.ars-grin.gov/cgi-bin/npgs/html/econ.pl (10 April 2000) ; Van den Eynden, V., et al, 2003, Wild Foods from South Ecuador. Economic Botany 57(4): 576-603 ; van der Vossen, H.A.M. & Nono-Womdim, R. & Messiaen, C.-M., 2004. Lycopersicon esculentum Mill. [Internet] Record from Protabase. Grubben, G.J.H. & Denton, O.A. (Editors). PROTA (Plant Resources of Tropical Africa), Wageningen, Netherlands. < http://database.prota.org/search.htm>. Accessed 19 October 2009. ; van Wyk, B., 2005, Food Plants of the World. An illustrated guide. Timber press. p 235 ; Vasquez, R. and Gentry, A. H., 1989, Use and Misuse of Forest-harvested Fruits in the Iquitos Area. Conservation Biology 3(4): 350f ; Vickery, M.L. and Vickery, B., 1979, Plant Products of Tropical Africa, Macmillan. p 46 ; Vlkova, M., et al, 2015, Edible Plants Sold on Marginal Rural Markets in Fergana Valley, Southern Kyrgyzstan. Bulgarian Journal of Agricultural Science, 21 (No 2) 2015, 243â??250 ; Walter, A. & Lebot, V., 2007, Gardens of Oceania. ACIAR Monograph No. 122. p 271 ; Williamson, J., 2005, Useful Plants of Malawi. 3rd. Edition. Mdadzi Book Trust. p 156 ; Zaldivar, M. E., et al, 2002, Species Diversity of Edible Plants Grown in Homegardens of Chibehan Amerindians from Costa Rica. Human Ecology, Vol. 30, No. 3, pp. 301-316

    • Recherche de/pour :











Wikipedia
Flèche gauche||Flèche droite

Wikimedia
Flèche gauche||Flèche droite

Wikispecies
Flèche gauche||Flèche droite


Semeurs.fr
Flèche gauche||Flèche droite

marmiton
Flèche gauche||Flèche droite



Enregistrer et/ou imprimer cette fiche : Aperçu (format pdf) Enregistrer cette fiche : format pdf

Recherche simple :


Recherche multicritères :
Partie comestible :
Fruit Feuille Fleur
Racine Tronc
Note comestibilité :
* ** *** **** ***** |
Note médicinale :
* ** *** **** *****


Recherche via Google
:




Responsabilité : Le Potager de mes Rêves (ainsi que tout membre de cette association) ne peut être tenu responsable pour toute allergie, maladie ou effet nuisible que toute personne ou animal pourrait subir suite à l'utilisation de toute plante mentionnée sur ce site (https://lepotager-demesreves.fr) ; cf. "Notes et mises en garde", pour plus d'informations sur les précautions à prendre.



Licence Creative Commons

Partager sur Facebook

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !