Illustration Accueil Encyclopédie(s) Recherche Archives Impression Facebook Style


Dans "en savoir plus", je raconte les "dessous"...


A suivre !
logo entête

Autres catégories
(encyclopédies secondaires, par catégories et/ou mot(s)-clef(s) ; 120, au 26 Janvier 2021) :

Encyclopédie(s) principale(s) :

Plantes comestibles/alimentaires et, dans une moindre mesure, "utiles" ;
sauvages à (perma)cultivées ; annuelles à pérenn(isé)es
(plantes "potagères"*, par noms français courant ou noms latins/botaniques)


* plantes "potagères" au sens (très) large du terme (voir explication détaillée sur la page concernée).



Illustration

Plantes à thés, tisanes et/ou infusions

(447 espèces - liste non exhaustive)

A

Abelmoschus ficulneus , Ketmie faux ficus

$1$1$1

Détails : Fruit (immatures ou matures [graines : aromatisantes {épice, condiment, sauces, café, infusions/ tisanes...}]), feuille (dont tiges : extrait [mucilage]) et racine (cuites : roties) comestibles.



Feuilles, racines, fruit, graines, tiges, légume. Les racines et les feuilles sont mangées ; elles sont grillées/rôties (ou cuites ex. comme potherbe ? (qp*)).

Les graines sont utilisées pour parfumer le café ; elles peuvent également être utilisées pour les sucreries (recettes/préparations sucrées).



Feuille (feuilles et tiges), racine et fruit (graines et fruits) comestibles ; légume.



Est-ce qu'ici la traduction de "stem" est bien "tige" ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abies amabilis ,
$1

Note : *

Détails : Tronc (écorce interne [nourriture/aliment, feuille (jeunes pousses/extrémités [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



Feuilles - thé, écorce. Les jeunes extrémités des branches sont utilisées comme substitut du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Abies balsamea , Sapin baumier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-6

$1

Note : ***

Détails : Tronc (écorce interne, moëlle et résine consommées [nourriture/aliment, feuille (extrémités [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



Écorce interne, moelle, résine, jeunes pousses - thé. L'écorce interne est broyée en farine et mangée ; elle est utilisée pour faire une sorte de pain.

La moelle est également consommée.

La résine du tronc est mâchée ; elle donne une oléorésine utilisée pour les aromatiser les bonbons et pâtisseries.

Les pointes des branches sont utilisées pour le thé


Précautions

on rapporte que l'oléorésine (baume du Canada) produit une dermatite lorsqu'elle est appliquée comme parfum ; le feuillage a également induit une dermatite de contactµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La résine obtenue à partir du sapin baumier (voir «Notes d'utilisation» ci-dessous) a été utilisée dans le monde entier et est un agent antiseptique et cicatrisant très efficace. Il est utilisé comme revêtement protecteur cicatrisant et analgésique pour les brûlures, les ecchymoses, les plaies et les plaies [213, 222, 226]. Il est également utilisé pour traiter les mamelons endoloris [213] et est considéré comme l'un des meilleurs curatifs pour un mal de gorge [245]. Les bourgeons, la résine et / ou la sève sont utilisés dans les remèdes populaires pour traiter les cancers, les cors et les verrues [269]. La résine est également antiscorbutique, diaphorétique, diurétique, stimulante et tonique [4, 171, 222]. Il est utilisé en interne dans des mélanges de propriété pour traiter la toux et la diarrhée, bien que pris en excès, il est purgatif [238]. Un liquide chaud de la sève gommeuse a été bu comme traitement de la gonorrhée [212]. Un thé fait à partir des feuilles est antiscorbutique [4, 171]. Il est utilisé dans le traitement de la toux, rhumes et fièvres [222]. Les feuilles et les jeunes pousses sont mieux récoltées au printemps et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Cette plante était largement utilisée en médecine par diverses tribus indiennes d'Amérique du Nord [257]. La résine était utilisée comme agent cicatrisant antiseptique appliqué en externe sur les plaies, les plaies, les morsures, etc., elle était utilisée comme inhalant pour traiter les maux de tête et était également prise en interne pour traiter les rhumes, les maux de gorge et diverses autres plaintes [257].

Abies concolor ,
$1

Détails : Feuille (jeunes pousses/extrémités [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



Feuilles - thé. Les feuilles ont été utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abies fraseri , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-7

Note : *

Détails : Les utilisations suivantes concernent le A. balsamea étroitement apparenté ; puisque cette espèce a aussi des cloques de résine dans l'écorce, les utilisations s'appliquent très probablement aussi ici. -écorce intérieure - cuite, elle est généralement séchée, broyée en poudre puis utilisée comme épaississant dans les soupes, etc. ou mélangée avec des céréales lors de la fabrication du pain ; aliment d'urgence, il n'est utilisé que lorsque tout le reste échoue ; -un poix résineux aromatique se trouve dans les cloques de l'écorce ; lorsqu'il est consommé cru, il est délicieux et moelleux ; -une oléorésine du brai est utilisée comme arôme dans les confiseries, les produits de boulangerie, les glaces et les boissons ; -les pointes des jeunes pousses sont utilisées comme substitut du thé.


Précautions

ATTENTION : l'oléorésine (baume du Canada) peut provoquer une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Les utilisations suivantes concernent le A. balsamea étroitement apparenté. Puisque cette espèce a aussi des cloques de résine dans l'écorce [81], les utilisations s'appliquent très probablement aussi ici. La résine obtenue à partir du sapin baumier (voir «Notes d'utilisation» ci-dessous) a été utilisée dans le monde entier et est un agent antiseptique et cicatrisant très efficace. Il est utilisé comme revêtement protecteur cicatrisant et analgésique pour les brûlures, les ecchymoses, les plaies et les plaies [213, 222, 226]. Il est également utilisé pour traiter les mamelons endoloris [213] et est considéré comme l'un des meilleurs curatifs pour un mal de gorge [245]. Les bourgeons, la résine et / ou la sève sont utilisés dans les remèdes populaires pour traiter les cancers, les cors et les verrues [269]. La résine est également antiscorbutique, diaphorétique, diurétique, stimulante et tonique [4, 171, 222]. Il est utilisé en interne dans des mélanges de propriété pour traiter la toux et la diarrhée, bien que pris en excès, il est purgatif [238]. Un liquide chaud de la sève gommeuse a été bu comme traitement de la gonorrhée [212]. Un thé fait à partir des feuilles est antiscorbutique [4, 171]. Il est utilisé dans le traitement de la toux, du rhume et de la fièvre [222]. Les feuilles et les jeunes pousses sont mieux récoltées au printemps et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Cette plante était largement utilisée en médecine par diverses tribus indiennes d'Amérique du Nord [257]. La résine était utilisée comme agent cicatrisant antiseptique appliqué en externe sur les plaies, les plaies, les morsures, etc., elle était utilisée comme inhalant pour traiter les maux de tête et était également prise en interne pour traiter les rhumes, les maux de gorge et diverses autres affections [257].

Abies grandis ,
$1

Détails : Tronc (écorce [nourriture/aliment, feuille (jeunes pousses/extrémités [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



Pousses - thé, écorce. Les jeunes pousses sont utilisées comme un substitut de thé.

L'écorce interne est utilisée comme une aide alimentaire d'urgence.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abies lasiocarpa ,
$1$1

Note : **

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment, feuille (jeunes pousses/extrémités [base boissons/breuvages]) comestibles.



Graines, gomme, écorce interne, feuilles - boisson. Les jeunes pousses sont utilisées pour le thé en les trempant dans l'eau bouillante.

Les cônes sont broyés et utilisés pour les bonbons,

La gomme est mâchée comme un chewing-gum.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Abrus precatorius ,
$1$1

Détails : Racine et feuille comestibles.(1*)



Graines (toxiques), racines, feuilles.

Les racines sont signalées être consommées en Inde ; elles sont bouillies et mangées dans les îles Andaman ; elles sont un substitut de réglisse. Les feuilles ont été enregistrées comme étant utilisées pour faire des tisanes en Australie. Les très jeunes feuilles sont cuites (ex. : comme potherbe) et consommées au Népal quand d'autres aliments sont rares. Les feuilles sèches sont mâchées avec les feuilles utilisées avec les noix de bétel. Les gousses sont enregistrées comme rôties et mangées dans les îles Andaman.



Les graines seraient également comestibles selon certaines conditons : les graines ont été enregistrées comme mangées en Egypte et en Inde après une très longue cuisson.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines sont très toxiques ; elles contiennent un poison appelé abrin ; lorsqu'elles sont mâchée, elles peuvent causer la cécité et la mortµ{{{0(+x)µ.

Acacia decurrens , Mimosa à bois noir

$1$1

Note : **

Détails : Tronc (extrait), fleur (fleurs cuites) et feuille (feuillles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



Gomme, feuilles - thé. La gomme est consommée.

Les feuilles ont été utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Acacia elatior ,
$1

Détails : Fruit (fruits {cosses sans les graines}) et tronc (écorce [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



Fruit, cosse, écorce - thé. Les gousses sont consommées, mais pas les graines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia kirkii ,
Détails : Tronc (écorce [base boissons/breuvages : tisanes] et extrait {gomme}) comestible.



Écorce - thé, gomme. L'écorce est utilisée pour faire du thé ; elle est également utilisée pour faire cailler le lait.

La gomme ou résine est comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia suaveolens ,
$1$1

Détails : Fruit (graines) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



Graines, feuilles - thé. Les jeunes graines sont cuites à la vapeur et mangées ; les gousses ne sont pas consommées ; les graines peuvent être cuites dans la gousse qui est ensuite retirée.

Les feuilles ont été utilisées comme le thé ; elles peuvent être utilisées fraîches ou séchées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acaena anserinifolia ,
$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestible.



Feuilles - thé. Une tisane peut être faite à partir des feuilles séchées de cette plante.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Acalypha siamensis ,
$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestible.



Feuilles - thé. Les feuilles sont séchées puis utilisées pour faire du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acer tataricum subsp. ginnala , subsp. ginnala
$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



Feuilles - thé. Les jeunes feuilles sont utilisées comme substitut du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Achillea ageratum ,
$1

Note : **

Détails : Feuilles. Les feuilles sont cuites et consommées (ex. : comme potherbe) ; elles sont également utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Achillea decolorans ,
$1

Détails : Feuilles - épices. Les feuilles aromatiques sont utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées pour aromatiser les soupes, les ragoûts et dans les salades de pommes de terre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Achillea millefolium , Achillée millefeuille

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont basales) et fraîches ou séchées : aromatisantes [(crues, cuites) ; dont boissons]) et fleur (dont boutons (idem feuille) : aromatisantes [dont sucre ; boissons ; conserves])) comestibles.(1*).



Feuilles, herbe, épice, légume. Les feuilles sont consommées en petites quantités pour faire une addition fraîche un peu amère dans les salades ; les fines feuilles arrachées aux tiges sont également bien bouillies puis mangées (ex. : comme potherbe) ; les feuilles séchées sont également utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées comme substitut du houblon ; les jeunes feuilles sont cuites comme légume.



La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Il a une réputation d'être un remède en médecineµ{{{0(+x)µ.

Achillea sibirica ,
$1$1

Note : *

Détails : Feuilles, feuilles - thé, fleurs - thé. Les jeunes feuilles et pousses sont cuites et consommées (ex. : comme potherbe).



Taxon (nom latin/scientifique) absent des bases de données.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Acorus calamus , Acore odorant

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes pousses/tiges fraîches : crues, cuites et/ou aromatisantes ; dont partie interne : crue), et racine (fraîches : crues [fruit]µ5(47,81?),(2*) ou cuites [rôties : légume] ; ou séchées : confites et/ou aromatisantes [boissons dont thé ; épice])(1*) comestibles. Les fleur (jeunes et tendres inflorescences) seraient également comestibles selon pfaf mais il est fort probable qu'il s'agisse de la partie interne des jeunes feuille/pousses{{{(dp*).



Jeunes pousses / tiges fraîches cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)la racine fraîche pourrait être toxique dans certaines conditions ; cf. "Known Hazards" (risques connus) sur "PFAF" ("5").
épluchées puis lavées
(2*)il est conseillé d'éplucher et de laver les racines afin d'élimer/supprimer/enlever l'amertumeµ5(47,81?),
6µ0(+)µ. "L'acore était utilisé en Amérique du Nord pour parfumer les produits alimentaires (...)" : s'agit-il bien des racines ?(qp*)

Note médicinale : ****

Acorus calamus albovariegata , Acore odorant
albovariegata
$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes pousses/tiges fraîches : crues, cuites et/ou aromatisantes ; dont partie interne : crue), et racine (fraîches : crues [fruit]µ5(47,81?),(2*) ou cuites [rôties : légume] ; ou séchées : confites et/ou aromatisantes [boissons dont thé ; épice])(1*) comestibles. Les fleur (jeunes et tendres inflorescences) seraient également comestibles selon pfaf mais il est fort probable qu'il s'agisse de la partie interne des jeunes feuille/pousses{{{(dp*).



Jeunes pousses / tiges fraîches cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)la racine fraîche pourrait être toxique dans certaines conditions ; cf. "Known Hazards" (risques connus) sur "PFAF" ("5").
épluchées puis lavées
(2*)il est conseillé d'éplucher et de laver les racines afin d'élimer/supprimer/enlever l'amertumeµ5(47,81?),
6µ0(+)µ. "L'acore était utilisé en Amérique du Nord pour parfumer les produits alimentaires (...)" : s'agit-il bien des racines ?(qp*)

Note médicinale : ****

Acorus calamus aureovariegata , Acore odorant
aureovariegata
$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes pousses/tiges fraîches : crues, cuites et/ou aromatisantes ; dont partie interne : crue), et racine (fraîches : crues [fruit]µ5(47,81?),(2*) ou cuites [rôties : légume] ; ou séchées : confites et/ou aromatisantes [boissons dont thé ; épice])(1*) comestibles. Les fleur (jeunes et tendres inflorescences) seraient également comestibles selon pfaf mais il est fort probable qu'il s'agisse de la partie interne des jeunes feuille/pousses{{{(dp*).



Jeunes pousses / tiges fraîches cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)la racine fraîche pourrait être toxique dans certaines conditions ; cf. "Known Hazards" (risques connus) sur "PFAF" ("5").
épluchées puis lavées
(2*)il est conseillé d'éplucher et de laver les racines afin d'élimer/supprimer/enlever l'amertumeµ5(47,81?),
6µ0(+)µ. "L'acore était utilisé en Amérique du Nord pour parfumer les produits alimentaires (...)" : s'agit-il bien des racines ?(qp*)

Note médicinale : ****

Acorus calamus cv. 'Type' , Acore odorant
cv. 'Type'
$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes pousses/tiges fraîches : crues, cuites et/ou aromatisantes ; dont partie interne : crue), et racine (fraîches : crues [fruit]µ5(47,81?),(2*) ou cuites [rôties : légume] ; ou séchées : confites et/ou aromatisantes [boissons dont thé ; épice])(1*) comestibles. Les fleur (jeunes et tendres inflorescences) seraient également comestibles selon pfaf mais il est fort probable qu'il s'agisse de la partie interne des jeunes feuille/pousses{{{(dp*).



Jeunes pousses / tiges fraîches cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)la racine fraîche pourrait être toxique dans certaines conditions ; cf. "Known Hazards" (risques connus) sur "PFAF" ("5").
épluchées puis lavées
(2*)il est conseillé d'éplucher et de laver les racines afin d'élimer/supprimer/enlever l'amertumeµ5(47,81?),
6µ0(+)µ. "L'acore était utilisé en Amérique du Nord pour parfumer les produits alimentaires (...)" : s'agit-il bien des racines ?(qp*)

Note médicinale : ****

Adenophora triphylla ,
$1

Note : **

Détails : «Au Japon, on mange ses racines, soit fraîches, aussitôt récoltées, soit séchées, ce qui permet d'en faire des provisions :

on les consomme après les avoir fait bouillir, en les mélangeant quelquefois à des Fèves. Les feuilles sont souvent mises dans la soupe (Batchelor et Kingo Miyabe, Ainu Economie plants. Transactions of the Asiatic Society of Japan, p. 224).»..


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Adiantum aethiopicum ,
$1

Détails : Feuilles - thé{{{.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Adiantum capillus-veneris , Capillaire

$1

Note : **

Détails : Feuilles - aromatisant, feuilles - thé, légume. Les frondes séchées sont utilisées pour faire une sorte de thé ; elles ont été utilisées comme aromatisant pour les boissons gazeuses ; les jeunes feuilles sont utilisées dans les salades et cuites comme légume (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Agapetes saligna ,
$1

Détails : Feuilles - thé


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agastache aurantiaca , Agastache dorée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7°C

Détails : Les feuilles parfumées à l'anis peuvent être utilisées pour faire du thé. Ce site nomme la plante "Hyssop-Anise", ce qui est généralement attribué à l'Agastache foeniculum mais aussi aux Agastaches en général donc est-ce une confusion ou l'Agastache aurantiaca est-elle vraiment utilisée et utilisable en tisane ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agastache foeniculum , Anis hysope

$1

Note : *****

Détails : Feuille (aromatisantes [crues ou cuites ; condimentµ31, tisanes) comestibles.



Jeunes feuilles utilisées en infusion.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agastache mexicana , Agastache mexicaine
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10°C

$1

Note : ***

Détails : Feuille (aromatisantes [crues ou cuites ; tisanes]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agastache rugosa , Menthe-réglisse coréenne

$1

Note : ****

Détails : Feuille (aromatisantes [crues5(13?,16?) ou cuites ; tisanes]) comestibles. Les fruit (graines) seraient également "possiblement" comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Agastache rupestris , Agastache rupestre

$1

Détails : Fleurs comestibles. Les fleurs sont entièrement comestibles et sont tout à fait délicieuses ajoutées aux salades, plats de fruits, utilisées pour décorer les gâteaux, mélangées aux fromages crèmeux ou au beurre à tartiner comme une pâte à tartiner à saveur douce pour les crêpes, bagels, etc... ; elles font également un délicieux thé à base de plantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aglaia odoratissima ,
$1$1

Détails : Fruit - épice, fruit - arille, fleurs ; les fleurs sont utilisées pour parfumer le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agrimonia eupatoria , Aigremoine eupatoire

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles et tiges fraîches ou séchées [base boissons/breuvages : thé {infusion, possédant une finesse et un arôme particuliers, bue chaude ou froide, seule ou ajoutée à du thé de Chine, elle était autrefois très populaire }]) et fleur (idem feuille) comestibles.



les graines pourraient également être comestibles : fruit (graines séchées et broyées [farine, utilisée comme aliment en période de disette/famine]).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Akebia quinata , Akébie à cinq feuilles

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {infusion : succédané/substitut de thé}) et fruit (fruits mûrs crus [nourriture/aliment]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Akebia trifoliata , Akébie à trois feuilles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5, -5 selon semencesdupuy

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {infusion : succédané/substitut de thé}) et fruit (fruits mûrs crus [nourriture/aliment]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Alchornea cordifolia , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1$1

Note : **

Détails : Les feuilles séchées sont un substitut du thé ; les fruits acidulés sont considérés comme comestibles dans certaines régions d'Afrique.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Alchornea cordifolia est une plante médicinale importante dans la médecine traditionnelle africaine et de nombreuses recherches pharmacologiques ont été menées sur ses propriétés antibactériennes, antifongiques et antiprotozoaires, ainsi que sur ses activités anti-inflammatoires, avec des résultats positifs significatifs. Cependant, le lien entre l'activité et des composés particuliers n'est souvent pas clair, bien que les flavonoïdes et les tanins semblent jouer un rôle majeur. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour élucider ces relations. Il est probable qu'Alchornea cordifolia restera une plante médicinale majeure [299]. Les feuilles sont la partie principale utilisée, mais l'écorce de la tige, la moelle de la tige, les tiges feuillues, l'écorce des racines, les racines et les fruits sont également employés [299]. En plus des propriétés énumérées ci-dessus, les feuilles ou les tiges feuillues sont également considérées comme abortives, antispasmodiques, purificatrices de sang, diurétiques, émétique (à fortes doses), emménagogue, ocytocique, purgatif, sédatif et tonique [299, 332]. Prises en infusion ou mâchées fraîches, elles sont utilisées pour traiter une grande variété d'affections dont: - les problèmes respiratoires tels que maux de gorge, toux et bronchite; les conditions génito-urinaires telles que les maladies vénériennes, les problèmes menstruels, l'impuissance et la stérilité féminine; les problèmes intestinaux tels que les ulcères gastriques, la diarrhée, la dysenterie amibienne et les vers; anémie; épilepsie; tachycardie [299, 332]. En tant que purgatif, les feuilles sont également prises en lavement [299]. Les feuilles fraîches écrasées ou les feuilles sèches en poudre sont appliquées à l'extérieur comme cicatrisant sur les plaies, pour soulager les douleurs, par exemple les maux de dos et les maux de tête, sur les fractures pour améliorer la guérison et pour traiter les infections oculaires et de nombreuses affections cutanées, y compris les maladies vénériennes, la lèpre, les plaies, les abcès pian et filariose [299, 332]. Une décoction de brindilles feuillues est appliquée comme lavage pour les frissons fébriles et les douleurs rhumatismales, également pour les plaies et comme application sur les pieds endoloris sous forme de lotion ou de cataplasme [332]. La décoction de feuilles et de racines est largement utilisée comme bain de bouche pour traiter les ulcères de la bouche, les maux de dents et les caries, et les brindilles sont mâchées aux mêmes fins [299]. La moelle de la jeune tige est amère et astringente et est mâchée dans le traitement de la tachycardie [299]. La moelle peut également être frottée sur la poitrine pour traiter les problèmes respiratoires [299]. La racine est largement utilisée pour traiter les maladies vénériennes, la dysenterie amibienne et la diarrhée [299]. En externe, il est utilisé pour fabriquer des gouttes ophtalmiques pour guérir la conjonctivite [299]. Une décoction de fruits meurtris est prise pour éviter une fausse couche [299].

Aloysia citriodora , Verveine odorante

$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuille [base boissons : tisanes {infusion} ; ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique|/aromatisant) pour liqueurs et tisanes]) comestible.



Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Aloysia gratissima , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12/-12,5°C

$1

Détails : Feuille (feuille [base boissons/breuvages : tisanes ; et assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant)µ {{{64µ]) comestible.



Plante importante dans l'industrie du maté.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aloysia polystachya , Verveine menthe

$1

Détails : Feuille (feuille [base boissons/breuvages : tisanes ; et assaisonnement {aromate / condiment aromatique/aromatisant : utilisé en association avec le maté}]) comestible.



Plante importante dans l'industrie du maté.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Althaea officinalis , Guimauve officinale
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C, zone 3-7

$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (racines cuites [nourriture/aliment, salade ; et base boissons/breuvages : tisanes {infusion}]) comestible.



Feuilles - crues ou cuites ; elle sont utilisées comme plante potagère (potherbe) ou pour épaissir soupes ; lorsqu'elles sont utilisées en petites proportions avec d'autres feuilles , le goût et la texture sont acceptables , mais si un grand nombre de feuilles est cuit ensemble leur texture mucilagineuse les rend désagréable ; les feuilles peuvent être consommées crues , mais sont plutôt fibreuses et un peu poilues, bien que le goût soit doux et agréable ; nous avons trouvé qu'elles étaient tout à fait acceptables dans les salades lorqu'elles sont hachées finement. Racines - crues ou cuites ; lorsqu'elles sont bouillies puis frites avec des oignons , elles sont dites faire un plat savoureux qui est souvent utilisé en période de pénurie ; la racine est utilisée comme légume, elle est également séchée puis broyée en une poudre , transormée en pâte et rôtie de faire la douce « guimauve » (marshmallow, chamallow) ; la racine contient environ 37 % d'amidon , 11 % de mucilage , 11 % de pectine ; l' eau qui reste après la cuisson d'une partie de la plante peut être utilisée comme un substitut de blanc d'oeuf dans la fabrication de meringues etc... ; l'eau de la racine est la plus efficace ; elle est concentrée par ébullition jusqu'à ce qu'elle ait une consistance semblable à du blanc d'oeuf ; un thé est fait à partir des fleurs ; un thé peut également être réalisé à partir de la racine ; la racine de guimauve est également utilisée comme masticatoire.


Précautions

ATTENTION : pas d'effets indésirables documentés, mais des rapports anecdotiques sur des réactions allergiques et baisse de glycémieµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La mauve des marais est une plante médicinale domestique très utile. Ses propriétés adoucissantes apaisantes le rendent très efficace dans le traitement des inflammations et des irritations des muqueuses telles que le tube digestif, les organes urinaires et respiratoires [4, 254]. La racine combat l'excès d'acide gastrique, l'ulcération gastro-duodénale et la gastrite [254]. Il est également appliqué à l'extérieur sur les ecchymoses, les entorses, les douleurs musculaires, les piqûres d'insectes, les inflammations cutanées, les éclats, etc. [4, 238]. La plante entière, mais surtout la racine, est antitussive, adoucissante, diurétique, très émolliente, légèrement laxative et odontalgique [4, 17, 21, 46, 165]. Une infusion de feuilles est utilisée pour traiter la cystite et les mictions fréquentes [254]. Les feuilles sont récoltées en août, lorsque la plante vient juste de fleurir et peuvent être séchées pour une utilisation ultérieure [4]. La racine peut être utilisée dans une pommade pour traiter les furoncles et les abcès [254]. La racine est mieux récoltée à l'automne, de préférence sur des plantes âgées de 2 ans, et est séchée pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies allemandes de la Commission E, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Althaea officinalis Marsh Mallow pour l'irritation de la bouche et de la gorge et la toux sèche / bronchite associée (racine et feuille), une légère inflammation de la muqueuse de l'estomac (racine) (voir [302] pour les critiques de la commission E).

Anaphalis margaritacea , Immortelle d'argent

$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes feuilles cuites {ex. : comme potherbe}) comestible.



Sans être pour autant toxique, la plante n'est tout de même pas reconnue comme comestible, par tout le monde (ex : Gregory L. Tilford, via "Edible and Medicinal Plants of the West"). Selon l'apprenti druide (cf. lien) : "les fleurs peuvent être infusées et être bues en tisane, ou peuvent servir à aromatiser un pain ou un gâteau".


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Andromeda glaucophylla ,
$1

Note : **

Détails : Feuilles - thé.


Précautions

cf. consommation
Angelica sylvestris , Angélique des bois
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-9 (en milieu humide)

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont pousses et tiges, jeunes et/ou tendres (avant floraison de préférence) : fraîches [crues et/ou aromatisantes] ou séchées [confites]), fleur (aromatisantes [desserts et boissons] ; boutons [crus ou confits]), racine (fraîches [crues et/ou aromatisantes (dont liqueurs)] ou séchées [confites]) et fruit (graines : aromatisants [dont pain, viandes et tisanes]) comestibles.


Précautions

(1*)ATTENTION : tous les membres de ce genre contiennent des furocoumarines, qui augmentent la sensibilité de la peau aux rayons du soleil et peut provoquer une dermatiteµ{{{5(+)µ.

Risques de confusion entre les ombelles de l'angélique des bois et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs feuilles sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{1µ

Note médicinale : **

Anthemis cotula , Anthémis fétide (traduction du latin "Anthemis foe

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles séchées [assaisonnement : aromate (condiment, de manière similaire à la camomille}]]) et fleur (fleurs : idem feuilles comestible.(1*)



Feuilles - aromatisantes ; la plante est utilisée comme aromatisant au Pérou. La tisane a une structure similaire à celle de la camomille, bien que l'effet médicinal soit plus faible ; l'odeur n'est pas très agréable et elle n'est pas couramment utilisée.


Précautions

(1*)La prudence est recommandée, car il y a quelques rapports de toxicité : la plante entière contient un jus âcre ; la manipulation et/ou l'ingestion de la plante peut (peuvent) provoquer des allergies chez certaines personnesµ{{{5(57?,+)µ.

Note médicinale : **

Anthemis tinctoria , Camomille des teinturiers
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1

Détails : Fleur (fleurs séchées [base boissons/breuvages : tisanes (thé) {infusion}]) comestible.(1*)



Fleurs - thé ; tilisation occasionnelle.


Précautions

(1*)La prudence est recommandée, car il y a quelques rapports de toxicité pour au moins une autre espèce du genreµ{{{(dp*)µ. Voir genre Anthemis pour plus d'informations{{{(rp*).

Anthoxanthum odoratum , Flouve odorante
Rusticité (résistance face au froid/gel) : Zone : 7 (-18 -12 C)

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (graine [nourriture/aliment]) et feuille (feuilles fraîches ou séchées [base boissons/breuvages : tisanes (substitut de thé]) comestible.(1*)



Feuilles - thé ; graines consommées localement. La graine est très petite et son utilisation est fastidieuse. Ecrasées ou séchées, les feuilles dégagent un parfum doux, agréable faisant penser à la vanille et au foin frais.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Apodanthera palmeri ,
$1

Détails : Fruit. Les opinions varient quant à la comestibilité des Apodantherasµ{{{160(+x). Edward Palmer, qui a recueilli A. palmeri dans les environs de Guaymas en 1887, a déclaré que ses fiuits étaient comestibles à maturité en début de l'automne, ayant un goût "proche du melon" (1889:511 Watson, cité comme Apodanthera? Palmeri ). Dans les "Proceeding of the American academy of arts and sciences", de 1889, p. 50, M. Watson décrit, parmi les plantes nouvelles recueillies par le Dr Palmer, dans les plaines de Guaymas, une Cucurbitacée qu'il désigne sous le nom de Apodanthera (?) Palmeri Watson. Le fruit en serait comestible, et rappellerait le Concombre musqué par sa saveur. C'est là encore une plante qu'il serait utile de cultiver expérimentalement. Fruit consommé localement. Ces trois rapports tirent leur source de la même référence (Palmer) recueillie par Watson, puis publiée en 1889 ; donc la plante est-elle réellement consommable ? (qp*) en tout cas, il n'y a, apparemment, aucun retour sur une quelconque toxicité.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aquilegia vulgaris , Ancolie commune
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-20°C (zone 5-9)

$1

Note : **

Détails : Fleurs - nectar. Les fleurs sont aspirées/sucées pour leur nectar. Fleurs - brutes/crues. Riches en nectar, elles sont douces et délicieuces, elles font une addition très attrayante pour les salades composées et peuvent également être utilisées comme mastication désaltérante au jardin ; les fleurs sont également utilisées en comme substitut de thé.


Précautions

ATTENTION : la plante est toxique même si les toxines sont détruites par la chaleur ou le séchage ; bien que cette plante contient des alcaloïdes, aucun cas d'intoxication à l'homme ou d'autres mammifères n'a été enregistréµ{{{5(+)µ.

Aralia racemosa , Spignet

$1$1

Note : ***

Détails : Rhizomes utilisés en infusion et pour la fabrication de root-beer.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Arctostaphylos uva-ursi , Busserole

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {infusion : succédané/substitut de thé}) et fruit (fruits matures crus ou cuits [nourriture/aliment : brut(e) ou transformé(e)] et graines séchées et broyées [nourriture/aliment : farine]) comestible.



Plante à boisson importante localement.


Précautions

cf. consommation Note médicinale : ****

Arrabidaea chica , Crajiru


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artabotrys hexapetalus ,
$1

Détails : Fleur - thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia abrotanum , Aurone

$1

Note : *

Détails : Feuilles (jeunes pousses et feuilles [assaisonnement : aromate (condiment aromatique) {pour bière, gateaux/cakes, salades et vinaigres} et base boissons/breuvages : tisanes (thé) (infusion)]) comestible.



Feuilles - thé ; feuilles, utilisées localement en petites quantités, ont une saveur amère citronnée.


Précautions

Bien qu'aucun cas de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, le contact cutané avec certains membres de ce genre peut causer une dermatite ou d'autres réactions allergiques chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Artemisia caruifolia ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles - thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Artemisia umbelliformis , Génépi blanc

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles, plante (partie herbacée) [assaisonnement : épice et aromate (condiment aromatique ; et base boissons/breuvages : liqueurs, tisanes (thé) etc...)]) comestible.



Plante souvent utilisée additionnée d'absinthe.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Franceµ{{{TBµ.Bien qu'aucun cas de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, le contact cutané avec certains membres de ce genre peut causer une dermatite ou d'autres réactions allergiques chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Artemisia vulgaris , Armoise commune

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (très jeunes, dont pousses : crues [ex. : comme potherbe] et/ou aromatisantes [dont boissons (liqueurs, tisanes)µ1, desserts (beignets)µ32, plats (omelettes, quiches)]) et fleur (inflorescences (dont tiges/ramifications) : cuites [aromatisantes (retirer les tiges avant de servir)]) comestibles.



Feuilles - aromatisantes.(1*)


Précautions

(1*)Mêmes risques et précautions à prendre que pour l'absinthe et/ou l'armoise annuelle ? (qp*) Probablement, carµ{{{(dp*)µ : "la plante peut être toxique à fortes doses et le contact cutané peut causer une dermatite chez certaines personnes". De plus, chez les femmes enceintes, elle peut également stimuler l'utérus à se contracter et provoquer l'avortementµ{{{5(+)µ.Toujours est-il que nous recommandons fortement de ne l'utiliser qu'en petites et même très petites quantités, et uniquement dans le but de réaliser des boissons/breuvages aromatisé(e)s ; et tout usage, par les femmes enceintes, est totalement déconseilléµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Aspalathus cordata ,
$1

Détails : feuilles : thé


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Asplenium trichomanes , Capillaire des murailles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-9

$1

Note : *


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : à consommer probablement seulement en petites quantités ; il se peut qu'elle ait besoin d'être séchée ou transformée par cuisson avant d'être utiliséeµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *

Astartea fascicularis ,
$1

Détails : feuilles : thé


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

B

Bacopa monnieri , Hysope d´eau

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment et base boissons/breuvages : tisanes]) comestible.



Plante consommée localement en soupe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Baeckea frutescens ,
$1

Détails : Feuilles - thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Baeckea gunniana ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles - thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Berberis vulgaris , Épine-vinette
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits (baies) mûrs (frais, base boissons/breuvages {dont tisanes : infusions} ; et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique)] ou verts [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {confit au vinaigre] ; extrait (jus) {gelées})) et feuille (jeunes feuilles fraîches (crues ou cuites) (fraîches ou séchées) [nourriture/aliment {en salades, soupes, potherbe)} ; base boissons/breuvages {tisanes : infusions}]) comestibles(1*).



Fruits secs/séchés ; les fruits peuvent être utilisés en tartes, soupes, sauces limonades sauvages, jus de fruits, gelées, confitures,compotes, chutneys et même liqueurs.


Précautions

ATTENTION : espèce protégée dans la région Limousinµ{{{TBµ. (1*)une consommation trop importante des feuilles peut provoquer des diarrhées chez certaines personnes{{{1. Les fruits verts présenteraient une certaine toxicité{{{~µ~~27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Berchemia discolor , Birdplum

$1$1

Détails : Fruit (fruits (péricarpe, feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes (semblable au thé]) et tronc (gomme [nourriture/aliment]) comestible.



Fruits secs/séchés ; les graines ont un goût de noix et la saveur du fruit, sucrée et proche de celle de la date, est dite très agréable ; la teneur en sucre de la pulpe atteint 30%, et celle du reste du fruit, en vitamine C, est de 65 mg/100 g ; les fruits peuvent être bouillis et consommés avec du sorgho ; de grandes quantités de fruits sont rassemblées, séchées, stockées et utilisées plus tard par les gens des zones basses du veld sud-africain. La pulpe du fruit est en fait une solution obtenue en laissant tremper la chair/le fruit tout une nuit dans de l'eau ; c'est ce même liquide qui est particulièrement apprécié par les gens.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bergenia crassifolia ,
$1

Note : **

Détails : Feuilles - thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Betula pendula , Bouleau verruqueux
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15

$1$1

Note : ***

Détails : Tronc (cambium (seconde ecorce) {frais ou séché} {cru ou cuit [nourriture/aliment, feuille (jeunes feuilles [base boissons/breuvages : tisanes (infusion) {substitut/succédané de thé} ; nourriture/aliment : fraîches {en salade, en légume (ex. : comme potherbe) ou sur du fromage ou du pain} ou séchées et moulues {pour allonger la farine} ; et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) et fleur (chatons [nourriture/aliment : réduits en poudre {pour allonger la farine} ou cuit {pour préparer des chutneys}]) comestibles.



Ecorce consommée broyée au Kamtchatka.


Précautions

ATTENTION : il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un bouleau peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{~~1µ.

Note médicinale : ***

Blephilia ciliata ,
$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, feuilles - aromatisantes.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles peuvent être utilisées pour préparer des sauces et des boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Blephilia hirsuta ,
$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brownea sp. indet. ,
Détails : Ecorce - thé


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Buddleja salviifolia ,
$1

Détails : Feuilles - thé.


Précautions

cf. consommation
Bulbine frutescens , Bulbine buissonnante
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6,5°C

$1


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Buxus wallichiana ,
$1

Détails : Feuilles - thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

C

Callicarpa americana , Arbre aux bonbons
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12°C ou zone 6-10 selon "Jardin! L'Encyclopédie, -23/-23,5°C selon "Dave's Garden"

$1

Note : **

Détails : Fruit. Fruit - bruts/crus ; juteux, sucrés, charnus, légèrement aromatique ; le fruit mesure environ 6 mm de diamètre ; quelques baies peuvent être consommés crus, en fonction de votre accord avec la saveur,autrement elles font de très bonnes gelées ; les baies peuvent être utilisées pour faire un thé avec des antioxydants.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Callicarpa japonica , Arbuste aux bonbons du Japon

$1

Note : *

Détails : Feuilles - thé, fruits.

-les fruits ont peu de chair, mais sont cuits et mangés ;

-les feuilles sont un substitut de thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Callistemon citrinus , Rince-bouteilles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 9-11

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) et fleur (nectar) comestible.



Les feuilles sont un substitut de thé et ont une saveur délicieusement rafraîchissante.

Nectar.

Vous pouvez utiliser les feuilles ou les fleurs de Callistemon citrinus pour faire un thé ou utiliser les feuilles pour faire un thé et utiliser la fleur pour sucrer le thé.

Les fleurs de toutes les goupillons (Callistemons) et des Melaleucas peuvent être utilisés pour faire un thé sucré, ou adoucir les autres thés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Calluna vulgaris , Bruyère commune
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15 (zone 5)

$1$1

Note : **

Détails : Fleur et fruit (graines) comestibles.



Fleurs - aromatisantes ; un thé est fait à partir des hampes florales (tiges fleurissantes) ; plante utilisée à la fabrication d'une sorte de bière intoxicante ; plante d'importance historique ; une sorte d'hydromel était jadis brassée à partir des fleurs et les jeunes pousses ont été utilisés à la place du houblon pour aromatiser la bière.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Calystegia pubescens , Kitesh

$1

Note : *

Détails : Racines consommées localement bouillies. MM. Batchelor et Kingo Miyabe : "Ainu Economie plants" ("Transactions of the Asiatic Society of Japan", p. 226), disent que les longues et grêles racines de cette plante sont déterrées au printemps par les Aïnos, auxquels elles servent de nourriture. Ils les mangent rôties ou bouillies, seules ou avec d'autres aliments tels que le riz ou le millet.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Camellia japonica , Camélia du Japon
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15 à -18/-20°C

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuilles - thé, graines - huile, fleurs, feuilles.

Les feuilles sont utilisées comme un substitut pour le thé.

Les graines sont utilisées pour produire une huile comestible ; elle est appelée «huile Tsubaki».

Les feuilles poivrées sont consommés fraîches ; elles sont également utilisées comme emballage.

Les fleurs séchées sont consommées comme légume ou mélangées avec du riz gluant pour faire un plat japonais appelé «mochi».


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Camellia kissi ,
$1

Note : **

Détails : Feuilles - thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Camellia sasanqua , Camélia d'automne
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15 à -18°C (-7°C selon Jardin du pic vert)

$1$1

Note : ***

Détails : Graines, épice, feuilles - thé, graines - huile.

L'huile doit être raffinée avant d'être utilisée dans les aliments ; elle est dite être de qualité égale à l'huile d'olive.

Les feuilles sont ajoutées (mélangées) au thé pour lui donner un arôme agréable.

Les fleurs auraient également été utilisées pour aromatiser le thé vert, selon Wikipédia, mais les références sont absentes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Camellia sinensis , Théier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12°C

$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {infusion : thé]) comestible.



Feuilles consommées en infusion après une préparation sophistiquée comprenant un stade de fermentation. Plante d'importance considérable ; très nombreuses variétés ; plante intensément cultivée dans l'Est et le Sud-Est Asiatique.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Canella winterana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : 1,5/2°C (zone 10b)

Détails : Tronc (écorce [assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Une infusion de feuilles dans du rhum produit une agréable boisson épicée qui laisse un reliquat féroce (grosse gueule de bois).


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la nature insecticide et toxique pour les poissons de l'écorce (macérée, elle a été utilisée comme poison pour la pêche) suggère qu'elle peut avoir une action similaire à la roténone, qui est extraite d'une autre plante ; la consommation avec modération comme une épice ne laisse pas d'effets indésirables connus, mais le nombre considérable de composés potentiellement nocifs indique que l'utilisation chronique devrait être évitée. Les tiges et les feuilles sont toxiques pour les pouletsµ{{{234µ.

Capraria biflora ,
$1

Détails : Feuilles - thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cardamine yezoensis ,
$1$1

Détails : «Feuilles et rhizomes consommés localement.».. «D'après MM. Batchelor et Miyabe (Transactions of the Asiatic Society of Japan - Ainu Economie plants, 1893, p. 215) : « Au commencement du printemps, on recueille les jeunes feuilles et les nouveaux rhizomes, comme nourriture, les parties plus vieilles des racines sont rejetées. Pour augmenter leur saveur piquante, les Aïnos, en quelques endroits, ont appris à mettre les feuilles et les rhizomes ensemble, dans des bouteilles qu'ils gardent bien bouchées un jour environ avant de s'en servir. Le Risesseri est généralement bouilli avant d'être mangé. »». Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Carya illinoinensis , Pacanier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15 (-18)

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines {noix} [nourriture/aliment, garniture et/ou assaisonnement graines {huile} [nourriture/aliment, garniture et/ou assaisonnement : huile alimentaire])) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



aromatisant ; la noix de pécan est également utilisée pour fabriquer un lait végétal.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Catha edulis ,
$1

Détails : Feuilles - thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ceanothus americanus ,
$1

Note : ***

Détails : Feuilles - thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Ceanothus velutinus ,
$1

Note : **

Détails : Feuilles - thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Cedronella canariensis , Baume de gilead
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 9 (b et t) ou zone 10 (aromaculture)

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {infusion}]) comestible.



Consommation locale. Herbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Citrus aurantium , Bigaradier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8/-10°C (- 3/-7°C?)

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages, fruit (fruits [nourriture/aliment : fruit ; et/ou assaisonnement]) et fleur (fleurs12(+x) [base boissons/breuvages : tisanes12(+x)] ; et extrait {hydrolat, ou eau de distillation, et huile essentielle} [assaisonnement {essence de Néroli et eau de fleur d'oranger}]) comestibles.



Herbe, épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Clinopodium alpinum , Calament des Alpes

$1

Note : *

Détails : Feuilles - aromatisant, feuilles - thé. Les feuilles sont utilisées pour aromatiser ; elles sont également infusées dans un thé chaleureux agréable.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Clinopodium brownei , Sarriette de Browne (tp* de "Browne´s savory")

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, feuilles - aromatisant.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles sont utilisées fraîches ou séchées pour aromatiser et pour faire un très bon thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Clinopodium grandiflorum , Calament à grandes fleurs
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-20°C)

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {infusion]) comestible.



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Clinopodium nepeta , Calament

$1$1

Détails : Feuille et fleur (dont bourgeons et pointes des tiges) comestibles (aromatisantes (crues/cuites, dont plats, sirop et boissons) et/ou décoratives. : : Feuille (aromatisantes (crues/cuites, dont plats, sirop et boissons) et fleur (dont bourgeons et pointes des tiges ; décoratives et/ou aromatisantes (dont tisanes)) comestibles.



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Coffea arabica , Caféier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2/-2,5°C

$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits crus ; graines (grains) cuites {torréfiées27(+)} [base boissons/breuvages : café]) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



L'un des caféiers les plus cultivés dans le monde.



Graines, feuilles, herbe, épice, feuilles - thé.



Les graines sont utilisées pour le café ; les graines sont grillées et ensuite broyées pour faire une boisson ; l'extrait de café est utilisé pour aromatiser la crème glacée, les bonbons, pâtisseries et boissons gazeuses ; les graines grillées sont consommées comme collations.



Il y a plusieurs espèces dans le genre Coffea propres à donner la boisson, mais celui-ci est, généralement, le plus apprécié des connaisseurs. Son rival le plus important est le café robusta : plus facile à cultiver et donc moins cher, offrant un meilleur rendement et un taux de caféine bien plus important (250 mg de caféine par tasse de robusta, 100 mg pour l'arabica), il est très utilisé en mélange et représente désormais 35 % de la production mondiale, contre 25 % dans les années 80.



Le fruit rouge et les feuilles sont mâchées pour leurs propriétés stimulantes.



Les feuilles sont utilisées en tant que substitut de thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Coix lacryma-jobi , Larmes de job
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3/-6°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment {céréale} et base boissons/breuvages]) comestible.



Graines consommées en Inde, crues ou séchées ; graines utilisées au Japon à la confection d'une sorte de thé


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Combretum micranthum , Kinkeliba

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles séchées [base boissons/breuvages : tisanes {substitut de thé}]) et fruit (fruits et graines) comestibles.



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Convallaria keiskei , Muguet

$1

Note : *

Détails : Fleurs, feuilles, TOXIQUE. La plante entière est cuite comme potherbe ou ajoutée aux soupes miso ; la prudence est recommandée, voir les notes ci-dessous concernant la toxicité. Les fleurs et boutons de fleurs sont conservés dans le sel ou mélangés avec les feuilles de thé et bues.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : cette plante pourrait bien être toxique ; elle contient des composés glycosidiques qui stimulent le rythme cardiaqueµ{{{0(+x)µ. Toutes les parties de la plante sont toxiques ; toutefois, le principe toxique est très mal absorbé par voie orale si bien que l'intoxication est peu probableµ{{{5(+)µ. Plante protégée en Gironde, Lot-et-Garonne et dans la France (lorsqu'un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Cornus florida , Cornouiller à fleurs

$1

Note : **

Détails : Fruit (fruits crus {transformés} ou cuits [nourriture/aliment et base boissons/breuvages]) comestible.(1*)



Baies souvent utilisées pour sucrer le thé au Mexique. Quand la graine est enlevée et la chair réduite en purée, il peut être mélangé avec d'autres fruits et transformé en confitures, gelées, etc... Le fruit, infusé dans de l'"Eau de Vie", fait une boisson amère mais acceptable.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : il y a un rapport que le fruit est toxique pour l'hommeµ{{{5(+)µ ; mais l'excactitude de celui-ci est remis en causeµ{{{(dp*)µ : peut-être s'agit-il d'une confusion avec une autre plante ? (qp*). Le fruit n'est pas toxique, mais il est presque immangeable brutµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Cornus mas , Cornouiller mâle
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23°C

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (frais (dont bien mûrs (crus ou cuits)) ; confits (marinades)) ou séchés (aromatisants) ; dont graines (café)), feuille (aromatisantes (infusions)) et fleur (aromatisantes (boissons)) comestibles.



Fruit, herbe, fleurs. Fruits consommés à l'état de maturité crus ou en gelée ; également à la base d'une boisson alcoolisée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus monogyna , Épine blanche
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15 (zone 4-9)

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment : cuits, feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment : crues {en salade} ; et base boissons/breuvages : tisanes]) et fleur (fleurs) comestibles.



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Cunila origanoides , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -28,5/-29°C

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles comme condiment, fleurs, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles peuvent être utilisées pour aromatiser ; elles sont un substitut à l'origan ; elles sont ajoutées aux pizzas ; elles peuvent également être utilisées pour le thé ; elles peuvent être utilisées fraîches ou séchées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Cyclopia genistoides cv. 'Kustee' , Thé côtier
cv. 'Kustee' Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6,5°C

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {succédané du thé}]) comestible.

Cyclopia intermedia , Bergtee

$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cyclopia maculata ,
$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cyclopia sessiliflora , Thé de heidelberg

$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cyclopia subternata , Thé des plaines

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {succédané du thé}]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cymbopogon citratus , Citronnelle de madagascar
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4°C

$1

Note : ***

Détails : Feuille (bases des tiges [assaisonnement : condiment, herbe, épice] ; et feuilles [idem bases de tiges{{{~ ; et base boissons/breuvages : tisanes {infusion}]) comestible.



Plante utilisée et cultivée en Asie. Aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Cymbopogon flexuosus , Herbe de Malabar

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, pousses - aromatisant.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles et pousses sont utilisées en cuisine ; elles sont également utilisées pour en extraire de l'huile, laquelle est utilisée dans la fabrication d'aliments pour aromatiser les produits de boulangerie, les graisses et huiles, la crème glacée, les bonbons, les boissons et la gomme à mâcher ; les feuilles séchées sont utilisées en tisanes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cyperus alternifolius , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6/-8°C et même -10/-12°C (lorsque le sol n'est pas détrempé) ; -3/-5°C pour les parties aérienne

Détails : Plante (cendres [substitut de sel]) comestible.



Une solution de cendres de plantes séchées, brûlées est utilisé dans la cuisson des feuilles et autres légumes au Malawiµ{{{Windows on the African Past: Current Approaches to African Archaeobotany (publié par Ahmed G. Fahmy, Stephanie Kahlheber, A. Catherine D'Andrea), page 13µ.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

D

Dictamnus albus , Dictame blanc

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleur, racine - aromatisant.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles séchées sont utilisées pour faire une tisane ;

-les racines sont utilisées pour aromatiser et de temps en temps comme amers dans les boissons alcoolisées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les racines contiennent des alcaloïdes toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Les racines sont utilisées en médecineµ{{{0(+x)µ.

Dimocarpus longan , Longanier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1/-4/-4,5°C

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits : arille {crue ou cuite ; fraîche ou séchée}) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestible.



Fruit brut/cruµ ; les fruits peuvent être séchés et stockés ou préservés en conserve dans le sirop. Plante cultivée localement ; plusieurs variétés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Dioscorea cayenensis , Igname jaune

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



Le tubercule est rôti, bouilli ou frit. Plante largement cultivée en Amérique tropicale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Diospyros kaki , Plaqueminier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C (-5°C?)

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits27(+) bien mûrs {crus ou cuits ; frais ou séchés} : pulpe/chair [nourriture/aliment et base boissons/breuvages] ; et graines torréfiées [base boissons/breuvages {substitut café}]) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages {substitut tisanes}]) comestibles.



Fruit brut/cru ; peau également comestible et consommable ? (qp*). Les fruits doivent être entièrement mûrs et doux ; ils peuvent être congelés ; la congélation durant tout une nuit peut améliorer leur douceur ; ils sont utilisés dans les tartes, puddings, gâteaux, pains, crèmes glacées et autres desserts ; ils sont également utilisés pour le vin et le vinaigre.

Les feuilles sont utilisées pour améliorer la saveur des radis marinés. Plante anciennement cultivée au Japon et largement aujourd'hui dans le monde ; plusieurs cultivars.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Diospyros virginiana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4

$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits {mûrs ou blets ; frais ou séchés} crus : pulpe/chair [nourriture/aliment et base boissons/breuvages ferment(é)s : bière, vin vin et vinaigre] ; et graines torréfiées [base boissons/breuvages {substitut café}]) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages {substitut tisanes}]) comestibles.



Fruit brut/cru ; les fruits sont aussi utilisés dans les gâteaux, pains, tartes, puddings, confitures et crêpes ; ils peuvent également être séchés pour une utilisation ultérieure.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dracocephalum moldavica , Thé des jardins

$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes pousses et feuilles [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {condiment}]) comestible.



Les jeunes pousses sont comestibles. Les feuilles peuvent être utilisées pour le thé ; elles ont une odeur de citron. Plante utilisée localement comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Dryas octopetala , Dryade à huit pétales

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {succédané de thé}]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Dysphania ambrosioides , Epazote
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8 ou 9

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [nourriture/aliment {légume} ; base boissons/breuvages {tisanes : substitut de thé} et/ou assaisonnement {condiment}]) et fruit (graines crues {brutes ou salées ou cuites) comestibles.(1*)



Feuilles utilisées comme condiment au Mexique ; elles sont ajoutées aux haricots et aux soupes de saison et d'autres plats ; elles peuvent être séchées car elles conservent leur saveur ; les feuilles fraîches peuvent être stockées pendant 2-3 jours.

Les graines peuvent être broyées en farine noir et mélangées avec de l'eau et mangées ; elles sont également grillées et ajoutées aux alcools.



Usage culinaire (toute la plante est utilisée, des feuilles fraiches ou éventuellement sèches aux graines immatures) :

-infusion agréable (d'où son nom de "thé mexicain") ;

-assaisonnement/aromate ; elle assaisonne des plats de viande et aromatise tamales (genre de papillote), frijoles de olla (haricots noirs), etc..., dans la cuisine mexicaine ;

-soupes et salades ;

-les fruits sont également consommés verts et c'est ainsi, semble-t'il, que cette plante à le plus de goût.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : il est probablement préférable de ne pas manger cette plante en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ ; sa consommation serait à éviter pour les enfants en bas âge et les femmes enceintesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Propriétés médicinales : vermifuge, antispasmodique, stomachique, eupeptique et carminativeµ{{{(dp*)µ.

Dysphania ambrosioides cv. 'Oaxaca Red' , Epazote
cv. 'Oaxaca Red' Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8 ou 9

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [nourriture/aliment {légume} ; base boissons/breuvages {tisanes : substitut de thé} et/ou assaisonnement {condiment}]) et fruit (graines crues {brutes ou salées ou cuites) comestibles.(1*)



Feuilles utilisées comme condiment au Mexique ; elles sont ajoutées aux haricots et aux soupes de saison et d'autres plats ; elles peuvent être séchées car elles conservent leur saveur ; les feuilles fraîches peuvent être stockées pendant 2-3 jours.

Les graines peuvent être broyées en farine noir et mélangées avec de l'eau et mangées ; elles sont également grillées et ajoutées aux alcools.



Usage culinaire (toute la plante est utilisée, des feuilles fraiches ou éventuellement sèches aux graines immatures) :

-infusion agréable (d'où son nom de "thé mexicain") ;

-assaisonnement/aromate ; elle assaisonne des plats de viande et aromatise tamales (genre de papillote), frijoles de olla (haricots noirs), etc..., dans la cuisine mexicaine ;

-soupes et salades ;

-les fruits sont également consommés verts et c'est ainsi, semble-t'il, que cette plante à le plus de goût.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : il est probablement préférable de ne pas manger cette plante en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ ; sa consommation serait à éviter pour les enfants en bas âge et les femmes enceintesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Propriétés médicinales : vermifuge, antispasmodique, stomachique, eupeptique et carminativeµ{{{(dp*)µ.

E

Echinacea angustifolia , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-8

$1$1$1

Détails : Les feuilles servent à faire une infusion.


Précautions

ATTENTION (usage médicinal ) : suppression possible de l'immunité avec l'usage habituel ; des doses élevées supérieures à 1000 mg peuvent provoquer des étourdissements ; l'utilisation de l'herbe pendant 10 à 14 jours est recommandée suivie d'une courte pauseµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : L'échinacée est l'une des herbes médicinales les plus importantes au monde. La recherche montre qu'il a la capacité d'augmenter la résistance du corps aux infections bactériennes et virales en stimulant le système immunitaire [254]. Il est également antibiotique et aide à soulager les allergies [254]. Les plantes de ce genre étaient probablement les plus fréquemment utilisées de toutes les plantes médicinales indiennes d'Amérique du Nord. Ils avaient une très large gamme d'applications et nombre de ces utilisations ont été confirmées par la science moderne. La plante a un effet stimulant général sur le système immunitaire et est largement utilisée dans les traitements à base de plantes modernes [222]. Il y a eu un doute sur la capacité du corps à absorber les ingrédients médicinaux actifs par voie orale (les injections intraveineuses étant considérées comme le seul moyen efficace d'administrer la plante), mais des recherches récentes ont démontré une absorption significative des applications administrées par voie orale [222]. En Allemagne, plus de 200 préparations pharmaceutiques sont fabriquées à partir d'échinacée [222]. Les racines et la plante entière sont considérées comme particulièrement bénéfiques dans le traitement des plaies, des plaies, des brûlures, etc., possédant une activité de type cortisone et antibactérienne [222]. La plante était utilisée par les Indiens d'Amérique du Nord comme une application universelle pour traiter les morsures et les piqûres de tous les types d'insectes [213]. Une infusion de la plante a également été utilisée pour traiter les morsures de serpent [213]. La racine est adaptogène, altératrice, antiseptique, dépurative, digestive, sialagogue [4, 21, 61, 165]. Il est récolté à l'automne et séché pour une utilisation ultérieure [238]. La plante a été utilisée comme diaphorétique [213]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent l'échinacée pour le rhume, la toux et la bronchite, la fièvre et le rhume, les infections des voies urinaires, l'inflammation de la bouche et du pharynx, augmentent la résistance aux infections, aux plaies et aux brûlures (voir [302 ] pour les critiques de la commission E).

Ehretia microphylla , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1$1

Note : **

Détails : -fruits - crus ; es fruits sont mangés ; -une infusion de feuilles est utilisée comme substitut du thé ; les feuilles sont séchées à l'ombre et utilisées comme thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Les feuilles sont antidiarrhéiques, fébrifugeuses et gastriques [310]. Une infusion est utilisée comme remède pour les problèmes d'estomac, la dysenterie et la toux [310, 345]. La racine est considérée comme un antidote contre les intoxications végétales et comme un altérant de la cachexie et de la syphilis [310, 345]. De plus, il est traditionnellement utilisé pour arrêter l'hémorragie résultant de la morsure de la vipère Echis carinatus [310] Les racines seraient ingérées pour nettoyer le corps après l'accouchement [310]. Il a été démontré que la plante contient une gamme de constituants médicalement actifs. Les feuilles contiennent de l'acide rosmarinique, des glycosides flavonoïdes et des triterpénoïdes [310]. L'acide rosmarinique, un dérivé de l'acide phénylacrylique, est un inhibiteur connu de la libération d'histamine et un extrait méthanolique des feuilles a montré de fortes propriétés antihistaminiques [310]. Dans une expérience aux Philippines, des comprimés de feuilles séchées ont réduit la formation d'érythrocytes polychromatiques micronucléés induite par la mitomycine C, la tétracycline et la diméthylnitrosamine. Cela suggère que ces comprimés possèdent une activité antimutagène [310] L'écorce de racine contient de l'éhrétianone, de la microphyllone et de l'éhrétianone [310]. Il a été démontré que l'herétianone, un xanthène quinonoïde, protège contre l'action du venin de serpent [310]. La microphyllone et l'éhrétianone ont montré une activité antibactérienne contre un panel de bactéries [310]. De nombreux membres de ce genre contiennent des alcaloïdes pyrrolizidiniques et des composés quinoïdes ou phénoliques [310].

Eleutherococcus senticosus , Ginseng sibérien
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

$1

Note : **

Détails : Jeunes feuilles et bourgeons - cuits ; les feuilles séchées sont utilisées comme substitut du thé . Feuille (jeunes pousses et feuilles fraîches [nourriture/aliment : légume vert] ; tiges, jeunes pousses et feuilles séchées [base boissons/breuvages : tisanes {substitut de thé}]) comestible.



Les tiges et les racines sont utilisées pour le thé.


Précautions

ATTENTION : attention en cas d'hypertension artérielle ; évitez le café ; 6 semaines d'utilisation maximum ; à éviter pendant la grossesse ; ne convient pas aux enfants ; des doses élevées peuvent provoquer somnolence, anxiété, irritabilité, mastalgie et saignements utérins ; augmentation possible de la pression artérielle et battements cardiaques irréguliers ; les effets des médicaments antidiabétiques, sédatifs et anticoagulants peuvent être potentialisésµ[[[5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : Le ginseng de Sibérie est une herbe tonique puissante avec une gamme impressionnante d'avantages pour la santé. Contrairement à de nombreuses herbes à usage médicinal, il est plus utile pour maintenir une bonne santé que pour traiter une mauvaise santé. La recherche a montré qu'il stimule la résistance au stress et est donc maintenant largement utilisé comme tonique en période de stress et de pression [254]. Cette plante est un traitement populaire très couramment utilisé en Chine et en Russie où elle est utilisée comme substitut du ginseng [218]. C'est une herbe chaude et douce-amère qui serait plus puissante dans son action que le ginseng [238]. On dit qu'une utilisation régulière redonne de la vigueur, améliore la mémoire et augmente la longévité [218]. La racine et l'écorce de racine sont adaptogènes, anti-inflammatoires, hypoglycémiques, toniques et vasodilatateurs. Il est pris en interne pendant la convalescence et dans le traitement des problèmes de ménopause, de la débilité gériatrique, stress physique et mental, etc. [238]. Il agit en renforçant le système immunitaire naturel du corps [140, 165, 176, 238]. Il a également été utilisé pour lutter contre le mal des radiations et l'exposition à des produits chimiques toxiques [200, 218, 238]. Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E). Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E). Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E).Le ginseng de Sibérie est une herbe tonique puissante avec une gamme impressionnante d'avantages pour la santé. Contrairement à de nombreuses herbes à usage médicinal, il est plus utile pour maintenir une bonne santé que pour traiter une mauvaise santé. La recherche a montré qu'il stimule la résistance au stress et est donc maintenant largement utilisé comme tonique en période de stress et de pression [254]. Cette plante est un traitement populaire très couramment utilisé en Chine et en Russie où elle est utilisée comme substitut du ginseng [218]. C'est une herbe chaude et douce-amère qui serait plus puissante dans son action que le ginseng [238]. On dit qu'une utilisation régulière redonne de la vigueur, améliore la mémoire et augmente la longévité [218]. La racine et l'écorce de racine sont adaptogènes, anti-inflammatoires, hypoglycémiques, toniques et vasodilatateurs. Il est pris en interne pendant la convalescence et dans le traitement des problèmes de ménopause, de la débilité gériatrique, stress physique et mental, etc. [238]. Il agit en renforçant le système immunitaire naturel du corps [140, 165, 176, 238]. Il a également été utilisé pour lutter contre le mal des radiations et l'exposition à des produits chimiques toxiques [200, 218, 238]. Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E). Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E). Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E).

Elymus repens , Chiendent officinal

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes ; crues), graines (crues) et racine (séchées (farine) ou fraîches (crues) ; dont extrait ( jus)) comestibles.



Graines, céréales, racines, rhizome ; graines.

-les racines/rhizomes sont séché(e)s, broyé(e)s et utilisé(e)s comme substitut de farine, laquelle peut être ajoutée à la farine de céréales pour faire de la pâte à pain ou à galettes ; les jeunes rhizomes sont également consommés comme légumes (ex. : dans les soupes) ou crus en salade ; les racines séchées grillées sont utilisées pour le thé et comme substitut/succédané du café.

-les pointes tendres sont consommées crues comme légume (ou cuites, ex. comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Empetrum nigrum , Camarine noire

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits {pulpe/chair} frais ou séchés ; crus ou cuits) et tronc (rameaux [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



La saveur de la baie s'améliore après congélation ; les fruits sont utilisés dans les boissons (dont une avec du lait caillé), desserts, tartes, gelées et crèmes glacées et également pour faire du vin ; ils sont généralement consommés en petites quantités.

Les rameaux sont brassés dans un thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Ephedra distachya , Raisin de mer
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-11

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (fruits crus) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {succédané de thé}]) comestibles.



Fruit - bruts/crus ; une saveur douce mais plutôt insipide ; le fruit mesure environ 6 mm de diamètre.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en PACA, Rhône-Alpes et Aquitaineµ{{{TBµ.

Note médicinale : ****

Ephedra equisetina , Ephedra en forme de prêle

$1

Note : *

Détails : Fruit (fruits) comestible.



Feuilles utilisables comme succédané de thé ? (question posée par l'auteur, Louis Bubenicek).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Ephedra sinica , Ephédra chinois

$1$1

Note : *

Détails : Fruit (fruits [base boissons/breuvages : tisanes]) et fleur (cônes femelles matures) comestibles.



Feuilles utilisables comme succédané de thé ? (question posée par l'auteur, Louis Bubenicek). Le cône femelle mature est utilisé comme un fruit et pour affiner le sucre. Graines et peau également comestibles ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Ephedra viridis , Thé vert mormon

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (tiges/rameaux [base boissons/breuvages : tisanes]) et fruit (graines) comestibles.



Les rameaux sont brisés en petits morceaux et utilisés pour faire du thé ; du sucre, du jus de citron ou de la confiture de fraises peuvent être ajoutés ; le grillage des brindilles contribue à améliorer la saveur. Les graines sont grillées et consommées ou moulues en farine.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : pas d'informationµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Epilobium , Epilobes

$1$1$1

Détails : fleur (dont bourgeons (cuits) ; décoratives (crus/cuits), tisanes), feuille (jeunes, dont tiges (cuites) ; crues, tisanes) et racine (épluchées ; fraîches (crues ou cuites) ou séchées (farine, café (torréfiées)) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Epilobium angustifolium , Épilobe en épi
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-9

$1$1$1

Note : **

Détails : fleur (dont bourgeons (cuits) : décoratives (crues, tisanes), feuille (jeunes, dont tiges [cuites] : crues, tisanes) et racine (épluchées : fraîches [crues ou cuites] ou séchées [farine, café (torréfiées)]) comestibles.



Fleurs, feuilles (brutes/crues), racines, tige, thé, pousses.

Une farine est faite à partir des racines ; celle-ci est utilisée pour fabriquer des galettes.

Jeunes pousses, fleurs et racines consommées localement. Les jeunes pousses vigoureuses sont cuites et mangées avec du beurre comme un substitut de l'asperge.

Les feuilles sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; elles sont également utilisées pour le thé, en infusion, en Russie.

Les jeunes tiges de fleurs sont ajoutées aux salades. La moelle des grandes tiges est mâchée ou consommée crue ; elle est également utilisée pour aromatiser et épaissir les soupes et les ragoûts ou transformée en ale (bières de fermentation haute) ou vinaigre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Equisetum arvense , Prêle

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (pousses/ramifications (aromatisantes et/ou décoratives) ; tiges brunes (crues ou cuites))) et racine (tubercules ; crus ou cuits) comestibles.(1*)



Racine, tige, bourgeon, légume. Les pousses ont été consommées comme légume et également utilisées pour faire du thé ; ce sont les jeunes tiges (coeur des tiges) porteuses de spores qui sont utilisées ; elles sont consommées comme légume ou en pickles au Japon, crues ou ébouillantées ; elles peuvent être conservées dans l'huile. Rhizomes consommés par les Indiens du Nouveau Mexique.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; elle ne devrait probablement être utilisée qu'en petites quantités ou durant de courtes périodes de tempsµ{{{0(+x)µ. Risque de confusion avec la prêle des marais (Equisetum palustre), qui est toxiqueµ{{{~~1µ.

Note médicinale : ***

Eryngium maritimum , Panicaut de mer

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuilles, racines, fleurs.

-les feuilles sont brassées pour faire du thé ; les jeunes pousses sont parfois blanchies et mangées ;

-les bourgeons de fleurs peuvent également être utilisés ;

-les racines confites sont appelées "eryngo" ; les racines sont bouillies ou grillées, comme le panais ; les racines confites sont transformées en confiture ou utilisées pour aromatiser les gelées et le caramel.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en PACA, Bretagne, Nord-Pas-de-Calais, Pyrénées-Atlantiques et France (lorsqu' un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

Erythroxylum coca , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1$1

Note : *

Détails : Parties comestibles : -feuilles - thé ; les feuilles séchées donnent une substance appelée cocaïne qui est un stimulant ; les feuilles sont utilisées pour faire du "vin" de coca ; les feuilles sont mâchées comme masticatoire ; -l'extrait de noix est utilisé pour aromatiser les boissons, les bonbons et les boissons alcoolisées.


Précautions

ATTENTION : certaines parties de la plante sont toxiques si elles sont ingéréesµ{{{5(K)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Les feuilles contiennent de la cocaïne et d'autres alcaloïdes. Ils sont narcotiques, stimulants cérébraux et anesthésiques localement [46]. Les alcaloïdes sont extraits et utilisés pour fabriquer divers médicaments pharmaceutiques, y compris un anesthésique local [46, 348]. Mâchées avec de la chaux ou des cendres végétales, les feuilles provoquent une sensation de facilité et d'énergie croissante. Ils sont donc utilisés par les peuples autochtones comme stimulants pour mieux supporter la faim, la soif et le stress physique [317]. Une infusion de feuilles sert aussi de remède au mal des montagnes, le redouté «soroche» [317].

Eucalyptus dives ,
$1

Détails : Feuille (feuilles fraîches ou séchées [assaisonnement : aromate] ; feuilles séchées [base boissons/breuvages : tisanes] ; et extrait feuilles {huile essentielle} [assaisonnement : arôme alimentaire]) comestible.(1*)



L'Eucalyptus a une qualité tonique et astringente qui est utile dans les pastilles contre la toux et certains produits de boulangerie. La saveur résineuse de l'eucalyptus, qui rappelle le citron et la menthe poivrée, se marie bien avec du caramel ou du miel pour les sauces à dessert, ou du miel parfumé à l'ail et à la coriandre comme glaçage pour les viandes grillées. L'huile est très forte et doit être diluée pour utilisation dans les sauces ; elle est utilisé pour aromatiser les sauces, vinaigrettes, desserts et les produits laitiers.

Les feuilles séchées sont utilisées pour le thé.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est toxiqueµ{{{0(+)µ et très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eugenia uniflora , Cerisier de cayenne
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4,5/-5,5°C (-7°C?)

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits27(+) {chair/pulpe et peau} [nourriture/aliment : crus27(+) {frais} ou cuits]) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {substitut/succédané de thé}]) comestibles.



Le fruit mûr est consommé frais ; il peut être cuit ou utilisé pour les confitures, gelées et autres produits. La peau est-elle bien comestible et consommable ? (qp*)

Les feuilles sont utilisées comme un substitut pour le thé. Consommation locale ; plante cultivée sous les tropiques et sub-tropiques.


Précautions

ATTENTION : les graines ne doivent pas être consommées car il se peut qu'elles provoquent la diarrhéeµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Euphorbia helioscopia , Euphorbe réveille-matin

$1

Note : *

Détails : Feuilles. Les feuilles sont consommées cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)) avec de l'huile et du sel ; les jeunes feuilles sont utilisées comme substitut du thé.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : tous les euphorbes ou épurges ont une sève irritante et beaucoup ont des substances/composés chimiques qui peuvent causer le cancerµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

F

Filipendula ulmaria , Reine-des-prés (Reine des prés)

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (aromatisants (desserts, boissons)), fleur (dont bourgeon ; aromatisants (desserts, boissons)), feuille (très jeunes : fraîches (crues et/ou aromatisantes) ou séchées (tisanes)) et racine (aromatisantes (cuites)) comestibles.



Les racines sont consommées comme aliment de base.

Les fleurs et les feuilles sont utilisées pour aromatiser boissons (bières, vins) et desserts (fruits confits).

Les fleurs sont également transformées en sirop ; celui-ci peut être utilisé pour les boissons, salades de fruits ou comme garniture pour crème glacée.

Les jeunes feuilles, les fleurs et les racines sont utilisées brassées pour réaliser un succédané de thé.


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : ne doit pas être utilisé par des personnes sensibles à l'aspirineµ{{{0(+x)µ. Cela se rapporte-il à une ou plusieurs partie(s) ou à la totalité de la plante ? (qp*)

Note médicinale : ***

Flacourtia jangomas , Prunier d'inde
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/-4°C

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe, feuille (jeunes feuilles rouges [nourriture/aliment et/ou base boissons breuvages {tisanes}]) et racine (racines) comestibles.



Les fruits mûrs sont consommés frais ; parce qu'ils sont aigres, ils sont souvent utilisés pour les confitures ou conserves.

Les jeunes feuilles rouges sont comestibles (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)). ; elles contiennent du tanin ; elles sont également utilisées pour le thé.

Les jeunes racines sont comestibles.



La peau et les graines des fruits sont-elles également comestibles et consommables ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Fragaria chiloensis , Fraisier du Chili

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits {faux-fruits : peau, chair/pulpe et graines} crus ou cuits [nourriture/aliment, base boissons/breuvages et/ou assaisonnement {aromate}] et feuille (feuilles fraîches [nourriture/aliment {en salade} et base boissons/breuvages {tisanes}]) comestibles.(1*)



Les fruits sont consommés crus ou cuits ; ils sont utilisés dans les gâteaux et les confitures.

Les feuilles fraîches peuvent être mises dans l'eau bouillante (et utilisées pour le thé) ou consommées en salade. L'espèce la plus importante à la base des fraises cultivées.


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles fanées pourraient être toxiques. Les fruits sont comestibles mais pourraient provoquer de l'urticaire chez certaines personnesµ{{{~~27(+x)(dp*)µ.

Fragaria vesca , Fraisier des bois

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres), fruit et fleur comestibles.



Le fruit est consommé frais et cru (brut) ou en diverses préparations (avec de la crème glacée ou comme garniture pour tartes ou en confiture).

Les feuilles séchées sont utilisées pour faire du thé ; celui-ci a une bonne saveur et est riche en Vitamines C.

Les jeunes feuilles sont consommées dans les salades et les soupes.


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles fanées pourraient être toxiques. Les fruits sont comestibles mais pourraient provoquer de l'urticaire chez certaines personnesµ{{{~~27(+x)(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Fragaria virginiana , Fraisier de Virginie

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits {faux-fruits : peau, chair/pulpe et graines} crus ou cuits [nourriture/aliment, base boissons/breuvages et/ou assaisonnement {aromate}] et feuille (feuilles fraîches [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestibles.(1*)



Fruits comestibles ; ils peuvent être consommés frais ou mis en conserves puis roulés/enroulés dans des crêpes et pancakes (galettes) ou utilisés comme garniture de tartes, ou en confitures et gelées.

Les feuilles peuvent être utilisées pour le thé.


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles fanées pourraient être toxiques. Les fruits sont comestibles mais pourraient provoquer de l'urticaire chez certaines personnesµ{{{~~27(+x)(dp*)µ.

Note médicinale : **

Fraxinus excelsior , Frêne commun
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-20°C), zone 4

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (samares, immatures (verts) : frais (cuitsµ1, confits et/ou aromatisants) ou séchés (farine) ; ou mûres (graines : farineµ1, huile5(15)µ)), manne (exsudation/sève)(2*) et feuille (dont pousses et rejets, aromatisantes : jeunes et/ou tendres (crues) ou plus âgées (boissons (dont tisanes (ex : thé noir adulthéré), et cidre de frêne (frênette))) comestibles.(1*)



Cambium (seconde écorce) consommée comme légume.

Les feuilles d'été sont à la base d'une boisson fermentée, la "frênette", fabriquée en France ; elles sont parfois ajoutées au thé.

Les très jeunes fruits ailés sont picklés (confits, par trempage dans l'eau salée et le vinaigre) puis consommés comme condiment ou comme pickles.

La plante est aussi la source d'une manne comestible.(1*)


Précautions

(1*)les parties vertes du Frêne (essentiellement fraîches, jeunes et/ou tendres, dont les feuilles et fruits immatures) sont très amères ; il est donc conseillé de n'utiliser celles-ci (crues ou cuites) qu'a des fins aromatiques (apport d'amertume = note forteµ1µ), et peut(-)être même recommandé de jeter/changer plusieurs l'eau de cuisson afin d'en supprimer le maximum d'amertumeµ1,8,(dp*)µ.
(2*)il est également recommandé de prélever la sève en quantités modérées pour ne pas nuire à la santé (et, pire, la survie) de l'arbre.µ1µ

Note médicinale : **

G

Galium aparine , Gaillet gratteron

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont pointes, cuites, dont jus), fleur (décoratives), graines (torréfiées (café)) comestibles.



Les jeunes pousses sont comestibles ; elles sont consommées bouillies (comme potherbe) ou ajoutées aux salades.

Les fruits mûrs (graines) sont torréfiés et moulus et utilisés localement comme un substitut/succédané de café.

La plante séchée est utilisée comme un thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Galium odoratum , Aspérule odorante

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont pousses) ; séchées un ou deux jours) et fleur moyennement comestibles (utilisées comme aromate).(1*)



Les fleurs séchées sont utilisées pour l'aromatisation ; elles sont utilisés dans les boissons et comme substitut du thé. La plante entière a été utilisée comme aromatisant de bières et liqueurs.


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles et fleurs sont également toxiques : présence de coumarine (une dicoumarol ? (qp*)), une substance qui, lorsque la plante sèche, produit l'agréable odeur caractéristique de l'aspérule odorante (dite proche du foin frais et/ou de la vanille) ; à fortes doses, cette toxine peut causer des dégâts irréversibles au foie mais également des maux de tête, nausées, vertiges et états de somnolence ; on considère celle-ci inoffensive (non nocive) en dessous de 3g de plante par litreµ{{{~~1µ : :
ATTENTION : en se dégradant/moisissant, la plante produit/libère une quantité non négligeable de cette antivitamine K qui peut provoquer de graves hémorragies.

Note médicinale : ***

Gardenia jasminoides , Jasmin du Cap
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12°C (premiers dégâts/dommages dès -4°C)

$1$1

Détails : Fruit (fruits crus {bruts ou picklés} [nourriture/aliment et colorant alimentaire {jaune et bleu}]) et fleur (fleursµ0(+x),27(+x) [base boissons/breuvages et/ou assaisonnement : aromate pour tisanes]) comestibles.



Fleurs arôme/armatisant, fruit - colorant. Les fruits sont utilisés pour la coloration des aliments ; ils sont aussi consommés crus ou marinés.

Fleurs utilisées, localement, pour parfumer/aromatiser le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gastrodia elata , Tian nam

$1

Note : **

Détails : Racine (rhizome cuit [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes} ; et/ou assaisonnement]) comestible.



Le rhizome oblong et charnu semblable à la pommes de terre, est cuit/bouilli à l'eau pour le thé, ou cuit avec du poulet pour la soupe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Gaultheria humifusa ,
$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe, peau et graines} mûrs {crus ou cuits} [nourriture/aliment]) et feuille (feuilles {jeunes et tendres, de préférence} fraîches [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites {comme légume}] ; feuilles {fraîches ou séchées [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestibles.



Fruit, feuilles - thé. Les fruits sont consommés, localement, crus ou cuits ; ils sont aromatiques et délicieux ; ils sont souvent utilisés en confitures et dérivés, et dans les tartes.

Les feuilles, et particulièrement les jeunes et tendres, sont cuites et mangées comme légumes verts (potherbe), ou crues et consommées en salade ou comme grignotage aux bord des chemins ; elles ont une saveur délicate de "Wintergreen" (huile essentielle de Gaulthérie) ; les feuilles fraîches et séchées sont utilisées pour le thé. La peau et les graines des fruits sont-elles également réellement comestibles et consommables ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gaultheria procumbens , Gaulthérie couchée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-20°C)

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {succédané de thé}] ; jeunes feuilles crues [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {en salade] ; et extrait feuilles {huile essentielle} [asaisonnement {arôme}]) et fruit (fruits {baies : chair/pulpe, peau et graines} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : crues ou cuites]) comestibles.(1*)



Les feuilles sont utilisées pour faire du thé (succédané local) ; un thé fort peut être faite par la première fermentation des feuilles rouge vif ; les jeunes feuilles peuvent être ajoutées aux salades ou grignotées au bord des chemins ; agréable lorsqu'elles sont utilisées très jeunes, elle sont plutôt considérée comme sèches et poudreuses selon "PFAF" ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).

Les baies peuvent être ajoutées aux salades également ; les 2 sont épicées. Les fruits (baies) sont consommées, localement, crues ou cuites et utilisées dans les tartes et confitures ; la saveur est soit considérée comme agréable mais fade/insipide, soit décrite comme épicée et proche du goût du Germolene (une gamme d'antiseptique des Etats-Unis) rappelant la salle d'attente d'un hôpital ; meilleur après une gelée, le fruit reste sur la plante jusqu'au printemps lorsqu'il n'est pas mangé par les oiseaux, etc... ; il mesure jusqu'à 15mm de diamètre.

L'huile (huile de Wintergreen ou huile de Gaulthérie) est extraite (distillée) des feuilles et utilisée pour aromatiser les aliments (bière, bonbons, chewing-gums,etc...).La peau et les graines des fruits sont-elles également réellement comestibles et consommables ? (qp*).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : le salicylate de méthyleµ{{{0(+x)µ, que l'on trouve majoritairement dansµ{{{(dp*)µ, voir lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Gaultheria shallon , Gaulthérie shallon
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1

Note : *****

Détails : Fruits.

-fruits - crus, cuits ou séchés pour une utilisation ultérieure ; sucré et juteux avec une saveur agréable ; il est agréable à manger cru ; les fruits peuvent être consommés frais ou séchés et stockés ; les fruits sont transformés en conserves, tartes, gelées, confitures, sirop, vin, boissons, etc... ; ils peuvent être consommés comme des raisins secs ; le fruit mesure environ 10 mm de diamètre et est produit sur une période de plusieurs semaines à la fin de l'été ;

-un thé agréable est faite à partir des feuilles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Geum urbanum , Benoîte commune ou benoite commune

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes (crues ou cuites) ou plus âgées (sel aux herbes)), fleur (décoratives (crues / cuites) ; dont bourgeons (cuits)) et racine (aromatisantes (crues / cuites)) comestibles.



Feuilles, racine, épice. Elle est utilisée comme plante/herbe potagère. Le rhizome est utilisé comme épice (succédané de clou de girofleµ{{{0(5(+),+x) ,{{{27(+x)µ, avec un soupçon de cannelle dans la saveur) dans les soupes et les sauces ; elle sert aussi à aromatiser les ales (bières anglaises ou à fermentation haute, bières et liqueurs ; la racine est également bouillie pour en faire une boissons ; elle est utilisée de préférence au printemps ; elle mesure jusqu'à 5cm de long.

Les feuilles sont utilisées pour le thé ; jeunes feuilles consommées en salade. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Glebionis coronaria , Chrysanthème comestible

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges consommées {crues ou cuites} [nourriture/aliment et/ou asaissonnement {condiment} : froid ou chaud ; en salades ou comme légume] ; et graines germées) et fleur (pétales frais {crus ou cuits} [nourriture/aliment {froid ou chaud ; en salades ou soupes}] ; ou fleurs {blanchies ou cuites} [idem pétales]) comestibles.



Au Japon et en Chine, les jeunes feuilles, pousses et tiges tendres sont consommées comme aliment (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)) ; elles sont ajouté(e)s aux soupe, salades et dans une boisson comparable au thé ; le centre de la fleur est amer de sorte que seuls les pétales sont normalement utilisés.

Les graines germées sont consommées comme collation. Plante potagère cultivée au Japon et en Chine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Glebionis coronaria , Chrysanthème comestible

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges consommées {crues ou cuites} [nourriture/aliment et/ou asaissonnement {condiment} : froid ou chaud ; en salades ou comme légume] ; et graines germées) et fleur (pétales frais {crus ou cuits} [nourriture/aliment {froid ou chaud ; en salades ou soupes}] ; ou fleurs {blanchies ou cuites} [idem pétales]) comestibles.



Au Japon et en Chine, les jeunes feuilles, pousses et tiges tendres sont consommées comme aliment (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)) ; elles sont ajouté(e)s aux soupe, salades et dans une boisson comparable au thé ; le centre de la fleur est amer de sorte que seuls les pétales sont normalement utilisés.

Les graines germées sont consommées comme collation. Plante potagère cultivée au Japon et en Chine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Glechoma hederacea , Lierre terrestre
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -40°C

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont jeunes et/ou tendres, dont pointes) et fleur comestibles.



Les jeunes feuilles sont consommées crues ou cuites ; elles ont un goût amer et peuvent être mélangées dans les salades et soupes (en petites quantités) afin d'ajouter une légère saveur aromatique et/ou pimentée ; elles peuvent aussi être cuites comme les épinards, en soupes etc..., ou utilisées comme assaisonnement ; elles sont disponibles très tôt dans l'année. Une tisane (succédané de thé est faite à partir des feuilles fraîches ou séchées ; celle-ci peut-être sucrée avec du miel ; elles sont souvent mélangées avec des feuilles de verveine. La plante a été ajoutée à la bière de la même manière que le houblon afin d'enlever et aussi d'améliorer son goût et sa qualité de conservation ; cette espèce était l'arôme le plus commun dans la bière avant l'utilisation du houblon à partir du 16ème siècle.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante serait toxique pour des grandes quantités consomméesµ{{{27(+x)µ, cf. lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Glycyrrhiza echinata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1

Note : ****

Détails : Racine - crue ou cuite ; très fibreuse, elle est souvent bouillie pour en extraire les sucres ; c'est une source de réglisse russe et allemande ; elle est utilisée comme confiserie, édulcorant et médicinal ; une délicieuse saveur sucrée ; la racine séchée est souvent utilisée comme masticatoire ; elle est particulièrement utile pour la dentition des enfants et comme nettoyant pour les dents ; la racine contient de la glycyrrhizine, une substance 50 fois plus sucrée que le sucre ; un thé fait à partir des racines est un excellent désaltérant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Glycyrrhiza glabra , Reglisse

$1

Note : ****

Détails : Racine (extrait racines [crues {de préférence séchées} ou cuites {bouillies}] : poudre [assaisonnement {aromatisant} et édulcorant {pour tisanes{{{~}] et morceaux/fragment {ou totalité} [masticatoire ; assaisonnement et/ou base boissons/breuvages {dont tisanes}]) et feuille (feuilles [assaisonnement {ersatz/substitut/succédané de safran} et base boissons/breuvages {tisanes : ersatz/substitut/succédané de thé}]) comestibles.



L'extrait de la racine (poudre) est utilisé pour aromatiser les aliments qui sont consommés (bonbons, pâtisseries, glaces, boissons gazeuses, etc...) et comme édulcorant pour tisanes ; après séchage (selon "PFAF") et/ou, la racine douce, et délicieuse mais fibreuse, est mâchée (mastication : masticatoire {source de la réglisse}, excellent pour la dentition des enfants et aussi comme nettoyant dentaire) et également utilisée pour parfumer les boissons et confiseries ou encore pour faire une tisane (excellent désaltérant) ; la racine contient de la glycyrrhizine, une substance qui est cinquante fois plus sucrée que le saccharose.

En Mongolie, les feuilles sont utilisées pour le thé (substitut de thé) et comme succédané de safran. Plante cultivée commercialement.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient de la glycyrrhizine, une saponine provoquantµ{{{27(+x)µ, entre autresµ{{{(dp*)µ, de l'hypertensionµ{{{27(+x)µ, à plus ou moins fortes doses ; voir lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Remède naturel contre la bronchite : de 5 g à 15 g de racines séchées par jour, répartis en 3 fois dans la journée. Prendre après chaque repas sous forme de poudre, d´infusion ou de décoction (de 2 g

Glycyrrhiza lepidota , Réglisse américaine

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (racines {fraîches ou séchées ; crues ou cuites} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {condiment, aromate~}, masticatoire et base boissons/breuvages {tisanes}]) et feuille (jeunes pousses tendres crues) [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Les racines, longues, douces et charnues ont été utilisées par les natifs ; elles sont encore consommées crues ou cuites ; elles peuvent être grillées et on dit que leur goût est proche de celui des patates douces lorsqu'elles le sont légèrement ; elles sont également utilisées pour aromatiser les autres aliments (comme condiment) ; elles peuvent être séchées et infusées dans le thé.

Les racines crues (brutes) ont été et peuvent être encore mâchées comme masticatoire, lequel fait un excellent nettoyant dentaire (également très bon pour la dentition des enfants) ; la racine contient six pour cent de glycyrrhizine, une substance qui est cinquante fois plus sucré que le sucre.

Les jeunes pousses tendres peuvent être mangées crues au printemps. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

(1*)ATTENTION : les très jeunes pousses peuvent être toxiques pour les animauxµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Gynostemma pentaphyllum , Jiaogulan
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1

Note : **

Détails : Feuilles et jeunes tiges - cuites ; les feuilles ont un goût sucré et sont utilisées comme thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La plante entière est une herbe tonique qui améliore la circulation, stimule la fonction hépatique, renforce les systèmes immunitaire et nerveux et réduit la glycémie et le cholestérol [238]. Il a également des effets sédatifs, soulageant les spasmes et abaissant la pression artérielle [238]. Il est utilisé en interne dans le traitement de la tension et de l'épuisement nerveux, de l'ulcère gastro-duodénal, de l'asthme, de la bronchite, du diabète, des maladies cardiovasculaires et du cancer [238]. Elle a été classée parmi les dix herbes toniques les plus importantes lors d'une conférence sur les médecines traditionnelles à Pékin en 1991 [238].

H

Hamamelis virginiana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-8

$1

Note : *

Détails : Graines - crues ou cuites ; une texture huileuse ; les graines ont à peu près la taille d'un grain d'orge et ont une épaisse couche osseuse ; les rapports de comestibilité doivent être traités avec une certaine suspicion, ils semblent tous provenir d'un rapport discutable dans la «Flore médicale» de Refinesque ; un thé rafraîchissant est fabriqué à partir des feuilles et des brindilles.


Précautions

ATTENTION (usage medicinal ? (qp*)) : évitez une utilisation à long terme en raison du risque de cancer (en raison d'une teneur élevée en tanins) ; évitez pendant la grossesse et l'allaitement ; 1g ingéré peut provoquer des vomissements, des nausées, des impactions ; l'utilisation topique peut provoquer une dermatiteµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : L'écorce d'hamamélis est une herbe traditionnelle des Indiens d'Amérique du Nord qui l'utilisaient pour soigner les blessures, traiter les tumeurs, les problèmes oculaires, etc. [254]. Herbe très astringente, elle est couramment utilisée en Occident et est largement disponible chez les herboristes et les chimistes [222]. C'est un ingrédient important des gouttes oculaires, des crèmes pour la peau, des pommades et des toniques pour la peau [238]. Il est largement utilisé comme application externe pour les ecchymoses, les muscles endoloris, les varices, les hémorroïdes, les mamelons douloureux, les inflammations, etc. [238]. L'écorce est astringente, hémostatique, sédative et tonique [4, 14, 21, 165, 171, 222]. Les tanins de l'écorce seraient responsables de ses propriétés astringentes et hémostatiques [222]. L'eau d'hamamélis en bouteille est un distillat à la vapeur qui ne contient pas les tanins de l'arbuste [222], son action est moins efficace qu'une teinture [238]. L'écorce est utilisée en interne dans le traitement de la diarrhée, de la colite, de la dysenterie, des hémorroïdes, des pertes vaginales, des menstruations excessives, des saignements internes et des organes prolapsus [238]. Les branches et les brindilles sont récoltées pour l'écorce au printemps [238]. Une infusion de feuilles est utilisée pour réduire les inflammations, traiter les hémorroïdes, les hémorragies internes et les inflammations oculaires [213]. Les feuilles sont récoltées en été et peuvent être séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Un remède homéopathique est fabriqué à partir d'écorce fraîche [232]. Il est utilisé dans le traitement des saignements de nez, des hémorroïdes et des varices [232]. traiter les pieux, les hémorragies internes et les inflammations oculaires [213]. Les feuilles sont récoltées en été et peuvent être séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Un remède homéopathique est fabriqué à partir d'écorce fraîche [232]. Il est utilisé dans le traitement des saignements de nez, des hémorroïdes et des varices [232]. traiter les pieux, les hémorragies internes et les inflammations oculaires [213]. Les feuilles sont récoltées en été et peuvent être séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Un remède homéopathique est fabriqué à partir d'écorce fraîche [232]. Il est utilisé dans le traitement des saignements de nez, des hémorroïdes et des varices [232].

Handroanthus impetiginosus , Lapacho

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : écorce - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : l'écorce interne est utilisée comme complément alimentaire et infusée dans un thé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elle est toxiqueµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ****

Hedeoma pulegioides , Pouliot américain (tp* de "American pennyroyal")

$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles, fraîches ou séchées sont utilisées pour faire du thé et pour l'aromatisation ; les feuilles séchées ont une odeur de menthe.

-les feuilles sont aussi la source d'une huile essentielle utilisée pour aromatiser la crème glacée, les bonbons et les pâtisseries.


Précautions

ATTENTION : de grandes quantités de cette plante, en particulier sous la forme d'huile essentielle extraite, peuvent être toxiques. Le contact cutané avec l'huile essentielle pure peut provoquer une dermatiteµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Helianthus pauciflorus , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

$1

Note : ****

Détails : Des cultures pérennes sont développées pour leurs oléagineux ; The Land Institute les considère comme faisant partie d'un système de polyculture pérenne.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Helichrysum arenarium , Immortelle des sables

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs {capitules floraux} {fraîches ou séchés} [assaisonnement {aromate} et colorant de boissons {tisanes}]) comestible.



Capitules floraux utilisés comme aromate ; les fleurs jaunes sont séchées et ajoutées aux tisanes pour la couleur.


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans toute la France métropolitaineµ{{{TBµ.

Helichrysum italicum , Immortelle d'italie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C (de -12°C en zone ombragée et venteuse à -18°C en plein soleil et à l'abris du vent)

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement]) et fleur (capitules [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestibles.



Les feuilles ont une légère saveur de curry bien qu'elles ne la communiquent pas très bien aux autres aliments ; elles sont finement hachées et utilisées pour assaisonner les salades et les aliments cuits (viandes, poissons, pommes de terre, oeufs brouillés, etc...).

Les capitules sont utilisées pour le thé.

Un extrait d'huile essentielle (à partir des feuilles ?) est utilisé pour améliorer les arômes de fruits dans la crème glacée, les bonbons, les boissons gazeuses, les pâtisseries et le chewing-gum.



Lorsqu'on ajoute un rameau entier fraichement coupé à un plat (légumes à la vapeur, riz.. .), celui-ci prend un arôme proche du curry.

Sinon quelques feuilles se marient très bien aux oignons et cornichons en conserves, aux omelettes, poulets rôtis (en les glissant sous la peau), poissons allégés, viandes cuites dans leur jus, et aux champignons (auxquels elle donne un goût plus prononcé sans pour autant en masquer la saveur).


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans la région Provence-Alpes-Côte d´Azur et la France en général (lorsqu'un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Helichrysum stoechas , Immortelle commune

$1

Détails : Fleur (fleurs {capitules floraux} {fraîches ou séchées} [assaisonnement {aromate} et colorant de boissons {tisanes}]) comestible.



Capitules floraux utilisés comme aromate ; les fleurs jaunes sont séchées et ajoutées aux tisanes pour la couleur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Heliotropium curassavicum , Héliotrope de Curaçao

$1

Détails : Feuilles - thé. Les feuilles sont utilisées dans les salades et comme potherbe ; les feuilles séchées sont brassées dans le thé ;

Les cendres de la plante sont utilisées comme un substitut du sel.


Précautions

cf. consommation
Heracleum sphondylium , Berce

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont tiges, défibrées : crues ou cuites ; fraîches, séchées ou lactofermentées, fleur (boutons : crus ou confits, et fruit (graines immatures (vertes) : aromatisantes (desserts, bière)) et racine (cuites et/ou aromatisantes) comestibles. Les jeunes feuilles sont cuites et consommées comme légume (ex. : potherbe) ; elles sont également utilisées dans la soupe. Les racines ont été utilisées comme condiment. Les tiges et les graines sont utilisées pour faire de la bière. Les pétioles sont liées en bottes et séchés au soleil et ils dégagent une substance sucrée consommée comme une délicatesse (mets de choix). La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)



Toutes les parties sont comestibles : les racines se récoltent en fin d'automne et se consomment cuites. Leur saveur étant extrêmement aromatique et piquante, on ne les emploie qu'en condiment dans les soupes par exemple. On a rapproché leurs propriétés médicinales de celles du Ginseng. Les racines et les feuilles peuvent être utilisées en tisane digestive et hypotensive. Les pétioles et les jeunes tiges de printemps crues et pelées ont une odeur forte au froissement, qui rappelle l'odeur de la noix de coco ou de mandarine. Cuites, elles perdent cet arôme délicat et leur texture croquante, semblable, en plus tendre, à celle du concombre. Les jeunes pousses, feuilles et inflorescences non développées se mangent crues ou cuites. Les inflorescences épanouies ont par contre une odeur qui rappelle trop l'urine de chien. Les fruits au goût d'orange amère se cuisinent, frais ou séchés : ils assaisonnent salade, soupe, gâteau, pain d'épice, vins chauds, ou parfument les sorbets et les glaces, donnant des parfums d'agrumes.



Au XIXe siècle on utilisait les jeunes pousses et les jeunes feuilles pour accompagner les viandes en mélange avec d'autres herbes. On peut aussi les utiliser en potage ou cuite comme des épinards. La plante était utilisée en Russie pour confectionner le bortsch (potage traditionnel) dont le nom provient du mot « Berce » en russe. Au printemps la plante est riche en vitamine C. Elle est riche en glucides, en protéines. Elle est aromatique et riche en éléments minéraux. Les graines sont très aromatiques et utilisées comme aromates. Macérées dans l'alcool, elles donnent une liqueur digestive et calmante, au goût d'orange amère.



En Russie, on fait sécher les tiges coupées en rondelles que l'on utilise comme friandise au goût de mandarine. Les feuilles et les tiges fermentées servaient à faire une soupe traditionnelle, le Bortsch, mais cette plante est aujourd'hui remplacée par le Céleri en brancheµ{{{Wiki.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : présence de furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles.1
Toutes les parties de la plante peuvent sensibiliser la peau au soleilµ1µ ;
de plus, un contact prolongé avec la plante (feuilles et tiges) ou le fait de peler les racines, suivi d'une exposition au soleil, peuvent provoquer des dermatites (photodermatites) (aiguës ? (qp*)) chez certaines personnes.
Cependant ce dernier point doit concerner majoritairement les personnes sensibles de la peau et/ou manipulants régulièrement et/ou intensivement cette plante (ex : maraîchers)µ(dp*)µ.
Risque de confusion avec la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ;
leurs feuilles et tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ1µ.

Note médicinale : **

Hibiscus coccineus , Ketmie écarlate
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C (selon AOF) à -15°C (selon GB) et jusqu'à -20°C (selon PTMB : Plantes tropicales Mallet

$1

Note : *

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes)}]) comestible.



Les fleurs de tous les hibiscus, annuels et vivaces, sont comestibles et peuvent être utilisées dans les thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hibiscus sabdariffa , Oseille de guinée

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (calice {cru ou cuit [bouilli, grillé]} [nourriture/aliment, base boissons/breuvages {bissap/karkadé et ersatz/succédané, feuille (jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges consommées [nourriture/aliment {crues, en salade, ou cuites, comme légume{{{~}, base boissons fermenté(e)s et/ou assaisonnement]) et fruit (graines [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {substitut du café} : séchées et/ou torréfiées et moulues]) comestibles.



Calices, feuilles, graines, fleurs - thé, légumes.

Le calice frais (le verticille, spire extérieure de la fleur, composé de sépales) est consommé cru, en salade, est cuit et utilisé comme aromatisant dans les gâteaux, etc, et est également utilisé dans la confection de gelées, soupes, sauces, marinades, puddings, confitures, etc... ; il est riche en acide citrique et pectine et est donc utile pour faire des confitures, gelées, etc... ; il est également utilisé pour ajouter une couleur rouge et pour aromatiser les tisanes ; il peut aussi être rôti et utilisé comme un substitut de café ; enfin, une boisson rafraîchissante et très populaire peut être obtenue en faisant bouillir le calice, en l'édulcorant/adoucissant avec du sucre et en ajoutant du gingembre.

Les fleurs peuvent être utilisées pour parfumer les boissons.

Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges consommées crues, en salade, ou cuites, comme légume (feuilles cuites comme potherbe), et comme assaisonnement dans les currys (elles ont un une saveur acide, rappelant la rhubarbe), et aussi à la base d'une boisson fermentée. Les graines peuvent être mangées ; elles peuvent être séchées et/ou torréfiées et moulues (broyeés/réduites en poudre) puis ensuite utilisées dans les soupes et les sauces grasses/huileuses ; grillées, elles ont été utilisées comme substitut du café qui est dit avoir des propriétés aphrodisiaques ; elles peuvent également être pressées pour l'huile, probablement comestible, qu'elles produisent à hauteur de 20%. La racine est comestible mais très fibreuse, mucilagineuse, et sans trop de saveur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Hibiscus sinosyriacus , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -28/-29°C

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fleur (fleurs [base boissons/breuvages, feuille (jeunes feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes}]) et racine (racines) comestibles.



Fleurs, feuilles, racine, thé.

Les jeunes feuilles sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*).

Un thé est fait à partir des feuilles et des fleurs.

La racine est comestible mais fibreuse.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hibiscus syriacus , Mauve en arbre

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes feuilles cuites {bouillies} [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs et calices consommés [nourriture/aliment]) comestibles.



Feuilles, fleurs, feuilles - thé, feuilles bouillies.

Feuilles et fleurs consommées localement. Les jeunes feuilles sont bouillies (ex. : comme potherbe ? (qp*)) et mangées avec de l'huile et du sel ; elles sont utilisées pour le thé.

Les fleurs peuvent être mangées ; elles sont utilisées dans la soupe.

Les calices ou les fleurs sont mangées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hippophae rhamnoides , Argousier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -30°C ; premiers dégâts/dommages dès -25°C.

$1

Note : *****

Détails : Fruit (frais (crus (jus/purée) ou cuits) ou séchés (tisanes)) comestibles.



Fruits secs/séchés, épice, feuilles - thé, graines - huile. Les fruits sont transformés puis, en pickles (et autres marinades, et en sauces ; ils ont un goût acide ; ils sont également mangés avec du lait et du fromage.


Précautions

ATTENTION : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; certains rapports suggèrent que le fruit est toxique ; mais bien qu'il peut être très acide, il n'est certainement pas toxiqueµ{{{5(+)µ, ou alors cru et en très grandes quantitésµ{{{(dp*)µ. A éviter tout de même pendant la grossesse{{{~µ~~5(+)µ.

Note médicinale : *****

Hordeum vulgare , Orge

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines {de préférence cuites} [nourriture/aliment {céréale : farine} et base boissons/breuvages : malt {alcools : bière}, ersatz/succédané/substitut de café, eau d'orge, lait végétal}] ; et graines germées [nourriture/aliment]) et feuille (jeunes pousses) comestibles.(1*)



Graines, céréales, graines - thé. Les graines sont consommées en farine ; elles sont mélangées avec du blé pour la confection de chapatis (pain plat, sans levure ni levain, traditionnel d'Asie du Sud, dont, notamment, la bière ; en outre, les graines germées sont consommées en salade ; enfin, elles servent à préparer de l'eau d'orge (par trempage dans de l'eau puis assaisonnement avec du citron) et du lait d'orge (lait végétal).

Les jeunes plants sont séchés et réduits en poudre puis commercialisés comme "orge vert".

Les graines grillées sont ajoutées au café ou utilisées comme substitut sans caféine.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines concentrent des nitrates dans certaines conditions provoquant des indigestions si consommées à l'état cruµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Hydrangea arborescens , Hortensia de Virginie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

Note : *

Détails : Brindilles - thé. Les branches et les rameaux pelés sont bouillis pour faire du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Hydrangea macrophylla , Hortensia à grandes feuilles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -30°C

$1$1

Note : ***

Détails : Feuilles, rhizomes, racines.

Les rhizomes et racines séchés ont été utilisés comme aliment et médicament.

Les feuilles quand elles sont séchées et frottées entre les mains deviennent douces et sont utilisées pour faire un thé.

Les feuilles contiennent de la phyllodulcine qui peut être utilisé comme un substitut de sucre.(1*)


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante contient habituellement du cyanure le rendant toxiques à moins d'être bien cuisinéµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Hypericum perforatum , Millepertuis

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont jeunes ; dont pointes ; aromatisantes (boissons, marinades)) et fleur (décoratives et/ou aromatisantes (crues/cuites)) comestibles.(1*)



Feuilles, prudence. Les feuilles ont une odeur de citron et sont utilisées comme nourriture (consommées localement en salade) et pour le thé (comme succédané).

Les fruits, les fleurs et les boutons floraux sont également consommés comme succédané du thé(1*)


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : il est très probablement toxique, rendant la peau sensible à la lumièreµ{{{0(+x)µ (provoquant des récations de photosensibilisationµ{{{27(+x)µ) ; la substance chimique toxique est l'hypericineµ{{{0(+x),{{{~~27(+x)µ ; celle-ci est présente dans les feuilles et les fleursµ{{{~~27(+x)µ.

Note médicinale : ****

Hyptis suaveolens , Chan

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, graines, feuilles, épice, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les extrémités des pousses sont utilisées comme aromatisant alimentaire ; elles sont également utilisées pour faire une boisson aromatisée à la menthe ;

-les graines sont mises à tremper dans l'eau et quand les graines se ramollissent un manteau visqueux se forme autour d'elles et est utilisé comme boisson.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hyssopus officinalis , Hysope officinale

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaisonnement {aromate, condiment, épice} et/ou nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles {huile essentielleµ{{{0(+x),{{{27(+x)} [assaisonnement {aromate de liqueurs}]) et fleur (fleurs [idem feuilles]) comestibles.(1*)



Fleurs, feuilles, herbe, épice, feuilles - thé. Feuilles et fleurs utilisées comme condiment, et à la base d' une huile essentielle utilisée pour aromatiser les liqueurs.

Les jeunes feuilles sont utilisées pour aromatiser les soupes, les sauces et les viandes ; elles ont une odeur piquante et un goût légèrement amer ; les feuilles séchées sont également utilisées dans les plats de poissons et comme élément des farces à viandes, ou encore pour le thé.

Les fleurs sont ajoutées aux salades.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : a forte dose, la plante est toxique pour le système nerveuxµ{{{27(+x)µ. Plante protégée en Ile-de-Franceµ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

I

Ilex aquifolium , Houx

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {ersatz/succédané/substitut de thé}]) et fruit (baies rouges [base boissons/breuvages : alcool {Brandy}] ; et graines251(+x) cuites rôties [ersatz/succédané/substitut de café}]) comestible.(1*)



Feuilles - thé, fruits - boisson.

Les feuilles ont été utilisées comme un substitut de thé dans la Forêt-Noire, au sud-ouest de l'Allemagne.

Les baies rouges ont été utilisées pour faire un brandy alsacien, rare, appelé "eau de vie de baie de houx". Les graines rôties, ont été utilisées, très rarement, comme substitut de café.(1*)


Précautions

ATTENTION : les fruits et probablement d'autres parties de la plante contiennent des saponines et sont toxiques, provoquant diarrhée, vomissement et léthargie ; cependant, le niveau de toxicité est faible et ce n'est qu'avec de très grandes doses que les problèmes sont susceptibles de survenir ; les fruits sont particulièrement toxiques pour les enfantsµ{{{0(+x)µ et une vingtaine de fruits bruts sont dits suffisants pour entrainer la mortµ{{{(dp*)µ. Plante protégée en France (lorsqu'un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Ilex Paraguariensis , Yerba mate
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8°C et peut-être moins, zone 10 pour B et t ? (qp*)

$1$1

Détails : Feuille (feuilles séchées [base boissons/breuvages : ersatz/substitut/succédané du thé {maté}]) et fruit (baies [base boissons/breuvages : ersatz/substitut/succédané du thé]) comestible.



Feuilles, feuilles - thé. Les feuilles sont séchées et broyées puis, avec de l'eau bouillante, utilisées comme succédané du thé ; elles contiennent de la caféine.

Les baies sont également utilisées pour faire du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Illicium anisatum , Badiane japonaise {fruit}

$1

Note : *

Détails : Fruit (fruits {enveloppe, avec parcimonie{{{~~0(+x)µ} [assaisonnement {arômes/aromatisant, épice}]) comestible.



Épice, Fruit, attention

De petites quantités de fruits. sont utilisées dans les arômes ; ils sont aussi utilisés pour parfumer le café et le thé ou comme aromate de boissons et liqueurs.


Précautions

(1*)ATTENTION0(+x) : les graines sont très toxiquesµ{{{27(+x)µ, le fruit l'est aussi légèrementµ{{{~~5(+),~~64(+x)µ ; ceci est dû à la présence d'alcaloïdes (notamment la sikimitoxine, l'anisatine et la shikimine, un composé soluble dans l'eau chaude et l'alcool) concentrés dans les grainesµ{{{(dp*)µ ; l'huile essentielleµ{{{0(+x)µ et toutes les parties de la plante sont également considérées comme toxiquesµ0(+x),{{{(dp*)µ Les fruits sont donc considérés comme légèrement toxiquesµ{{{~~0(+x),{{{~~5(+),~~64(+x)µ, mais selon certaines sources , il n'est nul question de celaµ (ex. "Sturtevant's edible plants" {"7(+x)"}) alors que les autres affirment qu'ils sont très toxiques et réfutent toute idée de comestibilité (voir WIKIPÉDIA) ; il semblerait que cela dépende de la présence ou non des graines et de la confusion liée au terme "fruit" qui peut correspondre à la totalité (enveloppe et graines) ou à l'enveloppe seule (polyfollicule ligneux à huit carpelles, formant une étoile) ; d'autres confusions ont également lieu entre la badiane vraie (illicium verum) et la badiane japonaise (illicium anisatum L.) qui se ressemblent énormément, à tel point qu"Illicium anisatum" a été donné comme synonyme de la première, avec un auteur différent, ce qui peut accentuer encore les risques de méprises/malentendus. Il semblerait par exemple que, dans "Sturtevant's edible plants of the word" ("7"), la description de l'Illicium anisatum L. corresponde en fait à l'Illicium verum , lequel n'est pas présent dans l'ouvrage en question. Dans le doute, il est donc tout de même fortement recommandé d'éviter la consommation des graines et il est également conseillé d'éviter l'usage du reste du fruit (enveloppe) ou au moins de le limiter à de petites quantités, de préférences ponctuelles, avant recherches/études et obtention d'informations complémentairesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

J

Jasminum grandiflorum , Jasmin à grandes fleurs

$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (fleurs [assaisonnement et/ou base boissons/breuvages : aromatisant pour tisanes) et feuille (feuilles séchées [assaisonnement et/ou base boissons/breuvages : aromatisant pour thé) comestible.



Épice, fleurs.

Les fleurs sont utilisées pour aromatiser les tisanes.

Les feuilles séchées sont utilisées pour parfumer le thé chinois.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Jasminum odoratissimum , Jasmin jonquille
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6/-7°C

$1

Note : *

Détails : Fleur (fleurs [assaisonnement et/ou base boissons/breuvages : aromatisant pour tisanes) comestible.



Fleurs - aromate. Les fleurs sont utilisées pour aromatiser et parfumer le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Jasminum officinale , Jasmin officinal

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment et assaisonnement et/ou base boissons/breuvages : aromatisant pour tisanes ; et extrait : huile essentielle [assaisonnement {arôme}) comestible.



Fleurs, fleurs - aromate. Les fleurs sont mangées ; elles sont aussi utilisées pour aromatiser ou parfumer le thé.

Elles produisent de l'huile essentielle qui donne une saveur aigre-douce aux produits de boulangerie, glaces, bonbons et chewing-gums.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Jasminum officinale cv. 'Aureum' , Jasmin officinal
cv. 'Aureum'
$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment et assaisonnement et/ou base boissons/breuvages : aromatisant pour tisanes ; et extrait : huile essentielle [assaisonnement {arôme}) comestible.



Fleurs, fleurs - aromate. Les fleurs sont mangées ; elles sont aussi utilisées pour aromatiser ou parfumer le thé.

Elles produisent de l'huile essentielle qui donne une saveur aigre-douce aux produits de boulangerie, glaces, bonbons et chewing-gums.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Jasminum sambac , Jasmin sambac
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C (premiers dégâts/dommages dès -4°C)

$1

Détails : Fleur (fleurs séchées [assaisonnement et/ou base boissons/breuvages : aromatisant pour tisanes {thé au jasmin}] ; fleurs trempées dans de l'eau [assaisonnement : eau aromatisante {pour aliments sucrés}] ; et extrait : huile essentielle [assaisonnement {arôme}) comestible.



Fleurs - aromatisant, épice. Les fleurs séchées sont utilisées pour aromatiser le thé (thé au jasmin) ; les fleurs trempées dans l'eau sont utilisées en cuisine en particulier dans les desserts.

Les fleurs produisent de l'huile essentielle utilisée en assaisonnement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Juglans major , Noyer noir d'arizona

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (petites graines {noix} : cerneaux [nourriture/aliment : crues) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestibles.



Noix, graines, feuilles - thé.

Les petites graines sont parfois consommées localement crues.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Jumellea fragrans , Faham

$1

Détails : Feuille (feuilles séchées [base boissons/breuvages {ersatz/succédané/substitut du thé}] et assaisonnement {aromatisant recettes/préparations sucrées}]) comestible.



Feuilles - thé.

Les feuilles séchées sont utilisées comme substitut du thé.

Les feuilles sont consommées également localement comme aromatisant de sorbets, crèmes et sucreries.


Précautions

ATTENTION : comme toutes les orchidées sauvages, le faham est visé par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (« Convention de Washington »), et relève à ce titre de son annexe II ; son commerce hors de La Réunion ou hors de Maurice est théoriquement strictement soumis à la délivrance d'un permis d'exportationµ{{{Wikiµ.

Juniperus communis , Genévrier commun
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-40°C)

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres pousses ; fraîches (saisies1) ou séchées (farine1)), cambium (cuit1)(1*)., et fruit (frais (jus1) ou séchés (crus et/ou aromatisants1, ou cuits1))(2*) comestibles.(2*)



Fruit, herbe, épice, branche - thé.

Fruits grillés utilisés comme succédané du café ; fruits séchés utilisés comme condiment et comme aromatisants de liqueurs (par exemple dans le gin). Les baies sont séchées puis cuites avec la nourriture pour ajouter de la saveur ; elle sont utilisées pour parfumer les viandes ; elles sont également ajoutées aux conserves, confitures et boissons.

Jeunes pousses utilisées séchées comme succédané du thé, et fraîches en salade.(2*)


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : plante protégée en Nord-Pas-de-Calaisµ{{{TBµ.
(1*)Arracher l'écorce directement sur un genévrier (notamment pour récupérer son cambium) peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ci.1

(2*)La plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ. Les baies sont comestibles en petites quantités, mais sont nocifs en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ ; bien que le fruit de cette plante est souvent utilisé comme médicament et comme aromatisant dans divers aliments et boissons, de grandes doses de fruits peuvent causer des dommages rénauxµ{{{5(+)µ ; consommées excessivement, elles sont irritantes pour l'estomacµ{{{(dp*)(1)µ. Le genévrier ne doit pas être utilisé en interne en quantités par les femmes enceintes. Une utilisation répétée peut entrainer la diarrhée. Eviter dans le cas de maladies rénales. Ne pas utiliser en interne pendant plus de 6 semainesµ{{{5(+)µ.

ATTENTION : risque de confusion avec le genévrier sabine (Juniperus sabina), une espèce toxique.1 : : la compossition et la concentration de l'huile essentielle des baies (jusqu'à 2%) serait à l'origine de la toxicité possible liée à l'estomac.

Note médicinale : ***

K

Kunzea ericoides , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12°C

$1

Note : *

Détails : Feuille (extrémités des jeunes pousses et feuilles [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestible.



Feuilles - thé, sève.

Un thé rafraîchissant peut être fait à partir des extrémités des jeunes pousses.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

L

Lamium album , Ortie blanche

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont pointes ; crues1/cuites1 et/ou aromatisantes (dont tisanes)1, fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, racine (jeunes et/ou tendres ; crues1 ou cuites1) et graines (germes1) comestibles.



Feuilles, fleurs - thé, nectar. Feuilles et fleurs consommées crues ou cuites localement. Les jeunes feuilles sont consommées comme collation ; elles sont également utilisées dans la soupe.

Les fleurs sont utilisées pour faire une tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Lamium amplexicaule , Lamier amplexicaule

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et tendres feuilles cuites [nourriture/aliment]) et fleur (pointes fleuries/fleurissantes [nourriture/aliment]) : cuites ; et base boissons/breuvages {tisanes}]) comestibles.



Feuilles. Plante consommée cuite localement. Les jeunes et tendres feuilles et pointes fleuries/fleurissantes sont cuites et mangées (ex. : comme potherbe) ; elles sont également utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Lamium galeobdolon , Lamier jaune
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34/-35°C

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont pointes ; crues1/cuites1 et/ou aromatisantes (dont tisanes)1, fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, racine (jeunes et/ou tendres ; crues1 ou cuites1) et graines (germes1) comestibles.



Fleurs, feuilles, nectar. Plante consommée cuite localement. Les jeunes pousses et les feuilles sont bouillies et mangées ou sautées au beurre.

Les fleurs sont aspirées/sucées pour leur nectar.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Lamium maculatum , Lamier tacheté

$1$1$1$1

Détails : Feuille (dont pointes ; crues1/cuites1 et/ou aromatisantes (dont tisanes)1, fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, racine (jeunes et/ou tendres ; crues1 ou cuites1) et graines (germes1) comestibles.



Pousses, nectar.

Feuilles et fleurs consommées crues ou cuites localement. Les jeunes pousses sont cuites comme légume (potherbe).

Les fleurs sont aspirées pour leur nectar.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Larix decidua , Mélèze d'Europe

$1$1$1

Note : **

Détails : Fruit (cônes (jeunes ou mûrs) ; aromatisants1)µ, fleur1 (bourgeons (crus1, aromatisants1, sirop (miel/nectar)1) ; pollen (farine1)), cambium (cuit1)(1*). et feuille (jeunes pousses ; aromatisants1, sirop1, boissons (dont infusions)1) comestibles.



Sève, manne, écorce (cambium), pousses, cônes et boutons floraux.

L'écorce interne est râpée et utilisée dans du bouillon de poisson, de la farine et du lait.

Un exsudat sucré (manne) est consommé localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Laurus nobilis , Laurier noble
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C à -18/-20°C (premiers dégâts/dommages dès -11/-12°C)

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaissonnement {aromatisant, condiment, épice} et base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile [assaissonnement {arôme}]) et fruit (fruits séchés [assaissonnement {aromatisant, condiment, épice}]) comestible.(1*)



Feuilles, herbe, épice, huile.

Feuilles et fruits utilisés localement comme condiment. Les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées comme aromatisant dans les soupes, les ragoûts et les sauces ; elles sont également utilisées dans les farces et les gravies (sauces au jus de viande) ; les feuilles sont parfois retirées avant que le plat ne soit servi, et elles ne sont généralement pas consommées, probablement à cause de leur texture qui n'est pas agréable.

Les fruits secs et l'huile de feuille sont également utilisés comme aromatisant.

Les feuilles séchées sont brassées dans une tisane.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les baiesµ{{{0(+x)µ, plus précisément les grainesµ{{{(dp*)(Aroma-Zone)µ, sont toxiquesµ{{{0(+x)µ. Les feuilles, en particulier fraîches, seraient toxiques à fortes dosesµ{{{(rp*)µ. Ne pas confondre avec les autres lauriers lauriers dont le Laurier rose (Nerium oleander) qui est très toxique et dangereuxµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Lavandula angustifolia , Lavande vraie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6 ou 7

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant}]) et fleur (fleurs {pétales et pointes fleuries} {fraîches ou séchées} [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant, herbe, épice}, garniture et base boissons/breuvages) {tisanes}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestibles.



Feuilles utilisées comme condiment. Fleurs comme aromatisant, herbe, épice. Les fleurs et les feuilles fraîches ou séchées peuvent être utilisées pour aromatiser les gelées, crème glacée et fromages ; les feuilles, pétales et pointes fleuries sont ajoutées aux salades, sauces, soupes, ragoûts, confitures et gelées.

Les fleurs peuvent être confites et utilisées comme garniture dans les boissons gazeuses ; les fleurs fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé ; elles donnent une huile essentielle utilisée comme arôme dans l'industrie alimentaire.


Précautions

ATTENTION : l'huile volatile peut rarement entraîner une sensibilisationµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Leonurus cardiaca , Agripaume

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs {sommités fleuries fraîches ou séchées} [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {aromatisant pour bières, soupes}]) comestible.



Fleurs - thé, fleurs - saveur.

Les sommités fleuries sont utilisées comme aromatisant pour les bières, ales et stouts (bière brassée à partir d'un moût).

Les fleurs fraîches et séchées peuvent être ajoutées aux soupes ou être brassées sous forme de thé.


Précautions

ATTENTION : le contact cutané avec cette plante peut provoquer une dermatite chez les personnes sensibles. L'huile essentielle parfumée peut causer une photosensibilisation. Les animaux de pâturage peuvent avoir leurs bouches blessées par les dents acérées des calices. Éviter pendant la grossesse car c'est est un stimulant utérin bien qu'elle ait été utilisée pendant le travailµ{{{5(+). Plante protégée en Provence-Alpes-Côte d´Azur et Rhône-Alpesµ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

Leptospermum ,
$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {succédané de thé}]) comestible.



Feuilles utilisées comme succédané de thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Leptospermum laevigatum , Arbre à thé

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestible.



Feuilles - thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Leptospermum lanigerum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12/-14°C (-9°C, selon "Dave's Garden")

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {succédané de thé}]) comestible.



Feuilles - thé. Feuilles utilisées localement comme succédané du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Leptospermum liversidgei , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6/-7°C

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestible.



Feuilles - thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Leptospermum petersonii , Arbre à thé au parfum citronnné
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7°C (zone 9)

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles fraîches [base boissons/breuvages : tisanes {substitut du thé}]) comestible.



Feuilles - thé. Les feuilles fraîches sont utilisées comme substitut du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Leptospermum polygalifolium ,
$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {succédané de thé}]) comestible.



Feuilles utilisées localement comme succédané du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Leptospermum scoparium , Manuka
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8°C

$1

Note : ***

Détails : Tronc (manne) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {succédané de thé}]) comestibles.



Feuilles utilisées localement comme succédané du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Linum usitatissimum , Lin cultivé

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines grilllées [nourriture/aliment {pseudo-céréale secondaire, substitut d'oeuf} et base boissons/breuvages {tisanes et substitut de café}] ; extrait graines : huile [nourriture/aliment : huile alimentaire {de cuisson}] ; et graines germées) et feuille (feuilles [nourriture/aliment {comme légume}]) comestibles.



Graines, cosses, huile.

Graines broyées sources d'huile alimentaire (l'huile de lin) ; celle-ci est riche en acides gras oméga-3 et a parfois été utilisée comme huile de cuisson. Graines consommées également localement grillées et utilisées pour faire du thé ou comme substitut de café ; elles sont aussi utilisées dans le pain et les céréales et peuvent être mises à germer ; elles peuvent être utilisées comme substitut d'oeuf dans des muffins, des gâteaux et des scones.

Les feuilles sont également consommées comme légume (ex. : potherbe) avec de la crème aigre et du citron.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines crues contiennent des cyanures détruits à la cuissonµ{{{27(+x)µ ; certains types contiennent des niveaux élevés d'alcaloïdes toxiquesµ{{{0(+x)µ ; les graines de certaines souches contiennent des glycosides cyanogènes bien que la toxicité soit faible, surtout si la graine est consommée lentement ; elles deviennent plus toxiques si de l'eau est bue en même temps ; les glycosides cyanogènes sont également présents dans d'autres parties de la plante et ont provoqué l'intoxication de bétailµ{{{5(+)µ ; voir lien "pfaf" ("5"), pour plus d'informations, dont contre-indicationsµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Lippia graveolens , Origan mexicain
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6,5°C

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, feuilles - théµ{{{0(+x).

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles sont ajoutées aux plats comme aromatisant ; elles ont un goût d'origan ; elles sont utilisées pour aromatiser les poissons, saucisses, la sauce tomate, et d'autres plats ; elles peuvent être séchées et stockées ; les feuilles séchées peuvent être utilisées comme du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lippia turbinata ,
$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {tisanes}]) comestible.



Les feuilles sont utilisées comme tisane ; Lippia turbinata a une certaine odeur de térébentine. Plante importante dans l'industrie du maté. Plante plutôt utilisée comme médicinale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Litchi chinensis , Litchi
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2,5/-3°C

$1

Détails : Fruit (fruits {pulpe/arille} {frais ou séchés} [nourriture/aliment : crus {bruts ou transformés} ou cuits ; et base boissons/breuvagesµµ{{{(dp*)(0(+x),27(+x)) {vin, jus}]) comestible



Fruit, arille. Fruits consommés frais (la pulpe charnue autour des graines est mangée) ou en préparation (en conserves ou séchés) ; ils sont marinés, mis en conserves, utilisés dans les confitures, sauces, salades de fruits, glaces et transformés en vin.

Des feuilles de thé séchées sont trempées dans du jus de litchi, puis séchées à nouveau pour donner une saveur de litchi.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lithospermum officinale , Grémil officinal

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {tisanes : ersatz du thé}]) comestible.



Feuilles - thé. Feuilles utilisées comme substitut du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lonicera caprifolium , Chèvrefeuille commun
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C

$1$1

Note : *

Détails : Fruit (fruitst {avec parcimonie et/ou cuits} [nourriture/aliment : cuits ; ou collation]) et fleur (fleurs [base boissons/breuvages et collation]) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Fruit, Fleurs.

Le fruit est consommé en petites quantités ; il est probablement cuit d'abord. Une infusion de fleurs fortement parfumées est utilisée comme un substitut de thé ; les fleurs sont consommées comme collation.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit pourrait être toxiqueµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Lonicera japonica , Chèvrefeuille du japon

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles cuites {bouillies} [nourriture/aliment {comme légume}] et feuilles séchées [base boissons]) et fleur (fleurs séchées [base boissons/breuvages et/ou assaisonnement] ; et nectar) comestible.



Feuilles, fleurs.

Les jeunes feuilles sont utilisées comme légume (ex. : potherbe).

Les fleurs et les feuilles sont séchées et utilisées pour faire des boissons.

Les fleurs sont utilisées pour aromatiser le thé ; un doux nectar peut être aspiré/sucé à partir de la base de la fleur.

Les racines ont également été décrites comme consommées en période de pénurie alimentaire.


Précautions

(1*)ATTENTION : les baies sont toxiquesµ{{{0(+x)µ. Les feuilles contiennent des saponinesµ{{{5(+) ; voir fiche toxine et/ou lien "pfaf" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Lotus corniculatus , Lotier corniculé

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuille (tendres, dont pousses ; crues (avec parcimonie)1 ou cuites1)µ, fruit (gousses immatures ; cuites (comme des haricots)1) et fleur1 (fraîches (avec parcimonie ; décoratives1) ou séchées (farine1)) comestibles.(1*)



Gousses, pousses, nectar.

Les jeunes gousses sont parfois grignotées.

Les fleurs produisent un miel clair.

Les jeunes pousses sont consommées en salade.

Les feuilles sont utilisées pour les boissons au thé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : toutes les parties de la plante sont toxiques, contenant des glycosides cyanogènes (cyanure d'hydrogène) ; en petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer ; au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mort. Cette espèce est polymorphe pour les glycosides cyanogènes. Les fleurs de certaines formes de la plante contiennent des traces d'acide prussique si bien que les plantes peuvent devenir légèrement toxique lors de la floraison ; elles sont complètement inoffensives lorsqu'elles sont séchéesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *

Lycium barbarum , Lyciet commun
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -22/-23°C

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits mûrs déshydratés [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes}] ; et graines [base boissons/breuvages {succédané du thé}]) et feuille (feuilles [nourriture/aliment {comme légume} et base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {aromatisant}]) comestibles.



Fruit, feuilles. Feuilles consommées en Chine comme légume (potherbe) et utilisées pour aromatiser.

Les fruits rouges séchés sont consommés dans les soupes toniques et ragoûts de volaille, de viande ou de tortue.

Les feuilles et les fruits sont utilisés pour faire du thé.

Graines utilisées comme succédané du thé.


Précautions

(1*)ATTENTION : bien qu' aucune trace de toxicité n'ait été observée, certaines précautions doivent être prises avec cette espèce, en particulier à l'égard de ses feuilles comestibles, car il appartient à une famille qui contient souvent des toxines ; cependant, l'utilisation des feuilles est bien documentée et assez répandue dans certaines régions. Le fruit vert peut aussi être suspect alors que le fruit mûr est sainµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Lycium chinense , Goji
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15/-20/-25°C

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {baies} mûrs [nourriture/aliment {garniture} et/ou assaisonnement {épice} : crues {frais ou cuits] ; et graines cuites(dp*)(0(+x))µ {grillées} [base boissons/breuvagesµ café.) et feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {condiment}] ; et jeunes feuilles tendres [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites]) ; feuilles séchées [base boissons/breuvages {succédané du thé}]) comestibles.



Feuilles comme condiment, thé, fruit, épice, graines - café, feuilles - thé, légume.

Les baies font une addition/garniture douce à n'importe quel plat ; les fruits mûrs sont consommés frais ; ils ont un goût de réglisse ; ils peuvent être ajoutés aux soupes ou aux plats braisés/étuvés.

Feuilles cuites consommées localement (ex. : comme potherbe, avec du porc ou ajoutées à la soupe) ; jeunes feuilles tendres consommées en salade ; du gingembre, du poivre et un peu de sucre peuvent aider à lutter contre le goût amer dans les soupes ; feuilles séchées utilisées comme succédané du thé.

Les graines grillées sont utilisés pour le café.


Précautions

(1*)ATTENTION : une certaine prudence doit être appliquée avec cette espèce, en particulier à l'égard de ses feuilles comestibles, car il appartient à une famille qui contient souvent des toxines ; cependant, l'utilisation des feuilles est bien documentée et assez répandue dans certaines régionsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Lycium europaeum , Lyciet d'Europe

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (baies mûres [nourriture/aliment]) et feuille (jeunes pousses et feuilles cuites {bouillies} [nourriture/aliment {comme légume}]) comestibles.



Baies, fruit, pousses, feuilles, légume.

Les baies sont consommées.

Jeunes pousses et feuilles consommées comme légume (potherbe) ; elles sont bouillies et assaisonnées avec de l'huile, du citron et du poivre.

Les graines seraient également utilisées comme succédané du thé.


Précautions

(1*)ATTENTION : une certaine prudence doit être appliquée avec cette espèce, en particulier à l'égard de ses feuilles comestibles, car il appartient à une famille qui contient souvent des toxines ; cependant, l'utilisation des feuilles est bien documentée et assez répandue dans certaines régionsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Lysimachia nummularia , Lysimaque nummulaire
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (zone 6)

$1$1

Note : *

Détails : Feuille1 et fleur1 comestibles.



Feuilles - thé.

Feuilles et fleurs parfois utilisées localement comme succédané du thé.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Creuse et Haute-Vienneµ{{{TBµ.

Note médicinale : **

M

Magnolia denudata , Magnolia dénudé

$1

Note : *

Détails : Fleur (bourgeons/boutons floraux [assaisonnement {aromatisant}] ; et jeunes pétales frais cuits {frits} [nourriture/aliment {comme friandise}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : bourgeons/boutons, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-boutons floraux picklés, après que le calice est été enlevé, et utilisés pour aromatiser le riz, localement ; ils sont également utilisés pour parfumer le thé ;

-les pétales frais de la fleur entrouverte sont trempés dans de la pâte, frits et servis chaud comme une friandise.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Magnolia officinalis , Magnolia officinal
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C (premiers dégâts/dommages dès -17°C)

$1

Détails : Fleur (fleurs [assaisonnement {aromatisant tisanes}]) comestible.



Les fleurs servent en Chine pour aromatiser le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : L'écorce de magnolia, aux vertus aromatiques, renferme une huile essentielle utilisée pour calmer les rhumatismes ; la poudre d'écorce est considérée comme un fortifiant et un fébrifugeµ{{{87µ.

Magnolia virginiana , Laurier doux

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {aromatisant}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles sont utilisées pour donner du goût aux rôtis et sauces ; les feuilles sont également utilisées pour préparer une tisane ; les feuilles peuvent être utilisées de la même manière que celles du laurier-sauce ; de cette façon, il est conseillé de pas utiliser de feuille(s) entière(s), mais plutôt de la (les) couper en petits morceaux car elles sont très grandes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Malus baccata , Pommier microcarpe de Sibérie

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {crus ou cuits ; frais, séchés, appertisés ou fermentés} [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {vin}]) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-fruits consommés frais, séchés ou appertisés (en conserves) ; crus ou cuits ; ils peuvent être utilisés en gelées, confitures ou en sauce ; il est également utilisé pour le vinaigre et le vin ;

-les feuilles sont utilisées pour une tisane.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : tous les membres de ce genre contiennent la toxine cyanure d'hydrogène dans leurs graines et éventuellement aussi dans les feuilles, mais pas dans leurs fruits ; le cyanure d'hydrogène est la substance qui donne aux amandes leur goût caractéristique, mais il ne devrait être consommé qu'en très petites quantités ; les graines de pommes ne contiennent habituellement pas de très grandes quantités de cyanure d'hydrogène, mais, même ainsi, elles ne doivent pas être consommées en très grandes quantités ; en petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer ; au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Malva neglecta , Mauve commune

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes feuilles et pousses consommées [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites {comme légume}] ; et feuilles [épaississant et base boissons/breuvages : séchées {tisanes}]) et fruit (jeunes graines {crues ou cuites} [nourriture/aliment {pseudo-céréale secondaire}]) et racine (racines [nourriture/aliment : décoction {substitut d'oeuf}]) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, fruit.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-jeunes feuilles et pousses consommées crues (en salade) ou cuites (comme légume / potherbe) ; les feuilles peuvent être utilisées pour épaissir soupes et ragoûts ; les feuilles séchées sont transformées en thé ;

-les jeunes graines peuvent être consommées crues ou cuites ; les graines sont broyées et ajoutées au pain ;

-une décoction de racines peut être utilisée comme un substitut d'oeuf dans les tartes meringuées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : lorsqu'elles sont cultivées sur des sols riches en azote (et en particulier lorsque ceux-ci sont cultivés inorganiquement), la plante a tendance à concentrer des niveaux élevés de nitrates dans ses feuillesµ{{{5(+)µ ; les feuilles sont parfaitement saines à tout autre momentµ{{{5µ.

Malva sylvestris , Mauve sylvestre
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (tendres) et fleur1 (dont bourgeons), fruit (jeunes (tendres et verts))1 et racine1 comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, fleurs, gousses, fruit.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

- feuilles consommées crues ou cuites (comme potherbe) ; mucilagineuse avec une saveur douce et plaisante, elles sont agréables dans les soupes où elles agissent comme un épaississant (cela donne au soupe une texture onctueuse) ; les jeunes feuilles font aussi un substitut très acceptable pour la laitue en salade ; feuilles utilisées comme substitut de thé, en Australie ;

-graines immatures - crues ; consommées localement ; utilisées comme collation, les graines ont une saveur agréable de noisette, mais elles sont trop fastidieuses/délicates à récolter pour la plupart des gens qui veulent en obtenir en quantité ;

-fleurs - crues ; ajoutées aux salades ou utilisées comme garniture ; un goût agréable, avec une texture semblable aux feuilles, elles font une garniture agréable et jolie dans le saladier ; elles sont également utilisées pour le thé.

La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : lorsqu'elles sont cultivées sur des sols riches en azote (et en particulier lorsque ceux-ci sont cultivés inorganiquement), la plante a tendance à concentrer des niveaux élevés de nitrates dans ses feuillesµ{{{5(+)µ ; les feuilles sont parfaitement saines à tout autre momentµ{{{5µ.

Note médicinale : ***

Marrubium vulgare , Marrube blanc

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles {fraîches et séchées} [assaisonnement {herbe/aromate, épice, arôme/aromatisant} et base boissons/breuvages {succédané du thé}] ; et extrait feuilles : amer [assaisonnement {arôme/aromatisant}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, herbe/aromate, épice, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-feuilles fraîches et séchées utilisées comme aromate ; ou ajoutées à l'eau chaude pour faire un thé ; les feuilles écrasées peuvent être ajoutées au miel et mangées ; également utilisées comme aromatisant dans les liqueurs ;

-l'extrait amer est utilisé dans les bonbons et sirops ; également utilisé comme arôme dans les liqueurs ;

-plante entière utilisée séchée comme succédané de thé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les niveaux/taux du rythme cardiaque, de la pression artérielle et de la glycémie sont affectés/touchés par de fortes doses ; éviter pendant la grossesse et l'allaitement ; les patients atteints de diabète sucré, sous médicaments allopathiques pour abaisser la glycémie, devraient éviterµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Matricaria chamomilla , Camomille sauvage

$1$1

Note : *

Détails : Fleur (dont boutons, fraîches ou séchées) et feuille comestibles (aromatisantes1 et/ou décoratives1 (dont boissons, desserts et plats)1).(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, fleurs - thé, aromatisant.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-feuilles et fleurs utilisées, localement, comme aromate et pour le thé ; les jeunes fleurs sont séchées et transformées en tisane ;

-une huile essentielle est extraite et utilisée pour aromatiser la crème glacée, les bonbons etc....(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : des réactions allergiques (épaississement de la langue, serrement de la gorge, gonflement des lèvres, de la gorge et des yeux, démangeaisons sur le corps) ont été rapportées avec la camomille allemande, mais elles sont rares ; les patients atteints de graves réactions allergiques au séneçon de Jacob (Jacobaea vulgaris) doivent être informés de la possible sensibilité croisée à la camomille et d'autres membres de la famille des Astéracées / Composées (par exemple, l'échinacée, la grande camomille, le chardon-Marie)µ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : *****

Matricaria discoidea , Matricaire odorante

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (tendres : aromatisantes1 et/ou décoratives1) et fleur (aromatisantes (crues/cuites)1) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fleurs - thé, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-capitules utilisés frais ou séchés, pour faire du thé à la camomille ; les capitules peuvent être utilisés comme ingrédient dans les salades ou pour parfumer/aromatiser les muffins et le pain ;

-feuilles utilisées, localement, pour le thé (de manière similaire aux capitules) et comme aromate ;

-les sommets de plantes sont mâchées par les enfants pour leur saveur agréable.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : certaines personnes sont allergiques à cette planteµ{{{5(+)µ.

Maytenus obtusifolia , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : **

Détails : Une infusion de feuilles est utilisée comme substitut du thé de Chine (Camellia sinensis).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Les feuilles sont une plante médicinale populaire au Brésil, où elles sont utilisées dans le traitement des ulcères graves, des inflammations générales, du cancer et également contre les ulcères externes de la peau [602]. La recherche a montré que la plante est un traitement efficace et sûr contre les ulcères, bien que le mécanisme d'action n'ait pas encore été déterminé [602].

Medicago laciniata , Luzerne laciniée

$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles. Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : la plante a été mélangée avec du sucre et de l'eau bouillie pour faire une tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Medicago sativa , Luzerne

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes pousses ; crues (aromatisantes)1 ou cuites1)µ, fleur1 (fraîches (décoratives (crues/cuites)1) ou séchées (tisanes1, farine1)) et graines (farine1, germes1) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : graines, germes, feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les graines sont souvent mises à germer et les jeunes pousses consommées crues ;

-jeunes feuilles consommées cuites comme légume (ex. : potherbe), en Chine ; elles sont souvent légèrement cuites (blanchies) et ajoutées aux plats de viande ;

-graines broyées utilisées en farine pour le pain ;

-les feuilles et les fleurs séchées et en poudre peuvent être utilisées comme tisane.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient des substances du même type que la saponineµ{{{5(+)µ, voir lien "pfaf" ("5") et/ou fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ ; manger de grandes quantités de feuilles peut provoquer la destruction/dégradation des globules rouges ; les germes de luzerne (et surtout les graines) contiennent de la canavanine ; des rapports récents suggèrent que l'ingestion de cette substance peut entraîner la réapparition du lupus érythémateux disséminé (une maladie ulcéreuse de la peau) chez les patients dont la maladie était devenue dormante ; la FDA recommande les enfants, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli d'éviter de consommer des germes de luzerne à cause de la contamination bactérienne ; éviter pendant la grossesse et l'allaitement , éviter chez les personnes atteintes d'un cancer sensible aux hormones, éviter chez les personnes atteintes de la goutte (en raison de purines) ; possible antagonisme de l'effet anticoagulant de la warfarine (en raison de la vitamine K) et interference avec l'effet immunosuppresseur des corticoïdesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Melaleuca acacioides ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles sont utilisées pour aromatiser les poissons pendant la cuisson (également un subtitut pour le thé ? (qp*)) ;

-les fleurs de toutes les Melaleucas peuvent être utilisées pour faire un thé sucré, ou adoucir les autres thés ; fleurs trempées dans un liquide chaud pour libérer le nectar pour sucrer.


Précautions

ATTENTION : bien que nous n'ayons trouvé aucun rapport concernant cette espèce, l'huile essentielle de plusieurs autres espèces du genre ont provoqué des allergies et intoxications consécutives à son ingestionµ{{{(dp*)µ.

Melaleuca alternifolia , Arbre à thé
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 9 (-7°C)

$1$1

Détails : -les fleurs de toutes les Melaleucas peuvent être utilisées pour faire un thé sucré, ou adoucir les autres thés ; fleurs trempées dans un liquide chaud pour libérer le nectar pour sucrer ;

-feuilles utilisées avec parcimonie pour faire un thé, utilisé pou


Précautions

(1*)ATTENTION : les sources médicales rapportent des intoxications consécutives à l'ingestion de l'huile essentielle de l'arbre à thé. Ainsi, on peut lire qu'elle est toxique à faibles doses si elle est avalée par des animaux de compagnie et que, chez l'être humain (notamment chez le jeune enfant), plusieurs effets secondaires sérieux ont été décrits, avec comme symptômes l'ataxie, des malaises, des nausées et une certaine désorientation, voire un coma à fortes doses. Cependant, une revue des études de toxicité affirme que l'utilisation de l'huile par voie orale est relativement sûre et que les effets indésirables sont mineurs, les réactions allergiques survenant chez des individus prédisposés et étant probablement dues à des produits d'oxydation formés par l'exposition de l'huile à la lumière ou l'airµ{{{Wiki(+)µ.

Note médicinale : *****

Melaleuca cajuputi , Cajeput

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : écorce - arôme.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-l'huile de l'écorce est utilisée dans l'assaisonnement/aromatisation ; le cajeput est proche de l'arbre à thé et du niaouli, mais il est plus simple à utiliser, car on en obtient une huile essentielle assez douce ; cette huile est obtenue par distillation à la vapeur d'eau de feuilles et brindilles du Melaleuca cajuputi (feuilles également utilisées comme aromatisant en cuisine et/ou comme subtitut pour le thé ? (qp*)) ;

-les fleurs de toutes les Melaleucas peuvent être utilisées pour faire un thé sucré, ou adoucir les autres thés ; fleurs trempées dans un liquide chaud pour libérer le nectar pour sucrer.


Précautions

ATTENTION : bien que nous n'ayons trouvé aucun rapport concernant cette espèce, l'huile essentielle de plusieurs autres espèces du genre ont provoqué des allergies et intoxications consécutives à son ingestionµ{{{(dp*)µ.

Melaleuca leucadendra , Melaleuca leucadendron

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : nectar, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles sont utilisées pour aromatiser en cuisine ; (également un subtitut pour le the ? (qp*)) ;

-les fruits (ou les fleurs ? (qp*)) et les feuilles sont utilisées pour le thé ;

-il est aussi à l'origine d'une huile essentielle utilisée pour aromatiser les bonbons, produits de boulangerie, condiments et boissons ;

-le nectar des fleurs peut être utilisé pour faire une boisson sucrée ; les fleurs de toutes les Melaleucas peuvent être utilisées pour faire un thé sucré, ou adoucir les autres thés ; fleurs trempées dans un liquide chaud pour libérer le nectar pour sucrer ;


Précautions

ATTENTION : bien que nous n'ayons trouvé aucun rapport concernant cette espèce, l'huile essentielle de plusieurs autres espèces du genre ont provoqué des allergies et intoxications consécutives à son ingestionµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Melaleuca quinquenervia , Niaouli
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6°C

$1$1

Détails : Feuille (jeunes feuilles [base boissons/breuvages {tisanes} et nourriture/aliment : crues]) et fleur (fleurs [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les fleurs et les jeunes feuilles sont utilisées pour le thé ; les fleurs de toutes les Melaleucas peuvent être utilisées pour faire un thé sucré, ou adoucir les autres thés ; fleurs trempées dans un liquide chaud pour libérer le nectar pour sucrer.

-les jeunes feuilles sont aigres/acides et consommées crues (utilisées également comme aromatisant en cuisine ? (qp*)) ;


Précautions

ATTENTION : l'âromeµ{{{0(+x)µ (l'huile essentielleµ{{{(dp*)µ) peut provoquer des allergiesµ{{{0(+x)µ.

Melaleuca viridiflora ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : écorce - arôme.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-l'écorce a été enveloppée autour de la nourriture pendant la cuisson ;

-les feuilles sont utilisées comme un substitut pour le thé (également comme aromatisant en cuisine ? (qp*)) ;

-les fleurs de toutes les Melaleucas peuvent être utilisées pour faire un thé sucré, ou adoucir les autres thés ; fleurs trempées dans un liquide chaud pour libérer le nectar pour sucrer.


Précautions

ATTENTION : bien que nous n'ayons trouvé aucun rapport concernant cette espèce, l'huile essentielle de plusieurs autres espèces du genre ont provoqué des allergies et intoxications consécutives à son ingestionµ{{{(dp*)µ.

Usages médicinaux : Les feuilles en infusion étaient utilisées contre les rhumes, les maux de tête et la fièvreµ{{{Wiki(+)µ. Par distillation des feuilles, on peut extraire une huile essentielle ; cette huile est de com

Melissa officinalis , Mélisse officinale

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {crues ou cuites} [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {comme herbe/aromate, épice, condiment et aromatisant de liqueurs}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe/aromate, épice, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-feuilles parfumées au citron utilisées crues ou cuites pour les boissons ou pour aromatiser les aliments (comme aromatisant de salades, comme condiment et comme aromatisant de liqueurs) ; elles sont ajoutées aux plats de viandes et de légumes, et dans les soupes et les sauces ; les feuilles peuvent être utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Mentha , Menthe

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont tiges tendres ; fraîches ou séchées ; aromatisantes (crues/cuites, dont infusions)1) et fleur1 (décoratives1) comestibles.



Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate.


Précautions

ATTENTION : au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha aquatica , Menthe aquatique

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, aromatisant, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate (pour aromatiser les aliments) ; elles donnent une saveur de menthe poivrée ; elles sont utilisées avec des plats de petits pois, de pommes de terre, des oeufs et du fromage et de la viande ; elles sont utilisées pour faire un thé ; elles sont également ajoutées au lait pour l'aromatisation.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : ***

Mentha arvensis , Menthe sauvage

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme condiment aromatisant, épice} et/ou base boissons/breuvages {tisanes : infusion feuilles fraîches ou séchées}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, épice, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles utilisées (consommées) comme condiment aromatisant et en infusion ; elles peuvent être utilisés pour aromatiser la farine de maïs ou dans les plats de poisson ; les feuilles fraîches ou séchées peuvent être utilisées pour faire du thé ; elles peuvent donner une huile essentielle utilisée pour aromatiser les bonbons et boissons.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha canadensis , Menthe du Canada

$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme condiment aromatisant} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}] ; jeunes feuilles [nourriture/aliment : crues {fraîches} ou cuites] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : huile, feuilles - arôme/aromatisant, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : plante utilisée localement comme condiment ; l'huile de menthe est utilisée pour l'aromatisation ; les feuilles sont utilisées pour aromatiser le thé ; les jeunes feuilles sont consommées fraîches ou utilisées dans les plats sautés.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha cervina , Menthe des cerfs

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé. Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; l'huile de menthe est utilisée pour l'aromatisation ; les feuilles ont une odeur de menthe pouliot et sont utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées pour aromatiser les plats à base de pomme de terre.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Plante protégée en Provence-Alpes-Côte d´Azurµ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Mentha diemenica , Menthe de tasmanie (dp* de "Mentha diemenica")
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-23,5°C, selon DG (-7°C selon LDR)

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé. Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; les feuilles sont utilisées pour aromatiser de savoureux plats et desserts.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha japonica , Menthe empereur

$1

Détails : Type 'menthe verte' avec une touche épicée. Pour infusions, thés et cuisine (nems, taboulés...). Echelle de comestibilité (0-5) : 5 (plante possédant d'excellentes qualités).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Mentha longifolia , Menthe à longues feuilles

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate, condiment} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles comme condiment, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; les feuilles sont consommées en chutneys ; elles sont également utilisées pour des assaisonnements ; les feuilles et les fleurs donnent une huile utilisée pour l'aromatisation ; les feuilles sont confites ou utilisées comme un thé.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha pulegium , Menthe pouliot

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaisonnement {comme condiment, épice} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrémités très tendre {avec parcimonie} [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites {comme légume}]) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, épice, feuilles - thé, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles utilisées comme condiment ; les extrémités très tendres peuvent être ajoutées en petites quantités aux salades et cuites avec des légumes ; elles sont utilisées pour parfumer les viandes, sauces, ragoûts, et pour les farces ; les feuilles séchées sont utilisées pour aromatiser pruneaux, abricots et fruits mélangés ; les feuilles fraîches et séchées sont utilisées pour le thé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : cette espèce contient de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est ingérée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; il est donc recommandé aux femmes enceintes de consommée cette plante avec parcimonie et d'éviter les extraitsµ{{{(dp*)(0(5(+),+x))µ.

Plante protégée en Lorraineµ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

Mentha satureioides , Menthe saturéoïde
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6,5°C

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {comme aromatisant}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, aromatisant.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles peuvent être utilisées pour aromatiser.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha spicata , Menthe verte
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34,5°C

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (dont tiges tendres ; fraîches ou séchées ; aromatisantes (crues/cuites, dont infusions)1) et fleur1 (décoratives1) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe/aromate, légume, épice, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles utilisées comme condiment (pour aromatiser les aliments) ; elles sont utilisées dans les salades, sauces (ex. : gigot ou rôti de bœuf, en Grande-Bretagne), soupes, boissons aux fruits, plats de légumes et/ou à base de viande, plats asiatiques, desserts et vinaigrettes ; elles sont également picklées ; l'huile essentielle est utilisée pour l'assaisonnement (dans la fabrication de boissons alcoolisées ou sans alcools, de confiseries, glaces et pour aromatiser les chewing-gums ou les dentifrices) ; les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé et/ou les tisanes ou des boissons, comme le cocktail mojito de Cuba, composé de rhum, de citron vert et de menthe fraîche.



La feuille de menthe verte a une place de choix dans la culture du Maghreb. En effet, le fameux thé à la menthe est concocté en laissant infuser du thé vert avec environ 100 feuilles de menthe fraîche par litre et beaucoup de sucre. Le cultivar Mentha spicata 'Nana', est généralement utilisé ; il se caractérise par un arôme piquant mais doux. Cette appellation se retrouve dans le nom en arabe standard moderne du thé à la menthe « ch?ï bil n'an? » (??? ????????).




Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : En herboristerie, les menthes sont toniques, stimulantes et antispasmodiques. La menthe verte est traditionnellement utilisée pour ses propriétés aromatiques (toniques, fortifiantes), digestives (combat les lourdeurs, les ballonnements, les gaz) et antispasmodiques (nervosité, palpitations, crampes).

En infusion à 10?20 g pour 1 litre d'eau bouillante, la menthe exerce une action sensible sur le système nerveuxµ{{{wikiµ.


Mentha suaveolens , Menthe suave

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles [assaisonnement {comme aromate} et base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; les jeunes feuilles sont utilisées comme aromatisant ; elles sont brassées dans le/un thé ; la jeune plante a une saveur rappelant l'ananas.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha x carinthiaca , Menthe de Carinthie

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestibles.



Alimentation humaine : base de boisson. Cultivée dans les jardins européens pour la préparation d'une tisane (par exemple en Pologne, Allemagne, Grande-Bretagne).


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha x dalmatica , Menthe de Dalmatie

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestibles.



Alimentation humaine : base de boisson. Parfois cultivée dans les jardins européens (Pologne, Allemagne, Suisse) pour la préparation d'une tisane.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha x dumetorum , Menthe fausse népéta
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -28°C (zone 5)

$1

Détails : Utilisation(s)/usage(s)/emploi(s) comestible(s) : herbe culinaire, plante à thé/tisanes.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha x gracilis , Menthe des jardins
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -26°C

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {comme aromatisant} et base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles - crues ou cuites ; elles sont utilisées comme aromatisant dans les salades ou les aliments cuits ; une odeur et une saveur rafraîchissantes, on dit qu'elles se marient particulièrement bien avec le melon, les tomates et les salades de fruits ; leur léger parfum de gingembre font d'elles une addition intéressante aux salades fraîches ; une tisane est faite à partir des feuilles ; une huile essentielle des feuilles est utilisée comme un arôme de menthe verte, elle est surtout utilisée en Amérique du Nord dans les gommes à mâcher.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha x helvetica , Menthe suisse

$1

Détails : La Menthe suisse s'utilise pour la réalisation de sirops, de desserts et d'infusions.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Mentha x piperita , Menthe poivrée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -40°C

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate}] ; feuilles séchées [base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestible.) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe/aromate, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : plante (feuilles et fleurs) utilisées comme aromate en l'état ou sous forme d'huile essentielle (obtenue par distillation) utilisée dans l'aromatisation ; elle est fortement aromatisée et est principalement utilisée comme un extrait pour l'aromatisation de bonbons et boissons ; les feuilles séchées peuvent être utilisées pour le thé.



En Grande-Bretagne, la menthe poivrée est utilisée dans la confection de quelques plats. La mint sauce s'obtient en hachant finement la menthe poivrée dans du vinaigre et du sucre. Mais quelques cuisiniers considèrent pourtant qu'elle donne une saveur trop forte aux plats et lui préfèrent la menthe verte (Mentha spicata).

L'huile essentielle de menthe poivrée est utilisée dans l'industrie alimentaire pour parfumer bonbons (polkagris), dentifrices, chewing-gums, confiseries et boissons alcoolisées. En Angleterre, elle est associée au chocolat dans les célèbres After eight. En Catalogne, on l'ajoute parfois aux soupes, aux salades et aux légumes. Ainsi quelques gouttes d'huile essentielle peuvent être rajoutées à un velouté de petits pois. Dans l'arrière-pays niçois, on l'emploie sous le nom de « basilic sauvage » dans les sauces avec l'huile d'olive et de l'ail.

La menthe poivrée est utilisée aussi dans la fabrication du schnaps en Alsace par macération (le peppermint schnapps). Elle sert aussi à préparer des cocktails.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : cette espèce, lorsqu'elle est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) ou en grandes quantités, peut provoquer des avortements donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(5)µ.

L'huile essentielle de menthe et le menthol peuvent provoquer des troubles graves chez le jeune enfant lorsqu'ils sont appliqués sur les narines et le visage (risque de détresse respiratoire, de coma). La monographie élaborée par l'Agence européenne du médicament (EMEA) précise que son usage n'est recommandé ni avant huit ans, ni chez la femme enceinte ou allaitante. Son utilisation par voie cutanée est réservée à l'adulte ;

L'obstruction des voies biliaire et l'inflammation de la vésicule biliaire constituent des contre-indications ;
Le contact avec les muqueuses et les yeux peut provoquer des irritations ;
De rares cas d'allergie ont été signalés à la suite d'application cutanée. Ne pas utiliser dans le bain ou sur l'ensemble du corps ;
Certains auteurs préconisent de ne pas l'utiliser chez des sujets épileptiquesµ{{{wikiµ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : Comme à toutes les menthes, la tradition attribue à la menthe poivrée des propriétés aromatiques (toniques, stomachiques) et des propriétés digestives (combattre les lourdeurs, les ballonnements, les gaz).

Les feuilles de la plante fraîches ou sèches sont utilisées en infusion (de 6 à 9 g/jour). L'huile essentielle extraite de la plante par hydrodistillation est utilisée en usage interne (0,6 à 1,8 ml/jour).

Au début du XIXe siècle, « elle est regardée comme apéritive, désobstruante, diurétique... On l'emploie aussi comme stomachique, résolutive, emménagogue, et surtout comme antispasmodique ».

La plante est utilisée en France, par voie orale (en infusion), dans :

le traitement symptomatique de troubles digestifs (ballonnement, lenteur à la digestion, etc.), y compris ceux qui sont attribués à une origine hépatique ;
le traitement adjuvant des douleurs liées aux troubles fonctionnels digestifs ;
pour faciliter les fonctions d'élimination urinaire et digestive.

En usage local, les médicaments à base de menthe sont utilisés (de fait ce sont généralement des produits à base d'huile essentielle) :

en cas de prurit, comme adoucissant et comme protecteur (ex. : crevasses, piqûres d'insectes) ;
en cas de nez bouché, de rhume ;
pour l'hygiène buccale, en bain de bouche
comme antalgique dans les affections buccales ou pharyngées (collutoire, pastilles).
comme analgésique pour lutter contre les maux de tête

La Commission Européenne précise qu'en Allemagne la menthe poivrée est utilisée en cas de spasmes de la région gastro-intestinale, de la vésicule et des voies biliaires. Autres utilisations possibles par voie externe de l'huile essentielle : soulager les maux de tête (EMEA), migraines et sinusites, les démangeaisons cutanées, les algies rhumatismales et musculaires (usage reconnu en Allemagne) (se renseigner auprès d'un aromathérapeute, médecin ou pharmacien par précaution car c'est une substance très active)µ{{{wikiµ.


Mentha x rotundifolia , Menthe à feuilles rondes
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-23,5°C

$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme condiment aromatisant}]) comestible.



Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : plante (feuilles et fleurs) utilisées comme aromate en l'état ou sous forme d'huile essentielle (obtenue par distillation) utilisée dans l'aromatisation ; elle est fortement aromatisée et est principalement utilisée comme un extrait pour l'aromatisation de bonbons et boissons ; les feuilles séchées peuvent être utilisées pour le thé.(1*)


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha x smithiana , Menthe rouge

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment, base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {comme aromatisant, substitut de menthe verte dans plats froids ou chauds et dans les boissonsµ{{{(dp*)(5(+}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles - crues ou cuites ; utilisées comme aromatisant dans les salades, les aliments cuits (avec les petits pois...) et les boissons ; les feuilles parfumées peuvent être utilisées de la même manière que la menthe verte ; une bonne menthe culinaire ; les feuilles ont une teinte rouge attrayante ; une tisane est fait à partir des feuilles fraîches ou séchées ; elle a un goût très agréable et rafraîchissant de menthe verte, laissant une sensation de propreté (fraîcheur ? (qp*)) dans la bouche et l'appareil digestif ; une huile essentielle des feuilles et des fleurs est utilisée comme aromatisant dans les bonbons, crèmes glacées, boissons etc...


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha x suavis , Menthe parfumée

$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {tisanes} et nourriture/aliment {comme légume-feuille}]) comestible.



Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles sont utilisées pour les tisanes, et aussi comme potherbe (légume-feuille).


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Menyanthes trifoliata , Menyanthe

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, feuilles - aromatisant, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les racines sont lavées à l'eau courante, pour enlever l'élément amer, puis broyées en farine laquelle est utilisée dans le pain ; elles sont séchées et moulues et lessivées et séchées ;

-les feuilles ont été utilisées comme un substitut pour le houblon dans le brassage ; les feuilles séchées sont brassées dans le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Micromeria biflora ,
$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, feuilles, fleurs - arôme/aromatisant.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles et les fleurs sont utilisées pour le thé ou pour parfumer la soupe de lentilles ;

-les feuilles sont utilisées pour parfumer le poulet, le poisson et d'autres aliments.

-l'huile essentielle est utilisée pour aromatiser les liqueurs ;

-les feuilles sont brassées dans une tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Micromeria fruticosa ,
$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, feuilles - thé, épices.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles sont utilisées pour les tisanes ou pour aromatiser ; un pain creux populaire est fait avec les feuilles mélangées avec de l'huile d'olive et du sel ; les feuilles sont cuites comme légume en pâtisserie.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elle contient de la pulégone et ne doit pas être consommée par les femmes enceintesµ{{{0(+x)µ.

Micromeria microphylla ,
$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Micromeria myrtifolia ,
$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles sont utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Micromeria thymifolia ,

Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Minthostachys mollis , Menthe équatorienne (tp* de "ecuadorian mint")

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : additifs alimentaires (herbe/feuilles utilisées pour le thé et comme aromatisants, épice, condiment ; elles ont une saveur de menthe poivrée ; huile essentielle).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Monarda citriodora , Monarde citron

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles au parfaum citronné peuvent être utilisées pour l'assaisonnement ; elles sont également utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Monarda didyma , Monarde

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, herbe, épice, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées fraîches ou séchées pour aromatiser des plats de viande de porc, légumes cuits et dans les salades et les ragoûts ;

-les fleurs sont également utilisées dans les salades composées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Monarda fistulosa , Monarde fistuleuse

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-la plante est utilisée comme potherbe ; elle peut être cuite avec d'autres aliments comme assaisonnement.

-les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Monarda punctata , Monarde ponctuée

$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles sont utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Monardella odoratissima ,
$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles et les capitules frais ou séchés sont utilisés pour les tisanes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Monodora myristica , Muscadier du gabon

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : noyau, épice, noix, écorce - thé, graines.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les graines sont consommées et ont une saveur de noix de muscade ; les graines sont grillées et utilisées pour l'assaisonnement ; elles sont utilisées pour aromatiser les soupes et autres aliments ;

-l'écorce est cuite pour faire une tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Moringa oleifera , Moringa
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/-2°C

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs, fruits, graines, racines, écorce, gousses, épice, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les jeunes pousses et les feuilles sont consommées cuites ; elles sont consommées comme potherbes, brède, ou utilisées dans les soupes et les currys ; elles peuvent être séchées et stockées pour une utilisation ultérieure ;

-les fleurs sont également utilisées pour les currys ;

-les très jeunes longues gousses sont consommées cuites, en particulier dans les currys et la soupe ; elles sont également picklées ;

-les jeunes graines sont consommées grillées ou frites ;

-parfois, les racines sont utilisées comme substitut du raifort ;

-une gomme de l'écorce est utilisée comme assaisonnement ;

-l'écorce est utilisée pour le thé ;

-les racines, les feuilles, les fleurs et les fruits sont consommés cuits à l'eau et mélangés avec du sel et du piment ;

-l'huile extraite des graines est utilisée dans les salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Morus alba , Mûrier blanc
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15/-20°C

$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fruit, fleurs, écorce, feuilles - thé, manne, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-le fruit se consomme cru ou utilisé en jus, dans les ragoûts et les tartes ; le fruit peut être séché et stocké ; le fruit peut être transformé en vinaigre ou vin ;

-les feuilles sont comestibleS (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)) ; elles peuvent être mises dans les ragoûts ; les feuilles peuvent être utilisées pour le thé ;

-l'écorce peut être torréfiée et moulue en farine ;

-l'arbre fournit aussi une manne comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Muntingia calabura , Cerisier de la jamaïque
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1°C

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruits, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les baies sont consommées crues ; elles peuvent être utilisées pour la confiture, les tourtes et tartes ou ajoutées aux céréales ;

-les feuilles peuvent être utilisées pour le thé.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Myosotis , Myosotis

$1

Détails : fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes (dont tisaness)1) comestibles.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Myosotis arvensis , Myosotis des champs

$1$1

Note : *

Détails : fleur (décoratives et/ou aromatisantes (dont tisanes)) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : présence possible de pyrrolizidine (alcaloïde) selon "Plantes sauvages comestibles" ;
Cette substance est susceptible d'affecter le foie : cependant les risques seraient relativement faibles car plusieurs plantes (dont la consoude officinale et la vipérine commune) sont appréciées (y compris alimentairement) depuis des siècles et malgré les quantités ingérées par bon nombre de personnes, aucun effet toxique/nocif n'a été décrit/reporté ; on peut donc au moins considérer que, même si cette substance était présente, la consommation occasionnelle de petites quantités est/serait inoffensiveµ{{{1µ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Le myosotis des champs n'est pas une plante très utilisée en phytothérapie. Pourtant, elle est efficace pour lutter contre les bronchites chroniques. C'est également un anti-inflammatoire, un sédatif et un tonique. On utilise les feuilles et les sommités fleuriesµ{{{Doctissimoµ.

Myrica gale , Piment royal

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, épice, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles sont utilisées comme potherbe ; elles ont un goût amer ; elles peuvent être utilisées pour aromatiser les soupes, les ragoûts et les viandes ; elles ont également été utilisées pour aromatiser la bière et augmenter la formation de mousse ;

-le fruit séché est utilisé pour faire du thé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante ne doit pas être utilisée par les femmes enceintesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Myrrhis odorata , Cerfeuil musqué

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (aromatisantes [cuites1, tisanes1]), fleur1 (aromatisantes [fruit]1 et/ou décoratives1)µ, fruit (graines immatures : crues1 et/ou aromatisantes1) et racine (jeunes et/ou tendres et épicées : cuites1 et/ou aromatisantes [liqueurs1, desserts1]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

N

Nelumbo nucifera , Lotus sacré

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, racine, tubercule, feuilles, étamines, rhizomes, graines - café, légume, fruit, fleur.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les graines sont consommées crues ou grillées ; les graines mûres sont préparées en retirant le tégument et la plumule intensément amère puis bouillies dans du sirop ; les graines légèrement immatures sont également consommées crues ; les graines peuvent être utilisées comme substitut du café ;

-les racines blanches ou rhizomes sont consommées crues avec de la viande ; elles peuvent aussi être bouillies, picklées (marinées), sautées ou conservées dans du sucre ; c'est aussi une source d'amidon ;

-les hampes florales sont cuites comme légume ; elles sont également consommées crues ;

-les jeunes feuilles tendres sont consommées avec une sauce savoureuse ; les feuilles sèches sont utilisées pour emballer les aliments et leur donner un arôme ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;

-le pollen et les étamines sont utilisées pour aromatiser le thé.



Ses rhizomes et ses graines sont employés dans la cuisine japonaise. On trouve sur les marchés du Japon, de même qu'en Chine, en Cochinchine et dans le royaume de Siam, des morceaux de rhizomes de Lotus, désignés sous le nom de Hasu-none. Le goût de ces rhizomes, quand ils sont cuits, rappelle celui de la Rave, du Cardon et du Céleri ; on les mange crus, cuits à l'eau et sous la cendre, bouillis ou frits comme les Salsifis ; on les réduit aussi en poudre qu'on fait sécher, et dont on se sert surtout pour les soupes ; on en retire une fécule de couleur blanc rosé qui est consommée dans les potages. Quant aux graines, qui ont un peu le goût de la Noisette et de l'Amande douce, elles sont alimentaires et les Japonais les mangent à leurs repas comme mets sucrés; on en fait des gâteaux et des pâtisseries.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Nepeta cataria , Cataire

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, herbe, racines, épices.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles séchées sont utilisées pour faire du thé ; elles ont un goût de citron et de menthe ; les feuilles et les pousses sont utilisées dans l'aromatisation et dans les soupes et les ragoûts ; elles sont également utilisées dans les sauces;

-les jeunes feuilles sont utilisées dans les salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Nervilia fordii ,
$1$1

Détails : Racine (racines [nourriture/aliment et/ou assaisonnement]) et feuille (idem racine) comestibles.



Plante entière, utilisée pour le thé ou cuite avec du porc pour du bouillon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

O

Ocimum gratissimum , Basilic suave a feuilles lisses

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, épice, graines, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles sont consommées crues ou cuites ; elles sont utilisées pour l'aromatisation ; elles donnent une saveur amère à la nourriture ; les feuilles sont utilisées pour aromatiser le thé ;

-les graines sont parfois consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ocimum kilimandscharicum , Basilic camphre

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, épice, graines, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles sont parfois utilisées pour le thé ; elles sont utilisées pour aromatiser le riz , les dahls (dals) et les légumes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ocimum minimum , Basilic à petites feuilles

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : condiment, boisson, thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Ocimum tenuiflorum , Basilic sacré

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles pour le thé, herbe, graines, épice, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les graines tendres, lorsqu'elles sont trempées dans l'eau, donnent une boisson ;

-les feuilles sont utilisées pour aromatiser ; elle sont utilisées pour aromatiser les pâtes de fruits, viennoiseries et confitures ; les feuilles fraîches peuvent être ajoutées aux salades ; elles sont également utilisées comme substitut pour le thé ;

-les fleurs sont consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Origanum majorana , Marjolaine

$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, tubercules.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles épicées douces sont utilisées pour aromatiser les plats de viande ; elles sont utilisées dans les sirops, les ragoûts, sauces, soupes, saucisses, farces, etc... ; les feuilles sont utilisées pour le thé ;

-les graines aromatisent bonbons, boissons et produits à base de viande.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Origanum syriacum , Origan de Syrie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, tiges, sommités fleuries, épice.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles et les sommités fleuries sont utilisées pour aromatiser ; elles font penser à un mélange de thym, de marjolaine et d'origan ;

-les feuilles sont utilisées pour les tisanes ;

-elles sont mélangées avec le sumac pour faire un mélange d'épices appelé Za'tar, lequel est utilisé avec de l'huile d'olive comme garniture sur le pain ; les feuilles séchées mélangées avec du sel sont également utilisées sur le pain.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Osmanthus fragrans , Osmanthe fragrante
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C (zone 7) mais 0/-2°C (Zone 9) selon b et t et semences du puy

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, fleurs, fleurs - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les fleurs ont été utilisées pour parfumer le thé ; elles sont également utilisées pour aromatiser les vins, liqueurs et douceurs comme la soupe de graines de lotus, des pâtisseries et des poires cuites à la vapeur ;

-les fruits verts sont conservés dans la saumure comme les olives ; les fruits sont consommés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Oxalis tuberosa , Oca du pérou

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (fraîches (crues ou cuites) ou séchées (aromatisantes), fleur (décoratives), racine (dont pétioles, aromatisantes) et fruit (aromatisants) comestibles.(1*)



Les tubercules contiennent 10 à 12 pour 100 de fécule ; mais ils diffèrent essentiellement par leur qualité de ceux de la Pomme de terre ; ils sont d'une cuisson facile et fournissent un aliment sain, léger, assez agréable, d'une saveur un peu acide, que l'on peut leur ôter en les faisant cuire aux trois quarts dans une première eau. Les feuilles et les sommités des pousses peuvent remplacer l'Oseille, dont elles ont la saveur; à Lima, on les mange aussi en salade. La culture n'est pas difficile ; on peut avancer les tubercules sur couches, en mars, pour mettre en place au commencement de mai, ou les planter à demeure vers la mi-avril, ou encore faire sa plantation par boutures, qui reprennent avec une grande facilité. Une terre douce, légère et bien amendée est la meilleure. On butte régulièrement jusqu'en septembre, époque où les tubercules commencent à se former. On arrache ceux-ci le plus tard possible, lorsque les tiges ont été détruites par la gelée ; on peut alors couper les fanes et couvrir les touffes de feuilles sèches ; les tubercules se conservent et profitent même sous cette couverture, ainsi que l'a éprouvé M. Redouté. Arrachés, ils se gardent très bien pendant l'hiver, tenus en lieu sain et enterrés dans du sable très sec. Note de Weddell : « Je me hâte de dire que, à mon goût, ce légume est presque l'égal de la Pomme de terre lorsqu'il est convenablement préparé. La manière de cultiver l'Oxalis est bien connue ; je vais donc aborder sans préambule la question de traitement (préparation) que nécessitent les tubercules pour devenir comestibles : « Lorsqu'on arrache les Ocas, ils sont toujours plus ou moins acides ; cependant, leur degré d'acidité diffère avec les variétés. Ainsi, en thèse générale, les variétés blanches sont beaucoup moins acides que les variétés rouges. Quelle que soit, au reste, celle à laquelle on a affaire, l'exposition au soleil, suffisamment prolongée, détermine constamment la disparition ou la métamorphose plus ou moins complète de son principe acide. Il s'y passe, en un mot, quelque chose de tout à fait analogue à ce qui a lieu dans la maturation des fruits. Une Oca blanche (Oca bianca) ainsi traitée ne conserve plus aucune trace d'acidité et ne le cède en rien à une bonne Pomme de terre ; il y en a de tout aussi farineuses ; celles-ci ont un goût de Châtaigne qui est des plus agréables. L'exposition au soleil, qui a pour but seulement de détruire le principe acide des Ocas, doit durer de six à dix jours, et même un peu plus, selon la variété de l'Oca. L'opération se fait le mieux dans de grands sacs de laine. Les changements qui ont lieu dans le tissu des tubercules paraissent être facilités par ce moyen, et on peut les retourner plus commodément; mais le sac doit contenir assez peu de tubercules pour qu'ils ne forment, étant étalés sur le sol, qu'une couche très mince sous leur enveloppe. Lorsque l'exposition au soleil est prolongée beaucoup plus longtemps, pendant plusieurs mois par exemple, la maturation des tubercules va beaucoup plus loin. L'Oca perd alors la plus grande partie de ses sucs et prend la consistance d'un pruneau, tout en acquérant un goût sucré très prononcé ; c'est là ce qu'on appelle le Caui. Je n'ai pas besoin de dire que, dans les deux préparations dont il vient d'être question, il faut se garder de laisser geler les tubercules. La gelée est, au contraire, l'agent principal dans la préparation qui porte le nom de Caia ou Chuno de Oca. Celle-ci se fait comme le Chuno blanc des Pommes de terre, avec cette différence qu'après la congélation des tubercules on ne fait pas macérer ceux-ci dans une eau courante, mais dans de l'eau tranquille. Dans ces circonstances, l'Oca se corrompt en partie et conserve, lorsqu'elle est desséchée, une odeur et un goût que je me contenterai de comparer à ceux de quelques fromages. Les Indiens font une grande consommation de la Caia, qu'ils trouvent sans doute fort de leur goût. Quant à moi, je ne puis en aucune façon la recommander.

Feuilles crues/cuites (ex. : comme potherbe) et/ou aromatisantes.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

P

Paeonia lactiflora , Pivoine de chine

$1$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, graines, tige, peau des fruits - boisson.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-la racine est cuite et mangée dans la soupe ; l'écorce est enlevée et elle est séchée ;

-les graines sont réduites en poudre et mélangées avec du thé.

-la peau du fruit séché est utilisée pour une tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Paeonia officinalis , Pivoine officinale

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, graines - épice, fleurs - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les graines sont broyées et utilisées comme épice ; elles sont également utilisées pour le thé ;

-les fleurs sont utilisées comme légume ou pour parfumer le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Panax ginseng , Ginseng

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, racines - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : un thé est fait à partir de la racine ronde séchée ; la jeune racine tranchée est également consommée crue ou frite ou confite ; elle peut être utilisée dans les farces, les boissons gazeuses et les soupes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Panax quinquefolius , Ginseng à cinq folioles

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-un thé est fait à partir des feuilles et des racines ;

-la racine est confite et mâchée ; la racine est cuite à la vapeur pendant 4 heures dans de l'eau bouillante avant d'être séchée et emballée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pelargonium capitatum , Géranium odorant à senteur de rose

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : elles sont utilisées pour aromatiser les tisanes, les gelées, les desserts et les boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pelargonium citronnellum , Geranium odorant citronnelle

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles fraîches sont utilisées en cuisine pour donner une saveur de citron ; elles sont utilisées dans les desserts, punchs et le vinaigre ; les feuilles sont également utilisées pour faire du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium graveolens , Geranium odorant rose

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles et les fleurs sont utilisées pour donner de la saveur et du parfum aux jus de fruits, vins, desserts, soupes, gelées, sauces, crèmes et fruits ;

-les feuilles sont brassées dans un thé ;

-les fleurs sont également consommées en salade.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pelargonium radens , Géranium odorant à senteur de rose

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles ont une odeur de citron ; elles sont utilisées pour aromatiser les gâteaux et le thé ;

-les fleurs sont utilisées comme une garniture comestible attrayante.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium tomentosum , Geranium odorant menthe

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles ont une odeur de menthe ; elles sont utilisées pour aromatiser les gâteaux, puddings, tartes, desserts et thés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Persea americana , Avocatier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8/-11°C (-6°C)

$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, légume, prudence.(1*)

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-la pulpe du fruit est consommée crue ou cuite ; elle est consommée dans les salades, soupes, sandwichs, pâtes à tartiner, la crème glacée, et aussi dans les tortillas et le vin ;

les fruits sont mélangés avec du sucre et de l'eau pour faire une boisson ;

-l'huile est extraite de la chair ; elle est utilisée dans la vinaigrette ;

-les feuilles peuvent être utilisées pour le thé sucré avec du jus de canne à sucre ; les feuilles grillées sont utilisées pour les ragoûts de saison et les plats de haricots.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : certaines personnes sont allergiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Persea borbonia , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10°C

$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles sont épicées et utilisées pour aromatiser les soupes et les viandes ; elles sont utilisées fraîches ou séchées ; elles sont également utilisées pour le thé.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Petroselinum crispum , Persil

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe, épice, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles sont utilisées pour aromatiser ; elles sont utilisées dans les salades, les sauces, les ragoûts, les farces, et dans d'autres plats cuisinés ; les feuilles peuvent être séchées ou utilisées fraîches pour le thé ;

-l'huile de persil obtenue à partir des feuilles ou des graines est utilisée dans les aliments.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Peumus boldus , Boldo

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, fruit.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits doux et aromatiques sont consommés ;

-les feuilles et l'écorce sont utilisées comme condiments ;

-les feuilles sont séchées puis utilisées pour le thé.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : cette plante est soumise à des restrictions juridiques dans certains pays. L'extrait ne doit pas être administré pendant la grossesseµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Phlomis fruticosa , Sauge de Jerusalem
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -17,5/-18°C

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes ; et/ou assaisonnement : aromate{{{~]) et fleur (nectar) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Picea abies , Épicéa commun

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres pousses (aromatisantes1, sirop1, boissons (dont infusions)1) et aiguilles (aromatisantes1)µ, cambium (cuit1)(1*)., graines (crues1 ; dont extrait (huile)1)µ, fleur1 (bourgeons (aromatisants1) ; pollen (farine1)), fruit (jeunes cônes ; cuits1)µ, comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Picea glauca , Épinette blanche

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, gomme, écorce interne, graines, gousse/cosse, thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-l'huile d'épinette blanche est distillée à partir des feuilles et des brindilles et utilisée pour l'aromatisation dans l'industrie alimentaire (gommes à mâcher, crèmes glacées, boissons gazeuses et bonbons) ;

-les jeunes cônes sont consommés rôtis, frits ou picklés ;

-l'écorce interne est utilisée comme aide alimentaire d'urgence ;

-la gomme du tronc peut être mâchée.

-les aiguilles sont bouillies pour faire du thé.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Picea mariana ,
$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : boisson, fleurs, gomme, écorce interne, graines, gousse/cosse, thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-elIe a été utilisée pour produire la bière d'épinette ; la sève et les brindilles sont bouillies avec de la mélasse ou du sucre d'érable et fermentées ;

-la gomme est utilisée pour la gomme à mâcher ;

-c'est également la source d'huile d'épinette utilisée pour l'aromatisation.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pimenta dioica , Piment de la jamaïque
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1/-1,5 à -2,5°C (selon plantogram)

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines, feuilles, épice, herbe, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les graines sèches sont utilisées pour parfumer les aliments ;

-le fruit vert est séché rapidement pour produire le tout-épice (allspice, all-spice) ;

-le fruit contient une huile utilisée en aromatisation ;

-il est utilisé pour aromatiser les plats de viande, pickles, sauces et farces ; il peut être utilisé dans des plats de légumes (s'agit-il des graines, du fruit vert et/ou de l'huile ? (qp*)) ;

-les feuilles peuvent être utilisées comme condiment ; elles peuvent également être utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pimpinella anisum , Anis vert

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, herbe, épice, fruit.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les graines sont utilisées pour donner un goût de réglisse aux aliments ;

-les feuilles peuvent être utilisées fraîches dans les salades ou les soupes et les ragoûts quand la nourriture est presque cuite ;

-l'huile peut être utilisée pour l'assaisonnement ;

-les fruits sont utilisés pour aromatiser les biscuits et gâteaux/cakes ;

-les feuilles et les graines sont brassées dans un thé sucré rappelant la réglisse.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pimpinella saxifraga , Petit boucage

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes, dont tiges : crues1 ou cuites1)µ, fleur1 (ombelles : décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, fruit (aromatisants (dont tisanes, huiles, desserts1)) et racine1 (cuites (soupes)1) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pinus , Pins
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C et même -30°C pour certaines espèces

$1$1$1

Détails : Feuille (aiguilles (aromatisantes1) et pousses (jeunes et/ou tendres ; aromatisantes1, sirop1, tisanes1)µ, cambium (cuit1)(1*)., graines (= pignons, aromatisantes1)µ, fleur1 (bourgeons (sirop1) et pollen (farine1)), fruit (jeunes cônes, aromatisants1)µ, comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pinus nigra , Pin noir d'Autriche
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C et même -30°C pour certaines sous espèces

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuille (aiguilles (aromatisantes) et pousses (jeunes et/ou tendres ; aromatisantes, sirop, tisanes), cambium (cuit), graines (= pignons, aromatisantes), fleur (bourgeons (sirop) et pollen (farine)), fruit (jeunes cônes, aromatisants), comestibles.


Précautions

ATTENTION : le bois, la sciure et les résines de diverses espèces de pin peuvent provoquer des dermatites chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.
Il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un pin peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{1µ.

Note médicinale : **

Pinus strobus , Pin blanc

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, écorce, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-l'écorce interne est séchée et pilée en petits morceaux et ajoutée à la farine ; elle est ensuite broyée et utilisée pour cuire le pain ;

-les aiguilles fraîches sont brassées dans le thé ;

-les nouvelles pousses fraîches sont bouillies dans du sirop pour faire des bonbons ;

-les cônes mâles non expansées et fermes sont bouillis ou cuits avec de la viande.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : le thé ne doit pas être bu en grande quantité ; il ne doit pas être bu par les femmes enceintesµ{{{0(+x)µ.
Le bois, la sciure et les résines de diverses espèces de pin peuvent provoquer des dermatites chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Pinus sylvestris , Pin sylvestre

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (aiguilles (aromatisantes1) et pousses (jeunes et/ou tendres ; aromatisantes1, sirop1, tisanes1)µ, cambium (cuit1)(1*)., graines (= pignons, aromatisantes1)µ, fleur1 (bourgeons (sirop1) et pollen (farine1)), fruit (jeunes cônes, aromatisants1)µ, comestibles.


Précautions

ATTENTION : le bois, la sciure et les résines de diverses espèces de pin peuvent provoquer des dermatites chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.
Il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un pin peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{1µ.

Note médicinale : ***

Piper guineense , Poivre de guinée

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, épice.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits frais ou séchés sont utilisés pour aromatiser les soupes, le riz et d'autres aliments ; ils sont semblable au poivre doux ;

-les feuilles sont ajoutées aux soupes (utilisées cuites comme potherbe) ; les feuilles sont également cuites et utilisées comme un substitut pour le thé ; les feuilles sont mâchées avec la noix de bétel comme un substitut pour Piper betle ;

-les cendres provenant de la plante sont utilisées comme substitut du sel.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pipturus albidus , Mamaki

$1

Détails : Séchées ou fraîches, les feuilles de Mamaki sont utilisées pour faire un thé doux mais vivifiant et sain et quelques herbes indigènes sont disponibles dans le commerce pour la consommation.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pistacia chinensis ,
$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, noix.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les jeunes pousses et les feuilles sont cuites comme légume (ex. : comme potherbe) ; elles sont également utilisées pour le thé ;

-les noix sont grillées et consommées ; elles sont également utilisées en confiserie.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Platanthera mandarinorum ,
$1

Détails : Racine (racines charnues cuites [nourriture/aliment et/ou assaisonnement]) comestible.



Racines charnues ("and the attached crowns"), cuite.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Plectranthus amboinicus , Gros thym

$1

Note : ***

Détails : Les feuilles sont utilisées comme l'origan, le thym, ou encore la sauge, notamment pour masquer les odeurs et les saveurs fortes du poisson, du mouton et de la chèvre, ou pour parfumer, assaisonner, d’autres aliments tels que les farces, la soupe, la viande... En général une seule feuille est utilisée. On peut également s’en servir pour faire un thé.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, épice, herbe.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles ont une odeur douce et sont utilisées pour parfumer des aliments ; elle sont utilisées comme la sauge dans les assaisonnements et les farces ; elles sont utilisées pour parfumer la soupe ; les feuilles sont utilisées pour aromatiser la viande (il s'agit d'un substitut à la sauge) ; une seule feuille est utilisée ; elles sont plongées dans l'eau pour faire du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Les feuilles ont également de nombreuses utilisations en médecine traditionnelle, notamment pour le traitement de la toux, les maux de gorge et la congestion nasale, mais aussi pour une variété d'autres problèmes tels que les infections, les rhumatismes et les flatulences.

En Indonésie c’est un aliment traditionnel utilisé dans la soupe pour stimuler la lactation dans le mois qui suit l'accouchement.

Mélangée au sel de table elle sert à soigner la touxµ{{{wikiµ.


Pogostemon cablin , Patchouli

$1

Détails : Feuilles - huile. Les feuilles fraîches sont parfois utilisées comme assaisonnement.

Les feuilles séchées et traitées donnent une huile essentielle utilisée pour aromatiser les chewing-gums (gomme à mâcher), les produits de boulangerie et les bonbons.

Il est également utilisé pour parfumer un thé fait à partir de Cleistocalyx operculatus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Polygala amara , Polygala amer

$1$1

Détails : Parties utilisables : les racines et les jeunes feuilles.

Utilisation : on peut l'ajouter comme condiment à diverses salades ou pour renforcer le thé vert.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vu pour cette espèce, au moins un membre de ce genre est dit être toxique en grandes quantitésµ{{{5(+)µ.

Usages médicinaux : Propriétés : expectorant, diurétique, fortifiant, stomachique. Galactogène, il favorise la sécrétion lactée.
Utilisation : décoction de feuilles et de racines (40g/l)µ{{{87µ.


Polygala chamaebuxus , Polygale faux-buis

$1$1

Détails : Parties utilisables : les racines et les jeunes feuilles.

Utilisation : on peut l'ajouter comme condiment à diverses salades ou pour renforcer le thé vert.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vu pour cette espèce, au moins un membre de ce genre est dit être toxique en grandes quantitésµ{{{(dp*)(5(+))µ.

Usages médicinaux : Propriétés : expectorant, diurétique, fortifiant, stomachique. Galactogène, il favorise la sécrétion lactée.
Utilisation : décoction de feuilles et de racines (40g/l)µ{{{87µ.


Polygala nana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-24°C

$1

Détails : Racines mâchées pour la saveur, ou trempées dans l'eau chaude pour le thé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : comme le genre peut être émétique et médicinale, la prudence est recommandéeµ{{{26µ.

Polygala theezans , Thé des Carolines

$1

Note : *

Détails : Feuilles - thé. Feuilles utilisées comme succédané du thé, en Indonésie.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vu pour cette espèce, au moins un membre de ce genre est dit être toxique en grandes quantitésµ{{{5(+)µ.

Polygala vulgaris , Polygala commun

$1

Note : *

Détails : Feuilles - thé. Les feuilles ont été ajoutées au thé vert et sont utilisées localement comme succédané de celui-ci.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vu pour cette espèce, au moins un membre de ce genre est dit être toxique en grandes quantitésµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Polygonum aviculare , Renouée des oiseaux

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et fraîches (dont tiges ; crues1 ou cuites1)µ, ou séchées (tisaness (infusions)1) ; dont jus1) et graines (céréale (dont farine)1) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Potentilla anserina , Potentille ansérine

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes, crues1/cuites1, tisanes1)µ, fleur1 (pétales : décoratifs1) et racine (fraîches : crues1/cuites1, confites1 ; ou séchées : farine1) comestibles.



jeunes feuilles crues, cuites (ex. : comme potherbe) ou en tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Potentilla erecta , Tormentille

$1$1

Note : *

Détails : Racine, rhizomes. Les racines sont utilisées pour le thé ; rhizome consommé comme légume après nombreux lavages à l'eau ; les racines sont bouillies pour enlever le tanin sous forme d'une sorte de gomme et les racines sont ensuite mangées ; elles sont également ajoutées à la vodka russe.

Les jeunes pousses sont utilisées dans les salades.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Primula elatior , Primevère élevée

$1

Note : **

Détails : Feuilles. Feuilles utilisées localement comme succédané du thé ; jeunes feuilles consommées en salade ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Primula veris , Primevère officinale

$1$1

Note : ***

Détails : fleurs, feuilles - crues ou cuites, transformées en sirop ou utilisées localement comme succédané du thé. Les feuilles et fleurs peuvent être consommées crues ou cuites comme pour la primevère élevée (Primula eliator), la primevère acaule (Primula vulgaris) et Primula juliae. Les feuilles sont meilleures lorsqu'elles sont jeunes et apportent une note légèrement anisée un peu piquante (que l'on retrouve en plus fort dans les racines) dans une salade composée. Après le printemps, il vaut mieux les cuire en soupe ou en légume mais de préférence avec d'autres plantes car elles sont parfois un peu fortes. La friture les rend croustillantes à souhait. Elles flétrissent lorsque la plante a formé ses graines. Les fleurs sont consommées en salade mêlées à d'autres fleurs et interviennent dans différents breuvages (thés, tisanes, infusions, sirops ; aromatisation du vin et des vinaigres). Elles décorent les plats chauds ou froids et sont également utilisées confites au sucre en pâtisserieµ{{{wiki.



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, épice, feuilles - thé, nectar.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fleurs sont ajoutées aux salades ; elles sont également utilisées dans les conserves et pickles ; elles sont également utilisées pour les vins et pour le thé ; les fleurs ont également été confites ;

-les jeunes feuilles sont consommées crues en salade et cuites comme potherbe et utilisées comme un substitut pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : ce sont les mêmes que ceux de la primevère commune et de la primevère élevée :
•les fleurs, adoucissantes et calmantes, sont utilisées dans des mélanges pectoraux ;
•les feuilles sont anti-ecchymotiques ;
•toute la plante et particulièrement la racine ont des propriétés analgésiques, antispasmodiques, diurétiques et expectorantesµ{{{wikiµ.


Primula vulgaris , Primevère commune

$1$1

Note : ***

Détails : Les feuilles sont consommées cuites ou crues en salade. Elles sont meilleures lorsqu'elles sont jeunes et apportent une note légèrement anisée un peu piquante (que l'on retrouve en plus fort dans les racines) dans une salade composée. Après le printemps, il vaut mieux les cuire en soupe ou en légume mais de préférence avec d'autres plantes car elles sont parfois un peu fortes. La friture les rend croustillantes à souhait. Les fleurs sont consommées crues en salade, mêlées à d'autres fleurs et interviennent dans différents breuvages (thés, tisanes, infusions, sirops ; aromatisation du vin et des vinaigres). Elles décorent les plats chauds ou froids et sont également utilisées en conserve, confites au sucre (fermentées avec de l'eau et du sucre) en pâtisserie.



Fleurs, feuilles, nectar.

-jeunes feuilles consommées cuites ou crues en salade ; les feuilles sont utilisées dans les soupes ;

-les fleurs sont consommées crues en salade ; elles sont également cuites (ex. : comme potherbe) ou utilisées en conserve ; les fleurs sont fermentées avec de l'eau et du sucre ;

-feuilles et fleurs transformées en sirop ou utilisées localement comme succédané du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Ce sont les mêmes que celles de la primevère officinale et de la primevère élevée :

les fleurs, adoucissantes et calmantes, sont utilisées dans des mélanges pectoraux ;
les feuilles sont anti-ecchymotiques ;
toute la plante et particulièrement la racine ont des propriétés analgésiques, antispasmodiques, diurétiques et expectorantesµ{{{wikiµ.


Prosopis juliflora ,
$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, fruit, fleurs, fleurs - thé, gomme, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-la pulpe blanche sucrée de la gousse est consommée crue ; elles sont également broyées en farine et mélangées avec de l'eau pour faire une boisson ; il faut la boire immédiatement, mais est également permis d'en faire un pudding ou de la fermenter en bière ;

-les graines mûres peuvent être trempées une nuit et cuites avec de la mélasse et du porc salé ;

-les fleurs peuvent être consommées crues, grillées ou utilisées pour faire une tisane ;

-les troncs donnent une gomme douce utilisée dans la fabrication de bonbons ;

-feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Prostranthera rotundifolia , Menthe australienne
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7°C

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - arôme/aromatisant, feuilles - thé, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-plante/herbe utilisée comme épice.

-les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour l'assaisonnement ; elles peuvent être utilisées avec des aliments salés et sucrés ; elles peuvent être utilisées dans des vinaigres, sauces, plats de viande et de desserts ; les feuilles peuvent être utilisées pour le thé.

-les fleurs peuvent être ajoutées aux gelées de fruits ou utilisées comme garniture pour les gâteaux/cakes et les desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Prunus avium , Merisier

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (merises (crues1 ou cuites1) ; dont noyaux (torréfiés(café1))), feuille (dont jeunes ; fraîches ou séchées ; aromatisantes1) et fleur1 (confites(sucre)1, tisanes1) comestibles.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Prunus cerasus , Griottier

$1$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines, graines - huile, feuilles - thé, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fruits peuvent être consommés crus ; ils sont acides ; ils sont souvent cuits dans des tartes, des confitures, desserts, et appertisés ; ils produisent un jus incolore ; les fruits sont confits (cristallisés) et également conservés dans du sirop ou de l'eau ; ils sont transformés en confiture ;

Ils sont utilisés pour l'eau de vie de cerise et de liqueurs.

-les graines fournissent une huile utilisée dans les salades ; les graines écrasées dans un sac de mousseline sont utilisées pour aromatiser la confiture ;

-les feuilles sont utilisées comme un substitut pour le thé.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : **

Prunus domestica , Prunier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -17°C

$1$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, fruit, gomme, huile, graines, fleurs - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fruits mûrs sont consommés crus ; ils sont également cuits et transformés en gelées et confitures et jus ; les fruits secs sont appelés pruneaux ; ils sont utilisés dans des muffins, des biscuits, des gâteaux/cake et certains pains ; ils sont cuits pour les puddings de prune ; ils sont distillés pour les boissons alcoolisées (attention : l'alcool est une cause de cancer) ; les fleurs sont consommées comme garniture pour les salades et également infusées dans le thé.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Prunus mume , Abricotier du japon

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, fruit, graines.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits sont utilisés comme source d'arôme/aromatisant amer ; ils sont appertisés et utilisés dans la sauce aux prunes ; ils peuvent être conservé dans le sel ; le fruit peut être utilisé pour le vinaigre ;

-les fleurs sont utilisées pour parfumer le thé.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Prunus padus , Merisier à grappes

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont jeunes et fraîches ; aromatisantes (crues/cuites, dont tisaness)1)µ, fleur1 (aromatisantes (confites)1, tisanes1) et fruit (crus1 ou cuits ; dont graines (café1, sirop (purée/lait)1(1*))) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Prunus spinosa , Prunellier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -28°C

$1$1$1

Note : ***

Détails : fleur (confites (sucre) ou aromatisantes (desserts, tisaness)), fruit (prunelles ; fraîches (confites) ou blets (crus ou sirop (purée)) et feuille (jeunes et/ou tendres ; fraîches ou séchées ; tisanes, aromatisantes) comestibles.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : **

Prunus virginiana , Cerisier de virginie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1

Note : ***

Détails : Le fruit est comestible, cru ou cuit. Très dur, il est normalement utilisé dans les tartes, gelées, etc .. Foncé et juteux, il est parfois comestible cru à maturité. L'écorce et les rameaux peuvent être utilisés comme substitut du thé.


Précautions

ATTENTION : la graine peut contenir de fortes concentrations de cyanure d'hydrogène, un poison qui donne leur saveur caractéristique aux amandes ; cette toxine est facilement détectée par son goût amer ; elle est habituellement présente en trop petite quantité pour faire du mal ; n'importe quels graines ou fruits amers ne doivent pas être consommés ; pour des quantités modérés à grandes, le cyanure d'hydrogène peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{287µ.

Note médicinale : **

Pueraria montana ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : Du thé est réalisé à la fois à partir des racines et des fleurs ; les feuilles peuvent être cuites et consommées comme des épinards, et la fécule de la racine peut également être consommée comme nourriture ; en fait, les racines peuvent atteindre la taille d'un homme et c'était la fécule alimentaire de base en Chine et au Japon jusqu'à l'arrivée de la patate douce (Duke II, 136).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La fécule issue de la racine permet de faire un merveilleux bouillon contre le froid, la grippe et la congestion généraleµ{{{288(+)µ

Pulmonaria officinalis , Pulmonaire officinale

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (tendres ; crues1 ou cuites1) et fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes (dont tisaness)1) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pycnanthemum incanum ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles utilisées à la confection de thés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pycnanthemum muticum ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles utilisées à la confection de thés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pycnanthemum pilosum , Menthe des montagnes

$1

Note : **

Détails : Feuilles utilisées à la confection de thés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pycnanthemum virginianum ,
$1$1

Note : **

Détails : Jeunes inflorescences utilisées comme condiment ; feuilles utilisées à la confection de thés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pyracantha crenulata , Pyracanthe
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7

$1$1

Note : *

Détails : Feuilles utilisées localement comme succédané du thé ; fruits comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

R

Rhododendron groenlandicum , Thé du labrador
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -45°C

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles séchées [base boissons/breuvages {succédané du thé}]) comestible.(1*)



Feuilles - thé, prudence. Feuilles utilisées comme succédané du thé par les Esquimaux ; les feuilles séchées sont utilisées pour le thé, et le thé glacé en ajoutant du citron.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante contient une toxine narcotique appelée Ledel ; celle-ci ne cause des problèmes que si les feuilles sont cuites pendant une longue période dans un récipient ferméµ{{{5(+)µ ; les feuilles ne doivent pas être bouillies avec l'eauµ{{{0(+x)µ. L'eau doit être portée à ébullition (chauffée à part) puis le feu est éteint et ensuite les feuilles sont ajoutées à infuserµ{{{(dp*)(0(+x),5(+))µ. Le thé ne doit pas être consommé par les femmes enceintesµ{{{0(+x)µ.

Rhododendron tomentosum , Lédon des marais

$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {succédané du thé} et/ou assaisonnement {épice}]) comestible.(1*)



Feuilles - thé, feuilles - épices. Feuilles utilisées localement comme succédané du thé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : probablement les mêmes précaution à prendre que pour le Lédon du Groenland (Rhododendron groenlandicum)µ{{{(dp*)µ.

Rhus ovata , Sumac à sucre (tp* de "sugar sumac")

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, huile.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : boisson, huile, édulcorant, thé.


Précautions

ATTENTION : il y a quelques suggestions que la sève de cette espèce puisse provoquer une éruption cutanée chez les personnes sensibles, mais cela n'a pas été prouvéµ{{{5(+x)µ. Risque de confusion avec d'autres espèces de Sumac dont les fruits sont toxiquesµ{{{(dp*)(Wiki)µ.

Ribes glandulosum , Groseiller blanc (tp* de "white currant")

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-fruits - crus ou cuits ; un cassis agréable au goût et juteux ; un autre rapport dit qu'il a l'odeur d'un putois et que la peau a des poils courts hérissés ;

-les tiges ont été utilisées pour faire un thé amer.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Ribes nigrum , Cassissier d'europe

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits sont utilisés pour les confitures et boissons ; ils peuvent également être utilisés dans les sauces et les tartes ; les fruits sont utilisés pour faire du vin ;

-les bourgeons sont utilisés pour l'aromatisation ;

-les feuilles fraîches sont consommées en soupes ; elles sont également utilisées comme épice dans la choucroute ;

-les fleurs sont utilisées dans la crème glacée et les liqueurs ;

-les graines sont la source d'une huile à haute teneur en oméga-6 utilisée dans les vinaigrettes ; elle est uniquement utilisée comme complément alimentaire.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Le cassis aurait des propriétés anti-inflammatoires en stimulant les cortico-surrénales et en inhibant le processus des inflammations, notamment sur les cellules mises en action par le système immunitaire lors des réactions inflammatoires. Il permet donc de lutter efficacement contre les douleurs de l'arthrose, mais surtout en traitement préventif pour limiter l'usure du cartilage.

Le cassis est un concentré de principes actifs :

anti-oxydant connu pour son activité apaisante au niveau des articulations.
calcium (60 mg pour 100 g) qui contribue aussi à la santé des os.
fer et vitamine C (il contient deux fois plus de vitamine C que le kiwi et trois fois plus que l’orange), qui en font un excellent fortifiant anti-fatigue et anti-infectieux.
Il favorise l’élimination de l'acide urique. Il est donc conseillé pour soulager les rhumatismes, la goutte, et l’arthrose, on trouve dans le commerce des préparations à base de bourgeons et d'« harpagophytum ».
C'est un anti-diarrhéique indiqué en cas de dysenterie.
Diurétique et dépuratif puissant, il stimule la fonction hépatique et la fonction rénale. Il est recommandé en cas d’obésité.
Il est bénéfique dans le cadre de troubles circulatoires et d’hypertension.
C'est un cicatrisant efficace, il accélère la guérison des plaies, des furoncles, des abcès et des piqûres d'insectes (application externe).

Ses feuilles sont très utilisées en herboristerie, séchées et finement broyées, pour leurs propriétés antirhumatismales. C'est le bourgeon qui contient le plus de principes actifs, offrant un volume de substances équivalente à la galénique SIPF. La macération de bourgeons utilisée en gemmothérapie agissent sur tous les paramètres de l'inflammationµ{{{wikiµ.


Rosa gallica , Rosier de france

$1$1

Note : **

Détails : Fruits comestibles ; pétales utilisés en confiture.



Pétales - crus ou cuits. Ils peuvent être ajoutés comme garniture décorative aux salades, et peuvent également être cristallisés ou conservés dans du sirop. Ils sont également séchés et utilisés comme aromatisant dans les tisanes, et autres boissons, les gâteaux, etc.. Les pétales séchés et les boutons floraux sont un ingrédient important du mélange d'épices d'Afrique du Nord «ras-el-hanout».

L'eau de rose, obtenue en infusant à froid les pétales, est utilisée comme arôme dans diverses confiseries, en particulier les loukoum («Turkish Delight»).



La graine est une bonne source de vitamine E, elle peut être moulue et mélangée avec de la farine ou ajoutée à d'autres aliments comme supplément. Assurez-vous d'enlever les poils des graines.




Précautions

Il y a une couche de poils autour des graines juste sous la chair du fruit. Ces poils peuvent provoquer une irritation de la bouche et du tube digestif s'ils sont ingérésµ{{{5µ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Les pétales sont antibactériens, astringents et toniques [4, 61]. Ils sont pris en interne dans le traitement du rhume, des infections bronchiques, de la gastrite, de la diarrhée, de la dépression et de la léthargie [238]. À l'extérieur, ils sont utilisés pour traiter les infections oculaires, les maux de gorge, les blessures mineures et les problèmes de peau [238]. Le fruit de nombreux membres de ce genre est une source très riche de vitamines et de minéraux, en particulier en vitamines A, C et E, en flavonoïdes et autres composés bioactifs. C'est aussi une assez bonne source d'acides gras essentiels, ce qui est assez inhabituel pour un fruit. Il est étudié comme un aliment capable de réduire l'incidence du cancer et aussi comme un moyen d'arrêter ou d'inverser la croissance des cancers [214]. L'huile essentielle des fleurs est utilisée en aromathérapie pour lutter contre la dépression, l'anxiété et les sentiments négatifs [238].

Rosa x centifolia , Rosier cent-feuilles

$1$1

Détails : Fleurs, fruits, graines. Fleurs utilisées pour aromatiser le thé (en Chine), le vin, le vinaigre et le miel.

Les bourgeons peuvent être confits dans le vinaigre blanc avec du sucre ou moulus avec du sucre pour faire une conserve/confiture.

Les pétales sont conservés dans du sirop ; ils sont également placés sous la croûte des gateaux à la cerise avant la cuisson.

Les fleurs sont bouillies pour faire du jus. Fruits comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rubus arcticus , Framboisier arctique
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 2-7

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit culinaires : -les fruits sont consommés crus ; il peut également être utilisé pour les gâteaux, confitures et sorbets ; -les feuilles sont utilisées pour le thé.



Fruits - crus ou cuits. Très sucré, juteux et agréable au goût avec un arôme d'ananas. Délicieux lorsqu'ils sont cueillis et consommées sur place, ils sont également utilisés dans la confection de gâteaux, confitures, etc... Malheureusement, ils ne sont souvent pas produits de manière très abondante, probablement parce qu'ils préfèrent les hivers plus froids.



Fleurs - crues. Douces et délicieuses.



Les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées comme substitut du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rubus caesius , Ronce bleue

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit ; feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les fruits sont consommés crus ; ils sont également utilisés pour les gelées, confitures et le vin ;

-les feuilles sont utilisées comme un substitut pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rubus fruticosus cv. 'Navaho' , Mûre cultivée
cv. 'Navaho'
$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/molles : fraîches (crues) ou séchées (tisanes) ; matures : tisanes, fruit (mûres) et fleur comestibles.



jeunes ou très jeunes feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes, ou utilisées en tisanes.


Précautions

La cueillette des mûres est déconseillée près des bords de route ou des zones de culture conventionnelle, car elles sont susceptibles d'être contaminées par des pesticides ou par des métaux lourds (mercure, cadmium, plomb des échappements de moteur, source de pollution repérées dès les années 1970).

Une croyance populaire au Royaume-Uni veut qu'après la fête des Archanges (29 septembre) ou une date ultérieure selon les régions, ces fruits ne soient pas cueillis, le diable ayant craché dessus, ce qui les rend inconsommables. Cette superstition fait probablement référence à la pourriture grise des fruits (Botrytis cinerea) qui se développe par temps pluvieux durable en arrière-saison.
µ{{{wikiµ.

Rubus fruticosus , Mûre : sauvage et cultivée

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/molles : fraîches (crues) ou séchées (tisanes) ; matures : tisanes, fruit (mûres) et fleur comestibles.



Les bourgeons (à la saveur fruitée et tanisée) et les pétales de fleurs sont comestibles crus (ajoutées aux salades de légumes ou de fruits pour les décorer), de même que les jeunes pousses de l'année, appelées turions, qui ont une saveur de noisette ou noix de coco, avec une note de framboise. Les feuilles et les tiges plus âgées deviennent plus riches en tanins et plus astringentes. On peut ainsi les faire cuire à plusieurs eaux pour les cuisiner ou les faire sécher et fermenter pour en faire une infusion au goût de framboise ou de thé noir. Dans l'Orléanais, on prépare un vin de pousses de ronce.



Leurs fruits, les mûres ou mûrons, très riches en différentes formes de vitamine B (sauf B12) et vitamine C (36 mg/100 g), sont consommés crus, seuls ou dans des salades de fruits, ou cuits en tartes, sirops, sorbets, gelées et confitures. Ils se congèlent bien. Leur fermentation donne une boisson alcoolisée, la crème de mûre, à la base de variante de kir, un vin de mûre et du vinaigre ou des liqueurs aromatisées à la mûre.



Les fruits de toutes les autres espèces sont eux aussi comestibles. Leur composition varie dans de fortes proportions. « Elles contiennent en moyenne 85% d'eau, 4 à 7% de sucre (dextrose et lévulose, des traces de saccharose), un peu d'acides succinique, malique, oxalique, citrique, salicylique, un peu d'inosite, de la gomme, de la pectine… Les noyaux ou pépins donnent environ 13 % d'huile grasse composée surtout d'oléine et de linoléine ».


Précautions

La cueillette des mûres est déconseillée près des bords de route ou des zones de culture conventionnelle, car elles sont susceptibles d'être contaminées par des pesticides ou par des métaux lourds (mercure, cadmium, plomb des échappements de moteur, source de pollution repérées dès les années 1970).

Une croyance populaire au Royaume-Uni veut qu'après la fête des Archanges (29 septembre) ou une date ultérieure selon les régions, ces fruits ne soient pas cueillis, le diable ayant craché dessus, ce qui les rend inconsommables. Cette superstition fait probablement référence à la pourriture grise des fruits (Botrytis cinerea) qui se développe par temps pluvieux durable en arrière-saison.
µ{{{wikiµ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : La ronce est une plante médicinale « très appréciée dans l'Antiquité pour son action astringente, antidiarrhéique et antihémorragique » : Pline l'Ancien la vante pour ses vertus anti-inflammatoires de l'intestin et de la bouche, décrit un sirop à base de mûre de ronce (le panchrestos, littéralement « bon à tous maux »).

Ses vertus sont également reconnues au Moyen Âge comme les mentionne l'école de médecine de Salerne, Hildegarde de Bingen au XIIe siècle qui la préconise contre les hémorragies du fondement. Dans l'esprit de la pensée magique médiévale reposant sur la théorie des signatures (plaies sur la peau analogues à la piqûre des aiguillons), la ronce est réputée retirer les affections de peau en rampant sous ses arceaux et être le meilleur antidote des morsures de serpents. Dans l'occident médiéval, elle a également une action ambivalente : les mûres sont accusées « de nuire à la santé, d'engendrer des maux de tête et de la fièvre », et cette mauvaise réputation se rencontre encore aujourd'hui dans son surnom de « ronce de renard », cet animal qui « cueille » les fruits et les souille facilement de ses déjections.

Les botanistes du XVIe siècle (Fuchs, Dodoens) reconnaissent également ses vertus médicinales. Elle est dite à bon droit, au même titre que les roses et les épervières, « la croix des botanistes », les anciens voyant en elle une panacée pour guérir presque toutes les maladies.

Grâce à leur richesse en tanins astringents, les feuilles séchées et les jeunes pousses fermentées sont utilisées en gargarismes détersifs, en tisanes, pour soigner les angines. Elles apportent également de la vitamine Cµ{{{wikiµ.


Rubus fruticosus cv. 'Géante Des Jardins' , Mûre cultivée
cv. 'Géante Des Jardins'
$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/molles : fraîches (crues) ou séchées (tisanes) ; matures : tisanes, fruit (mûres) et fleur comestibles.



jeunes ou très jeunes feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes, ou utilisées en tisanes.


Précautions

La cueillette des mûres est déconseillée près des bords de route ou des zones de culture conventionnelle, car elles sont susceptibles d'être contaminées par des pesticides ou par des métaux lourds (mercure, cadmium, plomb des échappements de moteur, source de pollution repérées dès les années 1970).

Une croyance populaire au Royaume-Uni veut qu'après la fête des Archanges (29 septembre) ou une date ultérieure selon les régions, ces fruits ne soient pas cueillis, le diable ayant craché dessus, ce qui les rend inconsommables. Cette superstition fait probablement référence à la pourriture grise des fruits (Botrytis cinerea) qui se développe par temps pluvieux durable en arrière-saison.
µ{{{wikiµ.

Rubus fruticosus cv. 'Buckingham' , Mûre framboise
cv. 'Buckingham'
$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/molles : fraîches (crues) ou séchées (tisanes) ; matures : tisanes, fruit (mûres) et fleur comestibles.



jeunes ou très jeunes feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes, ou utilisées en tisanes.


Précautions

La cueillette des mûres est déconseillée près des bords de route ou des zones de culture conventionnelle, car elles sont susceptibles d'être contaminées par des pesticides ou par des métaux lourds (mercure, cadmium, plomb des échappements de moteur, source de pollution repérées dès les années 1970).

Une croyance populaire au Royaume-Uni veut qu'après la fête des Archanges (29 septembre) ou une date ultérieure selon les régions, ces fruits ne soient pas cueillis, le diable ayant craché dessus, ce qui les rend inconsommables. Cette superstition fait probablement référence à la pourriture grise des fruits (Botrytis cinerea) qui se développe par temps pluvieux durable en arrière-saison.
µ{{{wikiµ.

Rubus idaeus , Framboisier

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/molles : fraîches (crues/cuites (dont pousses = drageon)) ou séchées (tisanes) ; matures : tisanes, fruit (framboises (dont graines) : fraîches (crues) ou séchées) et fleur (décoratives) comestibles.



Fruits - crus ou cuits. Délicieux lorsqu'il est récolté et consommé sur place, le fruit est également utilisé dans les tartes, les conserves, etc...

Les fruits frais, les framboises, se consomment nature, au sucre, en salade de fruits, ou donnent lieu à des transformations en confiture, gelée, sirops, coulis, glace... Ils peuvent se congeler.

Ces fruits contiennent surtout du lévulose et du fructose, et très peu de saccharose.



Racine - cuite. La racine, qui ne doit être ni trop jeune ni trop vieille, nécessite beaucoup d'ébullition.



Jeunes ou très jeunes feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes, ou utilisées en tisanes.

Jeunes pousses - pelées et consommées crues ou cuites comme des asperges. Elles sont récoltées à leur sortie de terre au printemps et alors qu'elles sont encore tendres. Une tisane est fabriquée à partir des feuilles séchées. Un autre rapport indique qu'un type de thé à base de feuilles de framboise et de mûre est un excellent substitut de café.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Antiémétique[13, 165]. Les feuilles et les racines sont anti-inflammatoires, astringentes, décongestionnantes, ophtalmiques, ocytociques et stimulantes [4, 13, 165, 222, 254]. Une tisane à base d'eux est utilisée dans le traitement de la diarrhée, comme tonique de l'utérus pour fortifier les femmes enceintes et comme aide à l'accouchement[4, 222, 257]. Le thé s'est également avéré efficace pour soulager les crampes menstruelles douloureuses [222]. Les principes actifs stimulent et détendent l'utérus[222]. Ils peuvent être utilisés au cours des trois derniers mois de la grossesse et lors de l'accouchement, mais ne doivent pas être utilisés plus tôt[238]. À l'extérieur, les feuilles et les racines sont utilisées en gargarisme pour traiter les amygdalites et les inflammations de la bouche, en cataplasme et en lavage pour traiter les plaies, la conjonctivite, les plaies mineures, les brûlures et les ulcères variqueux [238, 257]. Les feuilles sont récoltées en été et séchées pour une utilisation ultérieure[9]. Le fruit est antiscorbutique et diurétique[7]. Le jus de framboise frais, mélangé avec un peu de miel, fait une excellente boisson réfrigérante à prendre en cas de fièvre[21]. Transformé en sirop, il aurait un effet bénéfique sur le cœur[21].

Rubus idaeus cv. 'Fallgold' , Framboisier
cv. 'Fallgold'
$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/molles : fraîches (crues/cuites (dont pousses = drageon)) ou séchées (tisanes) ; matures : tisanes, fruit (framboises (dont graines) : fraîches (crues) ou séchées) et fleur (décoratives) comestibles.



jeunes ou très jeunes feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes, ou utilisées en tisanes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rubus idaeus cv. 'Sumo' , Framboisier
cv. 'Sumo'
$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/molles : fraîches (crues/cuites (dont pousses = drageon)) ou séchées (tisanes) ; matures : tisanes, fruit (framboises (dont graines) : fraîches (crues) ou séchées) et fleur (décoratives) comestibles.



jeunes ou très jeunes feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes, ou utilisées en tisanes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rubus leucodermis , Framboisier bleu

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, tige, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les fruits sont consommés crus ; ils sont également séchés ou transformés en confitures et sauces ;

-les feuilles sont utilisées pour le thé ;

-les jeunes pousses tendres sont consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rubus occidentalis , Framboisier noir

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, pousses, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les fruits sont consommés crus ; ils sont également séchés ou utilisés dans les confitures, gelées, tartes, sorbets, appertisés ou transformés en vinaigre ; ils sont mis en conserves ;

-les jeunes pousses sont consommées comme la rhubarbe ;

-les feuilles et l'écorce des racines sont utilisées pour le thé ; les feuilles fanées ne doivent pas être utilisées ; elles doivent être fraîches ou sechées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rubus rosifolius , Framboisier de l'Inde de l'ouest

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les fruits sont consommés crus ; ils peuvent également être cuits avec du sucre ou en confitures ;

-les jeunes feuilles sont également consommées (crues/cuites et/ou aromatisantes, ex. en salade ou comme potherbe, ou utilisées en tisanes ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Rubus spectabilis , Ronce remarquable

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, fruit, tige, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les fruits sont consommés crus. ; ils sont également séchés ou transformés en tartes et gelées ;

-les jeunes pousses sont épluchées et mangées crues ou grillées ;

-les feuilles sont utilisées comme un substitut pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Rubus strigosus , Ronce du mont ida

$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les fruits sont consommés crus ; ils sont également appertisés et transformés en confitures, tartes, sirops, et fermentés en vin ;

-les jeunes pousses sont épluchées et mangées crues ; elles peuvent être cuites comme des asperges ;

-les feuilles et les brindilles/rameaux sont utilisées comme un substitut pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Rubus ursinus , Mûre de californie (tp* de "California blackberry/

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, pousses, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-fruits consommés localement crus ; ils sont également séchés ou transformés en tartes, sauces, gelées et gâteaux ; les baies mûres coupées en deux sont trempées dans l'eau pour faire une boisson ;

-les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé ;

-les jeunes pousses sont consommées bouillies.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Ruta chalepensis , Rue de chalep

$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, feuilles - aromatisant, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les parties aériennes sont utilisées pour aromatiser les liqueurs ;

-les feuilles sont utilisées pour parfumer les salades et les ragoûts ; elles sont ajoutées aux saucisses à l'agneau et au boeuf ; elles sont également utilisées dans les omelettes ; les feuilles sont utilisées pour les tisanes.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Ruta graveolens , Rue officinale

$1$1

Note : *

Détails : Les feuilles fraîches peuvent être utilisées hachées (parfois macérées dans du vinaigre) pour assaisonner les sauces et les plats de viande (saucisses, farces…). À utiliser modérément à cause du goût amer, et piquant, et des risques de toxicité. En Éthiopie, on en met une brindille dans les tasses de café, et parfois dans les tasses de thé. Les graines sont utilisées dans la préparation du vin de palme, dans les mélanges d’épices, certaines boissons. En Italie du Nord, elles sont utilisées pour parfumer l'eau-de-vie (grappa alla ruta).



Partie(s) comestible(s) : pousses, graines - café.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les feuilles sont amères et piquantes et utilisées comme potherbe ; elles sont hachées et utilisées pour aromatiser les aliments et picklées ; elles sont utilisées pour aromatiser la viande de saucisse et les farces ; elles sont brassées dans le thé ;

-les graines sont utilisées dans la préparation de vin de palme ; elles sont utilisées dans les épices ; elles sont utilisées dans certaines boissons ; elles sont utilisées pour parfumer l'eau de vie italienne.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : elle est toxique à fortes dosesµ{{{0(+x)µ ; le contact avec toute partie de la plante (et pas uniquement la sève) peut provoquerµ{{{wikiµ une irritation de la peauµ{{{0(+x)µ (photodermatite de contactµ{{{wikiµ) chez les personnes à la peau sensibleµ{{{0(+x)µ.

En effet, les Rutacées sont riches en furanocoumarines photosensibilisantes, un contact avec la plante suivi d’une exposition au soleil peut entraîner une dermite aiguë ; pour une personne sensible, après un contact accidentel (souvent en passant près de la plante lors d'un désherbage, d'une cueillette : bras, jambes) il convient de bien nettoyer au savon la peau touchée avant toute exposition au soleil, ou bien d'occulter la partie de la peau touchée à l'aide d'un vêtement afin de la cacher de toute lumière du soleilµ{{{wikiµ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Plante toxique utilisée autrefois pour les propriétés emménagogues et abortives de son essence. En fait, les propriétés abortives seraient dues aux très violentes contractions abdominales qu'elle provoque, causant l'expulsion du fœtus mais également des hémorragies entraînant le plus souvent la mort de la mère (comme le cas de la sabine).

La plante est également rubéfiante (présence de bergaptène). L'odeur particulièrement désagréable de cette plante en dissuade heureusement la consommation.

À petite dose, la rue a la réputation d'avoir des vertus toniques et stimulantes qui facilitent la digestion. Elle contient une substance qui lui doit son nom, la rutine (ou rutoside), proche de la vitamine C (ancienne « vitamine P »), aux propriétés anti-oxydantes.


S

Salix alba , Saule blanc
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-30°C)

$1

Note : *

Détails : Feuille (plutôt jeunes et/ou tendres ; fraîches (crues (de préférence)1 ou cuites1) ou séchées (tisaness1)) et cambium (cuit1)(1*). comestibles.(2*)



feuilles crues, cuites (ex. : comme potherbe, ou en tisanes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Salvia columbariae , Chia

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-graines utilisées pour la boisson chia ; elles sont également utilisées en tant que grain (céréale) ; elles sont torréfiées, broyées en farine pour la cuisson du pain plat et du porridge (bouillie) ; les graines sont trempées dans l'eau puis ajoutées aux crêpes, gaufres, biscuits et gâteaux/cakes ;

-les feuilles sont parfois utilisées comme assaisonnement à la manière de la sauge ;

-les extrémitées des parties montées à graines et séchées peuvent être infusées dans un thé.

-les graines germées peuvent être utilisées dans les salades et les sandwichs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Salvia disermas ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées pour faire du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia dorisiana , Sauge de Doris

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées fraîches ou séchées pour les thés ; elles ont la saveur de fruits mélangés et sont utilisées pour aromatiser les salades et vinaigrettes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia fruticosa , Sauge grecque

$1$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles - saveur, feuilles - thé, feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées comme épice ou en mélange avec la sauge commune ; les feuilles sont brassées dans un thé ; elles sont également utilisées pour améliorer la saveur du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Salvia lanigera ,
$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées comme condiment pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia mellifera , Sauge miel

$1$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles - thé, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les feuilles sont utilisées pour infuser le thé ; les feuilles sont utilisées pour assaisonner les saucisses et farces de volaille et de viande.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Salvia microphylla , Sauge à petites feuilles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12°C

$1$1

Note : **

Détails : Feuilles - aromatisant, feuilles - thé. Les feuilles fraîches finement hachées/émincées, parfument les sauces de gibiers ; elles aromatisent les salades, salades de fruits et crudités ; son goût fort et piquant rappelle celui de la camomille, tandis que celui de la variété "microphylla" (syn. "wislizenii"), ou seulement certains de ses cultivars, évoque la saveur des baies de cassis. Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Salvia multicaulis ,
$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont bouillies avec de l'eau et du sucre pour faire une tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia officinalis , Sauge officinale

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe, épice, feuilles - thé, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les feuilles sont utilisées comme aromatisant ; elles sont souvent utilisées pour aromatiser la viande ; elles sont utilisées dans les omelettes, les légumes, les salades, les sauces et les soupes ; elles sont également picklées ; elles sont également utilisées pour aromatiser le fromage ; les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé ;

-les jeunes feuilles et les fleurs sont consommées crues ou cuites, picklées ou dans les sandwichs ;

-l'extrait de sauge et l'huile sont utilisés pour aromatiser la crème glacée, les bonbons et les pâtisseries.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elle peut être toxique en grandes quantités en raison de la thuyone, une neurotoxineµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *****

Salvia pomifera , Sauge pomme (tp* de "apple sage")

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : galles - sucre, feuilles - thé, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les galles, sur la plante, produites par des piqures d'insectes, sont collectées et utilisées pour les sucreries ou les conserves ;

-les feuilles sont parfois ajoutées à la sauge ; les feuilles sont utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Salvia tomentosa , Sauge tomenteuse

$1$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles - thé, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : inconnus ou indéterminés ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sambucus caerulea , Sureau bleu

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, fleurs, fleurs - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les fruits sont consommés crus ; ils sont séchés avant d'être utilisés dans les gelées, jus de fruits, vins, tartes, compotes de fruits, sorbets, soupes, relishs ;

-les grappes de fleurs sont transformées en beignets ou pickles ; les fleurs individuelles sont utilisées dans les pancakes/crêpes, muffins, sirops, ou vinaigres ; les fleurs séchées sont brassées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sanguisorba minor , Pimprenelle

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (dont pointes ; aromatisantes (dont tisanes)1 ; dont jeunes et/ou tendres : crues1/cuites1 et/ou confites1; dont extrait : jus1) et fleur1 (inflorescences en boutons : crues1/cuites1 ; et/ou aromatisantes1 ; dont extrait : jus (limonade)1) comestibles.



jeunes feuilles crues, cuites (ex. : comme potherbe, confites ou comme aromate.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sanguisorba officinalis , Grande pimprenelle

$1$1$1

Note : **

Détails : Racine (jeune et/ou tendre, fraîche : crues1 ou cuites1 ; ou séchées : aromatisantes (spiritueux1, farine1)), feuille (dont pointes ; aromatisantes (dont tisanes)1 ; dont jeunes et/ou tendres : crues1/cuites1 et/ou confites1; dont extrait : jus1) et fleur1 (inflorescences en boutons : crues1/cuites1 ; et/ou aromatisantes1 ; dont extrait : jus (limonade)1) comestibles.



jeunes feuilles crues, cuites (ex. : comme potherbe, confites ou comme aromate.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Sassafras albidum , Laurier des Iroquois
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -24°C (premiers dégâts/dommages à partir de -20°C)

$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : pousses, feuilles - aromatisant.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-l'huile des racines est utilisée pour aromatiser la racinette ;

-les racines sont ajoutées au sirop d'érable et infusées dans un thé ;

-l'écorce épicée du tronc et des racines est séchée et utilisée pour l'aromatisation ;

-les feuilles sont utilisées pour le thé ; elles sont également ajoutées aux soupes ; les jeunes pousses sont consommées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : le safrole, qui donne de la saveur à la racinette, peut causer le cancer, mais c'est seulement le quatorzième cancérogène parmi les éthanols de la bière ordinaireµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Satureja douglasii , Menthe indienne
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7°C (selon USJ) à 17,5/-18°C (selon DG)

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées fraîches ou séchées pour faire une tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Satureja hortensis , Sarriette

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, aromatisant, herbe, épice, feuilles - thé, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées comme aromatisant ; elles ont une saveur épicée ; elles sont utilisées fraîches ou séchées ; elles sont utilisées avec des tomates, des haricots, du poisson et des salades ; elles sont également utilisées dans les gâteaux/cakes, les puddings et les saucisses ; étant donné qu'elle réduit les flatulences, elles sont consommées avec les haricots et les concombres ; elles peuvent être utilisées en cuisine pour réduire l'odeur de chou et de navet ; les feuilles peuvent être récoltées avant la floraison et utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Satureja montana , Sarriette vivace

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, aromatisant, herbe, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées pour parfumer les viandes et les sauces ; elles sont utilisées dans les soupes, salades, farces, et plats avec des oeufs, de la volaille, des légumes et des olives ; les feuilles fraîches ou séchées peuvent être utilisées pour faire des tisanes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Satureja thymbra , Menthe du César

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles sont utilisées pour aromatiser, en cuisine ; elles sont comparables au thym ; elles sont utilisées pour l'assaisonnement des olives noires en saumure, viandes grillées et des légumes ; les feuilles sont également utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Schisandra chinensis , Schisandra de chine

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, fruit - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les jeunes feuilles sont bouillies et mangées (ex. : comme potherbe) ;

-le fruit se consomme cru ou séché ; ils sont également utilisés pour le thé ; les fruits frais sont utilisés pour faire une boisson gazeuse ; une pâte obtenue à partir du fruit est mélangée avec le kiwi rustique (Actinidia arguta) pour équilibrer l'acidité.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Scoparia dulcis , Balai doux

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, pousses, graines - boisson, feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées pour adoucir l'eau des puits ; elles sont également utilisées pour le thé ; les jeunes pousses sont consommées crues et également cuites comme légume (ex. : comme potherbe) ; les jeunes feuilles peuvent être stockées pendant 3-4 jours.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Senna occidentalis , Café séné

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit, feuille (feuilles [nourriture/aliment et base boissons/breuvages : tisanes]) et fleur comestibles.



légume. Fruit : cela signifie-t'il que les gousses (probablement jeunes) sont également comestibles ? (qp*) ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

cf. consommation
Siraitia grosvenorii , Poroporo

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les fruits sont utilisés pour faire de la soupe ; ils sont également utilisés pour faire du thé ; il est très doux ; le fruit est utilisé comme substitut de sucre ; les fruits peuvent être séchés.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sium helenianum ,
$1

Note : *

Détails : Les tiges vertes, que l'on mange crues, sont vendues sur les marchés sous le nom de Jellico (Official guide of the Museums of Economic Botany [Dicotyledons and Gymnosperms], 2ème éd. 1886, p. 83).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Smallanthus sonchifolius , Poire de terre

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : tubercules, feuilles, racine, jus, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les racines sont douces et souvent consommées crues ; avant cela, elles sont laissées pour quelques jours au soleil pour permettre à la peau de se ratatiner ; elles peuvent être tranchées et ajoutées aux salades ; la pulpe râpée peut être pressée à travers un tissu pour faire une boisson ; le jus peut être concentré en blocs de sucre ; elles peuvent également être cuites ;

-la tige principale est également consommée comme légume ;

-les feuilles sont également consommées (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)) ou utilisées comme succédané de thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Solanecio biafrae , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Détails : Feuilles et jeunes tiges - cuites et utilisées comme épinards ; succulentes ; elles sont généralement cuites avec du poivre, de la tomate et des oignons - dans ces plats, il n'y a pas besoin de viande ou de poisson en raison des excellentes propriétés du légume ; les feuilles sont mucilagineuses et parfois elles sont d'abord cuites à la vapeur dans de l'eau bouillante, puis pressées pour éliminer le mucilage des feuilles ; cette compression est suivie de 2 à 3 rinçages à l'eau froide pour éliminer le mucilage le plus complètement possible ; une infusion de feuilles se prend comme boisson.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Solidago canadensis , Verge d'or du Canada

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, graines, racines.

-les feuilles peuvent être utilisées pour le thé ;

-les graines sont consommées ;

-les racines sont consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Solidago gigantea , Solidage géant

$1$1$1

Détails : Feuilles, fleurs, graines.

-les feuilles peuvent être cuites et consommées (ex. : comme potherbe) ;

-les feuilles séchées peuvent être utilisées pour le thé ;

-les fleurs peuvent être ajoutées aux salades ;

-les graines peuvent être utilisées pour épaissir les sauces et les soupes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Solidago odora ,
$1$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, fleurs - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les feuilles ont une odeur douce et sont séchées et ajoutées au thé parfumé à la réglisse ou à l'anis ;

-les fleurs séchées sont utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Stevia rebaudiana , Stevia

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont séchées et peuvent être utilisées pour édulcorer ; elles sont également utilisées pour faire un thé ; elles peuvent aussi être cuites et consommées comme légume (ex. : comme potherbe) ; l'herbe en poudre est utilisée comme un substitut de sucre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Symphytum x uplandicum , consoude d'Upland

$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les jeunes feuilles sont utilisées cuites (ex. : comme potherbe) ; elles sont également utilisées dans les soupes et peuvent être liquéfiées et utilisées comme boisson ; les feuilles séchées sont utilisées pour le thé ; elles sont meilleurs lorsqu'elles sont séchées rapidement pour donner une bonne saveur ; les feuilles séchées sont également broyées en une poudre et utilisées dans les sauces, les soupes et les ragoûts.



Mêmes utilisations que Symphytum officinale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

T

Tagetes filifolia , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8-11

$1

Note : *

Détails : Feuilles - arôme, feuilles - thé ; -les feuilles peuvent être utilisées comme substitut d'estragon ; -les fleurs séchées sont utilisées pour le thé ; -la plante est utilisée comme arôme alimentaire.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tagetes lucida , Tagète luisante
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12/-12,5°C

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, herbe.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les feuilles sont utilisées pour faire du thé ; il a une saveur d'anis ;

-les feuilles peuvent être séchées pour l'hiver ; les feuilles sont également utilisées comme substitut de l'estragon dans les soupes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Tagetes minuta , Tagète des décombres

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les feuilles sont séchées et utilisées pour faire un thé ; elles sont également ajoutées au thé pour augmenter la saveur ;

-la plante séchée est également ajoutée aux plats de riz et ragoûts pour aromatiser.(1*)


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : l'huile de Tagetes est toxique en raison de la tagetone ; la plante doit probablement seulement être utilisée avec parcimonieµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Tagetes patula , Oeillet d'inde

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les feuilles sont utilisées comme épice ou aromatisant ;

-les fleurs séchées sont utilisées pour colorer le beurre et le fromage ; les fleurs sont utilisées pour un thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Tanacetum parthenium , Grande camomille

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les fleurs séchées sont utilisées comme le thé ou dans le vin et dans quelques pâtisseries.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la manipulation des feuilles peut causer des éruptions cutanées et les manger peut causer des ulcères buccauxµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *****

Tanacetum vulgare , Tanaisie commune

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, herbe, épice.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les feuilles sont utilisées pour parfumer les plats aux oeufs ; les feuilles fraîches sont ajoutées aux desserts ; les feuilles sont un peu amères et utilisées pour aromatiser les pâtisseries, tartes et pickles ;

-les feuilles et les fleurs sont brassées dans un thé aromatisé de citron amer ; elles sont également ajoutées à la bière.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elle contient des propriétés toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Tasmannia lanceolata , Poivre de tasmanie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-11/-12°C

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, baie, épice.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les feuilles, les graines et les baies sont utilisées pour ajouter une saveur épicée à la nourriture ;

-les baies sont utilisées fraîches et séchées ; c'est un substitut du poivre ;

-les boutons de fleurs sont ajoutés aux salades ou picklés comme les câpres ;

-l'écorce peut être utilisée pour faire une tisane ; elle est aussi à l'origine d'une huile essentielle utilisée pour aromatiser les confiseries.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Teucrium polium , Germandrée tomenteuse
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-9

$1$1

Note : *

Détails : La plante est mélangée avec de l'eau bouillie et du sucre pour former une boisson rafraîchissante ; la plante est utilisée comme épice ; une étonnante saveur de saucisson poivrée ; agrémente les salades, les plats chauds et les fromages de chèvre. S?utilise aussi en tisane pour soigner divers maux, 15 cm.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Usages médicinaux : Un extrait liquide de la plante a été utilisé dans le traitement des maladies fongiques et des abcèsµ{{{5(+)µ.

Thelesperma filifolium , Thé navajo

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, fleurs - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles et les fleurs sont utilisées comme un substitut pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Thymbra capitata , Thym à têtes
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6/7

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : épice, feuilles, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles sont utilisées pour les tisanes ; les feuilles sont ajoutées crues/brutes aux pickles comme assaisonnement ; les feuilles sont séchées et ajoutées au thym.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Thymus carnosus , Thym charnu

$1$1

Détails : Echelle de comestibilité : 4 (plante de bonne qualité, traditionnellement reconnue) ;

Partie utilisée : feuilles / fleurs ;

Usage : infusions, plats chauds divers, salades...


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Thymus leucotrichus ,
$1$1

Détails : Echelle de comestibilité : 4 (plante de bonne qualité, traditionnellement reconnue) ;

Partie utilisée : feuilles / fleurs ;

Usage : infusions, plats chauds divers, salades...


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Thymus mongolicus ,
$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Thymus pannonicus , Thym des steppes

$1$1

Note : **

Détails : Echelle de comestibilité : 4 (plante de bonne qualité, traditionnellement reconnue) ;

Partie utilisée : feuilles / fleurs ;

Usage : infusions, plats chauds divers, salades...


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Thymus vulgaris , Thym commun

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe, épice, fleurs, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles et les fleurs sont utilisées comme assaisonnement pour aromatiser les aliments ; elles sont utilisées fraîches ou séchées ; elles sont utilisées pour aromatiser les farces, le poisson, la viande, le fromage, le vinaigre et la sauce au jus de viande ; elles sont ajoutées à la saumure dans laquelle les olives sont picklées ; elles sont utilisées dans la soupe qui contient des oeufs et du pain trempé dans de l'huile d'olive ;

-les feuilles fraîches ou séchées peuvent être utilisées pour le thé ; les jeunes pousses sont utilisées comme garniture.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Thymus x citriodorus , Thym citronné

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles sont utilisées pour parfumer les salades, les soupes, les sauces, le poisson, la volaille, les desserts au fromage et des boissons ; les feuilles sont utilisées en infusion pour faire du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tilia americana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, sève, écorce.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-la fleur est utilisée comme salade et pour faire du thé.

-la sève est utilisée pour une boisson ; elle peut être réduite en sirop et en sucre ;

-l'écorce interne est consommée ;

-les jeunes feuilles sont consommées en salade ou cuites comme légume (ex. : comme potherbe dans les soupes et ragoûts) ;

-les fruits rouges sont consommés ; ils sont broyés en une pâte.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : le thé doit être bu en petites quantitésµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Tilia cordata , Tilleul à petites feuilles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille1, fleur1 et graines1 comestibles.



feuilles crues en salade, cuites comme potherbe (ex. : en épinard) ou en tisane.


Précautions

ATTENTION : si les fleurs utilisées pour faire du thé sont trop vieilles, elles peuvent produire des symptômes d'intoxication narcotiqueµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Tilia platyphyllos , Tilleul à larges feuilles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille1, fleur1 et graines1 comestibles.



feuilles crues en salade, cuites comme potherbe (ex. : en épinard) ou en tisane.


Précautions

ATTENTION : si les fleurs utilisées pour faire du thé sont trop vieilles, elles peuvent produire des symptômes d'intoxication narcotiqueµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Tilia x europaea , Tilleul commun

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, manne, sève, fleurs - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles sont consommées crues en salades et sandwichs ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).

-les fleurs ont un parfum de miel et sont utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées comme légume ; elles sont brassées en vin ;

-la plante produit une manne comestible.


Précautions

ATTENTION : si les fleurs utilisées pour faire du thé sont trop vieilles, elles peuvent produire des symptômes d'intoxication narcotiqueµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Tinospora sinensis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : **

Détails : Feuilles - utilisées comme thé tonique.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : La tige, la racine et la plante entière sont altératrices, antidote, aphrodisiaque, diurétique, fébrifuge et tonique [146, 304]. L'amidon obtenu à partir de la tige et de la racine de la plante est un nutriment et est utile dans le traitement de la diarrhée et de la dysenterie [304]. La plante fraîche est plus efficace que la plante séchée [304]. Un extrait aqueux, appelé «quinine indienne», est un traitement très efficace contre les fièvres dues au froid ou à l'indigestion [304]. La plante est également couramment utilisée dans diverses autres affections, notamment les rhumatismes, les maladies urinaires, la débilité générale, la bronchite et l'infertilité [304]. Un des ingrédients de la formule tonique ayurvédique Amrit Kalash [301].

Toona sinensis , Acajou de chine
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les jeunes feuilles sont consommées ; elles sont bouillies, mélangées à du vinaigre et mangées avec du riz ; elles sont également picklées ; les feuilles sont consommées comme un substitut de thé ; les jeunes pousses sont blanchies et consommées comme légume (ex. : comme potherbe) ; les feuilles salées sont consommées froides avec de l'huile de sésame et du fromage de soja frais ;

-les fruits sont comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Trifolium incarnatum , Trèfle incarnat

$1$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, fleurs, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les graines germées sont consommées en salades, sandwichs et soupes ;

-les têtes de fleurs séchées sont utilisées comme un substitut de thé ;

-les graines sont broyées en farine ;

-feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Trifolium pratense , Trèfle des prés

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont pousses ; crues ou cuites), fleur (fraîches, dont têtes fleuries ; aromatisantes (crues/cuites)) et graines (farine, dont germes) comestibles.



feuilles, pousses et fleurs fraîches crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes, et en infusions ; feuilles et pousses marinées ou lactofermentées



Le trèfle est une plante comestible.



Les feuilles, sans le pétiole un peu coriace, sont bonnes crues en salades ou cuites comme légume. Leur saveur est douce et agréable.



Les inflorescences s'ajoutent aux salades ou aux desserts. Les enfants jouent parfois à sucer les fleurs afin de profiter du nectar qu’elles libèrent au soleil. Séchées et pulvérisées, on mélangeait parfois ces fleurs à la farine pour faire du pain.



On peut en moudre les graines pour en faire de la farine ou les faire germer pour un apport supplémentaire en vitamines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Le trèfle des prés est aussi une plante médicinale riche en phytoestrogènes (isoflavones), utilisée contre les symptômes liés à la ménopause (mais des études cliniques sont encore nécessaires).

Traditionnellement utilisée contre les diarrhées, la toux et les éruptions cutanées chroniques, l'infusion de trèfle des prés est dépurative et rafraîchissante pour les yeux fatigués. Les inflorescences sont dépuratives, diurétiques et cholagogues. Les têtes florales peuvent être appliquées par voie externe pour apaiser des affections cutanées (brûlures, eczéma). Elles sont aussi parfois utilisées dans les médicaments contre les affections de la gorge car elles ont un effet apaisantµ{{{wikiµ.


Trifolium repens , Trèfle blanc

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, pousses, graines, gousses.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les jeunes feuilles tendres sont trempées dans de l'eau salée pendant plusieurs heures ou bouillies pendant 5-10 minutes, puis mangées ; feuilles cuites comme potherbe ;

-les têtes de fleurs séchées peuvent être utilisées pour le thé ;

-les têtes et les graines de fleurs séchées peuvent être broyées en farine.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les feuilles peuvent contenir du cyanure et doivent donc être cuitesµ{{{0(+x)µ

Note médicinale : **

Trigonella caerulea , Trigonelle douce

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les pousses et les feuilles sont consommées ; elles sont consommées avec de l'huile et du sel ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;

-les fleurs séchées sont utilisées pour donner de la saveur au schabziger (ou sapsago) ; elles sont également utilisées pour aromatiser le pain ;

-la plante est utilisée comme aromatisant dans les soupes et les plats à base de pomme de terre ; elle est également utilisée pour faire un thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Trigonella foenum-graecum , Fenugrec

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, herbe, épice, jeunes gousses, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les graines peuvent être mises à germer et mangées ; elles sont également trempées et cuites ; les graines sont broyées et utilisées comme épice ; elles sont utilisées dans la poudre de curry ; le goût amer des graines peut être éliminé par un léger grillage ; les graines grillées sont utilisées comme un substitut de café ;

-les feuilles peuvent être consommées comme légume (ex. : comme potherbe) ; elles sont également séchées et mélangées dans des plats de légumes ;

-les graines et les feuilles peuvent être infusées dans un thé ;

-les graines produisent une huile.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Tsuga canadensis , Pruche
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 2

$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, écorce, feuilles - huile.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-l'écorce intérieure était cuite et mangée ;

-les jeunes pousses sont utilisées pour le thé ; elles sont aussi ajoutées à la racinette (ou "root beer") et à la bière d'épinette ;

-les jeunes feuilles et les rameaux sont la source d'une huile utilisée pour aromatiser les gommes à mâcher, crèmes glacées, boissons gazeuses et les bonbons ; elles sont également mélangées avec du sirop d'érable.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Turnera diffusa , Damiana

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles séchées ont été mangées comme tonique ; elles sont également bues comme un thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Turnera ulmifolia ,
$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles sont utilisées pour une tisane stimulante ; elles sont également utilisées pour l'aromatisation.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

U

Ugni molinae , Goyavier du chili
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8°C (premiers dégâts/dommages dès -6°C)

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines - café, feuilles - aromatisant, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits sont utilisés pour les gelées, confitures, sauces, boissons et le vin ; ils peuvent être consommés crus ;

-les feuilles sont utilisées pour aromatiser l'eau ;

-les graines sont utilisées comme substitut du café.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Urtica dioica , Ortie

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (dont jeunes et/ou tendres pousses ; fraîches ou sèches ; saisies ou cuites), graines (mûres ou immatures ; aromatisantes (dont séchées ou rôties)) et fleur (bourgeons ; crus) comestibles. Les feuilles comme les fruits sont comestibles : ils peuvent être mangés crus, pliés ou roulés entre les doigts en boulette. Une fois secs, hachés ou cuits, ils perdent leur pouvoir urticant. Il est préférable toutefois de ne consommer que les jeunes plantes, car après floraison les feuilles contiennent d’abondantes concrétions minérales, les cystolithes, qui peuvent irriter les voies urinaires. Elles peuvent tout de même alors être préparées en tisane. Les jeunes feuilles peuvent être mangées crues (hachées en salade, dans un pesto, dans du beurre sur des canapés). Elles apportent alors une saveur fraîche et « verte », qui évoque crue le haricot vert et cuite l'épinard, saveur bien différente de celle des feuilles plus âgées, au goût plus fort et qui prennent en cuisant une odeur et un goût de poisson marqués, avec lesquelles on prépare une « brandade d'ortie ». Les jeunes feuilles d'ortie sont consommées plus fréquemment cuites, en légume dans de nombreuses préparations (soupes, gratins, quiches, soufflés, potées) à la façon des épinards. Elles sont également employées dans des desserts (tarte, sorbet). Moins connues, il existe aussi une recette d'escargots aux orties et de la bière d'ortie. Autrefois considérée comme un « plat de pauvre », l'ortie était dans la plupart des recettes associée aux pommes de terre. Les feuilles d'orties contiennent des protéines foliaires en bonne quantité (7,37 g pour 100 g de feuilles), une grande quantité de fer (4,1 mg pour 100 g, plus que la viande) et du zinc. On peut manger tel quel les fleurs, les femelles étant plus goûteuses car plus charnues, ou les mettre dans les plats. L'ortie est cultivée à des fins alimentaires pour ensuite être vendue dans les magasins d'alimentation bio, par exemple sous forme de potage en sachet déshydraté.(1*)



Les jeunes feuilles sont cuites comme herbe potagère (légume-feuille / légume vert, à la manière des épinards) et ajoutées aux soupes etc .. ; elles peuvent également être séchées pour l'hiver ; les orties sont un complément très précieux pour l'alimentation ; ils sont un aliment très nutritif qui est facilement digéré et est riche en minéraux (surtout le fer) et vitamines (surtout A et C) ; les jeunes pousses, récoltées au printemps, lorsqu'elles mesurent 15 - 20 cm de haut en plus de la tige souterraine sont très agréables. Les plantes sont récoltées commercialement pour l'extraction de la chlorophylle, qui est utilisée en tant qu'agent de coloration vert (E140) dans l'alimentation et la médecine ; un thé est fait à partir des feuilles séchées, celui-ci réchauffe pendant les journées d'hivers ; la saveur est fade, il peut être ajouté comme tonique au thé de Chine. Le jus des feuilles, ou une décoction de la plante, peut être utilisé comme un substitut de présure dans le caillage de laits végétaux (agent de coagulation/caillage / caille-lait). Une bière d'ortie est brassée à partir des jeunes pousses.


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles des plantes ont des poils urticants, provoquant une irritation de la peau ; cette action est neutralisée par la chaleur (cuisson) ou par un séchage complet, de sorte que les feuilles cuites sont parfaitement saines (propres à la consommation) et nutritives ; toutefois, seules les jeunes feuilles doivent être utilisées parce que les feuilles plus âgées développent des particules granuleuses appelés cystolithes qui agissent comme un irritant pour les reins ; les vieilles feuilles peuvent être laxatives ; n'utiliser que de jeunes feuilles et porter des gants robustes lors de leur récolte pour éviter d'être piqué . Interférences/intéractions possibles avec certains médicaments. Éviter pendant la grossesseµ{{{5(+)µ. Voir lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Urtica pilulifera , Ortie à pilules

$1

Note : ***

Détails : Feuilles, feuilles - thé, tiges. Feuilles et jeunes pousses consommées comme légume (ex. : comme potherbe) et également source d'une "bière"µ{{{27(+x) ; les feuilles sont utilisées pour les tisanes ; les tiges et les jeunes pousses sont consommées crues en salade ; elles sont également cuites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

V

Vaccinium myrtillus , Myrtillier

$1$1

Note : ****

Détails : fleur (tisaness), feuille (indéterminé) et fruit (frais (crus ou cuits) ou séchés (crus, tisanes (infusion)) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Vachellia seyal , Seyal69

Note : **

Détails : Tronc (extrait {gomme} et écorce [base boissons/breuvages : tisanes]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Vachellia seyal var. fistula , var. fistula
Détails : Tronc (écorce [base boissons/breuvages : tisanes] et extrait {gomme}) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Verbena officinalis , Verveine officinale

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses tiges et pointes)1 et fleur1 comestibles.



feuilles utilisées comme aromate ou en infusionµ{{{(dp*)(1).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Veronica beccabunga , Véronique des ruisseaux

$1$1

Note : *

Détails : fleur (fraîches ou séchées ; crues ou cuites) et feuille (dont pointes des tiges ; fraîches (crues ou cuites) ou séchées (aromatisantes)) comestibles.(1*)



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe, brède) ou en tisane.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Veronica officinalis , Véronique officinale
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-25°C)

$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : la plante fleurie fraiche ou les feuilles séchées sont utilisées pour le thé ;

elles peuvent également être utilisées comme salade ou potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Vicia sativa , Vesce commune

$1$1

Note : ***

Détails : Graines, pousses, gousses, feuilles - thé. Les jeunes feuilles, gousses et pousses sont consommées cuites dans les soupes ; jeunes feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ;

Les graines sont consommées cuites ; elles peuvent être moulues en farine et mélangées avec de la farine de maïs, de seigle ou de blé et transformées en pain. Les jeunes graines immatures sont consommées crues comme collation.

Les feuilles sont utilisées comme substitut du thé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION0(+x)µ : il existe certaines preuves que les graines peuvent être légèrement toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Viola x wittrockiana , Pensée des jardins

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, fleurs - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fleurs et les feuilles sont consommées en salades, desserts, soupes, boissons glacées et confites ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ; les fleurs fraîches ou sèches peuvent être utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Vitex doniana , Prunier noir

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fruit, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-la pulpe du fruit pilé est mise dans un panier et de l'eau est filtrée à travers celui-ci à plusieurs reprises ; l'extrait est ensuite concentré par ébullition ; les fruits mûrs (noirs) sont consommés frais ; les fruits sont aussi confits ou transformés en confiture et vin ; les fruits peuvent être séchés au soleil et stockés pour une utilisation ultérieure ; les fruits sont utilisés pour faire une boisson substitut pour le thé ou le café ;

-les jeunes feuilles sont cuites et consommées avec de la pâte d'arachide et du sel et du poivre ; jeunes feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;

-les graines à l'intérieur de la coque sont comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Vitex negundo ,
$1$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, racines - thé, feuilles - thé, fruits, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les graines sont lavées pour éliminer l'élément amer puis broyées en farine ; elles sont bouillies et mangées ; elles sont également utilisées comme condiment ;

-les racines et les feuilles sont utilisées pour une tisane ;

-les jeunes feuilles sont cuites et consommées comme légume (ex. : comme potherbe) ;

-les fruits sont consommés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

W

Warburgia salutaris , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : **

Détails : -les feuilles sont utilisées pour aromatiser les soupes et les currys ; les feuilles ont un goût amer, brûlant et aromatique ; les feuilles sont utilisées comme thé ; -l'écorce contient du mannitol.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : L'arbre à écorce de poivre est un remède à base de plantes largement utilisé en Afrique australe. L'écorce interne a de nombreuses utilisations comme traitement contre le paludisme, le rhume, les douleurs thoraciques, la toux, la diarrhée, les douleurs musculaires, les maux d'estomac et les douleurs corporelles générales [392]. Les tiges amères et l'écorce de racine ressemblant à du poivre sont utilisées pour soigner un large éventail de maladies. Ils sont utilisés comme expectorant pour traiter le rhume. On pense que la prise orale guérit les taches dans les poumons [295]. Les tiges et l'écorce des racines sont un remède contre le paludisme [295]. En poudre et mélangés à de l'eau, on pense qu'ils guérissent les plaies dans la bouche [295]. Séchées et moulues, elles sont prises comme un tabac à priser pour dégager les sinus [295].

Wisteria floribunda ,
$1$1$1

Note : **

Détails : Fruit (graines cuites [nourriture/aliment de famine/disette, feuille (jeunes et tendres feuilles [nourriture/aliment et base boissons/breuvages : tisanes {substitut de thé}]) et fleur (fleurs [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Lorsque les graines sont cuites au feu, leur saveur est semblable à celle des châtaignes ; une certaine prudence est conseillée, voir les notes sur la toxicité. Les jeunes feuilles tendres sont parfois consommées et sont également utilisées comme substitut de thé. Les fleurs sont utilisées comme aliment dans certaines parties de la Chine.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : Les semences de tous les membres de ce genre sont toxiquesµ{{{5(+)µ ; aussi peu que deux graines crues peuvent tuer un enfant{{{26.

Wisteria sinensis ,
$1$1$1

Note : *

Détails : Fruit (graines cuites [nourriture/aliment de famine/disette, feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {substitut de thé}] ; dont jeunes cuites [nourriture/aliment]) et fleur (fleurs [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Une certaine prudence est conseillée pour les graines, voir les notes sur la toxicité. Les fleurs sont soigneusement lavées, puis bouillies ou frites (comme des beignets) ; elles sont également durcies dans du sucre, puis mélangées avec de la farine pour en faire une célèbre friandise locale appelée «Teng Lo». Les feuilles contiennent de l'acide allantoïque. Elles sont utilisées en tant que substitut de thé. Les jeunes feuilles ont également été mangées (cuites, ex. : comme potherbe ? (qp*)).(1*)




Précautions

(1*)ATTENTION : Les semences de tous les membres de ce genre sont toxiquesµ{{{5(+)µ ; aussi peu que deux graines crues peuvent tuer un enfant{{{26. L'écorce contient un glucoside et une résine qui sont tous les deux toxiques. La graine et la gousse contiennnent une résine et un glycoside appelé wisterin. Ils ont causé des empoisonnements chez les enfants de nombreux pays, produisant de légères à sévères gastro-entériteµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *




Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !