Illustration Accueil Encyclopédie(s) Recherche Archives Impression Facebook Style


Dans "en savoir plus", je raconte les "dessous"...


A suivre !
logo entête

Autres catégories
(encyclopédies secondaires, par catégories et/ou mot(s)-clef(s) ; 120, au 26 Janvier 2021) :

Encyclopédie(s) principale(s) :

Plantes comestibles/alimentaires et, dans une moindre mesure, "utiles" ;
sauvages à (perma)cultivées ; annuelles à pérenn(isé)es
(plantes "potagères"*, par noms français courant ou noms latins/botaniques)


* plantes "potagères" au sens (très) large du terme (voir explication détaillée sur la page concernée).



Illustration

Plantes à racines comestibles et/ou alimentaires

(650 espèces - liste non exhaustive)

A

Abelmoschus caillei , Gombo ouest-africain

$1$1

Détails : Fruit (immatures {frais ou séchés} : cuits) et feuille (cuites) comestibles.



Feuilles, gousses, légume. Les jeunes fruits sont cuits et mangés ; ils peuvent également être séchés et réduits en poudre ; le fruit rend les plats visqueux.
Les jeunes feuilles sont cuites et consommées ; légume (ex. : comme potherbe). Le fruit (graines), la fleur et la racine, sont peut-être également comestibles étant donné que cette espèce était considérée comme une sous espèce de Gombo (Abelmoschus esculentus) jusqu'en 1988.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abelmoschus crinitus ,
$1

Détails : Racine (racines/tubercules [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Racines, tubercules, légume. Les racines tubéreuses sont consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abelmoschus ficulneus , Ketmie faux ficus

$1$1$1

Détails : Fruit (immatures ou matures [graines : aromatisantes {épice, condiment, sauces, café, infusions/ tisanes...}]), feuille (dont tiges : extrait [mucilage]) et racine (cuites : roties) comestibles.



Feuilles, racines, fruit, graines, tiges, légume. Les racines et les feuilles sont mangées ; elles sont grillées/rôties (ou cuites ex. comme potherbe ? (qp*)).
Les graines sont utilisées pour parfumer le café ; elles peuvent également être utilisées pour les sucreries (recettes/préparations sucrées).

Feuille (feuilles et tiges), racine et fruit (graines et fruits) comestibles ; légume.

Est-ce qu'ici la traduction de "stem" est bien "tige" ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abelmoschus manihot , Aibika

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (dont jeunes pousses [crues ou cuites]), fleur (bourgeons [crus ou cuits]), fruit (immatures {gousses}) et racine comestibles.



Feuilles, bourgeons floraux, légume, racine. Les jeunes feuilles sont cuites et consommées (ex. : comme potherbe) ; elles sont moins visqueuses cuites à la vapeur ou frites ; elles peuvent être consommées avec des feuilles de papaye pour enlever l'amertume de la papaye.
La racine est bouillie avec du porc pour faire un bouillon.

Feuille, fleur (bourgeons) et racine comestibles ; légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abelmoschus moschatus , Ambrette

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes, dont pousses : cuites), fruit (immatures : gousses [cuites] ; ou matures : graines [cuites et/ou aromatisantes (boissons : liqueurs, café)]) et racine) comestibles.



Graines, feuilles, racine, cosses (capsules), épice, légume, fruits. Le tubercule se mange rôti.
Les jeunes feuilles sont consommées cuites (ex. : comme potherbe) ; elles sont utilisées dans les soupes ; les feuilles sont utilisées pour clarifier le sucre.
Les graines sont utilisées pour aromatiser ; elles servent à aromatiser le pain, les ragoûts, et les liqueurs ; elles peuvent être mâchées pour rafraichir l'haleine.
Les gousses vertes sont cuites et consommées comme légume.
Les graines sont la source d'une huile essentielle utilisée pour aromatiser les produits de boulangerie, les glaces, les boissons gazeuses et les sucreries (recettes/préparations sucrées).

Fruit (graines et cosses/capsules) et racine comestibles ; épice, légume, fruit


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Abronia fragrans ,
$1

Note : **

Détails : Racine comestible.



Racine. Les racines sont cuites, séchées et réduites en poudre puis mélangées avec du maïs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Abronia latifolia ,
$1

Note : **

Détails : Racine comestible.



Racine. La longue racine robuste est consommé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Abrus precatorius ,
$1$1

Détails : Racine et feuille comestibles.(1*)



Graines (toxiques), racines, feuilles.
Les racines sont signalées être consommées en Inde ; elles sont bouillies et mangées dans les îles Andaman ; elles sont un substitut de réglisse. Les feuilles ont été enregistrées comme étant utilisées pour faire des tisanes en Australie. Les très jeunes feuilles sont cuites (ex. : comme potherbe) et consommées au Népal quand d'autres aliments sont rares. Les feuilles sèches sont mâchées avec les feuilles utilisées avec les noix de bétel. Les gousses sont enregistrées comme rôties et mangées dans les îles Andaman.

Les graines seraient également comestibles selon certaines conditons : les graines ont été enregistrées comme mangées en Egypte et en Inde après une très longue cuisson.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines sont très toxiques ; elles contiennent un poison appelé abrin ; lorsqu'elles sont mâchée, elles peuvent causer la cécité et la mortµ{{{0(+x)µ.

Abrus pulchellus ,
$1

Détails : Racine et tronc (tige [nourriture/aliment]) comestibles.



Racines, tige. La racine est utilisée comme un substitut de réglisse.

Est-ce qu'ici la traduction de "stem" est bien "tige" ? (qp*)


Précautions

cf. consommation
Abuta platyphylla ,
$1$1

Détails : Fruit et racine comestibles.



Racine, fruit. Une farine est extraite de la racine riche en féculents.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abutilon indicum , Mauve pays

$1$1

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment}]) comestible. Fleur (crues) comestibles.



Les racines et feuilles comestibles.

Feuilles, graines, légume, fleurs, graines - huile.
Les graines grillées sont consommées au Népal ; elles sont également utilisées pour la farine.
Les graines sont une source d'une huile comestible.
Les feuilles et les fleurs sont cuites et mangées (ex. : comme potherbe).
Les fleurs sont également consommées crues.

Feuilles, graines (dont huile) et fleur comestibles


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abutilon leucopetalum ,
$1

Détails : Racine comestible.



Racine. La racine épaissie est consommé après cuisson.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia aneura ,
$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines), fleur, tronc (extrait {gomme et manne}) comestibles.



Graines, fleurs, gomme, manne. Les graines sont broyées en farine ; la graine a un goût de beurre d'arachide et est nutritive.
Des galles sur l'arbre sont utilisées pour étancher la soif.
L'écorce exsude une gomme qui est comestible.
De l'eau peut parfois être trouvée dans les racines.
Une douce, lerp rouge qui se forme sur les feuilles et les branches se mange.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia bidwillii ,
$1

Détails : Racine comestible.



Racine. Les racines des jeunes arbres sont cuites et mangées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia concurrens ,
$1$1

Détails : Fruit (graines) et racine (racines) comestibles.



Graines, racines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia crassicarpa ,
$1

Détails : Racine (jeunes racines) comestible.



Racine. Les jeunes racines sont consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia holosericea ,
$1

Note : *

Détails : Fruit (graines) et tronc (extrait {gomme}) comestibles.



Graines, Gomme. Les graines sont consommées ; elles sont broyées en farine puis cuites sous forme de pain plat.
Les racines de jeunes plants auraient été mangées.
La gomme claire peut aussi être mangée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Acacia mangium ,
$1

Détails : Racine (jeunes racines) comestible.



Racines. Les racines des jeunes plants sont consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia monticola ,
$1$1

Détails : Fruit (graines) et racine (racines) comestible.



Graines, racines. La graine est consommée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia nebrownii ,
$1

Détails : Tronc (extrait {gomme}) et racine (extrait racines : liquide) comestibles.



Gomme, racine - eau. Les racines fournissent un liquide utilisé pour étancher la soif.
La gomme est acceptable et nutritive.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acalypha glandulifolia ,
$1

Détails : Racine comestible.



Racines. Les racines sont consommées crues.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acanthosicyos naudinianus ,
$1

Détails : Fruit (graines, pulpe) comestibles.(1*)



Fruit, tubercules, racine, prudence, graines, légume. Les fruits mûrs d´Acanthosicyos naudinianus sont consommés crus ou cuits (grillés, bouillis) ou transformés en pickles ; les fruits constituent également une source d´eau importante ; les fruits sont également utilisés comme une présure pour cailler le lait ; certains fruits peuvent être amers ; la peau des fruits et les graines sont grillées et broyées en farine ; elles sont utilisées en confiserie ; les graines peuvent être utilisées pour l'huile qui en est extraite. Les racines (tubercules) seraient comestibles selon certaines sources mais toxiques et dangereuses selon d'autres.(1*)


Précautions

ATTENTION : les fruits immatures provoquent une sensation de brûlure de la langue et des lèvres lorsqu´on les consomme crus ; certains spécimens d´Acanthosicyos naudinianus produisent des fruits amers. On considère que les racines tubérisées sont immangeables ou même toxiques et on dit qu´en Zambie elles ont été utilisées pour commettre des meurtresµ{{{3(+x)µ.

Achyranthes bidentata , Ox-knee

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (graines : fraine et feuille (jeunes et/ou tendres pousses [crues ou cuites) comestibles.(1*)



Feuilles, graines, racines. Les graines sont cuites et utilisées dans le pain.
Les feuilles peuvent être consommées cuites ; elles sont également bouillies avec des oeufs.
Les racines sont cuites avec de la viande pour la soupe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Aciphylla bidentata ,
Détails : Racine. Taxon (nom latin/scientifique) absent des bases de données.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aciphylla colensoi ,
$1$1

Note : **

Détails : Gomme, feuilles, racines. La racine est cuite et mangée ; elle donne une gomme utilisée comme chewing-gum. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aciphylla squarrosa ,
$1

Note : **

Détails : Gomme, feuilles, racines. La racine est cuite et mangée ; la résine est mâchée comme un chewing-gum.
S'agit-il bien de la résine de la racine ? (qp*)
Les jeunes pousses et les tiges sont consommées (cuites, ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acorus calamus , Acore odorant

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes pousses/tiges fraîches : crues, cuites et/ou aromatisantes ; dont partie interne : crue), et racine (fraîches : crues [fruit]µ5(47,81?),(2*) ou cuites [rôties : légume] ; ou séchées : confites et/ou aromatisantes [boissons dont thé ; épice])(1*) comestibles. Les fleur (jeunes et tendres inflorescences) seraient également comestibles selon pfaf mais il est fort probable qu'il s'agisse de la partie interne des jeunes feuille/pousses{{{(dp*).



Jeunes pousses / tiges fraîches cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)la racine fraîche pourrait être toxique dans certaines conditions ; cf. "Known Hazards" (risques connus) sur "PFAF" ("5").
épluchées puis lavées
(2*)il est conseillé d'éplucher et de laver les racines afin d'élimer/supprimer/enlever l'amertumeµ5(47,81?),
6µ0(+)µ. "L'acore était utilisé en Amérique du Nord pour parfumer les produits alimentaires (...)" : s'agit-il bien des racines ?(qp*)

Note médicinale : ****

Acorus gramineus ,
$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : la racine est pelée et cuite dans plusieurs eaux ; elle est utilisée comme substitut du gingembre, pour aromatiser le riz.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : elle devrait probablement être utilisée en quantités modéréesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Adansonia digitata , Baobab

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (pulpe : fraîche ou séchée [boissons] ; dont graines torréfiées [café] ou broyées [farine] ou extrait [huile]), feuille (fraîches (dont jeunes pousses) : cuites ; ou séchées : aromatisantes [poivre et sel]), tronc (écorce pilée : aromatisantes [poivre et sel]) et racine (des jeunes plants (=très jeunes arbres) : cuites) comestibles.



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Adenophora triphylla ,
$1

Note : **

Détails : «Au Japon, on mange ses racines, soit fraîches, aussitôt récoltées, soit séchées, ce qui permet d'en faire des provisions :
on les consomme après les avoir fait bouillir, en les mélangeant quelquefois à des Fèves. Les feuilles sont souvent mises dans la soupe (Batchelor et Kingo Miyabe, Ainu Economie plants. Transactions of the Asiatic Society of Japan, p. 224).»..


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Alliaria petiolata , Alliaire officinale

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille, fleur, graines et racine comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Allium acuminatum ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium akak ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Plante consommée en Iran.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium ampeloprasum , Poireau d'été
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C

$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits (à la vapeur ou sous la cendre), froids ou chauds [nourriture/aliment : légume]) et feuille (feuilles et jeunes pousses [assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)] : crues ou cuites) comestibles.(1*)



fleurs, feuilles, racines.
-bulbes - crus ou cuits ; les petits bulbes peuvent varier considérablement en taille de 2 à 6cm, ils ont une assez forte saveur allant du poireaux à l'ail et sont bons comme aromatisant dans les aliments cuits ; les bulbes de cultivars sélectionnés sont très gros avec un goût d'ail doux ;
-feuilles - crues ou cuites (ex. : comme potherbe) ; une saveur agréable d'ail moyenne à forte ; elles sont disponibles à partir de la fin de l'automne jusqu'au printemps bien qu'elles peuvent devenir assez dures et fibreuses à mesure qu'elles vieillissent ;
-fleurs - crues/brutes ; une saveur semblable aux feuilles mais elles ont une texture un peu sèche et sont meilleures utilisées comme aromatisant dans les aliments cuits.
-les bulbilles ont une saveur d'ail doux et donnent un bon arôme aux salades et aliments cuits ; bien que produits abondamment, ils sont assez fastidieux à utiliser car ils sont petits ; ils peuvent également être picklés.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Allium angulosum ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe]) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium ascalonicum , Échalote

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes), ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Allium bolanderi ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium caeruleum , Ail azuré

$1$1

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium campanulatum ,
$1$1

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium canadense , Ail du canada

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium carinatum , Ail caréné

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium cepa , Oignon

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture, feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe ; germes (graines germées) : crus [nourriture/aliment : salade]) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Allium cernuum , Ail penché

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium chinense , Oignon d'Orient (tp* de "Oriental onion")

$1$1

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe]) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium commutatum ,
$1$1

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium cristophii ,
$1$1

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium fistulosum , Ciboule

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture, feuille (feuilles : crues ou cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe} ; et/ou condiment aromatique comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium flavum , Ail jaune

$1$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium giganteum , Ail géant de l'Himalaya

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium ledebourianum , Ciboulette géante de sibérie

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium lusitanicum , Ciboule de Saint Jacques

$1$1

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium macleanii ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium neapolitanum , Ail blanc

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/oucondiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium obliquum , Ail à feuilles torsadées

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium oleraceum , Ail des jardins

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille, racine (bulbes), fleur et fruit (bulbilles) comestibles (aromatisants ((crus/cuits))1).(1*)



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium oschaninii , Échalote grise

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment et/ou condiment aromatique]) et feuille (feuilles : crues ou cuites [nourriture {ex. : comme potherbe}/aliment et/ou condiment aromatique comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium paradoxum , Ail paradoxal

$1$1$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fleurs ; feuilles ; racine.
Utilisations comestibles :

-bulbe - cru ou cuit ; le bulbe, plutôt petit, mesure jusqu'à 10 mm de diamètre, il a une saveur douce d'ail et peut être utilisé comme aromatisant dans les salades et les aliments cuits ; il est récolté en début de l'été, lorsque la plante cesse de pousser, et stocké pendant au moins six mois ;
-feuilles - crues ou cuites ; un substitut de poireau ; les feuilles sont disponibles à partir de la fin de l'automne jusqu'au printemps, elles sont agréables dans les salades quand elles sont jeunes, ou cuites comme légume ou aromatisant à mesure qu'elles vieillissent ; les feuilles ont une saveur plus douce et plus délicate que les oignons ;
-fleurs - brutes/crues ; juteuses avec une saveur douce d'ail, elles font une garniture savoureuse et décorative sur les salades.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium polyanthum , Poireau des vignes

$1$1

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium porum , Poireau

$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes ; et graines germées (très jeunes pousses) crues [nourriture/aliment : salade) comestibles.(1*)



fleurs, feuilles, racines.
-bulbes - crus ou cuits ; les petits bulbes peuvent varier considérablement en taille de 2 à 6cm, ils ont une assez forte saveur allant du poireaux à l'ail et sont bons comme aromatisant dans les aliments cuits ; les bulbes de cultivars sélectionnés sont très gros avec un goût d'ail doux ;
-feuilles - crues ou cuites (ex. : comme potherbe) ; une saveur agréable d'ail moyenne à forte ; elles sont disponibles à partir de la fin de l'automne jusqu'au printemps bien qu'elles peuvent devenir assez dures et fibreuses à mesure qu'elles vieillissent ;
-fleurs - crues/brutes ; une saveur semblable aux feuilles mais elles ont une texture un peu sèche et sont meilleures utilisées comme aromatisant dans les aliments cuits.
-les bulbilles ont une saveur d'ail doux et donnent un bon arôme aux salades et aliments cuits ; bien que produits abondamment, ils sont assez fastidieux à utiliser car ils sont petits ; ils peuvent également être picklés.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium roseum , Ail rose

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium sativum , Ail
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Un des condiments majeurs.


Précautions

(1*)Il y a eu des cas d'intoxication provoqués par la consommation, en grande quantité et par certains mammifères, de cette espèce ; les chiens semblent particulièrement sensibles ; évitez avec des anticoagulants ; l'allaitement peut aggraver les coliques du bébé ; évitez plusieurs semaines avant la chirurgie ; mauvaise haleine !!µ{{{5(+)µ. Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : L'ail a une très longue histoire d'utilisation populaire dans un large éventail de maladies, en particulier des affections telles que la teigne, le Candida et la vaginite où ses propriétés fongicides, antiseptiques, toniques et parasiticides se sont avérées bénéfiques [218]. La plante produit des effets inhibiteurs sur les germes à Gram négatif du groupe typhoïde-paratyphoïde-entérite, en effet elle possède des propriétés germicides exceptionnelles [240] et peut tenir la dysenterie amibienne à distance [244]. Il aurait également une activité anticancéreuse [218]. Il a également été démontré que l'ail aide à la désintoxication du saturnisme chronique [244]. Il a été démontré que l'utilisation quotidienne de l'ail dans l'alimentation a un effet très bénéfique sur le corps, en particulier le système sanguin et le c?ur. Par exemple, des études démographiques suggèrent que l'ail est responsable de la faible incidence de l'artériosclérose dans les régions d'Italie et d'Espagne où la consommation de l'ampoule est importante [222]. Des recherches récentes ont également indiqué que l'ail réduit le métabolisme du glucose chez les diabétiques, ralentit le développement de l'artériosclérose et diminue le risque de nouvelles crises cardiaques chez les patients infarctus du myocarde [238, 254]. En externe, le jus exprimé est un excellent antiseptique pour traiter les plaies [244]. Le bulbe frais est beaucoup plus efficace en médecine que les bulbes stockés, un stockage prolongé réduit considérablement l'action antibactérienne [244]. Le bulbe est dit anthelminthique, antiasthmatique, anticholestérolémique, antiseptique, antispasmodique, cholagogue, diaphorétique, diurétique, expectorant, fébrifuge, stimulant, piqûres, estomacique, tonique, vasodilatateur [4, 9, 14, 21, 46, 165].

Allium schoenoprasum , Ciboulette

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Condiment de grande importance.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium scorodoprasum , Rocambole

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Condiment de grande importance..


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium senescens , Ail des montagnes

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium sphaerocephalon , Ail à tête ronde

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Les feuilles sont hachées comme condiment dans les salades, avec du fromage blanc, etc... (Printemps-Automne). On les emploie de préférence crues pour conserver leur arôme délicat. Les fleurs peuvent également s'utiliser (Eté).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium stipitatum , Échalote de Perse

$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture, feuille (feuilles : crues ou cuites {ex. comme potherbe}) et fleur (fleurs : crues [garniture (accompagnement garnissant/décoratif) : salades]) comestibles.(1*)



Vendu comme aliment dans le centre de la Russie.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium subhirsutum , Ail cilié

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fleurs, feuilles, racines, bulbe. Les feuilles sont frites avec des oeufs. Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium thunbergii ,
$1$1$1

Note : ***

Détails : Fleurs, feuilles, racines, bulbes.
-les jeunes plants et feuilles sont consommés crus ; ils sont également utilisés dans les soupes et utilisés comme herbe potagère (potherbe).
-les bulbes sont picklés (marinés dans du vinaigre).
Bulbes et feuilles consommés crus ou cuits, comme aliment et/ou condiment.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium tricoccum , Ail des bois

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Plante consommée localement.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium triquetrum , Ail à trois angles

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium tuberosum , Ciboule de chine

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium ursinum , Ail des ours

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille, fleur (dont bourgeons (confits) ; décoratives), graines (jeunes (vertes) ou mûres (noires) ; piquant), racine (bulbes (dont confits)) comestibles (aromatisants ((crus/cuits)).(1*)



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

ATTENTION : risque de confusion avec le muguet (Convallaria majalis) et la colchique (Colchium autumnale) qui sont tous les 2 très toxiques{{{1.

(1*)Voir genre Allium pour les autres précautions à prendre (possible toxicité à fortes doses).

Il y a eu des cas d'intoxication causée par la consommation, en très grandes quantités et par certains mammifères, de cette espèce. Les chiens semblent être particulièrement sensiblesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Allium victorialis , Ail de la sainte-victoire

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture : légume ; et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium vineale , Ail des vignes

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Plante consommée localement.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium x proliferum , Oignon rocambole

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes (dont bulbilles aériens) : crus ou cuits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



L'oignon Catawissa est considéré comme une variété.


Précautions

ATTENTION : risque de confusion entre certaines espèces (notamment l'ail des ours [Allium ursinum]) et le muguet (Convallaria majalis) ou la colchique (Colchium autumnale) qui sont tous les 2 très toxiquesµ{{{~~1µ.
(1*)La plante entière contiendrait des alcaloïdes, toxiques à fortes dosesµ{{{27(+x)µ ; il y a eu des cas d'intoxication causée par la consommation, en grandes quantités et par certains mammifères, de cette plante ; les chiens semblent être particulièrement sensiblesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Alocasia cucullata , Taro chinois
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4°C

$1

Détails : Racine (cormes (rhizomes(27(+x)µ épaissis en tubercules écailleux) cuit (généralement dans plusieurs eaux)| [nourriture/aliment : légume, féculent (amidon/fécule)]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : plante toxique crue, voir genre Alocasia, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Alocasia macrorrhizos , Oreille d'éléphant géante
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0 pour les parties aériennes et -3/-4 (durant une courte période) pour les racines

$1

Note : ***

Détails : Racine (cormes (rhizomes(27(+x)µ épaissis en tubercules écailleux) cuit (généralement dans plusieurs eaux) [nourriture/aliment : légume, féculent (amidon/fécule)]) comestible.(1*)



Plante importante localement, très cultivée dans les pays tropicaux.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Alocasia odora , Oreille d'éléphant
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12°C/-15°C (-3°C pour les parties aériennes)

$1

Détails : Racine (rhizomes cuits [nourriture/aliment] : légume) et feuille (pétioles cuits [nourriture/aliment] : légumeµ{{{"Arthur Lee Jacobson" et "Vietnamese Herbs"µ) comestible.(1*)



Alocasia macrorrhiza Schott et autres sont cultivés pour leurs rhizomes qui, une fois bouillis, perdent leur nature toxique et constituent ainsi un aliment précieux. Il est bien connu comme légume au SE asiatique ; ses pétioles (tiges), épais et spongieux, ont une saveur herbeuse très douce ; ils sont pelés, coupés en morceaux et cuits, souvent dans des soupes comme la soupe Tom Yum, la soupe de tamarin ou diverses soupes de poissons, ou dans les plats au wok et certains sautés ; la texture spongieuse des tiges absorbent les saveurs de la soupe et ajoute de la texture aux plats. R.N. Banerjee & Chhabi Ghora on écrit que le rhizome est cuit dans le Bengale occidental, en Indeµ{{{"Arthur Lee Jacobson" et "Vietnamese Herbs"µ.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Alpinia galanga , Galanga

$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (rhizomes : crus (bruts, fleur (fleurs : idem rhizomes) et fruit (graines) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Alpinia officinarum , Petit galanga

$1

Note : ***

Détails : Racine (rhizomes séchés [assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant) et épice])comestible.



Plante cultivée en Chine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Alpinia zerumbet , Gingembre coquille

$1$1

Détails : Racine (rhizomes [assaisonnement, utilisé pour envelopper du riz ou du poisson]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Alstroemeria ligtu , Lis des Incas

$1

Note : ***

Détails : Racines consommées comme source d'amidon. L'Alstroemère Liuto parait être celle qui donne le véritable Chuno (ou Chuno de Liuto), fécule que l'on extrait des tubercules par le même moyen que l'on extrait la fécule des Pommes de terre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Althaea officinalis , Guimauve officinale
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C, zone 3-7

$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (racines cuites [nourriture/aliment, salade ; et base boissons/breuvages : tisanes {infusion}]) comestible.



Feuilles - crues ou cuites ; elle sont utilisées comme plante potagère (potherbe) ou pour épaissir soupes ; lorsqu'elles sont utilisées en petites proportions avec d'autres feuilles , le goût et la texture sont acceptables , mais si un grand nombre de feuilles est cuit ensemble leur texture mucilagineuse les rend désagréable ; les feuilles peuvent être consommées crues , mais sont plutôt fibreuses et un peu poilues, bien que le goût soit doux et agréable ; nous avons trouvé qu'elles étaient tout à fait acceptables dans les salades lorqu'elles sont hachées finement. Racines - crues ou cuites ; lorsqu'elles sont bouillies puis frites avec des oignons , elles sont dites faire un plat savoureux qui est souvent utilisé en période de pénurie ; la racine est utilisée comme légume, elle est également séchée puis broyée en une poudre , transormée en pâte et rôtie de faire la douce « guimauve » (marshmallow, chamallow) ; la racine contient environ 37 % d'amidon , 11 % de mucilage , 11 % de pectine ; l' eau qui reste après la cuisson d'une partie de la plante peut être utilisée comme un substitut de blanc d'oeuf dans la fabrication de meringues etc... ; l'eau de la racine est la plus efficace ; elle est concentrée par ébullition jusqu'à ce qu'elle ait une consistance semblable à du blanc d'oeuf ; un thé est fait à partir des fleurs ; un thé peut également être réalisé à partir de la racine ; la racine de guimauve est également utilisée comme masticatoire.


Précautions

ATTENTION : pas d'effets indésirables documentés, mais des rapports anecdotiques sur des réactions allergiques et baisse de glycémieµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La mauve des marais est une plante médicinale domestique très utile. Ses propriétés adoucissantes apaisantes le rendent très efficace dans le traitement des inflammations et des irritations des muqueuses telles que le tube digestif, les organes urinaires et respiratoires [4, 254]. La racine combat l'excès d'acide gastrique, l'ulcération gastro-duodénale et la gastrite [254]. Il est également appliqué à l'extérieur sur les ecchymoses, les entorses, les douleurs musculaires, les piqûres d'insectes, les inflammations cutanées, les éclats, etc. [4, 238]. La plante entière, mais surtout la racine, est antitussive, adoucissante, diurétique, très émolliente, légèrement laxative et odontalgique [4, 17, 21, 46, 165]. Une infusion de feuilles est utilisée pour traiter la cystite et les mictions fréquentes [254]. Les feuilles sont récoltées en août, lorsque la plante vient juste de fleurir et peuvent être séchées pour une utilisation ultérieure [4]. La racine peut être utilisée dans une pommade pour traiter les furoncles et les abcès [254]. La racine est mieux récoltée à l'automne, de préférence sur des plantes âgées de 2 ans, et est séchée pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies allemandes de la Commission E, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Althaea officinalis Marsh Mallow pour l'irritation de la bouche et de la gorge et la toux sèche / bronchite associée (racine et feuille), une légère inflammation de la muqueuse de l'estomac (racine) (voir [302] pour les critiques de la commission E).

Amana edulis , Tulipe comestible (tp* de "Tulipa edulis")

$1$1

Détails : Tiges, pousses, feuilles, racines, bulbes. Le germe (bouton intérieur) du bulbe doit-il être enlevé ? (qp*)
Les fleurs sont-elles également comestibles ? (qp*).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : même si aucun enregistrement de toxicité n'a été observé pour cette espèce, les bulbes et les fleurs d'au moins un membre de ce genre ont été connus pour causer une dermatite chez les personnes sensibles, mais jusqu'à 5 bulbes par jour de cette espèce peuvent être consommés sans mauvais effetµ{{{(dp*)(5(+))µ ; certaines personnes sont très allergiques aux tulipes : problème de dermatite commun chez les fleuristes appelé "doigts de tulipes". Manger trop de bulbes de tulipes peut causer une indigestion. Le germe (bouton intérieur) du bulbe de certaines espèces -peut-être tous - est toxiqueµ{{{(dp*)(26)µ.

Ammophila arenaria , Oyat

$1

Note : *

Détails : Racine. La racine est enregistrée comme étant consommée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amorphophallus paeoniifolius , Songe pâté

$1

Note : **

Détails : Racine (rhizome cuits (soigneusement bouillis ou cuits au four) [aliment/nourriture : féculent (fécule/amidon) et légume {riche en nutriment, saveur délicate/délicieuse}]) et feuille (feuilles et pétioles : cuits (soigneusement) [aliment/nourriture {ex. : comme potherbe, brède}]) comestible.(1*)



Rhizome - cuit ; âcre brut et peut-être toxique, il doit être soigneusement bouilli ou cuit au four ; une racine très grande et jusqu'à 50cm de diamètre ; avec l'introduction de variétés non âcres, la culture et la commercialisation d'Amorphophallus paeoniifolius a été développée au Nord et à l'Est de l'Inde.
Feuilles et pétioles - ils doivent être bien cuits.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Anacamptis pyramidalis , Orchis pyramidal

$1

Note : **

Détails : Racine, bulbe. Le bulbe est mangé cuit sous forme de bouillie (porridge) ou utilisé dans le pain.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Anemopsis californica , Anemopsis de californie

$1$1

Note : **

Détails : Racine (racines crues ou cuites [nourriture/aliment et ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique) et/ou condiment piquant]) et fruits (graines broyées [nourriture/aliment : pseudo-céréale secondaire {farine : pain ; bouillie}]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Angelica archangelica , Angélique

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement : aromate (condiment aromatique) {pour poissons}] ; pétioles (pédoncules foliaires) jeunes [nourriture/aliment : confit {au sucre}] ; jeunes pousses crues ou cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) et racine (racines [base boissons/breuvages : distillé(e)s {Bénédictine, Chartreuse}]) comestibles.


Précautions

(1*)ATTENTION : tous les membres de ce genre contiennent des furocoumarines, qui augmentent la sensibilité de la peau aux rayons du soleil et peut provoquer une dermatiteµ{{{5(+)µ.

Risques de confusion entre les ombelles de l'angélique et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs feuilles sont toutefois suffisamment différentes pour les identifier. A employer modérément ; utilisation défendue aux diabétiquesµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Angelica sinensis , Angélique de Chine
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C, zone 6-9

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racines.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les racines sont utilisées dans les soupes toniques, les vins et les porridges (bouillies) à base de riz ; elles sont également utilisés avec des plats de viande et de volaille.
-jeunes pousses cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

(1*)ATTENTION : tous les membres de ce genre contiennent des furocoumarines, qui augmentent la sensibilité de la peau aux rayons du soleil et peut provoquer une dermatite ; des doses élevées de plus de 500 mg par jour peuvent provoquer des ballonnements abdominaux et des changements de calendrier / débit menstruel ; des informations non prouvées suggèrent que cela peut affecter le rythme cardiaque et abaisser la tension artérielle, la prudence est de mise pour les diabétiques, les infections virales aiguës (par exemple la grippe) et les traitements avec des anticoagulants (par exemple la warfarine)µ{{{5(+)µ. Elle ne doit pas être donnée aux femmes enceintesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : Dang Gui est une herbe chinoise bien connue qui est utilisée dans le traitement des maladies féminines depuis des milliers d'années. Sa réputation est peut-être la deuxième derrière le ginseng (Panax ginseng) et il est particulièrement connu pour ses effets «toniques sanguins» sur les femmes [218]. La racine a un arôme doux et piquant qui est très distinctif et elle est souvent utilisée en cuisine, ce qui est la meilleure façon de la prendre comme tonique sanguin [254]. Un rapport indique que la racine contient de la vitamine B12 et peut être utilisée dans le traitement de l'anémie pernicieuse [176]. La racine est altérative, analgésique, anticholestérolémique, anti-inflammatoire, antispasmodique, désobstruante, emménagogue, émolliente, hépatique, laxative, sédative et vasodilatatrice périphérique [165, 176, 218]. Il est couramment utilisé dans le traitement d'un large éventail de femmes. s plaintes où il régule le cycle menstruel et soulage les douleurs menstruelles [218, 238, 254] et aussi pour assurer une grossesse saine et un accouchement facile [218]. Cependant, des informations contradictoires suggèrent qu'il ne doit pas être utilisé pendant la grossesse [301] et ne doit pas être utilisé si le flux menstruel est abondant ou pendant les règles [301]. C'est un tonique idéal pour les femmes aux menstruations abondantes qui risquent de devenir anémiques [254]. Les éléments hydrosolubles et non volatils de la racine augmentent la contraction de l'utérus tandis que les éléments volatils peuvent détendre le muscle de l'utérus [176]. Son utilisation empêche la diminution du glycogène hépatique et protège le foie [176]. Utilisé pour les symptômes de la ménopause (bouffées de chaleur) [301]. Il a une action antibactérienne, inhibant la croissance de diverses bactéries dont Bacillus dysenteriae, Bacillus typhi, B. comma, B. cholerae et streptocoques hémolytiques [176]. La racine est un ingrédient de «Four Things Soup», le tonique féminin le plus utilisé en Chine [254]. Les autres espèces utilisées sont Rehmannia glutinosa, Ligusticum wallichii et Paeonia lactiflora [254]. La racine est récoltée en automne ou en hiver et séchée pour une utilisation ultérieure [254, 283]. Il a été utilisé pour traiter l'hypertension pulmonaire en association avec le médicament allopathique nifédipine [301]. D'autres utilisations comprennent: la constipation (un laxatif), les traumatismes, les ulcères, les rhumatismes et le paludisme [301].

Angelica sylvestris , Angélique des bois
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-9 (en milieu humide)

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont pousses et tiges, jeunes et/ou tendres (avant floraison de préférence) : fraîches [crues et/ou aromatisantes] ou séchées [confites]), fleur (aromatisantes [desserts et boissons] ; boutons [crus ou confits]), racine (fraîches [crues et/ou aromatisantes (dont liqueurs)] ou séchées [confites]) et fruit (graines : aromatisants [dont pain, viandes et tisanes]) comestibles.


Précautions

(1*)ATTENTION : tous les membres de ce genre contiennent des furocoumarines, qui augmentent la sensibilité de la peau aux rayons du soleil et peut provoquer une dermatiteµ{{{5(+)µ.

Risques de confusion entre les ombelles de l'angélique des bois et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs feuilles sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{1µ

Note médicinale : **

Annesorhiza macrocarpa , Anyswortel

$1

Détails : Racines consommées localement. La partie comestible est la racine. « On croirait, nous disait M. Mac Owan, voir des Panais larges comme un doigt : leur saveur est telle qu'on pourrait supposer qu'elles ont été cuites avec del'Anis. ».


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Annesorhiza nuda , Anyswortel

$1

Détails : Racines comestibles. La partie comestible est la racine. « On croirait, nous disait M. Mac Owan, voir des Panais larges comme un doigt : leur saveur est telle qu'on pourrait supposer qu'elles ont été cuites avec del'Anis. ».


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Anredera baselloides , Boussingaultie

$1$1

Détails : Racine (tubercules crus ou cuits (de préférence) [nourriture/aliment]) et feuille (feuilles [nourriture/aliment : légume vert {cuisiné et utilisé comme les épinards}]) comestibles.



Plante importante localement. Les racines peuvent être mangées crues, mais la texture est gluante/visqueuse/ mucilagineuse. Quand elles sont bien cuites, elles perdent cette particularité et deviennent plutôt agréable à manger.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Anredera cordifolia , Vigne de madère
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12°C, zone 9-11

$1$1

Note : **

Détails : Racine (tubercules crus ou cuits (de préférence) [nourriture/aliment]) et feuille (feuilles [nourriture/aliment : légume vert {cuisiné et utilisé comme les épinards}]) comestibles.



Les racines peuvent être mangées crues, mais la texture est gluante/visqueuse/ mucilagineuse. Quand elles sont bien cuites, elles perdent cette particularité et deviennent plutôt agréable à manger.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Anredera vesicaria ,
$1$1

Détails : Racine (tubercules crus ou cuits (de préférence) [nourriture/aliment]) et feuille (feuilles [nourriture/aliment : légume vert (plante potagère) {cuisiné et utilisé comme les épinards}]) comestibles.



Les racines peuvent être mangées crues, mais la texture est gluante/visqueuse/ mucilagineuse. Quand elles sont bien cuites, elles perdent cette particularité et deviennent plutôt agréable à manger.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Anthriscus cerefolium , Cerfeuil

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : salade ; et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) et racine comestible.(1*)



Plante consommée localement.


Précautions

(1*) Toxicité potentielle de la plante entièreµ{{{27(+x)µ, probablement dûe à la présence de furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles ; voir toxine et genre Anthriscus, pour plus d'informations. ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de cerfeuil, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ;
leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifieµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Anthriscus sylvestris , Anthrisque sauvage

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pointes et tiges : crues {ex. : comme potherbe} et/ou aromatisantes), fleur (bourgeons : aromatisants ou confits), racine jeunes et/ou tendres : crues et/ou aromatisantes) et fruit (graines : aromatisantes ; dont germes) comestibles.(1µ*)


Précautions

(1*) Toxicité potentielle de la plante entière, en particulier les racinesµ{{{27(+x)µ, probablement dûe à la présence de furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles ; voir toxine et genre Anthriscus, pour plus d'informations. Certains sites internet font également allusion à une lignane antimitotique, pour expliquer la tocicité de la racine, mais les données et références sont insuffisantes. ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de l'anthrisque sauvage, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ;
leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ1µ.

Note médicinale : *

Apios americana , Glycine tubéreuse

$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment]) et racine (tubercules cuits : bouillis ou grillés [nourriture/aliment]) comestibles.



Plante cultivée. Légume potientiel.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Apios fortunei ,
$1

Note : *****

Détails : Racine et tubercule. Les tubercules épais sont consommés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Apios priceana ,
$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : racine.
Utilisations comestibles :

tubercule - cru ou cuit ; il a une saveur délicieuse, un peu comme les patates douces lorsqu'ils sont grillés ; le tubercule peut également être séché et broyé en une poudre ; le tubercule est solitaire, contrairement à d'autres membres de ce genre qui produisent des chaînes de tubercules ; le tubercule peut mesurer 15cm d'épaisseur et un peu plus en longueur


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Apium graveolens , Céleri
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-10

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles crues ou cuites [nourriture/aliment {ex. : comme potherbe}]), fruit (graines [assaisonnement : condiment]) et racine (racines crues ou cuites [nourriture/aliment : légume]) comestibles. (1*)



Plante très cultivée comme potagère ; nombreux cultivars. Le bas de la tige est également utilisé pour réaliser du sel de céleri (substitut du sel).


Précautions

(1*) Les feuilles, dans les sols fertiles, accumulent dangereusement les nitratesµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Apium prostratum , Céleri marin

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles crues ou cuites [nourriture/aliment {ex. : comme potherbe}]), fruit (graines [assaisonnement : condiment ]) et racine (racines crues ou cuites [nourriture/aliment : légume]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton crispus ,
$1

Détails : Tubercules consommés localement. Les racines de cette plante aquatique sont amylacées et d'un excellent goût.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton madagascariensis , Dentelle de Madagascar

$1

Détails : Racines consommées localement cuites, comme légume. Tubercules comestibles. De Flacourt, dans son Histoire de la grande isle de
Madagascar, dit : Ouvirandre, petites racines grosses
comme le pouce, très bonnes à manger


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton natans , Aponogeton à feuilles flottantes

$1

Détails : Les natifs sont passionnés pour ses racines, qui sont
presque aussi bonnes que les Pommes de terre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton undulatus ,
$1

Détails : Racines tubéreuses et comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aposeris foetida , Aposeris (aposéris)

$1$1

Détails : Feuille (jeunes ou plus âgées)µ1, et racine (fraîche ou séchée) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Arctium lappa , Bardane
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) µ1, fleurµ1, graines et racine (racines cuites [nourriture/aliment : légume]) comestibles.



-racine - crue ou cuite ; les très jeunes racines peuvent être consommées crues, mais les racines plus anciennes sont normalement cuites ; elles peuvent mesurer jusqu'à 120 cm de long et 2,5 cm de large au sommet, mais il est préférable de


Précautions

des précautions doivent être prises lors de la récolte de des graines, peu importe la quantité, car leurs poils minuscules peuvent être inhalés et ils sont toxiques ; peut provoquer des réactions allergiques ; contre-indiqué pendant la grossesseµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La bardane est l'une des herbes les plus détoxifiantes de la phytothérapie chinoise et occidentale [254]. La racine séchée de plantes âgées d'un an est l'herbe officielle, mais les feuilles et les fruits peuvent également être utilisés [4]. Il est utilisé pour traiter les affections causées par une «surcharge» de toxines, telles que la gorge et d'autres infections, les furoncles, les éruptions cutanées et d'autres problèmes de peau [254]. On pense que la racine est particulièrement efficace pour aider à éliminer les métaux lourds du corps [254]. La plante fait également partie d'une formule nord-américaine appelée essiac qui est un traitement populaire contre le cancer. Son efficacité n'a jamais été prouvée ou réfutée de manière fiable, car aucune étude contrôlée n'a été réalisée. Les autres herbes incluses dans la formule sont Rumex acetosella, Ulmus rubra et Rheum palmatum [254]. La plante est antibactérienne, antifongique, carminative [9, 21, 147, 165, 176]. Il a des propriétés apaisantes et mucilagineuses et est considéré comme l'un des remèdes les plus sûrs pour de nombreux types de maladies de la peau, brûlures, ecchymoses, etc. [4, 244]. Il est utilisé dans le traitement de l'herpès, de l'eczéma, de l'acné, de l'impétigo, de la teigne, des furoncles, des piqûres, etc. [244]. La plante peut être prise en interne sous forme d'infusion ou utilisée en externe comme lavage [244]. À utiliser avec prudence [165]. Les racines des plantes âgées d'un an sont récoltées au milieu de l'été et séchées. Ils sont altératifs, apéritifs, purificateurs de sang, cholagogue, dépuratifs, diaphorétiques, diurétiques et stomacaux [218, 222]. La graine est altérative, antiphlogistique, dépurative, diaphorétique et diurétique [218]. Des recherches récentes ont montré que les extraits de graines abaissent la glycémie [238]. La graine est récoltée en été et séchée pour une utilisation ultérieure [254]. La graine broyée est cataplasée sur des contusions [222]. Les feuilles sont cataplasées sur les brûlures,

Arctium minus , Petite bardane

$1$1

Note : ***

Détails : Racine - crue ou cuite. Les meilleures racines sont obtenues à partir de jeunes plantes. Habituellement pelées et tranchées. La racine torréfiée est un succédané du café. Jeunes feuilles et tiges de feuilles - crues ou cuites. Utilisé comme potasse. Mucilagineux. Il est préférable de retirer l'écorce de la tige. Jeune tige fleurie - pelée et consommée crue ou cuite comme une asperge. Germes de graines. Aucun autre détail. Feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) comestibles.



Plante consommée localement. La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.


Précautions

Bien qu'aucun rapport de toxicité n'ait été observé pour cette plante, une certaine prudence est recommandée en raison du rapport suivant pour A. lappa étroitement apparentéµ{{{5(K)µ : des précautions doivent être prises lors de la récolte de la graine en toute quantité, car les poils minuscules des graines peuvent être inhalés et ils sont toxiquesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La bardane est l'une des herbes les plus détoxifiantes de la phytothérapie chinoise et occidentale [254]. Arctium lappa est la principale espèce utilisée, bien que cette espèce ait des propriétés similaires [254]. La racine séchée de plantes âgées d'un an est l'herbe officielle, mais les feuilles et les fruits peuvent également être utilisés [4]. Il est utilisé pour traiter les affections causées par une «surcharge» de toxines, telles que la gorge et d'autres infections, les furoncles, les éruptions cutanées et d'autres problèmes de peau [254]. On pense que la racine est particulièrement efficace pour aider à éliminer les métaux lourds du corps [254]. La plante est antibactérienne, antifongique et carminative [9, 21, 147, 165, 176]. Il a des propriétés apaisantes et mucilagineuses et est considéré comme l'un des remèdes les plus sûrs pour de nombreux types de maladies de la peau, brûlures, ecchymoses, etc. [4, 244]. Il est utilisé dans le traitement de l'herpès, de l'eczéma, de l'acné, de l'impétigo, de la teigne, des furoncles, morsures, etc. [244]. La plante peut être prise en interne sous forme d'infusion ou utilisée en externe comme lavage [244]. À utiliser avec prudence [165]. Les racines âgées d'un an sont altératives, apéritives, purificatrices de sang, cholagogue, dépuratives, diaphorétiques, diurétiques et gastriques [218, 222]. La graine est altérative, antibactérienne, antifongique, antiphlogistique, dépurative, diaphorétique, diurétique et hypoglycémique [176, 218]. Il est utilisé dans le traitement des rhumes avec maux de gorge et toux, rougeole, pharyngite, amygdalite aiguë et abcès [176]. La graine écrasée est cataplasée sur des ecchymoses [222]. La graine est récoltée en été et séchée pour une utilisation ultérieure [254]. La graine contient de l'arctiine, ce qui excite le système nerveux central produisant des convulsions, une augmentation de la respiration et plus tard une paralysie. Il abaisse également la pression artérielle en dilatant les vaisseaux sanguins [176].

Arisaema triphyllum , Arisème petit-prêcheur

$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules séchés ou cuits [nourriture/aliment]) comestible.(1*)



Corme ; tubercules consommés par les Indiens.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Aristolochia serpentaria ,
$1

Détails : Racine - aromatisante


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Armeria maritima , Arméria maritime
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-9

$1$1

Note : *

Détails : Feuilles, racines.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en France métropolitaineµ{{{TBµ.

Note médicinale : *

Armoracia rusticana , Raifort

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (racines fraîches crues ou cuites [nourriture/aliment et/ou assaisonnement, feuille (jeunes feuilles crues ou cuites [nourriture/aliment et/ou assaisonnement, fleur (fleurs [accompagnement : garniture (décoration) ; et assaisonnement : condiment piquant]) et fruit (graines germées) comestibles.(1*)



Racine crue (brute) ; condiment important localement. Feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

La plante entière présente une certaine toxicité due à des glycosidesµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Arracacia xanthorhiza , Arracacha

$1

Note : ****

Détails : Racine (racines cuites [nourriture/aliment : légume, féculent comestible.



Plante cultivée localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Arthropodium milleflorum , Pale vanilla lily

$1

Note : ***

Détails : Racine (racines (tubercules) cuites) comestibles.



Tubercules ; texture plutôt aqueuse avec un goût légèrement sucré ou amer.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Arthropodium minus , Petite vanilla lily (tp* de "small vanilla Lily")

$1

Note : **

Détails : Racine (racines (tubercules) cuites) comestibles.



Tubercules ; texture plutôt aqueuse avec un goût légèrement sucré ou amer.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Arum italicum , Arum d'Italie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7

$1

Note : **

Détails : Racine, tubercule. Racine (tubercule) - cuit et utilisé (consommé) comme légume ; un arrow-root peut être extrait de la racine séchée ; le rhizome rampant est recueilli, séché et broyé en une poudre puis mélangé avec de la farine d'orge ou de blé ; la racine doit soigneusement séchée ou cuite avant d'être mangée.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : cette plante est toxiqueµ{{{0(+x)µ et peut être très envahissanteµ{{{(dp*)µ ; la plante contient des cristaux d'oxalate de calcium ; ces derniers provoquent une sensation extrêmement désagréable semblable à des aiguilles coincées dans la bouche et la langue lorsqu'elles sont consommées, mais elles sont facilement neutralisées par un séchage complet ou par cuisson de la plante ou trempage dans l'eauµ{{{5(+)µ.

Arum maculatum , Arum tacheté

$1$1

Note : **

Détails : Racine, feuilles.
-le rhizome rampant est recueilli, séché et broyé en une poudre puis mélangé avec de la farine d'orge ou de blé ; les racines sont cuites et mangées ;
-les feuilles ont été mangées après avoir été séchées, puis bouillies (ex. : comme potherbe ? (qp*)).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles et les baies sont toxiquesµ{{{0(+x)µ ; la plante contient des cristaux d'oxalate de calcium ; ces derniers provoquent une sensation extrêmement désagréable semblable à des aiguilles coincées dans la bouche et la langue lorsqu'elles sont consommées, mais elles sont facilement neutralisées par un séchage complet ou par cuisson de la plante ou trempage dans l'eauµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *

Asarum canadense , Gingembre sauvage

$1

Note : ***

Détails : Racine (racines crues (fraîches {brutes ou confites} ou séchées) [assaisonnement {substitut de gingembre}]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Asarum caudatum ,
$1

Note : ***

Détails : Racine : aromatisant


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Asarum europaeum , Asaret

$1

Détails : Racines consommées crues ou confites au sucre, comme succédané de gingembre.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : plante toxique à fortes dosesµ{{{5(+)µ (la racine fraîche est un vomitif violentµ{{{27(+x)µ) ; la toxine est neutralisée par le séchageµ{{{5(+),{{{~~27(+x)µ.

Asparagus adscendens , Asperge des sables maritimes

$1

Note : **

Détails : La plante est source d'une fécule nutritive qui peut être utilisée comme le salep (qui est obtenu à partir de diverses espèces d'orchidées). La partie de la plante qui est utilisée n'est pas précisée mais il s'agit plus probablement de la racine. Pour faire le salep, la racine est séchée et broyée en poudre. Les jeunes pousses sont probablement comestibles, utilisées comme des asperges. L'Asparagus ascendens
Hamilt., originaire de l'Inde, produit des racines tubéreuses
dont on fait une sorte de salep nommé White Musli (Musli blanc). Délayé dans de l'eau, ce Musli constitue un agréable mucilage dépourvu de fécule et très estimé des indigènes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Asparagus cochinchinensis , Asperge chinoise

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Plante importante localement. Les tubercules, sont lavés pour enlever l'amertume, le noyau fibreux est enlevé et la racine est ensuite bouillie ou conservé dans du sucre. Les fruits sont comestibles selon certaines source et toxiques selon d'autres{{{~ ; peut-être qu'il s'agirait des graines torréfiées qui seraient comestibles ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Asparagus racemosus , Shatavari
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 9 ?

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment, feuille (jeunes pousses tendres (turions) cuites [nourriture/aliment : légume {asperge}]) et racine (tubercules confits [nourriture/aliment : bonbon/sucreries]) comestibles.



Plante consommée au Soudan. Les conserves, préparées à partir des pousses blanchies, sont dites être très agréables. Les tubercules confits sont dits avoir simplement la saveur du sucre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Asparagus sarmentosus ,
$1$1$1

Détails : Fruit (graines cuites, feuille (jeunes pousses (turions) cuites [nourriture/aliment : légume {asperge}]) et racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Asphodeline lutea , Bâton de jacob
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbe [nourriture/aliment : légume]), fleur (fleurs) et feuille (jeunes pousses) comestibles.



Parties comestibles : fleurs, feuilles; racines.
Utilisations comestibles :

Racine - rôtie. Cet aliment a été très apprécié par les Grecs de l'Antiquité, qui grillaient les racines comme les pommes de terre et les mangeaient avec du sel et de l'huile ou en purée avec des figues ; les racines ne sont pas très épaisses, mais sont abondamment produites et ont un goût de noisette agréable ; elles peuvent être récoltées à n'importe quel moment de l'année, mais sont utilisées de préférence lorsque la plante est en dormance en fin d'été et début d'automne ; elles ne se conservent pas bien et doivent être utilisées quelques semaines après la récolte
-Jeunes pousses - cuites (ex. : comme potherbe). Certaines personnes trouvent qu'elles ont un goût très agréable. La plante entrera en croissance en fin d'été et automne, les jeunes pousses peuvent être récoltées avec modération tout au long de l'hiver.
-Fleurs - brutes. Une douceur délicieuse, elles sont un ajout très décoratif et savoureux dans le saladier, mais doivent être utilisées dès que possible après la récolte, car elles commencent à se décomposer rapidement ; les fleurs sont de très courte durée et sont ramassées de préférence en fin d'après midi - donc vous pouvez en profiter visuellement au cours de la journée et gastronomiquement dans la soirée ; il est dit aussi y avoir une forme à fleurs doubles, qui aura le double de la quantité de pétales, mais nous ne savons pas son nom.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Asphodelus albus , Asphodèle blanc

$1

Note : **

Détails : La racine est cuite et réduite en pulpe, puis mélangée avec de la farine d'orge et de sarrasin.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : pas plus d'informations à ce sujetµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : *

Astracantha gummifera , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

Note : **

Détails : Une source de gomme adragante de haute qualité - utilisée comme épaississant dans les confiseries, les vinaigrettes, les sauces, etc. ; il s'agit d'un additif alimentaire approuvé et porte le numéro E E413 ; une partie de la gomme exsude naturellement de la racine et des tiges endommagées, d'autres peuvent être obtenues par incision de la tige à environ 5 cm sous le niveau du sol.


Précautions

ATTENTION : de nombreux membres de ce genre contiennent des glycosides toxiques ; toutes les espèces à gousses comestibles peuvent être distinguées par leur gousse charnue ronde ou ovale qui ressemble un peu à une gousse verte ; un certain nombre d'espèces peuvent également accumuler des niveaux toxiques de sélénium lorsqu'elles sont cultivées dans des sols relativement riches en cet élémentµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : La gomme obtenue à partir de la racine et de la tige est adoucissante, bien qu'elle ne soit pas souvent utilisée en interne car elle n'est pas complètement soluble [4]. Il a récemment été démontré que cette gomme stimule le système immunitaire et supprime les tumeurs [238]. La gomme a longtemps été utilisée à l'extérieur comme pansement pour les brûlures et est également utilisée dans les pastilles afin de lier les ingrédients et de donner de la consistance au produit [4].

Astragalus ceramicus ,
$1

Note : ****

Détails : Racine - crue/brute ; douce ; en Amérique, elle est déterré après la pluie et mangé comme douceur/sucrerie.


Précautions

ATTENTION : de nombreux membres de ce genre contiennent des hétérosides toxiques ; toutes les espèces à gousses comestibles peuvent être distinguées par leur gousse ronde ou ovale qui ressemble un peu à une reine-claude ; un certain nombre d'espèces aussi peuvent accumuler des niveaux toxiques de sélénium lorsqu'elles sont cultivées dans des sols qui sont relativement riches en cet élémentµ{{{5(+)µ.

Astragalus propinquus , Astragale chinoise

$1

Détails : Racine (racines [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Bien que la racine soit trop dure à mastiquer, vous pouvez l'attendrir par trempage ou cuisson ; elle peut être ajoutée aux soupes de toutes sortes et est merveilleuse dans les soupes à l'ail, à l'oignon, aux carottes, aux champignons (shiitakes) et au miso, utilisées pour le renforcement du système immunitaire.
Des racines de bonne qualité doivent avoir une couleur jaune foncé uniforme et un goût légèrement sucré.


Précautions

ATTENTION : de nombreux membres de ce genre contiennent des hétérosides toxiques ; toutes les espèces à gousses comestibles peuvent être distinguées par leur gousse ronde ou ovale qui ressemble un peu à une reine-claude ; un certain nombre d'espèces aussi peuvent accumuler des niveaux toxiques de sélénium lorsqu'elles sont cultivées dans des sols qui sont relativement riches en cet élémentµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Athamanta sicula , Tinguarra

$1

Note : **

Détails : Racines consommées localement. Donne une racine charnue, rappelant par sa forme celle du Salsifis et ayant une saveur aromatique assez comparable à celle du Panais.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Athyrium filix-femina , Fougère femelle
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-10

$1

Note : *

Détails : Feuilles, frondes, racine. Les jeunes crosses de fougère sont cuites à la vapeur et mangées (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Atractylodes lancea ,
$1

Note : *

Détails : Racine - crue ou cuite ; extrêmement riche en vitamine A, elle contient également 1,5% d'huiles essentielles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Cette plante est largement utilisée en médecine traditionnelle chinoise [238]. La racine est une herbe tonique douce-amère qui agit principalement sur le système digestif [238]. La racine est antibactérienne, antiémétique, apéritive, digestive, diurétique, hypoglycémique, sédative, estomacique et tonique [174, 176, 178, 238]. Il est souvent utilisé en conjonction avec d'autres herbes telles que Codonopsis tangshen et Glycyrrhiza uralensis [238]. Il est utilisé dans le traitement du manque d'appétit, des troubles digestifs tels que dyspepsie, distension abdominale et diarrhée chronique, polyarthrite rhumatoïde, ?dème, transpiration spontanée et cécité nocturne [176]. Les racines sont récoltées à l'automne et cuites pour être utilisées dans les toniques [238].

B

Beta vulgaris , Betterave

$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (feuilles (cardes/côtes : limbe et pétiole) {crues ou cuites} [nourriture/aliment]) et racine (racines (crues ou cuites) [nourriture/aliment : légume, salade]) comestible.



Racines - chair crue/brute ; feuilles - brutes/crues ; plante potagère importante ; nombreux cultivars. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe, brède, substitut d'épinard).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bistorta officinalis , Renouée bistorte

$1$1$1

Détails : Racine (fraîches (macérées puis cuites) ou séchées (farine)), feuille (dont tendres tiges ; crues ou cuites {ex. : comme potherbe}) et graines (crues ; dont germes) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Blechnum spicant , Blechne
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-10

$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, racine. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

ATTENTION : plante protégée en régions PACAµ{{{TBµ.

Note médicinale : *

Boerhavia diffusa , Ipecacuanha de Cayenne

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, racines, fruits, graines, prudence, légumes. Les feuilles tendres sont consommées cuites comme légume (ex. : potherbe) ; les feuilles récoltées peuvent être stockés pendant 6-7 jours.
La racine pivotante charnue est cuite et mangée.
Les graines sont ajoutées aux céréales. Dans sa Flore phanérogamique des Antilles françaises, p. 481, le R. P. Duss, professeur au Collège de la Basse-Terre, décrit ainsi le Calalou : « On appelle Calalou un mets exquis préparé avec de la petite Valériane à feuilles argentées en dessous, vulgairement nommée Patagon (Boerhaavia paniculata), et de nombreux autres ingrédients (cf. Xanthosoma helleborifolium, pour la liste complète).(1*)


Précautions

(1*)Attention : il peut causer de la diarrhée s'il est consommé en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ

Note médicinale : ****

Boesenbergia rotunda , Krachaï

$1

Note : ***

Détails : Racine (racines [assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bolboschoenus maritimus , Scirpe maritime

$1

Détails : Racine, tubercule. Les tubercules féculents peuvent être cuits et consommés comme légume ou utilisés pour en extraire l'amidon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brachychiton populneus , Kurrajong

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment, tronc (extrait {gomme et sève}) et racine comestibles.



Graines consommées par les aborigènes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brassica rapa , Navet : navet sauvage (chou champêtre) et navet cultivé

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Racine, graines, feuille (feuille et pousses tendres), fleur (dont bourgeons) comestibles.



Racines brutes/crues.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Bulbine bulbosa ,
$1

Détails : Racine (tubercule cuit [nourriture/aliment]) comestible.



Bulbe ; amylacé et agréable au goût lorsque la plante est cultivée dans des conditions humides. Celle-ci ne produit qu'un tubercule, qui mesure jusqu'à 3cm de large.


Précautions

ATTENTION : Provoque une diarrhée sévère si elles sont consommées par des ovins ou des bovinsµ{{{5(+)µ.

Bunium bulbocastanum , Noix de terre

$1$1$1

Note : ****

Détails : Racine (tendres (avant la floraison) et épluchées : cuites et/ou aromatisantes), feuille (dont tiges : aromatisantes) et fruit (mûres ; frais ou séchés : aromatisants) comestibles.



Feuilles et graines utilisées comme condiment ; tubercules consommés crus ou cuits comme légume vert. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bunium persicum ,
$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, fruit, épice, graine.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les tubercules amylacés sont comestibles ;
-les graines sont utilisées comme épices pour aromatiser les currys.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Butomus umbellatus , Butome en ombelle

$1$1

Note : ***

Détails : Racines, graines. La racine / le rhizome est lavé(e), cuit(e) à la vapeur, séché(e) au soleil puis cuit(e) ou transformé(e) en farine ; elle/il est consommé(e) comme un légume ou evec d'autres céréales.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Alsace, Rhône-Alpes, Nord-Pas-de-Calais, Bourgogne, Franche-Comté, Midi-Pyrénées et Aquitaineµ{{{TBµ

C

Calandrinia balonensis , Parakeelya

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles et pousses {crues ou cuites}| [nourriture/aliment (ex. : comme potherbe)]) et fruit (graines crues ou cuites {broyées : farine}) et racine (racines crues ou cuites) comestibles.(1*)



Plante consommée par les premiers colons. Graines crues ou broyées en farine ; la graine est très petite et fastidieux à récolter, d'autant plus que les fruits murissent de façon intermittente sur une période de plusieurs semaines.


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles contiennent de l'acide oxalique ; à utiliser avec modération ; pour plus d'infos, voir fiche toxine et lien pfaf ("5")µ{{{(dp*)µ.

Calathea allouia , Topinambour blanc

$1$1

Note : ****

Détails : On extrait des tubercules de cette plante une fécule qui ressemble beaucoup à celle de l'Arrow-root ; elle est cultivée à la Guadeloupe, où on la connaît sous le nom de Moustache de Barbade (R,oscoe, loc. cit.). Les racines sont garnies de tubercules plus ou moins gros, qui sont bons à manger cuits sous la cendre (Aublet, loc. cit.).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Calochortus nuttallii , Sego lily

$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes consommés {crus ou cuits ; frais ou séchés} [nourriture/aliment : légume et farine]) comestible.



Plante d'importance historique locale ; l'une des bases alimentaires des pionniers Mormons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Caltha palustris , Populage des marais
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-8

$1$1$1

Note : **

Détails : Fleur (boutons floraux) [nourriture/aliment, feuille (feuilles [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) et racine (racines [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Feuilles consommées au printemps. Racines consommées localement.


Précautions

(1*)ATTENTION : toutes les parties de la plante mature sont toxiques ; elles contiennent un glycoside toxique (détruit par la chaleur) : la proto-anémonine ; celui-ci, présent dans la sève, peut également entrainer une irritation des peaux sensiblesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Calystegia pubescens , Kitesh

$1

Note : *

Détails : Racines consommées localement bouillies. MM. Batchelor et Kingo Miyabe : "Ainu Economie plants" ("Transactions of the Asiatic Society of Japan", p. 226), disent que les longues et grêles racines de cette plante sont déterrées au printemps par les Aïnos, auxquels elles servent de nourriture. Ils les mangent rôties ou bouillies, seules ou avec d'autres aliments tels que le riz ou le millet.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Calystegia sepium , Grand Liseron
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5/6-10

$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, racines, tiges, prudence. La racine est lavée et cuite à la vapeur, ou séchée au soleil, puis brisée en fragments ; elle est cuite et mangée avec du riz ou broyéeen farine et cuite à la vapeur sous forme de gâteaux/cakes. Les jeunes pousses sont consommées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : cette espèce est dite purgative, une certaine prudence est conseilléeµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *

Camassia cusickii , Camassie de cusick

$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes crus ou cuits) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Camassia leichtlinii , Jacinthe des indiens

$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes crus ou cuits) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Camassia quamash , Quamash

$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes cuits (bouillis ou grillés)) comestible.



Consommés par les natifs ; plante de très grande importance historique locale qui a été l'une des bases alimentaires des natifs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Camassia scilloides , Camassie faux-scille

$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes crus ou cuits) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campanula patula , Campanule étalée

$1$1$1

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (crues ou cuites (aromatisantes) ; dont pousses (crues ou cuites)), fleur (crues) et racine (fraîches ou séchées ; confites (marinades) ou cuites) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campanula rapunculus , Campanule raiponce

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (racines {crues ou cuites (bouillies} [nourriture/aliment : en salade ou comme légume]) et feuille (idem racine {ex. : comme potherbe}) comestible.



Culture maraîchère locale, en particulier en Sibérie.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campanula trachelium , Campanule à feuilles d'ortie

$1$1

Détails : Feuilles, racines. Les jeunes feuilles sont utilisées dans les soupes de légumes (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Canna flaccida , Balisier

$1

Détails : Simmonds le cite parmi les Cannas dont le tubercule râpé donne de l'amidon. Racines sources d'arrowroot.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Canna indica , Canna comestible

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit et racine (racines {tubercules}) comestibles. Cette espèce est originaire de l'île de la Trinité, où elle est cultivée très en grand. Elle fournit la fécule appelée Canna-root » (Heuzé)µ{{{76(+x).



Les rhizomes sont récoltés tous les 4 à 8 mois, ils sont consommés cuits ou grillés.
De la pulpe râpée on en extrait de l'amidon qui est utilisé dans l'industrie tel quel ou pour confectionner des pâtes alimentaires (vermicelles chinois).
On extrait de son rhizome une fécule qu'on a appelée
fécule de Chouchoute, fécule de Toloman, fécule de
Tolomane, fécule de Tulema ; elle entre dans la confection de pains, puddings, gâteaux et biscuits (appelés achiras), confiseries et sucreries ou comme épaississant entrant dans la composition de desserts.
Racines sources d'arrowroot.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Capsella bursa-pastoris , Capselle bourse-à-pasteur

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres (avant floraison))µ1, fruit (dont graines)µ1, fleur et feuille (tendres (dont pousses) et fraîches ou séchées)) comestibles.



Feuilles crues ou cuites (ex. : en salades ou comme potherbe).


Précautions

cf. consommation Note médicinale : **

Cardamine diphylla ,
$1$1

Note : ****

Détails : -racine - crue ou cuite ; elle a une texture croquante et un goût piquant agréable, un peu comme le cresson d'eau ou le raifort ; elle peut être ajoutée aux salades ou utilisée comme relish ; la racine a un goût âcre piquant lors de la première récolte, l


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cardamine hirsuta , Cardamine hirsute
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-10

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (de préférence jeunes et/ou tendres (dont parties basales et autres pousses, avant la floraison) : crues {ex. : comme potherbe} et/ou aromatisantes), racineµ1, fleur (dont boutons et tiges : décoratives et/ou aromatisantes (piquantes/relevées)) et fruit (graines : aromatisantes (piquantes (poivre/moutarde)) ; dont germes) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cardamine pratensis , Cardamine des prés

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (de préférence jeunes et/ou tendres (dont parties basales et autres pousses, avant la floraison) : crues {ex. : comme potherbe, brède} et/ou aromatisantes), racineµ1, fleur (dont boutons et tiges : décoratives et/ou aromatisantes (piquantes/relevées)) et fruit (graines : aromatisantes (piquantes (poivre/moutarde)) ; dont germes) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Cardamine yezoensis ,
$1$1

Détails : «Feuilles et rhizomes consommés localement.».. «D'après MM. Batchelor et Miyabe (Transactions of the Asiatic Society of Japan - Ainu Economie plants, 1893, p. 215) : « Au commencement du printemps, on recueille les jeunes feuilles et les nouveaux rhizomes, comme nourriture, les parties plus vieilles des racines sont rejetées. Pour augmenter leur saveur piquante, les Aïnos, en quelques endroits, ont appris à mettre les feuilles et les rhizomes ensemble, dans des bouteilles qu'ils gardent bien bouchées un jour environ avant de s'en servir. Le Risesseri est généralement bouilli avant d'être mangé. »». Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Carduus crispus , Chardon crépu

$1$1$1$1

Note : *

Détails : Fleur (réceptacles et tiges floraux crus ou cuits [nourriture/aliment, feuille (feuilles et pointes tendres crues ou cuites [nourriture/aliment, racine (racines cuites [nourriture/aliment]) et fruit (extrait graines {huile}) comestibles.



Couper préalablement les piquants des feuilles avec des ciseaux. Les feuilles ont été consommées en période de disette. On cueille les 20cm supérieurs des tiges florales. Les racines sont utilisées comme légume ou séchées pour produire de la farine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Carex acutiformis , Fausse Laiche aiguë
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1

Note : *

Détails : Racine, graines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Carex arenaria , Laiche des sables

$1$1

Note : **

Détails : Racine, graines.


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans la Vienneµ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Carex disticha , Laiche distique

$1$1

Note : *

Détails : Racine, graines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Carex elata , Laiche élevée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1

Note : **

Détails : Racine, graines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Carex hirta , Laiche hérissée

$1$1

Note : *

Détails : Racine, graines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Carex paniculata , Laiche paniculée

$1$1

Note : *

Détails : Racine, graines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Carex riparia , Laiche des rives

$1$1

Note : *

Détails : Racine, graines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Carex rostrata , Laiche à ampoules

$1$1

Note : *

Détails : Racine, graines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Carum carvi , Carvi

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, crues et/ou aromatisantes [adoucissantes]), fleur (décoratives et/ou aromatisantesµ1, dont boutons et tiges : cuites ou confites [vinaigre]), racine (avant floraison : cuites et/ou aromatisantes) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cassia sieberiana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : *

Détails : Partie comestible : feuilles, tiges ; l'extrait sucré des tiges est consommé ; des bâtonnets à mâcher peuvent également être fabriqués à partir de la partie boisée de la racine de la plante.


Précautions

ATTENTION : les racines et les graines sont utilisées comme poison de poisson en Côte d'Ivoire et au Nigériaµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Les feuilles, les racines et les gousses sont largement utilisées en médecine traditionnelle [299]. Des recherches ont été menées sur les substances médicalement actives présentes dans la plante et plusieurs composés ont été identifiés, notamment l'oxalate de calcium, les flavones), une anthraquinone et des tanins [299]. L'action purgative de la plante peut être attribuée aux anthraquinones. Les flavones provoquent une diurèse et ont une activité antibactérienne et anti-inflammatoire. Un test d'activité antivirale contre le virus Herpes simplex de type 1 a montré que les extraits avaient une activité significative contre ce virus [299]. Les extraits de feuilles se sont révélés actifs contre Staphylococcus lutea, Mycobacterium phlei, Bacillus subtilis et Proteus sp., Mais pas contre Staphylococcus albus, Pseudomonas aeruginosa ou Escherichia coli [299]. La plante entière est purgative et diurétique. Une infusion est administrée contre toutes les maladies infantiles [299]. La poudre de différentes parties de la plante est appliquée sur les dents pour soigner les maux de dents; mélangé avec du beurre, il est utilisé pour traiter les maladies de la peau [299]. Une infusion de feuilles sucrées au miel se prend contre les maux d'estomac, les ulcères et la diarrhée [299]. Un bain de vapeur de brindilles feuillues bouillies dans de l'eau est prescrit pour lutter contre les attaques de paludisme et la fièvre; le liquide doit également être bu [299]. Les feuilles fraîches bouillies et pressées sont appliquées en cataplasme dans la pleurésie ou les brûlures [299]. La gonorrhée chez la femme est traitée en prenant de la poudre de feuilles avec de la nourriture [299]. Les brindilles sont utilisées pour traiter la maladie du sommeil [299]. Les racines, bouillies dans l'eau, sont utilisées pour traiter les hémorroïdes, la bilharziose, la lèpre, l'hydropisie et la dysenterie sanglante [299]. À fortes doses, il est utilisé pour traiter les vers intestinaux, y compris les ténias, bien que cela soit risqué [299]. On dit qu'une pincée de racines décortiquées séchées en poudre, prise à la fin de chaque repas, prévient le paludisme [299]. Après avoir trempé les racines dans l'eau, le liquide est utilisé pour un bain contre la fatigue et pour un massage corporel [299]. Les racines écrasées sont frottées sur les tempes pour traiter les maux de tête [299]. Une infusion d'écorce de racine est employée contre les maladies vénériennes, la stérilité et la dysménorrhée [299]. Les capsules faites à partir de l'écorce de racine sont prescrites contre le sida [299]. La pulpe jaune autour des graines et une infusion de gousses se prennent comme laxatif [299].

Centaurea benedicta , Chardon béni

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (extrait, feuille (jeunes feuilles crues ; feuilles [assaisonnement, fleur (fleurs [nourriture/aliment {substitut d'artichaut} et agent de coagulation/caillage {caille-lait}]) et racine (racines cuites {bouillies} [nourriture/aliment {plante potagère} et/ou assaisonnement]) comestibles.



La plante est utilisée comme aromatisant, boissons comprises (la partie qui est utilisée n'est pas précisée).
La racine peut être bouillie comme herbe potagère (légume-racine).
Les graines ont été source d'huile en période de disette en Allemagne. Les jeunes feuilles sont consommées crues.
Les feuilles peuvent remplacer le houblon dans la fabrication de la bière. Les capitules, récoltées avant que les fleurs ne s'ouvrent, ont été utilisés comme un substitut d'artichaut (Cynara cardunculus) ; les capitules sont plutôt petits et, de les utiliser de cette façon, est très délicat ; la fleur peut être utilisée pour faire cailler le lait (agent de coagulation/caillage /caille-lait substitut de présure) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante est toxique en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ et peut provoquer une réaction allergiqueµ{{{5(+)µ, voir lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Chaerophyllum bulbosum , Cerfeuil bulbeux

$1

Note : ***

Détails : Racines consommées cuites comme légume.


Précautions

ATTENTION : la plante entière est toxique, à l'exception des racinesµ{{{27(+x)µ. Risques de confusion entre les ombelles et les feuilles du cerfeuil bulbeux, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum)µ{{{(dp*)µ. Plante protégée en Alsaceµ{{{TBµ.

Chamaerops humilis , Palmier nain
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C (-5°C)

$1$1

Note : **

Détails : Fruit, tronc (chou/coeur) et feuille (jeunes pousses et rejets) comestibles.



Consommation locale, en particulier en Italie pour les rejets. Racines : cela signifie-t'il réellement que les racines sont également comestibles ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cheilocostus speciosus , Gingembre crêpe

$1$1$1

Détails : Feuille (pousses tendres cuites {bouillies ou cuites à la vapeur} [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) fruit (fruits) et racine (racines [assaisonnement : condiment]) comestibles.



Utilisation locale. Les pousses tendres sont bouillies ou cuites à la vapeur et consommées comme légume (ex. : comme potherbe). Fruits et rhizomes sont parfois consommés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Chrysopogon zizanioides , Vétiver

$1

Note : **

Détails : Racine (racines [assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Cirsium arvense , Cirse des champs

$1$1

Note : **

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres racines crues ou cuites) et feuille (jeunes tiges, pousses et feuilles crues ou cuites {ex. : en salades ou comme potherbe} ; et feuilles [agent de coagulation / caille -lait) comestibles.



La racine peut être consommée crue, cuite ou grillée, la première année ; nutritif, mais plutôt fade, il vaut mieux l'utiliser en mélange avec d'autres légumes.
Les jeunes pousses et les tiges florales sont cuites et consommées comme légume. Les tiges sont aussi mangées crues ou épluchés et cuites comme les asperges ou la rhubarbe. Les jeunes feuilles sont utilisées dans les soupes de légumes. Les feuilles peuvent êtres mangées crues ou cuites mais le goût est assez fade et les épines/piquants doivent être retiré(e)s avant consommation ; non seulement c'est plutôt fastidieux, mais il ne reste ensuite qu'une très petite partie consommable. Les feuilles sont également utilisées pour la coagulation des laits végétaux, etc... (agent de caillage/coagulation / caille-lait).


Précautions

La racine est susceptible d'être riche en inuline, un amidon qui ne peut pas être digéré par certaines personnes ; cet amidon passe donc directement à travers le système digestif et, chez certaines personnes, fermente pour produire des flatulencesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Cirsium oleraceum , Cirse faux épinard

$1$1$1

Note : **

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres)µ1, feuille (jeunes et/ou tendres/molles, dont tiges et pousses ; crues ou cuites {ex. : en salades ou comme potherbe}) et fleur (capitules : bourgeons et pétales) comestibles.



La genre a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cirsium palustre , Cirse des marais

$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, tiges, racines. Les jeunes pousses et les tiges florales pelées sont consommées crues en salade ; elles sont également cuites et servies comme légume (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cirsium vulgare , Cirse commun

$1$1$1

Note : **

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres)µ1, feuille (jeunes et/ou tendres/molles, dont tiges [pelées puis crues ou saisies]et pousses) et fleur (capitules : bourgeons et pétales) comestibles.



La racine a un avant-goût un peu comme un artichaut de Jérusalem, mais pas aussi agréable ; le goût est plutôt fade, la racine est utilisée de préférence en mélange avec d'autres légumes ; elle peut être séchée et stockée pour une utilisation ultérieure. Les jeunes tiges de fleurs cuites sont utilisées comme légume. Les jeunes feuilles peuvent être trempées une nuit dans de l'eau salée, puis cuites et mangées (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; un autre rapport indique qu'elles peuvent être utilisées dans les salades ; le goût est plutôt fade et les épines/piquants doivent être supprimé(e)s avant consommation ; non seulement c'est une opération plutôt fastidieuse, mais très peu de matière comestible ne reste par la suite. Les bourgeons floraux cuits sont utilisés comme les artichauts, mais ils sont plus petits et demandent même encore plus de délicatesse. Les fleurs séchées sont un substitut de présure pour cailler les laits végétaux (agent de caillage/coagulation / caille-lait). Les graines sont parfois mangées rôties/torréfieés.


Précautions

La racine est riche en inuline, un amidon qui ne peut pas être digéré par certaines personnes ; cet amidon passe donc directement à travers le système digestif et, chez certaines personnes, fermente pour produire des flatulencesµ{{{5(+)µ.

Claytonia perfoliata , Claytone de cuba

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (dont jeunes et/ou tendres tiges (pétioles))µ1, racineµ1, et fleur comestibles.



Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Claytonia virginica ,
$1$1

Note : ***

Détails : Feuilles, racines, tubercules. Les petits bulbes peuvent être bouillis pendant 10-15 minutes, pelés et servis avec du beurre.
Les bulbes peuvent être cuits, frits ou en purée. Ils sont utilisés dans les salades, les soupes et les ragoûts.
Les feuilles et les tiges sont consommées crues en salade et aussi à la vapeur et servis comme légume-vert (potherbe). Bulbes consommés crus, cuits ou grillés par les natifs. Sous notre climat le C. virginica exige un léger abri pendant l'hiver.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Clerodendrum floribundum ,
$1

Détails : Racine. Les racines sont bouillies et mangées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Coccinia abyssinica , Anchote

$1$1$1

Détails : Fruit, racine, tubercules, feuilles, légume. Les tubercules sont utilisés comme nourriture ; ils sont bouillis, puis souvent frits.
Les jeunes pousses sont cuites et consommées comme légume (potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Coccinia adoensis , Mutkuru

$1$1$1

Détails : Tubercule, racine, fruit, feuilles, légume Les feuilles sont cuites et consommées.
Les fruits sont consommés crus ou cuits à maturité comme un légume.
Les racines sont consommées après traitement (préparation) ; elles doivent être bien cuites.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : à moins qu'elles ne soient correctement et soigneusement préparées, les racines sont toxiquesµ{{{(dp*)(0(+x))µ.

Coccinia grandis , Gourde écarlate

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles), fruit (fruits et graines) et racine (tubercules) comestibles.



légume. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Coccinia rehmannii ,
$1$1$1

Détails : Feuilles, fruit, tubercules, racine, légume. Les tubercules sont consommés ; ils doivent être rôtis ou bouillis et sont normalement ensuite pelées.
Les tiges juteuses épaisses sont consommés après cuisson.
Les feuilles sont cuites et consommées (ex. : comme potherbe ? (qp*)).
Le fruit peut être mangé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les fruits sont dits causer l'irritation des yeuxµ{{{0(+x)µ.

Coccinia sessilifolia ,
$1$1$1

Détails : Feuilles, tubercules, racine, fruit, légume. Les tubercules sont consommés crus ou cuits ; ils peuvent être bouillis ou rôtis.
Les fruits mûrs sont mangés cuits, comme un légume.
Les fruits mûrs sont consommés crus.
Les feuilles sont utilisées comme légume vert.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les tubercules peuvent être toxiques à moins d'être transformésµ{{{0(+x)µ.

Coleus forskohlii ,
$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules [nourriture/aliment : condiment]) comestible.



Plante cultivée comme potagère en Inde.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Colocasia esculenta , Taro

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et tiges cuites {bouillies} [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe, brède}]) et racine (tubercules {cormes} cuits {bouillis} [nourriture/aliment : légume]) comestibles.(1*)



Plante très cultivée sous les tropiques.


Précautions

(1*)ATTENTION : toutes les parties de la plante crue, et en particulier la peau des tubercules, contiennent des cristaux d'oxalate de calcium particulièrement irritants ; ces composés sont détruits à la cuissonµ{{{27(+x)µ. Plus d'infos, voir fiche toxineµ{{{(dp*)µ.

Conopodium majus , Grand conopode

$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules cuits {grillés} [nourriture/aliment comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Corallocarpus welwitschii , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C

$1$1$1

Détails : Racines, tiges, feuilles, fruit.
Les tiges sont cuites dans de l'eau ou du lait.
Les feuilles sont consommées crues et cuites également à l'eau ou au laitµ{{{ 0(+x)µ (ex. : comme potherbe ? (qp*)).
Les fruits mûrs sont doux et consommée crus.
Les racines sont amères et sont cuites sur des cendres.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Coriandrum sativum , Coriandre

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement, fruit (graines [assaisonnement : aromate, herbe, épice]) et racine (racines [nourriture/aliment : légume]) comestibles.



Graines sources d'une huile essentielle. Plante largement cultivée en Europe Centrale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Crambe cordifolia , Chou nuage blanc

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment {comme légume}]) et racine (racines) comestibles.



Plante comestible. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Crambe orientalis ,
$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (tiges) et racine (racines [assaisonnement : condiment]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crambe tataria , Crambe de tartarie

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles et pétioles blanchis cuits [nourriture/aliment {comme légume}]) et racine (racines [nourriture/aliment] crues {en salade} ou cuites) comestibles.



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Craniolaria annua , Craniolaire annuelle

$1

Détails : Alimentation humaine : fruits. Racines consommées et confites au sucre. Les jeunes fruits sont consommés comme friandises. Autrefois, les racines charnues étaient utilisées pour les bonbons/sucreries ou comme légume cuit.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Usages médicinaux : Autrefois, les racines charnues étaient également utilisées en médecineµ{{{~~4(+x)µ.

Crassula arborescens ,
$1

Détails : Racine (racines) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crassula ovata ,
$1

Détails : Racine (racines) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crassula vaginata ,
$1

Détails : Racine (racines) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crocus sativus , Safran

$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (corme), fleur (pollen [ assaisonnement : épice]) et feuille (feuilles) comestibles.



Fleurs sèches/séchées ; plante cultivée en Europe. Herbe, épice. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

cf. consommation Note médicinale : ***

Cryptotaenia canadensis , Mitsuba

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : On lit dans le Japon à l'Exposition universelle de
1878: «Le Mitsuba ou Mitsuba seri est une plante comestible qui s'obtient de la manière suivante: l'hiver venu, on recouvre ses racines avec de la terre et des détritus de végétaux ; on cueille ensuite les pousses qui apparaissent ; on les fait cuire et on les mange. » Ses feuilles non étiolées, hachées et préparées comme l'Épinard, la Chicorée, etc., nous ont donné un fort bon plat de légume, d'une saveur spéciale, légèrement aromatique, assez agréable selon nous, pour que nous recommandions aux amateurs la culture du Mitsuba.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cryptotaenia japonica , Mitsuba

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et tiges), racine (racines cuites {bouillies à l'eau} [nourriture/aliment : légume]) et fruit (graines) comestible.



Plante potagère cultivée au Japon. Feuilles et tiges cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cucurbita digitata ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (racines) et fruit (graines) comestibles.


Précautions

cf. consommation
Cucurbita foetidissima , Courge fétide
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -26°C

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (racines) et fruit (fruits cuits ; et graines) comestibles.(1*)



Graines consommées localement par les natifs.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la germination des graines produit une substance toxique dans son embryon. Il y a un rapport que la racine est toxiqueµ{{{5(+)µ. Le fruit est toxique à maturité.

Note médicinale : **

Curcuma aeruginosa ,
$1

Note : ***

Détails : Racine (extrait rhizomes {fécule}) comestible.



Consommation locale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Curcuma amada , Gingembre mangue

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles) et racine (rhizomes [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement : condiment]) comestibles.



Plante cultivée localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Curcuma heyneana ,
$1

Note : ***

Détails : Racine (extrait rhizomes {fécule}{{{27) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Curcuma longa , Curcuma

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (rhizomes [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice] ; et extrait rhizomes {fécule (arrowroot)} et feuille (feuilles [assaisonnement : herbe]) comestibles.



Les rhizomes constituent l'un des composants principaux des curries.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Curcuma mangga ,
$1$1

Détails : Feuille (feuilles) et racine (rhizomes [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement]) comestibles.



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Curcuma zanthorrhiza ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (extrait rhizomes {fécule}) et feuille (feuilles) comestibles.



Plante cultivée localement. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Curcuma zedoaria , Zédoaire

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles), racine (rhizomes [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement : condiment, épice] ; et extrait rhizomes {fécule}) et fleur (fleurs) comestibles.



Plante anciennement et toujours largement cultivée dans le monde. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cycnogeton procerum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, tubercule, graines.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les tubercules sont cuits à la vapeur et mangés ; ils peuvent également être consommés crus ;
-les très jeunes graines peuvent également être consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cymopterus glomeratus ,
$1$1

Note : ****

Détails : -racine - crue ou cuite ; un goût agréable ; les jeunes racines du printemps sont les meilleures, mais les racines peuvent également être consommées à d'autres moments de l'année ; seules les jeunes racines doivent être utilisées (Cela signifie-t-il que l


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucun rapport de toxicité n'ait été observé, nous émettons des réserves sur cette racine, d'autant plus quand elle vieillit, en raison de son utilisation enregistrée comme insecticideµ{{{5(K)µ.

Cymopterus purpurascens , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-9

$1

Note : ****

Détails : Racine ; la racine a un excellent goût sucré et tendre semblable au panais.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cynara cardunculus , Cardon

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (capitules {crus ou cuits} [nourriture/aliment, feuille (feuilles et tiges (pédoncules : cardes) cuites [nourriture/aliment, racine comestibles.



Fleur : coeur des bourgeons ; plante cultivée comme potagère ; plusieurs cultivars. Les bourgeons/boutons (capitules) floraux sont consommés crus ou cuits (généralement bouillis) comme substitut d'artichaut ; ils sont un peu plus petits et donc encore plus fastidieux à utiliser ; on les récolte juste avant que les fleurs ne s'ouvrent ; seule le fond de chaque bractée se mange, plus le «coeur» ou la base à partir de laquelle les pétales se développent ; le goût est doux et agréable et est ressenti par certaines personnes comme plus délicat que l'artichaut. Les tiges cuites sont utilisées comme un substitut de céleri ; il est préférable de buter les tiges à mesure qu'elles grandissent pour les blanchir et réduire leur amertume ; ces tiges blanchies peuvent ensuite être consommées cuites ou en salade ; en Italie, des bandes/bandelettes brutes des tiges sont trempées dans l'huile d'olive ; celles-ci sont reportées comme étant trop amères lorsqu'elles sont consommées crues. Les jeunes feuilles sont crues ou cuites ; elles ont été consommées comme salade par les Romains ; elles sont plutôt amères. La racine, cuite/cuisinée comme le panais, est tendre, épaisse et charnue, avec une saveur agréable. Les feuilles et les fleurs séchées sont un substitut de présure, utilisé pour cailler les laits végétaux (agent de caillage/coagulation / caille-lait). Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Cynodon dactylon , Chiendent pied-de-poule
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (zone 6-7)

$1$1$1

Détails : Feuilles, pousses, graines, grains, racine, céréale. Les feuilles tendres sont comestibles cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; elles sont utilisées dans les chutneys ; elles sont également écrasées et le jus est utilisé pour faire une boisson.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les plantes peuvent avoir du cyanure et devrait donc être cuitesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Cyperus articulatus , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : *

Détails : Racine (tubercules/rhizomes) ; la plante est brûlée pour faire du sel ; le rhizome frais est pelé et mangé cru ; utilisé comme arôme pour les aliments.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Piripiri a une longue histoire d'utilisation dans les systèmes de phytothérapie en Amérique du Sud. Il est particulièrement apprécié pour son effet bénéfique sur le système digestif et est couramment utilisé pour traiter les nausées, les vomissements, les maux d'estomac et les gaz intestinaux [318]. La plante est anthelminthique, antibactérienne, antiémétique, antifongique, carminative, contraceptive, digestive, fébrifuge et sédative [318]. Plus récemment, un intérêt s'est accru pour l'utilisation possible des plantes dans le traitement de conditions telles que l'épilepsie et les convulsions. Des chercheurs africains ont publié plusieurs études qui suggèrent que la plante peut être la médiatrice de nombreuses réactions chimiques cérébrales nécessaires à l'épilepsie et rapportent que le rhizome a des actions antiépileptiques. En outre, d'autres recherches en laboratoire rapportent que la plante a des actions anticonvulsivantes, ainsi que des actions sédatives [318]. Les rhizomes frais sont broyés pour en extraire le jus, qui est utilisé comme tonique nerveux en cas de stress et de troubles nerveux et mentaux (y compris l'épilepsie). Il est également utilisé pour traiter et prévenir un large éventail de troubles digestifs et gastro-intestinaux; pour traiter la fièvre et la grippe; pour faciliter l'accouchement ou pour provoquer un avortement; comme contraceptif; et pour le cancer de la gorge [318]. En externe, il est utilisé pour cicatriser les plaies et traiter les morsures de serpent, tandis qu'il est également appliqué sur la tête comme tonique capillaire et pour traiter ou prévenir la calvitie [318]. Une infusion de feuilles est utilisée pour traiter les maux de tête; rhume et grippe; plaies et ulcères buccaux; et l'hypertension [318]. La plante entière est décoctée pour soulager les nausées et vomissements dus au paludisme [318].

Cyperus eragrostis , Souchet robuste

$1

Détails : Tubercules, tubercules - café, racine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cyperus esculentus , Souchet comestible
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8

$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules [nourriture/aliment : crus ou cuits ; et base boissons/breuvages : crus {boisson rafraîchissante} ou cuits (rotis) {succédané de café}] ; extrait tubercules {huile} [nourriture/aliment : huile alimentaire {de qualité supérieure, comparable à l'huile d'olive} ; et bulbe [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Plante cultivée de longue date et encore aujourd'hui dans les régions subtropicales. Les graines seraient également utilisées comme succédané de café mais il s'agit probablement d'une confusion avec les tubercules qui sont souvent considérés comme des graines de part leur taille et le fait qu'ils soient utilisés comme des semences pour la reproduction de la plante. Les tubercules sont également utilisés en confiserie ; une délicieuse saveur (meilleure lorsqu'ils sont séchés) rappelant la noisette, mais en plus moelleux et avec la peau dure ; ils peuvent être cuits dans l'eau d'orge pour leur donner une saveur sucrée et ensuite être utilisés comme une noix de dessert ; une boisson rafraîchissante est fabriquée en mélangeant les tubercules souterrains avec de l'eau, de la cannelle, du sucre, de la vanille et de glace ; tandis que les tubercules en surface peuvent être transformés en lait végétal avec de l'eau, du blé et du sucre. La base de la plante peut être utilisée dans les salades (cela signifie probablement la base des feuilles/tiges, ce qui correspond probablement au bulbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cyperus longus , Souchet allongé

$1

Note : **

Détails : Racine - condiment. Tubercule - utilisé comme épice dans les soupes, tartes et douceurs (desserts, confiseries, sucrecries?).


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Ile-de-Franceµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *

Cyperus papyrus , Papyrus
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1°C à -5°C

$1$1

Note : **

Détails : Racine (rhizomes) et feuille (feuilles/chaumes/tiges et pousses [nourriture/aliment {légume} et/ou base boissons/breuvages]) comestibles.



Feuilles utilisées localement pour étancher la soif ; Hogg
dit qu'il (Cyperus papyrus) a été utilisé comme nourriture par les anciens, qui l'ont mâché cru,
bouilli ou rôti, pour le plaisir de son jus sucré.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Cyperus rotundus , Souchet rond

$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules [nourriture/aliment : crus ou cuits]) et fruit (graines [nourriture/aliment {de famine}] ; et rhizomes [nourriture/aliment : fausse-céréale {séchées et broyées/réduites en poudre]) comestibles.



Tubercules consommés par les natifs ; leur très forte saveur, lorsqu'ils sont fraîchement récoltés, est dite ressembler à celle des "Vick's VapoRub" ; les tubercules deviennent plus doux, avec une agréable saveur de noisette, si on les laisse sécher. La graine est très petite et serait fastidieuse à utiliser ; à réserver au cas où tout le reste échoue.


Précautions

cf. consommation Note médicinale : ***

Cyrtosperma merkusii , Taro géant des marais

$1

Note : ***

Détails : Racine (cormes cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Rhizomes consommés localement. Il s'agit principalement (ou uniquement ? (qp*)) de la partie renflée/épaissit en tubercule écailleux appelée corme.


Précautions

(1*)ATTENTION : comme le taro, la racine crue est toxiqueµ{{{(dp*)µ.

D

Dactylorhiza incarnata , Dactylorhize incarnat

$1

Note : **

Détails : Racine. Bulbe - cuit ; très nutritif ; c'est est une source de "salep", une poudre blanche à blanc jaunâtre qui est obtenue par séchage et broyage du tubercule ; le salep est une substance semblable à l'amidon avec un goût douceâtre et une faible odeur un peu désagréable ; il est dit être très nutritif et peut être transformé en boisson ou peut être ajouté aux céréales et utilisé dans la fabrication du pain, etc... ; une once de salep est dit être suffisant pour nourrir une personne pour une journée.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Alsace, Centre, Picardie, Nord-Pas-de-Calais et Bourgogneµ{{{TBµ

Note médicinale : **

Dactylorhiza maculata , Dactylorhize tacheté

$1

Note : **

Détails : Racine. Du salep est obtenu à partir des tubercules.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Dahlia coccinea , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C/-7°C

$1

Détails : Racine (tubercules) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dahlia imperialis , Dahlia impérial
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C (premiers dégâts/dommages dès 0°C pour les parties aériennes)

$1$1

Détails : Racine (tubercules [nourriture/aliment : légume ; et base boissons/breuvages : café {succédané et feuille (feuilles) comestibles.



Les tubercules charnus comestibles, ayant une saveur légèrement sucrée rappelant un peu celle de l'artichaut ou celle du topinambour, sont encore utilisés dans la cuisine traditionnelle du Mexique pour la confection de soupes, purées, gratins ou simplement bouillis ou frits; il est déconseillé de cuisiner les vieux tubercules qui sont trop fibreux.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dahlia pinnata , Dahlia

$1$1

Note : *

Détails : Fleurs, racines, tubercules. Les tubercules sont consommés comme légume lavés, épluchés puis rôtis ou bouillis.
Les pétales de fleurs peuvent être mangés en salade.
L'extrait sucré du tubercule (sirop) est transformé en boisson ou utilisé comme arôme/aromatisant ; il est mélangé avec de l'eau chaude ou froide ou du lait ou répandu sur de la crème glacée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Damasonium alisma , Étoile d'eau

$1

Note : *

Détails : Racine.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en France métropolitaineµ{{{TBµ.

Daucus carota , Carotte (sauvage et cultivée)
Rusticité (résistance face au froid/gel) : très bonne pour beaucoup de variétés qui peuvent rester l'hiver en terre mais, de préférence, avec un bon paillage par-dessusµ<(dp*)µ

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres (avant floraison) : crues ou cuites), feuille (dont pétioles, jeunes et/ou trendres : crues et/ou aromatisantes), fleur (décoratives [crues]) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.



Usage culinaire :

-racines :
1) plats : crues (râpées en salade...) ou cuites (en potées, soupes, purées, en accompagnement de plats en sauce [coupées en rondelles le plus souvent], ou seules et cuites à la vapeur) ;
2) gateaux ;
3) jus ;

-feuilles (fanes) : en potages, pots-au-feu. Feuilles cuites comme potherbe.


Qualités : légume riche en carotène (provitamine A) mais aussi en fibres, minéraux, antioxydants et vitamines.


Précautions

ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de la carotte, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{1µ.

Les carottes provoquent parfois des réactions allergiques chez certaines personnes ; le contact cutané avec la sève est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Dianella longifolia ,
$1

Détails : Fruit (fruits mûrs) comestible.



Les racines (rhizomes) seraient également comestibles selon "Food Plants International" ("0") mais les informations/détails sont manquant(e)s et/ou insuffisant(e)s.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dianella revoluta ,
$1

Note : **

Détails : Fruit (fruits/baies mûr(e)s cru(e)s ou cuit(e)s) comestible.



Les racines (bulbes/base blanche des feuilles) seraient également comestibles selon "Food Plants International" ("0") et "Plants For A Future" ("5") mais les informations/détails sont manquant(e)s et/ou insuffisant(e)s ; le conditionnel est d'ailleurs employé par "Plants For A Future" ("5").


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dichelostemma capitatum , Oignon sauvage

$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes consommés {crus ou cuits} : légume vert]) comestible.



Source alimentaire pour les Indiens de Californie et d'Arizona.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dichelostemma congestum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1$1

Note : ****

Détails : -racines (cormes) - crues ou cuites ; une saveur sucrée, elle peut paraître plutôt fade au premier abord, mais le goût se développe rapidement sur en bouche ; une cuisson lente développe la douceur du bulbe ; le bulbe peut être séché et moulu en poudre pu


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dictamnus albus , Dictame blanc

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleur, racine - aromatisant.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles séchées sont utilisées pour faire une tisane ;
-les racines sont utilisées pour aromatiser et de temps en temps comme amers dans les boissons alcoolisées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les racines contiennent des alcaloïdes toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Les racines sont utilisées en médecineµ{{{0(+x)µ.

Dieffenbachia seguine , Canne à gratter
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 1/2°C (zone 10b)

$1$1

Détails : Fruit, fécule de la tige/souche ("stem", en anglais). Racines et tiges utilisées à la fabrication d'une fécule. Une fécule équilibrée est préparé à partir de la tige. A la Guadeloupe, une recette de "Calalou" serait réalisée à partir de feuilles de Séguine ; cependant, bien que Dieffenbachia seguine soit, semble-t'il, la seule espèce portant ce nom, A Pailleux et D. Bois doutent grandement qu'il s'agisse de celle-ci dont il est question ; peut-être ont-elles été utilisées par défaut et/ou en temps de famine/disette, mais il est tout de même préférable d'utiliser les feuilles d'une autre aracée (aroïdée) comme le "taro" (Colocasia esculenta), le "macabo" (Xanthosoma sagittifolium) ou le "belembe sylvestre" (Xanthosoma helleborifolium) consommés sous le nom d'"herbage", notamment dans d'autres recettes de Calalou.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : ce sont généralement des plantes toxiques (et même très toxiques lorsqu'elles sont ingérées crues) à cause de la présence de cristaux/raphides d'oxalate et d'enzymes protéolytiquesµ{{{(dp*)(~~0(+x))µ ; ceux-ci peuvent, entre autres effets, enflammer la gorge ; le jus de la plante est si excessivement âcre qu'il peut provoquer, à quiconque la mord, un gonflement de la bouche, empêchant ainsi la personne d'articuler pendant plusieurs joursµ{{{7(+x)µ ; un verre d'eau mélangé avec du bicarbonate de soude est bu comme premier soinµ{{{(dp*)(~~0(+x))µ ; ces composés sont probablement, au moins partiellement, détruits à la cuisson, et plus particulièrement après changement des eaux, comme c'est le cas pour le taro (Colocasia esculenta) et autres aracées ; voir fiche toxine pour plus d'informations. Toujours est-il est qu'il est tout de même fortement déconseillé de consommer la plante ou, au minimum, de se contenter de petites quantités de feuilles, comme aromate, avec cuisson à l'eau et, de préférence, changement des eaux, avant recherches/études et obtention d'informations suffisantes. La sève peut également causer une irritation de la peau, de sorte que les mains devraient être lavées immédiatement après avoir été en contact avec celle-ci ; éviter aussi, et surtout, son contact avec les yeuxµ{{{(dp*)µ

Dioscorea alata , Igname ailée

$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Les tubercules sont bouillis ou cuits au four ; ils peuvent être grillés, frits ou transformés en purée. Quand ils se produisent, les tubercules aériens des bulbilles sont également cuits et mangés. Plante largement cultivée dans le monde.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea bulbifera , Hoffe

$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules et bulbilles cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Les bulbilles sont plus communément consommés ; certains types sont amers et non comestibles ou au moins nécessitent un traitement (préparation) et/ou une cuisson spécifique(s). Plante largement cultivée sous les tropiques ; plante cultivée localement et aux USA ; nombreux cultivars.


Précautions

(1*)ATTENTION : certaines variétés sont toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Dioscorea cayenensis , Igname jaune

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



Le tubercule est rôti, bouilli ou frit. Plante largement cultivée en Amérique tropicale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea communis , Tamier commun
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1


Précautions

(1*)ATTENTION : les baies sont toxiquesµ{{{0(+x)µ à cause de la présence de cristaux d'oxalate de calcium{{{~µ~~5(+)µ. Les pousses doivent être cuitesµ{{{0(+x)µ ; toutes les parties de la plante contiennent des toxines{{{~µ~~5(+),{{{27(+x)µ (saponinesµ5(+)µ), éliminées/dégradés avec les eaux de cuissonµ{{{5(+),{{{~µ~~27(+x)µ ; voir lien pfaf/plantes d'avenir("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Dioscorea convolvulacea , Igname rampant

$1

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea deltoidea ,
$1

Note : **

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Tubercules riches en amidon mais légèrement amers donc ils sont généralement bouillis et mélangés avec de la cendre de bois puis cuits et consommés comme légume. Les tubercules sont également, à plusieurs reprises, bouillis, lavés puis cuits ; ils sont riches en saponines et utilisés comme savon.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : toxicité potentielleµ{{{27(+x)µ ; une certaine prudence est conseilléeµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Dioscorea dumetorum , Igname amère

$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Tubercules riches en amidon. Plante de grande importance locale. Le tubercule est bouilli, pelé, tranché, pilonné, et imprégné d'eau courante (de préférence salée) puis séché ; il est également utilisé pour fabriquer une boisson alcoolisée.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : toxicité potentielleµ{{{27(+x)µ ; certaines formes sont toxiques ; elles doivent être traitées avant d'être utilisées. De plus, l'alcool est une cause de cancerµ{{{0(+x)µ.

Dioscorea esculenta , Igname des blancs

$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Tubercules riches en amidon ; ils peuvent être utilisés dans les soupes, ragoûts, en purée ou frits. Plante de grande importance locale.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : toxicité potentielleµ{{{27(+x)µ.

Dioscorea filiformis ,
$1

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Les tubercules sont bouillis et mangés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea hispida , Igname épineuse amère

$1

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Les tubercules sont consommés après traitement (préparation) par tranchage, trempage dans l'eau courante pendant 48 heures, puis cuisson.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : CET IGNAME PEUT ÊTRE TRÈS TOXIQUE. NORMALEMENT LES VARIÉTÉS SELECTIONNES ET LES PROCESSUS/TRAITEMENTS SONT NECESSAIRES AVANT UTILISATIONµ{{{0(+x)µ.

Dioscorea japonica , Igname du japon

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules et bulbilles cuits [nourriture/aliment : légume]) et feuille (pointes cuites) comestibles.(1*)



Les tubercules sont coupés en tranches et bouillis ; ils peuvent être cuits au four ; ils sont râpés et mangés avec du vinaigre et ajoutés aux soupes ; une saveur douce très agréable avec une texture farineuse, les racines peuvent être consommées comme un substitut de la pomme de terre. L'amidon peut être utilisé comme un agent de liaison pour les autres aliments.
Les pointes de la vigne sont mangées cuites à la vapeur ou sautées (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea kamoonensis , Igname de Farges

$1

Note : **

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Plante cultivée localement ; plusieurs cultivars. Est-ce la même espèce que Dioscorea kumaonensis Hook.f. de "Food Plants International" ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Dioscorea nummularia , Igname aplatie

$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Tubercules riches en amidon.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : toxicité potentielleµ{{{27(+x)µ.

Dioscorea oppositifolia ,
$1

Détails : Taxon (nom latin/scientifique) absent des bases de données. Spontanée dans les terrains secs, parmi les buissons, sur la côte de Coromandel. Fleurit pendant la saison des pluies. « Les indigènes mangent ses racines ».


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea oppositifolia , Igname khmer

$1

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Les tubercules peuvent être bouillis, transformés en purée, frits, ou ajoutés aux soupes ;
un amidon est extrait des racines.


Précautions

(1*)ATTENTION : Les tubercules sont coupés et lavés successivement avec du sel et de l'eau douce pour éliminé la dioscorine (alcaloïde très toxique), puis cuits et mangésµ{{{0(+x)µ. Dioscorea opposita Thunb. 1784 (donné comme synonyme par TPL et GRIN mais comme espèce différente/distincte par "Food Plants International") n'est par contre pas décrit comme toxique, ni par ce dernier ni par d'autres sourcesµ{{{(dp*)µ : s'agit-il donc de 2 variétés distinctes au niveau de la même espèce, ou est-ce une confusion entre 2 espèces (Dioscorea opposita étant également donné comme synonyme {illégitime} de Dioscorea polystachya) ? (qp*).

Dioscorea orangeana ,
$1

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea pentaphylla , Igname rouge

$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume, feuille (feuilles) et fleur (fleurs) comestibles.(1*)



Les tubercules sont consommés bouillis ou rôtis. En Inde, cette igname est commun dans les jungles et se trouve également dans les îles des mers du Sud. Wight ne l'a jamais vu cultivé en Inde, bien que les indigènes creusent les tubercules à manger ; il est cultivé à Ambon (Amboine) et parfois à Viti. Les tubercules sont consommés à Viti et Hawaii ; c'est une bonne igname ; tubercules très tendres, farineux, de volume médiocre, subarrondis, multiples ; Graham dit que les tubercules sont terriblement nauséeux et intensément amers, même après avoir été bouillis : ils sont ajoutés au grog pour le rendre plus puissant, car ils ont des propriétés enivrantes, et quelques tranches sont suffisantes. Les feuilles et les fleurs sont signalées être consommées en Inde : les fleurs mâles y sont vendues dans les bazars et consommées comme légumes verts. Plante largement cultivée en Inde. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : des types toxiques de cette igname se produisent également ; ceux-ci doivent être coupés en morceaux puis, à plusieurs reprises, bouillis et trempés dans de l'eau courante (ou lavés) et cuitsµ{{{0(+x)µ.

Dioscorea polystachya , Igname de chine

$1

Note : *****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Les tubercules sont frits, cuits au four, bouillis, transformés en purée et également tranchés/émincés et râpés puis ajoutés à d'autres plats (ex. : les soupes) ; une texture farineuse avec une saveur très agréable proche de celle de la pomme de terre ; ils se conservent bien et pendant longtemps et peuvent également être laissés dans le sol et récoltés au besoin en hiver ; il s'agit d'un tubercule de haute qualité, très convenable pour une utilisation comme aliment de base. Une fécule peut être extraite de la racine, même si ce n'est pas aussi bon à lier à d'autres aliments que l'amidon de D. japonica. Le fruit serait également comestible selon "PFAF" ("5") mais cela n'est pas très clair et nous n'avons pas trouvé d'autre source. Plante largement cultivée sous les tropiques.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Dioscorea rotundata , Igname blanc
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6,5°C

$1

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea sansibarensis , Igname de Zanzibar

$1

Détails : Tubercules, racine. Tubercules âcres à quelque degré. Afrique tropicale : mangé comme aliment de famine.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : le tubercule contient des alcaloïdesµ{{{0(+x)µ (dioscorine, dihydrodioscorine et d'autres non nommément désignésµ{{{6(+x)µ) ; le tubercule contient une substance toxique reportée réagir plusieurs heures après l'ingestionµ{{{67µ ; les bulbilles, produits à l'aisselle des feuilles, sont toxiques et incomestiblesµ{{{6(+x)µ.

Dioscorea schimperiana ,
$1

Détails : Récolté sauvage en Abyssinie par Schimper. Racine cuite, comestible d'après l'étiquette de Schimper.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea tokoro ,
$1

Note : **

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)


Précautions

ATTENTION : la racine de cette espèce est dite toxique crue ; elle doit être trempée ou bouillie dans de la lessive avant utilisationµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Dioscorea trifida , Igname cousse-couche

$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Plante largement cultivée localement. Les tubercules peuvent être cuits au four ou bouillis ; excellente espèce américaine ; tubercules très tendres et très farineux.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea villosa , Igname sauvage

$1

Note : **

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Tubercules riches en amidon.


Précautions

ATTENTION : une certaine prudence doit être exercée avec cette planteµ{{{5(+)µ ; voir lien "pfaf ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Dittrichia viscosa , Inule visqueuse

$1

Détails : Rhizome - épice, racine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dregea volubilis , Drégée volubile

$1$1$1$1

Détails : Feuille (jeunes feuilles {crues ou cuites, fleur (fleurs cuites [nourriture/aliment, fruit (chair/pulpe, peau et graines) et racine comestibles.



Feuilles, fleurs, fruit, racine. Feuilles comestibles ; les jeunes feuilles sont consommées dans les currys, mais aussi crues.
Les fleurs sont cuites comme légume.
Le fruit est consommé.
Les graines sont consommées.
La racine est consommée. La peau des fruits est-elle bien comestible ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dryopteris carthusiana , Dryoptéris de Chartreuse

$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, racine. Les jeunes frondes enroulées sont cuites et mangées (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; les anciens pétioles sur la tige souterraine sont cuits et la partie intérieure consommées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : bien que nous n'ayons pas trouvé de rapports pour cette espèce, un certain nombre de fougères contiennent des agents cancérigènes donc une certaine prudence est souhaitable ; la plante fraîche contient de la thiaminase, une enzyme qui prive le corps de sa vitamine B complexe ; en petites quantités cette enzyme ne fera pas de mal aux gens qui ont une alimentation adéquate qui est riche en vitamine B ; par contre de grandes quantités peuvent causer des problèmes de santé graves ; l'enzyme est détruite par la chaleur ou le séchage complet, si bien que la cuisson de la plante va supprimer la thiaminase ; cependant, il ya eu des rapports pour d'autres espèces de fougères suggérant que les frondes même cuites peuvent avoir un effet néfaste à long terme ; une certaine prudence est donc conseilléeµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Dryopteris filix-mas , Fougère mâle

$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, racine, prudence. Jeunes pousses consommées bouillies en Scandinavie. Rhizome utilisé en Sibérie après ébullition à parfumer la bière ; la racine est broyée et utilisé en porridge (bouillie) et dans le pain.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : cette fougère est toxiqueµ{{{0(+x),{{{~~27(+x)µ d'une manière généraleµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Elle est utilisée en médecineµ{{{0(+x)µ.

Duchesnea indica , Fraisier de duchesne

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (fruits {faux-fruit} : peau, chair/pulpe et graines) et feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment {en salade}]) comestibles.(1*)



La racine et la partie inférieure de la tige sont consommées comme la noix de bétel.


Précautions

(1*)ATTENTION : les fruits peuvent provoquer des troubles digestifs{{{Plante-interieur.com ; ils sont considérés comme toxiques par les chinoisµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : **

E

Echinacea purpurea , Rudbeckie pourpre

$1$1$1

Note : *

Détails : Fleur (pétales [nourriture/aliment, feuille (feuilles), racine (racines) et fruit (graines) comestibles.



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Eleocharis dulcis , Chataigne d'eau

$1

Note : ***

Détails : Racine (extrait racines [nourriture/aliment : fécule] ; et bulbes/tubercules {cormes} [nourriture/aliment : crus ou cuits {grillés ou bouillis} : légume]) comestible.



Tubercules consommés comme légume en Chine, après avoir été pelés ; normalement, ils sont découpés en petites tranches et ajoutés aux soupes ou aux plats de poissons et de viandes ; ils peuvent aussi être édulcorés pour les desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Eleocharis quinqueflora , Scirpe pauciflore

$1

Détails : Tubercules, racines. Les tubercules sont consommés.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Basse-Normandie, Lorraine, Alsace, Picardie, Limousin et Nord-Pas-de-Calaisµ{{{TBµ.

Eleutherococcus senticosus , Ginseng sibérien
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

$1

Note : **

Détails : Jeunes feuilles et bourgeons - cuits ; les feuilles séchées sont utilisées comme substitut du thé . Feuille (jeunes pousses et feuilles fraîches [nourriture/aliment : légume vert] ; tiges, jeunes pousses et feuilles séchées [base boissons/breuvages : tisanes {substitut de thé}]) comestible.



Les tiges et les racines sont utilisées pour le thé.


Précautions

ATTENTION : attention en cas d'hypertension artérielle ; évitez le café ; 6 semaines d'utilisation maximum ; à éviter pendant la grossesse ; ne convient pas aux enfants ; des doses élevées peuvent provoquer somnolence, anxiété, irritabilité, mastalgie et saignements utérins ; augmentation possible de la pression artérielle et battements cardiaques irréguliers ; les effets des médicaments antidiabétiques, sédatifs et anticoagulants peuvent être potentialisésµ[[[5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : Le ginseng de Sibérie est une herbe tonique puissante avec une gamme impressionnante d'avantages pour la santé. Contrairement à de nombreuses herbes à usage médicinal, il est plus utile pour maintenir une bonne santé que pour traiter une mauvaise santé. La recherche a montré qu'il stimule la résistance au stress et est donc maintenant largement utilisé comme tonique en période de stress et de pression [254]. Cette plante est un traitement populaire très couramment utilisé en Chine et en Russie où elle est utilisée comme substitut du ginseng [218]. C'est une herbe chaude et douce-amère qui serait plus puissante dans son action que le ginseng [238]. On dit qu'une utilisation régulière redonne de la vigueur, améliore la mémoire et augmente la longévité [218]. La racine et l'écorce de racine sont adaptogènes, anti-inflammatoires, hypoglycémiques, toniques et vasodilatateurs. Il est pris en interne pendant la convalescence et dans le traitement des problèmes de ménopause, de la débilité gériatrique, stress physique et mental, etc. [238]. Il agit en renforçant le système immunitaire naturel du corps [140, 165, 176, 238]. Il a également été utilisé pour lutter contre le mal des radiations et l'exposition à des produits chimiques toxiques [200, 218, 238]. Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E). Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E). Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E).Le ginseng de Sibérie est une herbe tonique puissante avec une gamme impressionnante d'avantages pour la santé. Contrairement à de nombreuses herbes à usage médicinal, il est plus utile pour maintenir une bonne santé que pour traiter une mauvaise santé. La recherche a montré qu'il stimule la résistance au stress et est donc maintenant largement utilisé comme tonique en période de stress et de pression [254]. Cette plante est un traitement populaire très couramment utilisé en Chine et en Russie où elle est utilisée comme substitut du ginseng [218]. C'est une herbe chaude et douce-amère qui serait plus puissante dans son action que le ginseng [238]. On dit qu'une utilisation régulière redonne de la vigueur, améliore la mémoire et augmente la longévité [218]. La racine et l'écorce de racine sont adaptogènes, anti-inflammatoires, hypoglycémiques, toniques et vasodilatateurs. Il est pris en interne pendant la convalescence et dans le traitement des problèmes de ménopause, de la débilité gériatrique, stress physique et mental, etc. [238]. Il agit en renforçant le système immunitaire naturel du corps [140, 165, 176, 238]. Il a également été utilisé pour lutter contre le mal des radiations et l'exposition à des produits chimiques toxiques [200, 218, 238]. Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E). Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E). Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E).

Elymus canadensis , Elyme du canada

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment : céréale secondaire]) et racine (racines séchées) comestibles.



Racines consommées séchées et broyées sous forme de pain.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Elymus repens , Chiendent officinal

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes ; crues), graines (crues) et racine (séchées (farine) ou fraîches (crues) ; dont extrait ( jus)) comestibles.



Graines, céréales, racines, rhizome ; graines.
-les racines/rhizomes sont séché(e)s, broyé(e)s et utilisé(e)s comme substitut de farine, laquelle peut être ajoutée à la farine de céréales pour faire de la pâte à pain ou à galettes ; les jeunes rhizomes sont également consommés comme légumes (ex. : dans les soupes) ou crus en salade ; les racines séchées grillées sont utilisées pour le thé et comme substitut/succédané du café.
-les pointes tendres sont consommées crues comme légume (ou cuites, ex. comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Epilobium angustifolium , Épilobe en épi
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-9

$1$1$1

Note : **

Détails : fleur (dont bourgeons (cuits) : décoratives (crues, tisanes), feuille (jeunes, dont tiges [cuites] : crues, tisanes) et racine (épluchées : fraîches [crues ou cuites] ou séchées [farine, café (torréfiées)]) comestibles.



Fleurs, feuilles (brutes/crues), racines, tige, thé, pousses.
Une farine est faite à partir des racines ; celle-ci est utilisée pour fabriquer des galettes.
Jeunes pousses, fleurs et racines consommées localement. Les jeunes pousses vigoureuses sont cuites et mangées avec du beurre comme un substitut de l'asperge.
Les feuilles sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; elles sont également utilisées pour le thé, en infusion, en Russie.
Les jeunes tiges de fleurs sont ajoutées aux salades. La moelle des grandes tiges est mâchée ou consommée crue ; elle est également utilisée pour aromatiser et épaissir les soupes et les ragoûts ou transformée en ale (bières de fermentation haute) ou vinaigre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Equisetum arvense , Prêle

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (pousses/ramifications (aromatisantes et/ou décoratives) ; tiges brunes (crues ou cuites))) et racine (tubercules ; crus ou cuits) comestibles.(1*)



Racine, tige, bourgeon, légume. Les pousses ont été consommées comme légume et également utilisées pour faire du thé ; ce sont les jeunes tiges (coeur des tiges) porteuses de spores qui sont utilisées ; elles sont consommées comme légume ou en pickles au Japon, crues ou ébouillantées ; elles peuvent être conservées dans l'huile. Rhizomes consommés par les Indiens du Nouveau Mexique.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; elle ne devrait probablement être utilisée qu'en petites quantités ou durant de courtes périodes de tempsµ{{{0(+x)µ. Risque de confusion avec la prêle des marais (Equisetum palustre), qui est toxiqueµ{{{~~1µ.

Note médicinale : ***

Equisetum fluviatile , Prêle des rivières

$1$1

Note : **

Détails : Racines, tige.
-l'amidon des tubercules de racines est consommée ; les racines contiennent un amidon nutritifs
-pousses fertiles au printemps - cuites ; utilisées comme un substitut de l'asperge, bien qu'elles ne soient ni agréables, ni nutritives ; les jeunes pousses sont bouillies et frites et mangées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : de grandes quantités de la plante peuvent être toxiques ; c'est parce qu'il contient l'enzyme thiaminase, une substance qui peut voler le corps de la du complexe vitamine B ; en petites quantités, cette enzyme ne fera pas de mal aux gens qui ont un régime alimentaire adéquat qui est riche en vitamine B, mais de grandes quantités peuvent causer des problèmes de santé graves ; l'enzyme est détruite par la chaleur ou le séchage complet, de sorte que la cuisson de la plante va retirer le thiaminase ; la plante contient également de l'acide equiseticµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Equisetum hyemale , Prêle d'hiver
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-40°C)

$1$1

Note : **

Détails : Racine (rhizomes séchés [nourriture/aliment de famine]) et feuille (feuilles cuites {bouillies} [base boissons/breuvages{{{~] ; et sommets des tige {coeur} crus ou cuits {ébouillantés}) comestibles.



Les sommets de tiges sont séchés puis écrasés et mélangés avec d'autres aliments. Consommation locale.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; elle ne devrait pas être utilisée en grandes quantités, ni utilisée pendant de longues périodes de tempsµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Equisetum telmateia , Grande prêle

$1

Note : *

Détails : Eau (? (qp*)). Tige ; pousses fertiles au printemps - crues ou cuites ; les fibres extérieures dures sont détachées, ou peuvent être mâchées puis jetées ; les pousses végétatives, produites à partir de la fin du printemps, ont parfois été nettoyées de leurs feuilles, gainage et branches et ensuite mangées par les Indiens d'Amérique du Nord, mais seulement quand elles sont très jeunes et bien compactées ; les pousses sont pelées et consommées crues ; elles sont également cuites dans des fosses et mangées. Racines - cuites.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : de grandes quantités de la plante peuvent être toxiques ; c'est parce qu'il contient l'enzyme thiaminase, une substance qui peut voler le corps de la du complexe vitamine B ; en petites quantités, cette enzyme ne fera pas de mal aux gens qui ont un régime alimentaire adéquat qui est riche en vitamine B, mais de grandes quantités peuvent causer des problèmes de santé graves ; l'enzyme est détruite par la chaleur ou le séchage complet, de sorte que la cuisson de la plante va retirer le thiaminase ; la plante contient également de l'acide equiseticµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *

Eriophorum angustifolium , Linaigrette à feuilles étroites

$1$1

Note : **

Détails : Racines, tige ;
-les jeunes tiges sont consommées ; les poils absorbants noirs peuvent être enlevés en versant de l'eau bouillante sur eux ; elles peuvent être consommées crues ou cuites ; elles peuvent également être stockées dans de l'huile ;
-les racines sont également bouillies et consommées ou peuvent être stockées dans de l'huile.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Centre, Picardie
Ile-de-France, Nord-Pas-de-Calais et Dordogneµ{{{TBµ.

Note médicinale : *

Eriophorum gracile , Linaigrette grêle

$1$1

Note : **

Détails : Racines, tige ;
-bases des jeunes souches/tiges - crues ou cuites ;
-racines - crues ou cuites ; le revêtement noirâtre doit être retiré.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en France métropolitaineµ{{{TBµ.

Erodium cicutarium , Bec-de-grue à feuilles de ciguë

$1$1

Note : ***

Détails : Feuilles, tiges, racines ;
-jeunes feuilles- crues ou cuites comme potherbe ; récoltées au printemps avant que la plante n'entre en floraison, elles sont savoureuses et nutritives ; les feuilles sont ajoutées aux salades, sandwiches, soupes, sauces, omelettes, etc... elles peuvent être utilisées dans les recettes qui font appel à des feuilles de betteraves, plantain, laiteron ou amarante ;
-jeunes tiges - brutes/crues ;
-racines - mâchées par les enfants comme une gomme.
-le fond du jeune fruit est mâché.


Précautions

ATTENTION : risque de confusion entre les feuilles de Bec-de-grue à feuilles de ciguë et celles de certaines ciguësµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Eryngium campestre , Panicaut champêtre

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes pousses cuites [nourriture/aliment {substitut d'asperge}]) et racine (racines [nourriture/aliment {confites au sucre} ; ou cuites comme légume]) comestibles.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Nord-Pas-de-Calaisµ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Eryngium foetidum , Culantro

$1$1

Détails : Feuille (feuilles crues) et racine (racines [assaisonnement : condiment27(+)]) comestibles.



Les feuilles sont hachées et consommées crues dans certains plats ou picklées (confites/macérées dans du vinaigre) et utilisées pour faire des chutneys.
Les racines sont utilisées comme assaisonnement dans les soupes, les plats de viande et curries.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eryngium maritimum , Panicaut de mer

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuilles, racines, fleurs.
-les feuilles sont brassées pour faire du thé ; les jeunes pousses sont parfois blanchies et mangées ;
-les bourgeons de fleurs peuvent également être utilisés ;
-les racines confites sont appelées "eryngo" ; les racines sont bouillies ou grillées, comme le panais ; les racines confites sont transformées en confiture ou utilisées pour aromatiser les gelées et le caramel.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en PACA, Bretagne, Nord-Pas-de-Calais, Pyrénées-Atlantiques et France (lorsqu' un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

Eucalyptus caesia ,
$1

Note : **

Détails : Racine (jeunes racines : écorce cuite puis broyée) comestible.



Une douce saveur rappelant le malt.


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus dumosa ,
$1$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles : exsudat27(+)/manne {lerp}) et racine (jeunes racines : écorce cuite) comestibles.



Une substance sucrée, semblable à de la manne, est produite sur les feuilles de l'arbre ; elle est transformée en une délicieuse boisson. Un rapport indique que c'est la sécrétion d'un insecte, et il est donc peu probable qu'elle soit produite en Grande-Bretagne ; consommation par les natifs ; cette sorte de manne serait en faite une substance provoquée par un insecte : un miellat (appelé lerp) produit par un psylle. L'écorce des jeunes racines est dite être plutôt douce, ressemblant au malt, de goût. L'écorce et les racines seraient réduites en poudre et mangées, selon "Food Plants International" mais il s'agit peut-être d'une confusion avec l'écorce des racines.


Précautions

(1*)ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus gomphocephala ,
$1

Détails : Racine (racines) comestibles.


Précautions

ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus gracilis ,
Détails : Water : s'agit-il de la sève des racines comme pour l'Eucalyptus oleosa ? (qp*)


Précautions

ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus loxophleba ,
$1

Détails : Racine (racines) comestibles.


Précautions

ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus oleosa ,
$1

Note : **

Détails : Racine (extrait : sève {eau} [base boissons/breuvages : liquide de survie, eau potable]) comestible.



L'eau drainée à partir des racines est claire et bonne et est
utilisée par les indigènes du Queensland quand aucune autre eau n'est obtenue.


Précautions

(1*)ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus sideroxylon , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8

$1$1

Détails : Feuille (feuilles : exsudat27(+)/manne {lerp}) et racine (jeunes racines : écorce cuite) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eucalyptus transcontinentalis ,
$1

Détails : Racine (extrait : sève {eau} [base boissons/breuvages : liquide de survie, eau potable]) comestible.



Utilisation : pour l'eau. S'agit-il bien des racines dont il s'agit ? (qp*)


Précautions

ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus uncinata ,
$1

Détails : Racine (extrait : sève {eau} [base boissons/breuvages : liquide de survie, eau potable]) comestible.



Utilisation : pour l'eau. S'agit-il bien des racines dont il s'agit ? (qp*)


Précautions

ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus wandoo ,
$1$1

Détails : Racine (racines : écorce) et fleur (nectar) comestibles.



La couche externe des jeunes racines est sucrée et juteuse.


Précautions

ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Euphorbia peplus , Euphorbe des jardiniers

$1$1

Détails : Feuilles, racines.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : tous les euphorbes ou épurges ont une sève irritante et beaucoup ont des substances/composés chimiques qui peuvent causer le cancerµ{{{(dp*)(0(+x))µ.

Euryale ferox , Gorgon

$1

Note : ***

Détails : Graines utilisées en farine. Jeunes pousses et racines consommées comme légume (ex. : comme potherbe). « Cultivé en Chine et au Japon pour ses rhizomes et pour ses graines, dont on a retiré une sorte de farine. » (Naudin et Mueller, Manuel de VAcclimateur.)
« Cette substance ne se mange que cuite et est moins appréciée que ses congénères ; cependant, la basse classe de Pékin ne la dédaigne pas » (A. Billequin, professeur de chimie au collège de Pékin.).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Eutrema japonica , Wasabi
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8, zone11 selon aromaticulture

$1$1

Note : ****

Détails : Feuilles, tige, racine, rhizome, légume. Les tiges souterraines ou rhizomes sont utilisés comme épice appelée wasabi ; elle a un fort goût ardent/brûlant ; la peau extérieure est grattée et la partie intérieure verte finement broyée ;
Les feuilles, les fleurs et les pétioles et le rhizome fraîchement tranchés sont trempés dans de l'eau salée, puis utilisé pour faire un pickle.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

F

Fallopia japonica , Renouée du Japon

$1$1

Détails : Feuille (jeunes, dont pousses et tiges ; cuites) et racine (cuites) comestibles.



Les jeunes pousses sont cuites et consommées comme légume (potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ferula assa-foetida , Ase fétide

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racine, assaisonnement (épice), tiges, gomme.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-la résine de la racine est vendue en morceaux pour aromatiser les soupes, les poissons au curry, les sauces et les pickles ; l'épice est faite à partir du jus de la plante, semblable à du lait ; elle est ajoutée à des boulettes de viande et donne une saveur rappelant la truffe ; elle est également utilisée dans la sauce Worcestershire.
-les feuilles et les tiges peuvent être cuites et consommées comme légume (ex. : comme potherbe) ; la mauvaise odeur disparaît à la cuisson ;
-les jeunes têtes croisées sont consommées crues ;
-les racines sont rôties et mangées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Ficaria verna , Ficaire

$1$1$1

Détails : Feuille (avant la floraison ; fraîches ou dégorgées puis confites1 ; crues ou cuites)1,5,7,8,10,12?,40, fleur1 (bourgeons : confits (dégorgés)1 ou cuits5,10) et racine (bulbilles (tubéreuses ou aériennes) : confites (dégorgées)1,12? ou cuites5,8,10,11) moyennement comestibles.(1*)



Feuilles et tiges consommées blanchies ou étiolées en salade ou cuites comme légume (ex. : potherbe) ; les jeunes feuilles sont consommées crues en salades et sandwichs ou utilisées dans les soupes.
Les bourgeons floraux sont un substitut aux câpres. Graines consommées bouillies. Les racines (rhizomes et bulbilles) sont consommées localement comme légume : elles peuvent être cuites et servies avec de la viande. Le genre a également été utilisé comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : présence de protoanémonine, une toxine vésicante (irritante) responsable de l'âcreté des renonculacéesµ{{{(dp*)µ ; la planteµ{{{27(+x)µ (dontµ(dp*)µ les feuillesµ{{{0(+x)µ) développée à la lumière contient des substancesµ{{{27(+x)µ âcres et toxiquesµ{{{0(+x),{{{27(+x)µ en l'absence de traitementµ{{{0(+)µ (ébullition et changement d'eau, ou séchage) ; voir fiche "protoanémomine", pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Filipendula ulmaria , Reine-des-prés (Reine des prés)

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (aromatisants (desserts, boissons)), fleur (dont bourgeon ; aromatisants (desserts, boissons)), feuille (très jeunes : fraîches (crues et/ou aromatisantes) ou séchées (tisanes)) et racine (aromatisantes (cuites)) comestibles.



Les racines sont consommées comme aliment de base.
Les fleurs et les feuilles sont utilisées pour aromatiser boissons (bières, vins) et desserts (fruits confits).
Les fleurs sont également transformées en sirop ; celui-ci peut être utilisé pour les boissons, salades de fruits ou comme garniture pour crème glacée.
Les jeunes feuilles, les fleurs et les racines sont utilisées brassées pour réaliser un succédané de thé.


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : ne doit pas être utilisé par des personnes sensibles à l'aspirineµ{{{0(+x)µ. Cela se rapporte-il à une ou plusieurs partie(s) ou à la totalité de la plante ? (qp*)

Note médicinale : ***

Filipendula vulgaris ,
$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les jeunes feuilles sont utilisées dans les soupes et les salades ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ;
-les tubercules sont rôtis et mangés durant les périodes de pénurie alimentaire ; ils sont ajoutés au pain.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Flacourtia jangomas , Prunier d'inde
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/-4°C

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe, feuille (jeunes feuilles rouges [nourriture/aliment et/ou base boissons breuvages {tisanes}]) et racine (racines) comestibles.



Les fruits mûrs sont consommés frais ; parce qu'ils sont aigres, ils sont souvent utilisés pour les confitures ou conserves.
Les jeunes feuilles rouges sont comestibles (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)). ; elles contiennent du tanin ; elles sont également utilisées pour le thé.
Les jeunes racines sont comestibles.

La peau et les graines des fruits sont-elles également comestibles et consommables ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Foeniculum vulgare , Fenouil (sauvage et cultivé)

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (dont pétiole et renflement basal : crues / cuites et/ou aromatisantes), fleur (décoratives et/ou aromatisantes) et graines (aromatisantes) comestibles.



Graines, feuilles, bulbe, herbe, épice, légume, huile, racines. Les feuilles supérieures peuvent être bouillies à l'eau et mangées comme un assaisonnement ; la jeune et tendre partie centrale et les bases des feuilles (pédoncules foliaires) peuvent être hachés et consommées crues ou cuites.
La racine peut être cuite et mangée ; elle est utilisée en médecine. Graines sources d'une essence utilisée comme aromate ; elles peuvent également être utilisées comme condiment pour aromatiser le pain et les gâteaux et dans les farces.
Il est utilisé dans les sauces, saucisses, ragoûts et salades. Légume très cultivé dans le monde.


Précautions

ATTENTION : le contact cutané avec la sève ou l'huile essentielle est dit causer de la photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnes ; l'ingestion de l'huile peut causer des vomissements, des convulsions et un oedème pulmonaire ; évitez pour les petits enfants ; évitez lors de cirrhoses / troubles du foie ; les diabétiques doivent vérifier la teneur en sucre de la préparationµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Fritillaria camschatcensis , Sarana du Kamtschatka

$1

Note : ****

Détails : Racines, tubercules, bulbilles, cosses/capsules/enveloppes. Espèce de lis mangeable par excellence. Les racines ou les bulbes sont consommés crus ou cuits (grillés, bouillis) ou séchés pour une utilisation ultérieure ; ils sont utilisés pour les puddings mélangés avec Empetrum nigrum ; ils peuvent être utilisés pour l'amidon utilisé dans le pain ou la soupe.(1*)


Précautions

(1*)Attentionµ0(+x)µ : la plupart des fritillaires sont toxiques si elles sont consomméesµ{{{0(+x)µ.

Fritillaria pudica , Fritillaire jaune

$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes crus ou cuits) comestible.



Les bulbes et les rejets ont été utilisés comme nourriture ; ils sont consommés crus, bouillis ou cuits à la vapeur, localement, comme légume ; ils peuvent être séchés et stockés.


Précautions

(1*)Attentionµ0(+x)µ : la plupart des fritillaires sont toxiques si elles sont consomméesµ{{{0(+x)µ.

G

Gastrodia elata , Tian nam

$1

Note : **

Détails : Racine (rhizome cuit [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes} ; et/ou assaisonnement]) comestible.



Le rhizome oblong et charnu semblable à la pommes de terre, est cuit/bouilli à l'eau pour le thé, ou cuit avec du poulet pour la soupe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Gentiana lutea , Gentiane jaune
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -30°C

$1

Note : *

Détails : Racine (racines [assaisonnement {aromatisant} et/ou base boissons alcoolisé(e)s {liqueurs}]) comestible.



Les racines sont utilisées pour faire une liqueur amère ; elles sont utilisées comme arôme/aromate dans les boissons alcoolisées (liqueurs ; elles sont également utilisées pour aromatiser le porc, la volaille et les plats de riz (attention : l'alcool est une cause de cancer).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Gentiana punctata ,
$1

Note : *

Détails : Racines - aromatisant. Les racines sont parfois utilisées dans la fabrication des amers de gentiane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Gentiana purpurea ,
$1

Note : *

Détails : Rhizome - aromatisant, racine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Geranium dissectum , Géranium à feuilles découpées

$1

Note : *

Détails : Racine (racines cuites [nourriture/aliment de famine/disette]) comestible.



Racine(s) cuite(s) consommée(s) par les natifs ; aliment de famine, utilisé lorsque tout le reste échoue.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Geranium solanderi ,
$1

Note : *

Détails : Racine pivotante.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Geranium tuberosum , Géranium tubéreux

$1$1

Note : **

Détails : Racine (tubercules) et feuille (feuilles) comestibles.



Les feuilles sont ajoutées aux pâtisseries et salades. Feuilles cuites comme potherbe. Les tubercules mesurent jusqu'à 15 mm de large ; ils sont comestibles.


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans la région Poitou-Charentesµ{{{TBµ.

Geum macrophyllum , Benoîte à grandes feuilles

$1$1

Détails : Racine (racines cuites {bouillies} [base boissons/breuvages {substitut/succédané de chocolat} et assaisonnement (aromate}{{{~]) et feuille (feuilles) comestibles.



La racine est utilisée pour fabriquer une boisson de type "boisson chocolatée" ; elles sont également utilisées comme assaisonnement.
Les feuilles sont consommées. Feuilles cuites comme potherbe. Les racines peuvent-elles également être utilisées crues comme condiment ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Geum montanum , Benoîte des montagnes

$1$1

Détails : Feuille (feuilles) et racine (racines [assaisonnement {épice)}]) comestibles.



Ils sont utilisés dans les salades et comme épice. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Geum rivale , Benoîte aquatique

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (racines cuites {bouillies} [base boissons/breuvages {substitut/succédané de chocolat} et assaisonnement5(+x) (aromate}]) et feuille (feuilles) comestibles.



Racines utilisées bouillies pour faire une boisson semblable au chocolat chaud (succédané de chocolat ) ; celle-ci est délicieuse, et encore meilleure en ajoutant du lait et du sucre ; elle est également utilisée pour aromatiser ales (bières anglaises ou à fermentation haute) et liqueurs ; il est préférable de récolter les racines au printemps ou à l'automne, mais elles peuvent être utilisées toute l'année. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Geum urbanum , Benoîte commune ou benoite commune

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes (crues ou cuites) ou plus âgées (sel aux herbes)), fleur (décoratives (crues / cuites) ; dont bourgeons (cuits)) et racine (aromatisantes (crues / cuites)) comestibles.



Feuilles, racine, épice. Elle est utilisée comme plante/herbe potagère. Le rhizome est utilisé comme épice (succédané de clou de girofleµ{{{0(5(+),+x) ,{{{27(+x)µ, avec un soupçon de cannelle dans la saveur) dans les soupes et les sauces ; elle sert aussi à aromatiser les ales (bières anglaises ou à fermentation haute, bières et liqueurs ; la racine est également bouillie pour en faire une boissons ; elle est utilisée de préférence au printemps ; elle mesure jusqu'à 5cm de long.
Les feuilles sont utilisées pour le thé ; jeunes feuilles consommées en salade. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Glycyrrhiza echinata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1

Note : ****

Détails : Racine - crue ou cuite ; très fibreuse, elle est souvent bouillie pour en extraire les sucres ; c'est une source de réglisse russe et allemande ; elle est utilisée comme confiserie, édulcorant et médicinal ; une délicieuse saveur sucrée ; la racine séchée est souvent utilisée comme masticatoire ; elle est particulièrement utile pour la dentition des enfants et comme nettoyant pour les dents ; la racine contient de la glycyrrhizine, une substance 50 fois plus sucrée que le sucre ; un thé fait à partir des racines est un excellent désaltérant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Glycyrrhiza glabra , Reglisse

$1

Note : ****

Détails : Racine (extrait racines [crues {de préférence séchées} ou cuites {bouillies}] : poudre [assaisonnement {aromatisant} et édulcorant {pour tisanes{{{~}] et morceaux/fragment {ou totalité} [masticatoire ; assaisonnement et/ou base boissons/breuvages {dont tisanes}]) et feuille (feuilles [assaisonnement {ersatz/substitut/succédané de safran} et base boissons/breuvages {tisanes : ersatz/substitut/succédané de thé}]) comestibles.



L'extrait de la racine (poudre) est utilisé pour aromatiser les aliments qui sont consommés (bonbons, pâtisseries, glaces, boissons gazeuses, etc...) et comme édulcorant pour tisanes ; après séchage (selon "PFAF") et/ou, la racine douce, et délicieuse mais fibreuse, est mâchée (mastication : masticatoire {source de la réglisse}, excellent pour la dentition des enfants et aussi comme nettoyant dentaire) et également utilisée pour parfumer les boissons et confiseries ou encore pour faire une tisane (excellent désaltérant) ; la racine contient de la glycyrrhizine, une substance qui est cinquante fois plus sucrée que le saccharose.
En Mongolie, les feuilles sont utilisées pour le thé (substitut de thé) et comme succédané de safran. Plante cultivée commercialement.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient de la glycyrrhizine, une saponine provoquantµ{{{27(+x)µ, entre autresµ{{{(dp*)µ, de l'hypertensionµ{{{27(+x)µ, à plus ou moins fortes doses ; voir lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Remède naturel contre la bronchite : de 5 g à 15 g de racines séchées par jour, répartis en 3 fois dans la journée. Prendre après chaque repas sous forme de poudre, d´infusion ou de décoction (de 2 g

Glycyrrhiza lepidota , Réglisse américaine

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (racines {fraîches ou séchées ; crues ou cuites} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {condiment, aromate~}, masticatoire et base boissons/breuvages {tisanes}]) et feuille (jeunes pousses tendres crues) [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Les racines, longues, douces et charnues ont été utilisées par les natifs ; elles sont encore consommées crues ou cuites ; elles peuvent être grillées et on dit que leur goût est proche de celui des patates douces lorsqu'elles le sont légèrement ; elles sont également utilisées pour aromatiser les autres aliments (comme condiment) ; elles peuvent être séchées et infusées dans le thé.
Les racines crues (brutes) ont été et peuvent être encore mâchées comme masticatoire, lequel fait un excellent nettoyant dentaire (également très bon pour la dentition des enfants) ; la racine contient six pour cent de glycyrrhizine, une substance qui est cinquante fois plus sucré que le sucre.
Les jeunes pousses tendres peuvent être mangées crues au printemps. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

(1*)ATTENTION : les très jeunes pousses peuvent être toxiques pour les animauxµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Glycyrrhiza uralensis , Réglisse chinoise

$1

Note : ***

Détails : Racine (racines [assaisonnement {condiment, aromate : substitut de réglisse} et édulcorant]) comestible.(1*)



La racine est fibreuse ; elle est utilisée comme édulcorant dans les aliments ; la racine contient de la glycyrrhizine, qui est cinquante fois plus sucré que le sucre. En Sibérie, les racines sont utilisées, après ébullition (pour en extraire les sucres (etc...)), comme aromatisant (substitut de réglisse) de confiserie (bonbons), mais également dans les médicaments, boissons etc...(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les racines peuvent être toxiques et ne doivent être utilisées qu'en petites quantitésµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ****

Graptopetalum paraguayense , Porcelaine

$1

Détails : Les feuilles sont comestibles. Description / Goût : Le goût de la porcelaine est aigre et la texture est craquante comme une pomme. Elle est prête à être consommée lorsque les feuilles mesurent environ 6 cm et que le diamètre complet d'un plant mesure 10 cm. La porcelaine se reproduit très facilement par bouturage, vous pouvez donc voir ses nouveaux bourgeons et racines émerger alors qu'elle est encore au marché ou à l'épicerie. Saisons / Disponibilité : La porcelaine est disponible toute l'année. Valeur nutritionnelle : La porcelaine est riche en minéraux et en vitamines et elle est particulièrement riche en calcium et en magnésium. Applications : Assurez-vous de mettre la porcelaine dans un récipient scellé au réfrigérateur afin d'éviter l'apparition de nouvelles pousses. Utiliser dans les 10 jours à 2 semaines. La porcelaine peut être consommée crue.



Informations ethniques / culturelles :
La porcelaine n'a pas une grande popularité mais celle-ci est croissante parmi les légumes au Japon. La plante, enregistrée comme "Gurapara leaf" au Japon, pousse abondamment dans les climats chauds ; on la trouve dans la préfecture de Chiba, la préfecture d'Akita et la préfecture d'Aichi ; il est illégal de la cultiver et de la vendre au Japon sans utiliser des semis certifiés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Usages médicinaux : Elle aide à abaisser la glycémie ; elle aide la fonction hépatique et le système immunitaireµ{{{213µ.

Gundelia tournefortii , Gundelia de Tournefort

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, graines, têtes de fleurs, tiges. La jeune plante et les boutons floraux et les tiges sont consommés comme légume.
Les racines et les tiges peuvent être pelées et consommées crues.
Les tiges sont cuites avec des pois chiches.
Les bourgeons sont bouillis et sautés dans le beurre.
Les graines sont séchées et broyées et utilisées comme substitut du café.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gunnera perpensa , Rhubarbe sauvage
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8°C

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuille (tiges foliaires {pétioles}, de préférence pelées, crues [nourriture/aliment, fleur (tiges florales [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {condiment : relish} ; et base boissons/breuvages {bière]) et racine (racines pelées) comestible.



Selon Fox & Norwood Young (1982), les Sothos Fingos, les Xhosas et les Zoulous mangent les pétioles et les tiges florales crues ; la tige (pétiole et/ou tige florale ? (qp*)) est également utilisée crue comme relish (condiment) et pour la fabrication de la bière ; les pétioles ont un goût amer à moins que les faisceaux vasculaires fibreux et l'enveloppe extérieure ne soient supprimés. Les racines sont mangées après avoir enlevé la peau extérieure. Les feuilles sont mâchées ou consommées cuites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gymnadenia conopsea ,
$1

Note : **

Détails : Racine (cormes {pseudobulbes} cuit [nourriture/aliment {fausse-céréale} et base boissons]) comestible.



Le bulbe peut être consommé cuit ; il est rès nutritif ; c'est une source de "salep", une sorte de poudre d'amende blanche ou blanc jaunâtre qui est obtenue par séchage et broyage du tubercule en farine ; le salep est une substance semblable à l'amidon avec un goût sucré et une faible odeur un peu désagréable ; celui-ci est utilisé dans le porridge (bouillie) ou peut être ajouté aux céréales et utilisé dans la fabrication du pain, etc... ; il peut être également transformé en une boisson ; une once (28,35g) de salep par jour est dit être suffisant pour maintenir une personne.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Gypsophila paniculata , Gypsophile paniculé
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-20°C (-40°C selon "Dave's Garden")

$1

Détails : Racine (racines) comestible.



La racine sert à faire une crème de légumes mousseuse utilisée pour y tremper les cookies.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention n'a été vue pour cette espèce, au moins un membre de ce genre a une racine qui est riche en saponinesµ{{{5(+)µ, voir lien "PFAF" ("5") et/ou fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

H

Habenaria conopsea ,
$1

Détails : Racine (tubercules {pseudobulbes} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : crus ou cuits]) comestible.



Le tubercule est cuit dans une soupe, avec de la viande. Habenaria conopsea (Willd.) Benth. n'a pas été trouvé dans les bases de données : s'agit-il d'un synonyme de Habenaria conopsea Rchb.f. 1854 (présent dans TPL) ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Habenaria delavayi ,
$1

Détails : Racine (tubercules {pseudobulbes} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : crus ou cuits]) comestible.



Tubercules utilisés par les groupes ethniques vivant dans les montagnes du Yunnan.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Habenaria intermedia ,
$1$1

Note : **

Détails : Racine (racines {pseudobulbes} cuites {bouillies} [nourriture/aliment {comme légume}) et feuille (jeunes feuilles tendres cuites [nourriture/aliment {comme légume}) comestible.



Les racines sont cuites (bouillies) et mangées comme légume.
Les jeunes feuilles tendres sont cuites comme légume (potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Habenaria sparsiflora ,
$1

Note : *

Détails : Racine (bulbes cuits [nourriture de famine/disette {en période de pénurie alimentaire}]) comestible.



Les bulbes sont consommés en période de pénurie alimentaire, comme aliment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Haemodorum spicatum ,
$1

Détails : Racine (bulbes crus ou cuits {grillés}) comestible.



Les bulbes sont consommés crus ou grillés ; ils ont une douce saveur d'oignon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hedychium coronarium , Gingembre papillon
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12 à-15°C et même jusqu'à -20°C? (qp*) (premiers dégâts dès -2/-5°C)

$1$1

Note : **

Détails : Fleur (jeunes bourgeons et fleurs [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {aromatisant}]) et racine (jeunes rhizomes {blanchis ou cuits} [nourriture/aliment de famine/disette et/ou assaisonnement]) comestibles.



Les jeunes bourgeons et fleurs sont consommés ou utilisés comme aromatisant. Les jeunes rhizomes cuits sont consommés comme légume ; ils sont blanchis et servis avec de la sauce chili ; c'est un aliment de famine utilisé lorsque tout le reste échoue. Les tiges/pousses tendres seraient utilisées de la même manière, selon FPI ("0"), mais il s'agit peut-être d'une confusion entre boutons/bourgeons foliaires et boutons/bourgeons floraux.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Hedysarum boreale , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

$1

Note : ****

Détails : Jeunes racines tendres - crues ou cuites ; tranchées et consommées crues, bouillies, cuites au four ou ajoutées aux soupes ; arôme de carotte sucrée ou de réglisse.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la sous-espèce H. boreale mackenzii aurait une racine légèrement toxique, mais aucune mention de toxicité pour cette espèce n'a été trouvéeµ{{{5(+)µ.

Hedysarum occidentale , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1

Note : ****

Détails : Racine - crue ou cuite ; longue et dousse, avec une saveur de réglisse ; utilisée au printemps, elle est croquante et juteuse, mais devient coriace et boisée à mesure que la saison avance.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Helianthus maximiliani ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (racines {tubercules} {crus ou cuits} [nourriture/aliment {semblable aux topinambours}]) et fruit (graines crues ou cuites ; et extrait graines : huile [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestibles.



Racine, graines. Les tubercules sont consommés crus ou cuits, par les natifs ; ils peuvent être rôtis ou bouillis ; leur saveur est semblable à celle des topinambours, mais leur rendement est inférieur. Graines crues ou cuites ; on en obtient une huile comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Helianthus strumosus , Hélianthi
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4

$1$1

Note : **

Détails : Racine (tubercules {crus ou cuits} [nourriture/aliment {comme le topinambour}]) et fruit (graines [nourriture/aliment] ; et extrait graines : huile [nourriture/aliment {huile alimentaire}]) comestible.



Racine : pas plus de détails, mais elle est probablement utilisée crue ou cuite comme le topinambour. Graines comestibles et sources d'une huile alimentaire. Tubercules comestibles. Plante cultivée localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Helianthus tuberosus , Topinambour

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules : crus (=légume), fermentés (alcool), confits ou encore torréfiés (café)) et fleur (pétales (ligules) : frais ou séchés ; décoratifs et/ou aromatisants (tisanes)) comestibles.



Les tubercules sont consommés crus (dans les salades) ou cuits (bouillis, cuits au four ou à la vapeur, ou encore frits) ; ils développent une douceur agréable au cours de l'hiver, surtout s'il sont soumis aux gelées, et sont alors raisonnablement acceptables crus (sinon, il est généralement préférable de les cuire) ; ils peuvent être utilisés de la même manière que les pommes de terre (en purée ou dans les soupes et les ragoûts, etc...) ; ils peuvent aussi être picklés ; rôtis, ils sont utilisées comme substitut de café. Graines comestibles et sources d'une huile alimentaire. Jeunes feuilles et inflorescences consommées localement. Tubercules consommés cuits. Plante cultivée localement.


Précautions

ATTENTION : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; ce rapport fait probablement référence à l'inuline à laquelleµ{{{(dp*)µ certaines personnes ne sont pas très tolérantes, les tubercules ayant tendance à fermenter dans leurs estomac (et/ou intestion) et pouvant causer des vents assez sévèresµ{{{5(+)µ.

Helianthus x laetiflorus , Hélianthe vivace

$1$1

Note : **

Détails : Racine (tubercules {crus ou cuits} [nourriture/aliment {comme les topinambours}]) et fruit (graines) comestibles.



Les tubercules sont consommés crus ou cuits ; ils sont utilisés comme les topinambours, auxquels ils ne sont pas bien inférieurs en goût, par contre les rendements sont plus faibles. Graines comestibles. Consommation locale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Helleborus niger , Hellébore noir

$1

Détails : Racine - amidon. L'amidon de la racine est utilisé pour étendre la farine à pain, après avoir retiré l'élément amer.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : il contient des alcaloïdes et doit être utilisé avec parcimonie en particulier par les femmes enceintesµ{{{0(+x)µ.

Hemerocallis fulva , Hémérocalle fauve

$1$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes {crus ou cuits}), feuille (jeunes pousses et/ou très jeunes feuilles, légèrement défraîchies ou séchées ; crues ou cuites} [assaisonnement {condiment} et/ou épaississant] ; et jeunes bourgeons floraux {frais ou séchées ; crus ou cuits} [assaisonnement {relish, aromate}]) comestibles.(1*)



Tubercules, jeunes pousses et fleurs consommés crus ou cuits. Les pétales sont épais et croquants, rendant leur consommation crue très agréable, avec une agréable douceur à la base en raison du nectar (c'est une riche source de fer, voir lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informations sur la composition nutrionnelle) ; les jeunes bourgeons floraux et les fleurs sont consommés localement séchés comme condiment et/ou, concernant les fleurs, comme épaississant (dans ce dernier cas, elles sont généralement cueillies un peu défraîchies et fermées) ; les bourgeons de lis séchés doivent être réhumidifiés pendant 30 minutes avant d'être ajoutés à un plat ; ils sont utilisés dans les sautés ainsi que les soupes et les ragoûts ; les jeunes bourgeons peuvent être bouillis et sont alors également utilisés pour aromatiser les aliments ; ils ont une saveur rappelant le pois.
Les feuilles et les jeunes pousses sous consommées cuites comme un substitut d'asperge ou de céleri (c'est un excellent légume au goût sucré) ou comme potherbe ; les jeunes pousses peuvent être ajoutées aux salades (les feuilles doivent alors être consommées très jeunes, car elles deviennent vite fibreuses).
Les racines, bulbes ou tubercules sont transformés en farine en cuisine ; ils sont également bouillis et écrémés, cuits au four, utilisés en purée ou pour faire des beignets ; ils ont un goût de noisette ; les jeunes tubercules sont les meilleurs, mais la partie centrale des tubercules plus âgés est également bonne .(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : de grandes quantités de feuilles sont censées être hallucinogènes ; blanchir les feuilles (par immersion des pousses dans le noir et/ou dans l'eau bouillante) supprime/enlève cette composante hallucinatoireµ{{{~~5(+)(dp*)µ.

Hemerocallis lilioasphodelus , Hémérocalle jaune

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et jeunes pousses consommées {crues ou cuites} [nourriture/aliment {substitut, légèrement défraîchies ou séchées ; crues ou cuites} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {condiment} et/ou épaississant]) et racine (racines {tubercules} {crues ou cuites} [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Tubercules, jeunes pousses et fleurs consommés crus ou cuits. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*). Les fleurs sont consommées crues ou cuites ; aliment traditionnel en Chine, elles y sont cuites à la vapeur, puis séchées ; elles peuvent également être séchées et utilisées comme épaississant (dans les soupes etc...) ou comme condiment (si elles sont cueillies alors qu'elles commencent tout juste à dépérir) ; les boutons/bourgeons floraux sont consommés ; ils/elles sont tendres mais assez fades avec une légère douceur ; les renflements de racines sont assez petits et ne valent vraiment la peine d'être utilisés que si la plante est déterrée pour les divisions ou quelque autre raison.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : de grandes quantités de feuilles sont censées être hallucinogènes ; blanchir les feuilles (par immersion des pousses dans le noir et/ou dans l'eau bouillante) supprime/enlève cette composante hallucinatoireµ{{{~~5(+)(dp*)µ.

Hemerocallis minor ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : Fleurs, feuilles, racine, épice. Les fleurs sont cuites à la vapeur puis séchées comme un aliment traditionnel en Chine ; elles sont utilisées dans les soupes et les sautés ;
Les jeunes feuilles sont bouillies et mangées ;
Les bulbes peuvent être bouillis, cuits à la vapeur, grillés ou sautés.
Les fleurs de cette espèce, séchées, sont usitées quelquefois dans l'alimentation japonaise ; mais c'est principalement en Chine qu'elles sont employées dans la nourriture pour parfumer la soupe et elles constituent un plat favori des Chinois, comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Heracleum sphondylium , Berce

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont tiges, défibrées : crues ou cuites ; fraîches, séchées ou lactofermentées, fleur (boutons : crus ou confits, et fruit (graines immatures (vertes) : aromatisantes (desserts, bière)) et racine (cuites et/ou aromatisantes) comestibles. Les jeunes feuilles sont cuites et consommées comme légume (ex. : potherbe) ; elles sont également utilisées dans la soupe. Les racines ont été utilisées comme condiment. Les tiges et les graines sont utilisées pour faire de la bière. Les pétioles sont liées en bottes et séchés au soleil et ils dégagent une substance sucrée consommée comme une délicatesse (mets de choix). La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)



Toutes les parties sont comestibles : les racines se récoltent en fin d'automne et se consomment cuites. Leur saveur étant extrêmement aromatique et piquante, on ne les emploie qu'en condiment dans les soupes par exemple. On a rapproché leurs propriétés médicinales de celles du Ginseng. Les racines et les feuilles peuvent être utilisées en tisane digestive et hypotensive. Les pétioles et les jeunes tiges de printemps crues et pelées ont une odeur forte au froissement, qui rappelle l'odeur de la noix de coco ou de mandarine. Cuites, elles perdent cet arôme délicat et leur texture croquante, semblable, en plus tendre, à celle du concombre. Les jeunes pousses, feuilles et inflorescences non développées se mangent crues ou cuites. Les inflorescences épanouies ont par contre une odeur qui rappelle trop l'urine de chien. Les fruits au goût d'orange amère se cuisinent, frais ou séchés : ils assaisonnent salade, soupe, gâteau, pain d'épice, vins chauds, ou parfument les sorbets et les glaces, donnant des parfums d'agrumes.

Au XIXe siècle on utilisait les jeunes pousses et les jeunes feuilles pour accompagner les viandes en mélange avec d'autres herbes. On peut aussi les utiliser en potage ou cuite comme des épinards. La plante était utilisée en Russie pour confectionner le bortsch (potage traditionnel) dont le nom provient du mot « Berce » en russe. Au printemps la plante est riche en vitamine C. Elle est riche en glucides, en protéines. Elle est aromatique et riche en éléments minéraux. Les graines sont très aromatiques et utilisées comme aromates. Macérées dans l'alcool, elles donnent une liqueur digestive et calmante, au goût d'orange amère.

En Russie, on fait sécher les tiges coupées en rondelles que l'on utilise comme friandise au goût de mandarine. Les feuilles et les tiges fermentées servaient à faire une soupe traditionnelle, le Bortsch, mais cette plante est aujourd'hui remplacée par le Céleri en brancheµ{{{Wiki.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : présence de furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles.1
Toutes les parties de la plante peuvent sensibiliser la peau au soleilµ1µ ;
de plus, un contact prolongé avec la plante (feuilles et tiges) ou le fait de peler les racines, suivi d'une exposition au soleil, peuvent provoquer des dermatites (photodermatites) (aiguës ? (qp*)) chez certaines personnes.
Cependant ce dernier point doit concerner majoritairement les personnes sensibles de la peau et/ou manipulants régulièrement et/ou intensivement cette plante (ex : maraîchers)µ(dp*)µ.
Risque de confusion avec la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ;
leurs feuilles et tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ1µ.

Note médicinale : **

Herminium lanceum ,
$1

Détails : Racine (racines charnues cuites [nourriture/aliment et/ou assaisonnement]) comestible.



Racine charnue cuite avec du poulet ou du porc; comme tonique.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hibiscus acetosella ,
$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment, fruit (gousses {crues ou cuites} [nourriture/aliment, fleur (pétales [base boissons]) et racine (racines) comestibles.



Feuilles, fruits, épices, légumes, racine, fleurs. Les feuilles sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; elles peuvent être cuites à la vapeur ou ajoutées aux soupes et ragoûts. Les jeunes gousses peuvent également être utilisées. Les graines peuvent être grillées et utilisées comme le café.
Les pétales de fleurs sont consommés sous forme de boisson.
La racine peut être mangée mais elle a peu de goût et est fibreuse.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hibiscus divaricatus ,
$1$1$1

Détails : Racines, bourgeons, pousses; les racines et les bourgeons des jeunes plants sont consommés crus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hibiscus diversifolius ,
$1$1$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs cuites [nourriture/aliment {comme, racine comestibles.(1*)



Fleurs, feuilles, racine, légumes.
Les fleurs sont cuites et mangées. Jeunes feuilles consommées localement, avec prudence.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : une certaine prudence est conseillée par "PFAF" ("5") car il existerait un rapport au sujet d'un usage de celle-ci pour des avortements ; selon "FPI" ("0"), les parties concernées seraient les feuillesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : *

Hibiscus heterophyllus ,
$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes pousses et feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment, racine (jeunes racines {crues ou cuites} [nourriture/aliment]) et fleur (fleurs [garniture] ; et calices [nourriture/aliment et base boissons/breuvages) comestibles.



Feuilles, fleurs, racine.
Feuilles consommées comme légume par les natifs (potherbe).
Les racines et les pousses des jeunes plants sont consommées crues ; elles sont également cuites.
Les fleurs sont utilisées comme garniture.
Les calices sont utilisés dans la cuisine comme la roselle (ex.: bissap/karkadé).


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante a été signalée comme provoquant des problèmes rénaux et ne devrait être consommée qu'en petites quantitésµ{{{0(+x)µ.

Hibiscus moscheutos , Hibiscus des marais

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles), racine et fruit (graines [assaisonnement {aromate}]) comestibles.



Feuilles, racine.
Les graines sont utilisées pour parfumer le café. Feuilles comestibles ? (question posée par l'auteur)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Hibiscus mutabilis ,
$1$1

Note : **

Détails : Racine et feuille (feuilles) comestibles.



Feuilles, racine.
La racine est comestible mais elle contient beaucoup de fibres.
Les feuilles sont consommées ; feuilles comestibles ? (question posée par l'auteur)
Les feuilles sont bouillies (ex. : comme potherbe) et mangées avec de l'huile et du sel.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Hibiscus sabdariffa , Oseille de guinée

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (calice {cru ou cuit [bouilli, grillé]} [nourriture/aliment, base boissons/breuvages {bissap/karkadé et ersatz/succédané, feuille (jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges consommées [nourriture/aliment {crues, en salade, ou cuites, comme légume{{{~}, base boissons fermenté(e)s et/ou assaisonnement]) et fruit (graines [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {substitut du café} : séchées et/ou torréfiées et moulues]) comestibles.



Calices, feuilles, graines, fleurs - thé, légumes.
Le calice frais (le verticille, spire extérieure de la fleur, composé de sépales) est consommé cru, en salade, est cuit et utilisé comme aromatisant dans les gâteaux, etc, et est également utilisé dans la confection de gelées, soupes, sauces, marinades, puddings, confitures, etc... ; il est riche en acide citrique et pectine et est donc utile pour faire des confitures, gelées, etc... ; il est également utilisé pour ajouter une couleur rouge et pour aromatiser les tisanes ; il peut aussi être rôti et utilisé comme un substitut de café ; enfin, une boisson rafraîchissante et très populaire peut être obtenue en faisant bouillir le calice, en l'édulcorant/adoucissant avec du sucre et en ajoutant du gingembre.
Les fleurs peuvent être utilisées pour parfumer les boissons.
Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges consommées crues, en salade, ou cuites, comme légume (feuilles cuites comme potherbe), et comme assaisonnement dans les currys (elles ont un une saveur acide, rappelant la rhubarbe), et aussi à la base d'une boisson fermentée. Les graines peuvent être mangées ; elles peuvent être séchées et/ou torréfiées et moulues (broyeés/réduites en poudre) puis ensuite utilisées dans les soupes et les sauces grasses/huileuses ; grillées, elles ont été utilisées comme substitut du café qui est dit avoir des propriétés aphrodisiaques ; elles peuvent également être pressées pour l'huile, probablement comestible, qu'elles produisent à hauteur de 20%. La racine est comestible mais très fibreuse, mucilagineuse, et sans trop de saveur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Hibiscus sinosyriacus , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -28/-29°C

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fleur (fleurs [base boissons/breuvages, feuille (jeunes feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes}]) et racine (racines) comestibles.



Fleurs, feuilles, racine, thé.
Les jeunes feuilles sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*).
Un thé est fait à partir des feuilles et des fleurs.
La racine est comestible mais fibreuse.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hibiscus trionum , Hibiscus d'Afrique

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles et pousses cuites [nourriture/aliment {ex. : comme potherbe ? (qp*)}]), fruit (cosses/gousses {fraîches, ou, racine et fleur (fleurs) comestibles.



Feuilles, racines, cosses/gousses, fleurs, graines, légume.
Les gousses sont utilisées dans les soupes et les ragoûts.
Les gousses sont séchées au soleil et réduites en poudre et utilisées plus tard dans les denrées alimentaires au Soudan.
Les graines sont mangées crues et ont une saveur de sésame.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Hordeum bulbosum , Orge bulbeuse

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment {céréale secondaire : farine} et base boissons/breuvages {malt : bière}]) et racine (racines [masticatoire et nourriture/aliment]) comestibles.



Graines, racine, céréale. Les graines sont consommées comme nourriture : elles sont broyées en farine et utilisées, comme une céréale, pour le pain ou le porridge (bouillie) ; elles sont également source de malt à la base de la bière.
Les racines sont mâchées et parfois consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Houttuynia cordata , Poivrier de chine

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et pousses tendres consommées {crues, racine (rhizomes {crus ou cuits} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {condiment : chutney}]) et fruit comestibles.



Feuilles, rhizomes, fruit, légume. Les feuilles sont utilisées pour aromatiser les plats de poisson cru ; elles sont aussi consommées en salade ; elles peuvent être stockées pendant 2-3 jours ; les pousses et les feuilles tendres sont cuites comme légume (potherbe) et également picklées.
Le rhizome est consommé comme légume cru ou cuit ; il est utilisé pour réaliser un chutney.
Le fruit est consommé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Humulus lupulus , Houblon

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendre, dont pousses, tiges et pointes), fleur (petites mâles et grands cônes femelles) et racine (jeunes : cuites) comestibles.(1*)



Feuilles, fleurs, herbe, épice, légume.
Les inflorescences (bractées qui se chevauchent et couvrent la fleur femelle) sont utilisées en brasserie ; elles aromatisent la bière (apport d'amertume) et agissent comme agent de conservation ; le houblon peut également être utilisé pour faire lever le pain ; elles sont séchées et l'huile a une odeur.
Les jeunes pousses sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe, en tant que substitut d'asperge ou d'épinard), en Europe ; elles sont ajoutées aux ragoûts et aussi utilisées dans les omelettes.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; l'effet sédatifµ{{{5(+)µ du houblon peut causer une légère dépressionµ{{{0(+x)µ et/ouµ{{{(dp*)µ, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ ; éviter pendant la grossesse, et lors de cancers du sein et du col de l'utérus (en raison de l'action antispasmodique sur l'utérus)µ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Hydrangea macrophylla , Hortensia à grandes feuilles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -30°C

$1$1

Note : ***

Détails : Feuilles, rhizomes, racines.
Les rhizomes et racines séchés ont été utilisés comme aliment et médicament.
Les feuilles quand elles sont séchées et frottées entre les mains deviennent douces et sont utilisées pour faire un thé.
Les feuilles contiennent de la phyllodulcine qui peut être utilisé comme un substitut de sucre.(1*)


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante contient habituellement du cyanure le rendant toxiques à moins d'être bien cuisinéµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Hydrophyllum canadense ,
$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racines, pousses.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-la racine est consommée en période de famine ;
-les jeunes feuilles et pointes sont parfois consommées crues ; elles sont, le plus souvent, cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hydrophyllum capitatum ,
$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racines.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les longues racines charnues sont cuites et mangées ; elles peuvent être bouillies ou cuites à la vapeur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hydrophyllum occidentale ,
$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racines.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les racines sont cuites et mangées ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hydrophyllum tenuipes ,
$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, tige.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-jeunes tiges - crues ou cuites ;
-racine - cuite.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hypochaeris cretensis , Porcelle de Crète

$1

Détails : Feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites]) comestible



Les jeunes feuilles en rosette sont mangées crues en Sicile, assaisonnées d'huile d'olive et de citron. Plante consommée localement en Grèce ; elle l'était encore couramement au début du 20ème siècle. S'agit-il uniquement des feuilles ou les racines également ? (qp*). Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hypochaeris glabra , Porcelle des sables

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles) et racine (racines) comestibles.



Feuilles, racines - café. Feuilles et racines consommées localement. Les jeunes galles sont consommées crues.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hypochaeris radicata , Porcelle enracinée

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes), fleur (dont bourgeons et pétales) et racine (fraîches (cuites) ou séchées (torréfiées : café)) comestibles.



Feuilles, racines.

Les racines peuvent être cuites comme légume ou torréfiées et moulues comme un substitut de café. Plante consommée anciennement et localement comme légume.

Toutes les parties sont comestibles mais en général ce sont les jeunes feuilles et les racines qui sont consommées. Les feuilles sont plutôt fades et peuvent être consommées crues en salade, ou préparées à la vapeur ou en friture, comme potherbe, dans les soupes et les ragoûts. Les feuilles plus anciennes deviennent fibreuses et dures. Contrairement au pissenlit, les feuilles de la porcelle ne laissent quasiment pas d'amertume en bouche. En Crète, les feuilles d'une variété nommée ?????? (pachiés) ou ??????????? (agriorádika) sont consommées une fois bouillies ou cuites à la vapeur.

Les racines peuvent être cuites comme légume ou torréfiées et moulues pour faire un substitut du café, semblable à la chicorée.

Les fleurs sont également comestibles mais sont plus amères.

Plante consommée anciennement et localement comme légume.



Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

I

Imperata cylindrica , Impérata cylindrique
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-24°C

$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (jeunes fleurs {crues ou cuites} [nourriture/aliment {comme légume vert}]), racine (stolons [masticatoire, nourriture/aliment et base boissons/breuvages : bière] ; et rhizome [base boissons]) comestibles.



Fleurs, feuilles, racine, manne, rhizome. La jeune fleur non ouverte est consommée crue ; elles sont parfois consommées comme herbe potagère (légume-vert) ou frites ou ajoutées aux soupes.
Les stolons contiennent de l'amidon ; ils sont doux et peuvent être mâchés ou consommés, et ils ont été utilisés pour la fabrication de la bière.
Les rhizomes sont mélangés avec du sucre pour faire une boisson.
La plante est source d'une manne comestible.


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans la région PACA (Provence-Alpes-Côte d´Azur)µ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Inula britannica , Inule d'Angleterre
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles) et racine (racines [nourriture/aliment {comme légume}]) comestibles.(1*)



Feuilles.
Racines consommées localement comme légume ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la consommation (excessive) de la racine pourrait entrainer/causer/engendrer/provoquer une réaction alleregique chez certaines personnes, comme pour la Grande aunée (Inula britannica)µ{{{(dp*)µ. Plante protégée dans les régions Basse-Normandie, Lorraine, Alsace, Pays de la Loire, Rhône-Alpes, Ile-de-France, Languedoc-Roussillon et Champagne-Ardenne{{{TB.

Note médicinale : ***

Inula helenium , Aunée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/souples ; saisies1)µ, fleur1 (ligules ; décoratives (crues ou cuites)1) et racine (cuites (sirop/compote sucrée)1)(1*). comestibles.(1*)



Feuilles, racine, herbe, épice, fleurs.
La racine est râpée et utilisé comme épice et aromate de liqueurs ; elle est également transformé en bonbons, confitures et sirop ; elle est aussi utilisée pour aromatiser les puddings, les sauces pour poissons, la bière et les cordiaux.
Les fleurs et les jeunes feuilles sont mangées ; elles sont amères ; les jeunes feuilles sont consommées comme légume (ex. : potherbe).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la consommation{{{1 (excessive µ(dp*)µ) de la racine peut entrainer/causer/engendrer/provoquer une réaction alleregique chez certaines personnesµ{{{~~1µ

Note médicinale : ***

Ipomoea aquatica , Ipomée aquatique
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8 selon b et t?

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles, jeunes pousses et tiges consommées {crues ou cuites} [nourriture/aliment {comme légume}]) et fruit (fruitss) comestibles.



Feuilles, légume, fruits. Les feuilles et les jeunes pousses sont cuites et consommées, localement, comme légume (brède, de la même manère que les épinards) ; elles peuvent être bouillies, cuites à la vapeur, sautées, ou ajoutées aux soupes, ragoûts ou currys ; elles peuvent également être mangées crues en salade. Les jeunes tiges peuvent être utilisées dans les marinades (pickles).
Les racines sont parfois consommées cuites.
Les feuilles récoltées peuvent être stockées pendant 4-5 jours.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ipomoea batatas , Patate douce

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment {légume}]) et feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment {comme légume}]) comestibles.



Tubercules, feuilles, légume ;
-les tubercules sont cuits au four ou bouillis ; ils peuvent être cuits à la vapeur, frits, transformés en purée ou sechés ; ils peuvent aussi être fermentés dans des boissons alcoolisées (attention : l'alcool est une cause de cancer) ou utilisés dans les tartes, gâteaux, puddings, bonbons et confitures (et dérivés) ; ils peuvent également être utilisés dans les nouilles ; enfin, les tubercules coupés et séchés peuvent être bouillis avec du riz ou broyés en farine et mélangés avec de la farine de blé pour faire des gâteaux ou du pain ;
-les jeunes feuilles sont comestibles, consommées comme légume (potherbe, brède).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ipomoea cairica , Ipomée du Caire

$1$1

Détails : Racine (racinesµ0(+x) {tubercules} cuites [nourriture/aliment de famine/disette27(+x) {comme légume}] ; et extrait : fécule) et feuille (feuilles) comestibles.



Feuilles, racines, tubercules, légume.
Tubercules consommés localement en période de disette ; ils peuvent être utilisés comme aliment ; ils doivent être cuits ; ils sont amers ; une fécule en est également extraite. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ(0(+x)µ : ils peuvent être une légère cause de cancerµ{{{0(+x)µ.

Ipomoea hederacea , Ipomée à feuilles de lierre

$1

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment {comme légume}]) comestible.



Tubercules consommés comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ipomoea purpurea , Ipomée pourpre

$1$1

Détails : Racine (racine {tubercules} cuites [nourriture/aliment {comme légume}] et feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment {comme légume}]) comestibles.(1*)



Racines, feuilles, prudence, légume.(1*)


Précautions

(1*)Attentionµ0(+x)µ : les feuilles sont purgativesµ{{{0(+x)µ.Les graines sont toxiquesµ{{{WIKIPÉDIAµ.

Usages médicinaux : Les graines sont utilisées comme psychotropeµ{{{~~WIKIPÉDIAµ.(1*)

Iris foetidissima , Iris fétide

$1

Détails : Racine (extrait : fécule [nourriture/aliment de famine {fausse céréale : farine}]) comestible.(1*)



La fécule de la racine est un aliment de famine utilisé pour allonger la farine de pain, après enlèvement de l'élément amer.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les racines de cette plante sont toxiques pour les mammifères herbivores ; les plantes peuvent provoquer des irritations de la peau et des allergies chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Iris juncea , Zétoutt

$1

Détails : Racine (rhizomes {séchés et pelés} [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement]) comestible.



Bulbe. Rhizomes consommés comme légumes par les Arabes. La partie alimentaire se compose d'un oignon qui ne dépasse guère la dimension d'une Noisette. Ce Zétoutt fleurit au printemps, en même temps que les Iris et les Jonquilles. Dès qu'il est en fleur, les femmes arabes s'empressent de le récolter. Pour le manger, elles dépouillent l'oignon de la pellicule qui le recouvre et le font cuire dans le beurre ou bien dans l'eau, et le convertissent en pâte, comme la Pomme de terre, pour en faire des gâteaux. Cette plante est farineuse et sa fécule a un goût très fin.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Iris pallida , Iris pâle

$1

Note : **

Détails : Racine (racines {rhizomes} séchés puis pelés [assaisonnement {aromatisant}] ; et extrait rhizomes : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestible.



Rhizome - aromatisant. Les racines (rhizomes) pelés et séchés sont utilisés comme aromatisant
L'huile essentielle d'Orris, extraite à partir du rhizome, est utilisée pour aromatiser les boissons gazeuses, les bonbons et les chewing-gums.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Iris pseudacorus , Iris des marais

$1$1

Note : *

Détails : Fruit (graines grillées [base boissons/breuvages {ersatz/substitut/succédané de café}] et racine (rhizome {pelé et séché} [assaisonnement {aromatisant}]) comestibles.(1*)



Graines, rhizome. Le rhizome pelé et séché est utilisé comme aromatisant.
Les graines sont grillées et utilisées comme succédané de café.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : feuilles et rhizomes contiennent des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : **

Iris sibirica , Iris de Sibérie

$1

Note : *

Détails : Racine (rhizomes {séchés et pelés} [assaissonnement] ; et extrait : fécule) comestible.



Racine. Rhizomes comestibles et source de fécule


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Iris x germanica , Iris bleu d'Allemagne

$1

Note : *

Détails : Racine (extrait racines : fécule traité [nourriture/aliment de famine {fausse céréale : farineµ0(+x)} et assaisonnement boissons/breuvages {aromatisant ginµ{{{~~0(+x)}] ; et racines {rhizomes} séchées et peléesµ{{{0(+x),27(+x) [masticatoire et assaisonnement boissons/breuvages {aromatisant de liqueurs}]) comestible.(1*)



Racine - aromatisant.
La fécule de la racine est un aliment de famine utilisé pour rallonger la farine de pain, après enlèvement de l'élément amer ; elle est également broyée et utilisée pour aromatiser le gin.
La racine (rhizome) pelée et séchée est utilisée comme aromatisant de liqueurs ; elle est également donnée aux enfants comme masticatoire.(1*)


Précautions

(1*)Attentionµ0(+x)µ : les racines et les feuilles fraîches sont hautement toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

J

Jaltomata procumbens , Jaltomate

$1$1$1

Détails : Fruit (fruits (frais ou séchés) [nourriture/aliment : crus ou cuits), feuille (feuilles [nourriture/aliment : crues ou cuites {comme potherbe}]) et racine (racines [nourriture/aliment : crues ou cuites {bouillies ou grillées}) comestibles.



Fruit, feuilles, racines.
Les feuilles sont consommées crues ; elles sont également utilisées comme potherbe (herbe potagère, légume feuille) ou cuites avec des oeufs.
Les fruits sont consommés crus, cuits ou séchés.
Les racines sont consommés crues, bouillies, grillées (grillades) ou avec des radis.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Juncus acutus , Jonc à tépales pointus

$1

Note : *

Détails : Racine (racines/rhizomes) comestible.



Bourgeons, rhizome, racine. Les jeunes bourgeons sont consommés bouillis. S'agit-il des bourgeons foilaires (jeunes pousses) et/ou des boutons floraux ? (qp*)


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucun cas de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, il y a un rapport qu'un membre de ce genre est peut-être toxique pour les mammifèresµ{{{5(+)µ.

K

Kaempferia galanga , Kencur

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (racines {rhizomes} [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement {condiment, épice, aromatisant, séchées et pilées comme ersatz/succédané/substitut de curcuma, ou picklés]) et feuille (jeunes pousses et feuilles [assaisonnement {condiment, épice}] ; feuilles [nourriture/aliment {cuites comme légume}]) comestibles.



Rhizome, racine, feuilles comme condiment, épice.
Les racines (rhizomes) et les feuilles sont utilisés (consommés) comme condiment, localement. Les rhizomes sont séchés et pilés et utilisés comme un substitut pour le curcuma.
Ils sont utilisés dans les currys de poisson et également servis comme légume cru. Les rhizomes sont également picklés.
Ils sont utilisés pour aromatiser le riz.
Les jeunes pousses sont cuites comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Kaempferia rotunda , Curcuma blanc

$1$1

Détails : Feuille (jeunes feuilles [assaisonnement {condiment}]) et racine (racines {tubercules} [assaisonnement {condiment, épice}]) comestible.



Feuilles comme condiment, racines, tubercules, épice.
Les jeunes feuilles et les racines (tubercules) sont utilisés localement pour aromatiser les aliments (comme condiment).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Kedrostis africana ,
$1$1$1

Détails : Feuille (feuilles), fruit et racine (racines {tubercules}) comestibles.



Feuilles, fruit, racines, tubercules. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

L

Lablab purpureus , Dolique

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (jeunes gousses cuites [nourriture/aliment] ; graines mûres cuites {fraîches ou séchées} [nourriture/aliment] ; graines germées cuites [nourriture/aliment]), feuille (jeunes feuilles cuites [nourriture/aliment]), fleur (fleurs {crues ou cuites}) et racine (racines) comestibles.



Feuilles, gousses, graines, racine, légume. Jeunes gousses, graines mûres et jeunes feuilles comestibles (consommées), cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).
Les fleurs peuvent être mangées crues, cuites à la vapeur ou ajoutées aux soupes et aux ragoûts.
Les graines séchées peuvent être cuites comme légume.
Les graines peuvent également être mises à germer puis broyées et cuites.
La grande racine riche en féculents est comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : Les graines crues/brutes sont toxiquesµ{{{5(+)µ ; elles contiennent des glucosides toxiques éliminables par cuissonµ{{{27(+x)µ ; elles devraient être bouillies et l'eau de cuisson jetée. Plusieurs types peuvent être toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Lactuca serriola , Laitue sauvage

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes, dont tiges épluchées)1 et racine (extrait (latex))1 comestibles.(1*)



Feuilles, graines - huile.
Jeunes plantes consommées en salade ; les feuilles doivent être utilisées quand elles sont jeunes ; les feuilles sont utilisées comme légume ; elles peuvent être utilisées dans les salades ou cuites (ex. : comme potherbe).
Les graines peuvent être utilisées pour produire de l'huile de cuisson comestible ; elle doit être raffinée avant consommation.
La laitue sauvage bouillie a un goût d'asperge.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante mature est légèrement toxiqueµ{{{5(+) ; elle accumule du lactucarium, au moment de la floraison, lequel est légèrement narcotiqueµ{{{0(+x)µ ; voir genre Lactuca, et fiche toxine pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Lamium album , Ortie blanche

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont pointes ; crues1/cuites1 et/ou aromatisantes (dont tisanes)1, fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, racine (jeunes et/ou tendres ; crues1 ou cuites1) et graines (germes1) comestibles.



Feuilles, fleurs - thé, nectar. Feuilles et fleurs consommées crues ou cuites localement. Les jeunes feuilles sont consommées comme collation ; elles sont également utilisées dans la soupe.
Les fleurs sont utilisées pour faire une tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Lamium galeobdolon , Lamier jaune
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34/-35°C

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont pointes ; crues1/cuites1 et/ou aromatisantes (dont tisanes)1, fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, racine (jeunes et/ou tendres ; crues1 ou cuites1) et graines (germes1) comestibles.



Fleurs, feuilles, nectar. Plante consommée cuite localement. Les jeunes pousses et les feuilles sont bouillies et mangées ou sautées au beurre.
Les fleurs sont aspirées/sucées pour leur nectar.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Lamium maculatum , Lamier tacheté

$1$1$1$1

Détails : Feuille (dont pointes ; crues1/cuites1 et/ou aromatisantes (dont tisanes)1, fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, racine (jeunes et/ou tendres ; crues1 ou cuites1) et graines (germes1) comestibles.



Pousses, nectar.
Feuilles et fleurs consommées crues ou cuites localement. Les jeunes pousses sont cuites comme légume (potherbe).
Les fleurs sont aspirées pour leur nectar.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Laserpitium latifolium , Laser à feuilles larges

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, graines, épice.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-la racine est utilisée avec le cumin dans l'assaisonnement d'artichauts appertisés (en conserves) ;
-les graines ont été traitées/préparées et utilisées dans la bière.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Laserpitium siler , Sermontain

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, graines, épice.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les racines et les graines sont utilisées comme épice ;
-les graines sont utilisées pour parfumer une liqueur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Lathyrus ochrus , Gesse ocre

$1$1

Note : *

Détails : Racine (racines) et fruit (graines {avec parcimonie} cuites) [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Racine, graines.
Graines comestibles quoique toxiques ; les graines sont cuites et consommées ; elles sont également utilisées dans les omelettes et les ragoûts.(1*)



Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : cette plante ne doit être consommée qu'en petites quantités en raison d'un acide aminé qui affecte le système nerveuxµ{{{0(+x)µ.

Lathyrus tuberosus , Gesse tubéreuse

$1

Note : *****

Détails : Racine (racines {tubercules} cuites [nourriture/aliment : légume {bouillies ou grillées}, pseudo-céréale secondaire : farine ; et assaisonnement {aromatisant Whisky}]) comestible.



Tubercules, racine, légume. Racine (tubercules) consommée localement cuite (bouillie ou grillée) ; elle est également séchée et transformée en farine.
Les tubercules ont été utilisés pour aromatiser le whisky.


Précautions

ATTENTION : certaines espèces du genre sont toxiques en grandes quantités et/ou à moins d'être traitées ; voir genre Lathyrus et/ou fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Lemna minor , Lentille d'eau

$1$1

Note : *

Détails : Feuille1 et racine1 comestibles.(1*)



Feuilles. Elles sont cuites et consommées comme un légume (ex. : potherbe).


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient des oxalates qui brûlent la gorgeµ{{{0(+x)µ. ; il peut être utile de changer l'eau de cuissonµ{{{(dp*)(0(+x))µ.

Note médicinale : **

Leontodon autumnalis , Liondent d'automne

$1$1

Détails : Feuille (jeunes, dont saisies (en culture ou cuisson))1 et racine (jeunes, fraîches ou sèches)1 comestibles.



Feuilles, racines.
Les feuilles sont ajoutées aux salades ou cuites comme les épinards ; l'eau de cuisson est jetée. Jeunes feuilles consommées crues localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Leontodon hispidus , Liondent hispide

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : cuites] ; jeunes feuilles [nourriture/aliment : crues {en salade}]) et racine (racines torréfiées [base boissons/breuvages {substitut/ succédané de café}]) comestibles.



Feuilles, racines - café.
-les feuilles sont utilisées dans les soupes (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; les jeunes feuilles sont utilisées dans les salades ;
-racines torréfiées utilisées comme substitut/ succédané de café.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Leontodon tuberosus , Liondent tubéreux

$1$1

Détails : Feuille (feuilles cuitesµ0(+x) [nourriture/aliment]) et racine (racines cuites [nourriture/aliment {comme légume}]) comestibles.



Feuilles, racines.
Feuilles consommées localement.
Les feuilles sont cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)) et assaisonnées d'huile d'olive.
Les racines sont cuites et consommées comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Leonurus sibiricus , Agripaume de Sibérie

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles et pousses/pointes [nourriture/aliment {comme légume}]) et racine (racines cuites) comestible.



Feuilles, racines.
Les feuilles et les pousses sont consommées comme légume (ex. : comme potherbe).
Les racines sont cuites avec du porc.


Précautions

ATTENTION : voir lien "pfaf" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Leopoldia comosa , Muscari à toupet

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (tiges et feuilles [nourriture/aliment {commeµ{{{(dp*)(0(+x)) légume vert]) et racine (bulbes cuits {bouillis, frits ou grillés/rôtis} [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(0(+x),27(+x))]) comestibles.(1*)



Feuilles, bulbes, légumes.
Bulbes consommés cuits en Grèce ; les bulbes cuits et conservés dans l'huile sont utilisés dans les relish ; il est collecté avant la floraison et bouilli ou frit puis mangé ; il est utilisé dans les omelettes, les soupes et les sauces ; il peut être grillé ou conservé dans du vinaigre.
Les tiges et les feuilles sont consommées comme légume vert (potherbe).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les bulbes sont un peu amers à cause de saponines, ce qui explique pourquoi leur cuisson est nécessaire si ce n'est pas en changeant l'eau une fois ou plusµ{{{26µ. Le contact avec la plante peut entrainer des réactions allergiques chez certaines personnesµ{{{(dp*)(Jardin!)µ

Note médicinale : *

Lepidium latifolium , Brise-pierres

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites]) et fruit (graines [assaisonnement {comme condiment aromatique/aromatisant}]) et racine (racines [assaisonnement {comme condiment, substitut du raifort}]) comestibles.



Feuilles, racines, graines.
Jeunes feuilles consommées crues (en salade) ou cuites (ex. : comme potherbe ; elle ont un goût poivré ; parfois, elles sont cuites deux fois avec changement de l'eau pour enlever l'amertume. Graines et racines utilisées comme condiment.
La racine peut être râpée et utilisée comme un substitut du raifort.
La graine est utilisée comme aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Lepidium meyenii , Maca

$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (racines/tubercules [nourriture/aliment {comme légume, salades ; en confitures...} et base boissons/breuvages {substitut de café ; bière}]), feuille (feuilles [nourriture/aliment {comme légume, ex. : comme potherbe}]) et fruit (graines [assaisonnement {comme condiment}]) comestibles.



Tubercules, feuilles, racines.
Plante consommée localement comme légume.
Les petits tubercules sont grillés ou transformés en bouillie ; les racines sont utilisées pour les salades, confitures, pain, substitut de café et de la bière.
Les petites feuilles sont comestibles.
Graines utilisées comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Lepidium sativum , Cresson alénois

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles et jeunes pousses consommées [nourriture/aliment {comme légume ; en salades}]) ; fruit (gousses {fraîches ou séchées} [assaisonnement piquant] ; graines [ [assaisonnement {comme condiment}] ; extrait graines : huile [nourriture/aliment {huile alimentaire}] ; et graines germées [nourriture/aliment]) et racine (racines [assaisonnement {aromatisant ou épice}]) comestibles.



Feuilles, herbe, épice, légume, graines - huile.
-les feuilles et jeunes pousses sont utilisées (consommées) en salades ; elles sont coupées quand elles sont jeunes ; les feuilles tendres sont cuites comme légume (ex. : potherbe, brède) ; elles sont utilisées dans les currys ;
-les gousses fraîches ou séchées peuvent être utilisées comme un assaisonnement piquant.
Graines utilisées comme condiment ;
-les graines donnent aussi une huile comestible ; les graines peuvent être germées et mangées ;
-les racines sont parfois utilisées comme assaisonnement ou épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Leucanthemum vulgare , Marguerite commune

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (crues ou cuites), fleur (dont bourgeons (crus (confits)) ; dont tiges florales (cuites) ; dont pétales (décoratifs)) et racine (cuites) comestibles.(1*)



Feuilles, racines.
-les fleurs sont lavées et blanchies dans l'eau salée puis ajoutées comme garniture pour les aliments ; elles sont également utilisées dans la fabrication du vin ;
-feuilles consommées en salade. ; les jeunes plants peuvent être consommés pour ajouter un goût amer à la nourriture ; les jeunes feuilles sont parfois consommées comme potherbe, brède ; elles sont également finement hachées et utilisées dans les salades ;
-racines comestibles.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : elle(s) ne devrai(en)t être consommée(s) qu'en petites quantitésµ{{{0(+x)µ ; s'agit-il des feuilles ou de la plante entière dont-il est question ? (qp*) pas plus d'informations à ce sujetµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Levisticum officinale , Céleri perpétuel
Rusticité (résistance face au froid/gel) : très bonne ({{{ -15°C)

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines [assaisonnement {condiment, aromatisant}] ; extrait graines : huile [assaisonnement {aromatisant}]) et feuille (tiges [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {produits confits}] ; jeunes feuilles {crues ou cuites ; fraîches ou séchées} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {substitut de céleriµ{{{(dp*)(0(+x)) en salades, soupes et ragoûts} ; feuilles blanchies [nourriture/aliment {comme légume}]), racine (racines cuites [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(27(+x)) {comme légume : substitut de céleri rave}]) et fleur (fleurs) comestibles.



Fleurs, feuilles, racine, graines, tige, herbe, épice, légume.
Les graines et l'huile de graines sont utilisées pour les agents aromatisants dans les confiseries et liqueurs ; graines utilisées comme condiment.
Les tiges sont utilisées pour des produits confits.
Les jeunes feuilles sont ajoutées aux salades, soupes, et ragoûts en raison de leur saveur piquante, semblable au céleri ; elles peuvent être séchées et stockées ; feuilles blanchies consommées comme légume (ex. : comme potherbe ? (qp*)).
Racines épluchées et consommées cuites comme légume (comme le céleri rave).
Les fleurs sont mangées.
Tout comme le céleri, la livèche est également un bon substitut du sel.

Usage culinaire : sa saveur poivrée et son goût prononcé de céleri sont utilisés en cuisine pour parfumer et relever les plats (poisson cuit à la vapeur, fricassée de volaille, agneau, et surtout pains de viande et bouillons). Quelques feuilles suffisent à y apporter beaucoup de goût et d'originalité. Les graines servent aux marinades, pains et gâteaux. Les tiges peuvent servir en pâtisserie (fruits confits...). La racine séchée et moulue peut être utilisée comme substitut au poivre. On peut également fabriquer de l'huile de livèche à partir d'huile d'arachide.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la livèche est dite contenir le prétendu psychotrope "myristicine". L'huile volatile est un irritante. Contre-indiqué lors d'inflammation des reins ou du conduit urinaire. Éviter pendant la grossesseµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : propriétés médicinales : vertus dépurative, digestive, carminative et aphrodisiaqueµ{{{(dp*)µ.

Lewisia rediviva , Lewisia

$1

Note : **

Détails : Racine (racines cuites [nourriture/aliment]) comestible.



Racine. Racines consommés boullies ou rôties ; elles sont pelées pour enlever l'écorce amère ; elles sont également séchées et broyées en farine. L'amertume est réduite si les plantes sont conservées pendant environ 2 ans.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lilium auratum , Lis doré

$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}]) comestible.



Racine, bulbe, légume. Bulbes utilisés (consommés) localement comme légume ; ils sont visqueux et sont bouillis, sucrés, réduits en poudre ou ajoutés aux dumplings (boulettes de pâte cuites), ou encore utilisés dans les flans aux oeuf. ; ils sont usités dans la cuisine japonaise ; un excellent légume farineux, égal à nos meilleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lilium bulbiferum , Lis éclatant

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}]) et fleur (fleurs [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement]) comestibles.



Racine, bulbes, fleurs. Bulbes consommés localement et objet de commerce local. Les fleurs séchées sont employées par les Chinois pour parfumer la soupe; ils les mangent aussi comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lilium callosum ,
$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes [nourriture76(+x)/aliment {comme légume} : cuits {bouillis ou confits}]) comestible.



Racine, bulbe. Les Japonais utilisent dans leur nourriture les bulbes comestibles du L. callosum et les mangent cuits, bouillis et confits.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lilium canadense ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume} : cuits]) et fleur (fleursµ0(+x)) comestibles.



Racine, bulbes, fleurs. Bulbes consommés localement ; le bulbe charnu peut être grillé/rôti et ajouté aux soupes ou ragoûts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Lilium candidum , Lys blanc

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes) et fleur (fleurs) comestibles.



Racine, bulbe, fleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lilium japonicum ,
$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}]) comestible.



Racine, bulbe, légume. « Les pauvres gens récoltent à l'état sauvage les bulbes du L. japonicum Thunb. (en japonais Sassa-Yuri, c'est-à-dire à feuille de petit Bambou), très commun dans les montagnes ; c'est un manger médiocre.».


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lilium lancifolium , Lis élégant
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -40°C

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes cuits {bouillis ou confits} [nourriture/aliment {comme légume}] ; et extrait bulbes : fécule) et fleur (fleurs {fraîches ou séchées ; crues ou cuites} [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement]) comestibles.(1*)



Bulbe, fleurs, légume. Bulbes consommés localement cuits, picklés ou utilisés comme source de fécule.
Selon A. Paillieux et D. Bois (Le Potager d'un curieux) : "Les bulbes comestibles du Lis tigré sont mangés par les Japonais, cuits, bouillis et confits. C'est un manger détestable / des plus médiocres, extrêmement amer ; il est cependant assez abondant sur les marchés du Japon, du moins à Yedo et à Yokohama ; sa culture, comme plante alimentaire ne pourrait être conseillée qu'à titre de curiosité". Selon Plants For A Future : "Un peu amer ; bien cuits, ils sont assez agréable et très estimés comme légume et ressemblent un peu au panais, de goût". Fleurs - crues ou cuites. Les fleurs fraîches ou séchées sont consommées en soupes, salades, omelettes et plats de riz.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : le pollen est dit être toxique, engendrant vomissements, somnolence et purgeµ{{{5(+)µ.

Lilium longiflorum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}] ; et extrait bulbes : fécule), feuille (tiges et feuilles) et fleur (tiges et fleursµ{{{0(+x)) comestibles.



Fleurs, feuilles, racine, bulbe, légume.
Les bulbes sont épluchés, étuvés et mangés.
Une fécule est extrait du bulbe.
Les tiges, les feuilles et les fleurs sont également comestibles ; feuilles cuites (ex. comme potherbe) ? (qp*).
Dans l'extrême sud, les îles Liou Kiote, on mange dit-on, les bulbes du L. longiflorum, qui y est sauvage ; mais je n'en parle que par ouï-dire. Bulbes comestibles ? (l'auteur pose la question).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lilium maculatum ,
$1$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs et boutons {frais/bruts ou séchés [nourriture/aliment {comme légume}]) et racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}]) comestibles.



Fleurs, racine, bulbe.
Les fleurs et boutons de fleurs sont consommés comme légume ou séchés pour une utilisation ultérieure.
Bulbes consommés avec du riz ou de millet, par les Aïnus ; bulbes comestibles employés dans la nourriture japonaise.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lilium martagon , Lis martagon

$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes cuits {frais ou séchés} [nourriture/aliment {comme légume}] ; et extraitµ(dp*) bulbes : fécule [nourriture/aliment {fausse céréale}) comestible.



Racine, bulbe. Bulbe - cuit ; il est souvent séché pour une utilisation ultérieure ; riche en amidon, il peut être utilisé en tant que légume de manière similaire à des pommes de terre (Solanum tuberosum). Le bulbe est utilisé pour la fécule dans le porridge (bouillie) et le pain.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Centre, Poitou-Charentes, Limousin, Auvergne, Dordogne, Corse, Champagne-Ardenne et en France (lorsqu'un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Note médicinale : *

Lilium medeoloides ,
$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment]) comestible.



Racine, bulbe. Bulbes consommés par les Aïnus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lilium pensylvanicum ,
$1$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment et/ou assaisonnement]) et racine (bulbes [nourriture/aliment]) comestibles.



Fleurs, racine, bulbe. Bulbes consommés par les Aïnus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lilium pomponium , Lis de Pomponne

$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}]) comestible.



Racines, bulbes. Bulbes consommés localement comme légume.


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans l'Union Européenne
et en France (lorsqu'un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Lilium pumilum , Sarana

$1$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}]) et fleur (fleurs) comestibles.



Racines, bulbes, fleurs. Bulbes consommés localement comme légume. Espèce de lis mangeable par excellence


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Bulbes également utilisés en médecineµ{{{0(+x)µ.

Lilium speciosum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : 34/-35°C ? (qp*)

$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}]) comestible.



Racine, bulbe. Bulbes consommés localement crus/bruts ou sechés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Lomatium ambiguum ,
$1$1$1$1

Note : ****

Détails : -racine - crue ou cuite ; un aliment de base pour certaines tribus indiennes d'Amérique du Nord ; la racine fraîche est plutôt comme le panais par sa saveur, bien que lorsque la plante meurt, la racine devient cassante avec une agréable saveur de céleri ;



Racine, graines. Racines consommées par les Indiens comme légume ; elles ont une saveur proche du céleri ; elles peuvent également être réduites en farine.
Les fleurs séchées et les feuilles sont utilisées pour aromatiser les viandes, les ragoûts et les salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lomatium canbyi , Chucklusa

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (racines {fraiches ou séchées} [nourriture/aliment {fausse céréale secondaire : farine ; légume secondaire} : crues ou cuites {bouillies ou cuites à la vapeur}]) et fruit (graines) comestible.



Racine, graines.
Les racines sont consommées crues ou cuites (bouillies ou cuites à la vapeur) ; elles sont également séchées et consommées en farine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lomatium cous ,
$1$1

Note : ****

Détails : Racine (racines {fraiches ou séchées} [nourriture/aliment {fausse céréale secondaire : farine ; légume secondaire} : crues ou cuites {bouillies ou cuites à la vapeur}]) et fruit (graines) comestible.



Racine, graines.
Les racines sont consommées crues ou cuites (bouillies ou cuites à la vapeur) ; elles peuvent être séchées au soleil et stockées pour une utilisation ultérieure ; elles peuvent également être pulvérisées et consommées en farine transformée en porridge (bouillie). Les tubercules féculents sont recherchés par les Indiens sous le nom de Cous (Coulter et Rose, loc. cit., p. 58).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lomatium dissectum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-10

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : -racine - crue ou cuite ; un aliment de base pour certaines tribus indiennes d'Amérique du Nord ; la racine fraîche est plutôt comme le panais par sa saveur, bien que lorsque la plante meurt, la racine devient cassante avec une agréable saveur de céleri ;


Précautions

ATTENTION : certaines personnes peuvent faire l'expérience, ponctuellement, d'une éruption cutanée désintoxicanteµ{{{5(K)µ.

Lomatium farinosum ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (racines [nourriture/aliment : crues ou cuites {bouillies ou cuites à la vapeur}]) et fruit (graines) comestible.



Racine, graines.
Racines consommés crues, bouillies ou cuites à la vapeur, par les Indiens.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lomatium gayeri ,
$1$1

Note : ****

Détails : -racine - crue ou cuite ; une saveur de céleri ; elle peut être séchée et moulue en poudre, puis mélangée avec des farines de céréales ou ajoutée à des soupes, etc. ; la farine peut également être mélangée avec de l'eau, aplatie en gâteaux et séchée au so


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lomatium grayi ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : -racine - cuite ; elle peut être séchée et moulue en poudre, puis mélangée avec des farines de céréales ou ajoutée à des soupes, etc. ; consommée en hiver quand il y avait peu d'autres aliments disponibles ; -jeunes tiges tendres - crues ; -grainesµ{{{5(+


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lomatium nudicaule , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-8

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : -racine - crue ou cuite ; le goût est un peu comme un panais épicé chaud ; la racine peut être torréfiée et utilisée comme légume, ou peut être séchée et moulue en poudre puis utilisée comme arômate dans les soupes, etc.; -feuilles et jeunes pousses - con


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lonicera japonica , Chèvrefeuille du japon

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles cuites {bouillies} [nourriture/aliment {comme légume}] et feuilles séchées [base boissons]) et fleur (fleurs séchées [base boissons/breuvages et/ou assaisonnement] ; et nectar) comestible.



Feuilles, fleurs.
Les jeunes feuilles sont utilisées comme légume (ex. : potherbe).
Les fleurs et les feuilles sont séchées et utilisées pour faire des boissons.
Les fleurs sont utilisées pour aromatiser le thé ; un doux nectar peut être aspiré/sucé à partir de la base de la fleur.
Les racines ont également été décrites comme consommées en période de pénurie alimentaire.


Précautions

(1*)ATTENTION : les baies sont toxiquesµ{{{0(+x)µ. Les feuilles contiennent des saponinesµ{{{5(+) ; voir fiche toxine et/ou lien "pfaf" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Luma apiculata , Myrthe du Chili
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7-8°C (-10°C selon ribanjou)

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits crus {frais} [nourriture/aliment] ou cuits [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {jus de fruits}] ; graines) et racine comestibles.



Racine, graines, fruit.
Les fruits sont consommés frais ; ils sont également cuits et transformés en confitures et jus de fruits.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lupinus polyphyllus , Lupin des jardins

$1

Note : *

Détails : Racine (racines {crues ou cuites}}]) comestible.



Racine - crue ou cuite.


Précautions

ATTENTION : les graines de nombreuses espèces de lupin contiennent des alcaloïdes toxiques au goût amer, bien qu'il existe des variétés/cultivars souvent douces au sein de ces espèces qui sont complètement saines ; le goût est un indicateur très clair ; ces alcaloïdes toxiques peuvent être drainés hors de la graine par trempage pendant la nuit et jetage de l'eau de trempage ; il peut également être nécessaire de changer l'eau une fois pendant la cuisson ; les toxines fongiques envahissent aussi facilement la graine broyée et peuvent causer des maladies chroniquesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *

Lycopus europaeus , Lycope
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1

Note : *

Détails : Racine (racines {crues ou cuites} [nourriture/aliment de famine]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : racine.
Utilisations comestibles : racine - crue ou cuite ; aliment de famine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Lycopus lucidus ,
$1$1

Note : *

Détails : Racine (racines {crues ou cuites} [nourriture/aliment {de famine ; comme légume}]) et feuille (jeunes tiges et feuilles [nourriture/aliment : crues {fraiches} ou cuites {commeµ{{{(dp*)(0(+x) légume}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : racine, rhizome, tiges, feuilles, légume.
Utilisations comestibles :
-Racine - crue ou cuite ; aliment de famine ; les rhizomes sont préparés et consommés localement comme légume bouilli ; ils sont aussi salés.
Les rhizomes tubéreux atteignent jusqu'à 20 centimètres de longueur sur 1 cent. et demi à 2 centimètres de diamètre, et rappellent assez bien ceux du Stachys palustris, dont M. Chappellier a cherché à propager la culture comme plante alimentaire ; mais, bien que leur saveur soit meilleure, et qu'ils soient produits en grand nombre, il n'y a pas lieu d'en recommander l'usage, leur consistance fibreuse les rendant désagréables à consommer. Le Lycopus lucidus s'est montré d'une rusticité absolue, sous notre climat ; il est regrettable de ne pouvoir en tirer un meilleur parti.
-Les jeunes tiges et feuilles sont consommées fraiches ou utilisées dans les sautés (comme potherbe) ou pour faire des pickles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lysichiton americanus , Lysichiton américain
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (pétioles/tiges de fleurs cuit(e)s {rôti(e)s} [nourriture/aliment]), feuille (feuilles cuites {bouillies} [nourriture/aliment {comme légume}] ; et jeunes feuilles séchées [épaississant]) et racine (racines {rhizome} cuits {grillés, bouillis ou cuits à la vapeur} [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Feuilles, racine, rhizomes, bourgeon.
Les pétioles et les tiges de fleurs sont rôtis et mangés.
Feuilles consommées bouillies comme légume (ex. : potherbe) ; les feuilles ont été séchées et réduites en poudre et utilisées en tant qu'agent épaississant ; seules les jeunes feuilles doivent être utilisées.
Racines (rhizomes) également consommées par les natifs ; elles sont lavées puis grillées, bouillies ou cuites à la vapeur.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante contient une grande quantité d'oxalate de calcium sous forme de raphydes ou spicules (cristaux)µ{{{(dp*)(0(5(+),+x),27(+x)) ; celle-ci est toxique et provoqueµ{{{5(+) des sensations de brûlures à l'ingestionµ{{{27(+x)µ (comme si des centaines d'aiguilles étaient coincées dans la bouche et le tube digestifµ{{{5(+)µ) ; elle n'est consommée qu'en petites quantitésµ{{{0(+x)µ ; cependant, ces éléments sont facilement détruit/éliminés par cuissonµ{{{(dp*)(5(+),27(+x))µ ou bien dessication de la planteµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Lysichiton camtschatcensis , Lysichite blanc
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes pousses et feuilles bien cuites) et racineµ0(+x) (rhizomes cuits) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, bourgeons, rhizomes, racine.
Utilisations comestibles : jeunes pousses - bien cuites (potherbe).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante est riche en oxalates de calcium ; ceux-ci sont toxiques s'il sont consommés et provoquent la sensation que des centaines d'aiguilles sont coincées dans la bouche et le tube digestif ; cependant, l'oxalate de calcium est facilement détruit par cuisson ou bien dessication de la planteµ{{{5.

Lythrum salicaria , Salicaire commune
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (zone 3)

$1$1

Note : **

Détails : fleur1 et feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges)1 comestibles.



Feuilles, racines. Jeunes pousses et feuilles consommées crues ou cuites comme potherbe (nettoyées, bouillies, lavées à nouveau et puis assaisonnées), localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

M

Maclura pomifera , Oranger des Osages
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C (premiers dégâts/dommages dès -20°C)

$1

Note : *

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment : crues ou cuites {grillées}] ; et extraitµ(dp*)(0(+x) pulpe séchée : huile raffinée) partiellement/modérément comestible.(1*)



Partie(s) comestible(s) : Fruit - huile, PRUDENCE, graines.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-un rapport suggère que le fruit est comestible, mais c'est sûrement une erreur - bien que très grand, le fruit est âpre, dur, sec et astringent ; le fruit contient cependant un anti-oxydant qui peut être utilisé comme conservateur alimentaire, en particulier pour les huiles ; la pulpe du fruit séchée contient une huile grasse qui est comestible après purification
-le bois de coeur et la racine fournissent un antibiotique non-toxique qui est utile comme conservateur alimentaire.
- graines crues ou grillées ; le goût des graines est un peu comme celui des graines de tournesol crues/brutes ; pour séparer les graines comestibles du fruits mûr, mettre le fruit dans un seau d'eau et attendre jusqu'à ce que le fruit soit doux, puis séparer les graines.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la sève laiteuse peut causer une dermatite chez certaines personnes ; un extrait et le jus du fruit sont toxiques, bien qu'une infusion aqueuse à 10% et l'extrait dilué à 1:1 ne sont pas toxiquesµ{{{5(+)µ ; il ne devrait être utilisé qu'avec le plus grand soin et un traitement/processus (préparation/transformation) correct(e)/approprié(e)µ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Macrotyloma uniflorum , Dolique biflore

$1$1

Détails : Fruit (graines mûres3(+) {desséchées ou cuites} [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(0(+x),3(+))] ; graines germées [nourriture/aliment] ; extrait graines : huile ; et gousses cuites [nourriture/aliment]) et racine (racines cuites {rôties} [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : racine, graines, fruit, légume.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les graines mûres, entières ou écrasées, sont consommées desséchées ou cuites (pochées, bouillies ou frites ou utilisées dans les currys et soupes) ; au Myanmar, elles sont bouillies, pilées avec du sel et mises à fermenter, ce qui permet d´obtenir un produit semblable à la sauce de soja ;
-les graines germées sont largement consommées en Inde ;
-les graines donnent aussi une huile comestible ;
-la farine peut être transformée en confitures ;
-les gousses sont cuites et mangées ;
-la racine charnue peut être rôtie et mangée.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Malabaila secacul , Sekakul

$1

Détails : Racine (racines fraîches crues) comestible.



Partie(s) comestible(s) : racines.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : cultivé dans le Moyen-Orient pour ses racines comestibles ; racines charnues fraiches consommées crues.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Malva cretica , Mauve de Crète

$1$1$1$1

Détails : Feuille (feuillles {crues ou cuites} [nourriture/aliment : en salade ; comme légume {bouillies}] ; et tiges cuites {bouillies} [nourriture/aliment]), racine (jeunes racines), fleur (boutons floraux et fleurs {crues ou cuites} [nourriture/aliment {en salade}]) et fruit (jeunes fruits {crues ou cuites} [nourriture/aliment] ; et graines [nourriture/aliment {pseudo-céréale secondaire : farine : pain}]) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : jeune racine, feuillles, boutons floraux, fleurs, jeunes fruits, graines. Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-fleurs consommées en salade ;
-feuilles et tiges consommées bouillies comme potherbe.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : bien que nous ayons vu aucun rapport de toxicité pour cette espèce, lorsqu'elles sont cultivées sur des sols riches en azote (et en particulier lorsque ceux-ci sont cultivés inorganiquement), les feuilles de certaines espèces ont tendance à concentrer des niveaux élevés de nitrates dans leurs feuillesµ{{{5(+)µ ; les feuilles sont parfaitement saines à tout autre momentµ{{{(dp*)(5(+x))µ.

Malva neglecta , Mauve commune

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes feuilles et pousses consommées [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites {comme légume}] ; et feuilles [épaississant et base boissons/breuvages : séchées {tisanes}]) et fruit (jeunes graines {crues ou cuites} [nourriture/aliment {pseudo-céréale secondaire}]) et racine (racines [nourriture/aliment : décoction {substitut d'oeuf}]) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, fruit.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-jeunes feuilles et pousses consommées crues (en salade) ou cuites (comme légume / potherbe) ; les feuilles peuvent être utilisées pour épaissir soupes et ragoûts ; les feuilles séchées sont transformées en thé ;
-les jeunes graines peuvent être consommées crues ou cuites ; les graines sont broyées et ajoutées au pain ;
-une décoction de racines peut être utilisée comme un substitut d'oeuf dans les tartes meringuées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : lorsqu'elles sont cultivées sur des sols riches en azote (et en particulier lorsque ceux-ci sont cultivés inorganiquement), la plante a tendance à concentrer des niveaux élevés de nitrates dans ses feuillesµ{{{5(+)µ ; les feuilles sont parfaitement saines à tout autre momentµ{{{5µ.

Malva sylvestris , Mauve sylvestre
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (tendres) et fleur1 (dont bourgeons), fruit (jeunes (tendres et verts))1 et racine1 comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, fleurs, gousses, fruit.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
- feuilles consommées crues ou cuites (comme potherbe) ; mucilagineuse avec une saveur douce et plaisante, elles sont agréables dans les soupes où elles agissent comme un épaississant (cela donne au soupe une texture onctueuse) ; les jeunes feuilles font aussi un substitut très acceptable pour la laitue en salade ; feuilles utilisées comme substitut de thé, en Australie ;
-graines immatures - crues ; consommées localement ; utilisées comme collation, les graines ont une saveur agréable de noisette, mais elles sont trop fastidieuses/délicates à récolter pour la plupart des gens qui veulent en obtenir en quantité ;
-fleurs - crues ; ajoutées aux salades ou utilisées comme garniture ; un goût agréable, avec une texture semblable aux feuilles, elles font une garniture agréable et jolie dans le saladier ; elles sont également utilisées pour le thé.
La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : lorsqu'elles sont cultivées sur des sols riches en azote (et en particulier lorsque ceux-ci sont cultivés inorganiquement), la plante a tendance à concentrer des niveaux élevés de nitrates dans ses feuillesµ{{{5(+)µ ; les feuilles sont parfaitement saines à tout autre momentµ{{{5µ.

Note médicinale : ***

Manihot esculenta , Manioc

$1$1

Détails : Racine (racines {rhizomes} cuits {rôtis, bouillis...} [nourriture/aliment {comme légume}] ; et extrait rhizomes : fécule [nourriture/aliment {fausse céréale secondaire : farine} et base boissons/breuvages alcoolisées]) et feuille (jeunes feuilles {fraîches ou séchées} cuites [nourriture/aliment]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : racine, feuilles, légumes.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-racines consommées comme légume mais surtout source d'amidon ; les tubercules sont consommés après cuisson complète ; ils sont bouillis, rôtis ou transformés en farine ; l'amidon est utilisé dans les puddings, les soupes et quenelles ; une boisson alcoolisée est obtenue à partir de la fermentation des racines ;
-les jeunes feuilles sont comestibles après cuisson ; elles sont aussi parfois séchées et stockées ; feuilles cuites comme potherbe, brède ;
-les graines sont également consommées.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les sortes de manioc amers contiennent un poisonµ{{{0(+x)µ ; les rhizomes crus sont toxiques par la présence d'acide cyanhydriqueµ{{{27(+x)µ ; cette toxine est détruite par cuisson/chauffageµ{{{(dp*)(0(+x),27(+x))µ ; ce type de manioc doit être cuit, séché au soleil, trempé et cuit à nouveauµ{{{0(+x)µ.

Maranta arundinacea , Arrow-root
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 1,5°C

$1

Note : ****

Détails : Racine (rhizomes cuits {bouillis...} [nourriture/aliment {comme légume}] ; et extrait rhizomes : fécule [nourriture/aliment {fausse céréale secondaire : farine ; épaississant}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : rhizome, racine, légume.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-rhizomes consommés bouillis comme légume ; utilisés dans des soupes ou des sauces ; ils peuvent être simplement grattés et bouillis ;
-rhizomes sources d'amidon ; ils peuvent être utilisés pour la fabrication de farine ; il s'agit d'une farine féculent facile à digérer ; c'est est un bon épaississant dans les sauces ; les rhizomes frais peuvent être conservés pendant 7-8 jours ; ATTENTION : il est important de décoller les squames de la peau ou ils donnent un goût amer à l'amidon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Matteuccia struthiopteris , Fougère plume d'autruche
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -45,5°C

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (frondes enroulées {crosses} consommés [nourriture/aliment : crues ou cuites {grillées}]) et extrait racine : fécule [nourriture/aliment]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, racine, légume.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-frondes enroulées (crosses) consommées, localement, crues ou cuites (grillées) ; elles sont également utilisées comme potherbe (cuites dans des plats sautés et des soupes) ;
-la fécule des rhizomes est utilisée pour les nouilles.


Précautions

ATTENTION : bien que nous n'ayons pas trouvé de rapport de toxicité pour cette espèce, un certain nombre de fougères contiennent des agents cancérigènes donc une certaine prudence est souhaitable ; beaucoup de fougères contiennent également de la thiaminase, une enzyme qui prive le corps de sa vitamine B complexe ; en petites quantités, cette enzyme ne fera pas de mal aux gens qui ont une alimentation adéquate riche en vitamine B, cependant de grandes quantités peuvent causer des problèmes de santé graves ; l'enzyme est détruite par la chaleur ou le séchage complet, et donc la cuisson de la plante va supprimer la thiaminaseµ{{{5(+)µ. Plante protégée en France métropolitaineµ{{{TBµ.

Note médicinale : *

Medeola virginiana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

$1

Note : ****

Détails : Racine - crue ou cuite ; croquante et tendre avec l'arôme et le goût des concombres ; une saveur douce ; la racine mesure jusqu'à 8 cm de longµ{{{5(+).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Melilotus officinalis , Mélilot officinal

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes, dont pousses sèchées un ou deux jours ; cuites1(2*), confites (marinades)1)µ, fleur1 (tiges fleuries ; fraîches (cuites1) ou séchées), graines (jeunes et/ou tendres) et racine (séchées) partiellement/modérément comestibles (utilisées comme aromate)(1*).



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, racines, gousses/cosses, graines, épices.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles et les graines aromatisent le Gruyère ;
-les jeunes feuilles, avant la floraison, peuvent être ajoutées aux salades ou bouillies pendant 5 minutes ; elles sont utilisées comme assaisonnement avec du lapin cuit au four (ou comme potherbe ? (qp*)) ;
-les feuilles et les fleurs sont utilisées pour aromatiser les soupes, les ragoûts et les marinades ;
-les graines ont été ajoutées aux soupes et ragoûts comme assaisonnement.


Précautions

(1*)ATTENTION : toutes les parties de la plante sont plus ou moins toxiques : présence de coumarine (une dicoumarol ? (qp*)), une substance qui, lorsque la plante sèche, produit l'agréable odeur caractéristique de l'aspérule odorante (dite proche du foin frais et/ou de la vanille) ; en séchant et, plus encore, en se dégradant/moisissant, la plante produit/libère une quantité non négligeable de cette antivitamine K qui peut causer/provoquer/entrainer, des maux de tête, nausées, vertiges, états de somnolence et même, à fortes doses et/ou ingestion/consommation régulière, des dégâts irréversibles au foie et de graves hémorragies (en empêchant le sang de coaguler) ; il est donc fortement recommandé de ne pas utiliser de plante séchée ou, tout au moins, selon certaines règles/précautions [séchée partiellement/modérément (1 ou 2 jours), dans de bonnes conditions (à l'abris de l'humidité) puis utilisée avec parcimonie (comme aromate)]µ{{{(dp*)(0(5,+x),1,+x)).
(2*)les retirer après cuissonµ{{{1µ.

Note médicinale : ***

Menyanthes trifoliata , Menyanthe

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, feuilles - aromatisant, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les racines sont lavées à l'eau courante, pour enlever l'élément amer, puis broyées en farine laquelle est utilisée dans le pain ; elles sont séchées et moulues et lessivées et séchées ;
-les feuilles ont été utilisées comme un substitut pour le houblon dans le brassage ; les feuilles séchées sont brassées dans le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Mertensia maritima , Mertensie maritime

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, racines.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles charnues sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; elles sont souvent cuites avec des oeufs ;
-les tiges souterraines ou rhizomes sont consommés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Meum athamanticum , Fenouil des Alpes

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (fraîches : crues1/cuites1 et/ou aromatisantes1 ; ou séchées ; aromatisantes1)µ, fleur1 (boutons : crus1/cuits1 et/ou aromatisants1) et racine (jeunes et/ou tendres (avant la floraison) : cuites [froides ou chaudes]1) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : racines, feuilles, épice.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les racines et les feuilles ont un goût épicé ; elles sont écrasées et frottées/gommées contre de la viande de porc ou d'agneau avant la cuisson ; elles sont également utilisées pour aromatiser les soupes, les ragoûts et les plats de légumes ;
-les racines sont cuites et mangées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Mirabilis expansa , Mauka

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racines, tubercules, légumes.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-la racine tubéreuse est consommée ; elle est consommée comme tapioca / manioc ; elles sont séchées au soleil puis bouillies ou frites et aussi utilisées dans les soupes et les ragoûts ;
-les feuilles sont consommées en salade et sauces à base de piment ;
-elles sont aussi transformées en sucrerie en les enterrant dans une fosse où, elles sont posées entre des couches de paille d'orge et les sucres se concentrent (s'agit-il des feuilles ou des racines ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Mirabilis jalapa , Belle de nuit
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C, Zone 7 (-18 -12°C) pour la racine à 10/11 pour les parties aériennes.

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racines, tubercules, légumes.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles sont cuites et consommées comme nourriture d'urgence uniquement.
-les fleurs donnent un colorant rouge utilisé pour la coloration des aliments ; il est utilisé avec des gâteaux à base d'algues et de gelées ;
-les graines sont broyées et utilisées comme substitut du poivre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Momordica balsamina , Pomme de merveille

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruits, feuilles, graines, racines, légume.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les jeunes fruits sont cuits comme légume ; ils sont bouillis ou frits ; ils sont aussi consommés crus ; ils sont utilisés dans les ragoûts et pickles (marinades) ; ils sont utilisés comme aromatisants ;
-les jeunes feuilles et les vrilles sont utilisées comme potherbe ;
-les graines sont consommées après trempage dans de l'eau salée et cuisson.

Fruits consommés en Chine après élimination des eaux de cuisson. « Les fruits sont, à la rigueur, comestibles comme les Concombres » (Dic. sc. nat., t. V, p. 387.). A. Pailleux et D. Bois n'avaient pas de renseignements sur l'usage de la Pomme de merveille considérée comme plante potagère ; mais selon eux, elle pourrait sans doute être employée aux mêmes usages que les autres Margoses.


Précautions

cf. consommation
Momordica dioica ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, racines, feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les jeunes fruits sont cuits comme légume ou dans les currys ; le fruit mûr est mangé ;
-les racines tubéreuses sont également cuites comme légume ;
-les pousses et les feuilles tendres sont aussi consommées (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)).

Fruits consommés en Inde comme légume ; le jeune fruit est mangé par les Hindous. La racine est également comestible, mais celle de la plante femelle est plus grosse que celle de la plante mâle.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Moraea fugax ,
$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, bulbes, corme.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les racines bulbeuses sont consommées grillées, bouillies ou cuites avec du lait.

Les Hottentots en recueillent les bulbes et les liges, dont ils font des paquets. Ils les font cuire légèrement et les mangent. Selon Thunberg, cet aliment est d'un bon goût et fort nourrissant (Encycl. mêth.).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Moringa oleifera , Moringa
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/-2°C

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs, fruits, graines, racines, écorce, gousses, épice, légume.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les jeunes pousses et les feuilles sont consommées cuites ; elles sont consommées comme potherbes, brède, ou utilisées dans les soupes et les currys ; elles peuvent être séchées et stockées pour une utilisation ultérieure ;
-les fleurs sont également utilisées pour les currys ;
-les très jeunes longues gousses sont consommées cuites, en particulier dans les currys et la soupe ; elles sont également picklées ;
-les jeunes graines sont consommées grillées ou frites ;
-parfois, les racines sont utilisées comme substitut du raifort ;
-une gomme de l'écorce est utilisée comme assaisonnement ;
-l'écorce est utilisée pour le thé ;
-les racines, les feuilles, les fleurs et les fruits sont consommés cuits à l'eau et mélangés avec du sel et du piment ;
-l'huile extraite des graines est utilisée dans les salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Moringa ovalifolia , Moringa de namibie

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : écorce, tige, racines, feuilles, fruit.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-l'écorce, la tige et les racines sont consommées ;
-la racine est consommée crue ; la racine, bien que comestible, est aigre ; elle est assimilable au raifort ; elles sont également grillées ;
-les feuilles et les fruits sont consommés ; feuilles cuites (ex. comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Musanga cecropioides , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ***

Détails : -les racines aériennes, ainsi que les branches plus jeunes, sont réputées pour leur capacité à produire une grande quantité de sève potable ; on dit que «un demi-seau» peut être obtenu à partir d'un seul arbre pendant la nuit ; la sève est incolore, inodo


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : L'écorce est complexe en couches : couche externe gris clair, puis verte, blanche, rose, blanche, le tout devenant brun à l'exposition. La partie externe dégage un jus rouge-brun [332]. Cet exsudat est mélangé à de la bouillie de maïs puis mangé en pensant qu'il s'agit d'un galactagogue. Les femmes qui en prennent depuis plusieurs jours subissent une augmentation du flux de lait, et même celles qui n'ont pas d'enfant à allaiter peuvent ressentir un flux de lait [332]. La sève de cette plante a été étudiée et on a découvert qu'elle contenait l'hormone féminine ?strogène et un galactagogue qui peut stimuler l'écoulement du lait [332]. L'utilisation de cette plante pour traiter la dysménorrhée s'explique peut-être par la présence de ces hormones [332]. On dit que la plante possède certaines propriétés analgésiques et est utilisée dans le traitement de l'asthénie et de la perte d'appétit [332]. Fumigation de l'écorce et des feuilles, mélangé avec les feuilles d'Adenia lobata, agit comme un expectorant et un déshydrateur, il est administré aux nourrissons afin de soulager l'asthénie [332]. Une décoction d'écorce-macérat est utilisée comme traitement des troubles pulmonaires [332]. Cette décoction est également utilisée comme gargarisme pour traiter les maux de dents [332]. Une bande d'écorce chauffée est placée sur la région lombaire pour soulager le lumbago [332]. L'écorce de racine, associée aux noix de kola (Cola spp.), Est mâchée pour soigner la toux [332]. L'écorce obtenue à partir de callosités sur l'arbre est attachée sur des plaies où elle est censée effectuer une guérison rapide - bien que cela semble être un cas de traitement sympathique, peut-être a-t-elle une justification [332]. La sève des racines sur pilotis est considérée comme médicinale pour les femmes [332]. La sève des plus grosses racines se boit comme un galactagogue; purificateur de sang; nettoyer l'estomac; et pour le traitement de la blennorrhée, de la toux et des affections thoraciques [332]., La sève est appliquée comme un lavage pour les personnes atteintes de la maladie du sommeil; lèpre; les fièvres; et pour soulager les maux et les douleurs, l'asthénie, les rhumatismes, etc. [332]. Le jus de racine est utilisé dans une embrocation topique pour traiter la congestion pulmonaire [332]. La cendre des racines en poudre, mélangée à de l'huile de palme en une pâte, est appliquée comme pansement cicatrisant sur les plaies de circoncision [332]. Les bourgeons foliaires et inflorescents sont enfermés dans une gaine stipulaire rouge qui peut mesurer 20 cm de long. Cela attire l'attention, en partie, au moins, sur la théorie des signatures, pour le traitement des conditions gynécologiques. Pour hâter l'accouchement, la gaine entière est bouillie dans de la soupe est utilisée comme un puissant emménagogue [332]. Les feuilles sont une médecine populaire, en particulier pour traiter une gamme de plaintes féminines. Ils sont utilisés dans une ordonnance pour préparer une douche vaginale pour les menstruations douloureuses; tandis que les bourgeons pulpés sont donnés aux femmes atteintes de leucorrhée et d'autres affections vaginales [332]. Les bourgeons sont écrasés et bouillis dans de l'eau qui, après filtration, est prélevée par tirage et par lavement pour traiter les troubles abdominaux. Ils sont combinés avec l'écorce d'Uapaca guineensis; poivre (soit un piment rouge ou une autre graine piquante); sel et sol nouvellement déposé du sommet d'une termitière, puis bouillis - le liquide après filtrage est pris par voie orale pour traiter l'estomac enflé et les gonflements dans d'autres parties du corps. L'action est présumée diurétique [332]. Le bourgeon terminal est écrasé entier et pris, souvent avec la sève ajoutée, pour calmer les crises d'épilepsie et de folie, pour traiter la blennorrhée et les douleurs cardiaques [332]. La sève exprimée à partir du bourgeon est utilisée comme goutte d'oreille pour traiter les maux d'oreille et est appliquée par voie topique pour les gonflements localisés [332]. Les poils de l'intérieur de la stipule sont considérés comme bons pour la guérison des brûlures et des plaies [332]. Les chatons sont cuisinés avec des arachides (Arachis hypogaea) et sont pris pour faciliter l'accouchement [332].

Myrrhis odorata , Cerfeuil musqué

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (aromatisantes [cuites1, tisanes1]), fleur1 (aromatisantes [fruit]1 et/ou décoratives1)µ, fruit (graines immatures : crues1 et/ou aromatisantes1) et racine (jeunes et/ou tendres et épicées : cuites1 et/ou aromatisantes [liqueurs1, desserts1]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

N

Nelumbo lutea , Lotus jaune d'amérique

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, graines.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nelumbo nucifera , Lotus sacré

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, racine, tubercule, feuilles, étamines, rhizomes, graines - café, légume, fruit, fleur.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les graines sont consommées crues ou grillées ; les graines mûres sont préparées en retirant le tégument et la plumule intensément amère puis bouillies dans du sirop ; les graines légèrement immatures sont également consommées crues ; les graines peuvent être utilisées comme substitut du café ;
-les racines blanches ou rhizomes sont consommées crues avec de la viande ; elles peuvent aussi être bouillies, picklées (marinées), sautées ou conservées dans du sucre ; c'est aussi une source d'amidon ;
-les hampes florales sont cuites comme légume ; elles sont également consommées crues ;
-les jeunes feuilles tendres sont consommées avec une sauce savoureuse ; les feuilles sèches sont utilisées pour emballer les aliments et leur donner un arôme ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;
-le pollen et les étamines sont utilisées pour aromatiser le thé.

Ses rhizomes et ses graines sont employés dans la cuisine japonaise. On trouve sur les marchés du Japon, de même qu'en Chine, en Cochinchine et dans le royaume de Siam, des morceaux de rhizomes de Lotus, désignés sous le nom de Hasu-none. Le goût de ces rhizomes, quand ils sont cuits, rappelle celui de la Rave, du Cardon et du Céleri ; on les mange crus, cuits à l'eau et sous la cendre, bouillis ou frits comme les Salsifis ; on les réduit aussi en poudre qu'on fait sécher, et dont on se sert surtout pour les soupes ; on en retire une fécule de couleur blanc rosé qui est consommée dans les potages. Quant aux graines, qui ont un peu le goût de la Noisette et de l'Amande douce, elles sont alimentaires et les Japonais les mangent à leurs repas comme mets sucrés; on en fait des gâteaux et des pâtisseries.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Nepeta cataria , Cataire

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, herbe, racines, épices.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles séchées sont utilisées pour faire du thé ; elles ont un goût de citron et de menthe ; les feuilles et les pousses sont utilisées dans l'aromatisation et dans les soupes et les ragoûts ; elles sont également utilisées dans les sauces;
-les jeunes feuilles sont utilisées dans les salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Nervilia fordii ,
$1$1

Détails : Racine (racines [nourriture/aliment et/ou assaisonnement]) et feuille (idem racine) comestibles.



Plante entière, utilisée pour le thé ou cuite avec du porc pour du bouillon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nothoscordum gracile , Ail odorant

$1$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Nuphar advena ,
$1

Note : ***

Détails : «Les femmes indiennes arrachent ses racines et en recueillent de grandes quantités ; elles sont poreuses, de saveur douce et glutineuses ; on les mange généralement bouillies avec des oiseaux sauvages, mais souvent grillées. De grandes quantités de ces racines sont conservées dans les habitations, comme provision d'hiver.».


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Nymphaea alba , Nénuphar blanc

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, graines, pétioles (tiges des feuilles).
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-la racine peut être cuite et mangée après aromatisation ;
-les pétioles sont consommés crus en salade ;
-les graines sont séchées et consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Nymphaea pubescens ,
$1

Détails : Espèce de l'Inde, à racines comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nymphaea rubra ,
$1

Détails : Espèce de l'Inde, à graines et à racines comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nymphoides hydrophylla ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fruits, tiges.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-la plante entière, sauf les racines, se mange crue ou cuite ; feuilles utilisées comme potherbe ;
-les fruits mûrs sont consommés crus ou cuits.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

O

Ocimum americanum , Basilic pubescent

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, épice, légume, racine.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les graines sont trempées une nuit comme base pour une boisson rafraîchissante ; les graines sont mélangées à d'autres céréales pour faire du pain ;
-les feuilles sont transformées en une pâte avec des épices et consommée crue.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Oenanthe pimpinelloides , Oenanthe faux boucage

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles sont bouillies et utilisées dans les mélanges dans les ragoûts ; feuilles cuites comme potherbe.
-les racines sont également consommés.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Basse-Normandieµ{{{TBµ.

Oenanthe sarmentosa ,
$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, tige.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-racine cuite (bouillie) ; jeunes tubercules consommés par les Indiens ; une douce chair farineuse, la racine est très estimée dans les régions où elle est consommée ; un goût crèmeux lorsqu'elle est bouillie, avec un léger goût de persil ;
-jeunes tiges crues ou cuites.(1*)


Précautions

ATTENTION : la plante n'est pas reconnue comme étant toxiqueµ{{{240(+x)µ et bien qu'aucune mention spécifique de la toxicité n'ait été vu pour cette espèce, elle appartient à un genre qui contient un certain nombre de plantes très toxiques et donc une certaine prudence est conseillée. La plante est dite contenir le prétendu "psychrotrope" myristicineµ{{{5(+). Toutes les parties de la plante contiendraient des substances très toxiques selon Louis Bubenicek (Dictionnaire des plantes comestibles, réf."27") et d'autres sources ; cependant il s'agirait plutôt d'une confusions avec une autre espèce du même genre (ex. : Oenanthe crocata L., l'OEnanthe safranée, extrèmement toxique !), comme pourrait le faire penser les 3 nom botaniques identiques (Oenanthe sarmentosa Bol. ex S.Watson 1878, Oenanthe sarmentosa C.Presl ex DC. 1830 et Oenanthe sarmentosa Nutt. 1840), et/ou bien encore d'un autre comme l'Helosciadium (H. californicum étant parfois donné comme synonyme, cf. lien "FOOD")µ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : *

Oenothera biennis , Oenothère (ou énothère) bisanuelle
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (avant floraison ; cuites (plats chauds ou froids)1, feuille (avant floraison ; crues1 ou cuites1)µ, fleur1 (décoratives ; dont jeunes tiges florales (crues1 ou cuites1) ; dont bourgeons (décoratifs1 ou confits1)) et fruit (verts ; crus1 ou cuits1 ; dont graines mûres (céréale1)) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Ononis spinosa , Bugrane épineuse
Rusticité (résistance face au froid/gel) :

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes pousses), fleur1 (décoratives1) et racine (liqueurs1) comestibles (aromatisantes1).



jeunes pousses cuites comme potherbe? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Orchis mascula , Orchis mâle

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : le bulbe est une source de fécule comestible, après traitement et séchage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Orchis militaris , Orchis guerrier

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, tubercules.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les tubercules séchés sont cuits et mangés comme nourriture ;
c'est aussi la source d'une fine poudre blanche utilisée comme nourriture ; elle est utilisée pour faire des boissons ou du porridge (bouillie).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Origanum majorana , Marjolaine

$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, tubercules.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles épicées douces sont utilisées pour aromatiser les plats de viande ; elles sont utilisées dans les sirops, les ragoûts, sauces, soupes, saucisses, farces, etc... ; les feuilles sont utilisées pour le thé ;
-les graines aromatisent bonbons, boissons et produits à base de viande.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Ornithogalum umbellatum , Ornithogale à feuilles étroites
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-10

$1

Note : ***

Détails : Racines, bulbe.
Les bulbes peuvent être consommés crus ou cuits ; ils sont souvent grillés comme des châtaigne ; ils sont broyés et mélangés avec de la farine de céréales pour le pain.
Les fleurs ont été mangées cuites dans le pain.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : étant donné qu'ils contiennent des composants toxiques, les bulbes sont normalement bouillis avec plusieurs changements d'eau, avant d'être mangésµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *

Orogenia linearifolia ,
$1

Note : ****

Détails : Racine - crue ou cuite ; la racine crue a le goût de la pomme de terre ; un goût croquant agréable, bien que la peau extérieure ait un goût légèrement amer ; la racine est disponible à presque tout moment de l'année, son seul inconvénient est qu'elle est un peu petite et délicate à récolter en quantité.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Oxalis acetosella , Oxalis petite oseille

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (fraîches (crues ou cuites) ou séchées (aromatisantes), fleur (décoratives), racine (dont pétioles, aromatisantes) et fruit (aromatisants) comestibles.(1*)



Les feuilles sont consommées crues ou cuites comme potherbe ; elles ont une délicieuse saveur citronnée et font un encas rafraîchissant et désaltérant ; elles sont également ajoutées aux salades, soupes, sauces, etc... Les fleurs crues décorent et garnissent les salades. La plante séchée peut être utilisée comme un agent de caillage/coagulation (caille-lait) pour laits végétaux.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Note médicinale : **

Oxalis corniculata , Oxalide corniculée

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (fraîches (crues ou cuites) ou séchées (aromatisantes), fleur (décoratives), racine (dont pétioles, aromatisantes) et fruit (aromatisants) comestibles.(1*)



feuilles crues/cuites (ex. : comme potherbe) et/ou aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Oxalis purpurea , Oxalis des jardins à fleurs roses

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - saveur, tubercules, racine.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles sont utilisées pour parfumer les aliments ;
-les tubercules épluchés sont cuits et mangés.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : voir genreµ{{{(rp*)µ.

Oxalis subacualis , Vinagrillo

$1$1$1$1

Détails : Feuille (fraîches (crues1 ou cuites1) ou séchées (aromatisantes1)µ, fleur1 (décoratives1)µ, racine (dont pétioles, aromatisantes)1 et fruit (aromatisants1) comestibles.(1*)



feuilles crues/cuites (ex. : comme potherbe) et/ou aromatisantes.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Oxalis tetraphylla , Oxalide de Deppe
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1$1

Note : ***

Détails : Tubercules, racines, feuilles ;
-feuilles consommables en salade ou comme légume (ex. : potherbe), dans les soupes, par exemple. ;
-les fleurs sont utilisées en salade ou en mélange avec de la salade de maïs ;
-tubercules consommés après blanchiment ; les racines charnues sont cuites et servies comme des asperges.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : voir genreµ{{{(rp*)µ.

Oxalis tuberosa , Oca du pérou

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (fraîches (crues ou cuites) ou séchées (aromatisantes), fleur (décoratives), racine (dont pétioles, aromatisantes) et fruit (aromatisants) comestibles.(1*)



Les tubercules contiennent 10 à 12 pour 100 de fécule ; mais ils diffèrent essentiellement par leur qualité de ceux de la Pomme de terre ; ils sont d'une cuisson facile et fournissent un aliment sain, léger, assez agréable, d'une saveur un peu acide, que l'on peut leur ôter en les faisant cuire aux trois quarts dans une première eau. Les feuilles et les sommités des pousses peuvent remplacer l'Oseille, dont elles ont la saveur; à Lima, on les mange aussi en salade. La culture n'est pas difficile ; on peut avancer les tubercules sur couches, en mars, pour mettre en place au commencement de mai, ou les planter à demeure vers la mi-avril, ou encore faire sa plantation par boutures, qui reprennent avec une grande facilité. Une terre douce, légère et bien amendée est la meilleure. On butte régulièrement jusqu'en septembre, époque où les tubercules commencent à se former. On arrache ceux-ci le plus tard possible, lorsque les tiges ont été détruites par la gelée ; on peut alors couper les fanes et couvrir les touffes de feuilles sèches ; les tubercules se conservent et profitent même sous cette couverture, ainsi que l'a éprouvé M. Redouté. Arrachés, ils se gardent très bien pendant l'hiver, tenus en lieu sain et enterrés dans du sable très sec. Note de Weddell : « Je me hâte de dire que, à mon goût, ce légume est presque l'égal de la Pomme de terre lorsqu'il est convenablement préparé. La manière de cultiver l'Oxalis est bien connue ; je vais donc aborder sans préambule la question de traitement (préparation) que nécessitent les tubercules pour devenir comestibles : « Lorsqu'on arrache les Ocas, ils sont toujours plus ou moins acides ; cependant, leur degré d'acidité diffère avec les variétés. Ainsi, en thèse générale, les variétés blanches sont beaucoup moins acides que les variétés rouges. Quelle que soit, au reste, celle à laquelle on a affaire, l'exposition au soleil, suffisamment prolongée, détermine constamment la disparition ou la métamorphose plus ou moins complète de son principe acide. Il s'y passe, en un mot, quelque chose de tout à fait analogue à ce qui a lieu dans la maturation des fruits. Une Oca blanche (Oca bianca) ainsi traitée ne conserve plus aucune trace d'acidité et ne le cède en rien à une bonne Pomme de terre ; il y en a de tout aussi farineuses ; celles-ci ont un goût de Châtaigne qui est des plus agréables. L'exposition au soleil, qui a pour but seulement de détruire le principe acide des Ocas, doit durer de six à dix jours, et même un peu plus, selon la variété de l'Oca. L'opération se fait le mieux dans de grands sacs de laine. Les changements qui ont lieu dans le tissu des tubercules paraissent être facilités par ce moyen, et on peut les retourner plus commodément; mais le sac doit contenir assez peu de tubercules pour qu'ils ne forment, étant étalés sur le sol, qu'une couche très mince sous leur enveloppe. Lorsque l'exposition au soleil est prolongée beaucoup plus longtemps, pendant plusieurs mois par exemple, la maturation des tubercules va beaucoup plus loin. L'Oca perd alors la plus grande partie de ses sucs et prend la consistance d'un pruneau, tout en acquérant un goût sucré très prononcé ; c'est là ce qu'on appelle le Caui. Je n'ai pas besoin de dire que, dans les deux préparations dont il vient d'être question, il faut se garder de laisser geler les tubercules. La gelée est, au contraire, l'agent principal dans la préparation qui porte le nom de Caia ou Chuno de Oca. Celle-ci se fait comme le Chuno blanc des Pommes de terre, avec cette différence qu'après la congélation des tubercules on ne fait pas macérer ceux-ci dans une eau courante, mais dans de l'eau tranquille. Dans ces circonstances, l'Oca se corrompt en partie et conserve, lorsqu'elle est desséchée, une odeur et un goût que je me contenterai de comparer à ceux de quelques fromages. Les Indiens font une grande consommation de la Caia, qu'ils trouvent sans doute fort de leur goût. Quant à moi, je ne puis en aucune façon la recommander.
Feuilles crues/cuites (ex. : comme potherbe) et/ou aromatisantes.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Oxalis violacea ,
$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs, tiges, racines.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les feuilles sont aigres et peuvent être ajoutées aux salades ; ou cuites comme potherbe.
-les feuilles peuvent être trempées dans l'eau chaude pendant 10 minutes pour faire une boisson ;
-les fleurs, les tiges et les racines sont également consommées ;
-les bulbes sont consommés crus ou cuits.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : parce que la plante contient des oxalates, la manger sur de longues périodes peut réduire la capacité du corps à absorber le calciumµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *

P

Pachira aquatica , Marce
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1/-4°C (zone 9b à zone 10)

$1$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs, tiges, racines.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les graines sont cuites (bouillies, rôties ou frites) et mangées ; elles peuvent également être consommées crues ;
-les feuilles et les fleurs sont consommées comme légume ; feuilles cuites comme potherbe.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines sont revendiquées contenir des acides gras cyclopropéniques toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Pachyrhizus ahipa , Jicama des andes

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, cosse.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : inconnus ou indéterminés.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la graine et les parties vertes de la plante contiennent un insecticide (probablement la roténone) et peuvent être toxiques pour l'hommeµ{{{5(+)µ.

Pachyrhizus erosus , Jicama

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : pods (gousses/cosses), tubercules, racine, graines, prudence, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-le jeune tubercule est mangé cru ou cuit ; ils peuvent être bouillis, sautés, rôtis, braisés ou utilisés dans les soupes ; il peut également être picklés ; les tubercules peuvent être une source de fécule utilisée dans les crèmes et desserts ;
-les jeunes gousses peuvent être consommées (elles doivent être bien cuites).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les vieilles gousses et les graines matures peuvent être toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Pachyrhizus tuberosus , Dolic tubéreux

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, cosse.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : inconnus ou indéterminés.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la graine pourrait être toxiqueµ{{{5(+x)µ.

Paeonia lactiflora , Pivoine de chine

$1$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, graines, tige, peau des fruits - boisson.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-la racine est cuite et mangée dans la soupe ; l'écorce est enlevée et elle est séchée ;
-les graines sont réduites en poudre et mélangées avec du thé.
-la peau du fruit séché est utilisée pour une tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Panax ginseng , Ginseng

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, racines - thé.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : un thé est fait à partir de la racine ronde séchée ; la jeune racine tranchée est également consommée crue ou frite ou confite ; elle peut être utilisée dans les farces, les boissons gazeuses et les soupes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Panax pseudoginseng , San qi

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les jeunes feuilles et les pousses sont cuites comme légume (ex. : potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Panax quinquefolius , Ginseng à cinq folioles

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-un thé est fait à partir des feuilles et des racines ;
-la racine est confite et mâchée ; la racine est cuite à la vapeur pendant 4 heures dans de l'eau bouillante avant d'être séchée et emballée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Parkia biglobosa , Néré

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, racines, fruit, pods (gousses/cosses), écorce - arôme, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les graines sont normalement grillées ; elles sont ensuite meurtries/abîmées et laissées à fermenter dans l'eau ; elles sont ensuite lavées et réduites en poudre ; elle peut être stockée pendant de longues périodes ; les graines peuvent être transformées en fromage végétale ; celui-ci est utilisé comme épice dans les sauces et les soupes de saison ;
-la chair du fruit est comestible ; une boisson est également fabriquée à partir de la chair du fruit ;
-l'écorce est utilisée dans les relishs (condiment) et les chutneys comme un aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Parthenocissus quinquefolia , Vigne vierge vraie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1$1

Note : **

Détails : Fruit, racine, tige. Le fruit est consommé cru.
Les tiges sont épluchées puis bouillies.
La racine est utilisée cuite. Jeunes pousses consommées cuites localement.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : toutes les parties de la plante seraient plus ou moins toxiquesµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : **

Passiflora quadrangularis , Barbadine
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2°C (-1°C)

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruits, graines, légumes.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-parfois, le fruit vert est bouilli comme un légume ; il peut être utilisé dans les soupes ; il peut être coupé en morceaux et cuit dans du beurre avec du poivre et de la muscade ; autrement, le fruit est consommé mûr ; il peut être utilisé pour les jus de fruits, salades de fruits, tartes, gelées, boissons froides, sauces et vins.
-parfois, la racine gonflée est cuite et mangée comme un igname.


Précautions

cf. consommation
Pastinaca sativa , Panais (sauvage et cultivé)

$1$1$1$1

Détails : Graines (aromatisantes [condiment : crues, boissons]), feuille (jeunes et/ou tendres/molles (dont pointes et tiges) : crues ou cuites), racine (crues et/ou aromatisantes) et fleur (dont boutons ; aromatisantes et/ou décoratives) comestibles.(1*)



Racine brute/crue ; feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)le panais sauvage contient des furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles.
Toutes les parties de la plante peuvent sensibiliser la peau au soleil ;
de plus, un contact prolongé avec la plante (feuilles et tiges) ou le fait de peler les racines, suivi d'une exposition au soleil, peuvent provoquer des dermatites (photodermatites) (aiguës ? (qp*)) chez certaines personnes ;
en outre, ces toxines sont mutagènes (même en l'absence de lumière) et peuvent provoquer le mélanisme de la peau humaine.46
Cependant ces deux derniers points doivent concerner majoritairement les personnes sensibles de la peau et/ou manipulants régulièrement et/ou intensivement cette plante (ex : maraîchers).µ(dp*)µ

Pelargonium incrassatum , Géranium à senteur de citronnelle

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine (tubercules), fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les tubercules pelés sont consommés crus, cuits dans du lait ou cuits dans des cendres chaudes ; c'est un aliment de base.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium sidoides , Pélargonium du Cap

$1

Détails : Racine, tubercule. Pas plus d'informations ; son utilisation est sans doute plutôt médicinale. Partie utilisée : herbe. Usage : arôme/aromatisant ; produit : huile essentielle.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium triste , Géranium triste

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, tubercules, bulbe, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Perideridia gairdneri , Carvi de Gairdner

$1$1

Note : *****

Détails : Feuilles, racines. Les racines charnues sont consommés crus ou cuites ; en outre, elles sont séchées pour une utilisation ultérieure ; elles peuvent être utilisées dans les soupes. Racines consommées cuites, par les natifs ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Perideridia oregana ,
$1

Note : ***

Détails : Racine brute/crue


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Peucedanum macrocarpum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-10

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : -racine - crue ou cuite ; un aliment de base pour un certain nombre de tribus indiennes d'Amérique du Nord ; la racine est généralement pelée avant d'être cuite ou consommée tel quel ; elle peut être séchée et broyée en poudre, puis utilisée pour faire de


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Peucedanum ostruthium , Impératoire

$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, racines. Feuilles consommées localement comme légume (potherbe). Racines utilisées dans la préparation du gin et du fromage (comme aromatisant), en Suisse.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : Le contact cutané avec la sève de cette plante est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnes ; il est également indiqué contenir le prétendu "psychotrope" myristicineµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Parties utilisables : les feuilles, les graines, les racines. La racine contient une huile essentielle appelée "huile de benjoin français", qui rappelle l'angélique. Propriétés : les peucédans sont diurétiques, stomachiques et antiscorbutiques. Utilisation : infusion de feuilles et racines (de 15 à 30g/l)µ{{{{87µ.

Peucedanum palustre , Persil des marais

$1

Note : *

Détails : Racines, épice. Racines utilisées comme condiment (substitut de gingembre), localement.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention de la toxicité n'ait été vu pour cette espèce, le contact cutané avec la sève d'un certain nombre de membres de ce genre est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnes ; ils sont également dits contenir la prétendue "'psychotrope" myristicineµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *

Usages médicinaux : Parties utilisables : les feuilles, les graines, les racines. La racine contient une huile essentielle appelée "huile de benjoin français", qui rappelle l'angélique. Propriétés : les peucédans sont diurétiques, stomachiques et antiscorbutiques. Utilisation : infusion de feuilles et racines (de 15 à 30g/l)µ{{{87µ.

Phragmites australis , Roseau commun

$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (jeunes et blanches ; séchées (farine)), feuille (jeunes pousses (dont blanc à la base (cru ou cuit) ; dont extrait (jus, sirop))), graines (concassées (indéterminé)), dont germes) comestibles.



jeunes pousses crues ou cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phyla dulcis , Herbe à sucre des aztèques
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3/-4°C (et même jusqu'à-5°C ? (qp*))

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites ; et base boissons/breuvages et/ou assaisonnement {condiment}, édulcorant et masticatoire]) et racine (racines [masticatoire]) comestibles.(1*)



Feuilles, racines. la lippia contient un édulcorant 1.000 fois plus sucré que le saccharose.
Les feuilles peuvent être consommées en salade ou utilisées comme condiment ; elles sont mâchées pour leur saveur très douce.
Les racines à saveur de réglisse sont également mâchées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : pas plus d'informations à ce sujetµ{{{(rp*)µ.

Phyteuma orbiculare , Raiponce orbiculaire

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racine.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles et les racines charnues sont consommées en salade et aussi cuites comme légume ; feuilles cuites comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phyteuma spicatum , Raiponce en épi

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille1, fleur1 et racine1 comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pimpinella major , Grand Boucage

$1$1

Note : *

Détails : Racines - huile, arôme. Une huile essentielle à partir de la racine est utilisée comme aromatisant dans les bonbons, liqueurs, etc... ; racine de la variété bleue utilisée pour colorer les liqueurs. Graines utilisées localement comme condiment.


Précautions

ATTENTION : à la lumière, possible photosensibilité des personnes à peau claire. Prudence nécessaire étant donné que pimpinella contient des huiles essentielles et des saponinesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Pimpinella saxifraga , Petit boucage

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes, dont tiges : crues1 ou cuites1)µ, fleur1 (ombelles : décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, fruit (aromatisants (dont tisanes, huiles, desserts1)) et racine1 (cuites (soupes)1) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Plantago coronopus , Plantain corne de cerf

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres de préférence , graines (aromatisantes (blé tendre)1 ; dont extrait (huile)1) et racine (cuites1) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Plantago lanceolata , Plantain lancéolé

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres de préférence , graines (aromatisantes (blé tendre)1 ; dont extrait (huile)1) et racine (cuites1) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Plantago major , Plantain officinal

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres de préférence , graines (aromatisantes (blé tendre)1 ; dont extrait (huile)1) et racine (cuites1) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Plantago media , Plantain intermédiaire

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres de préférence , graines (aromatisantes (blé tendre)1 ; dont extrait (huile)1) et racine (cuites1) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Platanthera mandarinorum ,
$1

Détails : Racine (racines charnues cuites [nourriture/aliment et/ou assaisonnement]) comestible.



Racines charnues ("and the attached crowns"), cuite.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Plectranthus barbatus ,
$1

Détails : Cette plante est cultivée dans le Deccan, pour ses
racines charnues que les indigènes font mariner.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Polygala amara , Polygala amer

$1$1

Détails : Parties utilisables : les racines et les jeunes feuilles.
Utilisation : on peut l'ajouter comme condiment à diverses salades ou pour renforcer le thé vert.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vu pour cette espèce, au moins un membre de ce genre est dit être toxique en grandes quantitésµ{{{5(+)µ.

Usages médicinaux : Propriétés : expectorant, diurétique, fortifiant, stomachique. Galactogène, il favorise la sécrétion lactée. Utilisation : décoction de feuilles et de racines (40g/l)µ{{{87µ.

Polygala chamaebuxus , Polygale faux-buis

$1$1

Détails : Parties utilisables : les racines et les jeunes feuilles.
Utilisation : on peut l'ajouter comme condiment à diverses salades ou pour renforcer le thé vert.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vu pour cette espèce, au moins un membre de ce genre est dit être toxique en grandes quantitésµ{{{(dp*)(5(+))µ.

Usages médicinaux : Propriétés : expectorant, diurétique, fortifiant, stomachique. Galactogène, il favorise la sécrétion lactée. Utilisation : décoction de feuilles et de racines (40g/l)µ{{{87µ.

Polygala nana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-24°C

$1

Détails : Racines mâchées pour la saveur, ou trempées dans l'eau chaude pour le thé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : comme le genre peut être émétique et médicinale, la prudence est recommandéeµ{{{26µ.

Polypodium vulgare , Polypode commun

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, rhizome.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les racines sont utilisées pour obtenir de la farine pour le pain ou le porridge (bouillie) ; les rhizomes sont également mâchés bruts/crus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Portulaca grandiflora , Pourpier à grandes fleurs

$1$1$1

Note : **

Détails : Graines consommées en farine. Parties aériennes de la plante consommées crues ou cuites. Racines consommées localement comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Potamogeton crispus , Potamot crépu

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (crues1 ou cuites1) et racine (jeunes et/ou tendres, cuites1) comestibles.(1*)



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Potentilla anserina , Potentille ansérine

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes, crues1/cuites1, tisanes1)µ, fleur1 (pétales : décoratifs1) et racine (fraîches : crues1/cuites1, confites1 ; ou séchées : farine1) comestibles.



jeunes feuilles crues, cuites (ex. : comme potherbe) ou en tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Potentilla erecta , Tormentille

$1$1

Note : *

Détails : Racine, rhizomes. Les racines sont utilisées pour le thé ; rhizome consommé comme légume après nombreux lavages à l'eau ; les racines sont bouillies pour enlever le tanin sous forme d'une sorte de gomme et les racines sont ensuite mangées ; elles sont également ajoutées à la vodka russe.
Les jeunes pousses sont utilisées dans les salades.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Potentilla pacifica ,
$1

Détails : Racines cuites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Primula veris , Primevère officinale

$1$1

Note : ***

Détails : fleurs, feuilles - crues ou cuites, transformées en sirop ou utilisées localement comme succédané du thé. Les feuilles et fleurs peuvent être consommées crues ou cuites comme pour la primevère élevée (Primula eliator), la primevère acaule (Primula vulgaris) et Primula juliae. Les feuilles sont meilleures lorsqu'elles sont jeunes et apportent une note légèrement anisée un peu piquante (que l'on retrouve en plus fort dans les racines) dans une salade composée. Après le printemps, il vaut mieux les cuire en soupe ou en légume mais de préférence avec d'autres plantes car elles sont parfois un peu fortes. La friture les rend croustillantes à souhait. Elles flétrissent lorsque la plante a formé ses graines. Les fleurs sont consommées en salade mêlées à d'autres fleurs et interviennent dans différents breuvages (thés, tisanes, infusions, sirops ; aromatisation du vin et des vinaigres). Elles décorent les plats chauds ou froids et sont également utilisées confites au sucre en pâtisserieµ{{{wiki.



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, épice, feuilles - thé, nectar.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les fleurs sont ajoutées aux salades ; elles sont également utilisées dans les conserves et pickles ; elles sont également utilisées pour les vins et pour le thé ; les fleurs ont également été confites ;
-les jeunes feuilles sont consommées crues en salade et cuites comme potherbe et utilisées comme un substitut pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : ce sont les mêmes que ceux de la primevère commune et de la primevère élevée : •les fleurs, adoucissantes et calmantes, sont utilisées dans des mélanges pectoraux ; •les feuilles sont anti-ecchymotiques ; •toute la plante et particulièrement la racine ont des propriétés analgésiques, antispasmodiques, diurétiques et expectorantesµ{{{wikiµ.

Primula vulgaris , Primevère commune

$1$1

Note : ***

Détails : Les feuilles sont consommées cuites ou crues en salade. Elles sont meilleures lorsqu'elles sont jeunes et apportent une note légèrement anisée un peu piquante (que l'on retrouve en plus fort dans les racines) dans une salade composée. Après le printemps, il vaut mieux les cuire en soupe ou en légume mais de préférence avec d'autres plantes car elles sont parfois un peu fortes. La friture les rend croustillantes à souhait. Les fleurs sont consommées crues en salade, mêlées à d'autres fleurs et interviennent dans différents breuvages (thés, tisanes, infusions, sirops ; aromatisation du vin et des vinaigres). Elles décorent les plats chauds ou froids et sont également utilisées en conserve, confites au sucre (fermentées avec de l'eau et du sucre) en pâtisserie.



Fleurs, feuilles, nectar.
-jeunes feuilles consommées cuites ou crues en salade ; les feuilles sont utilisées dans les soupes ;
-les fleurs sont consommées crues en salade ; elles sont également cuites (ex. : comme potherbe) ou utilisées en conserve ; les fleurs sont fermentées avec de l'eau et du sucre ;
-feuilles et fleurs transformées en sirop ou utilisées localement comme succédané du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Ce sont les mêmes que celles de la primevère officinale et de la primevère élevée : les fleurs, adoucissantes et calmantes, sont utilisées dans des mélanges pectoraux ; les feuilles sont anti-ecchymotiques ; toute la plante et particulièrement la racine ont des propriétés analgésiques, antispasmodiques, diurétiques et expectorantesµ{{{wikiµ.

Proboscidea althaeifolia , Corne du diable

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, graines, pods (gousses/cosses).
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Prosopis pallida ,
$1$1

Note : **

Détails : Fruit (graines) et racine comestibles.



Graines, racines. Les racines des jeunes plants sont rôties et mangées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Psoralea castorea ,
$1

Note : ****

Détails : Racine - crue ou cuite ; une bonne taille ; la racine peut également être séchée et moulue en poudre puis utilisée dans des soupes ou avec des céréales pour faire du pain, etc..


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique de toxicité pour cette espèce n'ait été trouvée, au moins certains membres de ce genre contiennent des furanocoumarines, ces substances peuvent provoquer une photosensibilité chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Psoralea esculenta , Pomme blanche

$1

Note : *****

Détails : Racines tubéreuses consommées localement comme légume.


Précautions

ATTENTION : cette espèce contient des furanocoumarines ; ces substances peuvent causer une photosensibilité chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Psoralea hypogaea , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1

Note : ****

Détails : Racine - crue ou cuite ; riche en amidon ; la racine peut également être séchée, broyée en poudre et utilisée dans des soupes ou avec des céréales pour faire du pain, etc. ; la racine mesure jusqu'à 60 mm de long et 15 mm d'épaisseur ; la racine était une importante source de nourriture pour les Indiens d'Amérique du Nord.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique de toxicité pour cette espèce n'ait été trouvée, au moins certains membres de ce genre contiennent des furanocoumarines, ces substances peuvent provoquer une photosensibilité chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Pueraria montana ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : Du thé est réalisé à la fois à partir des racines et des fleurs ; les feuilles peuvent être cuites et consommées comme des épinards, et la fécule de la racine peut également être consommée comme nourriture ; en fait, les racines peuvent atteindre la taille d'un homme et c'était la fécule alimentaire de base en Chine et au Japon jusqu'à l'arrivée de la patate douce (Duke II, 136).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La fécule issue de la racine permet de faire un merveilleux bouillon contre le froid, la grippe et la congestion généraleµ{{{288(+)µ

Pueraria tuberosa , Patal kumdha

$1

Note : **

Détails : Racines consommées localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

R

Ranunculus repens , Renoncule rampante

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuilles, racine. Feuilles consommées comme légume (ex: comme potherbe). Graines consommées bouillies. Rhizomes consommés localement comme légume. Le genre a également été utilisé comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : présence de protoanémonine, une toxine vésicante (irritante) responsable de l'âcreté des renonculacéesµ{{{(dp*)µ ; les feuilles sont âcres et toxiques en l'absence de traitement{{{µ0(+)(dp*)µ (ébullition et changement d'eau, ou séchage) ; voir fiche "protoanémomine", pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : *

Raphanus sativus , Radis

$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, feuilles, herbe, fruit, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les jeunes racines tendres sont principalement consommées crues ;
-les feuilles sont consommées cuites ; jeunes feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe, brède) ;
-les racines et les graines sont picklées ;
-les jeunes gousses peuvent être consommées en salade ; ou cuites comme des haricots.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Reichardia picroides , Reichardie fausse-picride

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racine.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les jeunes feuilles sont utilisées dans les salades et aussi dans les soupes ; jeunes feuilles cuites comme potherbe ;
-les racines sont également consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Reynoutria multiflora , Renouée multiflore
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7

$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : rhizome, racine.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : le grand rhizome souterrain est utilisé comme nourriture.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Le rhizome est également utilisé comme médicamentµ{{{~~0(+x)µ.

Rheum officinale , Rhubarbe officinale

$1$1

Note : *

Détails : Tige de feuille, racine. Les rhizomes séchés sont utilisés pour faire des vins toniques et autres boissons alcoolisées (attention : l'alcool est une cause de cancer) . Des extraits de la racine sont utilisés pour aromatiser des toniques amers (bitter tonics), boissons, sirops et produits de boulangerie. Pétioles (pédoncules foliaires) consommés en confiture.


Précautions

ATTENTION : les feuilles sont toxiques par les fortes concentrations d'oxalates (acide oxalique) solubles contenuesµ{{{~~0(+x),{{{~~5(+x),{{{~~27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Rheum x hybridum , Rhubarbe (cultivée)
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

$1

Note : ****

Détails : Usages : Les pétioles charnus sont coupés en morceaux et cuits en compote dans du sucre. Le produit obtenu se mange tantôt comme garniture avec un aliment de base et de la viande, tantôt en dessert sucré, ou sous forme de tartes ou de confitures. Certains y ajoutent de la chaux pour réduire l?acidité, mais cela fait aussi disparaître le goût. Les espèces sauvages de Rheum, mais aussi la rhubarbe, sont utilisées en médecine traditionnelle en Asie pour faire baisser la pression artérielle et le cholestérol, freiner la progression de la néphropathie diabétique et soigner les lésions cérébrales. Propriétés : La composition nutritionnelle de la rhubarbe crue, par 100 g de partie comestible, est de : eau 93,6 g, énergie 88 kJ (21 kcal), protéines 0,9 g, lipides 0,2 g, glucides 4,5 g, fibres 1,8 g, Ca 86 mg, Mg 12 mg, P 14 mg, Fe 0,2 mg, Zn 0,1 mg, vitamine A 102 UI, thiamine 0,02 mg, riboflavine 0,03 mg, niacine 0,30 mg, folate 7 ?g, acide ascorbique 8 mg (USDA, 2002). Son goût agréablement acidulé est dû à la présence d?acides malique, oxalique et citrique ainsi que d?aldéhydes et d?acides en C6, saturés et insaturés. La rhubarbe contient de l?acide oxalique libre. La teneur en oxalate varie entre les cultivars et les échantillons. Sur 71 génotypes de rhubarbe, la teneur moyenne en oxalate soluble dans l?eau sur la base de la matière sèche était de 3,1% (1,6?6,0%), et celle d?oxalate total de 5,9% (3,2?9,2%) ; la teneur moyenne en malate était de 21,0% (12,2?29,2%). Consommée en quantités modérées, pas plus de quelques fois par semaine, la rhubarbe est sans danger pour la santé. Des anthocyanines dans le jus des pétioles sont responsables de sa coloration rouge. Un composant antinutritionnel commun chez les espèces de Rheum est l?anthraquinone, qui est mutagène, mais on n?a détecté aucune preuve de mutagénicité dans les pétioles de rhubarbe. Les concentrations d?anthraquinone sont plus élevées dans les limbes des feuilles et dans les racines.



Pétioles (pédoncules/tiges foliaires), légume. Les pétioles acides sont consommés après cuisson avec du sucre. Ils sont également utilisés dans les sauces et les tartes.


Précautions

ATTENTION : les feuilles sont toxiques par les fortes concentrations d'oxalates (acide oxalique) solubles contenuesµ{{{~~0(+x),{{{~~5(+x),{{{~~27(+x)µ ; ceux-ci peuvent bloquer certains minéraux (en particulier le calcium) dans le corps, ce qui conduit à une carence nutritionnelle ; cuire la plante réduira la concentration d'acide oxalique. Un autre rapport indique que la concentration d'acide oxalique est la même dans les tiges et les feuilles et que ce n'est pas l'acide oxalique qui les rend toxiques ; il affirme que toutes les propriétés toxiques des feuilles sont plus susceptibles d'être dûes à la présence de glycosides. Les personnes ayant une tendance aux rhumatismes, à l'arthrite, à la goutte, aux calculs rénaux ou à l'hyperacidité devraient prendre des précautions particulière si elles incluent cette plante dans leur alimentation, car celle-ci peut aggraver leur étatµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Rhodiola rosea , Rhodiole russe

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racines, turion.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les jeunes feuilles succulentes et les pousses sont consommées crues en salade ou cuites à la vapeur et servies comme légume (ex. : potherbe) ; elles peuvent également être picklées ou servies dans de l'huile ;
-les turions peuvent être cuits et mangés comme des asperges ;
-les racines sont bouillies, assaisonnées avec du beurre et servies avec de la viande ou du poisson.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Rhus glabra , Sumac glabre

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, herbe, épices feuilles, graines.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les baies sont consommées ; elles peuvent être séchées ; elles sont utilisées pour faire une boisson aigre ; les fruits sont meurtris dans l'eau, puis le liquide pressé à travers un tissu et du sucre est ajouté ;
-les jeunes pousses crues sont consommées comme salade ; jeunes pousses également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;
-les racines pelées sont consommées crues.


Précautions

Risque de confusion avec d'autres espèces de Sumac dont les fruits sont toxiquesµ{{{(dp*)(Wiki)µ.

Note médicinale : ***

Rhus pulvinata ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : Les rapports suivants font référence à R. glabra, mais ils sont presque certainement applicables à cette espèce : -fruits - crus ou cuits ; le fruit est petit avec très peu de chair, mais il est produit en panicules assez grandes et est donc facilement récolté ; lorsqu'il est trempé pendant 10 à 30 minutes dans de l'eau chaude ou froide, il donne une boisson très rafraîchissante de type limonade (sans aucun pétillant bien sûr) ; le mélange ne doit pas être bouilli car cela dégagera des acides tanniques et rendra la boisson astringente ; -racine - pelée et consommée crue ; ce rapport doit être traité avec une certaine prudence en raison d'une éventuelle toxicité ; -jeunes pousses - pelées et consommées crues ; ce rapport doit être traité avec une certaine prudence en raison d'une éventuelle toxicité.


Précautions

ATTENTION : il y a des suggestions que la sève de cette espèce peut provoquer une éruption cutanée chez les personnes sensibles, mais cela n'a pas été prouvéµ{{{5(K)µ.

Ricinus communis , Ricin

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuilles, huile, PRUDENCE, POISON, racines, graines. Populaire dans de nombreux villages de Papouasie-Nouvelle-Guinée (PNG) affirmant/assurant manger les graines, cuites. Apparemment, certains types moins toxiques se produisent.
Les feuilles ont été enregistrées comme mangées. Les racines sont également comptabilisées être consommées crues. La graine contient 35 à 55% d'une huile comestible ; celle-ci doit être raffinée avant utilisation ; elle est utilisée en cuisine, par exemple en addition de beurre et de noix pour aromatiser les aliments, y compris les produits de boulangerie ; la graine est une riche source de phosphore, dont 90% est sous forme phytique. Les fruits sont utilisés pour les pickles.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante est normalement enregistrée comme mortellement toxique, principalement les graines, et ne devrait donc jamais être consommée crueµ{{{0(+x)µ ; la plante entière est très toxique, même une graine a été connue pour être mortelle pour les enfants ; le tégument contient un poison extrêmement violent qui était autrefois utilisé par le KGB pour disposer de leurs ennemis ; les feuilles ne sont que légèrement toxique ; le principe toxique est soluble dans l'eau et ne se trouve donc pas dans l'huileµ{{{5(+)µ ; les poisons sont détruits par la chaleurµ{{{0(+x)µ ; les graines contiennent des composés très toxiques en partie détruits par la chaleurµ{{{27(+x)µ ; douleurs abdominales, crampes, nausées, perte de liquide et d'électrolytes ; possible présence d'allergènes ; ne pas utiliser pendant la grossesse étant donné que cela peut provoquer l'accouchement prématuré et une fausse coucheµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Rubus occidentalis , Framboisier noir

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, pousses, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les fruits sont consommés crus ; ils sont également séchés ou utilisés dans les confitures, gelées, tartes, sorbets, appertisés ou transformés en vinaigre ; ils sont mis en conserves ;
-les jeunes pousses sont consommées comme la rhubarbe ;
-les feuilles et l'écorce des racines sont utilisées pour le thé ; les feuilles fanées ne doivent pas être utilisées ; elles doivent être fraîches ou sechées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rumex acetosa , Oseille commune

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (dont pointes des tiges), graines (tisanes ; dont germes) et racine comestibles.(1*)



Les feuilles sont consommées crues ou cuites ; elles peuvent être mangées seules, elles sont alors désaltérantes, ou ajoutées aux salades, utilisées comme légume-feuille / légume vert / potherbe, en purée (ex. : substitut d'épinard) ou encore dans les soupes ; elles ont une délicieuse saveur citronnée, aimée par la plupart des gens qui les essaient ; l'oseille peut être assez envahissante en quantité et est plus généralement utilisée comme assaisonnement dans les salades composées ; les feuilles peuvent aussi être séchées pour une utilisation ultérieure . Les fleurs sont cuites et consommées comme un légume ou utilisées comme garniture. La racine cuite est séchée, broyée en une poudre et transformée en nouilles. Les graines sont utilisées crues ou cuites ; elles sont broyées en une poudre et mélangées à d'autres farines pour faire du pain? ; la graine est facile à récolter, mais elle est plutôt petite et délicate à utiliser. Le jus des feuilles peut être utilisé comme un agent de caillage/coagulation de lait (caille-lait).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température de celle-ci80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Note médicinale : ***

Rumex patientia , Oseille épinard

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racines, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les jeunes feuilles sont consommées comme légume (ex. : comme potherbe, substitut d'épinard) ; elles sont cuites ou ajoutées aux soupes ;
-les racines sont douces et sont mangées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante entière contient des oxalates (acide oxalique) pouvant provoquer des troubles chez les personnes sensiblesµ{{{(dp*)(5(+x),27(+x))µ ; cf. fiche toxine pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : *

S

Sagittaria cuneata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-9

$1

Note : ****

Détails : Racine - crue ou cuite ; légèrement amers crus, les tubercules torréfiés ont un goût sucré ; les tubercules trouvés à l'extrémité sont les meilleurs ; une fois détachés des racines, les tubercules remontent à la surface de l'eau et sont ensuite facilement ramassés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sagittaria latifolia , Sagittaire à larges feuilles

$1

Note : *****

Détails : Rhizomes consommés localement comme légume. Les racines sont généralement grosses comme des oeufs de poule. Elles sont grandement estimées quand elles sont crues, mais contiennent un suc laiteux amer, qui ne plaît pas à l'homme civilisé. Ce défaut, toutefois, disparaît lorsqu'on les fait bouillir, et la cuisson les rend douces et agréables. Elles sont considérées comme excellentes lorsqu'elles sont cuites avec de la viande fraîche ou salée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sagittaria macrophylla , Sagittaire du Mexique

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, tubercules, racines, rhizomes.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires : inconnus ou indéterminés ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sagittaria sagittifolia , Flèche d'eau

$1$1

Note : *****

Détails : Rhizomes consommés comme légume grillés ou bouillis. Kaempfer (Amoenitatum exotic., fasc. V. p. 827) cite la Sagittaire en usage comme aliment au Japon : Siko
Omodaka, Sagittaria aquatica minor latifolia, à racine comestible nommée Bossai, dont le vrai nom est Siroquai. S'agit-il bien de cette espèce ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salicornia europaea , Salicorne

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, tiges, graines, graines - huile, racines, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les racines sont picklées et également utilisées brutes ;
-les jeunes tiges peuvent être consommées comme légume et le goût est celui des asperges ; elles sont utilisées crues en salade, cuites comme potherbe, marinées, ajoutées aux soupes ou utilisées comme garniture ; pour les pickles, les pousses sont cuites dans leur propre eau salée, puis mis dans de l'huile épicée ou du vinaigre ;
-les graines riches en protéines sont consommées ; elles peuvent être raffinées en huile comestible de haute qualité.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sanguisorba officinalis , Grande pimprenelle

$1$1$1

Note : **

Détails : Racine (jeune et/ou tendre, fraîche : crues1 ou cuites1 ; ou séchées : aromatisantes (spiritueux1, farine1)), feuille (dont pointes ; aromatisantes (dont tisanes)1 ; dont jeunes et/ou tendres : crues1/cuites1 et/ou confites1; dont extrait : jus1) et fleur1 (inflorescences en boutons : crues1/cuites1 ; et/ou aromatisantes1 ; dont extrait : jus (limonade)1) comestibles.



jeunes feuilles crues, cuites (ex. : comme potherbe, confites ou comme aromate.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Sapindus saponaria , Noyer de lavage
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1°C zone 10

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, racine, feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont bouillies dans de l'eau et la solution est mélangée avec de la farine de millet.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les plantes contiennent des saponinesµ{{{(dp*)µ.

Saponaria officinalis , Saponaire officinale

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, racine.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-la racine est utilisée comme un agent émulsifiant dans la fabrication de confiseries ; elle donne une texture mousseuse ; elle est également ajoutée à l'Halava de graines de tournesol ;
-les fleurs sont parfois ajoutées aux salades.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elle peut être toxiqueµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Sassafras albidum , Laurier des Iroquois
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -24°C (premiers dégâts/dommages à partir de -20°C)

$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : pousses, feuilles - aromatisant.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-l'huile des racines est utilisée pour aromatiser la racinette ;
-les racines sont ajoutées au sirop d'érable et infusées dans un thé ;
-l'écorce épicée du tronc et des racines est séchée et utilisée pour l'aromatisation ;
-les feuilles sont utilisées pour le thé ; elles sont également ajoutées aux soupes ; les jeunes pousses sont consommées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : le safrole, qui donne de la saveur à la racinette, peut causer le cancer, mais c'est seulement le quatorzième cancérogène parmi les éthanols de la bière ordinaireµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Schoenoplectiella articulata ,
$1

Détails : Base des tiges d'Automne et racines consommées crues ou cuites, à l'état frais.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Schoenoplectus acutus , Scirpe aigu
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-25°C)

$1$1

Détails : Racine (fraîches et blanches (cuites1)µ, ou séchées (farine1)) et graines (crues1) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Scolymus hispanicus , Chardon d'Espagne

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racine, légume, tiges, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-la racine épaisse peut être préparée de la même manière que les salsifis ; elle peut être consommée bouillie, en purée, ou cuite au four ; elle est utilisée comme substitut de café ;
-les jeunes feuilles peuvent être cuites et consommées (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; les pétioles sont blanchis et consommés dans les salades ; ils sont également cuits et préparés avec de l'huile d'olive, du sel et du vinaigre ;
-les fleurs sont utilisées pour falsifier le safran.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Scorzonera hispanica , Scorsonère

$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, racine, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-elle peut être consommée crue, en salade ou cuite comme un légume ;
-les racines sont épluchées et trempées avant la cuisson pour enlever le goût amer ; les racines grillées sont utilisées comme substitut de café ;
-les feuilles sont utilisées dans les salades (ou cuites, ex. comme potherbe ? (qp*)).
-les pétales de fleurs peuvent être parsemés sur une salade.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Scorzonera undulata , Scorsonère délicieuse [subsp. deliciosa]

$1$1$1

Note : **

Détails : Fleurs, racines, feuilles. Plante consommée localement comme légume ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sechium compositum ,
$1$1$1

Détails : Mêmes utilisations que Sechium edule :
Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, graines, racines, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les fruits sont comestibles cuits ; ils peuvent être picklés, cuits au four, cuits à la vapeur, ou utilisés pour faire des beignets et des desserts ;
-les jeunes pointes des feuilles (brèdes) sont consommées comme potherbe ;
-les graines peuvent être consommées cuites ; elles sont souvent frites ;
-les racines charnues peuvent être mangées cuites ; elles peuvent être bouillies, cuites au four ou frites ; de la fécule peut être extraite de celles-ci.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sechium edule , Chayotte

$1$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, graines, racines, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les fruits sont comestibles cuits ; ils peuvent être picklés, cuits au four, cuits à la vapeur, ou utilisés pour faire des beignets et des desserts ;
-les jeunes pointes des feuilles (brèdes) sont consommées comme potherbe ;
-les graines peuvent être consommées cuites ; elles sont souvent frites ;
-les racines charnues peuvent être mangées cuites ; elles peuvent être bouillies, cuites au four ou frites ; de la fécule peut être extraite de celles-ci.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sedum telephium , Orpin

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (charnues (dont pointes de tiges et pousses ; crues1 ou cuites1) ; dont extrait (jus)1) et racine (tubercules cuits1) comestibles.



jeunes pousses crues ou cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Silybum marianum , Chardon-Marie

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : tiges, feuilles, racines, bourgeons de fleur, huile.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les piquants doivent être retirés puis les feuilles peuvent être consommées crues en salade ou cuites (ex. : comme potherbe) ; elles sont utilisées dans les ragoûts ;
-les jeunes tiges sont pelées, bouillies et mangées ;
-les bases des capitules peuvent être mangées ;
-les racines peuvent être cuites et mangées ; elles sont utilisées comme aliment de famine après ébullition dans l'eau ;
-les graines contiennent une huile grasse comestible ; elles peuvent également être grillées et utilisées comme substitut de café.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : dans les sols fertiles , les plantes peuvent contenir des niveaux élevés de nitrates qui sont toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *****

Sium sisarum , Chervis

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, feuilles, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les petites, douces, racines charnues sont consommées ; elles sont cuites et du beurre est ajouté ; elles sont également utilisées dans les soupes et les ragoûts ; elles sont normalement grattées plutôt que pelées et du jus de citron est ajouté pour empêcher la décoloration ;
-les jeunes feuilles et les pousses peuvent être blanchies et mangées en salade ; elles sont parfois utilisées comme un substitut de café ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Smallanthus sonchifolius , Poire de terre

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : tubercules, feuilles, racine, jus, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les racines sont douces et souvent consommées crues ; avant cela, elles sont laissées pour quelques jours au soleil pour permettre à la peau de se ratatiner ; elles peuvent être tranchées et ajoutées aux salades ; la pulpe râpée peut être pressée à travers un tissu pour faire une boisson ; le jus peut être concentré en blocs de sucre ; elles peuvent également être cuites ;
-la tige principale est également consommée comme légume ;
-les feuilles sont également consommées (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)) ou utilisées comme succédané de thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Smilax anceps ,
$1$1$1

Détails : Feuilles, racine, racine tubéreuse - arôme, fruit, légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Smilax aristolochiifolia ,
$1

Note : **

Détails : Les extraits de racine sont utilisés pour aromatiser les boissons gazeuses, les glaces, les confiseries et les produits de boulangerie ; la racine a un goût amer de réglisse. Additifs alimentaires : arôme/aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Smilax china , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-9

$1$1$1

Note : ****

Détails : -racine - cuite ; riches en amidon, les grosses racines charnues peuvent être séchées et broyées en poudre ; la racine est récoltée en coupant les plus grosses racines près de la couronne et en laissant pousser les plus petites racines ; -jeunes pousses e


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Smilax officinalis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : **

Détails : La racine a été utilisée comme ingrédient dans la bière de racine et d'autres boissons, où elle est appréciée pour ses propriétés moussantes et non pour ses propriétés aromatisantes.


Précautions

ATTENTION : aucune toxicité ou effet secondaire connu n'a été documenté pour la salsepareille ; cependant, l'ingestion de fortes doses de saponines peut provoquer une irritation gastro-intestinaleµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : La racine de salsepareille a longtemps été utilisée comme médecine traditionnelle en Amérique centrale et du Sud, où elle est employée dans le traitement de l'impuissance sexuelle; rhumatismes et douleurs articulaires; maux de tête; le rhume; les affections cutanées, y compris la lèpre; et comme tonique général en cas de faiblesse physique [318]. La plante est devenue populaire comme remède à base de plantes dans de nombreuses régions du monde et des recherches considérables ont été menées sur les composés médicalement actifs de la racine. Les composés actifs les plus importants dans la racine sont une gamme de stéroïdes végétaux et de saponines; les autres composés présents comprennent les flavonoïdes [318]. Il a été démontré que les saponines facilitent l'absorption par l'organisme d'autres médicaments et composés phytochimiques, ce qui explique son histoire d'utilisation dans les formules à base de plantes comme agent de biodisponibilité et pour améliorer la puissance et l'effet d'autres herbes [318]. La recherche clinique a validé l'utilisation traditionnelle de la salsepareille pour les affections cutanées telles que le psoriasis, l'eczéma, l'acné et la lèpre. Dans une étude clinique portant sur 92 patients, il a été rapporté que l'utilisation de la racine améliorait les lésions de psoriasis dans 62% des cas et les lésions complètement éliminées dans 18% des cas. On pense que les propriétés de nettoyage du sang de la racine en sont largement responsables, et en particulier la sarsaponine stéroïde, dont il a été démontré qu'elle élimine les endotoxines du sang [318]. L'utilisation efficace de la salsepareille dans le traitement de la lèpre a été documentée dans un essai sur l'homme de 1959 [318]. L'efficacité de la salsepareille dans le traitement de l'acné chez les adolescents causée par un excès d'androgènes a également reçu un soutien expérimental [318]. Il a été établi que les flavonoïdes de la salsepareille ont des activités de modulation immunitaire et de protection hépatique [318]. Des observations cliniques en Chine ont démontré que la salsepareille était efficace (selon des tests sanguins) dans environ 90% des cas aigus et 50% des cas chroniques de syphilis [318]. D'autres études ont montré les propriétés antibiotiques, antifongiques et antimycobactériennes de la racine [318]. Son activité anti-inflammatoire a été démontrée dans plusieurs études in vitro et in vivo [318]. Il a été rapporté que la racine exerce une activité stimulante sur les reins chez l'homme et, dans la néphrite chronique, elle augmente l'excrétion urinaire d'acide urique [318]. Les saponines et les stéroïdes végétaux trouvés dans de nombreuses espèces de plantes (y compris la salsepareille) peuvent être synthétisés en stéroïdes humains tels que les ?strogènes et la testostérone. Cette synthèse n'a jamais été documentée comme se produisant dans le corps humain - seulement en laboratoire [318]. Les stéroïdes sarsasapogénine et smilagénine auraient la capacité de traiter la démence sénile, le dysfonctionnement cognitif et la maladie d'Alzheimer. Cependant, aucune étude pour étayer ces affirmations n'a encore été publiée dans des articles évalués par des pairs [318] Dans l'herboristerie moderne, la racine est considérée comme anodyne, antibactérienne, antibiotique, antifongique, anti-inflammatoire, nettoyant pour le sang, dépurative, diaphorétique, diurétique, digestive , fébrifuge, hépatique et tonique [318]. Grâce à sa réputation de purificateur de sang, la racine est utilisée depuis longtemps pour la syphilis et d'autres maladies sexuellement transmissibles dans le monde. Il est également utilisé dans le traitement d'affections telles que la goutte, la syphilis, la gonorrhée, les rhumatismes, les plaies, l'arthrite, la fièvre, la toux, la scrofule, l'hypertension, les troubles digestifs, le psoriasis, les maladies de la peau et le cancer [318]. La racine est également largement disponible dans les magasins d'aliments naturels, avec une variété de comprimés, de capsules et de produits de teinture vendus aujourd'hui. Il peut être trouvé, seul ou en tant qu'ingrédient dans divers remèdes à base de plantes, où il est recommandé pour les troubles de la peau, l'amélioration de la libido, l'équilibre hormonal et les formules de nutrition sportive. Il est également couramment utilisé dans les préparations à base de plantes comme synergiste ou aide à la biodisponibilité - car on pense que les saponines de la racine de salsepareille augmentent l'absorption d'autres produits chimiques dans l'intestin [318].

Smilax pseudochina , Salsepareille fausse squine

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racine.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-la racine est bouillie et mangée.
-les jeunes pousses sont utilisées comme une asperge.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Smilax purhampuy , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ***

Détails : Des extraits de racines sont utilisés pour aromatiser les boissons gazeuses, les glaces, les confiseries et les produits de boulangerie.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : La salsepareille équatorienne (les racines et le rhizome) est une herbe douce, âcre et altératrice qui réduit l'inflammation, contrôle les démangeaisons, améliore la digestion et l'élimination et est antiseptique [238]. Il s'agit de l'une des trois espèces (les autres sont S. Aristolochiifolia et S. regelii) qui ont acquis une grande réputation au 17ème siècle comme panacée [238]. Ils ont été largement importés en Europe jusqu'au début du XXe siècle, date à laquelle leur réputation plutôt surfaite s'était quelque peu affaiblie. Cependant, les plantes ont un certain nombre d'avantages médicinaux importants - en particulier, leurs racines contiennent des saponines stéroïdiennes qui sont un traitement efficace pour de nombreux cas de psoriasis; ils ont également des effets hormonaux et peuvent améliorer la fertilité chez les femmes souffrant de dysfonctionnement ovarien [238]. Les rhizomes sont altératifs, digestifs, fébrifuges [46, 238]. Une décoction est utilisée dans le traitement de la fièvre, des troubles digestifs, des troubles rénaux et de la gonorrhée [46]. Il est également utilisé contre le scrophulus, les maladies de la peau et les rhumatismes [46].

Smyrnium olusatrum , Maceron

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : tiges, feuilles, épice, racine.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les graines peuvent être utilisées pour aromatiser ou comme substitut du poivre ; elles ont une saveur de céleri et sont également utilisées dans les soupes et les ragoûts ;
-les jeunes pousses et les pétioles sont blanchis et utilisés dans les salades ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;
-les racines sont bouillies et servies avec de l'huile ou utilisées dans les soupes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Solanum ajanhuiri , Pomme de terre amère

$1

Note : **

Détails : Racine. Les tubercules nécessitent d'être préparés sous forme de chuño pour pouvoir être consommés.


Précautions

(1*)ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum brevicaule , Pomme de terre sauvage

$1

Détails : Tubercules, racine.


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum chaucha , Pomme de terre sauvage

$1

Note : *

Détails : Racine, tubercule. Bouilli, frit ; bon pour des "papas a la huancaína" (pommes de terre à la manière de Huancayo) ; petits tubercules utilisés pour la fécule de pomme de terre ; temps de cuisson : court à intermédiaire.


Précautions

(1*)ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum commersonii , Pomme de terre sauvage

$1

Détails : Tubercules, racine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Solanum curtilobum , Pomme de terre sauvage

$1

Note : **

Détails : Racine, tubercule. Presqu'exclusivement utilisé pour la transformation de la fécule de pomme de terre ; les tubercules sont congelés, décongelés et séchés ; cela supprime les glycoalkaloides qui les rendent amers ; le produit transformé est appelé chuno ; le chuno blanc est obtenu par la congélation, l'épluchage, le trempage et le séchage au soleil ; pour le chuno noir, les pommes de terre ne sont pas trempées ; ils sont souvent utilisés dans les soupes et les ragoûts et combinés avec de l'orge et des herbes. Soupes (feuilles et tubercules) ; temps de cuisson : intermédiaire (soupes).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum demissum , Pomme de terre sauvage

$1$1

Détails : Tubercules, racine, fruit. Les tubercules sont cuits et mangés ; ils sont ajoutés aux soupes et ragoûts ; ils ajoutent/apportent de la saveur.
Les fruits mûrs sont également cuits et mangés comme un bonbon ; ils n'ont pas besoin d'avoir du sucre d'ajouté.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Solanum jamesii , Pomme de terre sauvage du Colorado

$1

Note : **

Détails : Racine, tubercule. Les tubercules sont comestibles malgré leur teneur en solanine qui leur donne amertume et astringence ; les indiens Hopis et Navajos les consomment crus ou cuits (bouillis) avec de l'argile saline pour contrecarrer les effets de la solanine ; ils peuvent être stockés ou tranchés, séchés et broyés en farine.


Précautions

(1*)ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum juzepczukii , Pomme de terre amère

$1

Note : **

Détails : Racine, tubercule. Les tubercules sont congelés, décongelés et séchés ; cela supprime les glycoalkaloïdes qui les rendent amers ; le produit transformé est appelé chuno ; celui-ci est ajouté aux soupes et aux ragoûts ; il peut être transformé en un dessert sucré avec des fruits et de la mélasse. Les tubercules sont récoltés puis exposés au froid toute la nuit pendant plusieurs nuits avant d'être pressés et séchés ; ils sont ensuite transformés en chuño ou farine et consommés sous forme de pain ; le chuno blanc est lavé après congélation alors que le chuno noir ne l'est pas. Presque exclusivement utilisé pour la fabrication de chuno. Soupes (feuilles et tubercules). Temps de cuisson : intermédiaire (soupes).


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum maglia , Pomme de terre sauvage

$1

Note : **

Détails : Tubercules, racine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Solanum phureja , Pomme de terre créole

$1

Détails : furejja (ay), chaucha (qu), furejja (qu), chaucha (es), criollo (es), papa criolla (es), papa fureja (es,pe), phureja (es)



Partie(s) comestible(s) : racine, tubercule.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires : inconnus ou indéterminés.


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum stenotomum , Pomme de terre sauvage

$1$1

Détails : Racine, tubercules. Bouilli ; excellent pour la pachamanca (fosse-cuisson) ; soupes (feuilles et tubercules) ; temps de cuisson : court à intermédiaire.


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum stoloniferum , Pomme de terre sauvage

$1

Détails : Racine, tubercule. Les petits tubercules sont consommés crus, bouillis, cuits au four ou rôtis, comme des pommes de terre. Ils sont bouillis avec de l'argile. Solanum stoloniferum est une pomme de terre sauvage comestible commune des Etats-Unis et du Mexique qui a un goût de châtaigne ; elle est utilisée pour la nourriture aux Etats-Unis et peut être consommée crue ou cuite ; elle est également consommée par les Indiens Tarahumara, dans l'état de Chihuahua, au Mexique, et au Nouveau-Mexique.

Lorsqu'elles sont consommées crues les pommes de terre sont mélangées avec de l'argile. Un rapport indique que, après chaque bouchée de pomme de terre crue, une personne prend une petite bouchée d'argile blanche pour contrecarrer l'effet astringent désagréable dans la bouche.


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, elle appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum tuberosum , Pomme de terre

$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : tubercules, racines, légume, prudence.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les tubercules sont cuits et mangés ; ils sont également frits, mis en conserves et transformés en fécule ; les tubercules sont bouillis, cuits au four, rôtis, transformés en purée, et utilisés dans les soupes, les ragoûts, les boulettes, les pancakes/crêpes et les salades de pommes de terre ; les pommes de terre sont également utilisées pour les boissons alcoolisées (attention : l'alcool est une cause de cancer) ;
-les feuilles tendres sont également parfois consommées ; elles sont utilisés dans la soupe.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ :les tubercules et les feuilles vertes sont toxiques ; ils contiennent un alcaloïde toxique (la solanine) ; les tubercules doivent être cuitsµ{{{0(+x)µ.

Solanum verrucosum , Pomme de terre sauvage

$1

Détails : Tubercules, racines. Les tubercules sont cuits et mangés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Solidago canadensis , Verge d'or du Canada

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, graines, racines.
-les feuilles peuvent être utilisées pour le thé ;
-les graines sont consommées ;
-les racines sont consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Sonchus arvensis , Laiteron des champs

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les jeunes feuilles, recueillies avant l'apparition des fleurs, peuvent être ajoutées aux salades ou cuites pendant 5-10 minutes (ex. : comme potherbe) ;
-les racines sont utilisées en tant que substitut pour le café.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Sonchus asper , Laiteron épineux

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (tendres ; tiges)1, fleur1 et racine1 comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Sonchus oleraceus , Laiteron maraîcher

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, feuilles, baies, fruit, légume, tiges, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les feuilles tendres sont cuites et consommées comme légume (ex. : comme potherbe) ; elles sont également utilisées dans les salades ;
-les jeunes tiges sont épluchées et bouillies et consommées ;
-les racines sont également utilisées comme nourriture.

ATTENTION : certaines formes et espèces sont amères.



Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Sophora sericea ,
$1

Note : ***

Détails : Racine. Racines consommées localement par les Indiens.


Précautions

ATTENTION : la plante contient de la cytosine, qui ressemble à la nicotine et est toxique de la même manière ; la graine est toxiqueµ{{{5(+)µ.

Sorghum halepense , Houlque d'Alep

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, racines, céréale.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les graines sont utilisées en période de pénurie ; les graines sont utilisées pour préparer de la farine ; celle-ci est souvent mélangée avec d'autres farines ; elles sont également utilisées pour la bière.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante peut contenir du cyanure, mais celui-ci est détruit par la cuissonµ{{{0(+x)µ.

Sparganium erectum , Rubanier d'eau

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (pousses = base des tiges (crues, en petites quantités (aromatisantes), ou cuites), dont jus) et racine (jeunes et blanches (fraîches et cuites, ou séchées (farine)) comestibles.



Bases des tiges crues/cuites (ex. en salades ou comme légume : potherbe ou substitut d'asperge) et/ou aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Stachys floridana , Crosne de Floride
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -17/-18°C

$1

Détails : Tubercules comestibles. Racines crues ou cuites, croustillantes dans les salades, très appréciées dans les sautés. Certains disent que la saveur des tubercules est proche des choux-fleurs alors que je me penche vers le jicama. La texture, cependant, est comme celle d'un radis. Saveur désagréable très prononcée ou, au contraire, très goûteux (cf. lien "Dave's Garden"), ils ne laissent pas indifférents.... Les feuilles et les pousses de la plante peuvent également être consommées crues ou cuites. Ils ont, cependant, plutôt un goût de moisi/renfermé et sont meilleurs en mélange avec d'autres légumes verts. Les Indiens auraient mangé des graines comme un aliment de famine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Usages médicinaux : Les racines ont également des composés chimiques qui ont "une activité antioxydante"µ{{{26µ.

Stachys palustris , Épiaire des marais

$1$1$1

Détails : Racine (tendres ; fraîches (cuites) ou sèches (farine)), feuille (tendres, dont tiges (avant floraison ; dont pointes et bases) ; cuites) et graines (aromatisantes (épice)) comestibles.



feuilles cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Stachys sylvatica , Épiaire des bois

$1$1

Détails : Feuille (dont base des tiges) et racine comestibles



Les feuilles, au parfum désagréable de prime abord, révèlent une odeur et de cèpe lorsqu'elles sont malaxées ; feuilles fraîches, séchées ou marinées (dans de l'huile), crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sympholoma graveolens ,
$1

Note : ****

Détails : Racine - crue ou cuite ; une saveur de carotte douce et agréable.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Symphytum officinale , Consoude officinale

$1$1$1

Note : ***

Détails : fleur1 (dont bourgeons ; crues1 ou cuites1)µ, feuille (tendres/souples (dont jeunes tiges et pousses défibrées ; crues1 ou cuites1) ; dont extrait (jus)1) et racine (fraîches (crues1 ou cuites1) ou séchées (café1)) comestibles.(1*)



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Symphytum tuberosum , Consoude tubéreuse

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les feuilles sont utilisées dans les soupes de légumes ; feuilles cuites comme potherbe ;
-les racines sont torréfiées puis broyées et utilisées comme substitut de café.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

T

Tacca leontopetaloides , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-8

$1$1$1

Note : ****

Détails : La racine est une riche source d'amidon ; elle peut être consommée crue ou grillée, ou l'amidon peut être extrait ; les tubercules ont des yeux, une peau jaune pâle et une chair terne-blanchâtre, et sont généralement amers et presque non comestibles lorsqu'ils sont crus ; l'amidon, appelé arrowroot de Tahiti (ou Fidji), est facile à extraire et est utilisé dans les pains ou les soupes, il peut être mélangé avec des papayes, des bananes et des citrouilles, aromatisé à la vanille et au citron, et cuit en poi ; un bon lavage est essentiel en raison de la présence de la substance amère (taccalin) que l'on dit toxique ; pour obtenir l'amidon, les tubercules sont pelés, râpés et la pulpe résultante lavée à l'eau plusieurs fois, enfin dans un tamis ou un chiffon ; la solution aqueuse d'amidon est collectée et les grains d'amidon sont déposés, collectés et séchés au soleil ; comme plante cultivée, le tubercule peut mesurer de 5 à 10 cm de long, avec des rapports non confirmés indiquant qu'il peut atteindre la taille d'une noix de coco. Le tubercule féculent est mangé. Les tubercules sont grattés et écrasés dans de l'eau froide pendant 4 à 5 jours. Il est ensuite préparé comme du sagou. Autrement dit, le tubercule est normalement gratté en petits morceaux puis lavé à l'eau. L'amidon est filtré et laissé se déposer. L'amidon est lavé plusieurs fois pour se débarrasser de l'amertume qui est commune à cette plante. Pour obtenir de l'amidon blanc propre, le tubercule doit être soigneusement pelé. L'amidon peut être suspendu dans un chiffon pour permettre à l'eau de s'écouler, puis il peut être séché au soleil. Une fois sec, l'amidon d'arrow-root en poudre fine se conservera bien dans un pot scellé. L'amidon d'arrow-root est insipide. Les feuilles ont été enregistrées comme consommées en Afrique. Le fruit jaune est également mangé par les enfants à certains endroits. Les graines sont comestibles.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la racine non traitée est considérée comme toxique dans certaines régionsµ{{{5(+)µ.

Taraxacum erythrospermum , Pissenlit lisse

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, racine.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires : inconnus ou indéterminés ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe, brède.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Taraxacum obovatum , Pissenlit luisant

$1$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, racine.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles près de la base sont consommées crues en salade ou cuites comme potherbe, brède.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Taraxacum officinale , Pissenlit

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes (dont blanchies (en culture et/ou cuisson)), fleur (dont bourgeons, ligules (pétales) et tiges) et racine (fraîches (crues ou cuites) ou séchées (torréfiées : café)) comestibles.(*)



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe, brède (brèdes l'astron)).

Les jeunes pousses se consomment en salades. Elles se récoltent avant la floraison. Les meilleures poussent sur les sols sablonneux. C’est l'ingrédient principal de la salade au lard ardennaise.

Les racines se mangent crues, bouillies ou revenues à la poêle pour en faire diminuer l'amertume. On en prépare un café de pissenlit après torréfaction. Elles se récoltent pendant le repos végétatif de la plante.

Les boutons floraux se conservent dans du vinaigre ou du sel. Ils se consomment comme les câpres. Ils peuvent également être poêlés.
Les capitules servent à préparer un sirop, un vin ou encore une confiture. On n'utilise que les parties jaunes sans les bractées ni les tiges. On en tire également le « vin de pissenlit ».



Précautions

(1*)ATTENTION : en situation marécageuse (bord de russeau, prairie humide,etc..) et à proximité de bovins et, plus particulièrement, d'ovins, la plante est susceptible de porter la fasciolose (fasciolase ou distomatose hépatique), une maladie parasitaire provoquée par un ver plat, appelé couramment douve ou distome, dont le plus courant est la douve du foie

Comme le cresson, elle ne doit donc pas être consommée crue en cas de risque dû à la proximité de pâturages.

Le lait de pissenlit aurait provoqué la mort de deux enfants à l'été 1927µ{{{~~Wiki(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Thladiantha dubia , Thladianthe douteuse
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3 à 10 (zone 7 pour l'espèce type)

$1$1$1

Note : *

Détails : Fruit, feuilles, racine. Les jeune fruits sont parfois consommés.
Les jeunes pousses sont consommées.
Les racines, qui ressemblent à une carotte, sont consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Thlaspi arvense , Tabouret des champs

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Graines (extrait (huile)1)µ, racine (avant la floraison ; cuites1)µ, fleur1 (dont bourgeons et tiges florales (partie supérieure) ; crues (aromatisantes1) ou cuites1) et feuille (crues1 ou cuites1) comestibles.



feuilles crues ou cuites comme potherbe


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Trachystemon orientalis , Bourrache orientale

$1

Détails : Étiolées dans le sol, les feuilles de cette plante vivace (envahissante par ses racines) servent à préparer la dolma (sorte de brède) en Turquie.
Superbe vivace cultivée pour ses tiges et ses jeunes feuilles à butter au début du printemps pour les faire blanchir. Très surprenante, sa magnifique fleur bleue a la saveur iodée typique des bourraches, mais vient s´y ajouter une incroyable note sucrée apportée par la très importante quantité de nectar qu´elle contient.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tragopogon porrifolius , Salsifis cultivé

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, feuilles, pousses, légumes.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les racines blanches sont consommées bouillies, cuites ou en soupe ;
-les jeunes feuilles sont comestibles ; elles peuvent être consommées crues ou utilisées pour aromatiser les autres aliments (les morceaux coupés se décolorent rapidement avant la cuisson, sauf stockés dans de l'eau avec un peu de jus de citron ajouté) ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;
-les racines torréfiées ont été utilisées comme succédané de café identique à la chicorée ;
-le jus durci obtenu à partir des tiges cassées peut être mâché ; le latex peut être utilisé comme le lait.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Tragopogon pratensis , Salsifis des prés

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont jeunes pointes et tiges ; crues1 ou cuites1)µ, fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes1 ; dont bourgeons (crus1 ou cuits1)), et racine (cuites1) comestibles.



feuilles et pointes crues ou cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Trichosanthes kirilowii ,
$1$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, huile, racine.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-la racine de amidonnée est pelée, coupée en tranches, trempée dans des changements répétés d'eau pendant cinq jours jusqu'à ce qu'elle se désintègre, puis écrasée en une pulpe qui est utilisée dans des gâteaux cuits à la vapeur ;
-la pulpe du fruit est également consommée ;
-les jeunes pousses sont cuites et consommées comme légume (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Triteleia grandiflora , Tritéléia à grandes fleurs

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, bulbe, cosses.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les bulbes peuvent être mangés crus, mais sont meilleurs préparés ; les tubercules cuits peuvent être séchés et stockés ;
-les jeunes cosses peuvent être consommées crues ou cuites comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tropaeolum brachyceras ,
$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tropaeolum tricolor ,
$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tropaeolum tuberosum , Capucine tubéreuse

$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, tubercules, feuilles, fleurs, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les tubercules sont consommés après cuisson pendant 10 minutes ; ils sont souvent édulcorés ; ils peuvent être ajoutés à des ragoûts ; ils sont durcis au soleil puis lyophilisés puis bouillis comme les pommes de terre ; ils peuvent être cuits puis congelés ;
-les jeunes feuilles tendres et les fleurs sont également consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tsuga canadensis , Pruche
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 2

$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, écorce, feuilles - huile.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-l'écorce intérieure était cuite et mangée ;
-les jeunes pousses sont utilisées pour le thé ; elles sont aussi ajoutées à la racinette (ou "root beer") et à la bière d'épinette ;
-les jeunes feuilles et les rameaux sont la source d'une huile utilisée pour aromatiser les gommes à mâcher, crèmes glacées, boissons gazeuses et les bonbons ; elles sont également mélangées avec du sirop d'érable.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Tulbaghia violacea , Tulbaghie violacée (Tulbabghia violacée)

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, racine.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les feuilles et les fleurs sont utilisées comme la ciboulette ;
-les bulbes sont utilisés comme des oignons de printemps.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tulipa agenensis , Tulipe d'Agen

$1

Détails : Bulbes, racines. Les bulbes sont consommés crus ou grillés. Le germe (bouton intérieur) du bulbe doit-il être enlevé ? (qp*)
Les fleurs sont-elles également comestibles ? (qp*).(1*)


Précautions

ATTENTION : bien qu' aucun rapport de toxicité n'a été enregistré pour cette espèce, les bulbes et les fleurs d'au moins un membre de ce genre ont été connus pour causer une dermatite chez les personnes sensiblesµ{{{(dp*)(5(+))µ ; certaines personnes sont très allergiques aux tulipes : problème de dermatite commun chez les fleuristes appelé "doigts de tulipes". Manger trop de bulbes de tulipes peut causer une indigestion. Le germe (bouton intérieur) du bulbe de certaines espèces -peut-être tous - est toxiqueµ{{{(dp*)(26)µ.

Tulipa clusiana , Tulipe de l'Écluse
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -39°C

$1

Détails : Racines, bulbes. Les bulbes sont consommés en période de disette. Le germe (bouton intérieur) du bulbe doit-il être enlevé ? (qp*)
Les fleurs sont-elles également comestibles ? (qp*).(1*)


Précautions

ATTENTION : bien qu' aucun rapport de toxicité n'a été enregistré pour cette espèce, les bulbes et les fleurs d'au moins un membre de ce genre ont été connus pour causer une dermatite chez les personnes sensiblesµ{{{(dp*)(5(+))µ ; certaines personnes sont très allergiques aux tulipes : problème de dermatite commun chez les fleuristes appelé "doigts de tulipes". Manger trop de bulbes de tulipes peut causer une indigestion. Le germe (bouton intérieur) du bulbe de certaines espèces -peut-être tous - est toxiqueµ{{{(dp*)(26)µ.
Plante protégée en France métropolitaineµ{{{TBµ.

Tulipa gesneriana , Tulipe de Gesner
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -40°C (zone 3-9)

$1

Note : *

Détails : Racines, bulbes. Les bulbes sont consommés en période de disette ; bulbes - cuits ; ils peuvent être séchés et broyés en une poudre puis mélangés avec des céréales lors de la fabrication de pain etc.. ; bulbes cuits après l'enlèvement de la peau extérieure et bouton de fleur intérieure.
Fleurs crues ou cuites.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : le bulbe et les fleurs ont été connus pour causer des dermatites chez les personnes sensibles, mais jusqu'à cinq bulbes par jour peuvent être consommés sans mauvais effetµ{{{5(+)µ ; certaines personnes sont très allergiques aux tulipes : problème de dermatite commun chez les fleuristes appelé "doigts de tulipes". Manger trop de bulbes de tulipes peut causer une indigestion. Le germe (bouton intérieur) du bulbe de certaines espèces -peut-être tous - est toxiqueµ{{{(dp*)(26)µ ; certaines personnes ont eu de fortes réactions allergiques aux pétales ; si le fait de les toucher provoque une éruption cutanée, des engourdissements, (etc...), ne les mangez pas ! Si vous avez des doutes, ne manger pas la fleurµ{{{300µ, ni le bulbeµ{{{(dp*)µ

Tussilago farfara , Tussilage

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes1)µ, fleur1 (dont bourgeons)1 et racine1 comestibles.



Les fleurs sont excellentes en salade. Leur tige est juteuse, légèrement sucrée et aromatique. Idem pour les jeunes feuilles. Plus caoutchouteuses, les feuilles plus âgées seront de préférence cuites (ex. : comme potherbe.

Avec les cendres des feuilles séchées, on a confectionné un substitut du sel qui présente l'intérêt d'être beaucoup plus riche en chlorure de potassium qu'en chlorure de sodium et, par conséquent, d'être très apprécié des personnes qui doivent suivre un régime sans sel. On le prépare en faisant d'abord sécher les feuilles puis en les faisant brûler (à l'extérieur, il va de soi) par petites quantités dans un récipient de métal. On recueille les cendres que l'on tamisera ensuite et conservera dans un contenant hermétique.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Typha angustifolia , Massette à feuilles étroites

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes pousses (blancs semblables aux poireaux) ; crues1 ou cuites1)µ, racine (cuites (préparation)1)) et fleur1 (inflorescences grattées (cuites1) ; pollen (farine1) comestibles.



jeunes pousses crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Typha davidiana ,
$1$1$1$1

Note : ****

Détails : -racines - crues ou cuites ; elle peut être bouillie et mangée comme des pommes de terre ou macérée puis bouillie pour donner un sirop sucré. ; la racine peut également être séchée, broyée en poudre, puis utilisée comme épaississant dans les soupes, etc.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Typha latifolia , Typha
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-25°C

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes pousses (blancs semblables aux poireaux) ; crues1 ou cuites1)µ, racine (cuites (préparation)1)) et fleur1 (inflorescences grattées (cuites1) ; pollen (farine1) comestibles.



jeunes pousses crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Typha laxmannii , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : -racines - crues ou cuites ; elles peuvent être bouillies et mangées comme des pommes de terre ou macérées puis bouillies pour donner un sirop sucré ; les racines peuvent également être séchées, broyées en poudre, puis utilisées comme épaississant dans le


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Typha orientalis ,
$1$1$1$1

Note : ****

Détails : -racines - crues ou cuites ; elles sont généralement pelées avant utilisation ; les racines peuvent être bouillies et mangées comme des pommes de terre ou macérées puis bouillies pour donner un sirop sucré ; elles peuvent également être séchées, broyées e


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Typha x glauca ,
$1$1$1$1

Note : ****

Détails : -racines - crues ou cuites ; riches en amidon, elles peuvent être bouillies et consommées comme des pommes de terre ou macérées puis bouillies pour donner un sirop sucré ; la racine peut également être séchée, broyée en poudre, puis utilisée comme épaissi


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

U

Ullucus tuberosus , Ulloco

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, tubercules, racine, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les tubercules sont consommés bouillis et servis avec du vinaigre ; ils sont également séchés et moulus en farine ; ils peuvent également être frits ;
-les feuilles sont comestibles cuites ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

V

Valeriana dioica ,
$1$1

Note : *

Détails : Racine, graines. Les racines et les feuilles séchées et réduites en poudre sont utilisées comme assaisonnement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Valeriana officinalis , Valériane officinale

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (avant floraison, aromatisantes), fleur (dont bourgeons, décoratives et/ou aromatisantes) et racine (séchées et moulues : aromatisantes (avec parcimonie)) comestibles.(*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Vigna adenantha , Pois marron

$1

Détails : Les gousses vertes de même que les graines mûres de Vigna adenantha sont consommées comme aliment de secours. Au Libéria, la plante est ou a été cultivée pour ses racines tubérisées comestibles qui sont cuites puis consommées. Les tubercules sont également consommés en période de disette en Inde.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Vigna caracalla , Vigne escargot
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6°C

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, racine.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : la racine est utilisée pour aider le fermentation d'une boisson au Mexique.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Vigna luteola , Kuanga

$1$1

Détails : Les racines et les grains sont consommés. Les fleurs se consomment comme légume cuit à l´eau en Ethiopie et au Malawi. Au Malawi, les enfants déterrent les racines, les pèlent et les mastiquent pour en extraire le jus sucré. Les graines cuites sont tendres et comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Vigna vexillata , Pois poison

$1

Détails : Les racines sont cuites au Soudan et en Éthiopie.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Viola odorata , Violette odorante

$1$1$1

Note : *****

Détails : fleur1, feuille1 et racine1 comestibles.



feuilles crues (en salades) ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

ATTENTION : peut causer des vomissements. ; possible effet additif avec des laxatifsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Viola tricolor , Pensée sauvage

$1$1$1

Note : **

Détails : fleur1 (jeunes ; décoratives1 et/ou aromatisantes (crues/cuites)1)µ, feuille (jeunes, dont pousses ; aromatisantes (crues/cuites)1 ; dont jus1) et racine (torréfiées ; café1) comestibles.



feuilles crues (en salades), cuites (ex. : comme potherbe) ou comme aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Vitex negundo ,
$1$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, racines - thé, feuilles - thé, fruits, feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les graines sont lavées pour éliminer l'élément amer puis broyées en farine ; elles sont bouillies et mangées ; elles sont également utilisées comme condiment ;
-les racines et les feuilles sont utilisées pour une tisane ;
-les jeunes feuilles sont cuites et consommées comme légume (ex. : comme potherbe) ;
-les fruits sont consommés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

W

Wyethia mollis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1$1

Note : ****

Détails : -racine - cuite ; une saveur douce et agréable ; les Indiens d'Amérique du Nord creusaient des fosses dans le sol qu'ils tapissaient de grosses pierres ; ils ont ensuite fait un feu sur les pierres jusqu'à ce qu'elles soient chaudes ; les racines ont été


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

X

Xanthosoma sagittifolium , Macabo
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1/-3°C

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : tubercules, racine, feuilles, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les cormes sont consommés grillés ou bouillis ; la plupart des cormes sont souvent donnés comme nourriture aux porcs ;
-les jeunes feuilles peuvent être consommées après cuisson (ex. : comme potherbe, brède).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Xanthosoma violaceum , Tiquisque

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : tubercules, racine, feuilles, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les cormes sont consommés grillés ou bouillis ; la plupart des cormes sont souvent donnés comme nourriture aux porcs ;
-les jeunes feuilles peuvent être consommées après cuisson (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Z

Zingiber mioga , Mioga
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -18°C

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : bourgeons, fleurs, légume, Rhizome, racine, feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-il est utilisé comme légume ;
-les bourgeons et les feuilles sont utilisées pour aromatiser les soupes ;
-les jeunes fleurs sont blanchies en les couvrant avec de la paille ; elles sont utilisées dans les soupes, plats de tempura et tofu ; elles sont également picklées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Zingiber officinale , Gingembre

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : rhizome, racine, feuilles, herbe, épice, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-le rhizome souterrain est consommé cru ou en salade ;
-les jeunes pousses sont épicées et peuvent être consommées ; ces jeunes pousses sont consommées comme légume ; elles sont également picklées ;
-le rhizome peut être séché et réduit en poudre ; ces vieilles racines sont utilisées comme épice ; elles sont conservées dans du sirop ;
-l'huile de gingembre est utilisée comme aromatisant ;
-le gingembre est utilisé pour les boissons ;
-le jus peut être utilisé pour faire cailler le lait (agent de coagulation/caillage /caille-lait substitut de présure) pour la préparation de fromage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Zingiber zerumbet , Gingembre sauvage

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : rhizome, racine, feuilles, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-le rhizome et les feuilles sont consommées comme légume ou utilisées comme aromatisant en cuisine ;
-les fleurs sont cuites et consommées comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Usages médicinaux : Le rhizome et les feuilles sont utilisés dans la médecineµ{{{0(+x)µ.

Zizania latifolia , Riz sauvage de mandchourie

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, racine, graines, tige, céréale, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les tendres pousses vertes sont parfois utilisées comme un légume ; elles sont déchiquetées, découpées, cuites dans les soupes ou blanchies et utilisées dans les salades ;
-les rhizomes et les graines sont également consommées en période de pénurie ; les graines sont utilisées comme le riz ;
-la très jeune tige florale est cuite et consommée comme un légume ;
-les jeunes pousses et les tiges gonflées infestées par le champignon Ustilago esculenta sont consommées ; celles-ci, semblables à des concombres sont récoltés avant que toute veine noire n'apparaisse.

On la cultive dans toute la Chine, dans l'eau, comme le Riz, pour ses tiges, dont on mange la partie inférieure (de la jeune plante), près des racines, comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.




Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !