Illustration Accueil Encyclopédie(s) Recherche Archives Impression Facebook Style


Dans "en savoir plus", je raconte les "dessous"...


A suivre !
logo entête

Autres catégories
(encyclopédies secondaires, par catégories et/ou mot(s)-clef(s) ; 120, au 26 Janvier 2021) :

Encyclopédie(s) principale(s) :

Plantes comestibles/alimentaires et, dans une moindre mesure, "utiles" ;
sauvages à (perma)cultivées ; annuelles à pérenn(isé)es
(plantes "potagères"*, par noms français courant ou noms latins/botaniques)


* plantes "potagères" au sens (très) large du terme (voir explication détaillée sur la page concernée).



Illustration

Plantes à fécule et/ou amidon

(74 espèces - liste non exhaustive)

A

Abuta platyphylla ,
$1$1

Détails : Fruit et racine comestibles.



Racine, fruit. Une farine est extraite de la racine riche en féculents.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinostemma paniculatum ,
$1

Détails : Ces tubercules sont lisses et d'un blanc pur au moment de l'arrachage ; ils contiennent une fécule abondante, mais ont une saveur amère aussi prononcée que celle de la Coloquinte, qui les rend absolumènt immangeables. Il est possible, cependant, qu'une préparation spéciale permette d'en utiliser la fécule.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Alocasia cucullata , Taro chinois
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4°C

$1

Détails : Racine (cormes (rhizomes(27(+x)µ épaissis en tubercules écailleux) cuit (généralement dans plusieurs eaux)| [nourriture/aliment : légume, féculent (amidon/fécule)]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : plante toxique crue, voir genre Alocasia, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Alocasia macrorrhizos , Oreille d'éléphant géante
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0 pour les parties aériennes et -3/-4 (durant une courte période) pour les racines

$1

Note : ***

Détails : Racine (cormes (rhizomes(27(+x)µ épaissis en tubercules écailleux) cuit (généralement dans plusieurs eaux) [nourriture/aliment : légume, féculent (amidon/fécule)]) comestible.(1*)



Plante importante localement, très cultivée dans les pays tropicaux.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Alstroemeria ligtu , Lis des Incas

$1

Note : ***

Détails : Racines consommées comme source d'amidon. L'Alstroemère Liuto parait être celle qui donne le véritable Chuno (ou Chuno de Liuto), fécule que l'on extrait des tubercules par le même moyen que l'on extrait la fécule des Pommes de terre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amorphophallus paeoniifolius , Songe pâté

$1

Note : **

Détails : Racine (rhizome cuits (soigneusement bouillis ou cuits au four) [aliment/nourriture : féculent (fécule/amidon) et légume {riche en nutriment, saveur délicate/délicieuse}]) et feuille (feuilles et pétioles : cuits (soigneusement) [aliment/nourriture {ex. : comme potherbe, brède}]) comestible.(1*)



Rhizome - cuit ; âcre brut et peut-être toxique, il doit être soigneusement bouilli ou cuit au four ; une racine très grande et jusqu'à 50cm de diamètre ; avec l'introduction de variétés non âcres, la culture et la commercialisation d'Amorphophallus paeoniifolius a été développée au Nord et à l'Est de l'Inde.
Feuilles et pétioles - ils doivent être bien cuits.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Apodanthera undulata , Melon de coyote

$1

Détails : Les opinions varient quant à la comestibilité des Apodantheras. Comme le suggère le nom commun, melon de coyote, les fruits de A. undulata sont extrêmement amers et fétides/nauséabonds/malodorants. Les Pimas d´Onavas ont mangé les fruits seulement pendant les périodes de grande disette (Pennington, 1980). Gary Nabhan et moi (Wendy C. Hodgson) avont demandé à Maria Beltran de Granados, Sonora, si elle ou d'autres mangeaient des fruits de melon de coyote. Elle a répondu avec un catégorique "Non!" Et s'écria: «aucune personne sensée ne voudrait manger çà!" Campbell Pennington (1969) a suggéré que les semences de A. undulata trouvé dans la grotte/caverne d´un habitant de Tepehuan peuvent avoir été utilisées pour la nourriture. Cependant, les graines trouvées dans plusieurs sites précolombiens aux États-Unis peuvent avoir été le résultat de rongeurs, plutôt que d´une activité humaine (Cutler et Whitaker, 1961). La fécule des tubercules pourrait également être comestible ? (qp*).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION0(+x) : "Food Plants International" appelle à la vigilannce/prudence mais ne donne pas d'information à ce sujetµ{{{(dp*)µ

Arachis hypogaea , Arachide
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8

$1

Note : *****

Détails : Fruit (graines cuites : bouillies ou grillées [nourriture/aliment : dont farine non panifiable et fécule]) comestible.(1*)



Plante d'importance majeure ; cultivée et objet d'export. Les graines sont utilisées également pour la fabrication de lait végétal


Précautions

(1*) Certaines personnes développent une allergie à ces grainesµ{{{27(+x)µ.

Arenga pinnata , Palmier à sucre
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2°C

$1

Note : ****

Détails : Feuilles (jeunes pousses [nourriture/aliment : légume]) et tronc (extrait sève : évaporée [sucre] ; stipe [nourriture/aliment : féculent (sagou)]) comestibles.



coeur de palmier ; plante importante localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Arracacia xanthorhiza , Arracacha

$1

Note : ****

Détails : Racine (racines cuites [nourriture/aliment : légume, féculent comestible.



Plante cultivée localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artocarpus camansi , Châtaigner pays

$1

Note : ****

Détails : Fruit (jeunes fruits [nourriture/aliment : légume {soupes, ragoûts ou plats au curry}] ; et graines cuites (grillées/torréfiées ou roties) [nourriture/aliment : farine, collation]) comestible.(1*)



Plante importante localement cultivée. La plante est principalement cultivée pour ses graines nourrissantes (riches en amidon), au délicieux goût de châtaigne, plutôt que pour sa pulpe qui est peu abondante. Les graines bouillies font, par exemple, une excellente collation ; et, en Indonésie, elles sont transformées en kripik (une délicatesse frite), alors qu'aux Philippines, les cookies sont fabriqués à partir de farine de graines de camansi.


Précautions

(1*)Les graines sont probablement toxiques (au moins crues), comme bon nombre d'autres espèces du genreµ{{{(dp*)µ.

Artocarpus integer , Cempedak

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (jeunes fruits cuits [nourriture/aliment : légume] ; périanthes [nourriture/aliment] crus (frais {bruts} ou confits) ou cuits (frits) ; chair (mûre ou immature) [nourriture/aliment] ; graines cuites (torréfiées ou bouillies) [nourriture/aliment : dont~ farine]) et feuille (jeunes et tendres feuilles cuites (cuisinées) [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) comestibles.(1*)



Le doux, parfumé et savoureux périanthe charnu du fruit est consommé frais ou conservé dans du sirop. En Malaisie, 1-2 boules de périanthe sont roulées dans la farine et frits pour faire des beignets pour une consommation comme dessert ou collation. La chair mûre et immature est salée en Malaisie et utilisée comme un cornichon appelé Jerami. Les périanthes sont également confits ou transformés en chips par séchage au soleil. Les jeunes fruits sont cuits dans du lait de coco et consommés comme légume ou en soupe au curry ou transformés en conserves au vinaigre. Les graines, riches en amidon, sont consommées torréfiées (rôties) ou bouillies dans de l'eau salée pendant trente minutes, après avoir décollé le tégument. Les graines ont une agréable saveur de noisette. Une farine amylacée peut être obtenue à partir des graines. Les jeunes feuilles tendres sont aussi cuisinées comme légume au Sarawak.



Précautions

(1*)Les graines sont probablement toxiques crues, comme bon nombre d'autres espèces du genreµ{{{(dp*)µ.

Asparagus adscendens , Asperge des sables maritimes

$1

Note : **

Détails : La plante est source d'une fécule nutritive qui peut être utilisée comme le salep (qui est obtenu à partir de diverses espèces d'orchidées). La partie de la plante qui est utilisée n'est pas précisée mais il s'agit plus probablement de la racine. Pour faire le salep, la racine est séchée et broyée en poudre. Les jeunes pousses sont probablement comestibles, utilisées comme des asperges. L'Asparagus ascendens
Hamilt., originaire de l'Inde, produit des racines tubéreuses
dont on fait une sorte de salep nommé White Musli (Musli blanc). Délayé dans de l'eau, ce Musli constitue un agréable mucilage dépourvu de fécule et très estimé des indigènes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

B

Bismarckia nobilis ,
Détails : tiges - amidon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bolboschoenus maritimus , Scirpe maritime

$1

Détails : Racine, tubercule. Les tubercules féculents peuvent être cuits et consommés comme légume ou utilisés pour en extraire l'amidon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

C

Calathea allouia , Topinambour blanc

$1$1

Note : ****

Détails : On extrait des tubercules de cette plante une fécule qui ressemble beaucoup à celle de l'Arrow-root ; elle est cultivée à la Guadeloupe, où on la connaît sous le nom de Moustache de Barbade (R,oscoe, loc. cit.). Les racines sont garnies de tubercules plus ou moins gros, qui sont bons à manger cuits sous la cendre (Aublet, loc. cit.).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Canna indica , Canna comestible

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit et racine (racines {tubercules}) comestibles. Cette espèce est originaire de l'île de la Trinité, où elle est cultivée très en grand. Elle fournit la fécule appelée Canna-root » (Heuzé)µ{{{76(+x).



Les rhizomes sont récoltés tous les 4 à 8 mois, ils sont consommés cuits ou grillés.
De la pulpe râpée on en extrait de l'amidon qui est utilisé dans l'industrie tel quel ou pour confectionner des pâtes alimentaires (vermicelles chinois).
On extrait de son rhizome une fécule qu'on a appelée
fécule de Chouchoute, fécule de Toloman, fécule de
Tolomane, fécule de Tulema ; elle entre dans la confection de pains, puddings, gâteaux et biscuits (appelés achiras), confiseries et sucreries ou comme épaississant entrant dans la composition de desserts.
Racines sources d'arrowroot.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Caryota urens , Palmier à vin
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3/-5,5°C

$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment : légume]) et tronc (extrait {sève [base boissons alcoolisé(e)s] et moëlle [nourriture/aliment : fécule (sagou)]}) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

D

Dieffenbachia seguine , Canne à gratter
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 1/2°C (zone 10b)

$1$1

Détails : Fruit, fécule de la tige/souche ("stem", en anglais). Racines et tiges utilisées à la fabrication d'une fécule. Une fécule équilibrée est préparé à partir de la tige. A la Guadeloupe, une recette de "Calalou" serait réalisée à partir de feuilles de Séguine ; cependant, bien que Dieffenbachia seguine soit, semble-t'il, la seule espèce portant ce nom, A Pailleux et D. Bois doutent grandement qu'il s'agisse de celle-ci dont il est question ; peut-être ont-elles été utilisées par défaut et/ou en temps de famine/disette, mais il est tout de même préférable d'utiliser les feuilles d'une autre aracée (aroïdée) comme le "taro" (Colocasia esculenta), le "macabo" (Xanthosoma sagittifolium) ou le "belembe sylvestre" (Xanthosoma helleborifolium) consommés sous le nom d'"herbage", notamment dans d'autres recettes de Calalou.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : ce sont généralement des plantes toxiques (et même très toxiques lorsqu'elles sont ingérées crues) à cause de la présence de cristaux/raphides d'oxalate et d'enzymes protéolytiquesµ{{{(dp*)(~~0(+x))µ ; ceux-ci peuvent, entre autres effets, enflammer la gorge ; le jus de la plante est si excessivement âcre qu'il peut provoquer, à quiconque la mord, un gonflement de la bouche, empêchant ainsi la personne d'articuler pendant plusieurs joursµ{{{7(+x)µ ; un verre d'eau mélangé avec du bicarbonate de soude est bu comme premier soinµ{{{(dp*)(~~0(+x))µ ; ces composés sont probablement, au moins partiellement, détruits à la cuisson, et plus particulièrement après changement des eaux, comme c'est le cas pour le taro (Colocasia esculenta) et autres aracées ; voir fiche toxine pour plus d'informations. Toujours est-il est qu'il est tout de même fortement déconseillé de consommer la plante ou, au minimum, de se contenter de petites quantités de feuilles, comme aromate, avec cuisson à l'eau et, de préférence, changement des eaux, avant recherches/études et obtention d'informations suffisantes. La sève peut également causer une irritation de la peau, de sorte que les mains devraient être lavées immédiatement après avoir été en contact avec celle-ci ; éviter aussi, et surtout, son contact avec les yeuxµ{{{(dp*)µ

Dioscorea altissima , Name dunguey

$1

Détails : Tubercules riches en amidon consommés cuits.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : toxicité potentielleµ{{{27(+x)µ.

Dioscorea deltoidea ,
$1

Note : **

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Tubercules riches en amidon mais légèrement amers donc ils sont généralement bouillis et mélangés avec de la cendre de bois puis cuits et consommés comme légume. Les tubercules sont également, à plusieurs reprises, bouillis, lavés puis cuits ; ils sont riches en saponines et utilisés comme savon.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : toxicité potentielleµ{{{27(+x)µ ; une certaine prudence est conseilléeµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Dioscorea dumetorum , Igname amère

$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Tubercules riches en amidon. Plante de grande importance locale. Le tubercule est bouilli, pelé, tranché, pilonné, et imprégné d'eau courante (de préférence salée) puis séché ; il est également utilisé pour fabriquer une boisson alcoolisée.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : toxicité potentielleµ{{{27(+x)µ ; certaines formes sont toxiques ; elles doivent être traitées avant d'être utilisées. De plus, l'alcool est une cause de cancerµ{{{0(+x)µ.

Dioscorea esculenta , Igname des blancs

$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Tubercules riches en amidon ; ils peuvent être utilisés dans les soupes, ragoûts, en purée ou frits. Plante de grande importance locale.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : toxicité potentielleµ{{{27(+x)µ.

Dioscorea nummularia , Igname aplatie

$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Tubercules riches en amidon.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : toxicité potentielleµ{{{27(+x)µ.

Dioscorea oppositifolia , Igname khmer

$1

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Les tubercules peuvent être bouillis, transformés en purée, frits, ou ajoutés aux soupes ;
un amidon est extrait des racines.


Précautions

(1*)ATTENTION : Les tubercules sont coupés et lavés successivement avec du sel et de l'eau douce pour éliminé la dioscorine (alcaloïde très toxique), puis cuits et mangésµ{{{0(+x)µ. Dioscorea opposita Thunb. 1784 (donné comme synonyme par TPL et GRIN mais comme espèce différente/distincte par "Food Plants International") n'est par contre pas décrit comme toxique, ni par ce dernier ni par d'autres sourcesµ{{{(dp*)µ : s'agit-il donc de 2 variétés distinctes au niveau de la même espèce, ou est-ce une confusion entre 2 espèces (Dioscorea opposita étant également donné comme synonyme {illégitime} de Dioscorea polystachya) ? (qp*).

Dioscorea polygonoides ,
$1

Détails : Tubercules riches en amidon consommés cuits ; probablement gros, mais ayant de l'âcreté, qu'il faut détruire par le lavage à grande eau ; utilisés également grillés comme succédané du café.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : toxicité potentielleµ{{{27(+x)µ.

Dioscorea polystachya , Igname de chine

$1

Note : *****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Les tubercules sont frits, cuits au four, bouillis, transformés en purée et également tranchés/émincés et râpés puis ajoutés à d'autres plats (ex. : les soupes) ; une texture farineuse avec une saveur très agréable proche de celle de la pomme de terre ; ils se conservent bien et pendant longtemps et peuvent également être laissés dans le sol et récoltés au besoin en hiver ; il s'agit d'un tubercule de haute qualité, très convenable pour une utilisation comme aliment de base. Une fécule peut être extraite de la racine, même si ce n'est pas aussi bon à lier à d'autres aliments que l'amidon de D. japonica. Le fruit serait également comestible selon "PFAF" ("5") mais cela n'est pas très clair et nous n'avons pas trouvé d'autre source. Plante largement cultivée sous les tropiques.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Dioscorea villosa , Igname sauvage

$1

Note : **

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Tubercules riches en amidon.


Précautions

ATTENTION : une certaine prudence doit être exercée avec cette planteµ{{{5(+)µ ; voir lien "pfaf ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Distichlis palmeri , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ****

Détails : Partie comestible : graines, céréale ; à l'origine une source de nourriture majeure de la tribu Cocopah dans l'ouest des États-Unis ; les grains sont cuits comme une céréale ; ils sont rôtis ou utilisés dans les muffins ou les farces ; un système racinaire profond atteint au moins 1,5 m ; il est parfaitement adapté aux zones de rejets salins, où il peut facilement accéder à l'eau saline et assécher le sol, tout en produisant un grain précieux ; le grain produit est idéalement adapté à la consommation humaine, avec un équilibre en acides aminés plus favorable que le blé, et il est également sans gluten et a une agréable saveur de noisette ; le travail du grain en Australie a montré qu'il a un meilleur rendement, pour la farine, que le grain de blé ; Son amidon rétrograde rapidement et se comporte comme un émulsifiant ; le rapport des Nations Unies sur l'environnement (2006) dit à propos de la plante: "C'est un candidat fort pour une culture vivrière mondiale majeure et pourrait devenir le plus grand cadeau de ce désert au monde." Certaines variétés de D. palmeri ont fait l'objet de brevets américains.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

E

Ebenopsis ebano ,
$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines immatures cuites {bouillies} [nourriture/aliment : féculent]) comestible.



Plante d'importance historique locale pour les Amérindiens du Texas.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eleocharis dulcis , Chataigne d'eau

$1

Note : ***

Détails : Racine (extrait racines [nourriture/aliment : fécule] ; et bulbes/tubercules {cormes} [nourriture/aliment : crus ou cuits {grillés ou bouillis} : légume]) comestible.



Tubercules consommés comme légume en Chine, après avoir été pelés ; normalement, ils sont découpés en petites tranches et ajoutés aux soupes ou aux plats de poissons et de viandes ; ils peuvent aussi être édulcorés pour les desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Equisetum fluviatile , Prêle des rivières

$1$1

Note : **

Détails : Racines, tige.
-l'amidon des tubercules de racines est consommée ; les racines contiennent un amidon nutritifs
-pousses fertiles au printemps - cuites ; utilisées comme un substitut de l'asperge, bien qu'elles ne soient ni agréables, ni nutritives ; les jeunes pousses sont bouillies et frites et mangées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : de grandes quantités de la plante peuvent être toxiques ; c'est parce qu'il contient l'enzyme thiaminase, une substance qui peut voler le corps de la du complexe vitamine B ; en petites quantités, cette enzyme ne fera pas de mal aux gens qui ont un régime alimentaire adéquat qui est riche en vitamine B, mais de grandes quantités peuvent causer des problèmes de santé graves ; l'enzyme est détruite par la chaleur ou le séchage complet, de sorte que la cuisson de la plante va retirer le thiaminase ; la plante contient également de l'acide equiseticµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Erythronium grandiflorum ,
$1

Note : ***

Détails : Les bulbes contiennent une fécule qui est employée dans l'alimentation japonaise.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucun enregistrement de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, les notes suivantes ont été observées pour un autre membre de ce genre et une certaine prudence est donc recommandée. Le contact cutané avec les bulbes est connu pour provoquer une dermatite chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *

Erythronium japonicum ,
$1

Note : ****

Détails : Bulbe - cru ou cuit ; c'est la source d'un amidon, appelé «katakuri-ko» au Japon ; il est utilisé dans les boulettes, les confiseries, comme épaississant dans les soupes, etc. ; il est préféré à d'autres amidons pour une utilisation dans des sauces qui doivent épaissir mais pas gélifier lors du refroidissement ; le bulbe mesure environ 1 cm de large et jusqu'à 6 cm de long.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucun enregistrement de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, les notes suivantes ont été observées pour un autre membre de ce genre et une certaine prudence est donc recommandée. Le contact cutané avec les bulbes est connu pour provoquer une dermatite chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.

H

Helleborus niger , Hellébore noir

$1

Détails : Racine - amidon. L'amidon de la racine est utilisé pour étendre la farine à pain, après avoir retiré l'élément amer.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : il contient des alcaloïdes et doit être utilisé avec parcimonie en particulier par les femmes enceintesµ{{{0(+x)µ.

I

Ipomoea cairica , Ipomée du Caire

$1$1

Détails : Racine (racinesµ0(+x) {tubercules} cuites [nourriture/aliment de famine/disette27(+x) {comme légume}] ; et extrait : fécule) et feuille (feuilles) comestibles.



Feuilles, racines, tubercules, légume.
Tubercules consommés localement en période de disette ; ils peuvent être utilisés comme aliment ; ils doivent être cuits ; ils sont amers ; une fécule en est également extraite. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ(0(+x)µ : ils peuvent être une légère cause de cancerµ{{{0(+x)µ.

Iris foetidissima , Iris fétide

$1

Détails : Racine (extrait : fécule [nourriture/aliment de famine {fausse céréale : farine}]) comestible.(1*)



La fécule de la racine est un aliment de famine utilisé pour allonger la farine de pain, après enlèvement de l'élément amer.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les racines de cette plante sont toxiques pour les mammifères herbivores ; les plantes peuvent provoquer des irritations de la peau et des allergies chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Iris juncea , Zétoutt

$1

Détails : Racine (rhizomes {séchés et pelés} [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement]) comestible.



Bulbe. Rhizomes consommés comme légumes par les Arabes. La partie alimentaire se compose d'un oignon qui ne dépasse guère la dimension d'une Noisette. Ce Zétoutt fleurit au printemps, en même temps que les Iris et les Jonquilles. Dès qu'il est en fleur, les femmes arabes s'empressent de le récolter. Pour le manger, elles dépouillent l'oignon de la pellicule qui le recouvre et le font cuire dans le beurre ou bien dans l'eau, et le convertissent en pâte, comme la Pomme de terre, pour en faire des gâteaux. Cette plante est farineuse et sa fécule a un goût très fin.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Iris sibirica , Iris de Sibérie

$1

Note : *

Détails : Racine (rhizomes {séchés et pelés} [assaissonnement] ; et extrait : fécule) comestible.



Racine. Rhizomes comestibles et source de fécule


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Iris x germanica , Iris bleu d'Allemagne

$1

Note : *

Détails : Racine (extrait racines : fécule traité [nourriture/aliment de famine {fausse céréale : farineµ0(+x)} et assaisonnement boissons/breuvages {aromatisant ginµ{{{~~0(+x)}] ; et racines {rhizomes} séchées et peléesµ{{{0(+x),27(+x) [masticatoire et assaisonnement boissons/breuvages {aromatisant de liqueurs}]) comestible.(1*)



Racine - aromatisant.
La fécule de la racine est un aliment de famine utilisé pour rallonger la farine de pain, après enlèvement de l'élément amer ; elle est également broyée et utilisée pour aromatiser le gin.
La racine (rhizome) pelée et séchée est utilisée comme aromatisant de liqueurs ; elle est également donnée aux enfants comme masticatoire.(1*)


Précautions

(1*)Attentionµ0(+x)µ : les racines et les feuilles fraîches sont hautement toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

L

Lablab purpureus , Dolique

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (jeunes gousses cuites [nourriture/aliment] ; graines mûres cuites {fraîches ou séchées} [nourriture/aliment] ; graines germées cuites [nourriture/aliment]), feuille (jeunes feuilles cuites [nourriture/aliment]), fleur (fleurs {crues ou cuites}) et racine (racines) comestibles.



Feuilles, gousses, graines, racine, légume. Jeunes gousses, graines mûres et jeunes feuilles comestibles (consommées), cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).
Les fleurs peuvent être mangées crues, cuites à la vapeur ou ajoutées aux soupes et aux ragoûts.
Les graines séchées peuvent être cuites comme légume.
Les graines peuvent également être mises à germer puis broyées et cuites.
La grande racine riche en féculents est comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : Les graines crues/brutes sont toxiquesµ{{{5(+)µ ; elles contiennent des glucosides toxiques éliminables par cuissonµ{{{27(+x)µ ; elles devraient être bouillies et l'eau de cuisson jetée. Plusieurs types peuvent être toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Lilium lancifolium , Lis élégant
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -40°C

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes cuits {bouillis ou confits} [nourriture/aliment {comme légume}] ; et extrait bulbes : fécule) et fleur (fleurs {fraîches ou séchées ; crues ou cuites} [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement]) comestibles.(1*)



Bulbe, fleurs, légume. Bulbes consommés localement cuits, picklés ou utilisés comme source de fécule.
Selon A. Paillieux et D. Bois (Le Potager d'un curieux) : "Les bulbes comestibles du Lis tigré sont mangés par les Japonais, cuits, bouillis et confits. C'est un manger détestable / des plus médiocres, extrêmement amer ; il est cependant assez abondant sur les marchés du Japon, du moins à Yedo et à Yokohama ; sa culture, comme plante alimentaire ne pourrait être conseillée qu'à titre de curiosité". Selon Plants For A Future : "Un peu amer ; bien cuits, ils sont assez agréable et très estimés comme légume et ressemblent un peu au panais, de goût". Fleurs - crues ou cuites. Les fleurs fraîches ou séchées sont consommées en soupes, salades, omelettes et plats de riz.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : le pollen est dit être toxique, engendrant vomissements, somnolence et purgeµ{{{5(+)µ.

Lilium longiflorum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}] ; et extrait bulbes : fécule), feuille (tiges et feuilles) et fleur (tiges et fleursµ{{{0(+x)) comestibles.



Fleurs, feuilles, racine, bulbe, légume.
Les bulbes sont épluchés, étuvés et mangés.
Une fécule est extrait du bulbe.
Les tiges, les feuilles et les fleurs sont également comestibles ; feuilles cuites (ex. comme potherbe) ? (qp*).
Dans l'extrême sud, les îles Liou Kiote, on mange dit-on, les bulbes du L. longiflorum, qui y est sauvage ; mais je n'en parle que par ouï-dire. Bulbes comestibles ? (l'auteur pose la question).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lilium martagon , Lis martagon

$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes cuits {frais ou séchés} [nourriture/aliment {comme légume}] ; et extraitµ(dp*) bulbes : fécule [nourriture/aliment {fausse céréale}) comestible.



Racine, bulbe. Bulbe - cuit ; il est souvent séché pour une utilisation ultérieure ; riche en amidon, il peut être utilisé en tant que légume de manière similaire à des pommes de terre (Solanum tuberosum). Le bulbe est utilisé pour la fécule dans le porridge (bouillie) et le pain.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Centre, Poitou-Charentes, Limousin, Auvergne, Dordogne, Corse, Champagne-Ardenne et en France (lorsqu'un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Note médicinale : *

Lomatium cous ,
$1$1

Note : ****

Détails : Racine (racines {fraiches ou séchées} [nourriture/aliment {fausse céréale secondaire : farine ; légume secondaire} : crues ou cuites {bouillies ou cuites à la vapeur}]) et fruit (graines) comestible.



Racine, graines.
Les racines sont consommées crues ou cuites (bouillies ou cuites à la vapeur) ; elles peuvent être séchées au soleil et stockées pour une utilisation ultérieure ; elles peuvent également être pulvérisées et consommées en farine transformée en porridge (bouillie). Les tubercules féculents sont recherchés par les Indiens sous le nom de Cous (Coulter et Rose, loc. cit., p. 58).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

M

Manihot esculenta , Manioc

$1$1

Détails : Racine (racines {rhizomes} cuits {rôtis, bouillis...} [nourriture/aliment {comme légume}] ; et extrait rhizomes : fécule [nourriture/aliment {fausse céréale secondaire : farine} et base boissons/breuvages alcoolisées]) et feuille (jeunes feuilles {fraîches ou séchées} cuites [nourriture/aliment]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : racine, feuilles, légumes.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-racines consommées comme légume mais surtout source d'amidon ; les tubercules sont consommés après cuisson complète ; ils sont bouillis, rôtis ou transformés en farine ; l'amidon est utilisé dans les puddings, les soupes et quenelles ; une boisson alcoolisée est obtenue à partir de la fermentation des racines ;
-les jeunes feuilles sont comestibles après cuisson ; elles sont aussi parfois séchées et stockées ; feuilles cuites comme potherbe, brède ;
-les graines sont également consommées.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les sortes de manioc amers contiennent un poisonµ{{{0(+x)µ ; les rhizomes crus sont toxiques par la présence d'acide cyanhydriqueµ{{{27(+x)µ ; cette toxine est détruite par cuisson/chauffageµ{{{(dp*)(0(+x),27(+x))µ ; ce type de manioc doit être cuit, séché au soleil, trempé et cuit à nouveauµ{{{0(+x)µ.

Maranta arundinacea , Arrow-root
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 1,5°C

$1

Note : ****

Détails : Racine (rhizomes cuits {bouillis...} [nourriture/aliment {comme légume}] ; et extrait rhizomes : fécule [nourriture/aliment {fausse céréale secondaire : farine ; épaississant}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : rhizome, racine, légume.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-rhizomes consommés bouillis comme légume ; utilisés dans des soupes ou des sauces ; ils peuvent être simplement grattés et bouillis ;
-rhizomes sources d'amidon ; ils peuvent être utilisés pour la fabrication de farine ; il s'agit d'une farine féculent facile à digérer ; c'est est un bon épaississant dans les sauces ; les rhizomes frais peuvent être conservés pendant 7-8 jours ; ATTENTION : il est important de décoller les squames de la peau ou ils donnent un goût amer à l'amidon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Matteuccia struthiopteris , Fougère plume d'autruche
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -45,5°C

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (frondes enroulées {crosses} consommés [nourriture/aliment : crues ou cuites {grillées}]) et extrait racine : fécule [nourriture/aliment]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, racine, légume.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-frondes enroulées (crosses) consommées, localement, crues ou cuites (grillées) ; elles sont également utilisées comme potherbe (cuites dans des plats sautés et des soupes) ;
-la fécule des rhizomes est utilisée pour les nouilles.


Précautions

ATTENTION : bien que nous n'ayons pas trouvé de rapport de toxicité pour cette espèce, un certain nombre de fougères contiennent des agents cancérigènes donc une certaine prudence est souhaitable ; beaucoup de fougères contiennent également de la thiaminase, une enzyme qui prive le corps de sa vitamine B complexe ; en petites quantités, cette enzyme ne fera pas de mal aux gens qui ont une alimentation adéquate riche en vitamine B, cependant de grandes quantités peuvent causer des problèmes de santé graves ; l'enzyme est détruite par la chaleur ou le séchage complet, et donc la cuisson de la plante va supprimer la thiaminaseµ{{{5(+)µ. Plante protégée en France métropolitaineµ{{{TBµ.

Note médicinale : *

Metroxylon sagu ,
Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : amidon, chou/coeur de palmier.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-le bourgeon peut être mangé cuit ;
-l'amidon de sagou peut être préparé à partir de la moelle ;
-la sève peut être recueillie pour faire une boisson appelée "tuba" aux Philippines.



Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

N

Nelumbo nucifera , Lotus sacré

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, racine, tubercule, feuilles, étamines, rhizomes, graines - café, légume, fruit, fleur.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les graines sont consommées crues ou grillées ; les graines mûres sont préparées en retirant le tégument et la plumule intensément amère puis bouillies dans du sirop ; les graines légèrement immatures sont également consommées crues ; les graines peuvent être utilisées comme substitut du café ;
-les racines blanches ou rhizomes sont consommées crues avec de la viande ; elles peuvent aussi être bouillies, picklées (marinées), sautées ou conservées dans du sucre ; c'est aussi une source d'amidon ;
-les hampes florales sont cuites comme légume ; elles sont également consommées crues ;
-les jeunes feuilles tendres sont consommées avec une sauce savoureuse ; les feuilles sèches sont utilisées pour emballer les aliments et leur donner un arôme ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;
-le pollen et les étamines sont utilisées pour aromatiser le thé.

Ses rhizomes et ses graines sont employés dans la cuisine japonaise. On trouve sur les marchés du Japon, de même qu'en Chine, en Cochinchine et dans le royaume de Siam, des morceaux de rhizomes de Lotus, désignés sous le nom de Hasu-none. Le goût de ces rhizomes, quand ils sont cuits, rappelle celui de la Rave, du Cardon et du Céleri ; on les mange crus, cuits à l'eau et sous la cendre, bouillis ou frits comme les Salsifis ; on les réduit aussi en poudre qu'on fait sécher, et dont on se sert surtout pour les soupes ; on en retire une fécule de couleur blanc rosé qui est consommée dans les potages. Quant aux graines, qui ont un peu le goût de la Noisette et de l'Amande douce, elles sont alimentaires et les Japonais les mangent à leurs repas comme mets sucrés; on en fait des gâteaux et des pâtisseries.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Nymphaea lotus , Lotier d'Égypte

$1$1

Détails : « Les anciens Égyptiens faisaient du pain avec ses graines. Son rhizome, d'une saveur douce et très féculent, se mange comme la Pomme de terre. ». .


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nymphaea rudgeana ,
$1

Détails : La fécule que renferme sa souche et son embryon est nutritive et analeptique (De Lanessan, loc. cil.).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

O

Orchis mascula , Orchis mâle

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : le bulbe est une source de fécule comestible, après traitement et séchage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Oryza sativa , Riz

$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, céréale, balle (cosse/écorce de la graine) - huile.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les grains sont cuits et mangés après que les balles aient été éliminées par broyage et vannage ; il est également transformé en farine, pâtes, gâteaux, puddings, amidon et nouilles ;
-le papier de riz peut être obtenu à partir de la farine ;
-le son de riz mélangé avec de la farine peut être utilisé pour les gâteaux, biscuits, muffins et crêpes ; le son de riz est utilisé pour les légumes picklés ;
-une huile peut être extraite des enveloppes (balle) ;
-les graines germées sont consommées en salade ;
-les jeunes plants peuvent être utilisés comme un légume ;
- le riz peut être utilisé pour faire de l'alcool (attention : l'alcool est une cause de cancer) et des boissons semblables au lait (lait végétal).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Oxalis tuberosa , Oca du pérou

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (fraîches (crues ou cuites) ou séchées (aromatisantes), fleur (décoratives), racine (dont pétioles, aromatisantes) et fruit (aromatisants) comestibles.(1*)



Les tubercules contiennent 10 à 12 pour 100 de fécule ; mais ils diffèrent essentiellement par leur qualité de ceux de la Pomme de terre ; ils sont d'une cuisson facile et fournissent un aliment sain, léger, assez agréable, d'une saveur un peu acide, que l'on peut leur ôter en les faisant cuire aux trois quarts dans une première eau. Les feuilles et les sommités des pousses peuvent remplacer l'Oseille, dont elles ont la saveur; à Lima, on les mange aussi en salade. La culture n'est pas difficile ; on peut avancer les tubercules sur couches, en mars, pour mettre en place au commencement de mai, ou les planter à demeure vers la mi-avril, ou encore faire sa plantation par boutures, qui reprennent avec une grande facilité. Une terre douce, légère et bien amendée est la meilleure. On butte régulièrement jusqu'en septembre, époque où les tubercules commencent à se former. On arrache ceux-ci le plus tard possible, lorsque les tiges ont été détruites par la gelée ; on peut alors couper les fanes et couvrir les touffes de feuilles sèches ; les tubercules se conservent et profitent même sous cette couverture, ainsi que l'a éprouvé M. Redouté. Arrachés, ils se gardent très bien pendant l'hiver, tenus en lieu sain et enterrés dans du sable très sec. Note de Weddell : « Je me hâte de dire que, à mon goût, ce légume est presque l'égal de la Pomme de terre lorsqu'il est convenablement préparé. La manière de cultiver l'Oxalis est bien connue ; je vais donc aborder sans préambule la question de traitement (préparation) que nécessitent les tubercules pour devenir comestibles : « Lorsqu'on arrache les Ocas, ils sont toujours plus ou moins acides ; cependant, leur degré d'acidité diffère avec les variétés. Ainsi, en thèse générale, les variétés blanches sont beaucoup moins acides que les variétés rouges. Quelle que soit, au reste, celle à laquelle on a affaire, l'exposition au soleil, suffisamment prolongée, détermine constamment la disparition ou la métamorphose plus ou moins complète de son principe acide. Il s'y passe, en un mot, quelque chose de tout à fait analogue à ce qui a lieu dans la maturation des fruits. Une Oca blanche (Oca bianca) ainsi traitée ne conserve plus aucune trace d'acidité et ne le cède en rien à une bonne Pomme de terre ; il y en a de tout aussi farineuses ; celles-ci ont un goût de Châtaigne qui est des plus agréables. L'exposition au soleil, qui a pour but seulement de détruire le principe acide des Ocas, doit durer de six à dix jours, et même un peu plus, selon la variété de l'Oca. L'opération se fait le mieux dans de grands sacs de laine. Les changements qui ont lieu dans le tissu des tubercules paraissent être facilités par ce moyen, et on peut les retourner plus commodément; mais le sac doit contenir assez peu de tubercules pour qu'ils ne forment, étant étalés sur le sol, qu'une couche très mince sous leur enveloppe. Lorsque l'exposition au soleil est prolongée beaucoup plus longtemps, pendant plusieurs mois par exemple, la maturation des tubercules va beaucoup plus loin. L'Oca perd alors la plus grande partie de ses sucs et prend la consistance d'un pruneau, tout en acquérant un goût sucré très prononcé ; c'est là ce qu'on appelle le Caui. Je n'ai pas besoin de dire que, dans les deux préparations dont il vient d'être question, il faut se garder de laisser geler les tubercules. La gelée est, au contraire, l'agent principal dans la préparation qui porte le nom de Caia ou Chuno de Oca. Celle-ci se fait comme le Chuno blanc des Pommes de terre, avec cette différence qu'après la congélation des tubercules on ne fait pas macérer ceux-ci dans une eau courante, mais dans de l'eau tranquille. Dans ces circonstances, l'Oca se corrompt en partie et conserve, lorsqu'elle est desséchée, une odeur et un goût que je me contenterai de comparer à ceux de quelques fromages. Les Indiens font une grande consommation de la Caia, qu'ils trouvent sans doute fort de leur goût. Quant à moi, je ne puis en aucune façon la recommander.
Feuilles crues/cuites (ex. : comme potherbe) et/ou aromatisantes.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

P

Pachyrhizus erosus , Jicama

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : pods (gousses/cosses), tubercules, racine, graines, prudence, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-le jeune tubercule est mangé cru ou cuit ; ils peuvent être bouillis, sautés, rôtis, braisés ou utilisés dans les soupes ; il peut également être picklés ; les tubercules peuvent être une source de fécule utilisée dans les crèmes et desserts ;
-les jeunes gousses peuvent être consommées (elles doivent être bien cuites).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les vieilles gousses et les graines matures peuvent être toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Pandanus utilis , Vacoa

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-le fruit donne un féculent qui est cuit et mangé ;
-les spadices (inflorescences) mâles sont comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phoenix rupicola , Palmier-dattier des falaises
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 9

Détails : Partie(s) comestible(s) : amidon.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : l'amidon est extrait de la moelle comme un aliment de famine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pinus monophylla , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-8

$1

Note : ****

Détails : Graines - crues ou cuites ; grasses, avec une agréable saveur d'amande, elles sont souvent utilisées dans les sucreries, les pâtisseries, etc. ; elles sont les plus faibles en protéines et en matières grasses et les plus riches en amidon des piñons ; les graines sont une source de nourriture importante pour les Indiens locaux du Nevada et de la Californie ; de bonne taille, la graine mesure jusqu'à 20 mm de long et a une coque mince ; on laisse durcir le brai obtenu du tronc puis on l'utilise comme chewing-gum ; un arôme de vanilline est obtenu comme sous-produit d'autres résines qui sont libérées de la pulpe du bois.


Précautions

ATTENTION : le bois, la sciure et les résines de diverses espèces de pin peuvent provoquer des dermatites chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.

Poraqueiba sericea , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ou cuits ; la pulpe charnue a un goût et un arôme particuliers ; il est souvent servi avec de la farine de manioc et est transformé en «beurre» à tartiner sur du pain ; le fruit contient 12% d'huile et est riche en amidon ; le fruit jaunâtre mesure environ 7 cm de long et 5 cm de large ; une huile comestible est obtenue à partir de la pulpe du fruit et de la graine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Psoralea hypogaea , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1

Note : ****

Détails : Racine - crue ou cuite ; riche en amidon ; la racine peut également être séchée, broyée en poudre et utilisée dans des soupes ou avec des céréales pour faire du pain, etc. ; la racine mesure jusqu'à 60 mm de long et 15 mm d'épaisseur ; la racine était une importante source de nourriture pour les Indiens d'Amérique du Nord.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique de toxicité pour cette espèce n'ait été trouvée, au moins certains membres de ce genre contiennent des furanocoumarines, ces substances peuvent provoquer une photosensibilité chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Pueraria montana ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : Du thé est réalisé à la fois à partir des racines et des fleurs ; les feuilles peuvent être cuites et consommées comme des épinards, et la fécule de la racine peut également être consommée comme nourriture ; en fait, les racines peuvent atteindre la taille d'un homme et c'était la fécule alimentaire de base en Chine et au Japon jusqu'à l'arrivée de la patate douce (Duke II, 136).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La fécule issue de la racine permet de faire un merveilleux bouillon contre le froid, la grippe et la congestion généraleµ{{{288(+)µ

S

Sechium compositum ,
$1$1$1

Détails : Mêmes utilisations que Sechium edule :
Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, graines, racines, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les fruits sont comestibles cuits ; ils peuvent être picklés, cuits au four, cuits à la vapeur, ou utilisés pour faire des beignets et des desserts ;
-les jeunes pointes des feuilles (brèdes) sont consommées comme potherbe ;
-les graines peuvent être consommées cuites ; elles sont souvent frites ;
-les racines charnues peuvent être mangées cuites ; elles peuvent être bouillies, cuites au four ou frites ; de la fécule peut être extraite de celles-ci.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sechium edule , Chayotte

$1$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, graines, racines, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les fruits sont comestibles cuits ; ils peuvent être picklés, cuits au four, cuits à la vapeur, ou utilisés pour faire des beignets et des desserts ;
-les jeunes pointes des feuilles (brèdes) sont consommées comme potherbe ;
-les graines peuvent être consommées cuites ; elles sont souvent frites ;
-les racines charnues peuvent être mangées cuites ; elles peuvent être bouillies, cuites au four ou frites ; de la fécule peut être extraite de celles-ci.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Smilax china , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-9

$1$1$1

Note : ****

Détails : -racine - cuite ; riches en amidon, les grosses racines charnues peuvent être séchées et broyées en poudre ; la racine est récoltée en coupant les plus grosses racines près de la couronne et en laissant pousser les plus petites racines ; -jeunes pousses e


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Solanum chaucha , Pomme de terre sauvage

$1

Note : *

Détails : Racine, tubercule. Bouilli, frit ; bon pour des "papas a la huancaína" (pommes de terre à la manière de Huancayo) ; petits tubercules utilisés pour la fécule de pomme de terre ; temps de cuisson : court à intermédiaire.


Précautions

(1*)ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum curtilobum , Pomme de terre sauvage

$1

Note : **

Détails : Racine, tubercule. Presqu'exclusivement utilisé pour la transformation de la fécule de pomme de terre ; les tubercules sont congelés, décongelés et séchés ; cela supprime les glycoalkaloides qui les rendent amers ; le produit transformé est appelé chuno ; le chuno blanc est obtenu par la congélation, l'épluchage, le trempage et le séchage au soleil ; pour le chuno noir, les pommes de terre ne sont pas trempées ; ils sont souvent utilisés dans les soupes et les ragoûts et combinés avec de l'orge et des herbes. Soupes (feuilles et tubercules) ; temps de cuisson : intermédiaire (soupes).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum tuberosum , Pomme de terre

$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : tubercules, racines, légume, prudence.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les tubercules sont cuits et mangés ; ils sont également frits, mis en conserves et transformés en fécule ; les tubercules sont bouillis, cuits au four, rôtis, transformés en purée, et utilisés dans les soupes, les ragoûts, les boulettes, les pancakes/crêpes et les salades de pommes de terre ; les pommes de terre sont également utilisées pour les boissons alcoolisées (attention : l'alcool est une cause de cancer) ;
-les feuilles tendres sont également parfois consommées ; elles sont utilisés dans la soupe.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ :les tubercules et les feuilles vertes sont toxiques ; ils contiennent un alcaloïde toxique (la solanine) ; les tubercules doivent être cuitsµ{{{0(+x)µ.

T

Tacca leontopetaloides , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-8

$1$1$1

Note : ****

Détails : La racine est une riche source d'amidon ; elle peut être consommée crue ou grillée, ou l'amidon peut être extrait ; les tubercules ont des yeux, une peau jaune pâle et une chair terne-blanchâtre, et sont généralement amers et presque non comestibles lorsqu'ils sont crus ; l'amidon, appelé arrowroot de Tahiti (ou Fidji), est facile à extraire et est utilisé dans les pains ou les soupes, il peut être mélangé avec des papayes, des bananes et des citrouilles, aromatisé à la vanille et au citron, et cuit en poi ; un bon lavage est essentiel en raison de la présence de la substance amère (taccalin) que l'on dit toxique ; pour obtenir l'amidon, les tubercules sont pelés, râpés et la pulpe résultante lavée à l'eau plusieurs fois, enfin dans un tamis ou un chiffon ; la solution aqueuse d'amidon est collectée et les grains d'amidon sont déposés, collectés et séchés au soleil ; comme plante cultivée, le tubercule peut mesurer de 5 à 10 cm de long, avec des rapports non confirmés indiquant qu'il peut atteindre la taille d'une noix de coco. Le tubercule féculent est mangé. Les tubercules sont grattés et écrasés dans de l'eau froide pendant 4 à 5 jours. Il est ensuite préparé comme du sagou. Autrement dit, le tubercule est normalement gratté en petits morceaux puis lavé à l'eau. L'amidon est filtré et laissé se déposer. L'amidon est lavé plusieurs fois pour se débarrasser de l'amertume qui est commune à cette plante. Pour obtenir de l'amidon blanc propre, le tubercule doit être soigneusement pelé. L'amidon peut être suspendu dans un chiffon pour permettre à l'eau de s'écouler, puis il peut être séché au soleil. Une fois sec, l'amidon d'arrow-root en poudre fine se conservera bien dans un pot scellé. L'amidon d'arrow-root est insipide. Les feuilles ont été enregistrées comme consommées en Afrique. Le fruit jaune est également mangé par les enfants à certains endroits. Les graines sont comestibles.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la racine non traitée est considérée comme toxique dans certaines régionsµ{{{5(+)µ.

Trichosanthes kirilowii ,
$1$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, huile, racine.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-la racine de amidonnée est pelée, coupée en tranches, trempée dans des changements répétés d'eau pendant cinq jours jusqu'à ce qu'elle se désintègre, puis écrasée en une pulpe qui est utilisée dans des gâteaux cuits à la vapeur ;
-la pulpe du fruit est également consommée ;
-les jeunes pousses sont cuites et consommées comme légume (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Triteleia laxa , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-9

$1

Note : ****

Détails : bulbe - cru ou cuit ; savoureux ; une saveur douce ; riche en amidon, le bulbe peut être utilisé comme des pommes de terre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Typha x glauca ,
$1$1$1$1

Note : ****

Détails : -racines - crues ou cuites ; riches en amidon, elles peuvent être bouillies et consommées comme des pommes de terre ou macérées puis bouillies pour donner un sirop sucré ; la racine peut également être séchée, broyée en poudre, puis utilisée comme épaissi


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

V

Vigna radiata , Haricot mungo

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, gousses, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les graines sont consommées mûres ; elles sont consommées crues ou grillées ; elles sont ajoutées aux soupes et ragoûts ; elles sont également fermentées ; les graines sont broyées et utilisées également pour leur amidon pour faire des nouilles
-les jeunes gousses peuvent être consommées ;
-les jeunes feuilles peuvent être consommées ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;
-les graines peuvent être mises à germer pour leurs très jeunes pousses ; elles sont utilisées dans les salades et les plats sautés.

Lou teou, Pois vert dont les Chinois font un vermicelle fin, Lou teou sze, et un vin très estimé, Lou teou tsieou. Les graines mûres de haricot mungo ou la farine qu´on en tire sont l´ingrédient de toutes sortes de plats, comme des soupes, de la bouillie, des amuse-gueule, du pain, des nouilles, et même des crèmes glacées. Au Kenya, on consomme très couramment les graines entières cuites à l´eau avec des céréales comme le maïs ou le sorgho. Les graines entières cuites à l´eau sont également frites avec de la viande ou des légumes et consommées comme condiment avec de la bouillie de maïs épaisse (l´ ugali") et des crêpes (des "chapattis")


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Z

Zamia integrifolia , Arrowroot de floride

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : tige - amidon.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les tiges peuvent être utilisées pour l'extraction de l'amidon mangé après un traitement approprié.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : toute les parties de la plante, y compris les racines, sont toxiques ; l'amidon est comestible après une longue et minutieuse préparationµ{{{(rp*)µ.




Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !