Illustration Accueil Encyclopédie(s) Recherche Archives Impression Facebook Style


Dans "en savoir plus", je raconte les "dessous"...


A suivre !
logo entête

Autres catégories
(encyclopédies secondaires, par catégories et/ou mot(s)-clef(s) ; 120, au 26 Janvier 2021) :

Encyclopédie(s) principale(s) :

Plantes comestibles/alimentaires et, dans une moindre mesure, "utiles" ;
sauvages à (perma)cultivées ; annuelles à pérenn(isé)es
(plantes "potagères"*, par noms français courant ou noms latins/botaniques)


* plantes "potagères" au sens (très) large du terme (voir explication détaillée sur la page concernée).



Illustration

Plantes à épices, aromates et/ou condiments (et pour l'assaisonnement en général)

(866 espèces - liste non exhaustive)

A

Abelmoschus ficulneus , Ketmie faux ficus

$1$1$1

Détails : Fruit (immatures ou matures [graines : aromatisantes {épice, condiment, sauces, café, infusions/ tisanes...}]), feuille (dont tiges : extrait [mucilage]) et racine (cuites : roties) comestibles.



Feuilles, racines, fruit, graines, tiges, légume. Les racines et les feuilles sont mangées ; elles sont grillées/rôties (ou cuites ex. comme potherbe ? (qp*)).
Les graines sont utilisées pour parfumer le café ; elles peuvent également être utilisées pour les sucreries (recettes/préparations sucrées).

Feuille (feuilles et tiges), racine et fruit (graines et fruits) comestibles ; légume.

Est-ce qu'ici la traduction de "stem" est bien "tige" ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abelmoschus moschatus , Ambrette

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes, dont pousses : cuites), fruit (immatures : gousses [cuites] ; ou matures : graines [cuites et/ou aromatisantes (boissons : liqueurs, café)]) et racine) comestibles.



Graines, feuilles, racine, cosses (capsules), épice, légume, fruits. Le tubercule se mange rôti.
Les jeunes feuilles sont consommées cuites (ex. : comme potherbe) ; elles sont utilisées dans les soupes ; les feuilles sont utilisées pour clarifier le sucre.
Les graines sont utilisées pour aromatiser ; elles servent à aromatiser le pain, les ragoûts, et les liqueurs ; elles peuvent être mâchées pour rafraichir l'haleine.
Les gousses vertes sont cuites et consommées comme légume.
Les graines sont la source d'une huile essentielle utilisée pour aromatiser les produits de boulangerie, les glaces, les boissons gazeuses et les sucreries (recettes/préparations sucrées).

Fruit (graines et cosses/capsules) et racine comestibles ; épice, légume, fruit


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Abies balsamea , Sapin baumier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-6

$1

Note : ***

Détails : Tronc (écorce interne, moëlle et résine consommées [nourriture/aliment, feuille (extrémités [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



Écorce interne, moelle, résine, jeunes pousses - thé. L'écorce interne est broyée en farine et mangée ; elle est utilisée pour faire une sorte de pain.
La moelle est également consommée.
La résine du tronc est mâchée ; elle donne une oléorésine utilisée pour les aromatiser les bonbons et pâtisseries.
Les pointes des branches sont utilisées pour le thé


Précautions

on rapporte que l'oléorésine (baume du Canada) produit une dermatite lorsqu'elle est appliquée comme parfum ; le feuillage a également induit une dermatite de contactµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La résine obtenue à partir du sapin baumier (voir «Notes d'utilisation» ci-dessous) a été utilisée dans le monde entier et est un agent antiseptique et cicatrisant très efficace. Il est utilisé comme revêtement protecteur cicatrisant et analgésique pour les brûlures, les ecchymoses, les plaies et les plaies [213, 222, 226]. Il est également utilisé pour traiter les mamelons endoloris [213] et est considéré comme l'un des meilleurs curatifs pour un mal de gorge [245]. Les bourgeons, la résine et / ou la sève sont utilisés dans les remèdes populaires pour traiter les cancers, les cors et les verrues [269]. La résine est également antiscorbutique, diaphorétique, diurétique, stimulante et tonique [4, 171, 222]. Il est utilisé en interne dans des mélanges de propriété pour traiter la toux et la diarrhée, bien que pris en excès, il est purgatif [238]. Un liquide chaud de la sève gommeuse a été bu comme traitement de la gonorrhée [212]. Un thé fait à partir des feuilles est antiscorbutique [4, 171]. Il est utilisé dans le traitement de la toux, rhumes et fièvres [222]. Les feuilles et les jeunes pousses sont mieux récoltées au printemps et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Cette plante était largement utilisée en médecine par diverses tribus indiennes d'Amérique du Nord [257]. La résine était utilisée comme agent cicatrisant antiseptique appliqué en externe sur les plaies, les plaies, les morsures, etc., elle était utilisée comme inhalant pour traiter les maux de tête et était également prise en interne pour traiter les rhumes, les maux de gorge et diverses autres plaintes [257].

Abies fraseri , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-7

Note : *

Détails : Les utilisations suivantes concernent le A. balsamea étroitement apparenté ; puisque cette espèce a aussi des cloques de résine dans l'écorce, les utilisations s'appliquent très probablement aussi ici. -écorce intérieure - cuite, elle est généralement séchée, broyée en poudre puis utilisée comme épaississant dans les soupes, etc. ou mélangée avec des céréales lors de la fabrication du pain ; aliment d'urgence, il n'est utilisé que lorsque tout le reste échoue ; -un poix résineux aromatique se trouve dans les cloques de l'écorce ; lorsqu'il est consommé cru, il est délicieux et moelleux ; -une oléorésine du brai est utilisée comme arôme dans les confiseries, les produits de boulangerie, les glaces et les boissons ; -les pointes des jeunes pousses sont utilisées comme substitut du thé.


Précautions

ATTENTION : l'oléorésine (baume du Canada) peut provoquer une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Les utilisations suivantes concernent le A. balsamea étroitement apparenté. Puisque cette espèce a aussi des cloques de résine dans l'écorce [81], les utilisations s'appliquent très probablement aussi ici. La résine obtenue à partir du sapin baumier (voir «Notes d'utilisation» ci-dessous) a été utilisée dans le monde entier et est un agent antiseptique et cicatrisant très efficace. Il est utilisé comme revêtement protecteur cicatrisant et analgésique pour les brûlures, les ecchymoses, les plaies et les plaies [213, 222, 226]. Il est également utilisé pour traiter les mamelons endoloris [213] et est considéré comme l'un des meilleurs curatifs pour un mal de gorge [245]. Les bourgeons, la résine et / ou la sève sont utilisés dans les remèdes populaires pour traiter les cancers, les cors et les verrues [269]. La résine est également antiscorbutique, diaphorétique, diurétique, stimulante et tonique [4, 171, 222]. Il est utilisé en interne dans des mélanges de propriété pour traiter la toux et la diarrhée, bien que pris en excès, il est purgatif [238]. Un liquide chaud de la sève gommeuse a été bu comme traitement de la gonorrhée [212]. Un thé fait à partir des feuilles est antiscorbutique [4, 171]. Il est utilisé dans le traitement de la toux, du rhume et de la fièvre [222]. Les feuilles et les jeunes pousses sont mieux récoltées au printemps et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Cette plante était largement utilisée en médecine par diverses tribus indiennes d'Amérique du Nord [257]. La résine était utilisée comme agent cicatrisant antiseptique appliqué en externe sur les plaies, les plaies, les morsures, etc., elle était utilisée comme inhalant pour traiter les maux de tête et était également prise en interne pour traiter les rhumes, les maux de gorge et diverses autres affections [257].

Acacia dealbata ,
$1

Note : **

Détails : Tronc (extrait {gomme}) et fleur comestibles.



Gomme, fleurs. Les fleurs sont la source de l'absolu de mimosa utilisé pour aromatiser les produits de boulangerie, boissons, produits laitiers et desserts.
C'est aussi la source de la gomme arabique.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia farnesiana ,
$1$1

Note : **

Détails : Fruit (graines), tronc (extrait {gomme}) et feuille (feuilles [assaisonnement : condiment]) comestibles.



Graines, gomme, feuilles comme condiment, légume. Les graines vertes sont consommées.
Les gousses ont été enregistrées comme consommées après cuisson.
La gomme est consommée. Les graines moulues sont consommées.
Les graines germées sont revendiquées être mangées.
La gomme est utilisée pour préparer des bonbons.
Les jeunes feuilles sont utilisées en Inde comme un substitut de tamarin dans les chutneys.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Acacia gonocarpa ,
$1

Détails : Feuille comestible.



Feuilles. Les feuilles sont utilisées pour aromatiser les aliments, surtout la viande de kangourou.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia leucophloea ,
$1

Note : **

Détails : Tronc (extrait {gomme} et écorce) et fruit (gousses et graines) comestibles.



Gomme, gousses, graines, écorce, légume. Les jeunes gousses et les graines sont utilisées comme légume.
Les graines sont broyées et mélangées avec de la farine.
L'écorce est broyée et mélangée avec de la farine lorsque la nourriture est courte (rare ? (qp*)). L'écorce est également utilisée pour aromatiser l'alcool distillé à base de canne à sucre et de jus de palme.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Acacia myrtifolia ,
$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) comestible.



Feuilles - aromatisants. Les feuilles sont utilisées comme substitut du houblon dans la fabrication de la bière.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia nilotica subsp. kraussiana , subsp. kraussiana
$1

Détails : Tronc (extrait {gomme} [assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) et fruit (gousses) comestibles.



Gomme, gousses - aromatisant, la gomme de l'écorce est comestible.
L'écorce intérieure douce est utilisée pour faire cailler le lait.
Les gousses grillées sont utilisées pour aromatiser.


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines de la sous-espèce Acacia nilotica subsp. indica ont été signalées comme mangées mais sont toxiques ; les graines consommées sur de longues périodes de temps sont considérées comme nuisibles à la santéµ{{{0(+x)µ.

Acalypha segetalis ,
$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) comestible.(1*)



Feuilles, aromatisant. Les feuilles sont cuites et consommées comme légume (ex. : comme potherbe) ; elles sont utilisées dans les sauces, et pour l'assaisonnement.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elles ne doivent probablement être consommées qu'en petites quantitésµ{{{0(+x)µ.

Acanthospermum hispidum ,
$1

Détails : Le jus des feuilles, prudence/mise en garde. La sève des feuilles récupérée est utilisée dans les sauces et comme épice et arôme(1*).


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : il peut probablement provoquer des avortementsµ{{{0(+x)µ.

Acer glabrum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (graines), feuille et tronc (écorce) comestibles.



Graines, feuilles, écorce. Les jeunes pousses sont cuites et consommées (ex. : comme potherbe).
Des feuilles séchées ont été utilisées comme épice.
Les graines sont bouillies et mangées après que les ailes aient été supprimées.
L'écorce interne est séchée et broyée en farine, puis utilisée dans les soupes pour les épaissir.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Acer pseudoplanatus , Érable sycomore
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1$1

Note : **

Détails : Tronc (extrait, fruit (graines) et feuille (feuilles [assaisonnement : aromate (condiment aromatique]) comestibles.



Sève, graines, feuilles - aromatiser. Du vin est fait à partir de la sève de cet arbre ; la sève contient du sucre et peut être utilisée comme édulcorant ou concentrée en un sirop par ébullition.
Les clefs (? qp*) : pointes ? (qp*)) des graines en développement ont un exsudat doux sucé par les enfants.
Les feuilles sont enroulées autour de la nourriture pour leur donner un arôme.
Les bourgeons ont été mangés crus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Achillea clavennae ,
$1

Détails : Feuilles - épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Achillea decolorans ,
$1

Détails : Feuilles - épices. Les feuilles aromatiques sont utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées pour aromatiser les soupes, les ragoûts et dans les salades de pommes de terre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Achillea ligustica ,
$1

Détails : Feuilles - aromatisant. Les feuilles sont utilisées pour faire une boisson avec d'autres herbes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Achillea millefolium , Achillée millefeuille

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont basales) et fraîches ou séchées : aromatisantes [(crues, cuites) ; dont boissons]) et fleur (dont boutons (idem feuille) : aromatisantes [dont sucre ; boissons ; conserves])) comestibles.(1*).



Feuilles, herbe, épice, légume. Les feuilles sont consommées en petites quantités pour faire une addition fraîche un peu amère dans les salades ; les fines feuilles arrachées aux tiges sont également bien bouillies puis mangées (ex. : comme potherbe) ; les feuilles séchées sont également utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées comme substitut du houblon ; les jeunes feuilles sont cuites comme légume.

La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Il a une réputation d'être un remède en médecineµ{{{0(+x)µ.

Achillea millefolium cv. 'À Fleurs Rouges' , Achillée millefeuille
cv. 'À Fleurs Rouges'
$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont basales) et fraîches ou séchées : aromatisantes [(crues, cuites) ; dont boissons]) et fleur (dont boutons (idem feuille) : aromatisantes [dont sucre ; boissons ; conserves])) comestibles.(1*).



Feuilles, herbe, épice, légume. Les feuilles sont consommées en petites quantités pour faire une addition fraîche un peu amère dans les salades ; les fines feuilles arrachées aux tiges sont également bien bouillies puis mangées (ex. : comme potherbe) ; les feuilles séchées sont également utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées comme substitut du houblon ; les jeunes feuilles sont cuites comme légume.

La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Il a une réputation d'être un remède en médecineµ{{{0(+x)µ.

Achillea nana ,
$1

Détails : Feuilles - aromatisant. Les feuilles sont utilisées pour parfumer une liqueur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Achillea nobilis ,
$1

Détails : Feuilles - aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Achillea ptarmica , Achillée ptarmique

$1

Note : **

Détails : Feuilles. Les feuilles sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe) ; elles sont utilisées comme aromatisant dans les salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Achlys triphylla ,
$1

Détails : Feuilles - huile, feuilles - aromatisant. De petites quantités de substitut de vanille ont été extraites à partir des feuilles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Achyrocline satureioides ,
$1

Détails : Fleur - aromatisant, épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acmella brachyglossa ,
$1

Détails : Feuilles - épice. Les jeunes feuilles sont consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acmella ciliata ,
$1

Détails : Feuilles, feuilles - épice. Les feuilles sont utilisées comme épice ; les feuilles sont ajoutées aux salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acmella oleracea , Brède mafane
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4/-5°C, zone 9b

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (cruesµ3(4(+x),+x),7, cuites [légume et/ou aromatisantes [relevé/poivré] et fleur (aromatisantes [poivre/anesthésiant]) comestibles..(1*)



Feuilles, légume, fleurs. Les feuilles sont consommées crues ou cuites à la vapeur (ex. : comme potherbe, brède) ; les feuilles crues sont utilisées pour aromatiser les salades ; le goût épicé est détruit à la cuisson.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les feuilles, lorsqu'elles sont mâchées, peuvent causer un engourdissement de la bouche ; la substance chimique est appelée spilantholµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Acorus calamus , Acore odorant

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes pousses/tiges fraîches : crues, cuites et/ou aromatisantes ; dont partie interne : crue), et racine (fraîches : crues [fruit]µ5(47,81?),(2*) ou cuites [rôties : légume] ; ou séchées : confites et/ou aromatisantes [boissons dont thé ; épice])(1*) comestibles. Les fleur (jeunes et tendres inflorescences) seraient également comestibles selon pfaf mais il est fort probable qu'il s'agisse de la partie interne des jeunes feuille/pousses{{{(dp*).



Jeunes pousses / tiges fraîches cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)la racine fraîche pourrait être toxique dans certaines conditions ; cf. "Known Hazards" (risques connus) sur "PFAF" ("5").
épluchées puis lavées
(2*)il est conseillé d'éplucher et de laver les racines afin d'élimer/supprimer/enlever l'amertumeµ5(47,81?),
6µ0(+)µ. "L'acore était utilisé en Amérique du Nord pour parfumer les produits alimentaires (...)" : s'agit-il bien des racines ?(qp*)

Note médicinale : ****

Acorus calamus albovariegata , Acore odorant
albovariegata
$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes pousses/tiges fraîches : crues, cuites et/ou aromatisantes ; dont partie interne : crue), et racine (fraîches : crues [fruit]µ5(47,81?),(2*) ou cuites [rôties : légume] ; ou séchées : confites et/ou aromatisantes [boissons dont thé ; épice])(1*) comestibles. Les fleur (jeunes et tendres inflorescences) seraient également comestibles selon pfaf mais il est fort probable qu'il s'agisse de la partie interne des jeunes feuille/pousses{{{(dp*).



Jeunes pousses / tiges fraîches cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)la racine fraîche pourrait être toxique dans certaines conditions ; cf. "Known Hazards" (risques connus) sur "PFAF" ("5").
épluchées puis lavées
(2*)il est conseillé d'éplucher et de laver les racines afin d'élimer/supprimer/enlever l'amertumeµ5(47,81?),
6µ0(+)µ. "L'acore était utilisé en Amérique du Nord pour parfumer les produits alimentaires (...)" : s'agit-il bien des racines ?(qp*)

Note médicinale : ****

Acorus calamus aureovariegata , Acore odorant
aureovariegata
$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes pousses/tiges fraîches : crues, cuites et/ou aromatisantes ; dont partie interne : crue), et racine (fraîches : crues [fruit]µ5(47,81?),(2*) ou cuites [rôties : légume] ; ou séchées : confites et/ou aromatisantes [boissons dont thé ; épice])(1*) comestibles. Les fleur (jeunes et tendres inflorescences) seraient également comestibles selon pfaf mais il est fort probable qu'il s'agisse de la partie interne des jeunes feuille/pousses{{{(dp*).



Jeunes pousses / tiges fraîches cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)la racine fraîche pourrait être toxique dans certaines conditions ; cf. "Known Hazards" (risques connus) sur "PFAF" ("5").
épluchées puis lavées
(2*)il est conseillé d'éplucher et de laver les racines afin d'élimer/supprimer/enlever l'amertumeµ5(47,81?),
6µ0(+)µ. "L'acore était utilisé en Amérique du Nord pour parfumer les produits alimentaires (...)" : s'agit-il bien des racines ?(qp*)

Note médicinale : ****

Acorus calamus cv. 'Type' , Acore odorant
cv. 'Type'
$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes pousses/tiges fraîches : crues, cuites et/ou aromatisantes ; dont partie interne : crue), et racine (fraîches : crues [fruit]µ5(47,81?),(2*) ou cuites [rôties : légume] ; ou séchées : confites et/ou aromatisantes [boissons dont thé ; épice])(1*) comestibles. Les fleur (jeunes et tendres inflorescences) seraient également comestibles selon pfaf mais il est fort probable qu'il s'agisse de la partie interne des jeunes feuille/pousses{{{(dp*).



Jeunes pousses / tiges fraîches cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)la racine fraîche pourrait être toxique dans certaines conditions ; cf. "Known Hazards" (risques connus) sur "PFAF" ("5").
épluchées puis lavées
(2*)il est conseillé d'éplucher et de laver les racines afin d'élimer/supprimer/enlever l'amertumeµ5(47,81?),
6µ0(+)µ. "L'acore était utilisé en Amérique du Nord pour parfumer les produits alimentaires (...)" : s'agit-il bien des racines ?(qp*)

Note médicinale : ****

Acorus gramineus ,
$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : la racine est pelée et cuite dans plusieurs eaux ; elle est utilisée comme substitut du gingembre, pour aromatiser le riz.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : elle devrait probablement être utilisée en quantités modéréesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Acronychia odorata ,
$1

Détails : feuilles - aromatisantes


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acronychia pedunculata ,
$1

Détails : feuilles - aromatisantes


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia chinensis , Kiwi
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10-/12/-15

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (sans la peau, frais [crus/cuits, boissons] ; dont graines [dont extrait : huile aromatisante]) et fleur (extrait [huile alimentaire]) comestibles.



Les feuilles seraient également comestibles selon Pfaf. ; nous n'avons cependant rien trouvé à propos d'elles, dans l'ouvrage en question.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia chinensis cv. 'Solo' , Kiwi
cv. 'Solo' Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10-/12/-15

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (sans la peau, frais [crus/cuits, boissons] ; dont graines [dont extrait : huile aromatisante]) et fleur (extrait [huile alimentaire]) comestibles.



Les feuilles seraient également comestibles selon Pfaf. ; nous n'avons cependant rien trouvé à propos d'elles, dans l'ouvrage en question.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Adansonia digitata , Baobab

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (pulpe : fraîche ou séchée [boissons] ; dont graines torréfiées [café] ou broyées [farine] ou extrait [huile]), feuille (fraîches (dont jeunes pousses) : cuites ; ou séchées : aromatisantes [poivre et sel]), tronc (écorce pilée : aromatisantes [poivre et sel]) et racine (des jeunes plants (=très jeunes arbres) : cuites) comestibles.



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Adiantum capillus-veneris , Capillaire

$1

Note : **

Détails : Feuilles - aromatisant, feuilles - thé, légume. Les frondes séchées sont utilisées pour faire une sorte de thé ; elles ont été utilisées comme aromatisant pour les boissons gazeuses ; les jeunes feuilles sont utilisées dans les salades et cuites comme légume (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Aegopodium podagraria , Podagraire

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont pétioles et tiges, jeunes et/ou tendres : crues ou cuites [ex. : comme potherbe]), fleur (décoratives et/ou aromatisantes) et fruit (aromatisants : frais ou séchés) comestibles.


Précautions

ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles du podagraire et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ;
leurs feuilles sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ1µ.

Note médicinale : **

Aeollanthus pubescens ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs, épice, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles sont utilisées dans les sauces et comme aromatisant ; c'est comparable au basilic.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aeollanthus suaveolens ,
$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles sont utilisées pour aromatiser et dans les sauces.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aframomum angustifolium , Longoza

$1

Détails : Fruit ([nourriture/aliment{{{, boissons] crus (pulpe) ; dont graines [aromatisantes : épice, poivre, café (condiment stimulant) ]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aframomum citratum , Mbongo

$1$1

Détails : Fruit ([nourriture/aliment{{{, boissons] et/ou aromatisants ; dont graines : aromatisantes [épice, condiment, ragoûts, plats...]) et feuille (pousses ) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aframomum corrorima , Korarima

$1$1

Détails : Fruit (graines (séchées, parfois fraîches) : aromatisantes [épice, café, sauces...] ; et pulpe) et feuille (dont aromatisantes : nourriture/aliment{{{, boissons) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aframomum daniellii , Cardamome du cameroun

$1

Détails : Fruit (nourriture/aliment et/ou aromatisants ; dont graines : aromatisantes [épice]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aframomum elliotii ,
$1

Détails : Graines - épice)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aframomum giganteum ,
$1

Détails : Graines - épice)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aframomum longiscapum ,
$1

Détails : Graines - épice)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aframomum melegueta , Maniguette

$1

Détails : Fruit (graines : aromatisantes [épiceµ3(+),14,62,121, condiment]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aframomum polyanthum ,
$1

Détails : Graines - épice)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Afrostyrax lepidophyllus ,
$1

Détails : Graines - épice)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agastache foeniculum , Anis hysope

$1

Note : *****

Détails : Feuille (aromatisantes [crues ou cuites ; condimentµ31, tisanes) comestibles.



Jeunes feuilles utilisées en infusion.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agastache nepetoides , Agastache géante jaune

$1$1

Note : **

Détails : Graines, feuilles - aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agastache scrophulariifolia , Agastache géante pourpre

$1

Détails : Les feuilles aromatisent les salades, les crudités, la confiture de courge et les pommes de terre....


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agathosma crenulata ,
$1

Détails : feuilles - aromatisantes


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aglaia odoratissima ,
$1$1

Détails : Fruit - épice, fruit - arille, fleurs ; les fleurs sont utilisées pour parfumer le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ajuga reptans , Bugle rampante

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles et pousses, jeunes et fraîches : crues ou cuites [nourriture/aliment : salade ; et/ou assaisonnement : condiment aromatique {apporte une touche âpre aux plats cuisinés - saveur forte et amère de chicorée - à utiliser de préférence cuites (ex : plats de pommes de terre, galettes de légumes, etc...) ou en petites quantités}]) et fleur (fleurs fraîches : crues [garniture (accompagnement garnissant) : saveur douce, parfois légèrement amère] ; fleurs et épis en boutons [idem feuille]) comestibles.



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

cf. consommation Note médicinale : ***

Albizia lebbekoides ,
Détails : Ecorce - aromatisante


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Albizia odoratissima ,
Détails : Ecorce - aromatisante


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aleurites moluccanus , Bancoulier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2°C (selon GardenBreizh) à -3,5/-4°C (selon "Dave's Garden) (premiers dégâts dès 10°C selon GB)

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines mûres : séchées ou grillées [nourriture/aliment] ; extrait huile [nourriture/aliment]) comestible.(1*)



condiment aromatique.


Précautions

(1*)Comme chez la plupart des euphorbiacées, le tourteau est toxiqueµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Allium , Ail (ails ou aulx, au pluriel)

$1$1$1$1

Détails : Feuille (feuilles : crues ou cuites [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)], fleur (fleurs et bourgeons : crus ou cuits [nourriture/aliment et/ou garniture (accompagnement décoratif/garnissant) {ex : confits, décoration des platsµ{{{~~1, potherbe}]), graines (jeunes (vertes) ou mûres (noires) [assaisonnement : condiment piquant/poivré])µ{{{~~1, racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique) et, parfois , poivré/piquant1 {ex : confits, assaisonnement des sauces et plats}]) comestibles.(1*)



Plusieurs espèces sont d'importance majeure dans l'alimentation.


Précautions

ATTENTION : risque de confusion entre certaines espèces (notamment l'ail des ours [Allium ursinum]) et le muguet (Convallaria majalis) ou la colchique (Colchium autumnale) qui sont tous les 2 très toxiquesµ{{{~~1µ.
(1*)La plante entière contiendrait des alcaloïdes, toxiques à fortes dosesµ{{{27(+x)µ ; il ya eu des cas d'intoxication causée par la consommation, en très grandes quantités, la quantité et par quelques mammifères, de certains membres de ce genre ; les chiens semblent être particulièrement sensiblesµ{{{5(+)µ.

Allium acuminatum ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium ampeloprasum , Poireau d'été
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C

$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits (à la vapeur ou sous la cendre), froids ou chauds [nourriture/aliment : légume]) et feuille (feuilles et jeunes pousses [assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)] : crues ou cuites) comestibles.(1*)



fleurs, feuilles, racines.
-bulbes - crus ou cuits ; les petits bulbes peuvent varier considérablement en taille de 2 à 6cm, ils ont une assez forte saveur allant du poireaux à l'ail et sont bons comme aromatisant dans les aliments cuits ; les bulbes de cultivars sélectionnés sont très gros avec un goût d'ail doux ;
-feuilles - crues ou cuites (ex. : comme potherbe) ; une saveur agréable d'ail moyenne à forte ; elles sont disponibles à partir de la fin de l'automne jusqu'au printemps bien qu'elles peuvent devenir assez dures et fibreuses à mesure qu'elles vieillissent ;
-fleurs - crues/brutes ; une saveur semblable aux feuilles mais elles ont une texture un peu sèche et sont meilleures utilisées comme aromatisant dans les aliments cuits.
-les bulbilles ont une saveur d'ail doux et donnent un bon arôme aux salades et aliments cuits ; bien que produits abondamment, ils sont assez fastidieux à utiliser car ils sont petits ; ils peuvent également être picklés.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Allium ascalonicum , Échalote

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes), ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Allium bolanderi ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium caeruleum , Ail azuré

$1$1

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium campanulatum ,
$1$1

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium canadense , Ail du canada

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium carinatum , Ail caréné

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium cernuum , Ail penché

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium chinense , Oignon d'Orient (tp* de "Oriental onion")

$1$1

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe]) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium commutatum ,
$1$1

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium cristophii ,
$1$1

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium fistulosum , Ciboule

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture, feuille (feuilles : crues ou cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe} ; et/ou condiment aromatique comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium flavum , Ail jaune

$1$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium giganteum , Ail géant de l'Himalaya

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium ledebourianum , Ciboulette géante de sibérie

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium lusitanicum , Ciboule de Saint Jacques

$1$1

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium macleanii ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium moly , Ail d'Espagne

$1$1

Note : ****

Détails : -bulbe - cru ou cuit ; un goût d'ail doux agréable ; tranché il fait une très bonne addition aux salades et peut également être utilisé comme aromatisant dans les aliments cuits ; les bulbes mesurent environ 25mm de diamètre ;
-feuilles


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium neapolitanum , Ail blanc

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/oucondiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium obliquum , Ail à feuilles torsadées

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium oschaninii , Échalote grise

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment et/ou condiment aromatique]) et feuille (feuilles : crues ou cuites [nourriture {ex. : comme potherbe}/aliment et/ou condiment aromatique comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium paniculatum , Ail en panicule

$1

Détails : Feuilles. Les feuilles sont utilisées avant la floraison ; elles sont utilisées pour aromatiser les fromages végétaux. Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium paradoxum , Ail paradoxal

$1$1$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fleurs ; feuilles ; racine.
Utilisations comestibles :

-bulbe - cru ou cuit ; le bulbe, plutôt petit, mesure jusqu'à 10 mm de diamètre, il a une saveur douce d'ail et peut être utilisé comme aromatisant dans les salades et les aliments cuits ; il est récolté en début de l'été, lorsque la plante cesse de pousser, et stocké pendant au moins six mois ;
-feuilles - crues ou cuites ; un substitut de poireau ; les feuilles sont disponibles à partir de la fin de l'automne jusqu'au printemps, elles sont agréables dans les salades quand elles sont jeunes, ou cuites comme légume ou aromatisant à mesure qu'elles vieillissent ; les feuilles ont une saveur plus douce et plus délicate que les oignons ;
-fleurs - brutes/crues ; juteuses avec une saveur douce d'ail, elles font une garniture savoureuse et décorative sur les salades.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium polyanthum , Poireau des vignes

$1$1

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium porum , Poireau

$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes ; et graines germées (très jeunes pousses) crues [nourriture/aliment : salade) comestibles.(1*)



fleurs, feuilles, racines.
-bulbes - crus ou cuits ; les petits bulbes peuvent varier considérablement en taille de 2 à 6cm, ils ont une assez forte saveur allant du poireaux à l'ail et sont bons comme aromatisant dans les aliments cuits ; les bulbes de cultivars sélectionnés sont très gros avec un goût d'ail doux ;
-feuilles - crues ou cuites (ex. : comme potherbe) ; une saveur agréable d'ail moyenne à forte ; elles sont disponibles à partir de la fin de l'automne jusqu'au printemps bien qu'elles peuvent devenir assez dures et fibreuses à mesure qu'elles vieillissent ;
-fleurs - crues/brutes ; une saveur semblable aux feuilles mais elles ont une texture un peu sèche et sont meilleures utilisées comme aromatisant dans les aliments cuits.
-les bulbilles ont une saveur d'ail doux et donnent un bon arôme aux salades et aliments cuits ; bien que produits abondamment, ils sont assez fastidieux à utiliser car ils sont petits ; ils peuvent également être picklés.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium ramosum , Ail à fleurs comestibles

$1$1$1

Note : ****

Détails : Les feuilles sont consommées crues ou utilisées pour aromatiser les autres aliments. Les Chinois mangent la plante entière à l'état cru. Elle fleurit au mois d'août, et, à cette époque de l'année, on en vend aux marchés les fleurs coupées, qu'ils mangent également. Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium roseum , Ail rose

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium rotundum , Ail arrondi

$1

Détails : Bulbes et feuilles consommés cuits, comme aliment (ex. comme potherbe) et/ou condiment.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium rubellum ,
$1

Note : ***

Détails : Produit des bulbes plus fortement piquants que ceux des Oignons ordinaires. Le capitaine Pogson les considère comme sudorifiques. Ses feuilles forment, dit-on, un bon condiment. Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium sativum , Ail
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Un des condiments majeurs.


Précautions

(1*)Il y a eu des cas d'intoxication provoqués par la consommation, en grande quantité et par certains mammifères, de cette espèce ; les chiens semblent particulièrement sensibles ; évitez avec des anticoagulants ; l'allaitement peut aggraver les coliques du bébé ; évitez plusieurs semaines avant la chirurgie ; mauvaise haleine !!µ{{{5(+)µ. Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : L'ail a une très longue histoire d'utilisation populaire dans un large éventail de maladies, en particulier des affections telles que la teigne, le Candida et la vaginite où ses propriétés fongicides, antiseptiques, toniques et parasiticides se sont avérées bénéfiques [218]. La plante produit des effets inhibiteurs sur les germes à Gram négatif du groupe typhoïde-paratyphoïde-entérite, en effet elle possède des propriétés germicides exceptionnelles [240] et peut tenir la dysenterie amibienne à distance [244]. Il aurait également une activité anticancéreuse [218]. Il a également été démontré que l'ail aide à la désintoxication du saturnisme chronique [244]. Il a été démontré que l'utilisation quotidienne de l'ail dans l'alimentation a un effet très bénéfique sur le corps, en particulier le système sanguin et le c?ur. Par exemple, des études démographiques suggèrent que l'ail est responsable de la faible incidence de l'artériosclérose dans les régions d'Italie et d'Espagne où la consommation de l'ampoule est importante [222]. Des recherches récentes ont également indiqué que l'ail réduit le métabolisme du glucose chez les diabétiques, ralentit le développement de l'artériosclérose et diminue le risque de nouvelles crises cardiaques chez les patients infarctus du myocarde [238, 254]. En externe, le jus exprimé est un excellent antiseptique pour traiter les plaies [244]. Le bulbe frais est beaucoup plus efficace en médecine que les bulbes stockés, un stockage prolongé réduit considérablement l'action antibactérienne [244]. Le bulbe est dit anthelminthique, antiasthmatique, anticholestérolémique, antiseptique, antispasmodique, cholagogue, diaphorétique, diurétique, expectorant, fébrifuge, stimulant, piqûres, estomacique, tonique, vasodilatateur [4, 9, 14, 21, 46, 165].

Allium schoenoprasum , Ciboulette

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Condiment de grande importance.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium scorodoprasum , Rocambole

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Condiment de grande importance..


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium senescens , Ail des montagnes

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium sphaerocephalon , Ail à tête ronde

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Les feuilles sont hachées comme condiment dans les salades, avec du fromage blanc, etc... (Printemps-Automne). On les emploie de préférence crues pour conserver leur arôme délicat. Les fleurs peuvent également s'utiliser (Eté).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium thunbergii ,
$1$1$1

Note : ***

Détails : Fleurs, feuilles, racines, bulbes.
-les jeunes plants et feuilles sont consommés crus ; ils sont également utilisés dans les soupes et utilisés comme herbe potagère (potherbe).
-les bulbes sont picklés (marinés dans du vinaigre).
Bulbes et feuilles consommés crus ou cuits, comme aliment et/ou condiment.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium tricoccum , Ail des bois

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Plante consommée localement.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium triquetrum , Ail à trois angles

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium tuberosum , Ciboule de chine

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium victorialis , Ail de la sainte-victoire

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture : légume ; et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium vineale , Ail des vignes

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Plante consommée localement.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium x proliferum catawissa , Oignon de Catawissa
catawissa
$1$1

Détails : Racine (bulbes (dont bulbilles aérien) : crus ou cuits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes) comestibles.(1*)



L'oignon Catawissa est considéré comme une variété.


Précautions

ATTENTION : risque de confusion entre certaines espèces (notamment l'ail des ours [Allium ursinum]) et le muguet (Convallaria majalis) ou la colchique (Colchium autumnale) qui sont tous les 2 très toxiquesµ{{{~~1µ.
(1*)La plante entière contiendrait des alcaloïdes, toxiques à fortes dosesµ{{{27(+x)µ ; il y a eu des cas d'intoxication causée par la consommation, en grandes quantités et par certains mammifères, de cette plante ; les chiens semblent être particulièrement sensiblesµ{{{5(+)µ.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Allium x proliferum , Oignon rocambole

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes (dont bulbilles aériens) : crus ou cuits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



L'oignon Catawissa est considéré comme une variété.


Précautions

ATTENTION : risque de confusion entre certaines espèces (notamment l'ail des ours [Allium ursinum]) et le muguet (Convallaria majalis) ou la colchique (Colchium autumnale) qui sont tous les 2 très toxiquesµ{{{~~1µ.
(1*)La plante entière contiendrait des alcaloïdes, toxiques à fortes dosesµ{{{27(+x)µ ; il y a eu des cas d'intoxication causée par la consommation, en grandes quantités et par certains mammifères, de cette plante ; les chiens semblent être particulièrement sensiblesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Aloe , Aloès

Détails : Feuille (feuilles : confites [nourriture/alimentation : pickle ; et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant)]) comestibles.(1*)


Précautions

Pris par la bouche, l'aloès peut causer des crampes douloureuses dans le tractus gastro-intestinal et des diarrhées (réduire la dose). Des éruptions cutanées se présentent avec l'utilisation à long terme. Rares effets indésirables sont sur ??le rythme cardiaque, des lésions rénales et de l'oedème. L'utilisation à long terme peut entraîner une perte d'électrolytes (en particulier le potassium) et peut augmenter l'effet de médicaments qui agissent à cet effet sur ??le coeur (par exemple digoxine)µ{{{5(+)µ.

Aloe ferox , Aloès du cap
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5/-6°C au sec, zone 9-11

$1

Note : **

Détails : Fleur (extrait fleurs : nectar) et feuille (feuilles : cuites [légume] ou confites [assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant)]) comestibles.(1*)



Les feuilles sont trempées et cuites comme légume (ex. : comme potherbe) ou conservés dans du sirop parfumé au gingembre, au jus de citron et aux très jeunes pousses de figuier.


Précautions

(1*) La sève des espèces du genre Aloe contient des anthraquinones ; ces composés ont plusieurs actions médicinales bénéfiques, notamment en tant que laxatif, et de nombreuses espèces d'Aloe sont ainsi employées en médecine traditionnelle ; bien que sans danger à petites doses et pendant de courtes périodes, les anthraquinones présentent des problèmes potentiels si elles sont utilisées en excès ; ceux-ci incluent la congestion et l'irritation des organes pelviens ; l'utilisation à long terme de laxatifs anthraquinoniques peut également jouer un rôle dans le développement du cancer colorectal car ils ont un potentiel génotoxique et un potentiel tumorigèneµ{{{5(+)µ. Voir genre Aloe pour les précautions à prendre (possible toxicité de la sève à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : En Afrique australe, l'exsudat épaissi de feuilles rouges, appelé «aloès du Cap», est utilisé comme purgatif en médecine humaine et vétérinaire et un exsudat frais est appliqué en cas d'ophtalmie et de syphilis [295, 299]. Il est également utilisé dans le traitement de l'arthrite [295]. Le gel du c?ur des feuilles a une utilisation similaire au gel des feuilles d'Aloe vera, et est utilisé pour traiter les affections cutanées (brûlures, plaies, écorchures, irritations), et est appliqué en cataplasme sur les contusions ou en réfrigérant général [299]. Il est en outre utilisé comme nettoyant capillaire pour favoriser la pousse des cheveux et contre les pellicules [299]. Les constituants distinctifs des feuilles d'Aloe sont des composés phénoliques, notamment des dérivés de chromone, d'anthraquinone ou d'anthrone. Certains de ces composés se trouvent dans de nombreuses espèces, tandis que d'autres ne sont présents que dans quelques-unes [299].

Aloe vera , Aloe vera
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 9-11

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles : cuites [nourriture/aliment de famine (aide alimentaire d'urgence) très amer] ; extrait feuilles : sève (gel mucilagineux|) [base (ingrédient) nourriture/aliment : gelées ; boissons/breuvages (complément alimentaire pour régime naturel, parfois mélangé à d'autres jus de fruits et extrait d'herbes) ; base boissons/breuvages (ingrédient) : jus ; et assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant) (saveur amère, pour boissons/breuvages et bonbons)]) et fruit (graines) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Pris par la bouche, l'aloès peut causer des crampes douloureuses dans le tractus gastro-intestinal et des diarrhées (réduire la dose) ; des éruptions cutanées se présentent avec l'utilisation à long terme ; rares effets indésirables au niveau du rythme cardiaque, des lésions rénales et de l'oedème ; l'utilisation à long terme peut entraîner une perte d'électrolytes (en particulier le potassium) et peut augmenter l'effet de médicaments qui agissent à cet effet sur le coeur (par exemple digoxine)µ{{{5(+)µ. La sève des espèces du genre Aloe contient des anthraquinones ; ces composés ont plusieurs actions médicinales bénéfiques, notamment en tant que laxatif, et de nombreuses espèces d'Aloe sont ainsi employées en médecine traditionnelle ; bien que sans danger à petites doses et pendant de courtes périodes, les anthraquinones présentent des problèmes potentiels si elles sont utilisées en excès ; ceux-ci incluent la congestion et l'irritation des organes pelviens ; l'utilisation à long terme de laxatifs anthraquinoniques peut également jouer un rôle dans le développement du cancer colorectal car ils ont un potentiel génotoxique et un potentiel tumorigèneµ{{{5(+)µ. Voir genre Aloe pour les précautions à prendre (possible toxicité de la sève à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : L'Aloe vera est une préparation à base de plantes assez connue avec une longue histoire d'utilisation. Il est largement utilisé dans la pratique moderne des plantes médicinales et est souvent disponible dans les préparations à base de plantes brevetées [K]. Il a deux types distincts d'utilisation médicinale. Le gel transparent contenu dans la feuille constitue un excellent traitement pour les plaies, brûlures et autres troubles cutanés, plaçant une couche protectrice sur la zone touchée, accélérant le taux de guérison et réduisant le risque d'infection [254] [K]. Cette action est en partie due à la présence d'aloectine B, qui stimule le système immunitaire [254]. Pour obtenir ce gel, les feuilles peuvent être coupées en deux sur leur longueur et la pulpe interne frottée sur la zone de peau affectée [K]. Cela a un effet apaisant immédiat sur toutes sortes de brûlures et autres problèmes de peau [K]. La deuxième utilisation provient de la sève jaune à la base de la feuille. Les feuilles sont coupées transversalement à leur base et le liquide qui s'échappe de cette coupe est séché [4]. Il est appelé aloès amer et contient des anthraquinones qui sont un stimulant digestif utile et un laxatif puissant [254]. Lorsque les plantes sont cultivées en pots, la teneur en anthraquinone est considérablement réduite [254]. La plante est emménagogue, émolliente, laxative, purgative, stimulante, gastrique, tonique, vermifuge et vulnéraire [4, 21, 46, 57, 61, 165, 176]. Les extraits de la plante ont une activité antibactérienne [218]. Outre son utilisation externe sur la peau, l'aloe vera (généralement les aloès amers) est également pris en interne dans le traitement de la constipation chronique, du manque d'appétit, des problèmes digestifs, etc. [238]. Il ne doit pas être administré aux femmes enceintes ou aux personnes atteintes d'hémorroïdes ou du syndrome du côlon irritable [238, 243]. La plante est fortement purgative, il faut donc faire très attention au dosage [238]. La plante est utilisée pour tester s'il y a du sang dans les selles [61]. Cette plante a une histoire populaire de traitement en cas de cancer [218]. Les monographies allemandes de la Commission E, un guide thérapeutique de la phytothérapie approuvent l'Aloe vera pour la constipation (voir [302] pour les critiques de la commission E). En médecine chinoise, il est utilisé pour les maladies fongiques. En médecine indienne, il est utilisé pour les tumeurs de l'estomac, la constipation, les coliques, les maladies de la peau, l'aménorrhée, les infestations de vers et les infections [301]. Constituants chimiques: ** Acides aminés: ** Isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, valine ** Anthraquinones: ** Aloe-émodine, acide aloétique, aloïne, anthracène, anthranol, barbaloïne, acide chryscophanoïque, émodine, ester d'acide cinnamique, d'huile éthérée, d'isobarbaloïne,

Aloysia citriodora , Verveine odorante

$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuille [base boissons : tisanes {infusion} ; ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique|/aromatisant) pour liqueurs et tisanes]) comestible.



Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Aloysia gratissima , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12/-12,5°C

$1

Détails : Feuille (feuille [base boissons/breuvages : tisanes ; et assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant)µ {{{64µ]) comestible.



Plante importante dans l'industrie du maté.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aloysia polystachya , Verveine menthe

$1

Détails : Feuille (feuille [base boissons/breuvages : tisanes ; et assaisonnement {aromate / condiment aromatique/aromatisant : utilisé en association avec le maté}]) comestible.



Plante importante dans l'industrie du maté.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Alpinia caerulea , Gingembre d'ornement
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 9

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant)]) comestible.



Plante utilisée localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Alpinia officinarum , Petit galanga

$1

Note : ***

Détails : Racine (rhizomes séchés [assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant) et épice])comestible.



Plante cultivée en Chine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amelanchier stolonifera , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34,5°C

$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fruits.
Utilisations comestibles :

-fruit comestibles - cru ou cuit ; sucré et juteux avec une bonne saveur qui a un soupçon de pomme ; la plante produit généralement très bien en Grande-Bretagne et les fruits bien aromatisés font penser qu'ils ont un excellent potentiel comme culture commerciale5{{{(K)µ ; le fruit est riche en fer et cuivre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ammi majus , Ammi élevé

$1$1

Note : *

Détails : Graines - épice, tiges. Les graines sont utilisées comme épice ou aromatisant.
Les jeunes tiges sont consommées bouillies, frites ou crues en salade.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Ammi visnaga ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles - crues ; mâchées pour leur agréable saveur aromatique.


Précautions

On dit que le contact de la peau avec la sève provoque une photo-sensibilité et / ou une dermatite chez certaines personnes ; à éviter pendant la grossesse et l'allaitement ; évitez si vous prenez de la warfarine ou tout autre médicament anticoagulant ; une utilisation prolongée peut entraîner : constipation, perte d'appétit, maux de tête, vertiges, nausées et vomissementsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : Visnaga est un relaxant musculaire efficace et a été utilisé pendant des siècles pour soulager la douleur atroce des calculs rénaux [254]. La recherche moderne a confirmé la validité de cette utilisation traditionnelle [254]. Visnagin contient de la khelline, à partir de laquelle des médicaments pharmaceutiques particulièrement sûrs pour le traitement de l'asthme ont été fabriqués [254]. Les graines sont diurétiques et lithontripiques [46]. Ils contiennent une huile grasse qui comprend la substance «khellin». Cela s'est avéré bénéfique dans le traitement de l'asthme [238]. Prises en interne, les graines ont une action fortement antispasmodique sur les petits muscles bronchiques [254], elles dilatent également les vaisseaux bronchiques, urinaires et sanguins sans affecter la pression artérielle [238]. L'effet dure environ 6 heures et la plante n'a pratiquement aucun effet secondaire [254]. Les graines sont utilisées dans le traitement de l'asthme, de l'angine de poitrine, artériosclérose coronaire et calculs rénaux [238]. En relaxant les muscles de l'urètre, le visnaga réduit la douleur causée par les calculs rénaux piégés et aide à soulager les calculs dans la vessie [254]. Les graines sont récoltées à la fin de l'été avant d'avoir complètement mûri et sont séchées pour une utilisation ultérieure [254].

Amomum aromaticum ,
$1

Détails : Graines - épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amomum blumeanum ,
$1

Détails : Graines - épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amomum compactum , Cardamome naine
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15?

$1

Détails : Fruit (fruits (capsules et graines) [assaisonnement : aromate (condiment aromatique) et épice]) comestible.



Substitut (parfois plus apprécié) de cardamome, à saveur poivrée de gingembre, utilisé comme épice aromatique chaude.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amomum gracile ,
$1

Détails : Graines - épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amomum lappaceum ,
$1

Détails : Graines - épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amomum maximum , Cardamome de Java

$1

Détails : Fruit (fruis frais crus [nourriture/aliment] ; capsules et graines [assaisonnement : aromate (condiment aromatique) et épice]) comestibles.



Epice cultivé à Java.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amomum ochreum ,
$1

Détails : Graines - épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amomum stenocarpum ,
$1

Détails : Graines - épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amomum subulatum , Cardamome brune

$1

Détails : Fruit (fruits mûrs crus [nourriture/aliment] ; graines [assaisonnement : aromate (condiment aromatique) et épice]) comestible.



Plante utilisée localement. C'est également un ubstitut de cardamome.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amomum testaceum ,
$1

Détails : Graines - épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amomum tomrey ,
$1

Détails : Graines - épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amomum uliginosum ,
$1

Détails : Fruits - épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amomum villosum , Cardamome médicinale

$1

Détails : Fruit (graines [assaisonnement : aromate (condiment aromatique) et épice]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amomum xanthophlebium ,
$1

Détails : Fleurs - épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amorpha canescens ,
$1

Note : **

Détails : Feuilles - épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amorpha fruticosa ,
$1

Note : *

Détails : Fruits - épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Anacyclus pyrethrum ,
$1

Détails : Feuilles - aromatisantes


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Anamirta cocculus ,
$1

Détails : Fruits - aromatisants.


Précautions

cf. consommation
Anaphalis margaritacea , Immortelle d'argent

$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes feuilles cuites {ex. : comme potherbe}) comestible.



Sans être pour autant toxique, la plante n'est tout de même pas reconnue comme comestible, par tout le monde (ex : Gregory L. Tilford, via "Edible and Medicinal Plants of the West"). Selon l'apprenti druide (cf. lien) : "les fleurs peuvent être infusées et être bues en tisane, ou peuvent servir à aromatiser un pain ou un gâteau".


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Ancistrocladus tectorius ,
$1

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Anemopsis californica , Anemopsis de californie

$1$1

Note : **

Détails : Racine (racines crues ou cuites [nourriture/aliment et ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique) et/ou condiment piquant]) et fruits (graines broyées [nourriture/aliment : pseudo-céréale secondaire {farine : pain ; bouillie}]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Anethum graveolens , Aneth

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et pousses (plante) fraîches [assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) et fruit (graines [idem feuilles]) comestibles.



Plante cultivée dans de nombreux pays


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Anethum sowa ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, légume.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-l'huile extraite par hydrodistillation est utilisée dans les pickles et les aliments transformés/préparés ;
-les graines sont utilisées dans les currys ;
-les feuilles sont utilisées pour aromatiser le riz et les soupes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Angelica archangelica , Angélique

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement : aromate (condiment aromatique) {pour poissons}] ; pétioles (pédoncules foliaires) jeunes [nourriture/aliment : confit {au sucre}] ; jeunes pousses crues ou cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) et racine (racines [base boissons/breuvages : distillé(e)s {Bénédictine, Chartreuse}]) comestibles.


Précautions

(1*)ATTENTION : tous les membres de ce genre contiennent des furocoumarines, qui augmentent la sensibilité de la peau aux rayons du soleil et peut provoquer une dermatiteµ{{{5(+)µ.

Risques de confusion entre les ombelles de l'angélique et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs feuilles sont toutefois suffisamment différentes pour les identifier. A employer modérément ; utilisation défendue aux diabétiquesµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Angelica atropurpurea , Angélique à tige pourpre

$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes pousses crues ou cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}] ; jeunes pétioles (pédoncules foliaires) [nourriture/aliment : confit {au sucre}] ; feuilles [assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant)]) comestible.


Précautions

(1*)ATTENTION : tous les membres de ce genre contiennent des furocoumarines, qui augmentent la sensibilité de la peau aux rayons du soleil et peut provoquer une dermatiteµ{{{5(+)µ.

Risques de confusion entre les ombelles de l'angélique des bois et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs feuilles sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Angelica sylvestris , Angélique des bois
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-9 (en milieu humide)

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont pousses et tiges, jeunes et/ou tendres (avant floraison de préférence) : fraîches [crues et/ou aromatisantes] ou séchées [confites]), fleur (aromatisantes [desserts et boissons] ; boutons [crus ou confits]), racine (fraîches [crues et/ou aromatisantes (dont liqueurs)] ou séchées [confites]) et fruit (graines : aromatisants [dont pain, viandes et tisanes]) comestibles.


Précautions

(1*)ATTENTION : tous les membres de ce genre contiennent des furocoumarines, qui augmentent la sensibilité de la peau aux rayons du soleil et peut provoquer une dermatiteµ{{{5(+)µ.

Risques de confusion entre les ombelles de l'angélique des bois et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs feuilles sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{1µ

Note médicinale : **

Aniba rosaeodora , Bois de rose

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : bois - huile.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : le bois produit/donne une huile essentielle à savoir l'huile de Bois de rose ("rosewood") ; celle-ci l est utilisée pour aromatiser pâtisseries, bonbons, produits laitiers glacés, et la gomme à mâcher.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Annona liebmanniana ,
$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ; délicieux et aromatique, il est préférable de le consommer fraichement cueilli ; saveur crémeuse de banane-ananas ; saveur agréable, plus riche que celle du corossol (A. muricata) et qui rappelle celle de la sapote blanche (Casimiroa edulis) ; on dit que c'est l'un des fruits les plus savoureux et les plus rafraîchissants du genre ; le fruit mesure 8 à 10 cm de diamètre, mais les graines sont très grosses, jusqu'à 2 cm de long.


Précautions

(1*) Les graines, comme celles de toutes les espèces du genre Annona, sont toxiques et il faut prendre soin de les retirer de la pulpe avant qu'elle ne soit mécaniquement mélangée (mixée)µ{{{67µ.

Anthemis cotula , Anthémis fétide (traduction du latin "Anthemis foe

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles séchées [assaisonnement : aromate (condiment, de manière similaire à la camomille}]]) et fleur (fleurs : idem feuilles comestible.(1*)



Feuilles - aromatisantes ; la plante est utilisée comme aromatisant au Pérou. La tisane a une structure similaire à celle de la camomille, bien que l'effet médicinal soit plus faible ; l'odeur n'est pas très agréable et elle n'est pas couramment utilisée.


Précautions

(1*)La prudence est recommandée, car il y a quelques rapports de toxicité : la plante entière contient un jus âcre ; la manipulation et/ou l'ingestion de la plante peut (peuvent) provoquer des allergies chez certaines personnesµ{{{5(57?,+)µ.

Note médicinale : **

Anthriscus cerefolium , Cerfeuil

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : salade ; et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) et racine comestible.(1*)



Plante consommée localement.


Précautions

(1*) Toxicité potentielle de la plante entièreµ{{{27(+x)µ, probablement dûe à la présence de furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles ; voir toxine et genre Anthriscus, pour plus d'informations. ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de cerfeuil, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ;
leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifieµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Anthriscus sylvestris , Anthrisque sauvage

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pointes et tiges : crues {ex. : comme potherbe} et/ou aromatisantes), fleur (bourgeons : aromatisants ou confits), racine jeunes et/ou tendres : crues et/ou aromatisantes) et fruit (graines : aromatisantes ; dont germes) comestibles.(1µ*)


Précautions

(1*) Toxicité potentielle de la plante entière, en particulier les racinesµ{{{27(+x)µ, probablement dûe à la présence de furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles ; voir toxine et genre Anthriscus, pour plus d'informations. Certains sites internet font également allusion à une lignane antimitotique, pour expliquer la tocicité de la racine, mais les données et références sont insuffisantes. ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de l'anthrisque sauvage, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ;
leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ1µ.

Note médicinale : *

Apium graveolens , Céleri
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-10

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles crues ou cuites [nourriture/aliment {ex. : comme potherbe}]), fruit (graines [assaisonnement : condiment]) et racine (racines crues ou cuites [nourriture/aliment : légume]) comestibles. (1*)



Plante très cultivée comme potagère ; nombreux cultivars. Le bas de la tige est également utilisé pour réaliser du sel de céleri (substitut du sel).


Précautions

(1*) Les feuilles, dans les sols fertiles, accumulent dangereusement les nitratesµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Apium prostratum , Céleri marin

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles crues ou cuites [nourriture/aliment {ex. : comme potherbe}]), fruit (graines [assaisonnement : condiment ]) et racine (racines crues ou cuites [nourriture/aliment : légume]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aralia cordata , Aralia du Japon
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5

$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes pousses (turions [nourriture/aliment : légume]) comestible.



« On en récolte les jeunes pousses au printemps, à l'état sauvage, et on les mange cuites comme nous mangeons les Céleris et les Cardons. C'est très fort et très mauvais, comme l'est, du reste, le Céleri non blanchi; mais l'Oudô, cultivé et blanchi sous des feuilles ou de la litière, est très bon, et il s'en fait au printemps une assez grande consommation. » Nous avons étiolé la plante, et les pousses obtenues avaient l'aspect d'Asperges de moyenne grosseur; elles étaient blanches, très appétissantes. Malheureusement, la dégustation ne leur a pas été favorable ; nous leur avons trouvé une saveur de térébenthine, faible il est vrai, mais cependant trop accentuée pour que ce légume puisse être adopté en Europe. Cet échec est d'autant plus regrettable que la plante est très productive et viendrait pour ainsi dire sans soins dans nos jardins.
Les jeunes feuilles hachées et cuites nous ont donné un légume aromatique.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Archidendron fagifolium ,
$1

Détails : Graines - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Archidendron jiringa , Jengkol

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines immatures crues [nourriture/aliment, ou confites puis frites [nourriture/aliment, légume]) comestibles.



Gousses - aromatisantes ; les graines sont très appréciées en Thaïlande, en Indonésie et en Malaisie.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Archidendron microcarpum ,
$1

Détails : Gousses - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aristolochia serpentaria ,
$1

Détails : Racine - aromatisante


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Armoracia rusticana , Raifort

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (racines fraîches crues ou cuites [nourriture/aliment et/ou assaisonnement, feuille (jeunes feuilles crues ou cuites [nourriture/aliment et/ou assaisonnement, fleur (fleurs [accompagnement : garniture (décoration) ; et assaisonnement : condiment piquant]) et fruit (graines germées) comestibles.(1*)



Racine crue (brute) ; condiment important localement. Feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

La plante entière présente une certaine toxicité due à des glycosidesµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Arnica montana , Arnica

$1

Détails : Fleur (fleurs [assaisonnement : épice et aromate (condiment aromatique/aromatisant) pour liqueurs et amers]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante entière est toxique et mortelle en grandes quantités ; les extraits alcooliques d'arnica peuvent provoquer des effets toxiques sur le coeur et augmenter la pression artérielleµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Artemisia abrotanum , Aurone

$1

Note : *

Détails : Feuilles (jeunes pousses et feuilles [assaisonnement : aromate (condiment aromatique) {pour bière, gateaux/cakes, salades et vinaigres} et base boissons/breuvages : tisanes (thé) (infusion)]) comestible.



Feuilles - thé ; feuilles, utilisées localement en petites quantités, ont une saveur amère citronnée.


Précautions

Bien qu'aucun cas de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, le contact cutané avec certains membres de ce genre peut causer une dermatite ou d'autres réactions allergiques chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Artemisia absinthium , Absinthe

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {liqueurs} et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant{{{~) pour alcools et huile de table{{{~~1]) partiellement/modérément à très partiellement/modérément comestible.(1*)



Feuilles - aromatisantes ; plante à boisson de grande importance ; cultivée.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante (dont les feuilles) est toxique : elle provoque des maux de têtes à forte dose1, et peut devenir très dangereuse/nocive/néfaste1 selon l'usage (à dose encore plus forte et/ou répétée) et l'état de santé de la personne ; cf. "Known Hazards" (risques connus) sur Pfaf5 ;
il est donc fortement recommandé de ne l'utiliser qu'en petites et même très petites quantitésµ{{{~~1µ, et uniquement dans le but de réaliser des boissons/breuvages aromatisé(e)sµ{{{(dp*)%. Mêmes risques et précautions à prendre que pour l'armoise annuelle ? (qp*)

Note médicinale : ***

Artemisia afra , Armoise africaine

$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {liqueurs} et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique) pour alcools et huile de table]) comestible.(1*)



Feuilles - aromatisantes ; plante utilisée localement en place d'Artemisia absinthium L..


Précautions

(1*)Mêmes risques et précautions à prendre que pour l'absinthe et/ou l'armoise annuelle ? (qp*) Toujours est-il que nous recommandons fortement de ne l'utiliser qu'en petites et même très petites quantités, et uniquement dans le but de réaliser des boissons/breuvages aromatisé(e)sµ{{{(dp*)µ.

Artemisia annua , Armoise annuelle

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {liqueurs} et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant) pour alcools {ex. : vermouth} et huile de table]) comestible.(1*)



Feuilles - aromatisantes ; aujourd'hui, au centre de la Chine, en particulier la province du Hubei, les tiges/pousses de cette armoise sont utilisées comme aliment, sous forme de salade ; le produit final, littéralement appelé «armoise fraichement mélangée", est une salade légèrement amère, avec des notes fortement acides de vinaigre de riz épicé, utilisée comme une marinade ; celle-ci est considérée comme un mets de choix et est généralement plus chère, à l'achat, que la viande{{{WIKIPÉDIA Anglais et Néerlandais (absence de références). Les feuilles et les sommités sont utilisées en cuisine comme soupe/potage aux légumes{{{WIKIPÉDIA Vietnamien µ%{{{Listes d'espèces végétales au Vietnam, livre en Vietnamien, volume 3, page 351, par Nguyen Tien, ed. 2005)(à vérifier (rp*))µ%.


Précautions

(1*)Mêmes risques et précautions à prendre que pour l'absinthe ? (qp*) Toujours est-il que nous recommandons fortement de ne l'utiliser qu'en petites et même très petites quantités, et uniquement dans le but de réaliser des boissons/breuvages aromatisé(e)sµ{{{(dp*)µ. Le contact cutané avec la plante peut causer une dermatite ou d'autres réactions allergiques chez certaines personnes ; le pollen est extrêmement allergisanteµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Artemisia apiacea ,
$1

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia campestris , Armoise champêtre

$1


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Bourgogneµ{{{TBµ.(1*)Mêmes risques et précautions à prendre que pour l'absinthe et/ou l'armoise annuelle ? (qp*) Toujours est-il que nous recommandons fortement de ne l'utiliser qu'en petites et même très petites quantités, et uniquement dans le but de réaliser des boissons/breuvages aromatisé(e)sµ{{{(dp*)µ. Bien qu'aucun cas de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, le contact cutané avec certains membres de ce genre peut causer une dermatite ou d'autres réactions allergiques chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Artemisia capillaris ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Artemisia dracunculoides ,
$1

Note : **

Détails : Graines - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Artemisia dracunculus , Estragon

$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles crues (fraîches ou séchées) [assaisonnement : aromate (condiment aromatique) {pour soupes, sauces27(+)µ, vinaigres, etc...}] ; jeunes pousses cuites [nourriture/aliment : harbe/plante potagère (légume feuille/vert)]) comestible.



Feuilles séchées ; condiment important ; couramment utilisé dans de nombreuses recettes traditionnelles. Sa saveur, très agréable, est assez proche de la réglisse, et son arôme est excellent dans les salades. L'estragon est également particulièrement apprécié en raison de son effet bénéfique sur la digestion et est donc souvent utilisé avec des aliments gras. Une huile essentielle de feuilles est utilisée comme substance aromatisante.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucun cas de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, le contact cutané avec certains membres de ce genre peut causer une dermatite ou d'autres réactions allergiques chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Artemisia feddei ,
$1

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia frigida ,
$1

Note : **

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Artemisia genipi ,
$1

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia glacialis ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Artemisia gmelinii ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Artemisia herba-alba , Armoise herbe blanche

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Plante rarement utilisée ; c'est l'armoise de la Bible.


Précautions

(1*)Mêmes risques et précautions à prendre que pour l'absinthe et/ou l'armoise annuelle ? (qp*) Toujours est-il que nous recommandons fortement de ne l'utiliser qu'en petites et même très petites quantités, et uniquement dans le but de réaliser des boissons/breuvages aromatisé(e)sµ{{{(dp*)µ. Bien qu'aucun cas de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, le contact cutané avec certains membres de ce genre peut causer une dermatite ou d'autres réactions allergiques chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Artemisia indica ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Artemisia iwayomoei ,
$1

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia japonica ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Artemisia judaica ,
$1

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia keiskiana ,
$1

Note : **

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Artemisia lactiflora , Armoise blanche de chine

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles, plante (partie herbacée) [assaisonnement : épice et aromate (condiment aromatique]) comestible.(1*)



Feuilles - aromatisantes. Juste 2 ou 3 feuilles sont cuites en soupe.


Précautions

(1*)Mêmes risques et précautions à prendre que pour l'absinthe et/ou l'armoise annuelle ? (qp*) Probablement, carµ{{{(dp*)µ : "la plante peut être toxique à fortes doses et le contact cutané peut causer une dermatite chez certaines personnes"µ{{{5(+)µ. Toujours est-il que nous recommandons fortement de ne l'utiliser qu'en petites et même très petites quantités, et uniquement dans le but de réaliser des boissons/breuvages aromatisé(e)sµ{{{(dp*)µ.

Artemisia ludoviciana ,
$1

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia maritima , Armoise maritime

$1

Note : *

Détails : Feuilles - aromatisant. Elle a été utilisée pour faire un confit / une conserve avec du sucre ; elle a été utilisée pour aromatiser.


Précautions

ATTENTION : les notes qui suivent sont d'un rapport sur l'A. absinthum étroitement lié, elles s'appliquent très probablement également à cette espèce ; la plante est toxique si elle est utilisée en grandes quantités ; même de petites quantités ont été connues causer des troubles nerveux, des convulsions, de l'insomnie ; rien que l'odeur de la plante a été connue causer des maux de tête et de la nervosité chez certaines personnesµ{{{5(+)µ. Plante protégée en Aquitaineµ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Artemisia mongolica ,
$1

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia monophylla ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia montana ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia pallens , Davana

$1$1

Détails : Fleurs - aromatisant, feuilles. Les fleurs sont utilisées pour produire une huile utilisée pour aromatiser les bonbons, gommes à mâcher, boissons et desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia pontica ,
$1

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia princeps ,
$1

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia rubripes ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia scoparia ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Artemisia sibirica ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia sieversiana ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Artemisia stelleriana ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

cf. consommation
Artemisia umbelliformis , Génépi blanc

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles, plante (partie herbacée) [assaisonnement : épice et aromate (condiment aromatique ; et base boissons/breuvages : liqueurs, tisanes (thé) etc...)]) comestible.



Plante souvent utilisée additionnée d'absinthe.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Franceµ{{{TBµ.Bien qu'aucun cas de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, le contact cutané avec certains membres de ce genre peut causer une dermatite ou d'autres réactions allergiques chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Artemisia verlotiorum , Armoise des Frères Verlot

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles, plante (partie herbacée) [assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)Mêmes risques et précautions à prendre que pour l'absinthe et/ou l'armoise annuelle ? (qp*) Toujours est-il que nous recommandons fortement de ne l'utiliser qu'en petites et même très petites quantités, et uniquement dans le but de réaliser des boissons/breuvages aromatisé(e)sµ{{{(dp*)µ.

Artemisia vulgaris , Armoise commune

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (très jeunes, dont pousses : crues [ex. : comme potherbe] et/ou aromatisantes [dont boissons (liqueurs, tisanes)µ1, desserts (beignets)µ32, plats (omelettes, quiches)]) et fleur (inflorescences (dont tiges/ramifications) : cuites [aromatisantes (retirer les tiges avant de servir)]) comestibles.



Feuilles - aromatisantes.(1*)


Précautions

(1*)Mêmes risques et précautions à prendre que pour l'absinthe et/ou l'armoise annuelle ? (qp*) Probablement, carµ{{{(dp*)µ : "la plante peut être toxique à fortes doses et le contact cutané peut causer une dermatite chez certaines personnes". De plus, chez les femmes enceintes, elle peut également stimuler l'utérus à se contracter et provoquer l'avortementµ{{{5(+)µ.Toujours est-il que nous recommandons fortement de ne l'utiliser qu'en petites et même très petites quantités, et uniquement dans le but de réaliser des boissons/breuvages aromatisé(e)s ; et tout usage, par les femmes enceintes, est totalement déconseilléµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Artemisia wrightii ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artocarpus heterophyllus , Jacquier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3/-3,5/-4°C

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits (périanthes) immatures (pulpe et graines) cuits (bouillis) [nourriture/aliment (légume) et/ou assaisonnement {soupes, currys, marinades, conserves, confits, vinaigre, épices}] ou mûrs crus (pulpe) [nourriture/aliment : fruit] ; et graines crues ou cuites (bouillies ou torréfiées/grillées) [nourriture/aliment : chataigne]) comestible.



Fruit - cru (brut) ; plante importante localement ; cultivée. En Inde et au Sri Lanka, le jaque jeune et vert est pelé, coupé et mariné dans la saumure puis ajouté au vinaigre et aux épices. Cuits, il est savouré dans les cuisines de l'Inde, du Sri Lanka, du Bangladesh, de la Malaisie, de l'Indonésie, du Vietnam et du Cambodge.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artocarpus odoratissimus , Marang
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 2/1,5°C

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits jeunes cuits (dans du lait de coco) [nourriture/aliment : légume {pour curry}] ou mûrs (périanthes) crus (frais) ou cuits [nourriture/aliment : fruit, ingrédient gateaux ; et/ou assaisonnement {crème glacée}] ; et graines cuites (bouillies ou torréfiées) [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Fruits consommés localement ; plante cultivée localement. Le périanthe du fruit mûr est sucré, juteux, parfumé et est consommé cru (frais) ou utilisé comme ingrédient dans des gâteaux ; il fait également un excellent arômatisant pour crème glacée. Les graines sont comestibles une fois bouillies ou torréfiées et ont un goût de noisette. Les jeunes fruits sont cuits dans du lait de coco et consommés comme légume pour curry. Une fois ouvert, le périanthe doit être consommé rapidement (en quelques heures), car il perd sa saveur et s'oxyde rapidement.


Précautions

(1*)Les graines sont toxiques cruesµ{{{~~65(+x)µ.

Asarum caudatum ,
$1

Note : ***

Détails : Racine : aromatisant


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Astragalus hamosus , Astragale à hameçon

$1

Note : *

Détails : Gousse. Fruits consommés à l'état immature comme aromate de salade.


Précautions

ATTENTION : de nombreux membres de ce genre contiennent des hétérosides toxiques ; toutes les espèces à gousses comestibles peuvent être distinguées par leur gousse ronde ou ovale qui ressemble un peu à une reine-claude ; un certain nombre d'espèces aussi peuvent accumuler des niveaux toxiques de sélénium lorsqu'elles sont cultivées dans des sols qui sont relativement riches en cet élémentµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Astronia papetaria ,
$1

Détails : feuilles : aromatisantes


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Athamanta sicula , Tinguarra

$1

Note : **

Détails : Racines consommées localement. Donne une racine charnue, rappelant par sa forme celle du Salsifis et ayant une saveur aromatique assez comparable à celle du Panais.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Athamantha cretensis ,
$1

Note : *

Détails : Graines : aromatisantes


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Atropa belladonna , Belladone

Détails : Fruit - épice, toxique. De petites quantités de fruits sont ajoutés à un mélange d'épices maroccain (ras el anout).(1*)


Précautions

ATTENTION : la plante est très toxiqueµ{{{0(+x)µ.Plante protégée en Basse-Normandieµ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

Atuna racemosa ,
$1

Détails : Fruit - aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Azadirachta indica , Margousier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/-5°C zone 9

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits (pulpe) crus ou cuits) [nourriture/aliment : de famine, fleur (fleurs [nourriture/aliment, feuille (feuilles [nourriture/aliment : de famine ou légume vert ; et/ou assaisonnement]) et tronc (extrait (sève) [base boissons/breuvages]) comestibles.(1*)



Le fruit est une drupe ronde, grosse comme une cerise, jaunâtre à maturité ; elle est douceâtre, et, bien qu'elle soit dite toxique par certains, est consommé par les enfants ou utilisée pour fabriquer une boisson alcoolisée. En Inde, des incisions du tronc, près de la base, faites au printemps, est extraite la sève qui est utilisée comme boisson rafraîchissante. Du fruit, une huile amère est extraite, appelée huile de kohombe, laquelle est utilisé en médecine ; celle-ci a besoin d'être raffinée pour être comestible. Les feuilles amères sont utilisées comme herbe potagère (légume vert) en Inde, dans la soupe, ou le curry, avec d'autres légumes ; en Afrique, il semble qu'elles ne soient pas consommées sauf peut-être en période de famine ; le neem africain est apparemment moins acceptable que l'indien. Les fleurs sont utilisées comme condiment en Inde.


Précautions

(1*)Présence d'alcaloïdes, dans les fruits et l'écorce, qui peuvent causer vomissements, diarrhée, excitation, transpiration, dilatation des pupilles, paralysie et asphyxie ; traitement recommandé : laver l'estomac (lavage gastrique)µ{{{189(+x)µ ; il semblerait cependant que les toxines soient absentes de la pulpe [ainsi, les rapports de toxicité seraient liés à l'ingestion du fruit entier et/ou dûs à la confusion avec une autre espèce très proche, Melia azedarach L., laquelle est nettement plus toxique {cf : Couplan et Sturtevant}] ou présents qu'en faibles quantités, contrairement au reste du fruit (et essentiellement les graines qui sont très toxiques, à cause de l'azadirachtine). Il est tout de même recommandé d'en éviter la consommation et/ou au moins de ne pas en abuser, en attendant d'en savoir plusµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

B

Backhousia citriodora , Myrte citronnée

$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement : condiment]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Backhousia myrtifolia , Myrte cannelle

$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) comestible.



Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Barringtonia scortechinii ,
$1

Détails : Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Basella alba , Baselle
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles cuites (bouillies) [nourriture/aliment : légume]) et fruit (fruits [colorant alimentaire]) comestible.



Aux Indes et en Amérique, on la cultive dans les jardins et l'on en mange les feuilles cuites (Brèdes), à la manière des épinards assaisonnées de diverses manières, et surtout épicées et pimentées, ce qu'on appelle alors Calalou-Baselle. Chaque pied peut fournir trois bons plats dans le cours de l'été.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Begonia tuberosa , Bégonia tubéreux

$1

Détails : Feuille (feuilles crues ou cuites [nourriture/aliment]) comestible.



Feuilles - aromatisantes ; consommation locale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bellis perennis , Pâquerette

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles (crues ou cuites) [nourriture/aliment (ex. : comme potherbe) et/ou assaisonnement, fleur (fleurs et bourgeons/boutons : idem feuilles ; dont bourgeons [assaisonnement : condiment {confit au vinaigre : substitut de câpre}]) et fruit (graines crues ou cuites (rôties) ; et germes) comestibles.



La pâquerette est un ingrédient essentiel des salades sauvages et soupes printanières ; feuilles boutons et fleurs entrent ainsi dans la composition de diverses recettes de légumes et de fromages blancs aux herbes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Benincasa hispida , Courge à la cire

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits immatures [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement, feuille et fleur comestibles.



Fruits utilisés en Inde, confits dans du vinaigre, comme condiment. Plante cultivée en particulier au Japon. Le Bénincasa cérifère est un aliment délicat, léger, qui, préparé comme le Concombre, lui est, à notre avis, bien préférable. Les auteurs qui en ont parlé avant nous expriment la même opinion. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Berberis vulgaris , Épine-vinette
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits (baies) mûrs (frais, base boissons/breuvages {dont tisanes : infusions} ; et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique)] ou verts [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {confit au vinaigre] ; extrait (jus) {gelées})) et feuille (jeunes feuilles fraîches (crues ou cuites) (fraîches ou séchées) [nourriture/aliment {en salades, soupes, potherbe)} ; base boissons/breuvages {tisanes : infusions}]) comestibles(1*).



Fruits secs/séchés ; les fruits peuvent être utilisés en tartes, soupes, sauces limonades sauvages, jus de fruits, gelées, confitures,compotes, chutneys et même liqueurs.


Précautions

ATTENTION : espèce protégée dans la région Limousinµ{{{TBµ. (1*)une consommation trop importante des feuilles peut provoquer des diarrhées chez certaines personnes{{{1. Les fruits verts présenteraient une certaine toxicité{{{~µ~~27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Bergera koenigii , Caloupilé
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 9

$1$1

Détails : Feuilles, fruit, herbe, épice, légume.
- les feuilles sont utilisées pour aromatiser les soupes et les plats à base de curry ; elles sont également utilisées dans les chutneys et les ragoûts ; elles sont d'abord frites dans du ghee (ou ghi : beurre clarifié originaire du sous-continent indien) ou de l'huile jusqu'à ce qu'elles soient croustillantes, puis ajoutées au curry ; les feuilles sont également séchées et réduites en poudre et utilisées dans les mélanges d'épices.
-les fruits mûrs sont consommés frais ; ils ont un goût poivré.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Berlandiera lyrata ,
$1

Détails : Fleurs - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Betula pendula , Bouleau verruqueux
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15

$1$1

Note : ***

Détails : Tronc (cambium (seconde ecorce) {frais ou séché} {cru ou cuit [nourriture/aliment, feuille (jeunes feuilles [base boissons/breuvages : tisanes (infusion) {substitut/succédané de thé} ; nourriture/aliment : fraîches {en salade, en légume (ex. : comme potherbe) ou sur du fromage ou du pain} ou séchées et moulues {pour allonger la farine} ; et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) et fleur (chatons [nourriture/aliment : réduits en poudre {pour allonger la farine} ou cuit {pour préparer des chutneys}]) comestibles.



Ecorce consommée broyée au Kamtchatka.


Précautions

ATTENTION : il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un bouleau peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{~~1µ.

Note médicinale : ***

Bixa orellana , Roucou
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0°C à 4,5°C (selon Dave's Garden)

$1

Note : ***

Détails : Fruits (graines [additif alimentaire : colorant]) comestible.



Graines - aromatisantes ; plante de grande importance, largement cultivée dans le monde.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Blephilia ciliata ,
$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, feuilles - aromatisantes.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles peuvent être utilisées pour préparer des sauces et des boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Boesenbergia rotunda , Krachaï

$1

Note : ***

Détails : Racine (racines [assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Borago officinalis , Bourrache
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-9

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles et pousses crues [base boissons27(+)/breuvages {frai(che)s}] ; et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique)] ou cuites [nourriture/aliment : légume vert] ; dont jeunes feuilles et pousses crues [nourriture/aliment : salade {accompagnement}]]) et fleur (fleurs et sommités crues [nourriture/aliment : salade {accompagnement}] ou cuites [nourriture/aliment : légume vert]) comestible.



Feuilles - brutes/crues ; plante entière consommée crue lorsque jeune, en salade et cuite plus tard comme légume vert (potherbe). Plante importante localement. Cultivée comme plante mellifère.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante, mais pas l'huile obtenue à partir des graines, contient de petites quantités d'alcaloïdes (pyrrolizidine) qui peuvent causer des dommages au foie et un cancer du foie{{{5(+)µ ; ces alcaloïdes sont présents en trop petite quantité pour être nocif, sauf si vous faites de la bourrache, une grande partie de votre alimentation, bien qu'il serait sage pour les gens ayant des problèmes de foie d'éviter d'utiliser les feuilles ou les fleurs de cette planteµ{{{5(K)µ.

Note médicinale : ***

Boronia megastigma ,
$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs - huile, épice.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les fleurs parfumées sont la source d'une huile essentielle utilisée pour créer un arôme de cassis pour l'industrie alimentaire ; celui-ci est utilisé dans les boissons, glaces et pâtisseries.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brassica juncea , Moutarde chinoise
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-5°C ? (qp*)

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et tiges consommées {crues ou cuite} [nourriture/aliment : légume, fleur (inflorescences : idem feuille) et fruit (graines [assaisonnement : condiment] ; et extrait graines (huile) [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestibles.



Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Briza maxima , Grande Amourette

$1

Détails : Graines - épice.. Les graines sont broyées et cuites et utilisées dans la bouillie (porridge) et le pain.
Les jeunes épis de fleurs sont consommés crus comme collation.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Briza media , Amourette commune

$1

Détails : Graines - épice. Les graines sont utilisées dans la bouillie (porridge) et le pain.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brucea antidysenterica , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Note : *

Détails : Partie comestible : écorce - épice ; l'écorce est utilisée comme arôme amer.


Précautions

ATTENTION : le fruit est amer et serait toxique pour le bétail, en particulier pour les moutons ; des cristaux d'oxalate de calcium sont présents dans l'écorce, les feuilles et les racinesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Comme son nom l'indique, la plante a une valeur en médecine traditionnelle pour le traitement de la dysenterie. La recherche moderne a confirmé cette action et a également mis en évidence d'autres utilisations potentielles de la plante. Les feuilles et l'écorce de tige contiennent des quanninoïdes et des alcaloïdes canthin qui ont de puissantes propriétés anticancéreuses, et ceux-ci ont beaucoup attiré l'attention des chercheurs au cours des dernières décennies [299]. Certains essais n'ont pas été concluants, tandis que d'autres ont montré des résultats prometteurs, d'autant plus que les effets ont été facilités en l'absence de toxicité manifeste [299]. Outre leur activité antinéoplasique, de nombreux composés présents dans la plante sont très efficaces contre l'amibe causant la dysenterie, Entamoeba histolytica, et le parasite du paludisme Plasmodium falciparum [299]. Les quassinoïdes de la plante ont montré une faible activité antituberculeuse in vitro, tandis que leur potentiel anti-VIH est entaché par une cytotoxicité élevée [299]. Les quassinoïdes sont caractéristiques des Simaroubacées; ils donnent à l'écorce de Brucea antidysenterica un goût amer distinctif [299]. Les alcaloïdes canthin, présents dans l'écorce de racine de Brucea antidysenterica, ont des propriétés anticancéreuses et antimicrobiennes [299]. L'écorce, les fruits et les racines sont largement utilisés contre la dysenterie, comme anthelminthique et pour traiter la fièvre [299]. L'écorce, les fruits, les graines, les feuilles et les racines (parfois bouillies) sont utilisés comme remède contre la diarrhée, l'indigestion et les maux d'estomac [299]. Les feuilles et les racines sont cuites avec de la viande ou infusées avec du lait (pour les enfants) pour soulager l'asthme [299]. Les plaies et les affections cutanées, telles que celles causées par la lèpre et la scrofule, sont traitées avec des onguents à base de feuilles et de brindilles mélangées avec du ghee ou du beurre, ou à partir des fruits mûrs mélangés avec du miel [299]. Les préparations de racines sont utilisées sur les plaies causées par des maladies sexuellement transmissibles, tandis que les feuilles et les graines sont utilisées pour traiter les tumeurs cutanées cancéreuses [299]. Les racines sont utilisées pour traiter la rage [299].

Buddleja officinalis ,
$1

Détails : Fleurs- aromatisantes


Précautions

cf. consommation
Bunium bulbocastanum , Noix de terre

$1$1$1

Note : ****

Détails : Racine (tendres (avant la floraison) et épluchées : cuites et/ou aromatisantes), feuille (dont tiges : aromatisantes) et fruit (mûres ; frais ou séchés : aromatisants) comestibles.



Feuilles et graines utilisées comme condiment ; tubercules consommés crus ou cuits comme légume vert. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bunium persicum ,
$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, fruit, épice, graine.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les tubercules amylacés sont comestibles ;
-les graines sont utilisées comme épices pour aromatiser les currys.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bystropogon canariensis , Menthe des Canaries

Détails : feuilles. Les feuilles sont ovales, crénelées, et répandent une odeur agréable quand on les froisse ; elles ont une saveur visqueuse et aromatiqueµ{{{Nouveau dictionnaire d'histoire naturelle...µ.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

C

Caesalpinia gilliesii , Césalpinie de Gilles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10°C selon "Jardin de Roscoff", 0°C selon auJardin.info

$1

Détails : Fleurs - aromatisantes/épice. Les étamines des fleurs sont utilisés pour falsifier le safran.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cakile maritima , Roquette de mer

$1

Note : **

Détails : Ses feuilles charnues, très riches en vitamine C, ont une saveur très prononcée, salée, iodée, amère, styptique (très astringente). Les jeunes feuilles confites au vinaigre et les fleurs peuvent s'utiliser en condiment avec le poisson.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Callicarpa americana , Arbre aux bonbons
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12°C ou zone 6-10 selon "Jardin! L'Encyclopédie, -23/-23,5°C selon "Dave's Garden"

$1

Note : **

Détails : Fruit. Fruit - bruts/crus ; juteux, sucrés, charnus, légèrement aromatique ; le fruit mesure environ 6 mm de diamètre ; quelques baies peuvent être consommés crus, en fonction de votre accord avec la saveur,autrement elles font de très bonnes gelées ; les baies peuvent être utilisées pour faire un thé avec des antioxydants.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Calluna vulgaris , Bruyère commune
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15 (zone 5)

$1$1

Note : **

Détails : Fleur et fruit (graines) comestibles.



Fleurs - aromatisantes ; un thé est fait à partir des hampes florales (tiges fleurissantes) ; plante utilisée à la fabrication d'une sorte de bière intoxicante ; plante d'importance historique ; une sorte d'hydromel était jadis brassée à partir des fleurs et les jeunes pousses ont été utilisés à la place du houblon pour aromatiser la bière.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Calycanthus floridus , Calycanthe de floride
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4/5 à 9

Note : ***

Détails : Tronc (écorce [assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Utilisée par les natifs.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient de la calycanthine, un alcaloïde toxique pour les humains et le bétail ; mais la toxicité semble être uniquement présente dans les fruits (dont les graines) si l'on en croit les études plus précisés (cf. références et biographie)µ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Calycanthus occidentalis , Calycanthe occidental
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7 ?

Note : ***

Détails : Tronc (écorce [assaisonnement : épice]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient de la calycanthine, un alcaloïde toxique pour les humains et le bétail ; mais la toxicité semble être uniquement présente dans les fruits (dont les graines) si l'on en croit les études plus précisés (cf. références et biographie)µ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : *

Calyptranthes aromatica ,
$1

Détails : fleurs - aromatisantes


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Calyptranthes paniculata ,
$1

Détails : Fruits - aromatisants.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Calyptranthes schiediana ,
$1

Détails : Fruits - aromatisants.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Calyptranthes zuzygium ,
$1

Détails : Fruits - aromatisants.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Camellia sasanqua , Camélia d'automne
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15 à -18°C (-7°C selon Jardin du pic vert)

$1$1

Note : ***

Détails : Graines, épice, feuilles - thé, graines - huile.
L'huile doit être raffinée avant d'être utilisée dans les aliments ; elle est dite être de qualité égale à l'huile d'olive.
Les feuilles sont ajoutées (mélangées) au thé pour lui donner un arôme agréable.
Les fleurs auraient également été utilisées pour aromatiser le thé vert, selon Wikipédia, mais les références sont absentes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Canavalia ensiformis , Fève jack

$1$1$1

Détails : Fruit (gousses immatures [nourriture/aliment, feuille et fleur comestibles.(1*)



Plante cultivée mais essentiellement comme fourrage. Epice, légume. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines mûres sont considérées comme toxiquesµ{{{27(+x)µ à forte(s) dose(s) et/ou sans préparation adéquateµ{{{(dp*)µ.

Canavalia gladiata , Pois sabre

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (gousses immatures [nourriture/aliment : légume27(+)] ; et graines [base boissons/breuvages {succédané de café}]) et feuille comestibles.(1*)



Plante cultivée mais essentiellement comme fourrage. Epice, légume. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines mûres sont considérées comme toxiquesµ{{{27(+x)µ à forte(s) dose(s) et/ou sans préparation adéquateµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Canella winterana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : 1,5/2°C (zone 10b)

Détails : Tronc (écorce [assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Une infusion de feuilles dans du rhum produit une agréable boisson épicée qui laisse un reliquat féroce (grosse gueule de bois).


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la nature insecticide et toxique pour les poissons de l'écorce (macérée, elle a été utilisée comme poison pour la pêche) suggère qu'elle peut avoir une action similaire à la roténone, qui est extraite d'une autre plante ; la consommation avec modération comme une épice ne laisse pas d'effets indésirables connus, mais le nombre considérable de composés potentiellement nocifs indique que l'utilisation chronique devrait être évitée. Les tiges et les feuilles sont toxiques pour les pouletsµ{{{234µ.

Cannabis sativa , Chanvre

$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment {broyées en galettes}], dont extrait {huile27(+)} [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestible.(1*)



Graines, sommités fleuries. Les feuilles d'une sorte / dun type sont utilisé(e)s pour parfumer les aliments. Les feuilles séchées sont utilisées pour réaliser une boisson.
Les graines sont grillées et picklés (marinées dans du vinaigre) ; elles produisent une huile grasse utilisée dans la cuisine ; les graines sont séchées et utilisées comme condiment ; elles sont également utilisées pour le café ou pour faire des gâteaux et frites ; elles sont également utilisées pour fabriquer un lait végétal.
Les graines germées sont consommées. Feuilles, bourgeons et fleurs couramment utilisés comme épice et aromate.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles et les fleurs peuvent être toxiques à doses plus ou moins fortes/élevées ; la consommation régulière et/ou excessive peut par exemple entrainer des désordres/troubles d'ordre psychoneurologique ; ceci est essentiellement dû au sentiment fondé de mise à l'écart par la société, accentué par l'effet "catalyseur" de ce psychotrope/stupéfiant (substance psychoactive) ; autrement dit c'est en partie le fait que la plante soit pénnalisée, qui entraine un déséquilibre dans sa consommation, parfois jusqu'à un usage comme drogue dur (usage intensif, régulier et concentré comme par exemple dans le cas des fumeurs de "Bangs"), parfois même une escalade vers d'autres produits encore plus nocifs/dangereux, plutôt que comme drogue plus ou moins douce tel que le tabac, le café, le thé (ou tout autre tisane) ou encore l'alcool. Il est donc déconseillé de consommer les feuilles et les fleurs autrement que comme aromate, et fortement recommandé d'utiliser uniquement des variétés de chanvre/chènevis non-psychotrope (proscrire les variétés à forte concentration en THC, molécule responsable de la psychoactivité), tout en suivant/respectant la législation en vigeur dans le pays. Plante partiellement illégale, notamment en Franceµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Dans certains pays, elle est également utilisée pour ses propriétés médicinales ; on parle alors de cannabis médical ou cannabis thérapeutiqueµ[{{{(dp*)µ. Ses feuillesµ{{{27(+x)µ, et surtout ses fleursµ{{{(dp*)µ, sont utilisées comme drogue de manière similaire à l'alcool (pour ses effets décontractants {~~inhibiteur} et/ou euphorisants {~~catalyseur}, selon la sous-espèce, variété et/ou cultivar) mais sa popularité étant relativement récente, comparée à celle de l'alccol, et n'ayant donc pas été acceptée et même favorisée par l'église, les anciens et la société en générale (comme certaines boissons alcoolisées pourtant plus dangereuses, et même souvent beaucoup plus, que bon nombre de variétés de cannabis), celle-ci est relégué au seul rang de drogue et est, de ce fait, illégale et/ou pénalisée... entrainant le marché noir et tout ce qui en découle, comme l'alccol à ses débuts, dont l'effet nocif principal (cf. précautions). Bien que très utile, et ce dans de multiples domainesµ{{{(dp*)µ, sa considération comme drogue fait que sa culture est très contrôlée dans le mondeµ{{{~~27(+x)µ.(1*)

Capparis spinosa , Câprier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C

$1

Note : **

Détails : Fleur (boutons floraux {confits au vinaigres : cornichons de câprier} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : condiment]) comestible.



La France est un important producteur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Capparis spinosa var. inermis , Câprier
var. inermis Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C

$1

Note : **

Détails : Fleur (boutons floraux {confits au vinaigres : cornichons de câprier} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : condiment]) comestible.



La France est un important producteur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Capsicum annuum , Piment et poivron

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Selon les variétés, le caractère piquant est plus ou moins développé ; ainsi, on distingue : les piments doux (dont les poivrons) des piments forts. Plante très cultivée dans le monde ; nombreusx variétés et cultivars.


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les grainesµ{{{(dp*)µ, peut provoquer des inflammations internes sérieusesµ{{{27(+x)µ, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Capsicum annuum Petit poivron orange , Piment et poivron
Petit poivron orange
$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Selon les variétés, le caractère piquant est plus ou moins développé ; ainsi, on distingue : les piments doux (dont les poivrons) des piments forts. Plante très cultivée dans le monde ; nombreusx variétés et cultivars.


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les grainesµ{{{(dp*)µ, peut provoquer des inflammations internes sérieusesµ{{{27(+x)µ, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Capsicum annuum Petit poivron rouge , Piment et poivron
Petit poivron rouge
$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Selon les variétés, le caractère piquant est plus ou moins développé ; ainsi, on distingue : les piments doux (dont les poivrons) des piments forts. Plante très cultivée dans le monde ; nombreusx variétés et cultivars.


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les grainesµ{{{(dp*)µ, peut provoquer des inflammations internes sérieusesµ{{{27(+x)µ, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Capsicum annuum x chinense , Piment de neyde

$1

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Selon les variétés, le caractère piquant est plus ou moins développé.


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les graines, peut provoquer des inflammations internes sérieuses, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Capsicum baccatum , Aji

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Selon les variétés, le caractère piquant est plus ou moins développé.


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les graines, peut provoquer des inflammations internes sérieuses, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Capsicum cardenasii ,
$1

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les graines, peut provoquer des inflammations internes sérieuses, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Capsicum cardenasii x pubescens ,
$1

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les graines, peut provoquer des inflammations internes sérieuses, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Capsicum chacoense ,
$1

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Fruit - aromatisant.


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les graines, peut provoquer des inflammations internes sérieuses, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Capsicum chinense , Piment enragé de la Jamaïque

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Fruit - aromatisant.


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les graines, peut provoquer des inflammations internes sérieuses, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Capsicum chinense cv. 'Biquinho' , Piment enragé de la Jamaïque
cv. 'Biquinho'
$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Fruit - aromatisant.


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les graines, peut provoquer des inflammations internes sérieuses, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Capsicum chinense cv. 'California' , Piment enragé de la Jamaïque
cv. 'California'
$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Fruit - aromatisant.


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les graines, peut provoquer des inflammations internes sérieuses, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Capsicum chinense cv. 'Carolina Reaper' , Piment enragé de la Jamaïque
cv. 'Carolina Reaper'
$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Fruit - aromatisant.


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les graines, peut provoquer des inflammations internes sérieuses, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Capsicum chinense x frutescens , Naga jolokia

$1

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les graines, peut provoquer des inflammations internes sérieuses, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Capsicum eximium , Bolivian bird pepper
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6/-12°C voir même moins

$1

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les graines, peut provoquer des inflammations internes sérieuses, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Capsicum flexuosum ,
$1

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les graines, peut provoquer des inflammations internes sérieuses, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Capsicum frutescens , Piment

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille, fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Fruit - aromatisant ; herbe, épice, légume. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les graines, peut provoquer des inflammations internes sérieuses, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Capsicum frutescens x eximium ,
$1

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les graines, peut provoquer des inflammations internes sérieuses, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Capsicum galapagoense , Piment des îles galapagos

$1

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les graines, peut provoquer des inflammations internes sérieuses, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Capsicum pubescens , Rocoto
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Capsicum rhomboideum ,
$1

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les graines, peut provoquer des inflammations internes sérieuses, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Capsicum x Petits fruits oranges érigés , Piment
Petits fruits oranges érigés
$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les grainesµ{{{(dp*)µ, peut provoquer des inflammations internes sérieusesµ{{{27(+x)µ, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Cardamine , Cardamines

$1$1$1$1

Détails : Feuille (de préférence jeunes et/ou tendres (dont parties basales et autres pousses, avant la floraison) : crues {ex. : comme potherbe} et/ou aromatisantes), racineµ1, fleur (dont boutons et tiges : décoratives et/ou aromatisantes (piquantes/relevées)) et fruit (graines : aromatisantes (piquantes (poivre/moutarde)) ; dont germes) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : en situation marécageuse (bord de russeau, prairie humide,etc..) et à proximité de bovins et, plus particulièrement, d'ovins, la plante est susceptible de porter la fasciolose (fasciolase ou distomatose hépatique), une maladie parasitaire provoquée par un ver plat, appelé couramment douve ou distome, dont le plus courant est la douve du foieµ{{{~~Wiki(dp*)µ.

Cardamine hirsuta , Cardamine hirsute
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-10

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (de préférence jeunes et/ou tendres (dont parties basales et autres pousses, avant la floraison) : crues {ex. : comme potherbe} et/ou aromatisantes), racineµ1, fleur (dont boutons et tiges : décoratives et/ou aromatisantes (piquantes/relevées)) et fruit (graines : aromatisantes (piquantes (poivre/moutarde)) ; dont germes) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cardamine pratensis , Cardamine des prés

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (de préférence jeunes et/ou tendres (dont parties basales et autres pousses, avant la floraison) : crues {ex. : comme potherbe, brède} et/ou aromatisantes), racineµ1, fleur (dont boutons et tiges : décoratives et/ou aromatisantes (piquantes/relevées)) et fruit (graines : aromatisantes (piquantes (poivre/moutarde)) ; dont germes) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Carissa spinarum ,
$1

Détails : Fruit comestible.



Fruit - épice


Précautions

(1*).ATTENTION : mise à part le fruit, la plante est toxique comme bon nombre d'espèces de la même familleµ{{{(dp*)µ.

Carpinus betulus , Charme
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-9

$1$1

Détails : Feuille (jeunes ; aromatisante (fines herbes)) et fruit (dont graines (jeunes et débarassées de leurs ailes membraneuses ; cuites ou crues (confites)) ; dont extrait (huile)) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Carum carvi , Carvi

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, crues et/ou aromatisantes [adoucissantes]), fleur (décoratives et/ou aromatisantesµ1, dont boutons et tiges : cuites ou confites [vinaigre]), racine (avant floraison : cuites et/ou aromatisantes) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cedrelopsis grevei , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Note : **

Détails : L'écorce de tige amère et aromatique est utilisée pour aromatiser le rhum local et est également un ingrédient de boissons amères et non alcoolisées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Un des arbres médicinaux les plus importants de Madagascar, il est particulièrement apprécié pour l'huile essentielle obtenue à partir de l'écorce, mais a également un large éventail d'autres applications. Plusieurs études ont été menées sur la plante. Les constituants de l'huile essentielle peuvent être extrêmement variables en fonction du lieu de collecte. Les principaux composants sont l'ishwarane, le bêta-caryophyllène, l'alpha-copaène, le bêta-élémène et l'alpha-sélinène [299]. Les huiles de l'écorce et de la feuille se sont avérées avoir une composition similaire, mais les pourcentages relatifs de certains composés différaient notablement [299]. De nombreuses coumarines ont été isolées de l'écorce de la tige. L'une d'elles, la cédrécoumarine A, a montré une activité agoniste sur les récepteurs alpha et bêta-oestrogéniques ainsi qu'une activité de piégeage des superoxydes [299]. L'extrait d'hexane de l'écorce de tige a en outre donné des triterpénoïdes, des dérivés limonoïdes, des pentanortriterpénoïdes, un hexanortriterpénoïde et des quassinoïdes [299]. Il a été démontré que l'extrait d'écorce induisait une diminution progressive de la pression artérielle, qui est en partie due à la présence de coumarines [299]. Un extrait brut d'écorce de tige a montré un effet cicatrisant significatif sur les ulcères cutanés, ainsi qu'une activité antibactérienne (par exemple contre Staphylococcus albicans et Pseudomonas aeruginosa) et une activité antifongique (contre Candida albicans) [299]. L'huile essentielle obtenue à partir de l'écorce est couramment utilisée en massage pour traiter les douleurs corporelles générales, les maux de dents, les fractures, les douleurs musculaires, l'arthrite et les rhumatismes, et un massage du dos est administré pour traiter la fatigue et la fièvre. Il est également utilisé dans les bains à ces fins. Ses effets toniques ainsi que ses effets aphrodisiaques sont bien appréciés, car il est considéré comme améliorant la forme physique et mentale [299]. Un extrait d'écorce de tige est traditionnellement pris contre la toux, l'asthme, la tuberculose, la pneumonie, le diabète, la diarrhée, les douleurs abdominales, les rhumatismes, les vers intestinaux, les maux de tête, la fatigue et comme tonique post-partum. Il est également utilisé comme douche vaginale après l'accouchement pour ses effets toniques, et est appliqué en externe sur les plaies et les infections cutanées [299]. Parfois, une décoction d'écorce de racine est prise pour traiter la diarrhée ou l'asthme [299]. Un bain de vapeur des feuilles est pris pour traiter la faiblesse des vaisseaux sanguins, les maux de tête et les maux de gorge [299]. Les graines sont mâchées comme anthelminthique et pour traiter les maux d'estomac [299].

Centaurea benedicta , Chardon béni

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (extrait, feuille (jeunes feuilles crues ; feuilles [assaisonnement, fleur (fleurs [nourriture/aliment {substitut d'artichaut} et agent de coagulation/caillage {caille-lait}]) et racine (racines cuites {bouillies} [nourriture/aliment {plante potagère} et/ou assaisonnement]) comestibles.



La plante est utilisée comme aromatisant, boissons comprises (la partie qui est utilisée n'est pas précisée).
La racine peut être bouillie comme herbe potagère (légume-racine).
Les graines ont été source d'huile en période de disette en Allemagne. Les jeunes feuilles sont consommées crues.
Les feuilles peuvent remplacer le houblon dans la fabrication de la bière. Les capitules, récoltées avant que les fleurs ne s'ouvrent, ont été utilisés comme un substitut d'artichaut (Cynara cardunculus) ; les capitules sont plutôt petits et, de les utiliser de cette façon, est très délicat ; la fleur peut être utilisée pour faire cailler le lait (agent de coagulation/caillage /caille-lait substitut de présure) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante est toxique en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ et peut provoquer une réaction allergiqueµ{{{5(+)µ, voir lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Centaurea cyanus , Bleuet des champs
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-10

$1

Note : **

Détails : fleur (têtes fraîches ou séchées ; décoratives et/ou aromatisantes) comestibles.(1µ*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Centaurium erythraea , Petite-centaurée commune

$1

Note : *

Détails : La plante est utilisée comme aromatisant dans les liqueurs à base de plantes amères et est un ingrédient du vermouth.


Précautions

(1*)ATTENTION : peut causer un léger inconfort abdominal et des crampes ; contre-indiqué chez les patients souffrant d'ulcères gastro-duodénaux ; la sécurité pendant la grossesse et l'allaitement n'a pas été établieµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Ceratonia siliqua , Caroubier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6,5/-7°C (et même moins)

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits (gousses) et graines) et feuille comestibles.



Gousses consommées dans des préparations variées. Plante largement cultivée dans le monde. Exctraction industrielle de la gomme. Epice Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

cf. consommation Note médicinale : **

Cercocarpus ledifolius ,
Note : *

Détails : Ecorce - aromatisante.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Chamaemelum nobile , Camomille
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-10

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant) {pour bière et liqueurs}]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Cheilocostus speciosus , Gingembre crêpe

$1$1$1

Détails : Feuille (pousses tendres cuites {bouillies ou cuites à la vapeur} [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) fruit (fruits) et racine (racines [assaisonnement : condiment]) comestibles.



Utilisation locale. Les pousses tendres sont bouillies ou cuites à la vapeur et consommées comme légume (ex. : comme potherbe). Fruits et rhizomes sont parfois consommés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Chenopodium murale , Chénopode des murs

$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, graines, légumes, aromatisant. Jeunes feuilles consommées comme légume, cuites (ex. : comme potherbe) ; elles sont également utilisées en sauce. Graines consommables crues ou séchées et broyées puis transformées en porridge (bouillie) ou pop-corn comme le maïs.


Précautions

(1*)ATTENTION : cette plante peut accumuler des nitrates qui sont toxiques ; cela s'emplifie dans les sols riches en azoteµ{{{0(+x)µ. Présence de saponines et d'acide oxalique, pouvant être toxiques à fortes doses : voir fiches toxines, pour plus d'infosµ{{{(dp*)µ.

Chenopodium pallidicaule , Canihua

$1

Note : ***

Détails : Graines. Alimentation humaine : pseudocéréale. Feuilles consommées comme légume (ex. : comme potherbe). Graines consommées localement. La graine est utilisée pour faire une farine appelée canihuaco ; elle est utilisée pour aromatiser les soupes, ragoûts, desserts et boissons.
Jusqu'à 20% peut être ajouté à la farine de pain.
La graine grillée peut être broyée et mélangée à du sucre et du lait comme céréale pour le petit déjeuner.


Précautions

Voir lien pfaf ("5")µ{{{(rp*)µ.

Chrysopogon zizanioides , Vétiver

$1

Note : **

Détails : Racine (racines [assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Cinnamomum burmanni , Cannelier de malaisie

Note : ***

Détails : Tronc (écorce [assaisonnement : épice]) comestible.



Plante cultivée localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cinnamomum cassia , Cannelier de chine

$1

Note : ***

Détails : Tronc (écorce [assaisonnement : épice]) et feuille comestibles.



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cinnamomum loureiroi , Cannelier de saïgon

Note : ****

Détails : Tronc (écorce [assaisonnement : épice]) comestible.



Bourgeons comestibles : s'agit-il des bourgeons foliaires ou floraux ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cinnamomum parthenoxylon , Cannelier rustique
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7a/8 ? Zone 9 selon b et t

Note : ***

Détails : Tronc (écorce [assaisonnement : épice]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cinnamomum tamala , Laurier indien

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles) et tronc (écorce [assaisonnement : épice]) comestibles.



Plante cultivée localement. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cinnamomum verum , Cannelier de ceylan
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3,5/-4°C

$1

Note : ****

Détails : Tronc (écorce [assaisonnement : épice]) et feuille (feuilles) comestibles.



Ecorce - épice ; plante cultivée pour son écorce. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Citrofortunella microcarpa x , Calamondin
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4/-5/-6/-6,5°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits) comestible.



Fruit. Le fruit peut être mangé cru ; ils sont acides ; ils sont picklés, mis en conserves et utilisés dans les sauces, chutneys, et aromatisants ; ils sont également utilisés pour les boissons et les gelées ; les fruits entiers frits dans l'huile de noix de coco avec différents assaisonnements sont consommés dans les currys ; la peau mise en conserves est utilisée pour aromatiser les autres aliments.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Citrus aurantiifolia , Limettier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2/3°C

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits crus [nourriture/aliment : fruit ; et/ou assaisonnement] ; et extrait graines {huile essentielle} [assaisonnement : aromate) comestible.



Herbe, épice ; fruits - bruts/crus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Citrus aurantium , Bigaradier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8/-10°C (- 3/-7°C?)

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages, fruit (fruits [nourriture/aliment : fruit ; et/ou assaisonnement]) et fleur (fleurs12(+x) [base boissons/breuvages : tisanes12(+x)] ; et extrait {hydrolat, ou eau de distillation, et huile essentielle} [assaisonnement {essence de Néroli et eau de fleur d'oranger}]) comestibles.



Herbe, épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Citrus hystrix , Combava
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3/-4°C

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [assaisonnement : épice, condiment]) et feuille (feuilles [assaisonnement : épice, condiment]) comestibles.



Utilisation locale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Citrus limon , Citronnier

$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits) comestible.



Fruit en entier ; plante largement cultivée dans le monde ; utilisation alimentaire universelle du jus de fruit. Herbe, épice. Le jus peut être utilisé pour faire cailler le lait (agent de coagulation/caillage /caille-lait substitut de présure) pour la préparation de fromage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Citrus maxima , Pamplemoussier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8°C (premiers dégâts/domages dès -5°C)

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits) et feuille (feuilles [assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) comestibles.



Fruit brut/cru.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Citrus medica , Cédrat
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2/-3°C

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits) et feuille (feuilles) comestibles.



Fruits utilisés en confiserie. Herbe, épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Citrus reticulata , Clémentinier et mandarinier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6/-7/-8°C

$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits) comestible.



Fruit brut/cru ; plante très cultivée dans les zones chaudes du monde ; nombreux cultivars. Herbe, aromate, épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Citrus sinensis , Oranger
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7/-8°C

$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits crus {bruts ou transformés} [nourriture/aliment {fruit} et base boissons/breuvages {dont jus}] ; et peau [assaisonnement]) comestible.



Fruits à la base de nombreuses préparations. L'une des plantes fruitières les plus largement cultivées dans le monde ; nombreux cultivars et hybrides. Herbe, épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Clematis vitalba , Clématite des haies
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-9

$1

Note : *

Détails : Feuilles, jeunes bourgeons, prudence ; les feuilles sont bouillies puis utilisées dans les ragoûts ; elles sont utilisés comme épice ; les jeunes pousses sont consommées.(1*)


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : la plupart des Clematis contiennent une toxine irritanteµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Clinopodium acinos , Pouliot des champs

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les sommités fleuries sont utilisées pour aromatiser et dans les salades ; elles ont seulement un goût très doux ; elles sont utilisées pour aromatiser la viande.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Clinopodium alpinum , Calament des Alpes

$1

Note : *

Détails : Feuilles - aromatisant, feuilles - thé. Les feuilles sont utilisées pour aromatiser ; elles sont également infusées dans un thé chaleureux agréable.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Clinopodium brownei , Sarriette de Browne (tp* de "Browne´s savory")

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, feuilles - aromatisant.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles sont utilisées fraîches ou séchées pour aromatiser et pour faire un très bon thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Clinopodium nepeta , Calament

$1$1

Détails : Feuille et fleur (dont bourgeons et pointes des tiges) comestibles (aromatisantes (crues/cuites, dont plats, sirop et boissons) et/ou décoratives. : : Feuille (aromatisantes (crues/cuites, dont plats, sirop et boissons) et fleur (dont bourgeons et pointes des tiges ; décoratives et/ou aromatisantes (dont tisanes)) comestibles.



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Coccinia trilobata , Koba

$1

Détails : Feuilles, légume.
Les feuilles sont utilisées comme aliment de famine (bouillies), mais certaines tribus du Kenya, par ex. dans la région du Mbeere, les utilisent parfois comme condiment (relish) et dans les chutneys ; cette espèce étant amère, ce ne sont généralement que les jeunes feuilles et pousses et qui sont utilisées.


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : les fruits seraient toxiquesµ{{{3(+x)µ. Est-ce le résultat d'une confusion avec une autre espèce ou y a-t'il réellement eu des rapports de toxicité ? (qp*).

Cochlearia anglica , Cochléaire d'Angleterre

$1

Note : *

Détails : Feuilles, condiment. Jeunes feuilles et têtes de fleurs - crues/brutes ; amères ; les jeunes feuilles et les boutons floraux sont consommés crus dans les salades et les sandwichs ; utilisées comme aromatisant dans les salades, les feuilles sont très riches en vitamine C, bien que très peu de gens vont réellement apprécier la saveur piquante ; utilisé comme épice (la partie utilisée n'est pas spécifiée).


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Pays de la Loire et Poitou-Charentesµ{{{TBµ.

Coffea arabica , Caféier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2/-2,5°C

$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits crus ; graines (grains) cuites {torréfiées27(+)} [base boissons/breuvages : café]) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



L'un des caféiers les plus cultivés dans le monde. Graines, feuilles, herbe, épice, feuilles - thé. Les graines sont utilisées pour le café ; les graines sont grillées et ensuite broyées pour faire une boisson ; l'extrait de café est utilisé pour aromatiser la crème glacée, les bonbons, pâtisseries et boissons gazeuses ; les graines grillées sont consommées comme collations.
Le fruit rouge et les feuilles sont mâchées pour leurs propriétés stimulantes.
Les feuilles sont utilisées en tant que substitut de thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Coffea canephora , Caféier robusta

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits ; et graines (grains) cuites {torréfiées} [base boissons/breuvages : café]) comestible.



Coffea canephora : utilisation locale{{{~. Coffea robusta : espèce très cultivée. Café très riche en caféine. Graines, épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cola acuminata , Kolatier

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits ; graines ; et extrait graines [base boissons {boissons gazeuses : cola}]) et feuille comestibles.



Graines utilisées comme masticatoire ; graines riches en caféine. Plante cultivée sous les tropiques. Herbe, aromate. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Cola nitida , Kola

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines ; et extrait graines [base boissons {boissons gazeuses : cola}]) comestible.



Graines utilisées comme masticatoire ; graines riches en caféine. Plante cultivée sous les tropiques. Herbe, aromate.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Coleus forskohlii ,
$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules [nourriture/aliment : condiment]) comestible.



Plante cultivée comme potagère en Inde.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Commiphora myrrha , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Note : **

Détails : Une oléo-résine de gomme parfumée de type baume est obtenue à partir de blessures dans l'écorce des tiges ; elle est utilisée pour aromatiser les boissons, les produits de boulangerie, les sucreries, les desserts, les chewing-gums, etc..


Précautions

ATTENTION : cette plante est contre-indiquée pendant la grossesse en raison de son activité emménagogique ; il est conseillé de diluer la myrrhe avant utilisation et d'administrer des doses modérées ; des réactions allergiques ont été observéesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : La résine obtenue à partir de l'écorce de myrrhe est une herbe aromatique piquante, astringente, fortement stimulante, antiseptique et expectorante [238]. Il soulage les spasmes, l'inflammation et l'inconfort digestif et favorise la guérison [238]. Elle est particulièrement associée aux rituels de santé et de purification des femmes [238]. La résine est prise en interne dans le traitement de la dyspepsie, des infections bronchiques et auriculaires, de la fièvre glandulaire, de l'amygdalite, de la pharyngite, de la gingivite, des problèmes menstruels et circulatoires [238]. La myrrhe est utilisée en externe pour traiter les ulcères buccaux, les plaies et les furoncles et est souvent ajoutée aux préparations orales [238]. C'est l'un des médicaments à base de plantes les plus efficaces pour traiter les maux de gorge, les ulcères buccaux et la gingivite [254]. La légère astringence en fait un traitement utile pour l'acné, les furoncles et les problèmes cutanés inflammatoires légers [254]. La résine est collectée à partir de branches coupées et séchée en un solide, qui peut être distillé pour l'huile, broyé en poudre pour comprimés ou dissous dans des teintures [238]. Une huile essentielle obtenue à partir de la résine est utilisée par les aromathérapeutes comme antiseptique naturel pour traiter les problèmes de peau et de bouche [303].

Convolvulus arvensis , Liseron des champs

$1

Note : *

Détails : Feuilles - aromatisant. Les feuilles sont utilisées pour donner de la saveur à une liqueur appelée "NOYEAU" ; elles ont également été ébouillantées puis frites.


Précautions

cf. consommation Note médicinale : **

Conyza canadensis , Vergerette du Canada

$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres ; aromatisantes (saisies ou cuites)) comestibles.



Feuilles comestibles ; jeunes pousses consommées comme légume (ex. : potherbe) au Japon ; les jeunes plants sont bouillis et mangés ; ils sont également cuits avec du riz ; ils peuvent être séchés pour une utilisation ultérieure ; une huile essentielle est utilisée pour aromatiser des boissons gazeuses ; les feuilles broyées sont utilisées pour parfumer le porridge.


Précautions

ATTENTION : le contact cutané avec la plante peut provoquer une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Copaifera coriacea , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Note : **

Détails : La résine a été officiellement approuvée aux États-Unis comme additif alimentaire et est utilisée en petites quantités comme agent aromatisant dans les aliments et les boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Copaiba-balsam, une oléo-résine huileuse obtenue à partir du tronc de l'arbre, a une très longue histoire d'utilisation médicinale. Il était largement utilisé par les peuples indigènes avant que les Européens n'atteignent l'Amérique du Sud et ces utilisations furent bientôt reprises par les Européens [317]. La résine est particulièrement appréciée pour sa capacité à contrer les muqueuses du thorax et du système génito-urinaire [254]. La résine est une herbe aromatique et stimulante au goût amer et brûlant [238]. Elle et l'écorce sont toutes deux anodynes, antiacides, antibactériennes, antifongiques, anti-inflammatoires, antimicrobiennes, astringentes, cytostatiques, adoucissantes, digestives, désinfectantes, diurétiques, expectorantes, légèrement laxatives, vermifuges et vulnérables [318]. La résine obtenue à partir du tronc contient un certain nombre de constituants médicalement actifs, dont 30 à 90% d'huiles essentielles et des tanins condensés inhabituels [238]. L'huile essentielle contient de l'alpha et du bêta-caryophyllène, des sesquiterpènes, des résines et des acides terpéniques [254]. Il améliore la digestion, a des effets diurétiques et expectorants et contrôle les infections bactériennes [238]. Une grande partie de la recherche clinique effectuée à ce jour a vérifié les utilisations traditionnelles du copaïba. Il s'est par exemple avéré très efficace en tant que cicatrisant topique et agent anti-inflammatoire [318]. L'effet anti-inflammatoire est principalement dû aux sesquiterpènes, en particulier le caryophyllène qui a également démontré des propriétés analgésiques efficaces, des propriétés antifongiques contre la mycose des ongles et des propriétés gastroprotectrices [318]. La résine dans son ensemble (et, en particulier, deux de ses diterpènes - l'acide copalique et l'acide kaurénique) a démontré une activité antimicrobienne significative contre les bactéries à Gram positif. Un des autres produits chimiques du copaïba, l'acide kaurénoïque, a également démontré une activité antibactérienne sélective contre les bactéries Gram-positives dans d'autres études récentes [318. D'autres constituants de la résine ont démontré une activité antitumorale significative [318]. La résine est prise en interne dans le traitement de divers problèmes respiratoires tels que la tuberculose, la bronchite et la sinusite; affections des voies urinaires et du système reproducteur telles que la cystite, les infections des reins et de la vessie, les écoulements vaginaux et la gonorrhée [238, 254]. Les ulcères d'estomac, le tétanos, l'herpès, la pleurésie et les hémorragies ne sont que quelques-unes des autres affections traitées avec la résine [318]. À l'extérieur, il est utilisé dans le traitement de divers problèmes de peau, notamment les piqûres d'insectes, l'eczéma, les engelures, les plaies et le psoriasis [238, 254. Il est également utilisé pour traiter les plaies et arrêter les saignements [318]. En tant que gargarisme antiseptique, il est utilisé pour traiter les maux de gorge et l'amygdalite [318]. La résine doit être utilisée avec précaution, voir les notes ci-dessus sur la toxicité [238]. La résine est taraudée à intervalles de l'arbre et les trous sont ensuite comblés [238]. Il est utilisé en infusion ou distillé pour son huile essentielle [238].

Copaifera guyanensis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Note : **

Détails : La résine a été officiellement approuvée aux États-Unis comme additif alimentaire et est utilisée en petites quantités comme agent aromatisant dans les aliments et les boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Copaiba-balsam, une oléo-résine huileuse obtenue à partir du tronc de l'arbre, a une très longue histoire d'utilisation médicinale. Il était largement utilisé par les peuples indigènes avant que les Européens n'atteignent l'Amérique du Sud et ces utilisations furent bientôt reprises par les Européens [317]. La résine est particulièrement appréciée pour sa capacité à contrer les muqueuses du thorax et du système génito-urinaire [254]. La résine est une herbe aromatique et stimulante au goût amer et brûlant [238]. Elle et l'écorce sont toutes deux anodynes, antiacides, antibactériennes, antifongiques, anti-inflammatoires, antimicrobiennes, astringentes, cytostatiques, adoucissantes, digestives, désinfectantes, diurétiques, expectorantes, légèrement laxatives, vermifuges et vulnérables [318]. La résine obtenue à partir du tronc contient un certain nombre de constituants médicalement actifs, dont 30 à 90% d'huiles essentielles et des tanins condensés inhabituels [238]. L'huile essentielle contient de l'alpha et du bêta-caryophyllène, des sesquiterpènes, des résines et des acides terpéniques [254]. Il améliore la digestion, a des effets diurétiques et expectorants et contrôle les infections bactériennes [238]. Une grande partie de la recherche clinique effectuée à ce jour a vérifié les utilisations traditionnelles du copaïba. Il s'est par exemple avéré très efficace en tant que cicatrisant topique et agent anti-inflammatoire [318]. L'effet anti-inflammatoire est principalement dû aux sesquiterpènes, en particulier le caryophyllène qui a également démontré des propriétés analgésiques efficaces, des propriétés antifongiques contre la mycose des ongles et des propriétés gastroprotectrices [318]. La résine dans son ensemble (et, en particulier, deux de ses diterpènes - l'acide copalique et l'acide kaurénique) a démontré une activité antimicrobienne significative contre les bactéries à Gram positif. Un des autres produits chimiques du copaïba, l'acide kaurénoïque, a également démontré une activité antibactérienne sélective contre les bactéries Gram-positives dans d'autres études récentes [318. D'autres constituants de la résine ont démontré une activité antitumorale significative [318]. La résine est prise en interne dans le traitement de divers problèmes respiratoires tels que la tuberculose, la bronchite et la sinusite; affections des voies urinaires et du système reproducteur telles que la cystite, les infections des reins et de la vessie, les écoulements vaginaux et la gonorrhée [238, 254]. Les ulcères d'estomac, le tétanos, l'herpès, la pleurésie et les hémorragies ne sont que quelques-unes des autres affections traitées avec la résine [318]. À l'extérieur, il est utilisé dans le traitement de divers problèmes de peau, notamment les piqûres d'insectes, l'eczéma, les engelures, les plaies et le psoriasis [238, 254. Il est également utilisé pour traiter les plaies et arrêter les saignements [318]. En tant que gargarisme antiseptique, il est utilisé pour traiter les maux de gorge et l'amygdalite [318]. La résine doit être utilisée avec précaution, voir les notes ci-dessus sur la toxicité [238]. La résine est taraudée à intervalles de l'arbre et les trous sont ensuite comblés [238]. Il est utilisé en infusion ou distillé pour son huile essentielle [238].

Copaifera langsdorffii , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Note : **

Détails : La résine a été officiellement approuvée aux États-Unis comme additif alimentaire et est utilisée en petites quantités comme agent aromatisant dans les aliments et les boissons.


Précautions

ATTENTION : utilisée en excès, la résine est purgative et peut provoquer des éruptions cutanées et des lésions rénales ; elle crée une action irritante sur toute la membrane muqueuse, provoque une éruption ressemblant à la rougeole accompagnée d'irritations et de picotementsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Copaiba-balsam, une oléo-résine huileuse obtenue à partir du tronc de l'arbre, a une très longue histoire d'utilisation médicinale. Il était largement utilisé par les peuples indigènes avant que les Européens n'atteignent l'Amérique du Sud et ces utilisations furent bientôt reprises par les Européens [317]. La résine est particulièrement appréciée pour sa capacité à contrer les muqueuses du thorax et du système génito-urinaire [254]. La résine est une herbe aromatique et stimulante au goût amer et brûlant [238]. Elle et l'écorce sont toutes deux anodynes, antiacides, antibactériennes, antifongiques, anti-inflammatoires, antimicrobiennes, astringentes, cytostatiques, adoucissantes, digestives, désinfectantes, diurétiques, expectorantes, légèrement laxatives, vermifuges et vulnérables [318]. La résine obtenue à partir du tronc contient un certain nombre de constituants médicalement actifs, dont 30 à 90% d'huiles essentielles et des tanins condensés inhabituels [238]. L'huile essentielle contient de l'alpha et du bêta-caryophyllène, des sesquiterpènes, des résines et des acides terpéniques [254]. Il améliore la digestion, a des effets diurétiques et expectorants et contrôle les infections bactériennes [238]. Une grande partie de la recherche clinique effectuée à ce jour a vérifié les utilisations traditionnelles du copaïba. Il s'est par exemple avéré très efficace en tant que cicatrisant topique et agent anti-inflammatoire [318]. L'effet anti-inflammatoire est principalement dû aux sesquiterpènes, en particulier le caryophyllène qui a également démontré des propriétés analgésiques efficaces, des propriétés antifongiques contre la mycose des ongles et des propriétés gastroprotectrices [318]. La résine dans son ensemble (et, en particulier, deux de ses diterpènes - l'acide copalique et l'acide kaurénique) a démontré une activité antimicrobienne significative contre les bactéries à Gram positif. Un des autres produits chimiques du copaïba, l'acide kaurénoïque, a également démontré une activité antibactérienne sélective contre les bactéries Gram-positives dans d'autres études récentes [318. D'autres constituants de la résine ont démontré une activité antitumorale significative [318]. La résine est prise en interne dans le traitement de divers problèmes respiratoires tels que la tuberculose, la bronchite et la sinusite; affections des voies urinaires et du système reproducteur telles que la cystite, les infections des reins et de la vessie, les écoulements vaginaux et la gonorrhée [238, 254]. Les ulcères d'estomac, le tétanos, l'herpès, la pleurésie et les hémorragies ne sont que quelques-unes des autres affections traitées avec la résine [318]. À l'extérieur, il est utilisé dans le traitement de divers problèmes de peau, notamment les piqûres d'insectes, l'eczéma, les engelures, les plaies et le psoriasis [238, 254. Il est également utilisé pour traiter les plaies et arrêter les saignements [318]. En tant que gargarisme antiseptique, il est utilisé pour traiter les maux de gorge et l'amygdalite [318]. La résine doit être utilisée avec précaution, voir les notes ci-dessus sur la toxicité [238]. La résine est taraudée à intervalles de l'arbre et les trous sont ensuite comblés [238]. Il est utilisé en infusion ou distillé pour son huile essentielle [238].

Copaifera multijuga , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Note : *

Détails : La résine a été officiellement approuvée aux États-Unis comme additif alimentaire et est utilisée en petites quantités comme agent aromatisant dans les aliments et les boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Copaiba-balsam, une oléo-résine huileuse obtenue à partir du tronc de l'arbre, a une très longue histoire d'utilisation médicinale. Il était largement utilisé par les peuples indigènes avant que les Européens n'atteignent l'Amérique du Sud et ces utilisations furent bientôt reprises par les Européens [317]. La résine est particulièrement appréciée pour sa capacité à contrer les muqueuses du thorax et du système génito-urinaire [254]. La résine est une herbe aromatique et stimulante au goût amer et brûlant [238]. Elle et l'écorce sont toutes deux anodynes, antiacides, antibactériennes, antifongiques, anti-inflammatoires, antimicrobiennes, astringentes, cytostatiques, adoucissantes, digestives, désinfectantes, diurétiques, expectorantes, légèrement laxatives, vermifuges et vulnérables [318]. La résine obtenue à partir du tronc contient un certain nombre de constituants médicalement actifs, dont 30 à 90% d'huiles essentielles et des tanins condensés inhabituels [238]. L'huile essentielle contient de l'alpha et du bêta-caryophyllène, des sesquiterpènes, des résines et des acides terpéniques [254]. Il améliore la digestion, a des effets diurétiques et expectorants et contrôle les infections bactériennes [238]. Une grande partie de la recherche clinique effectuée à ce jour a vérifié les utilisations traditionnelles du copaïba. Il s'est par exemple avéré très efficace en tant que cicatrisant topique et agent anti-inflammatoire [318]. L'effet anti-inflammatoire est principalement dû aux sesquiterpènes, en particulier le caryophyllène qui a également démontré des propriétés analgésiques efficaces, des propriétés antifongiques contre la mycose des ongles et des propriétés gastroprotectrices [318]. La résine dans son ensemble (et, en particulier, deux de ses diterpènes - l'acide copalique et l'acide kaurénique) a démontré une activité antimicrobienne significative contre les bactéries à Gram positif. Un des autres produits chimiques du copaïba, l'acide kaurénoïque, a également démontré une activité antibactérienne sélective contre les bactéries Gram-positives dans d'autres études récentes [318. D'autres constituants de la résine ont démontré une activité antitumorale significative [318]. La résine est prise en interne dans le traitement de divers problèmes respiratoires tels que la tuberculose, la bronchite et la sinusite; affections des voies urinaires et du système reproducteur telles que la cystite, les infections des reins et de la vessie, les écoulements vaginaux et la gonorrhée [238, 254]. Les ulcères d'estomac, le tétanos, l'herpès, la pleurésie et les hémorragies ne sont que quelques-unes des autres affections traitées avec la résine [318]. À l'extérieur, il est utilisé dans le traitement de divers problèmes de peau, notamment les piqûres d'insectes, l'eczéma, les engelures, les plaies et le psoriasis [238, 254. Il est également utilisé pour traiter les plaies et arrêter les saignements [318]. En tant que gargarisme antiseptique, il est utilisé pour traiter les maux de gorge et l'amygdalite [318]. La résine doit être utilisée avec précaution, voir les notes ci-dessus sur la toxicité [238]. La résine est taraudée à intervalles de l'arbre et les trous sont ensuite comblés [238]. Il est utilisé en infusion ou distillé pour son huile essentielle [238].

Copaifera officinalis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Note : **

Détails : Comme les autres espèces du genre Copaifera, c'est une source d'une oléo-résine huileuse appelée copaiba-balsam ; la résine est utilisée comme additif alimentaire et comme agents aromatisants dans les aliments et les boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Copaiba-balsam, une oléo-résine huileuse obtenue à partir du tronc de l'arbre, a une très longue histoire d'utilisation médicinale. Il était largement utilisé par les peuples indigènes avant que les Européens n'atteignent l'Amérique du Sud et ces utilisations furent bientôt reprises par les Européens [317]. La résine est particulièrement appréciée pour sa capacité à contrer les muqueuses du thorax et du système génito-urinaire [254]. La résine est une herbe aromatique et stimulante au goût amer et brûlant [238]. Elle et l'écorce sont toutes deux anodynes, antiacides, antibactériennes, antifongiques, anti-inflammatoires, antimicrobiennes, astringentes, cytostatiques, adoucissantes, digestives, désinfectantes, diurétiques, expectorantes, légèrement laxatives, vermifuges et vulnérables [318]. La résine obtenue à partir du tronc contient un certain nombre de constituants médicalement actifs, dont 30 à 90% d'huiles essentielles et des tanins condensés inhabituels [238]. L'huile essentielle contient de l'alpha et du bêta-caryophyllène, des sesquiterpènes, des résines et des acides terpéniques [254]. Il améliore la digestion, a des effets diurétiques et expectorants et contrôle les infections bactériennes [238]. Une grande partie de la recherche clinique effectuée à ce jour a vérifié les utilisations traditionnelles du copaïba. Il s'est par exemple avéré très efficace en tant que cicatrisant topique et agent anti-inflammatoire [318]. L'effet anti-inflammatoire est principalement dû aux sesquiterpènes, en particulier le caryophyllène qui a également démontré des propriétés analgésiques efficaces, des propriétés antifongiques contre la mycose des ongles et des propriétés gastroprotectrices [318]. La résine dans son ensemble (et, en particulier, deux de ses diterpènes - l'acide copalique et l'acide kaurénique) a démontré une activité antimicrobienne significative contre les bactéries à Gram positif. Un des autres produits chimiques du copaïba, l'acide kaurénoïque, a également démontré une activité antibactérienne sélective contre les bactéries Gram-positives dans d'autres études récentes [318. D'autres constituants de la résine ont démontré une activité antitumorale significative [318]. La résine est prise en interne dans le traitement de divers problèmes respiratoires tels que la tuberculose, la bronchite et la sinusite; affections des voies urinaires et du système reproducteur telles que la cystite, les infections des reins et de la vessie, les écoulements vaginaux et la gonorrhée [238, 254]. Les ulcères d'estomac, le tétanos, l'herpès, la pleurésie et les hémorragies ne sont que quelques-unes des autres affections traitées avec la résine [318]. À l'extérieur, il est utilisé dans le traitement de divers problèmes de peau, notamment les piqûres d'insectes, l'eczéma, les engelures, les plaies et le psoriasis [238, 254. Il est également utilisé pour traiter les plaies et arrêter les saignements [318]. En tant que gargarisme antiseptique, il est utilisé pour traiter les maux de gorge et l'amygdalite [318]. La résine doit être utilisée avec précaution, voir les notes ci-dessus sur la toxicité [238]. La résine est taraudée à intervalles de l'arbre et les trous sont ensuite comblés [238]. Il est utilisé en infusion ou distillé pour son huile essentielle [238].

Copaifera reticulata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Détails : Comme les autres espèces du genre Copaifera, c'est une source d'une oléo-résine huileuse appelée copaiba-balsam ; la résine est utilisée comme additif alimentaire et comme agents aromatisants dans les aliments et les boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Copaiba-balsam, une oléo-résine huileuse obtenue à partir du tronc de l'arbre, a une très longue histoire d'utilisation médicinale. Il était largement utilisé par les peuples indigènes avant que les Européens n'atteignent l'Amérique du Sud et ces utilisations furent bientôt reprises par les Européens [317]. La résine est particulièrement appréciée pour sa capacité à contrer les muqueuses du thorax et du système génito-urinaire [254]. La résine est une herbe aromatique et stimulante au goût amer et brûlant [238]. Elle et l'écorce sont toutes deux anodynes, antiacides, antibactériennes, antifongiques, anti-inflammatoires, antimicrobiennes, astringentes, cytostatiques, adoucissantes, digestives, désinfectantes, diurétiques, expectorantes, légèrement laxatives, vermifuges et vulnérables [318]. La résine obtenue à partir du tronc contient un certain nombre de constituants médicalement actifs, dont 30 à 90% d'huiles essentielles et des tanins condensés inhabituels [238]. L'huile essentielle contient de l'alpha et du bêta-caryophyllène, des sesquiterpènes, des résines et des acides terpéniques [254]. Il améliore la digestion, a des effets diurétiques et expectorants et contrôle les infections bactériennes [238]. Une grande partie de la recherche clinique effectuée à ce jour a vérifié les utilisations traditionnelles du copaïba. Il s'est par exemple avéré très efficace en tant que cicatrisant topique et agent anti-inflammatoire [318]. L'effet anti-inflammatoire est principalement dû aux sesquiterpènes, en particulier le caryophyllène qui a également démontré des propriétés analgésiques efficaces, des propriétés antifongiques contre la mycose des ongles et des propriétés gastroprotectrices [318]. La résine dans son ensemble (et, en particulier, deux de ses diterpènes - l'acide copalique et l'acide kaurénique) a démontré une activité antimicrobienne significative contre les bactéries à Gram positif. Un des autres produits chimiques du copaïba, l'acide kaurénoïque, a également démontré une activité antibactérienne sélective contre les bactéries Gram-positives dans d'autres études récentes [318. D'autres constituants de la résine ont démontré une activité antitumorale significative [318]. La résine est prise en interne dans le traitement de divers problèmes respiratoires tels que la tuberculose, la bronchite et la sinusite; affections des voies urinaires et du système reproducteur telles que la cystite, les infections des reins et de la vessie, les écoulements vaginaux et la gonorrhée [238, 254]. Les ulcères d'estomac, le tétanos, l'herpès, la pleurésie et les hémorragies ne sont que quelques-unes des autres affections traitées avec la résine [318]. À l'extérieur, il est utilisé dans le traitement de divers problèmes de peau, notamment les piqûres d'insectes, l'eczéma, les engelures, les plaies et le psoriasis [238, 254. Il est également utilisé pour traiter les plaies et arrêter les saignements [318]. En tant que gargarisme antiseptique, il est utilisé pour traiter les maux de gorge et l'amygdalite [318]. La résine doit être utilisée avec précaution, voir les notes ci-dessus sur la toxicité [238]. La résine est taraudée à intervalles de l'arbre et les trous sont ensuite comblés [238]. Il est utilisé en infusion ou distillé pour son huile essentielle [238].

Coriandrum sativum , Coriandre

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement, fruit (graines [assaisonnement : aromate, herbe, épice]) et racine (racines [nourriture/aliment : légume]) comestibles.



Graines sources d'une huile essentielle. Plante largement cultivée en Europe Centrale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Coriandrum sativum cv. 'Hacor' , Coriandre
cv. 'Hacor'
$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement, fruit (graines [assaisonnement : aromate, herbe, épice]) et racine (racines [nourriture/aliment : légume]) comestibles.



Graines sources d'une huile essentielle. Plante largement cultivée en Europe Centrale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Corylus avellana , Noisetier commun
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-9

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres ; crues ou cuites {ex. : comme potherbe}), fleur (chatons mâles séchés ; farineµ1, sirop (chutneys)) et graines (noisettes (crues ou cuites (rôties)) ; dont extrait (huile)) comestibles.



Graines consommées crues ou en confiserie. Espèce la plus importante sur le plant international ; largement cultivée. Noix, graines, aromate, épice, huile, fleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Costus afer , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1$1

Note : **

Détails : Feuilles ; une saveur acide ; le rhizome est parfois utilisé comme épice ou comme arôme.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Le gingembre en spirale est couramment utilisé comme plante médicinale dans toute l'Afrique tropicale et la recherche moderne a confirmé la validité de nombre de ses utilisations [299]. La tige, les graines et le rhizome contiennent plusieurs sapogénines stéroïdiennes, dont la diosgénine est la plus importante. Le rhizome donne 0,5% de diosgénine. La diosgénine est une matière première très importante utilisée comme précurseur dans la synthèse d'un certain nombre de médicaments stéroïdiens, y compris les corticostéroïdes, les hormones sexuelles, les contraceptifs oraux et les agents anabolisants [299]. Les rhizomes contiennent également les saponines aférosides A et C, ainsi que la dioscine et la paryphylline C et le flavonoïde glycoside kaempférol 3-O -_- L-rhamnopyranoside. Le dernier composé a montré une capacité à potentialiser la cytotoxicité du cisplatine in vitro dans une lignée cellulaire de cancer du côlon humain [299]. Un alcaloïde de type papavérine se trouve dans le rhizome, ce qui provoque la relaxation des muscles lisses et est antispasmodique, diurétique et dépresseur du système nerveux central [299]. L'extrait méthanolique du rhizome a montré une activité anti-inflammatoire topique significative [299]. La fraction saponine des rhizomes et l'extrait de feuille méthanolique ont montré une activité abortive significative [299]. Les sesquiterpénoïdes sont le groupe le plus abondant de composés volatils dans l'huile essentielle des feuilles [299]. L'huile essentielle n'a montré aucune activité antimicrobienne [299]. L'extrait aqueux des feuilles et des tiges a montré une activité antibactérienne et amibicide significative in vitro [299]. L'extrait de feuille méthanolique a montré une cytotoxicité significative [299]. Le même extrait a montré une activité anesthésique locale modérée [299]. L'extrait présentait une activité antihyperglycémique et diminuait le taux de glucose sanguin lorsqu'il était appliqué à petites doses; des doses plus élevées ont cependant augmenté la glycémie [299]. Une décoction de fruits en poudre est utilisée comme médicament contre la toux [46]. La tige est fortement diurétique [299]. La tige écorcée est mâchée pour soulager les nausées et étancher la soif [46, 299]. Une décoction de tige, la tige écrasée ou mâchée ou le fruit pilé, parfois mélangé avec du jus de canne à sucre, sont pris pour soulager les nausées; pour traiter la polyarthrite rhumatoïde; toux problèmes respiratoires et maux de gorge [299]. Un extrait d'eau froide de la tige est utilisé pour traiter les petites crises d'épilepsie [299]. Les tiges en poudre sont utilisées comme lavement pour traiter les vers et les hémorroïdes [299]. La fumée de la tige séchée est inhalée pour traiter la toux [299]. Le jus de tige est utilisé pour traiter la jaunisse et pour prévenir les fausses couches [299]. Le jus de la tige est acide et rubéfiant et brûle sur les plaies ouvertes, mais il est également anodin et cicatrisant [299]. Il est appliqué à l'extérieur pour traiter une gamme de maux de peau; écoulements urétraux et maladies vénériennes [299]. Il est également frotté sur le corps pour traiter les coliques [299]. Une infusion de l'inflorescence est prise pour traiter la tachycardie [299]. La même infusion ou une infusion de rhizome est prise pour traiter les maux d'estomac [299]. Le jus des feuilles, ou une décoction de rhizome, se prend pour traiter le paludisme [299]. En externe, le jus des feuilles est utilisé sous forme de collyre pour traiter les troubles oculaires et sous forme de gouttes nasales pour traiter les maux de tête avec vertige [299]. Il est utilisé dans les frictions pour traiter les ?dèmes et la fièvre [299]. Une infusion des parties aériennes séchées est prise pour traiter l'hypertension [299]. La pulpe du rhizome est appliquée sur les abcès et les ulcères pour les faire mûrir; il est appliqué sur les dents pour soigner les maux de dents; et mélangé avec de l'eau, il est pris en interne pour traiter la diarrhée et la dysenterie amibienne [299]. Une décoction de rhizome ou le rhizome cru se prend pour traiter la lèpre et les maladies vénériennes [299].Le gingembre en spirale est couramment utilisé comme plante médicinale dans toute l'Afrique tropicale et la recherche moderne a confirmé la validité de nombre de ses utilisations [299]. La tige, les graines et le rhizome contiennent plusieurs sapogénines stéroïdiennes, dont la diosgénine est la plus importante. Le rhizome donne 0,5% de diosgénine. La diosgénine est une matière première très importante utilisée comme précurseur dans la synthèse d'un certain nombre de médicaments stéroïdiens, y compris les corticostéroïdes, les hormones sexuelles, les contraceptifs oraux et les agents anabolisants [299]. Les rhizomes contiennent également les saponines aférosides A et C, ainsi que la dioscine et la paryphylline C et le flavonoïde glycoside kaempférol 3-O -_- L-rhamnopyranoside. Le dernier composé a montré une capacité à potentialiser la cytotoxicité du cisplatine in vitro dans une lignée cellulaire de cancer du côlon humain [299]. Un alcaloïde de type papavérine se trouve dans le rhizome, ce qui provoque la relaxation des muscles lisses et est antispasmodique, diurétique et dépresseur du système nerveux central [299]. L'extrait méthanolique du rhizome a montré une activité anti-inflammatoire topique significative [299]. La fraction saponine des rhizomes et l'extrait de feuille méthanolique ont montré une activité abortive significative [299]. Les sesquiterpénoïdes sont le groupe le plus abondant de composés volatils dans l'huile essentielle des feuilles [299]. L'huile essentielle n'a montré aucune activité antimicrobienne [299]. L'extrait aqueux des feuilles et des tiges a montré une activité antibactérienne et amibicide significative in vitro [299]. L'extrait de feuille méthanolique a montré une cytotoxicité significative [299]. Le même extrait a montré une activité anesthésique locale modérée [299]. L'extrait présentait une activité antihyperglycémique et diminuait le taux de glucose sanguin lorsqu'il était appliqué à petites doses; des doses plus élevées ont cependant augmenté la glycémie [299]. Une décoction de fruits en poudre est utilisée comme médicament contre la toux [46]. La tige est fortement diurétique [299]. La tige écorcée est mâchée pour soulager les nausées et étancher la soif [46, 299]. Une décoction de tige, la tige écrasée ou mâchée ou le fruit pilé, parfois mélangé avec du jus de canne à sucre, sont pris pour soulager les nausées; pour traiter la polyarthrite rhumatoïde; toux problèmes respiratoires et maux de gorge [299]. Un extrait d'eau froide de la tige est utilisé pour traiter les petites crises d'épilepsie [299]. Les tiges en poudre sont utilisées comme lavement pour traiter les vers et les hémorroïdes [299]. La fumée de la tige séchée est inhalée pour traiter la toux [299]. Le jus de tige est utilisé pour traiter la jaunisse et pour prévenir les fausses couches [299]. Le jus de la tige est acide et rubéfiant et brûle sur les plaies ouvertes, mais il est également anodin et cicatrisant [299]. Il est appliqué à l'extérieur pour traiter une gamme de maux de peau; écoulements urétraux et maladies vénériennes [299]. Il est également frotté sur le corps pour traiter les coliques [299]. Une infusion de l'inflorescence est prise pour traiter la tachycardie [299]. La même infusion ou une infusion de rhizome est prise pour traiter les maux d'estomac [299]. Le jus des feuilles, ou une décoction de rhizome, se prend pour traiter le paludisme [299]. En externe, le jus des feuilles est utilisé sous forme de collyre pour traiter les troubles oculaires et sous forme de gouttes nasales pour traiter les maux de tête avec vertige [299]. Il est utilisé dans les frictions pour traiter les ?dèmes et la fièvre [299]. Une infusion des parties aériennes séchées est prise pour traiter l'hypertension [299]. La pulpe du rhizome est appliquée sur les abcès et les ulcères pour les faire mûrir; il est appliqué sur les dents pour soigner les maux de dents; et mélangé avec de l'eau, il est pris en interne pour traiter la diarrhée et la dysenterie amibienne [299]. Une décoction de rhizome ou le rhizome cru se prend pour traiter la lèpre et les maladies vénériennes [299].

Couepia bracteosa , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ; une pulpe épaisse, aromatique et huileuse avec une peau fine et une saveur douce et agréable ; le fruit mesure jusqu'à 13 cm de long et 10 cm de large.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crambe orientalis ,
$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (tiges) et racine (racines [assaisonnement : condiment]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crepis foetida , Crépis fétide

$1

Détails : Certaines personnes apprécient son goût "sauvage" forcé ; on la trouve parfois vendue sur les marchés de Provence ; quelques feuilles hachées, ajoutées dans les salades champêtres en relèvent le goût ; on l'adore ou on la déteste ; saveur iodée, fortement aromatique. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crithmum maritimum , Criste marine
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-9

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles et tiges [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : crues {en salade ou confites au vinaigre} ou cuites]) et fruit (graines [assaisonnement : épice]) comestibles.



A été une plante potagère importante des XVIII et XIXèmes siècles en Europe.


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans les Landes et en France (si un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Crocus sativus , Safran

$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (corme), fleur (pollen [ assaisonnement : épice]) et feuille (feuilles) comestibles.



Fleurs sèches/séchées ; plante cultivée en Europe. Herbe, épice. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

cf. consommation Note médicinale : ***

Cryptotaenia canadensis , Mitsuba

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : On lit dans le Japon à l'Exposition universelle de
1878: «Le Mitsuba ou Mitsuba seri est une plante comestible qui s'obtient de la manière suivante: l'hiver venu, on recouvre ses racines avec de la terre et des détritus de végétaux ; on cueille ensuite les pousses qui apparaissent ; on les fait cuire et on les mange. » Ses feuilles non étiolées, hachées et préparées comme l'Épinard, la Chicorée, etc., nous ont donné un fort bon plat de légume, d'une saveur spéciale, légèrement aromatique, assez agréable selon nous, pour que nous recommandions aux amateurs la culture du Mitsuba.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cuminum cyminum , Cumin

$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines [assaisonnement : condiment, herbe, épice]) comestible.



Plante anciennement et toujours largement cultivée dans le monde. tiges ("stems") également comestibles ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cunila origanoides , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -28,5/-29°C

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles comme condiment, fleurs, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les feuilles peuvent être utilisées pour aromatiser ; elles sont un substitut à l'origan ; elles sont ajoutées aux pizzas ; elles peuvent également être utilisées pour le thé ; elles peuvent être utilisées fraîches ou séchées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Cupressus sempervirens , Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15/-20°C (zone 8-10)

$1

Détails : Utilisation en cuisine : fruits râpés et ajoutés aux desserts ou jetés dans l'eau de cuisson des aliments ; aromatisant.


Précautions

ATTENTION : feuilles toxiquesµ{{{~~81µ.

Curcuma amada , Gingembre mangue

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles) et racine (rhizomes [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement : condiment]) comestibles.



Plante cultivée localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Curcuma longa , Curcuma

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (rhizomes [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice] ; et extrait rhizomes {fécule (arrowroot)} et feuille (feuilles [assaisonnement : herbe]) comestibles.



Les rhizomes constituent l'un des composants principaux des curries.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Curcuma zedoaria , Zédoaire

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles), racine (rhizomes [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement : condiment, épice] ; et extrait rhizomes {fécule}) et fleur (fleurs) comestibles.



Plante anciennement et toujours largement cultivée dans le monde. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cymbopogon citratus , Citronnelle de madagascar
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4°C

$1

Note : ***

Détails : Feuille (bases des tiges [assaisonnement : condiment, herbe, épice] ; et feuilles [idem bases de tiges{{{~ ; et base boissons/breuvages : tisanes {infusion}]) comestible.



Plante utilisée et cultivée en Asie. Aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Cymbopogon flexuosus , Herbe de Malabar

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, pousses - aromatisant.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles et pousses sont utilisées en cuisine ; elles sont également utilisées pour en extraire de l'huile, laquelle est utilisée dans la fabrication d'aliments pour aromatiser les produits de boulangerie, les graisses et huiles, la crème glacée, les bonbons, les boissons et la gomme à mâcher ; les feuilles séchées sont utilisées en tisanes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cymbopogon martinii var. motia , Palmarosa
var. motia
$1

Détails : Feuille (extrait feuilles {huile essentielle} [assaisonnement : aromate) comestible.



Une huile essentielle, obtenue par distillation à la vapeur, est utilisée pour aromatiser la crème glacée, les desserts à la gélatine, le chewing gum, et les produits de boulangerie.

Cyperus longus , Souchet allongé

$1

Note : **

Détails : Racine - condiment. Tubercule - utilisé comme épice dans les soupes, tartes et douceurs (desserts, confiseries, sucrecries?).


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Ile-de-Franceµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *

Cytisus scoparius , Genêt à balai
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5/6-9

$1$1$1

Note : *

Détails : Fleur (bourgeons [nourriture/aliment et ou assaisonnement, feuille (jeunes pousses [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : confit {au vinaigre, comme des câpres} ou aromate]) et fruit (graines cuites {torréfiées} [base boissons/breuvages : café {succédané}]) comestible.



Pousses utilisées anciennement pour communiquer de l'amertume à la bière. La plante contient dans les graines des alcaloïdes leur conférant une amertume certaine.


Précautions

ATTENTION : toxique ; la plante est extrêmement faiblement ou nullement toxiqueµ{{{5(+)µ..

Note médicinale : ***

D

Daucus carota , Carotte (sauvage et cultivée)
Rusticité (résistance face au froid/gel) : très bonne pour beaucoup de variétés qui peuvent rester l'hiver en terre mais, de préférence, avec un bon paillage par-dessusµ<(dp*)µ

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres (avant floraison) : crues ou cuites), feuille (dont pétioles, jeunes et/ou trendres : crues et/ou aromatisantes), fleur (décoratives [crues]) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.



Usage culinaire :

-racines :
1) plats : crues (râpées en salade...) ou cuites (en potées, soupes, purées, en accompagnement de plats en sauce [coupées en rondelles le plus souvent], ou seules et cuites à la vapeur) ;
2) gateaux ;
3) jus ;

-feuilles (fanes) : en potages, pots-au-feu. Feuilles cuites comme potherbe.


Qualités : légume riche en carotène (provitamine A) mais aussi en fibres, minéraux, antioxydants et vitamines.


Précautions

ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de la carotte, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{1µ.

Les carottes provoquent parfois des réactions allergiques chez certaines personnes ; le contact cutané avec la sève est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Daucus carota subsp. sativus , Carotte
subsp. sativus Rusticité (résistance face au froid/gel) : très bonne pour beaucoup de variétés qui peuvent rester l'hiver en terre mais, de préférence, avec un bon paillage par-dessusµ<(dp*)µ

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres (avant floraison) : crues ou cuites), feuille (dont pétioles, jeunes et/ou trendres : crues et/ou aromatisantes), fleur (décoratives [crues]) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.



Usage culinaire :

-racines :
1) plats : crues (râpées en salade...) ou cuites (en potées, soupes, purées, en accompagnement de plats en sauce [coupées en rondelles le plus souvent], ou seules et cuites à la vapeur) ;
2) gateaux ;
3) jus ;

-feuilles (fanes) : en potages, pots-au-feu. Feuilles cuites comme potherbe.


Qualités : légume riche en carotène (provitamine A) mais aussi en fibres, minéraux, antioxydants et vitamines.


Précautions

ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de la carotte, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{1µ.

Les carottes provoquent parfois des réactions allergiques chez certaines personnes ; le contact cutané avec la sève est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Daucus carota subsp. sativus , Carotte
subsp. sativus Rusticité (résistance face au froid/gel) : très bonne pour beaucoup de variétés qui peuvent rester l'hiver en terre mais, de préférence, avec un bon paillage par-dessusµ<(dp*)µ

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres (avant floraison) : crues ou cuites), feuille (dont pétioles, jeunes et/ou trendres : crues et/ou aromatisantes), fleur (décoratives [crues]) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.



Usage culinaire :

-racines :
1) plats : crues (râpées en salade...) ou cuites (en potées, soupes, purées, en accompagnement de plats en sauce [coupées en rondelles le plus souvent], ou seules et cuites à la vapeur) ;
2) gateaux ;
3) jus ;

-feuilles (fanes) : en potages, pots-au-feu. Feuilles cuites comme potherbe.


Qualités : légume riche en carotène (provitamine A) mais aussi en fibres, minéraux, antioxydants et vitamines.


Précautions

ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de la carotte, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{1µ.

Les carottes provoquent parfois des réactions allergiques chez certaines personnes ; le contact cutané avec la sève est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Daucus carota subsp. sativus , Carotte
subsp. sativus Rusticité (résistance face au froid/gel) : très bonne pour beaucoup de variétés qui peuvent rester l'hiver en terre mais, de préférence, avec un bon paillage par-dessusµ<(dp*)µ

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres (avant floraison) : crues ou cuites), feuille (dont pétioles, jeunes et/ou trendres : crues et/ou aromatisantes), fleur (décoratives [crues]) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.



Usage culinaire :

-racines :
1) plats : crues (râpées en salade...) ou cuites (en potées, soupes, purées, en accompagnement de plats en sauce [coupées en rondelles le plus souvent], ou seules et cuites à la vapeur) ;
2) gateaux ;
3) jus ;

-feuilles (fanes) : en potages, pots-au-feu. Feuilles cuites comme potherbe.


Qualités : légume riche en carotène (provitamine A) mais aussi en fibres, minéraux, antioxydants et vitamines.


Précautions

ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de la carotte, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{1µ.

Les carottes provoquent parfois des réactions allergiques chez certaines personnes ; le contact cutané avec la sève est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Daucus carota subsp. sativus , Carotte
subsp. sativus Rusticité (résistance face au froid/gel) : très bonne pour beaucoup de variétés qui peuvent rester l'hiver en terre mais, de préférence, avec un bon paillage par-dessusµ<(dp*)µ

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres (avant floraison) : crues ou cuites), feuille (dont pétioles, jeunes et/ou trendres : crues et/ou aromatisantes), fleur (décoratives [crues]) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.



Usage culinaire :

-racines :
1) plats : crues (râpées en salade...) ou cuites (en potées, soupes, purées, en accompagnement de plats en sauce [coupées en rondelles le plus souvent], ou seules et cuites à la vapeur) ;
2) gateaux ;
3) jus ;

-feuilles (fanes) : en potages, pots-au-feu. Feuilles cuites comme potherbe.


Qualités : légume riche en carotène (provitamine A) mais aussi en fibres, minéraux, antioxydants et vitamines.


Précautions

ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de la carotte, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{1µ.

Les carottes provoquent parfois des réactions allergiques chez certaines personnes ; le contact cutané avec la sève est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Daucus carota subsp. sativus , Carotte
subsp. sativus Rusticité (résistance face au froid/gel) : très bonne pour beaucoup de variétés qui peuvent rester l'hiver en terre mais, de préférence, avec un bon paillage par-dessusµ<(dp*)µ

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres (avant floraison) : crues ou cuites), feuille (dont pétioles, jeunes et/ou trendres : crues et/ou aromatisantes), fleur (décoratives [crues]) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.



Usage culinaire :

-racines :
1) plats : crues (râpées en salade...) ou cuites (en potées, soupes, purées, en accompagnement de plats en sauce [coupées en rondelles le plus souvent], ou seules et cuites à la vapeur) ;
2) gateaux ;
3) jus ;

-feuilles (fanes) : en potages, pots-au-feu. Feuilles cuites comme potherbe.


Qualités : légume riche en carotène (provitamine A) mais aussi en fibres, minéraux, antioxydants et vitamines.


Précautions

ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de la carotte, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{1µ.

Les carottes provoquent parfois des réactions allergiques chez certaines personnes ; le contact cutané avec la sève est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Daucus carota subsp. sativus , Carotte
subsp. sativus Rusticité (résistance face au froid/gel) : très bonne pour beaucoup de variétés qui peuvent rester l'hiver en terre mais, de préférence, avec un bon paillage par-dessusµ<(dp*)µ

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres (avant floraison) : crues ou cuites), feuille (dont pétioles, jeunes et/ou trendres : crues et/ou aromatisantes), fleur (décoratives [crues]) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.



Usage culinaire :

-racines :
1) plats : crues (râpées en salade...) ou cuites (en potées, soupes, purées, en accompagnement de plats en sauce [coupées en rondelles le plus souvent], ou seules et cuites à la vapeur) ;
2) gateaux ;
3) jus ;

-feuilles (fanes) : en potages, pots-au-feu. Feuilles cuites comme potherbe.


Qualités : légume riche en carotène (provitamine A) mais aussi en fibres, minéraux, antioxydants et vitamines.


Précautions

ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de la carotte, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{1µ.

Les carottes provoquent parfois des réactions allergiques chez certaines personnes ; le contact cutané avec la sève est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Daucus carota subsp. sativus , Carotte
subsp. sativus Rusticité (résistance face au froid/gel) : très bonne pour beaucoup de variétés qui peuvent rester l'hiver en terre mais, de préférence, avec un bon paillage par-dessusµ<(dp*)µ

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres (avant floraison) : crues ou cuites), feuille (dont pétioles, jeunes et/ou trendres : crues et/ou aromatisantes), fleur (décoratives [crues]) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.



Usage culinaire :

-racines :
1) plats : crues (râpées en salade...) ou cuites (en potées, soupes, purées, en accompagnement de plats en sauce [coupées en rondelles le plus souvent], ou seules et cuites à la vapeur) ;
2) gateaux ;
3) jus ;

-feuilles (fanes) : en potages, pots-au-feu. Feuilles cuites comme potherbe.


Qualités : légume riche en carotène (provitamine A) mais aussi en fibres, minéraux, antioxydants et vitamines.


Précautions

ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de la carotte, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{1µ.

Les carottes provoquent parfois des réactions allergiques chez certaines personnes ; le contact cutané avec la sève est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Daucus carota subsp. sativus , Carotte
subsp. sativus Rusticité (résistance face au froid/gel) : très bonne pour beaucoup de variétés qui peuvent rester l'hiver en terre mais, de préférence, avec un bon paillage par-dessusµ<(dp*)µ

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres (avant floraison) : crues ou cuites), feuille (dont pétioles, jeunes et/ou trendres : crues et/ou aromatisantes), fleur (décoratives [crues]) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.



Usage culinaire :

-racines :
1) plats : crues (râpées en salade...) ou cuites (en potées, soupes, purées, en accompagnement de plats en sauce [coupées en rondelles le plus souvent], ou seules et cuites à la vapeur) ;
2) gateaux ;
3) jus ;

-feuilles (fanes) : en potages, pots-au-feu. Feuilles cuites comme potherbe.


Qualités : légume riche en carotène (provitamine A) mais aussi en fibres, minéraux, antioxydants et vitamines.


Précautions

ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de la carotte, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{1µ.

Les carottes provoquent parfois des réactions allergiques chez certaines personnes ; le contact cutané avec la sève est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Dianthus caryophyllus , Oeillet commun

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs {pétales} [assaisonnement : aromate]) comestible.



Les fleurs sont utilisées comme aromates pour toutes sortes d'aliments (soupes, vins, etc.) ; elles sentent le clou de girofle ; elles sont également confites et utilisées comme garniture dans les salades de fruits, les glaces et les boissons. Le fond blanc amer des pétales doit être enlevé.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en France (si un arrêté préfectoral existe)µ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Dictamnus albus , Dictame blanc

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleur, racine - aromatisant.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles séchées sont utilisées pour faire une tisane ;
-les racines sont utilisées pour aromatiser et de temps en temps comme amers dans les boissons alcoolisées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les racines contiennent des alcaloïdes toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Les racines sont utilisées en médecineµ{{{0(+x)µ.

Dicypellium caryophyllaceum ,
$1

Détails : Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : l'écorce et les bourgeons floraux sont utilisés dans la cuisine brésilienne comme une épice ; l'odeur de l' écorce rappelle les clous de girofle et la cannelle.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dillenia philippinensis , Katmon
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0? (éviter en dessous de 10°C)

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement]) comestible.



Consommation locale. Les fruits (sépales charnus) sont consommés crus et également utilisés pour aromatiser les plats de poisson ; ils peuvent aussi être utilisés en gelées, confitures, currys et boissons ; ils sont aigres.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Diplotaxis erucoides , Diplotaxis fausse roquette

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : crues {en salades} ou cuites {comme légume}] et tiges crues {en salades}) comestible.



Les feuilles sont épicés ; elles peuvent être cuites avec des haricots secs ou avec des pâtes ; elles sont meilleures récoltées avant l'apparition des fleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Diplotaxis muralis , Roquette des murailles

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles crues [nourriture/aliment {en salades} et/ou assaisonnement : aromate{{{~]) et fleur (fleurs [nourriture/aliment et/ou garniture]) comestibles.



Les feuilles ont un fort goût âcre, elles sont donc utilisées en petites quantités avec d'autres aliments dans une salade ; elles peuvent également être utilisées pour aromatiser les plats cuisinés.
Les fleurs peuvent être consommées et utilisées comme garniture.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Diplotaxis tenuifolia , Roquette vivace

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles crues et/ou aromatisantes) et fleur (crues et/ou décoratives) comestibles.



Délicieuse salade pour ceux qui savent apprécier son fort goût de roquette.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dipteryx odorata , Fève tonka

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines [assaisonnement : aromate]) comestible.



Les grains sont utilisés pour aromatiser les liqueurs : ils sont trempés pendant plusieurs jours dans du rhum ou de l'alcool puis séchés et durcis ; l'extrait de haricot est utilisé pour parfumer les aliments : il est utilisé dans les bonbons, pâtisseries, crèmes glacées, recettes à base de chocolat et d'autres aliments, généralement sucrés ; c'est un substitut de vanille. La partie interne de la pulpe de la gousse est comestible.


Précautions

cf. consommation Note médicinale : **

Dittrichia viscosa , Inule visqueuse

$1

Détails : Rhizome - épice, racine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dracocephalum moldavica , Thé des jardins

$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes pousses et feuilles [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {condiment}]) comestible.



Les jeunes pousses sont comestibles. Les feuilles peuvent être utilisées pour le thé ; elles ont une odeur de citron. Plante utilisée localement comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Dracocephalum parviflorum , Dracocéphale d'Amérique

$1

Détails : Graines. Graines consommées en farine par les natifs. Les feuilles ont été utilisées comme aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Drimys winteri , Drimys de Winter
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8 à -10°C ou zone 7-10

Note : ***

Détails : Écorce, épice. L'écorce a été utilisée pour fournir de la vitamine C ; elle est utilisée comme assaisonnement.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : il ne devrait pas être consommé en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Dysphania ambrosioides , Epazote
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8 ou 9

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [nourriture/aliment {légume} ; base boissons/breuvages {tisanes : substitut de thé} et/ou assaisonnement {condiment}]) et fruit (graines crues {brutes ou salées ou cuites) comestibles.(1*)



Feuilles utilisées comme condiment au Mexique ; elles sont ajoutées aux haricots et aux soupes de saison et d'autres plats ; elles peuvent être séchées car elles conservent leur saveur ; les feuilles fraîches peuvent être stockées pendant 2-3 jours.
Les graines peuvent être broyées en farine noir et mélangées avec de l'eau et mangées ; elles sont également grillées et ajoutées aux alcools.

Usage culinaire (toute la plante est utilisée, des feuilles fraiches ou éventuellement sèches aux graines immatures) :
-infusion agréable (d'où son nom de "thé mexicain") ;
-assaisonnement/aromate ; elle assaisonne des plats de viande et aromatise tamales (genre de papillote), frijoles de olla (haricots noirs), etc..., dans la cuisine mexicaine ;
-soupes et salades ;
-les fruits sont également consommés verts et c'est ainsi, semble-t'il, que cette plante à le plus de goût.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : il est probablement préférable de ne pas manger cette plante en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ ; sa consommation serait à éviter pour les enfants en bas âge et les femmes enceintesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Propriétés médicinales : vermifuge, antispasmodique, stomachique, eupeptique et carminativeµ{{{(dp*)µ.

E

Eclipta prostrata , Éclipte blanche

$1

Note : *

Détails : Feuille (pousses et feuilles tendres [nourriture/aliment : cuites {légume} ou crues ; et/ou assaisonnement {aromate}]) comestible.



Plante entièrement consommée comme légume ; également utilisée pour aromatiser les chutneys et relishs. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : si consommée en grandes quantités, elle peut provoquer une intoxicationµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Elettaria cardamomum , Cardamome
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/-1°C ou Zone 8

$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (graines [assaisonnement : aromate, épice]) et feuille (jeunes pousses crues ou cuites {à la vapeur ou bouillies}) comestibles.



Les graines sont utilisées dans les biscuits et les gâteaux, et également dans les curries et ajoutées au café ; elles sont mâchées après les repas pour adoucir l'haleine.
Les feuilles sont utilisées pour emballer les aliments avant la cuisson. Plante très largement cultivée en Indomalaisie et un peu en Amérique Centrale ; épice objet de commerce international.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Elsholtzia ciliata , Baume vietnamien

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles - épices.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les graines réduites en poudre sont utilisés pour aromatiser les produits/denrées alimentaires ;
-jeunes plantes (feuilles) consommées localement crues en salade ; elles sont également finement coupées et bouillies comme légume (potherbe / légume feuille / herbe potagère) ; elles sont utilisées pour aromatiser les plats de légumes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Elsholtzia stauntonii ,
$1

Détails : Feuille (feuilles27(+) [assaisonnement : condiment27(+)]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Embelia ribes , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1$1

Note : ***

Détails : Parties comestibles : feuilles, fruits, épices ; -jeunes feuilles et pousses - crues ; souvent utilisé comme plat d'accompagnement avec du riz, lorsque les feuilles sont généralement mélangées avec d'autres légumes verts ; de saveur acide, les feuilles peuvent être utilisées comme substitut du tamarin dans les soupes et les plats de légumes ; -fruits - crus ; de saveur aigre-douce, ils sont consommés comme un mets délicat, principalement par les enfants ; le fruit séché est utilisé comme adultérant du poivre noir ; une boisson sucrée et rafraîchissante peut être préparée à partir des feuilles et des fruits ; les jeunes tiges sont mâchées comme une friandise.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Les baies séchées (graines) sont altératives, anthelminthiques, carminatives et stimulantes [304]. Un extrait aqueux des baies a montré une activité antifertilité [304]. Les baies en poudre sont largement utilisées pour tuer les ténias - l'huile de ricin est prise plus tard pour expulser le ver mort [304, 310]. Une pâte de baies est utilisée pour traiter les problèmes de peau tels que la teigne [304]. La pâte, mélangée à de l'huile, a été utilisée comme cataplasme pour traiter les maux de tête [304]. La pulpe est purgative [304]. Le jus frais est rafraîchissant, diurétique et laxatif [304]. Les feuilles, associées au gingembre, ont été utilisées comme bain de bouche pour traiter les ulcères et les maux de gorge [304]. Une pâte d'écorce est appliquée sur la poitrine pour traiter les maladies pulmonaires telles que la pneumonie [304]. Une infusion de racines est administrée pour traiter la toux et la diarrhée [310].

Epilobium angustifolium , Épilobe en épi
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-9

$1$1$1

Note : **

Détails : fleur (dont bourgeons (cuits) : décoratives (crues, tisanes), feuille (jeunes, dont tiges [cuites] : crues, tisanes) et racine (épluchées : fraîches [crues ou cuites] ou séchées [farine, café (torréfiées)]) comestibles.



Fleurs, feuilles (brutes/crues), racines, tige, thé, pousses.
Une farine est faite à partir des racines ; celle-ci est utilisée pour fabriquer des galettes.
Jeunes pousses, fleurs et racines consommées localement. Les jeunes pousses vigoureuses sont cuites et mangées avec du beurre comme un substitut de l'asperge.
Les feuilles sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; elles sont également utilisées pour le thé, en infusion, en Russie.
Les jeunes tiges de fleurs sont ajoutées aux salades. La moelle des grandes tiges est mâchée ou consommée crue ; elle est également utilisée pour aromatiser et épaissir les soupes et les ragoûts ou transformée en ale (bières de fermentation haute) ou vinaigre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Erodium moschatum , Bec-de-grue musqué

$1

Note : **

Détails : Feuilles. Feuilles - crues ou cuites ; ajoutées aux salades ou utilisées comme potherbe ; les feuilles sont occasionnellement utilisées comme épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Eruca vesicaria , Roquette

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes pousses feuilles crues, fruit (graines [nourriture/aliment : condiment})] et extrait graines {huile [nourriture/aliment : huile alimentaire {après vieillissement}]) et fleur (fleurs [nourriture/aliment : garniture]) comestibles.



Les jeunes feuilles sont tendres, légèrement amères et à saveur de moutarde ; les vieilles peuvent être réduites en purée et utilisées dans les soupes et les sauces (ex. : comme potherbe).
Les graines sont utilisées dans les marinades, ou pour la moutarde Persane. Consommation en Europe du Sud.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eryngium foetidum , Culantro

$1$1

Détails : Feuille (feuilles crues) et racine (racines [assaisonnement : condiment27(+)]) comestibles.



Les feuilles sont hachées et consommées crues dans certains plats ou picklées (confites/macérées dans du vinaigre) et utilisées pour faire des chutneys.
Les racines sont utilisées comme assaisonnement dans les soupes, les plats de viande et curries.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eryngium maritimum , Panicaut de mer

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuilles, racines, fleurs.
-les feuilles sont brassées pour faire du thé ; les jeunes pousses sont parfois blanchies et mangées ;
-les bourgeons de fleurs peuvent également être utilisés ;
-les racines confites sont appelées "eryngo" ; les racines sont bouillies ou grillées, comme le panais ; les racines confites sont transformées en confiture ou utilisées pour aromatiser les gelées et le caramel.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en PACA, Bretagne, Nord-Pas-de-Calais, Pyrénées-Atlantiques et France (lorsqu' un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

Erythroxylum coca , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1$1

Note : *

Détails : Parties comestibles : -feuilles - thé ; les feuilles séchées donnent une substance appelée cocaïne qui est un stimulant ; les feuilles sont utilisées pour faire du "vin" de coca ; les feuilles sont mâchées comme masticatoire ; -l'extrait de noix est utilisé pour aromatiser les boissons, les bonbons et les boissons alcoolisées.


Précautions

ATTENTION : certaines parties de la plante sont toxiques si elles sont ingéréesµ{{{5(K)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Les feuilles contiennent de la cocaïne et d'autres alcaloïdes. Ils sont narcotiques, stimulants cérébraux et anesthésiques localement [46]. Les alcaloïdes sont extraits et utilisés pour fabriquer divers médicaments pharmaceutiques, y compris un anesthésique local [46, 348]. Mâchées avec de la chaux ou des cendres végétales, les feuilles provoquent une sensation de facilité et d'énergie croissante. Ils sont donc utilisés par les peuples autochtones comme stimulants pour mieux supporter la faim, la soif et le stress physique [317]. Une infusion de feuilles sert aussi de remède au mal des montagnes, le redouté «soroche» [317].

Etlingera elatior ,
$1$1

Détails : Fleur (jeunes fleurs/bourgeons floraux crus ou cuits [nourriture/aliment {comme un légume}]) et feuille (jeunes pousses crues) comestibles.



Les fleurs ont un parfum épicé ; elles ont un goût similaire à la menthe vietnamienne ; elles sont coupées et servies crues ou mélangés à des plats cuisinés, comme un légume. Graines. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Etlingera hemisphaerica ,
$1

Détails : Fleur (inflorescences en bouton crues ou cuites [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement : condiment]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eucalyptus amygdalina , Rusticité (résistance face au froid/gel) : Zone 9

$1

Détails : Feuille (feuilles séchées [assaisonnement : aromate] ; et extrait feuilles {huile essentielle} [assaisonnement : arôme alimentaire]) comestible.(1*)



L'Eucalyptus a une qualité tonique et astringente qui est utile dans les pastilles contre la toux et certains produits de boulangerie. La saveur résineuse de l'eucalyptus, qui rappelle le citron et la menthe poivrée, se marie bien avec du caramel ou du miel pour les sauces à dessert, ou du miel parfumé à l'ail et à la coriandre comme glaçage pour les viandes grillées. L'huile est très forte et doit être diluée pour utilisation dans les sauces.


Précautions

(1*)ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus bridgesiana ,
$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement : aromate]) comestible.


Précautions

(1*)ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus cinerea , Rusticité (résistance face au froid/gel) : Zone 9

$1

Détails : Feuille (feuilles séchées [assaisonnement : aromate] ; et extrait feuilles {huile essentielle} [assaisonnement : arôme alimentaire]) comestible.(1*)



L'Eucalyptus a une qualité tonique et astringente qui est utile dans les pastilles contre la toux et certains produits de boulangerie. La saveur résineuse de l'eucalyptus, qui rappelle le citron et la menthe poivrée, se marie bien avec du caramel ou du miel pour les sauces à dessert, ou du miel parfumé à l'ail et à la coriandre comme glaçage pour les viandes grillées. L'huile est très forte et doit être diluée pour utilisation dans les sauces.


Précautions

(1*)ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus coccifera ,
$1

Détails : Feuille (feuilles séchées [assaisonnement : aromate] ; et extrait feuilles {huile essentielle} [assaisonnement : arôme alimentaire]) comestible.(1*)



L'Eucalyptus a une qualité tonique et astringente qui est utile dans les pastilles contre la toux et certains produits de boulangerie. La saveur résineuse de l'eucalyptus, qui rappelle le citron et la menthe poivrée, se marie bien avec du caramel ou du miel pour les sauces à dessert, ou du miel parfumé à l'ail et à la coriandre comme glaçage pour les viandes grillées. L'huile est très forte et doit être diluée pour utilisation dans les sauces.


Précautions

(1*)ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus dives ,
$1

Détails : Feuille (feuilles fraîches ou séchées [assaisonnement : aromate] ; feuilles séchées [base boissons/breuvages : tisanes] ; et extrait feuilles {huile essentielle} [assaisonnement : arôme alimentaire]) comestible.(1*)



L'Eucalyptus a une qualité tonique et astringente qui est utile dans les pastilles contre la toux et certains produits de boulangerie. La saveur résineuse de l'eucalyptus, qui rappelle le citron et la menthe poivrée, se marie bien avec du caramel ou du miel pour les sauces à dessert, ou du miel parfumé à l'ail et à la coriandre comme glaçage pour les viandes grillées. L'huile est très forte et doit être diluée pour utilisation dans les sauces ; elle est utilisé pour aromatiser les sauces, vinaigrettes, desserts et les produits laitiers.
Les feuilles séchées sont utilisées pour le thé.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est toxiqueµ{{{0(+)µ et très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus elata ,
$1

Détails : Feuille (feuilles séchées [assaisonnement : aromate] ; et extrait feuilles {huile essentielle} [assaisonnement : arôme alimentaire]) comestible.(1*)



L'Eucalyptus a une qualité tonique et astringente qui est utile dans les pastilles contre la toux et certains produits de boulangerie. La saveur résineuse de l'eucalyptus, qui rappelle le citron et la menthe poivrée, se marie bien avec du caramel ou du miel pour les sauces à dessert, ou du miel parfumé à l'ail et à la coriandre comme glaçage pour les viandes grillées. L'huile est très forte et doit être diluée pour utilisation dans les sauces.


Précautions

(1*)ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus globulus , Gommier bleu
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles séchées [assaisonnement : aromate] ; extrait feuilles fraîches ou séchées {huile essentielle} [assaisonnement : arôme alimentaire]) comestible.(1*)



Une huile essentielle, distillée à partir des feuilles fraîches ou séchées, est utilisée comme substance aromatisante dans les bonbons, les produits de boulangerie (pâtisseries), la crème glacée (glaces).


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : l'huile d'eucalyptus est toxiqueµ{{{0(+)µ ; le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Eucalyptus nicholii ,
$1

Détails : Feuille (feuilles séchées [assaisonnement : aromate] ; et extrait feuilles {huile essentielle} [assaisonnement : arôme alimentaire]) comestible.(1*)



L'Eucalyptus a une qualité tonique et astringente qui est utile dans les pastilles contre la toux et certains produits de boulangerie. La saveur résineuse de l'eucalyptus, qui rappelle le citron et la menthe poivrée, se marie bien avec du caramel ou du miel pour les sauces à dessert, ou du miel parfumé à l'ail et à la coriandre comme glaçage pour les viandes grillées. L'huile est très forte et doit être diluée pour utilisation dans les sauces.


Précautions

(1*)ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus ovata ,
$1

Détails : Feuille (feuilles séchées [assaisonnement : aromate] ; et extrait feuilles {huile essentielle} [assaisonnement : arôme alimentaire]) comestible.(1*)



L'Eucalyptus a une qualité tonique et astringente qui est utile dans les pastilles contre la toux et certains produits de boulangerie. La saveur résineuse de l'eucalyptus, qui rappelle le citron et la menthe poivrée, se marie bien avec du caramel ou du miel pour les sauces à dessert, ou du miel parfumé à l'ail et à la coriandre comme glaçage pour les viandes grillées. L'huile est très forte et doit être diluée pour utilisation dans les sauces.


Précautions

(1*)ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus phoenicea ,
$1

Détails : Feuille (feuilles : aromate]) comestible.(1*)


Précautions

ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus piperita , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8

$1

Détails : Feuille (feuilles séchées [assaisonnement : aromate] ; et extrait feuilles {huile essentielle} [assaisonnement : arôme alimentaire]) comestible.(1*)



L'Eucalyptus a une qualité tonique et astringente qui est utile dans les pastilles contre la toux et certains produits de boulangerie. La saveur résineuse de l'eucalyptus, qui rappelle le citron et la menthe poivrée, se marie bien avec du caramel ou du miel pour les sauces à dessert, ou du miel parfumé à l'ail et à la coriandre comme glaçage pour les viandes grillées. L'huile est très forte et doit être diluée pour utilisation dans les sauces.


Précautions

(1*)ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus pulchella , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8

$1

Détails : Feuille (feuilles séchées [assaisonnement : aromate] ; et extrait feuilles {huile essentielle} [assaisonnement : arôme alimentaire]) comestible.(1*)



L'Eucalyptus a une qualité tonique et astringente qui est utile dans les pastilles contre la toux et certains produits de boulangerie. La saveur résineuse de l'eucalyptus, qui rappelle le citron et la menthe poivrée, se marie bien avec du caramel ou du miel pour les sauces à dessert, ou du miel parfumé à l'ail et à la coriandre comme glaçage pour les viandes grillées. L'huile est très forte et doit être diluée pour utilisation dans les sauces.


Précautions

(1*)ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus radiata ,
$1

Détails : Feuille (feuilles et/ou tiges/rameaux : manne ; feuilles séchées [assaisonnement : aromate] ; et extrait feuilles {huile essentielle} [assaisonnement : arôme alimentaire]) comestible.(1*)



Une manne douce se produit sur les feuilles. L'Eucalyptus a une qualité tonique et astringente qui est utile dans les pastilles contre la toux et certains produits de boulangerie. La saveur résineuse de l'eucalyptus, qui rappelle le citron et la menthe poivrée, se marie bien avec du caramel ou du miel pour les sauces à dessert, ou du miel parfumé à l'ail et à la coriandre comme glaçage pour les viandes grillées. L'huile est très forte et doit être diluée pour utilisation dans les sauces.


Précautions

(1*)ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus risdonii ,
$1

Détails : Feuille (feuilles séchées [assaisonnement : aromate] ; et extrait feuilles {huile essentielle} [assaisonnement : arôme alimentaire]) comestible.(1*)



L'Eucalyptus a une qualité tonique et astringente qui est utile dans les pastilles contre la toux et certains produits de boulangerie. La saveur résineuse de l'eucalyptus, qui rappelle le citron et la menthe poivrée, se marie bien avec du caramel ou du miel pour les sauces à dessert, ou du miel parfumé à l'ail et à la coriandre comme glaçage pour les viandes grillées. L'huile est très forte et doit être diluée pour utilisation dans les sauces.


Précautions

(1*)ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus robertsonii ,
$1

Détails : Feuille (feuilles séchées [assaisonnement : aromate] ; et extrait feuilles {huile essentielle} [assaisonnement : arôme alimentaire]) comestible.(1*)



L'Eucalyptus a une qualité tonique et astringente qui est utile dans les pastilles contre la toux et certains produits de boulangerie. La saveur résineuse de l'eucalyptus, qui rappelle le citron et la menthe poivrée, se marie bien avec du caramel ou du miel pour les sauces à dessert, ou du miel parfumé à l'ail et à la coriandre comme glaçage pour les viandes grillées. L'huile est très forte et doit être diluée pour utilisation dans les sauces.


Précautions

(1*)ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus smithii ,
$1

Détails : Feuille (feuilles séchées [assaisonnement : aromate] ; et extrait feuilles {huile essentielle} [assaisonnement : arôme alimentaire]) comestible.(1*)



C'est la une source d'une huile essentielle utilisée pour aromatiser les bonbons, pâtisseries et glaces. L'Eucalyptus a une qualité tonique et astringente qui est utile dans les pastilles contre la toux et certains produits de boulangerie. La saveur résineuse de l'eucalyptus, qui rappelle le citron et la menthe poivrée, se marie bien avec du caramel ou du miel pour les sauces à dessert, ou du miel parfumé à l'ail et à la coriandre comme glaçage pour les viandes grillées. L'huile est très forte et doit être diluée pour une utilisation dans les sauces.


Précautions

(1*)ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus tenuiramis ,
$1

Détails : Feuille (feuilles séchées [assaisonnement : aromate] ; et extrait feuilles {huile essentielle} [assaisonnement : arôme alimentaire]) comestible.(1*)



L'Eucalyptus a une qualité tonique et astringente qui est utile dans les pastilles contre la toux et certains produits de boulangerie. La saveur résineuse de l'eucalyptus, qui rappelle le citron et la menthe poivrée, se marie bien avec du caramel ou du miel pour les sauces à dessert, ou du miel parfumé à l'ail et à la coriandre comme glaçage pour les viandes grillées. L'huile est très forte et doit être diluée pour utilisation dans les sauces.


Précautions

(1*)ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eugenia lutescens , Perinha

$1

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe et peau} [nourriture/aliment, boissons/breuvages et/ou assaisonnement {aromate} : crus {frais} ou cuits]) comestible.



Le fruit peut être consommé frais ; il est également utilisé pour aromatiser jus et conserves. La peau est-elle bien comestible et consommable ? (qp*)


Précautions

ATTENTION : les graines ne doivent pas être consommées car il se peut qu'elles provoquent la diarrhéeµ{{{(dp*)µ.

Eugenia stipitata , Araza

$1

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe et peau} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {aromate} : crus {frais} ou cuits]) comestible.



Les fruits sont parfois consommés frais, mais ils sont acides ; ils sont le plus souvent utilisés pour aromatiser les bonbons, la crème glacée et les boissons ; normalement, les fruits doivent être édulcorés avant d'être mangés. La peau est-elle bien comestible et consommable ? (qp*)


Précautions

ATTENTION : les graines ne doivent pas être consommées car il se peut qu'elles provoquent la diarrhéeµ{{{(dp*)µ.

Eupatorium cannabinum , Eupatoire à feuilles de chanvre

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement : aromate, épice]) comestible.



herbe : cela signifie-t'il que toutes les parties herbacées sont utilisables de la même manière ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Eutrema japonica , Wasabi
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8, zone11 selon aromaticulture

$1$1

Note : ****

Détails : Feuilles, tige, racine, rhizome, légume. Les tiges souterraines ou rhizomes sont utilisés comme épice appelée wasabi ; elle a un fort goût ardent/brûlant ; la peau extérieure est grattée et la partie intérieure verte finement broyée ;
Les feuilles, les fleurs et les pétioles et le rhizome fraîchement tranchés sont trempés dans de l'eau salée, puis utilisé pour faire un pickle.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

F

Fagus sylvatica , Hêtre commun

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et fraîches ; crues ou cuites), fruit (crus(1*). ou cuits ; dont extrait (huile) ; dont graines (germes)) et aubier (=écorce interne ; cru (copeaux) / cuit et/ou aromatisant)(2*) comestibles.



Cambium (seconde écorce) comestible. La sciure a été quelquefois ajoutée à la farine pour faire du pain. Noix, graines, feuilles, graines - huile, sciure - aromate. Les noyaux des noix sont consommés localement crus ou cuits ou grillés, dans ce dernier cas comme succédané du café, ou encore grillés et salés.
Le noyau produit une huile bonne pour la cuisson des aliments. L'huile est aussi utilisée pour les salades.
Les jeunes feuilles sont consommées crues en salade ou comme légume (ex. : potherbe) ; elles sont également utilisées dans les liqueurs.
Le bois est utilisé pour le vieillissement des bières et jambons fumés.


Précautions

ATTENTION : (1*) les fruits (faines), consommés frais, et en excès, sont indigestes{{{~~1 ; la membrane entourant la graine est dotée d'une certaine toxicitéµ{{{27(+x)µ. (2*) Il est fortement recommandé de prélever uniquement l'écorce interne sur les arbres déjà abattus, car prélever celle-ci directement sur un hêtre vivant entraine automatiquement (peut entrainer/causer/engendrer/provoquer?) la mort de celui-ciµ{{{(dp*)µ.

Faidherbia albida , Gomme du Sénégal

$1

Note : *

Détails : Fruit (graines cuites {bouillies} ; et gousse {amidon} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement]) et tronc (extrait {gomme}) comestibles.



La gomme est comestible et est également utilisée pour les bonbons/sucreries.
Les graines peuvent être mangées ; elles sont bouillies, puis re-bouillies et les peaux sont enlevées, puis consommées en période de pénurie alimentaire ; ceci est fait pour éliminer les composants toxiques.
Les gousses sont parfois consommées ou utilisées pour aromatiser. Consommation locale.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les graines peuvent contenir du cyanure d'hydrogène et auraient besoin d'être cuitesµ{{{0(+x)µ pour être considérées comestiblesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Ferula assa-foetida , Ase fétide

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racine, assaisonnement (épice), tiges, gomme.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-la résine de la racine est vendue en morceaux pour aromatiser les soupes, les poissons au curry, les sauces et les pickles ; l'épice est faite à partir du jus de la plante, semblable à du lait ; elle est ajoutée à des boulettes de viande et donne une saveur rappelant la truffe ; elle est également utilisée dans la sauce Worcestershire.
-les feuilles et les tiges peuvent être cuites et consommées comme légume (ex. : comme potherbe) ; la mauvaise odeur disparaît à la cuisson ;
-les jeunes têtes croisées sont consommées crues ;
-les racines sont rôties et mangées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Ferula foetida ,
$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, gomme, épice.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : la gomme a un goût proche de l'ail. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

ATTENTION : ne pas utiliser par voie oraleµ{{{5(+)µ ; pas plus d'informations à ce sujetµ{{{(rp*)µ (de quelle partie s'agit-il et dans quelles conditions ? (qp*)). Éviter pendant la grossesse étant donné la possible augmentation des saignements. L'usage local peut provoquer des irritations de la peauµ{{{5(+)µ

Note médicinale : ***

Ferula narthex , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12°C

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, épice, gomme.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les pousses vertes sont consommées comme légume (ex. : comme potherbe).
-la gomme est utilisée comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Filipendula ulmaria , Reine-des-prés (Reine des prés)

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (aromatisants (desserts, boissons)), fleur (dont bourgeon ; aromatisants (desserts, boissons)), feuille (très jeunes : fraîches (crues et/ou aromatisantes) ou séchées (tisanes)) et racine (aromatisantes (cuites)) comestibles.



Les racines sont consommées comme aliment de base.
Les fleurs et les feuilles sont utilisées pour aromatiser boissons (bières, vins) et desserts (fruits confits).
Les fleurs sont également transformées en sirop ; celui-ci peut être utilisé pour les boissons, salades de fruits ou comme garniture pour crème glacée.
Les jeunes feuilles, les fleurs et les racines sont utilisées brassées pour réaliser un succédané de thé.


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : ne doit pas être utilisé par des personnes sensibles à l'aspirineµ{{{0(+x)µ. Cela se rapporte-il à une ou plusieurs partie(s) ou à la totalité de la plante ? (qp*)

Note médicinale : ***

Foeniculum vulgare , Fenouil (sauvage et cultivé)

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (dont pétiole et renflement basal : crues / cuites et/ou aromatisantes), fleur (décoratives et/ou aromatisantes) et graines (aromatisantes) comestibles.



Graines, feuilles, bulbe, herbe, épice, légume, huile, racines. Les feuilles supérieures peuvent être bouillies à l'eau et mangées comme un assaisonnement ; la jeune et tendre partie centrale et les bases des feuilles (pédoncules foliaires) peuvent être hachés et consommées crues ou cuites.
La racine peut être cuite et mangée ; elle est utilisée en médecine. Graines sources d'une essence utilisée comme aromate ; elles peuvent également être utilisées comme condiment pour aromatiser le pain et les gâteaux et dans les farces.
Il est utilisé dans les sauces, saucisses, ragoûts et salades. Légume très cultivé dans le monde.


Précautions

ATTENTION : le contact cutané avec la sève ou l'huile essentielle est dit causer de la photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnes ; l'ingestion de l'huile peut causer des vomissements, des convulsions et un oedème pulmonaire ; évitez pour les petits enfants ; évitez lors de cirrhoses / troubles du foie ; les diabétiques doivent vérifier la teneur en sucre de la préparationµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Fortunella margarita , Kumquat
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C (-4°C pour le fruit)

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits mûrs {chair/pulpe et peau} [nourriture/aliment : crus27(+) {frais} ou cuits]) comestible.



Fruits mûrs (la peau et tout le reste, sauf les graines qui sont enlevées) consommés crus (frais) ou en confiserie ; ils sont souvent picklés (marinés dans du vinaigre) ou conservés dans du sirop ; ils sont également transformés en confitures, sauces et gelées. Herbe, aromate. Plante cultivée occasionnellement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Fortunella polyandra , Kumquat de Malaisie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C (-4°C pour le fruit)

$1

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe et peau}) comestible.



Les fruits sont utilisés dans les boissons et en conserves. Epice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Frangula purshiana , Cascara

$1

Note : **

Détails : Fruit, écorce - aromatisant, prudence.
Fruit - cru ou cuit ; une chair fine, plutôt juteuse ; il est parfois consommé ; il y a un débat quant à savoir si le fruit est comestible ou légèrement toxique ; ils sont un peu amers, mais peuvent être utilisés pour les confitures, gelées et confitures.
Un extrait de l'écorce, avec l'amertume enlevé (par séchage?) est un aromatisant commun pour les boissons gazeuses, les produits de boulangerie et les glaces.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : Il est suggéré que cette espèce pourrait être légèrement toxiqueµ{{{5(+)µ. L'écorce fraîche est toxique de par la présence d'anthrones ; après séchage, les anthrones sont oxydées en anthraquinonesµ{{{Wikiµ

Fraxinus excelsior , Frêne commun
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-20°C), zone 4

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (samares, immatures (verts) : frais (cuitsµ1, confits et/ou aromatisants) ou séchés (farine) ; ou mûres (graines : farineµ1, huile5(15)µ)), manne (exsudation/sève)(2*) et feuille (dont pousses et rejets, aromatisantes : jeunes et/ou tendres (crues) ou plus âgées (boissons (dont tisanes (ex : thé noir adulthéré), et cidre de frêne (frênette))) comestibles.(1*)



Cambium (seconde écorce) consommée comme légume.
Les feuilles d'été sont à la base d'une boisson fermentée, la "frênette", fabriquée en France ; elles sont parfois ajoutées au thé.
Les très jeunes fruits ailés sont picklés (confits, par trempage dans l'eau salée et le vinaigre) puis consommés comme condiment ou comme pickles.
La plante est aussi la source d'une manne comestible.(1*)


Précautions

(1*)les parties vertes du Frêne (essentiellement fraîches, jeunes et/ou tendres, dont les feuilles et fruits immatures) sont très amères ; il est donc conseillé de n'utiliser celles-ci (crues ou cuites) qu'a des fins aromatiques (apport d'amertume = note forteµ1µ), et peut(-)être même recommandé de jeter/changer plusieurs l'eau de cuisson afin d'en supprimer le maximum d'amertumeµ1,8,(dp*)µ.
(2*)il est également recommandé de prélever la sève en quantités modérées pour ne pas nuire à la santé (et, pire, la survie) de l'arbre.µ1µ

Note médicinale : **

G

Galium odoratum , Aspérule odorante

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont pousses) ; séchées un ou deux jours) et fleur moyennement comestibles (utilisées comme aromate).(1*)



Les fleurs séchées sont utilisées pour l'aromatisation ; elles sont utilisés dans les boissons et comme substitut du thé. La plante entière a été utilisée comme aromatisant de bières et liqueurs.


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles et fleurs sont également toxiques : présence de coumarine (une dicoumarol ? (qp*)), une substance qui, lorsque la plante sèche, produit l'agréable odeur caractéristique de l'aspérule odorante (dite proche du foin frais et/ou de la vanille) ; à fortes doses, cette toxine peut causer des dégâts irréversibles au foie mais également des maux de tête, nausées, vertiges et états de somnolence ; on considère celle-ci inoffensive (non nocive) en dessous de 3g de plante par litreµ{{{~~1µ : :
ATTENTION : en se dégradant/moisissant, la plante produit/libère une quantité non négligeable de cette antivitamine K qui peut provoquer de graves hémorragies.

Note médicinale : ***

Garcinia atroviridis , Asam gelugur

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe} mûrs/matures [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {crus ou cuits ; frais ou séchés ; comme fruit {sucrés} ou légume}] ou immatures {en chutneys) comestible.



Fruits consommés localement crus ou cuits ; le fruit est coupé, séché au soleil et utilisé à la place du tamarin dans certains plats malaisiens ; il est utilisé dans les currys, les soupes, les plats de poisson et les plats de viande épicés.
Les fruits sont acides et doivent être cuits avec du sucre lorsqu'ils sont utilisés dans les tartes.
Les fruits immatures sont utilisés dans les chutneys. Plante cultivée occasionnellement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Garcinia gummi-gutta , Gambooge

$1$1

Détails : Fruit (écorce [assaisonnement {acidifiant, substitut de tamarin}}] ; fruits picklés [nourriture/aliment et/ou assaisonnement] ; et extrait graines {huile}) et feuille (feuilles [assaisonnement {substitut de tamarin}]) comestibles.



Il est utilisé dans la cuisine asiatique pour donner des arômes acides. L'écorce est séchée et utilisée pour acidifier, comme le tamarin, les condiments pour les plats de poisson et les currys.
Les feuilles sont utilisées comme substitut de tamarin.
Les fruits sont également picklés.
Les graines fournissent une matière grasse comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Garcinia hombroniana ,
$1

Note : ***

Détails : Fruit (écorce [assaisonnement : {condiment}] ; fruits {pulpe/chair} [nourriture/aliment : frais {crus ou cuits} ou fermentés]) comestible.



La croûte séchée couleur cramoisie est utilisée comme condiment dans les currys.
La pulpe peut être fermentée en vinaigre.
Les fruits sont consommés, localement, crus ou utilisés dans les conserves.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Garcinia indica , Kokum

$1

Note : ***

Détails : Fruit ( fruits {pulpe/chair} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : frais ou séchés ; crus ou cuits] ; et extrait graines {graisse} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {acidifiant} : graisse alimentaire {substitut/succédané de beurre et de tamarin}]) comestible.



Fruits consommés localement ; le fruit est séché et utilisé pour aromatiser les currys ; il est utilisé dans les gelées et sirops ; ils peuvent également être consommés crus.
Graines sources d'une graisse alimentaire : la matière grasse des graines est extraite et utilisée comme un substitut du beurre appelé Kokam.
Kokam est utilisé comme agent d'acidification comme le tamarin. Plante cultivée localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Garcinia kola , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ***

Détails : Graines - crues ; elles ont une saveur amère, astringente et aromatique, ressemblant quelque peu à celle d'un grain de café cru ; ceci est suivi d'une légère douceur (ou d'un poivre persistant) ; les graines sont mâchées avec les graines du vrai cola (Cola spp.) ; on pense qu'ils améliorent le plaisir d'une personne du cola et permettent la consommation de plus grandes quantités sans indisposition ; les fruits extrêmement acides sont parfois consommés ; ils sont de la taille d'une orange et contiennent une pulpe jaune entourant quatre graines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Le kola amer est largement utilisé en médecine traditionnelle en Afrique, la plupart des parties de la plante étant utilisées et un large éventail de maladies étant traitées [332]. Plusieurs composés médicalement actifs ont été identifiés. Des tanins, un sucre réducteur et des traces d'alcaloïde ont été détectés dans l'écorce; des flavonines sont également présentes, le tout étant extrêmement amer, résineux et astringent [332]. Un certain nombre d'actions pharmacocologiques ont également été démontrées. Il a été démontré que des extraits de tiges, de racines et de graines ont une forte activité anti-hépatotoxique et hépatotrope [332]. Les extraits d'éther de pétrole et d'acétone se sont révélés nettement antimicrobiens [332]. L'écorce contient une abondante gomme résineuse collante [332]. Ceci est pris en interne dans le traitement de la gonorrhée [332]. À l'extérieur, la gomme est appliquée sur les infections cutanées et utilisée pour sceller de nouvelles plaies [332]. On dit que l'écorce est aphrodisiaque, galactagogue [332]. La décoction est utilisée pour traiter la stérilité féminine et pour faciliter l'accouchement, la prise étant quotidienne jusqu'à ce que la conception soit certaine, puis à moitié dosée pendant toute la durée [332]. Il est également utilisé pour provoquer l'expulsion d'un f?tus mort [332]. L'écorce en poudre est appliquée à l'extérieur sur les tumeurs malignes, les cancers, etc. [332]. Un thé d'écorce, associé à l'écorce de Sarcocephalus latifolius, a une solide réputation en tant que diurétique, décongestionnant urinaire et traitement des écoulements urétraux chroniques [332]. L'écorce, associée au Piper guineense et à la sève d'une tige de plantain (Musa sp.) Est utilisée pour embraser le sein en cas de mammite [332]. La graine et l'écorce sont utilisées pour traiter les maux d'estomac [332]. Les feuilles et l'écorce sont utilisées dans le traitement des troubles pulmonaires et gastro-intestinaux [332]. La racine et l'écorce sont utilisées comme tonique pour les hommes «pour que leurs organes fonctionnent bien» [332]. Les feuilles ont un goût amer. Une infusion de feuilles est purgative [332] Les fruits sont consommés au Nigéria comme remède contre les douleurs générales à la tête, au dos, etc., et comme vermifuge [332]. On dit que les graines sont antidote, antitussive, aphrodisiaque, astringente et vermifuge [332]. On dit que la mastication des graines soulage la toux, l'enrouement et les troubles des bronches et de la gorge. Ils sont pris à sec comme remède contre la dysenterie. On dit qu'ils fournissent un antidote contre l'intoxication par Strophanthus [332]. Le principe actif, ou principes, dans la noix reste énigmatique. La caféine, qui est présente dans le vrai kola, est absente. Une trace d'alcaloïde a été signalée dans les matériaux nigérians, mais absente dans d'autres échantillons. Des tanins sont présents et peuvent contenir les composés antibactériens morelline et guttiférine [332]. L'activité peut également résider dans des résines qui ne sont pas encore identifiées [332].

Gardenia erubescens , Gardenia femelle

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe, peau et graines} mûrs {crus ou cuits} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement]) comestible.



Les fruits sont consommés crus ; ils sont également utilisés, localement, pour les sauces et les soupes, comme condiment. D'après le WIKIPEDIA allemand, les feuilles seraient également utilisées comme épice, mais aucune référence n'est donnée par l'auteur. La peau et les graines sont-elles également réellement comestibles et consommables ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gardenia jasminoides , Jasmin du Cap
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12°C (premiers dégâts/dommages dès -4°C)

$1$1

Détails : Fruit (fruits crus {bruts ou picklés} [nourriture/aliment et colorant alimentaire {jaune et bleu}]) et fleur (fleursµ0(+x),27(+x) [base boissons/breuvages et/ou assaisonnement : aromate pour tisanes]) comestibles.



Fleurs arôme/armatisant, fruit - colorant. Les fruits sont utilisés pour la coloration des aliments ; ils sont aussi consommés crus ou marinés.
Fleurs utilisées, localement, pour parfumer/aromatiser le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gaultheria humifusa ,
$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe, peau et graines} mûrs {crus ou cuits} [nourriture/aliment]) et feuille (feuilles {jeunes et tendres, de préférence} fraîches [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites {comme légume}] ; feuilles {fraîches ou séchées [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestibles.



Fruit, feuilles - thé. Les fruits sont consommés, localement, crus ou cuits ; ils sont aromatiques et délicieux ; ils sont souvent utilisés en confitures et dérivés, et dans les tartes.
Les feuilles, et particulièrement les jeunes et tendres, sont cuites et mangées comme légumes verts (potherbe), ou crues et consommées en salade ou comme grignotage aux bord des chemins ; elles ont une saveur délicate de "Wintergreen" (huile essentielle de Gaulthérie) ; les feuilles fraîches et séchées sont utilisées pour le thé. La peau et les graines des fruits sont-elles également réellement comestibles et consommables ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gaultheria procumbens , Gaulthérie couchée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-20°C)

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {succédané de thé}] ; jeunes feuilles crues [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {en salade] ; et extrait feuilles {huile essentielle} [asaisonnement {arôme}]) et fruit (fruits {baies : chair/pulpe, peau et graines} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : crues ou cuites]) comestibles.(1*)



Les feuilles sont utilisées pour faire du thé (succédané local) ; un thé fort peut être faite par la première fermentation des feuilles rouge vif ; les jeunes feuilles peuvent être ajoutées aux salades ou grignotées au bord des chemins ; agréable lorsqu'elles sont utilisées très jeunes, elle sont plutôt considérée comme sèches et poudreuses selon "PFAF" ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).
Les baies peuvent être ajoutées aux salades également ; les 2 sont épicées. Les fruits (baies) sont consommées, localement, crues ou cuites et utilisées dans les tartes et confitures ; la saveur est soit considérée comme agréable mais fade/insipide, soit décrite comme épicée et proche du goût du Germolene (une gamme d'antiseptique des Etats-Unis) rappelant la salle d'attente d'un hôpital ; meilleur après une gelée, le fruit reste sur la plante jusqu'au printemps lorsqu'il n'est pas mangé par les oiseaux, etc... ; il mesure jusqu'à 15mm de diamètre.
L'huile (huile de Wintergreen ou huile de Gaulthérie) est extraite (distillée) des feuilles et utilisée pour aromatiser les aliments (bière, bonbons, chewing-gums,etc...).La peau et les graines des fruits sont-elles également réellement comestibles et consommables ? (qp*).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : le salicylate de méthyleµ{{{0(+x)µ, que l'on trouve majoritairement dansµ{{{(dp*)µ, voir lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Gaylussacia baccata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-9

$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ou cuits ; délicieusement épicés et sucrés, ils peuvent être mangés à sur le coude ou utilisés dans les tartes, les conserves, etc. ; ils peuvent également être séchés pour une utilisation ultérieure ; les fruits secs peuvent être broyés en poudre puis mélangés avec des farines de céréales pour faire du pain ; le fruit mesure environ 8 mm de diamètre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gentiana lutea , Gentiane jaune
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -30°C

$1

Note : *

Détails : Racine (racines [assaisonnement {aromatisant} et/ou base boissons alcoolisé(e)s {liqueurs}]) comestible.



Les racines sont utilisées pour faire une liqueur amère ; elles sont utilisées comme arôme/aromate dans les boissons alcoolisées (liqueurs ; elles sont également utilisées pour aromatiser le porc, la volaille et les plats de riz (attention : l'alcool est une cause de cancer).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Gentiana punctata ,
$1

Note : *

Détails : Racines - aromatisant. Les racines sont parfois utilisées dans la fabrication des amers de gentiane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Gentiana purpurea ,
$1

Note : *

Détails : Rhizome - aromatisant, racine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Geoffroea decorticans , Chanar

$1$1

Détails : Fruit (gousses bien mûres/matures [nourriture/aliment] ; pulpe [assaisonnement {vins doux aromatisés}] ; extrait graines {huile}) et feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment]) comestible.



La pulpe du fruit est utilisée pour aromatiser les vins doux ; le fruit ou gousse peut être consommé(e) quand il (elle) est bien mûr(e).
Les feuilles sont cuites et consommées comme les épinards.
Les graines produisent une huile de bonne qualité.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Geum macrophyllum , Benoîte à grandes feuilles

$1$1

Détails : Racine (racines cuites {bouillies} [base boissons/breuvages {substitut/succédané de chocolat} et assaisonnement (aromate}{{{~]) et feuille (feuilles) comestibles.



La racine est utilisée pour fabriquer une boisson de type "boisson chocolatée" ; elles sont également utilisées comme assaisonnement.
Les feuilles sont consommées. Feuilles cuites comme potherbe. Les racines peuvent-elles également être utilisées crues comme condiment ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Geum montanum , Benoîte des montagnes

$1$1

Détails : Feuille (feuilles) et racine (racines [assaisonnement {épice)}]) comestibles.



Ils sont utilisés dans les salades et comme épice. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Geum rivale , Benoîte aquatique

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (racines cuites {bouillies} [base boissons/breuvages {substitut/succédané de chocolat} et assaisonnement5(+x) (aromate}]) et feuille (feuilles) comestibles.



Racines utilisées bouillies pour faire une boisson semblable au chocolat chaud (succédané de chocolat ) ; celle-ci est délicieuse, et encore meilleure en ajoutant du lait et du sucre ; elle est également utilisée pour aromatiser ales (bières anglaises ou à fermentation haute) et liqueurs ; il est préférable de récolter les racines au printemps ou à l'automne, mais elles peuvent être utilisées toute l'année. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Geum urbanum , Benoîte commune ou benoite commune

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes (crues ou cuites) ou plus âgées (sel aux herbes)), fleur (décoratives (crues / cuites) ; dont bourgeons (cuits)) et racine (aromatisantes (crues / cuites)) comestibles.



Feuilles, racine, épice. Elle est utilisée comme plante/herbe potagère. Le rhizome est utilisé comme épice (succédané de clou de girofleµ{{{0(5(+),+x) ,{{{27(+x)µ, avec un soupçon de cannelle dans la saveur) dans les soupes et les sauces ; elle sert aussi à aromatiser les ales (bières anglaises ou à fermentation haute, bières et liqueurs ; la racine est également bouillie pour en faire une boissons ; elle est utilisée de préférence au printemps ; elle mesure jusqu'à 5cm de long.
Les feuilles sont utilisées pour le thé ; jeunes feuilles consommées en salade. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Glechoma hederacea , Lierre terrestre
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -40°C

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont jeunes et/ou tendres, dont pointes) et fleur comestibles.



Les jeunes feuilles sont consommées crues ou cuites ; elles ont un goût amer et peuvent être mélangées dans les salades et soupes (en petites quantités) afin d'ajouter une légère saveur aromatique et/ou pimentée ; elles peuvent aussi être cuites comme les épinards, en soupes etc..., ou utilisées comme assaisonnement ; elles sont disponibles très tôt dans l'année. Une tisane (succédané de thé est faite à partir des feuilles fraîches ou séchées ; celle-ci peut-être sucrée avec du miel ; elles sont souvent mélangées avec des feuilles de verveine. La plante a été ajoutée à la bière de la même manière que le houblon afin d'enlever et aussi d'améliorer son goût et sa qualité de conservation ; cette espèce était l'arôme le plus commun dans la bière avant l'utilisation du houblon à partir du 16ème siècle.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante serait toxique pour des grandes quantités consomméesµ{{{27(+x)µ, cf. lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Glehnia littoralis ,
$1

Note : **

Détails : C'est une plante vivace, de 0,5m de hauteur ; elle a fait preuve d'une grande rusticité[...]. Les feuilles du Phellopterus sont recherchées au Japon comme condiment. Elles ont une saveur aromatique très prononcée, qui rappelle à la fois celle de l'Angélique et celle de l'Estragon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Glycyrrhiza glabra , Reglisse

$1

Note : ****

Détails : Racine (extrait racines [crues {de préférence séchées} ou cuites {bouillies}] : poudre [assaisonnement {aromatisant} et édulcorant {pour tisanes{{{~}] et morceaux/fragment {ou totalité} [masticatoire ; assaisonnement et/ou base boissons/breuvages {dont tisanes}]) et feuille (feuilles [assaisonnement {ersatz/substitut/succédané de safran} et base boissons/breuvages {tisanes : ersatz/substitut/succédané de thé}]) comestibles.



L'extrait de la racine (poudre) est utilisé pour aromatiser les aliments qui sont consommés (bonbons, pâtisseries, glaces, boissons gazeuses, etc...) et comme édulcorant pour tisanes ; après séchage (selon "PFAF") et/ou, la racine douce, et délicieuse mais fibreuse, est mâchée (mastication : masticatoire {source de la réglisse}, excellent pour la dentition des enfants et aussi comme nettoyant dentaire) et également utilisée pour parfumer les boissons et confiseries ou encore pour faire une tisane (excellent désaltérant) ; la racine contient de la glycyrrhizine, une substance qui est cinquante fois plus sucrée que le saccharose.
En Mongolie, les feuilles sont utilisées pour le thé (substitut de thé) et comme succédané de safran. Plante cultivée commercialement.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient de la glycyrrhizine, une saponine provoquantµ{{{27(+x)µ, entre autresµ{{{(dp*)µ, de l'hypertensionµ{{{27(+x)µ, à plus ou moins fortes doses ; voir lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Remède naturel contre la bronchite : de 5 g à 15 g de racines séchées par jour, répartis en 3 fois dans la journée. Prendre après chaque repas sous forme de poudre, d´infusion ou de décoction (de 2 g

Glycyrrhiza lepidota , Réglisse américaine

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (racines {fraîches ou séchées ; crues ou cuites} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {condiment, aromate~}, masticatoire et base boissons/breuvages {tisanes}]) et feuille (jeunes pousses tendres crues) [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Les racines, longues, douces et charnues ont été utilisées par les natifs ; elles sont encore consommées crues ou cuites ; elles peuvent être grillées et on dit que leur goût est proche de celui des patates douces lorsqu'elles le sont légèrement ; elles sont également utilisées pour aromatiser les autres aliments (comme condiment) ; elles peuvent être séchées et infusées dans le thé.
Les racines crues (brutes) ont été et peuvent être encore mâchées comme masticatoire, lequel fait un excellent nettoyant dentaire (également très bon pour la dentition des enfants) ; la racine contient six pour cent de glycyrrhizine, une substance qui est cinquante fois plus sucré que le sucre.
Les jeunes pousses tendres peuvent être mangées crues au printemps. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

(1*)ATTENTION : les très jeunes pousses peuvent être toxiques pour les animauxµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Glycyrrhiza uralensis , Réglisse chinoise

$1

Note : ***

Détails : Racine (racines [assaisonnement {condiment, aromate : substitut de réglisse} et édulcorant]) comestible.(1*)



La racine est fibreuse ; elle est utilisée comme édulcorant dans les aliments ; la racine contient de la glycyrrhizine, qui est cinquante fois plus sucré que le sucre. En Sibérie, les racines sont utilisées, après ébullition (pour en extraire les sucres (etc...)), comme aromatisant (substitut de réglisse) de confiserie (bonbons), mais également dans les médicaments, boissons etc...(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les racines peuvent être toxiques et ne doivent être utilisées qu'en petites quantitésµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ****

H

Hedeoma pulegioides , Pouliot américain (tp* de "American pennyroyal")

$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les feuilles, fraîches ou séchées sont utilisées pour faire du thé et pour l'aromatisation ; les feuilles séchées ont une odeur de menthe.
-les feuilles sont aussi la source d'une huile essentielle utilisée pour aromatiser la crème glacée, les bonbons et les pâtisseries.


Précautions

ATTENTION : de grandes quantités de cette plante, en particulier sous la forme d'huile essentielle extraite, peuvent être toxiques. Le contact cutané avec l'huile essentielle pure peut provoquer une dermatiteµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Hedychium coronarium , Gingembre papillon
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12 à-15°C et même jusqu'à -20°C? (qp*) (premiers dégâts dès -2/-5°C)

$1$1

Note : **

Détails : Fleur (jeunes bourgeons et fleurs [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {aromatisant}]) et racine (jeunes rhizomes {blanchis ou cuits} [nourriture/aliment de famine/disette et/ou assaisonnement]) comestibles.



Les jeunes bourgeons et fleurs sont consommés ou utilisés comme aromatisant. Les jeunes rhizomes cuits sont consommés comme légume ; ils sont blanchis et servis avec de la sauce chili ; c'est un aliment de famine utilisé lorsque tout le reste échoue. Les tiges/pousses tendres seraient utilisées de la même manière, selon FPI ("0"), mais il s'agit peut-être d'une confusion entre boutons/bourgeons foliaires et boutons/bourgeons floraux.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Helianthus tuberosus , Topinambour

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules : crus (=légume), fermentés (alcool), confits ou encore torréfiés (café)) et fleur (pétales (ligules) : frais ou séchés ; décoratifs et/ou aromatisants (tisanes)) comestibles.



Les tubercules sont consommés crus (dans les salades) ou cuits (bouillis, cuits au four ou à la vapeur, ou encore frits) ; ils développent une douceur agréable au cours de l'hiver, surtout s'il sont soumis aux gelées, et sont alors raisonnablement acceptables crus (sinon, il est généralement préférable de les cuire) ; ils peuvent être utilisés de la même manière que les pommes de terre (en purée ou dans les soupes et les ragoûts, etc...) ; ils peuvent aussi être picklés ; rôtis, ils sont utilisées comme substitut de café. Graines comestibles et sources d'une huile alimentaire. Jeunes feuilles et inflorescences consommées localement. Tubercules consommés cuits. Plante cultivée localement.


Précautions

ATTENTION : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; ce rapport fait probablement référence à l'inuline à laquelleµ{{{(dp*)µ certaines personnes ne sont pas très tolérantes, les tubercules ayant tendance à fermenter dans leurs estomac (et/ou intestion) et pouvant causer des vents assez sévèresµ{{{5(+)µ.

Helichrysum arenarium , Immortelle des sables

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs {capitules floraux} {fraîches ou séchés} [assaisonnement {aromate} et colorant de boissons {tisanes}]) comestible.



Capitules floraux utilisés comme aromate ; les fleurs jaunes sont séchées et ajoutées aux tisanes pour la couleur.


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans toute la France métropolitaineµ{{{TBµ.

Helichrysum stoechas , Immortelle commune

$1

Détails : Fleur (fleurs {capitules floraux} {fraîches ou séchées} [assaisonnement {aromate} et colorant de boissons {tisanes}]) comestible.



Capitules floraux utilisés comme aromate ; les fleurs jaunes sont séchées et ajoutées aux tisanes pour la couleur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Heliotropium arborescens ,
$1$1

Détails : Feuilles, fleurs, aromatisant. Les feuilles et les fleurs sont utilisées pour aromatiser.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hemerocallis fulva , Hémérocalle fauve

$1$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes {crus ou cuits}), feuille (jeunes pousses et/ou très jeunes feuilles, légèrement défraîchies ou séchées ; crues ou cuites} [assaisonnement {condiment} et/ou épaississant] ; et jeunes bourgeons floraux {frais ou séchées ; crus ou cuits} [assaisonnement {relish, aromate}]) comestibles.(1*)



Tubercules, jeunes pousses et fleurs consommés crus ou cuits. Les pétales sont épais et croquants, rendant leur consommation crue très agréable, avec une agréable douceur à la base en raison du nectar (c'est une riche source de fer, voir lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informations sur la composition nutrionnelle) ; les jeunes bourgeons floraux et les fleurs sont consommés localement séchés comme condiment et/ou, concernant les fleurs, comme épaississant (dans ce dernier cas, elles sont généralement cueillies un peu défraîchies et fermées) ; les bourgeons de lis séchés doivent être réhumidifiés pendant 30 minutes avant d'être ajoutés à un plat ; ils sont utilisés dans les sautés ainsi que les soupes et les ragoûts ; les jeunes bourgeons peuvent être bouillis et sont alors également utilisés pour aromatiser les aliments ; ils ont une saveur rappelant le pois.
Les feuilles et les jeunes pousses sous consommées cuites comme un substitut d'asperge ou de céleri (c'est un excellent légume au goût sucré) ou comme potherbe ; les jeunes pousses peuvent être ajoutées aux salades (les feuilles doivent alors être consommées très jeunes, car elles deviennent vite fibreuses).
Les racines, bulbes ou tubercules sont transformés en farine en cuisine ; ils sont également bouillis et écrémés, cuits au four, utilisés en purée ou pour faire des beignets ; ils ont un goût de noisette ; les jeunes tubercules sont les meilleurs, mais la partie centrale des tubercules plus âgés est également bonne .(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : de grandes quantités de feuilles sont censées être hallucinogènes ; blanchir les feuilles (par immersion des pousses dans le noir et/ou dans l'eau bouillante) supprime/enlève cette composante hallucinatoireµ{{{~~5(+)(dp*)µ.

Hemerocallis lilioasphodelus , Hémérocalle jaune

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et jeunes pousses consommées {crues ou cuites} [nourriture/aliment {substitut, légèrement défraîchies ou séchées ; crues ou cuites} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {condiment} et/ou épaississant]) et racine (racines {tubercules} {crues ou cuites} [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Tubercules, jeunes pousses et fleurs consommés crus ou cuits. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*). Les fleurs sont consommées crues ou cuites ; aliment traditionnel en Chine, elles y sont cuites à la vapeur, puis séchées ; elles peuvent également être séchées et utilisées comme épaississant (dans les soupes etc...) ou comme condiment (si elles sont cueillies alors qu'elles commencent tout juste à dépérir) ; les boutons/bourgeons floraux sont consommés ; ils/elles sont tendres mais assez fades avec une légère douceur ; les renflements de racines sont assez petits et ne valent vraiment la peine d'être utilisés que si la plante est déterrée pour les divisions ou quelque autre raison.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : de grandes quantités de feuilles sont censées être hallucinogènes ; blanchir les feuilles (par immersion des pousses dans le noir et/ou dans l'eau bouillante) supprime/enlève cette composante hallucinatoireµ{{{~~5(+)(dp*)µ.

Hemerocallis minor ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : Fleurs, feuilles, racine, épice. Les fleurs sont cuites à la vapeur puis séchées comme un aliment traditionnel en Chine ; elles sont utilisées dans les soupes et les sautés ;
Les jeunes feuilles sont bouillies et mangées ;
Les bulbes peuvent être bouillis, cuits à la vapeur, grillés ou sautés.
Les fleurs de cette espèce, séchées, sont usitées quelquefois dans l'alimentation japonaise ; mais c'est principalement en Chine qu'elles sont employées dans la nourriture pour parfumer la soupe et elles constituent un plat favori des Chinois, comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Heracleum maximum ,
$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes pousses et pétioles cuits [nourriture/aliment {comme légume, ex. : comme potherbe}]) et fruit (graines [assaisonnement {condiment}]) comestible.



Jeunes pousses et pétioles foliaires consommés localement comme légume (ex. : comme potherbe). Graines utilisées comme condiment.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vu pour cette espèce, de nombreux membres de ce genre contiennent des furanocoumarines ; celles-ci ont des propriétés cancérogène, mutagène et phototoxique ; le contact cutané avec la sève de certains membres de ce genre est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Heracleum persicum , Berce de Perse

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (pétioles et pousses [nourriture/aliment {cuites : bouillies} et assaisonnement {aromate~}]) et fruit (graines [nourriture/aliment {pickles} et/ou assaisonnement) comestibles.



Les pétioles et les tiges charnues sont bouillis et mangés (comme légume, ex. : potherbe) ; ils sont également utilisés pour aromatiser le fromage.
Les graines sont broyées en poudre saupoudrée sur les pommes de terre, fèves cuites ou graines de pastèque grillées ; les graines entières sont ajoutées aux soupes et aux ragoûts et à certains types de pickles, ou utilisées localement comme pickles.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vu pour cette espèce, de nombreux membres de ce genre contiennent des furanocoumarines ; celles-ci ont des propriétés cancérogène, mutagène et phototoxique ; le contact cutané avec la sève de certains membres de ce genre est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Heracleum pubescens ,
$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes pousses crues [nourriture/aliment]) comestible.



Les jeunes pousses sont remplies d'un jus doux/sucré aromatique et sont consommées crues.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vu pour cette espèce, de nombreux membres de ce genre contiennent des furanocoumarines ; celles-ci ont des propriétés cancérogène, mutagène et phototoxique ; le contact cutané avec la sève de certains membres de ce genre est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Heracleum sibiricum , Berce de Sibérie

$1

Détails : Feuille (jeunes pousses [assaisonnement {aromate}]) comestible.



La plante est utilisée pour aromatiser les plats ; elle est également utilisée dans le brassage.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vu pour cette espèce, de nombreux membres de ce genre contiennent des furanocoumarines ; celles-ci ont des propriétés cancérogène, mutagène et phototoxique ; le contact cutané avec la sève de certains membres de ce genre est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Heracleum sphondylium , Berce

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont tiges, défibrées : crues ou cuites ; fraîches, séchées ou lactofermentées, fleur (boutons : crus ou confits, et fruit (graines immatures (vertes) : aromatisantes (desserts, bière)) et racine (cuites et/ou aromatisantes) comestibles.(1*)



Les jeunes feuilles sont cuites et consommées comme légume (ex. : potherbe) ; elles sont également utilisées dans la soupe.
Les racines ont été utilisées comme condiment.
Les tiges et les graines sont utilisées pour faire de la bière.
Les pétioles sont liées en bottes et séchés au soleil et ils dégagent une substance sucrée consommée comme une délicatesse (mets de choix). La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : présence de furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles.1
Toutes les parties de la plante peuvent sensibiliser la peau au soleilµ1µ ;
de plus, un contact prolongé avec la plante (feuilles et tiges) ou le fait de peler les racines, suivi d'une exposition au soleil, peuvent provoquer des dermatites (photodermatites) (aiguës ? (qp*)) chez certaines personnes.
Cependant ce dernier point doit concerner majoritairement les personnes sensibles de la peau et/ou manipulants régulièrement et/ou intensivement cette plante (ex : maraîchers)µ(dp*)µ.
Risque de confusion avec la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ;
leurs feuilles et tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ1µ.

Note médicinale : **

Hesperis matronalis , Julienne des dames
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -35°C

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles crues [nourriture/aliment {en salade}]) et fleur (fleurs crues [nourriture/aliment {en salade} et/ou assaisonnement {épice}]) et fruit (gousses cuites ; extrait graines : huile ; et graines germées) comestibles.



Feuilles et fleurs consommées en salade. Les jeunes feuilles, avant la floraison, sont récoltées et consommées dans les salades ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).
Les gousses sont ajoutées aux soupes et aux ragoûts.
Les fleurs sont utilisées pour ajouter de la saveur épicée aux salades et aux plats de fruits.
Les graines sont la source d'une huile ; les graines germées sont consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Hibiscus acetosella ,
$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment, fruit (gousses {crues ou cuites} [nourriture/aliment, fleur (pétales [base boissons]) et racine (racines) comestibles.



Feuilles, fruits, épices, légumes, racine, fleurs. Les feuilles sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; elles peuvent être cuites à la vapeur ou ajoutées aux soupes et ragoûts. Les jeunes gousses peuvent également être utilisées. Les graines peuvent être grillées et utilisées comme le café.
Les pétales de fleurs sont consommés sous forme de boisson.
La racine peut être mangée mais elle a peu de goût et est fibreuse.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hibiscus sabdariffa , Oseille de guinée

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (calice {cru ou cuit [bouilli, grillé]} [nourriture/aliment, base boissons/breuvages {bissap/karkadé et ersatz/succédané, feuille (jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges consommées [nourriture/aliment {crues, en salade, ou cuites, comme légume{{{~}, base boissons fermenté(e)s et/ou assaisonnement]) et fruit (graines [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {substitut du café} : séchées et/ou torréfiées et moulues]) comestibles.



Calices, feuilles, graines, fleurs - thé, légumes.
Le calice frais (le verticille, spire extérieure de la fleur, composé de sépales) est consommé cru, en salade, est cuit et utilisé comme aromatisant dans les gâteaux, etc, et est également utilisé dans la confection de gelées, soupes, sauces, marinades, puddings, confitures, etc... ; il est riche en acide citrique et pectine et est donc utile pour faire des confitures, gelées, etc... ; il est également utilisé pour ajouter une couleur rouge et pour aromatiser les tisanes ; il peut aussi être rôti et utilisé comme un substitut de café ; enfin, une boisson rafraîchissante et très populaire peut être obtenue en faisant bouillir le calice, en l'édulcorant/adoucissant avec du sucre et en ajoutant du gingembre.
Les fleurs peuvent être utilisées pour parfumer les boissons.
Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges consommées crues, en salade, ou cuites, comme légume (feuilles cuites comme potherbe), et comme assaisonnement dans les currys (elles ont un une saveur acide, rappelant la rhubarbe), et aussi à la base d'une boisson fermentée. Les graines peuvent être mangées ; elles peuvent être séchées et/ou torréfiées et moulues (broyeés/réduites en poudre) puis ensuite utilisées dans les soupes et les sauces grasses/huileuses ; grillées, elles ont été utilisées comme substitut du café qui est dit avoir des propriétés aphrodisiaques ; elles peuvent également être pressées pour l'huile, probablement comestible, qu'elles produisent à hauteur de 20%. La racine est comestible mais très fibreuse, mucilagineuse, et sans trop de saveur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Hierochloe odorata , Avoine odorante

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (graines cuites [nourriture/aliment {céréale secondaire}]) et feuille (feuilles [assaisonnement {aromate de liqueurs}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {aromatisant : arôme alimentaire]) comestibles.(1*)



Graines, céréales, aromatisant. Graines cuites ; petites et fastidieuses à utiliser ; celles-ci ne contiennent, presque assurément, pas de coumarine et doivent pouvoir être utilisée en toute sécurité. Plante utilisée comme aromate de liqueurs. Les feuilles donnent une huile essentielle utilisée comme arôme alimentaire pour aromatiser des bonbons/confiseries/sucreries et des boissons non alcoolisées (boissons gazeuses) ; elle a une forte saveur vanillée.
Les feuilles sont utilisées pour aromatiser la vodka. La plante est censée être utilisée comme colorant?, mais pas plus d'information n'a été trouvé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient de la coumarineµ{{{5(+)µ ; voir fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Hippophae rhamnoides , Argousier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -30°C ; premiers dégâts/dommages dès -25°C.

$1

Note : *****

Détails : Fruit (frais (crus (jus/purée) ou cuits) ou séchés (tisanes)) comestibles.



Fruits secs/séchés, épice, feuilles - thé, graines - huile. Les fruits sont transformés puis, en pickles (et autres marinades, et en sauces ; ils ont un goût acide ; ils sont également mangés avec du lait et du fromage.


Précautions

ATTENTION : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; certains rapports suggèrent que le fruit est toxique ; mais bien qu'il peut être très acide, il n'est certainement pas toxiqueµ{{{5(+)µ, ou alors cru et en très grandes quantitésµ{{{(dp*)µ. A éviter tout de même pendant la grossesse{{{~µ~~5(+)µ.

Note médicinale : *****

Hornstedtia costata , Cardamome noire

$1

Détails : Fruit (fruits {gousses et graines} [assaisonnement {condiment, épice}]) comestible.



Fruits utilisés comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Houttuynia cordata , Poivrier de chine

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et pousses tendres consommées {crues, racine (rhizomes {crus ou cuits} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {condiment : chutney}]) et fruit comestibles.



Feuilles, rhizomes, fruit, légume. Les feuilles sont utilisées pour aromatiser les plats de poisson cru ; elles sont aussi consommées en salade ; elles peuvent être stockées pendant 2-3 jours ; les pousses et les feuilles tendres sont cuites comme légume (potherbe) et également picklées.
Le rhizome est consommé comme légume cru ou cuit ; il est utilisé pour réaliser un chutney.
Le fruit est consommé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Humulus lupulus , Houblon

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendre, dont pousses, tiges et pointes), fleur (petites mâles et grands cônes femelles) et racine (jeunes : cuites) comestibles.(1*)



Feuilles, fleurs, herbe, épice, légume.
Les inflorescences (bractées qui se chevauchent et couvrent la fleur femelle) sont utilisées en brasserie ; elles aromatisent la bière (apport d'amertume) et agissent comme agent de conservation ; le houblon peut également être utilisé pour faire lever le pain ; elles sont séchées et l'huile a une odeur.
Les jeunes pousses sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe, en tant que substitut d'asperge ou d'épinard), en Europe ; elles sont ajoutées aux ragoûts et aussi utilisées dans les omelettes.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; l'effet sédatifµ{{{5(+)µ du houblon peut causer une légère dépressionµ{{{0(+x)µ et/ouµ{{{(dp*)µ, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ ; éviter pendant la grossesse, et lors de cancers du sein et du col de l'utérus (en raison de l'action antispasmodique sur l'utérus)µ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Hypericum perforatum , Millepertuis

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont jeunes ; dont pointes ; aromatisantes (boissons, marinades)) et fleur (décoratives et/ou aromatisantes (crues/cuites)) comestibles.(1*)



Feuilles, prudence. Les feuilles ont une odeur de citron et sont utilisées comme nourriture (consommées localement en salade) et pour le thé (comme succédané).
Les fruits, les fleurs et les boutons floraux sont également consommés comme succédané du thé(1*)


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : il est très probablement toxique, rendant la peau sensible à la lumièreµ{{{0(+x)µ (provoquant des récations de photosensibilisationµ{{{27(+x)µ) ; la substance chimique toxique est l'hypericineµ{{{0(+x),{{{~~27(+x)µ ; celle-ci est présente dans les feuilles et les fleursµ{{{~~27(+x)µ.

Note médicinale : ****

Hyptis crenata , Menthe brésilienne

$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnementµ{{{(dp*) {épice}]) comestible.



La plante est utilisée par les communautés riveraines comme épice pour l'aromatisation de la nourriture.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Usages médicinaux : La plante est également utilisée par les communautés riveraines comme médicament anti-inflammatoire (Maia et al. , 2001; Andrade et al, 2002)µ{{{250(+x)µ.

Hyptis suaveolens , Chan

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, graines, feuilles, épice, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les extrémités des pousses sont utilisées comme aromatisant alimentaire ; elles sont également utilisées pour faire une boisson aromatisée à la menthe ;
-les graines sont mises à tremper dans l'eau et quand les graines se ramollissent un manteau visqueux se forme autour d'elles et est utilisé comme boisson.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hyssopus officinalis , Hysope officinale

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaisonnement {aromate, condiment, épice} et/ou nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles {huile essentielleµ{{{0(+x),{{{27(+x)} [assaisonnement {aromate de liqueurs}]) et fleur (fleurs [idem feuilles]) comestibles.(1*)



Fleurs, feuilles, herbe, épice, feuilles - thé. Feuilles et fleurs utilisées comme condiment, et à la base d' une huile essentielle utilisée pour aromatiser les liqueurs.
Les jeunes feuilles sont utilisées pour aromatiser les soupes, les sauces et les viandes ; elles ont une odeur piquante et un goût légèrement amer ; les feuilles séchées sont également utilisées dans les plats de poissons et comme élément des farces à viandes, ou encore pour le thé.
Les fleurs sont ajoutées aux salades.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : a forte dose, la plante est toxique pour le système nerveuxµ{{{27(+x)µ. Plante protégée en Ile-de-Franceµ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

I

Illicium anisatum , Badiane japonaise {fruit}

$1

Note : *

Détails : Fruit (fruits {enveloppe, avec parcimonie{{{~~0(+x)µ} [assaisonnement {arômes/aromatisant, épice}]) comestible.



Épice, Fruit, attention
De petites quantités de fruits. sont utilisées dans les arômes ; ils sont aussi utilisés pour parfumer le café et le thé ou comme aromate de boissons et liqueurs.


Précautions

(1*)ATTENTION0(+x) : les graines sont très toxiquesµ{{{27(+x)µ, le fruit l'est aussi légèrementµ{{{~~5(+),~~64(+x)µ ; ceci est dû à la présence d'alcaloïdes (notamment la sikimitoxine, l'anisatine et la shikimine, un composé soluble dans l'eau chaude et l'alcool) concentrés dans les grainesµ{{{(dp*)µ ; l'huile essentielleµ{{{0(+x)µ et toutes les parties de la plante sont également considérées comme toxiquesµ0(+x),{{{(dp*)µ Les fruits sont donc considérés comme légèrement toxiquesµ{{{~~0(+x),{{{~~5(+),~~64(+x)µ, mais selon certaines sources , il n'est nul question de celaµ (ex. "Sturtevant's edible plants" {"7(+x)"}) alors que les autres affirment qu'ils sont très toxiques et réfutent toute idée de comestibilité (voir WIKIPÉDIA) ; il semblerait que cela dépende de la présence ou non des graines et de la confusion liée au terme "fruit" qui peut correspondre à la totalité (enveloppe et graines) ou à l'enveloppe seule (polyfollicule ligneux à huit carpelles, formant une étoile) ; d'autres confusions ont également lieu entre la badiane vraie (illicium verum) et la badiane japonaise (illicium anisatum L.) qui se ressemblent énormément, à tel point qu"Illicium anisatum" a été donné comme synonyme de la première, avec un auteur différent, ce qui peut accentuer encore les risques de méprises/malentendus. Il semblerait par exemple que, dans "Sturtevant's edible plants of the word" ("7"), la description de l'Illicium anisatum L. corresponde en fait à l'Illicium verum , lequel n'est pas présent dans l'ouvrage en question. Dans le doute, il est donc tout de même fortement recommandé d'éviter la consommation des graines et il est également conseillé d'éviter l'usage du reste du fruit (enveloppe) ou au moins de le limiter à de petites quantités, de préférences ponctuelles, avant recherches/études et obtention d'informations complémentairesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Illicium verum , Anis étoilé {fruit}
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8°C

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (enveloppe et graines [assaisonnement {condiment, épice}] ; et exrtrait graines : huile essentielle [assaisonnement {arômes/aromatisant}]) et feuille (feuilles séchées [assaisonnement {épice}]) comestibles.(1*)



Fleurs, fruits, herbe, épice, feuilles.
Le fruit est utilisée comme condiment ; il est ajouté entier ou en segments aux viandes longuement mijotées, aux soupes ou aux currys ; il a une saveur proche de la réglisse.
Les feuilles et les graines sont séchées et utilisées comme épice.
L'huile essentielle des graines est très utilisée pour aromatiser les bonbons, confiseries, patisseries, glaces, boissons (boissons gazeuses et liqueurs).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : risque de confusion entre la badiane et la badiane japonaiseµ{{{(dp*)µ. L'essence est toxique à fortes dosesµ{{{27(+x)µ. Le fruit serait également toxique, consommé en grandes quantités, selon "PFAF" ("5"), mais ce(s) rapport(s) est (sont) peut-être dû(s) à une confusion avec l'Illicium anisatum L. et/ou à un mélange des fruits et graines des 2 espècesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Impatiens glandulifera , Balsamine de l'Himalaya

$1$1$1

Note : ***

Détails : Graines (jeunes et blanches ou mûres et noires ; aromatisantes1 ; dont extrait (huile)1)µ, fleur1 (décoratives1) et feuille (jeunes et/ou tendres ; dont pointes des tiges ; cuites1(2*)) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Feuilles, graines, huile.
Les graines crues sont consommées et sont comme des noix ; elles peuvent être pressées pour leur huile comestible.
Les feuilles sont cuites et utilisées comme un légume (potherbe ; (2*)peu savoureux et âpre en arrière goût, même en changeant plusieurs fois l'eau de cuisson.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : l'ingestion régulière de grandes quantités de ces plantes peut être dangereux en raison de leur haute teneur en minéraux ; ce rapport, qui paraît absurde, pourrait se référer à l'oxalate de calcium qui peut être nocif cru mais est détruit en faisant bien cuire ou sécher la plante ; les personnes ayant une tendance aux rhumatismes, l'arthrite, la goutte, les calculs rénaux et l'hyperacidité devraient prendre des précautions particulières si elles incluent cette plante dans leur alimentationµ{{{5(+)µ. (1*)la plante crue est très laxative et dépurative ; à utiliser cuite et/ou en très petites quantités (fleurs)µ{{{1µ ; voir fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : *

Impatiens noli-tangere , Balsamine des bois

$1$1$1

Note : ***

Détails : Graines (jeunes et blanches ou mûres et noires ; aromatisantes1 ; dont extrait (huile)1)µ, fleur1 (décoratives1) et feuille (jeunes et/ou tendres ; dont pointes des tiges ; cuites1(2*)) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Graines, feuilles.
Jeunes feuilles, et pousses consommées cuites (bouillies à deux eaux), comme légume (potherbe) ; (2*)peu savoureux et âpre en arrière goût, même en changeant plusieurs fois l'eau de cuisson.
Les graines sont utilisées comme sésame.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : l'ingestion régulière de grandes quantités de ces plantes peut être dangereux en raison de leur haute teneur en minéraux ; ce rapport, qui paraît absurde, pourrait se référer à l'oxalate de calcium qui peut être nocif cru mais est détruit en faisant bien cuire ou sécher la plante ; les personnes ayant une tendance aux rhumatismes, l'arthrite, la goutte, les calculs rénaux et l'hyperacidité devraient prendre des précautions particulières si elles incluent cette plante dans leur alimentationµ{{{5(+)µ. (1*)la plante crue est très laxative et dépurative ; à utiliser cuite et/ou en très petites quantités (fleurs)µ{{{1µ ; voir fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.. Plante protégée dans les régions Basse-Normandie, Haute-Normandie, Ile-de-France et Bourgogneµ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Inula helenium , Aunée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/souples ; saisies1)µ, fleur1 (ligules ; décoratives (crues ou cuites)1) et racine (cuites (sirop/compote sucrée)1)(1*). comestibles.(1*)



Feuilles, racine, herbe, épice, fleurs.
La racine est râpée et utilisé comme épice et aromate de liqueurs ; elle est également transformé en bonbons, confitures et sirop ; elle est aussi utilisée pour aromatiser les puddings, les sauces pour poissons, la bière et les cordiaux.
Les fleurs et les jeunes feuilles sont mangées ; elles sont amères ; les jeunes feuilles sont consommées comme légume (ex. : potherbe).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la consommation{{{1 (excessive µ(dp*)µ) de la racine peut entrainer/causer/engendrer/provoquer une réaction alleregique chez certaines personnesµ{{{~~1µ

Note médicinale : ***

Iris pallida , Iris pâle

$1

Note : **

Détails : Racine (racines {rhizomes} séchés puis pelés [assaisonnement {aromatisant}] ; et extrait rhizomes : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestible.



Rhizome - aromatisant. Les racines (rhizomes) pelés et séchés sont utilisés comme aromatisant
L'huile essentielle d'Orris, extraite à partir du rhizome, est utilisée pour aromatiser les boissons gazeuses, les bonbons et les chewing-gums.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Iris pseudacorus , Iris des marais

$1$1

Note : *

Détails : Fruit (graines grillées [base boissons/breuvages {ersatz/substitut/succédané de café}] et racine (rhizome {pelé et séché} [assaisonnement {aromatisant}]) comestibles.(1*)



Graines, rhizome. Le rhizome pelé et séché est utilisé comme aromatisant.
Les graines sont grillées et utilisées comme succédané de café.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : feuilles et rhizomes contiennent des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : **

Iris x germanica , Iris bleu d'Allemagne

$1

Note : *

Détails : Racine (extrait racines : fécule traité [nourriture/aliment de famine {fausse céréale : farineµ0(+x)} et assaisonnement boissons/breuvages {aromatisant ginµ{{{~~0(+x)}] ; et racines {rhizomes} séchées et peléesµ{{{0(+x),27(+x) [masticatoire et assaisonnement boissons/breuvages {aromatisant de liqueurs}]) comestible.(1*)



Racine - aromatisant.
La fécule de la racine est un aliment de famine utilisé pour rallonger la farine de pain, après enlèvement de l'élément amer ; elle est également broyée et utilisée pour aromatiser le gin.
La racine (rhizome) pelée et séchée est utilisée comme aromatisant de liqueurs ; elle est également donnée aux enfants comme masticatoire.(1*)


Précautions

(1*)Attentionµ0(+x)µ : les racines et les feuilles fraîches sont hautement toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

J

Jasminum grandiflorum , Jasmin à grandes fleurs

$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (fleurs [assaisonnement et/ou base boissons/breuvages : aromatisant pour tisanes) et feuille (feuilles séchées [assaisonnement et/ou base boissons/breuvages : aromatisant pour thé) comestible.



Épice, fleurs.
Les fleurs sont utilisées pour aromatiser les tisanes.
Les feuilles séchées sont utilisées pour parfumer le thé chinois.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Jasminum odoratissimum , Jasmin jonquille
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6/-7°C

$1

Note : *

Détails : Fleur (fleurs [assaisonnement et/ou base boissons/breuvages : aromatisant pour tisanes) comestible.



Fleurs - aromate. Les fleurs sont utilisées pour aromatiser et parfumer le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Jasminum officinale , Jasmin officinal

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment et assaisonnement et/ou base boissons/breuvages : aromatisant pour tisanes ; et extrait : huile essentielle [assaisonnement {arôme}) comestible.



Fleurs, fleurs - aromate. Les fleurs sont mangées ; elles sont aussi utilisées pour aromatiser ou parfumer le thé.
Elles produisent de l'huile essentielle qui donne une saveur aigre-douce aux produits de boulangerie, glaces, bonbons et chewing-gums.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Jasminum officinale cv. 'Aureum' , Jasmin officinal
cv. 'Aureum'
$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment et assaisonnement et/ou base boissons/breuvages : aromatisant pour tisanes ; et extrait : huile essentielle [assaisonnement {arôme}) comestible.



Fleurs, fleurs - aromate. Les fleurs sont mangées ; elles sont aussi utilisées pour aromatiser ou parfumer le thé.
Elles produisent de l'huile essentielle qui donne une saveur aigre-douce aux produits de boulangerie, glaces, bonbons et chewing-gums.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Jasminum sambac , Jasmin sambac
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C (premiers dégâts/dommages dès -4°C)

$1

Détails : Fleur (fleurs séchées [assaisonnement et/ou base boissons/breuvages : aromatisant pour tisanes {thé au jasmin}] ; fleurs trempées dans de l'eau [assaisonnement : eau aromatisante {pour aliments sucrés}] ; et extrait : huile essentielle [assaisonnement {arôme}) comestible.



Fleurs - aromatisant, épice. Les fleurs séchées sont utilisées pour aromatiser le thé (thé au jasmin) ; les fleurs trempées dans l'eau sont utilisées en cuisine en particulier dans les desserts.
Les fleurs produisent de l'huile essentielle utilisée en assaisonnement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Juglans nigra , Noyer d'amérique
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {noix} : cerneaux [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {aromatisant recettes/préparations sucrées} : crues ou cuites] ; et extrait graines : huile [assaisonnement]) et tronc (extrait : sèveµ0(+x) cuite {bouillie} [nourriture/aliment {sucre et sirop}) comestibles.



Noix, graines, graines - huile, sève - sirop. Graines (noyaux) consommées crues ou en confiserie ; elles sont utilisées dans les pâtisseries, glaces, gâteaux, tartes et muffins, pour aromatiser.
L'huile et le reste des graines est utilisé pour aromatiser le pain et d'autres aliments.
Les sève sucrée peut être transformée en sirop ou en sucre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Juglans regia , Noyer commun
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (tisanes (mixtes)1)µ, sève (cuite (sirop)1)(1*) et fruit (mûrs : cerneaux (=graine sans coque) crus1/cuits1 et/ou aromatisants1, dont extrait (huile)1 ; ou immatures (moux) : dont brou (=écale verte)(vin)1 ou entiers (confits)1) comestibles.



Noix, semences, aromatisant, fruit, épice, huile, sève.
Graines (noyaux des noix) consommées crues, cuites ou confites ; elles sont utilisées dans les gâteaux, sauces à la crème glacée, les soupes, etc... ; la noix est également utilisée pour fabriquer un lait végétal.
Le jeune fruit vert peut être picklé (mariné) dans du vinaigre et mangé ; ils peuvent également être transformés en confitures, conserves ou utilisés à la fabrication du "vin de noix", par macération dans du vin.
L'huile est extraite du fruit ; le reste peut être utilisé dans le pain.
Les arbres donnent une sève sucrée transformée en sirop ou en sucre, par ébullition.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Jumellea fragrans , Faham

$1

Détails : Feuille (feuilles séchées [base boissons/breuvages {ersatz/succédané/substitut du thé}] et assaisonnement {aromatisant recettes/préparations sucrées}]) comestible.



Feuilles - thé.
Les feuilles séchées sont utilisées comme substitut du thé.
Les feuilles sont consommées également localement comme aromatisant de sorbets, crèmes et sucreries.


Précautions

ATTENTION : comme toutes les orchidées sauvages, le faham est visé par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (« Convention de Washington »), et relève à ce titre de son annexe II ; son commerce hors de La Réunion ou hors de Maurice est théoriquement strictement soumis à la délivrance d'un permis d'exportationµ{{{Wikiµ.

Juniperus communis , Genévrier commun
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-40°C)

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres pousses ; fraîches (saisies1) ou séchées (farine1)), cambium (cuit1)(1*)., et fruit (frais (jus1) ou séchés (crus et/ou aromatisants1, ou cuits1))(2*) comestibles.(2*)



Fruit, herbe, épice, branche - thé.
Fruits grillés utilisés comme succédané du café ; fruits séchés utilisés comme condiment et comme aromatisants de liqueurs (par exemple dans le gin). Les baies sont séchées puis cuites avec la nourriture pour ajouter de la saveur ; elle sont utilisées pour parfumer les viandes ; elles sont également ajoutées aux conserves, confitures et boissons.
Jeunes pousses utilisées séchées comme succédané du thé, et fraîches en salade.(2*)


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : plante protégée en Nord-Pas-de-Calaisµ{{{TBµ.
(1*)Arracher l'écorce directement sur un genévrier (notamment pour récupérer son cambium) peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ci.1

(2*)La plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ. Les baies sont comestibles en petites quantités, mais sont nocifs en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ ; bien que le fruit de cette plante est souvent utilisé comme médicament et comme aromatisant dans divers aliments et boissons, de grandes doses de fruits peuvent causer des dommages rénauxµ{{{5(+)µ ; consommées excessivement, elles sont irritantes pour l'estomacµ{{{(dp*)(1)µ. Le genévrier ne doit pas être utilisé en interne en quantités par les femmes enceintes. Une utilisation répétée peut entrainer la diarrhée. Eviter dans le cas de maladies rénales. Ne pas utiliser en interne pendant plus de 6 semainesµ{{{5(+)µ.

ATTENTION : risque de confusion avec le genévrier sabine (Juniperus sabina), une espèce toxique.1 : : la compossition et la concentration de l'huile essentielle des baies (jusqu'à 2%) serait à l'origine de la toxicité possible liée à l'estomac.

Note médicinale : ***

Juniperus oxycedrus , Genévrier cade

$1

Détails : Fruit (fruits {baies} [assaisonnement {aromatisant} : crus ou cuits]) comestible.



Fruit. Fruits consommés crus localement ; ils sont, par exemple, utilisés pour aromatiser le gin.


Précautions

ATTENTION : la sous-espèce "Juniperus oxycedrus subsp. macrocarpa (Sm.) Ball" est protégée en Midi-Pyrénées et Corseµ{{{TBµ.

Juniperus phoenicea , Genévrier de Lycie

$1

Détails : Fruit (fruits {baies} [assaisonnement {aromatisant}]) comestible.



Fruit - aromatisant. Les fruits mûrs sont utilisés pour aromatiser et à assaisonner les aliments.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

K

Kaempferia galanga , Kencur

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (racines {rhizomes} [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement {condiment, épice, aromatisant, séchées et pilées comme ersatz/succédané/substitut de curcuma, ou picklés]) et feuille (jeunes pousses et feuilles [assaisonnement {condiment, épice}] ; feuilles [nourriture/aliment {cuites comme légume}]) comestibles.



Rhizome, racine, feuilles comme condiment, épice.
Les racines (rhizomes) et les feuilles sont utilisés (consommés) comme condiment, localement. Les rhizomes sont séchés et pilés et utilisés comme un substitut pour le curcuma.
Ils sont utilisés dans les currys de poisson et également servis comme légume cru. Les rhizomes sont également picklés.
Ils sont utilisés pour aromatiser le riz.
Les jeunes pousses sont cuites comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Kaempferia rotunda , Curcuma blanc

$1$1

Détails : Feuille (jeunes feuilles [assaisonnement {condiment}]) et racine (racines {tubercules} [assaisonnement {condiment, épice}]) comestible.



Feuilles comme condiment, racines, tubercules, épice.
Les jeunes feuilles et les racines (tubercules) sont utilisés localement pour aromatiser les aliments (comme condiment).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Kedrostis leloja ,
$1$1

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment {comme légume, aliment de base, ex. : comme potherbe} et/ou assaisonnement {aromatisant}]) et fruit comestibles.



Feuilles, fruit, légume.
Les feuilles sont consommées comme légume et utilisées pour aromatiser les autres aliments ; elles sont hachées et cuites dans du lait de coco ou pilées avec des arachides ; c'est un aliment de base.
Les fruits sont consommés crus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Knautia arvensis , Scabieuse des champs

$1$1

Détails : Feuille (jeunes)1 et fleur1 comestibles.



Jeunes feuilles crues en salades, ou comme aromatisant ; feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Kunzea pomifera , Pomme à émeus

$1

Note : *

Détails : Fruit (fruits {crusµ0(+x) ou cuits ; frais ou séché} [nourriture/aliment et base boissons/breuvages



Fruit. Fruits consommés localement; ils peuvent être mangés crus ou utilisée dans les tartes ; ils peuvent être picklés ou utilisés pour faire du vin ; ils peuvent être utilisés dans les chutneys, marinades, condiments, sauces, et les muffins. Le fruit peut être pilonné, séché et stocké.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

L

Lamium album , Ortie blanche

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont pointes ; crues1/cuites1 et/ou aromatisantes (dont tisanes)1, fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, racine (jeunes et/ou tendres ; crues1 ou cuites1) et graines (germes1) comestibles.



Feuilles, fleurs - thé, nectar. Feuilles et fleurs consommées crues ou cuites localement. Les jeunes feuilles sont consommées comme collation ; elles sont également utilisées dans la soupe.
Les fleurs sont utilisées pour faire une tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Lamium galeobdolon , Lamier jaune
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34/-35°C

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont pointes ; crues1/cuites1 et/ou aromatisantes (dont tisanes)1, fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, racine (jeunes et/ou tendres ; crues1 ou cuites1) et graines (germes1) comestibles.



Fleurs, feuilles, nectar. Plante consommée cuite localement. Les jeunes pousses et les feuilles sont bouillies et mangées ou sautées au beurre.
Les fleurs sont aspirées/sucées pour leur nectar.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Lamium maculatum , Lamier tacheté

$1$1$1$1

Détails : Feuille (dont pointes ; crues1/cuites1 et/ou aromatisantes (dont tisanes)1, fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, racine (jeunes et/ou tendres ; crues1 ou cuites1) et graines (germes1) comestibles.



Pousses, nectar.
Feuilles et fleurs consommées crues ou cuites localement. Les jeunes pousses sont cuites comme légume (potherbe).
Les fleurs sont aspirées pour leur nectar.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lantana camara , Lantanier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4/-7°C (parties aériennes atteintes dès -2°C)

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (fruits mûrs crus) et feuille (feuilles [assaissonnement {aromatisant}]) comestibles.(1*)



Fruit, feuilles.
Fruits comestibles ; les fruits mûrs sont consommés crus.
Les feuilles sont utilisées pour aromatiser.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : cette plante produit des fruits très toxiques encore verts, avant leur maturité, pour l'homme et de nombreux animaux qui les ingèrentµ{{{Wiki(+)µ. Son feuillage produit des triterpénoïdes pentacycliques qui le rendent hépatotoxique et induit une photosensibilité chez les animaux de pâturages (moutons, chèvres, bovins et chevaux), avec des pertes importantes par mortalité aux États-Unis, en Afrique du Sud, Inde, Mexique et Australieµ{{{Wiki(+)µ. La plante contient un alcaloïde (la lantanine)µ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ****

Larix decidua , Mélèze d'Europe

$1$1$1

Note : **

Détails : Fruit (cônes (jeunes ou mûrs) ; aromatisants1)µ, fleur1 (bourgeons (crus1, aromatisants1, sirop (miel/nectar)1) ; pollen (farine1)), cambium (cuit1)(1*). et feuille (jeunes pousses ; aromatisants1, sirop1, boissons (dont infusions)1) comestibles.



Sève, manne, écorce (cambium), pousses, cônes et boutons floraux.
L'écorce interne est râpée et utilisée dans du bouillon de poisson, de la farine et du lait.
Un exsudat sucré (manne) est consommé localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Laserpitium latifolium , Laser à feuilles larges

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, graines, épice.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-la racine est utilisée avec le cumin dans l'assaisonnement d'artichauts appertisés (en conserves) ;
-les graines ont été traitées/préparées et utilisées dans la bière.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Laserpitium siler , Sermontain

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, graines, épice.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les racines et les graines sont utilisées comme épice ;
-les graines sont utilisées pour parfumer une liqueur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Lathyrus tuberosus , Gesse tubéreuse

$1

Note : *****

Détails : Racine (racines {tubercules} cuites [nourriture/aliment : légume {bouillies ou grillées}, pseudo-céréale secondaire : farine ; et assaisonnement {aromatisant Whisky}]) comestible.



Tubercules, racine, légume. Racine (tubercules) consommée localement cuite (bouillie ou grillée) ; elle est également séchée et transformée en farine.
Les tubercules ont été utilisés pour aromatiser le whisky.


Précautions

ATTENTION : certaines espèces du genre sont toxiques en grandes quantités et/ou à moins d'être traitées ; voir genre Lathyrus et/ou fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Laurus azorica , Laurier des Canaries
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10°C (premiers dégâts dès -7°C)

$1

Détails : Feuille (feuilles [assaissonnement {aromatisant}]) comestible.



Feuilles - aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Laurus nobilis , Laurier noble
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C à -18/-20°C (premiers dégâts/dommages dès -11/-12°C)

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaissonnement {aromatisant, condiment, épice} et base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile [assaissonnement {arôme}]) et fruit (fruits séchés [assaissonnement {aromatisant, condiment, épice}]) comestible.(1*)



Feuilles, herbe, épice, huile.
Feuilles et fruits utilisés localement comme condiment. Les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées comme aromatisant dans les soupes, les ragoûts et les sauces ; elles sont également utilisées dans les farces et les gravies (sauces au jus de viande) ; les feuilles sont parfois retirées avant que le plat ne soit servi, et elles ne sont généralement pas consommées, probablement à cause de leur texture qui n'est pas agréable.
Les fruits secs et l'huile de feuille sont également utilisés comme aromatisant.
Les feuilles séchées sont brassées dans une tisane.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les baiesµ{{{0(+x)µ, plus précisément les grainesµ{{{(dp*)(Aroma-Zone)µ, sont toxiquesµ{{{0(+x)µ. Les feuilles, en particulier fraîches, seraient toxiques à fortes dosesµ{{{(rp*)µ. Ne pas confondre avec les autres lauriers lauriers dont le Laurier rose (Nerium oleander) qui est très toxique et dangereuxµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Lavandula angustifolia , Lavande vraie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6 ou 7

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant}]) et fleur (fleurs {pétales et pointes fleuries} {fraîches ou séchées} [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant, herbe, épice}, garniture et base boissons/breuvages) {tisanes}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestibles.



Feuilles utilisées comme condiment. Fleurs comme aromatisant, herbe, épice. Les fleurs et les feuilles fraîches ou séchées peuvent être utilisées pour aromatiser les gelées, crème glacée et fromages ; les feuilles, pétales et pointes fleuries sont ajoutées aux salades, sauces, soupes, ragoûts, confitures et gelées.
Les fleurs peuvent être confites et utilisées comme garniture dans les boissons gazeuses ; les fleurs fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé ; elles donnent une huile essentielle utilisée comme arôme dans l'industrie alimentaire.


Précautions

ATTENTION : l'huile volatile peut rarement entraîner une sensibilisationµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Lavandula dentata , Lavande dentée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C à -8/-10°C (premiers dégâts/dommages dès -5°C)

$1

Détails : Fleur (fleurs [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant] ; extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestible.



Fleurs et huile essentielle de fleurs utilisées comme aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lavandula lanata , Lavande laineuse

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestibles.



Bien que toutes les lavandes soient comestibles, l'huile de certaines variétés contient un composant camphré relativement important qui, pour beaucoup de gens, est indésirable dans les aliments ; c'est probablement le cas pour Lavandula lanata.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lavandula latifolia , Grande lavande

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {condiment aromatique}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {condiment aromatique, épice}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestibles.



Fleurs et feuilles utilisées comme aromatisant. Épice, fleurs - huile. Les fleurs produisent une huile essentielle qui a été utilisée pour parfumer les salades, pâtes et autres aliments préparés.


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans le Gersµ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Lavandula pedunculata , Lavande papillon

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestibles.



Bien que toutes les lavandes soient comestibles, l'huile de certaines variétés contient un composant camphré relativement important qui, pour beaucoup de gens, est indésirable dans les aliments ; c'est probablement le cas pour Lavandula lanata.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lavandula stoechas , Lavande stéchade
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-5°C

$1$1

Détails : Fleur (fleurs [assaisonnement {condiment aromatique, épice}]) et feuille (feuilles [assaisonnement {condiment aromatique}]) comestibles.



Fleurs et feuilles utilisées comme aromatisant. Épice, miel. La plante produit un miel doré foncé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lavandula x intermedia , Lavandin
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5 à -12°C, selon les cultivars

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {épice}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestible.



Épice. Les fleurs sont utilisées pour produire une huile essentielle utilisée pour aromatiser des boissons, glaces, bonbons, desserts, pâtisseries et du vinaigre.
Les fleurs fraîches sont cristallisées ou ajoutées aux confitures et vinaigres.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lawsonia inermis , Henné
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3,5/-4°C

$1

Détails : Feuille (feuilles [assaissonnement {aromatisant}]) comestible.



Colorant alimentaire, feuilles - aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Leonurus cardiaca , Agripaume

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs {sommités fleuries fraîches ou séchées} [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {aromatisant pour bières, soupes}]) comestible.



Fleurs - thé, fleurs - saveur.
Les sommités fleuries sont utilisées comme aromatisant pour les bières, ales et stouts (bière brassée à partir d'un moût).
Les fleurs fraîches et séchées peuvent être ajoutées aux soupes ou être brassées sous forme de thé.


Précautions

ATTENTION : le contact cutané avec cette plante peut provoquer une dermatite chez les personnes sensibles. L'huile essentielle parfumée peut causer une photosensibilisation. Les animaux de pâturage peuvent avoir leurs bouches blessées par les dents acérées des calices. Éviter pendant la grossesse car c'est est un stimulant utérin bien qu'elle ait été utilisée pendant le travailµ{{{5(+). Plante protégée en Provence-Alpes-Côte d´Azur et Rhône-Alpesµ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

Lepidium , Cresson

$1$1

Détails : Fruit (graines [assaisonnement {comme condiment}]) et feuille (jeunes pousses [nourriture/aliment {en salade}]) comestibles.



Graines utilisées comme condiment. Jeunes pousses consommées en salade ; également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lepidium africanum , Passerage divariqué

$1$1

Détails : Feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment {comme des épinards}]) et fruit (graines vertes [assaisonnement {comme épice}]) comestibles.



Feuilles.
Les feuilles sont consommées comme des épinards.
La graine verte est utilisée comme épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lepidium campestre , Passerage des champs

$1$1$1

Note : **

Détails : fleur1 (inflorescences (bourgeons et sommet de la tige)), feuille1 et fruit (jeunes (verts et tendres) ; dont graines (mûres))1 comestibles.



Feuilles, graines.
Jeunes pousses et inflorescences consommées en salade. Les feuilles sont bouillies et utilisées comme potherbe (dans les soupes et les ragoûts) ; les feuilles hachées finement sont ajoutées aux salades ; elles sont également utilisées dans les omelettes et les sauces.
Les gousses vertes piquantes peuvent être ajoutées aux soupes chaudes et aux ragoûts.
Graines utilisées parfois comme épice, condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lepidium draba , Brocoli sauvage

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment {comme légume}]), fruit (graines [assaisonnement {comme épice}]) et fleur (inflorescences {crues ou cuites} [nourriture/aliment]) comestible.



Feuilles consommées en Cappadoce et en Afghanistan, comme légume (ex. : potherbe). Graines utilisées localement comme épice. Inflorescences consommées crues ou cuites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lepidium latifolium , Brise-pierres

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites]) et fruit (graines [assaisonnement {comme condiment aromatique/aromatisant}]) et racine (racines [assaisonnement {comme condiment, substitut du raifort}]) comestibles.



Feuilles, racines, graines.
Jeunes feuilles consommées crues (en salade) ou cuites (ex. : comme potherbe ; elle ont un goût poivré ; parfois, elles sont cuites deux fois avec changement de l'eau pour enlever l'amertume. Graines et racines utilisées comme condiment.
La racine peut être râpée et utilisée comme un substitut du raifort.
La graine est utilisée comme aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Lepidium meyenii , Maca

$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (racines/tubercules [nourriture/aliment {comme légume, salades ; en confitures...} et base boissons/breuvages {substitut de café ; bière}]), feuille (feuilles [nourriture/aliment {comme légume, ex. : comme potherbe}]) et fruit (graines [assaisonnement {comme condiment}]) comestibles.



Tubercules, feuilles, racines.
Plante consommée localement comme légume.
Les petits tubercules sont grillés ou transformés en bouillie ; les racines sont utilisées pour les salades, confitures, pain, substitut de café et de la bière.
Les petites feuilles sont comestibles.
Graines utilisées comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Lepidium nitidum ,
$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles et pousses consommées [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuite {bouillies, comme légume vert}), fleur (fleurs {sommités fleuries} [nourriture/aliment : crues ou cuite {bouillies, comme légume vert}]) et fruit (graines [assaisonnement {comme aromatisant}]) comestibles.



Feuilles, graines, fleurs.
Jeunes feuilles et fleurs (sommités fleuries) - crues ou cuites ; une saveur chaude proche du cresson ; elles peuvent être cuites (bouillies) et utilisées (consommées) comme légume vert ; feuilles cuites comme potherbe. Jeunes pousses consommées en salade.
Graines ; utilisées comme aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lepidium sativum , Cresson alénois

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles et jeunes pousses consommées [nourriture/aliment {comme légume ; en salades}]) ; fruit (gousses {fraîches ou séchées} [assaisonnement piquant] ; graines [ [assaisonnement {comme condiment}] ; extrait graines : huile [nourriture/aliment {huile alimentaire}] ; et graines germées [nourriture/aliment]) et racine (racines [assaisonnement {aromatisant ou épice}]) comestibles.



Feuilles, herbe, épice, légume, graines - huile.
-les feuilles et jeunes pousses sont utilisées (consommées) en salades ; elles sont coupées quand elles sont jeunes ; les feuilles tendres sont cuites comme légume (ex. : potherbe, brède) ; elles sont utilisées dans les currys ;
-les gousses fraîches ou séchées peuvent être utilisées comme un assaisonnement piquant.
Graines utilisées comme condiment ;
-les graines donnent aussi une huile comestible ; les graines peuvent être germées et mangées ;
-les racines sont parfois utilisées comme assaisonnement ou épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Levisticum officinale , Céleri perpétuel
Rusticité (résistance face au froid/gel) : très bonne ({{{ -15°C)

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines [assaisonnement {condiment, aromatisant}] ; extrait graines : huile [assaisonnement {aromatisant}]) et feuille (tiges [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {produits confits}] ; jeunes feuilles {crues ou cuites ; fraîches ou séchées} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {substitut de céleriµ{{{(dp*)(0(+x)) en salades, soupes et ragoûts} ; feuilles blanchies [nourriture/aliment {comme légume}]), racine (racines cuites [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(27(+x)) {comme légume : substitut de céleri rave}]) et fleur (fleurs) comestibles.



Fleurs, feuilles, racine, graines, tige, herbe, épice, légume.
Les graines et l'huile de graines sont utilisées pour les agents aromatisants dans les confiseries et liqueurs ; graines utilisées comme condiment.
Les tiges sont utilisées pour des produits confits.
Les jeunes feuilles sont ajoutées aux salades, soupes, et ragoûts en raison de leur saveur piquante, semblable au céleri ; elles peuvent être séchées et stockées ; feuilles blanchies consommées comme légume (ex. : comme potherbe ? (qp*)).
Racines épluchées et consommées cuites comme légume (comme le céleri rave).
Les fleurs sont mangées.
Tout comme le céleri, la livèche est également un bon substitut du sel.

Usage culinaire : sa saveur poivrée et son goût prononcé de céleri sont utilisés en cuisine pour parfumer et relever les plats (poisson cuit à la vapeur, fricassée de volaille, agneau, et surtout pains de viande et bouillons). Quelques feuilles suffisent à y apporter beaucoup de goût et d'originalité. Les graines servent aux marinades, pains et gâteaux. Les tiges peuvent servir en pâtisserie (fruits confits...). La racine séchée et moulue peut être utilisée comme substitut au poivre. On peut également fabriquer de l'huile de livèche à partir d'huile d'arachide.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la livèche est dite contenir le prétendu psychotrope "myristicine". L'huile volatile est un irritante. Contre-indiqué lors d'inflammation des reins ou du conduit urinaire. Éviter pendant la grossesseµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : propriétés médicinales : vertus dépurative, digestive, carminative et aphrodisiaqueµ{{{(dp*)µ.

Limnophila aromatica ,
$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles comme condiment, épice.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles ont une odeur parfumée et sont utilisées dans les currys ou avec du poisson fermenté et dans les sauces ; elles sont utilisées dans les soupes, les ragoûts et les plats aigres-doux.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lippia graveolens , Origan mexicain
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6,5°C

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, feuilles - théµ{{{0(+x).
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles sont ajoutées aux plats comme aromatisant ; elles ont un goût d'origan ; elles sont utilisées pour aromatiser les poissons, saucisses, la sauce tomate, et d'autres plats ; elles peuvent être séchées et stockées ; les feuilles séchées peuvent être utilisées comme du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lomatium ambiguum ,
$1$1$1$1

Note : ****

Détails : -racine - crue ou cuite ; un aliment de base pour certaines tribus indiennes d'Amérique du Nord ; la racine fraîche est plutôt comme le panais par sa saveur, bien que lorsque la plante meurt, la racine devient cassante avec une agréable saveur de céleri ;



Racine, graines. Racines consommées par les Indiens comme légume ; elles ont une saveur proche du céleri ; elles peuvent également être réduites en farine.
Les fleurs séchées et les feuilles sont utilisées pour aromatiser les viandes, les ragoûts et les salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lomatium nudicaule , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-8

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : -racine - crue ou cuite ; le goût est un peu comme un panais épicé chaud ; la racine peut être torréfiée et utilisée comme légume, ou peut être séchée et moulue en poudre puis utilisée comme arômate dans les soupes, etc.; -feuilles et jeunes pousses - con


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lonicera japonica , Chèvrefeuille du japon

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles cuites {bouillies} [nourriture/aliment {comme légume}] et feuilles séchées [base boissons]) et fleur (fleurs séchées [base boissons/breuvages et/ou assaisonnement] ; et nectar) comestible.



Feuilles, fleurs.
Les jeunes feuilles sont utilisées comme légume (ex. : potherbe).
Les fleurs et les feuilles sont séchées et utilisées pour faire des boissons.
Les fleurs sont utilisées pour aromatiser le thé ; un doux nectar peut être aspiré/sucé à partir de la base de la fleur.
Les racines ont également été décrites comme consommées en période de pénurie alimentaire.


Précautions

(1*)ATTENTION : les baies sont toxiquesµ{{{0(+x)µ. Les feuilles contiennent des saponinesµ{{{5(+) ; voir fiche toxine et/ou lien "pfaf" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Lycium barbarum , Lyciet commun
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -22/-23°C

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits mûrs déshydratés [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes}] ; et graines [base boissons/breuvages {succédané du thé}]) et feuille (feuilles [nourriture/aliment {comme légume} et base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {aromatisant}]) comestibles.



Fruit, feuilles. Feuilles consommées en Chine comme légume (potherbe) et utilisées pour aromatiser.
Les fruits rouges séchés sont consommés dans les soupes toniques et ragoûts de volaille, de viande ou de tortue.
Les feuilles et les fruits sont utilisés pour faire du thé.
Graines utilisées comme succédané du thé.


Précautions

(1*)ATTENTION : bien qu' aucune trace de toxicité n'ait été observée, certaines précautions doivent être prises avec cette espèce, en particulier à l'égard de ses feuilles comestibles, car il appartient à une famille qui contient souvent des toxines ; cependant, l'utilisation des feuilles est bien documentée et assez répandue dans certaines régions. Le fruit vert peut aussi être suspect alors que le fruit mûr est sainµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Lycium chinense , Goji
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15/-20/-25°C

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {baies} mûrs [nourriture/aliment {garniture} et/ou assaisonnement {épice} : crues {frais ou cuits] ; et graines cuites(dp*)(0(+x))µ {grillées} [base boissons/breuvagesµ café.) et feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {condiment}] ; et jeunes feuilles tendres [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites]) ; feuilles séchées [base boissons/breuvages {succédané du thé}]) comestibles.



Feuilles comme condiment, thé, fruit, épice, graines - café, feuilles - thé, légume.
Les baies font une addition/garniture douce à n'importe quel plat ; les fruits mûrs sont consommés frais ; ils ont un goût de réglisse ; ils peuvent être ajoutés aux soupes ou aux plats braisés/étuvés.
Feuilles cuites consommées localement (ex. : comme potherbe, avec du porc ou ajoutées à la soupe) ; jeunes feuilles tendres consommées en salade ; du gingembre, du poivre et un peu de sucre peuvent aider à lutter contre le goût amer dans les soupes ; feuilles séchées utilisées comme succédané du thé.
Les graines grillées sont utilisés pour le café.


Précautions

(1*)ATTENTION : une certaine prudence doit être appliquée avec cette espèce, en particulier à l'égard de ses feuilles comestibles, car il appartient à une famille qui contient souvent des toxines ; cependant, l'utilisation des feuilles est bien documentée et assez répandue dans certaines régionsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Lysimachia vulgaris , Lysimaque commune
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes ; cuites1) et fleur1 (avec parcimonie ; décoratives1 et/ou aromatisantes1) comestibles.



Feuilles.
Jeunes feuilles consommées cuites localement (comme potherbe). Le milieu de la tige est consommé comme collation


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

M

Macropiper excelsum , Kawakawa

$1$1

Détails : Fruit (fruits [assaisonnement {épice}]), fleur (grappes de fleurs [nourriture/aliment et/ou assaisonnement]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : fruits, épices, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les grappes de fleurs ont un goût poivré ; elles sont consommées.
Les fruits sont consommés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Magnolia denudata , Magnolia dénudé

$1

Note : *

Détails : Fleur (bourgeons/boutons floraux [assaisonnement {aromatisant}] ; et jeunes pétales frais cuits {frits} [nourriture/aliment {comme friandise}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : bourgeons/boutons, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-boutons floraux picklés, après que le calice est été enlevé, et utilisés pour aromatiser le riz, localement ; ils sont également utilisés pour parfumer le thé ;
-les pétales frais de la fleur entrouverte sont trempés dans de la pâte, frits et servis chaud comme une friandise.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Magnolia grandiflora , Magnolia à grandes fleurs
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-24°C

$1$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs {pétales26µ} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {comme épice et condiment} : cuites {picklées}]) et feuille (feuilles [assaisonnement]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-fleurs picklées (utilisées confites au vinaigre) en Grande Bretagne ; elles sont également utilisées comme épice et condiment ; ce qui marche le mieux est de confire les pétales selon une recette aigre-douce de cornichons, puis prendre un pétale, le couper en dés, et l'utiliser avec parcimonie comme aromatisant dans les salades (la saveur est forte donc allez -y doucement) ;
-les feuilles peuvent être utilisées de la même manière que celles du Magnolia virginiana ou du laurier-sauce ; de cette façon, il est conseillé de pas utiliser de feuille(s) entière(s), mais plutôt de la(les) couper en petits morceaux car elles sont très grandes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Magnolia officinalis , Magnolia officinal
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C (premiers dégâts/dommages dès -17°C)

$1

Détails : Fleur (fleurs [assaisonnement {aromatisant tisanes}]) comestible.



Les fleurs servent en Chine pour aromatiser le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : L'écorce de magnolia, aux vertus aromatiques, renferme une huile essentielle utilisée pour calmer les rhumatismes ; la poudre d'écorce est considérée comme un fortifiant et un fébrifugeµ{{{87µ.

Magnolia virginiana , Laurier doux

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {aromatisant}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles sont utilisées pour donner du goût aux rôtis et sauces ; les feuilles sont également utilisées pour préparer une tisane ; les feuilles peuvent être utilisées de la même manière que celles du laurier-sauce ; de cette façon, il est conseillé de pas utiliser de feuille(s) entière(s), mais plutôt de la (les) couper en petits morceaux car elles sont très grandes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Mammea americana , Abricotier des antilles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 2 à 1,5°C (zone 10b) selon Dave's garden et bon nombre d'autres sources, 1°C (zone 10) selon B&a

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {crus ou cuit} [nourriture/aliment]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : fruit
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-fruits consommé crus (frais) ou cuits ou utilisés dans les confitures ; les fruits sont meilleurs lorsqu'ils sont tranchés et laissés dans l'eau pendant quelques heures ; ils sont utilisés pour faire des glaces, des boissons et des conserves ; le fruit peut aussi être mangé avec du sucre et de la crème ;
-les fleurs sont utilisées pour faire une liqueur aromatique ;
-la sève de l'arbre est utilisée pour faire un grog fermenté.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Mangifera caesia , Binjai

$1$1

Détails : Fruitµ0(+x) (fruits {chair/pulpe} [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(0(+x),27(+x)) : crus ou cuits {picklés}] ; et graines {noyaux} [assaisonnement {aromatisant}]) et feuille (jeunes feuilles crues [assaisonnement {aromatisant}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, graines.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-fruits consommés localement ; ils peuvent être picklés ; ils sont utilisés comme substitut de tamarin ; la partie charnue du fruit est consommée crue ; elle est juteuse et aigre-douce ;
-les noyaux des graines sont pilés avec la morelle noire (baies de Solanum ptychanthum, Solanum americanum, Solanum scabrum, Solanum nigrum ? (qp*)) et utilisés comme aromatisant ;
-les jeunes feuilles sont consommées crues pour parfumer d'autres aliments.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Mangifera foetida , Sambal

$1

Détails : Fruitµ0(+x) (fruits mûrs [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(0(+x),27(+x)) et base boissons/breuvagesµ{{{(dp*)(27(+x)) {en sirop}] ; et jeunes fruits {fruits verts)} [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(0(+x),27(+x)) {comme légume} et/ou assaisonnement {condiment de plats de poissons, chutneys} : cuits et/ou confits]) comestible.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fruit.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-fruits consommés localement, une fois qu'ils sont complètement mûrs, au citron ou en sirop ;
-jeunes fruits (fruits verts) lavés à l'eau salée et découpés en tranches puis utilisés (consommés) localement comme légume, condiment de plats de poissons, en chutneys et dans les pickles (marinades) ; le fruit a une odeur de térébenthine qui le rend moins populaire.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : le fruit vert peut irriter la peau ; le fruit mûr est pelé épais pour éviter celaµ{{{0(+x)µ.

Mangifera kemanga , Kemang

$1$1

Détails : Fruit (fruits mûrs frais [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {jus}] ; fruits verts [assaisonnement] ; et graines fraîches) et feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : fruit, graines, noix, feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les fruits sont consommés frais quand ils sont mûrs ; ils sont également utilisés pour les jus ;
-les fruits verts sont utilisés pour une sauce épicée ;
-les graines fraîches peuvent être râpées puis utilisées avec des grains de soja fermentés et des épices ;
-les jeunes feuilles sont consommées (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Marrubium vulgare , Marrube blanc

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles {fraîches et séchées} [assaisonnement {herbe/aromate, épice, arôme/aromatisant} et base boissons/breuvages {succédané du thé}] ; et extrait feuilles : amer [assaisonnement {arôme/aromatisant}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, herbe/aromate, épice, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-feuilles fraîches et séchées utilisées comme aromate ; ou ajoutées à l'eau chaude pour faire un thé ; les feuilles écrasées peuvent être ajoutées au miel et mangées ; également utilisées comme aromatisant dans les liqueurs ;
-l'extrait amer est utilisé dans les bonbons et sirops ; également utilisé comme arôme dans les liqueurs ;
-plante entière utilisée séchée comme succédané de thé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les niveaux/taux du rythme cardiaque, de la pression artérielle et de la glycémie sont affectés/touchés par de fortes doses ; éviter pendant la grossesse et l'allaitement ; les patients atteints de diabète sucré, sous médicaments allopathiques pour abaisser la glycémie, devraient éviterµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Matricaria chamomilla , Camomille sauvage

$1$1

Note : *

Détails : Fleur (dont boutons, fraîches ou séchées) et feuille comestibles (aromatisantes1 et/ou décoratives1 (dont boissons, desserts et plats)1).(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, fleurs - thé, aromatisant.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-feuilles et fleurs utilisées, localement, comme aromate et pour le thé ; les jeunes fleurs sont séchées et transformées en tisane ;
-une huile essentielle est extraite et utilisée pour aromatiser la crème glacée, les bonbons etc....(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : des réactions allergiques (épaississement de la langue, serrement de la gorge, gonflement des lèvres, de la gorge et des yeux, démangeaisons sur le corps) ont été rapportées avec la camomille allemande, mais elles sont rares ; les patients atteints de graves réactions allergiques au séneçon de Jacob (Jacobaea vulgaris) doivent être informés de la possible sensibilité croisée à la camomille et d'autres membres de la famille des Astéracées / Composées (par exemple, l'échinacée, la grande camomille, le chardon-Marie)µ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : *****

Matricaria discoidea , Matricaire odorante

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (tendres : aromatisantes1 et/ou décoratives1) et fleur (aromatisantes (crues/cuites)1) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fleurs - thé, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-capitules utilisés frais ou séchés, pour faire du thé à la camomille ; les capitules peuvent être utilisés comme ingrédient dans les salades ou pour parfumer/aromatiser les muffins et le pain ;
-feuilles utilisées, localement, pour le thé (de manière similaire aux capitules) et comme aromate ;
-les sommets de plantes sont mâchées par les enfants pour leur saveur agréable.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : certaines personnes sont allergiques à cette planteµ{{{5(+)µ.

Melaleuca acacioides ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles sont utilisées pour aromatiser les poissons pendant la cuisson (également un subtitut pour le thé ? (qp*)) ;
-les fleurs de toutes les Melaleucas peuvent être utilisées pour faire un thé sucré, ou adoucir les autres thés ; fleurs trempées dans un liquide chaud pour libérer le nectar pour sucrer.


Précautions

ATTENTION : bien que nous n'ayons trouvé aucun rapport concernant cette espèce, l'huile essentielle de plusieurs autres espèces du genre ont provoqué des allergies et intoxications consécutives à son ingestionµ{{{(dp*)µ.

Melaleuca cajuputi , Cajeput

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : écorce - arôme.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-l'huile de l'écorce est utilisée dans l'assaisonnement/aromatisation ; le cajeput est proche de l'arbre à thé et du niaouli, mais il est plus simple à utiliser, car on en obtient une huile essentielle assez douce ; cette huile est obtenue par distillation à la vapeur d'eau de feuilles et brindilles du Melaleuca cajuputi (feuilles également utilisées comme aromatisant en cuisine et/ou comme subtitut pour le thé ? (qp*)) ;
-les fleurs de toutes les Melaleucas peuvent être utilisées pour faire un thé sucré, ou adoucir les autres thés ; fleurs trempées dans un liquide chaud pour libérer le nectar pour sucrer.


Précautions

ATTENTION : bien que nous n'ayons trouvé aucun rapport concernant cette espèce, l'huile essentielle de plusieurs autres espèces du genre ont provoqué des allergies et intoxications consécutives à son ingestionµ{{{(dp*)µ.

Melaleuca leucadendra , Melaleuca leucadendron

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : nectar, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles sont utilisées pour aromatiser en cuisine ; (également un subtitut pour le the ? (qp*)) ;
-les fruits (ou les fleurs ? (qp*)) et les feuilles sont utilisées pour le thé ;
-il est aussi à l'origine d'une huile essentielle utilisée pour aromatiser les bonbons, produits de boulangerie, condiments et boissons ;
-le nectar des fleurs peut être utilisé pour faire une boisson sucrée ; les fleurs de toutes les Melaleucas peuvent être utilisées pour faire un thé sucré, ou adoucir les autres thés ; fleurs trempées dans un liquide chaud pour libérer le nectar pour sucrer ;


Précautions

ATTENTION : bien que nous n'ayons trouvé aucun rapport concernant cette espèce, l'huile essentielle de plusieurs autres espèces du genre ont provoqué des allergies et intoxications consécutives à son ingestionµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Melaleuca quinquenervia , Niaouli
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6°C

$1$1

Détails : Feuille (jeunes feuilles [base boissons/breuvages {tisanes} et nourriture/aliment : crues]) et fleur (fleurs [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les fleurs et les jeunes feuilles sont utilisées pour le thé ; les fleurs de toutes les Melaleucas peuvent être utilisées pour faire un thé sucré, ou adoucir les autres thés ; fleurs trempées dans un liquide chaud pour libérer le nectar pour sucrer.
-les jeunes feuilles sont aigres/acides et consommées crues (utilisées également comme aromatisant en cuisine ? (qp*)) ;


Précautions

ATTENTION : l'âromeµ{{{0(+x)µ (l'huile essentielleµ{{{(dp*)µ) peut provoquer des allergiesµ{{{0(+x)µ.

Melaleuca viridiflora ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : écorce - arôme.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-l'écorce a été enveloppée autour de la nourriture pendant la cuisson ;
-les feuilles sont utilisées comme un substitut pour le thé (également comme aromatisant en cuisine ? (qp*)) ;
-les fleurs de toutes les Melaleucas peuvent être utilisées pour faire un thé sucré, ou adoucir les autres thés ; fleurs trempées dans un liquide chaud pour libérer le nectar pour sucrer.


Précautions

ATTENTION : bien que nous n'ayons trouvé aucun rapport concernant cette espèce, l'huile essentielle de plusieurs autres espèces du genre ont provoqué des allergies et intoxications consécutives à son ingestionµ{{{(dp*)µ.

Usages médicinaux : Les feuilles en infusion étaient utilisées contre les rhumes, les maux de tête et la fièvreµ{{{Wiki(+)µ. Par distillation des feuilles, on peut extraire une huile essentielle ; cette huile est de com

Melilotus , Mélilot

$1$1$1

Détails : Feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment {en salade}]), fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) et fruit (graines [assaisonnement {comme aromate}]) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-jeunes feuilles comestibles en salade ; ou également cuites comme potherbe ? (qp*) ;
-graines et fleurs utilisées comme aromate.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : certains membres de ce genre deviennent plus ou moins dangereusement toxiques en séchant et, plus encore, en se dégradant/moisissant ; il est donc fortement recommandé de ne pas utiliser de plante séchée ou, tout au moins, selon certaines règles/précautions [séchée partiellement/modérément (1 ou 2 jours), dans de bonnes conditions (à l'abris de l'humidité) puis utilisée avec parcimonie (comme aromate)]µ{{{(dp*)(+x)µ ; voir fiche toxine ("coumarine"), pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Melilotus albus , Mélilot blanc

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment {cuites : bouillies} et/ou assaisonnement {aromatisant fromages}] et jeunes feuilles [nourriture/aliment crues {en salades} ou cuites {bouillies}]) et fruit (graines [assaisonnement {aromatisant fromages et soupes ; condiment}]), fleur (fleurs [assaisonnement {aromatisant à la vanille}]) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, graines, gousses.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles et les graines aromatisent le gruyère ;
-jeunes feuilles comestibles ; avant la floraison, elles peuvent être ajoutées aux salades ou bouillies pendant 5 minutes (comme potherbe) ;
-les fleurs sont utilisées comme comme aromatisant à la vanille.
-les graines, semblables aux pois, peuvent être utilisées pour assaisonner les soupes (comme condiment).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : ne pas utiliser de plantes séchéesµ{{{0(+x)µ ou partiellement/modérément séchées (1 ou 2 jours) et avec parcimonieµ{{{(dp*)µ ; les feuilles séchées et, plus encore, moisies, peuvent être toxiques bien que les feuilles fraîches sont tout à fait saines/sûres (sans danger) ; ceci est dû à la présence de coumarine (une dicoumarol ? (qp*)), une substance qui, lorsque la plante sèche, produit l'agréable odeur caractéristique de l'aspérule odorante (dite proche du foin frais et/ou de la vanille)µ{{{(dp*)(5(+))µ ; voir lien "pfaf" ("5"), genre et/ou fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Melilotus altissimus , Mélilot élevé

$1$1$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [assaisonnement {aromatisant fromages}]), feuille (jeunes pousses et feuilles cuites [nourriture/aliment {comme légume}]) et fruit (graines [assaisonnement {aromatisant fromages}]) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-fleurs et graines utilisées en Suisse pour aromatiser certains fromages : gruyère,"green cheese" (fromage frais)
-les jeunes pousses peuvent être cuites et consommées comme légume, à la manière des épinards).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les feuilles séchées et, plus encore, moisies, peuvent être toxiques bien que les feuilles fraîches sont tout à fait saines/sûres (sans danger) ; ceci est probablement dû à la présence de coumarine (une dicoumarol ? (qp*)), une substance qui, lorsque la plante sèche, produit l'agréable odeur caractéristique de l'aspérule odorante (dite proche du foin frais et/ou de la vanille) ; il est donc fortement recommandé de ne pas utiliser de plante séchée ou, tout au moins, selon certaines règles/précautions [séchée partiellement/modérément (1 ou 2 jours), dans de bonnes conditions (à l'abris de l'humidité) puis utilisée avec parcimonie (comme aromate)]µ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ ; voir lien "pfaf" ("5"), genre et/ou fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Melilotus elegans , Mélilot élégant

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {aromatisant du beurre}]) partiellement/modérément comestible.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles utilisées localement comme aromatisant du beurre.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : bien qu'aucun rapport n'ait été vu pour cette espèce, certains membres de ce genre deviennent plus ou moins dangereusement toxiques en séchant et, plus encore, en se dégradant/moisissant ; il est donc fortement recommandé de ne pas utiliser de plante séchée ou, tout au moins, selon certaines règles/précautions [séchée partiellement/modérément (1 ou 2 jours), dans de bonnes conditions (à l'abris de l'humidité) puis utilisée avec parcimonie (comme aromate)]µ{{{(dp*)(5(+),+x)µ ; voir lien "pfaf" ("5"), fiche toxine et/ou genre, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Melilotus indicus , Mélilot à petites fleurs

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment {en salade}]) et fruit (graines [assaisonnement {comme condiment}]) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : jeunes feuilles comestibles en salade (ou également cuites comme potherbe ? (qp*)) et graines utilisées comme condiment.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : toutes les parties de la plante sont plus ou moins toxiques : présence de coumarine (une dicoumarol ? (qp*)), une substance qui, lorsque la plante sèche, produit l'agréable odeur caractéristique de l'aspérule odorante (dite proche du foin frais et/ou de la vanille) ; en séchant et, plus encore, en se dégradant/moisissant, la plante produit/libère une quantité non négligeable de cette antivitamine K qui peut causer/provoquer/entrainer, des maux de tête, nausées, vertiges, états de somnolence et même, à fortes doses et/ou ingestion/consommation régulière, des dégâts irréversibles au foie et de graves hémorragies (en empêchant le sang de coaguler) ; il est donc fortement recommandé de ne pas utiliser de plante séchée ou, tout au moins, selon certaines règles/précautions [séchée partiellement/modérément (1 ou 2 jours), dans de bonnes conditions (à l'abris de l'humidité) puis utilisée avec parcimonie (comme aromate)]µ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Melilotus italicus , Mélilot d'Italie

$1$1

Détails : Feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment {en salade}]) et fruit (graines [assaisonnement {comme condiment}]) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : jeunes feuilles comestibles en salade (ou également cuites comme potherbe ? (qp*)) et graines utilisées comme condiment.


Précautions

(1*)ATTENTION : bien qu'aucun rapport n'ait été vu pour cette espèce, certains membres de ce genre deviennent plus ou moins dangereusement toxiques en séchant et, plus encore, en se dégradant/moisissant ; il est donc fortement recommandé de ne pas utiliser de plante séchée ou, tout au moins, selon certaines règles/précautions [séchée partiellement/modérément (1 ou 2 jours), dans de bonnes conditions (à l'abris de l'humidité) puis utilisée avec parcimonie (comme aromate)]µ{{{(dp*)µ ; voir fiche toxine ("coumarine") et/ou genre, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Melilotus officinalis , Mélilot officinal

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes, dont pousses sèchées un ou deux jours ; cuites1(2*), confites (marinades)1)µ, fleur1 (tiges fleuries ; fraîches (cuites1) ou séchées), graines (jeunes et/ou tendres) et racine (séchées) partiellement/modérément comestibles (utilisées comme aromate)(1*).



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, racines, gousses/cosses, graines, épices.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles et les graines aromatisent le Gruyère ;
-les jeunes feuilles, avant la floraison, peuvent être ajoutées aux salades ou bouillies pendant 5 minutes ; elles sont utilisées comme assaisonnement avec du lapin cuit au four (ou comme potherbe ? (qp*)) ;
-les feuilles et les fleurs sont utilisées pour aromatiser les soupes, les ragoûts et les marinades ;
-les graines ont été ajoutées aux soupes et ragoûts comme assaisonnement.


Précautions

(1*)ATTENTION : toutes les parties de la plante sont plus ou moins toxiques : présence de coumarine (une dicoumarol ? (qp*)), une substance qui, lorsque la plante sèche, produit l'agréable odeur caractéristique de l'aspérule odorante (dite proche du foin frais et/ou de la vanille) ; en séchant et, plus encore, en se dégradant/moisissant, la plante produit/libère une quantité non négligeable de cette antivitamine K qui peut causer/provoquer/entrainer, des maux de tête, nausées, vertiges, états de somnolence et même, à fortes doses et/ou ingestion/consommation régulière, des dégâts irréversibles au foie et de graves hémorragies (en empêchant le sang de coaguler) ; il est donc fortement recommandé de ne pas utiliser de plante séchée ou, tout au moins, selon certaines règles/précautions [séchée partiellement/modérément (1 ou 2 jours), dans de bonnes conditions (à l'abris de l'humidité) puis utilisée avec parcimonie (comme aromate)]µ{{{(dp*)(0(5,+x),1,+x)).
(2*)les retirer après cuissonµ{{{1µ.

Note médicinale : ***

Melilotus spicatus , Mélilot de Naples

$1$1

Détails : Feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment {en salade}]) et fruit (graines [assaisonnement {comme condiment}]) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : jeunes feuilles comestibles en salade (ou cuites comme potherbe ? (qp*)) et graines utilisées comme condiment.


Précautions

(1*)ATTENTION : bien qu'aucun rapport n'ait été vu pour cette espèce, certains membres de ce genre deviennent plus ou moins dangereusement toxiques en séchant et, plus encore, en se dégradant/moisissant ; il est donc fortement recommandé de ne pas utiliser de plante séchée ou, tout au moins, selon certaines règles/précautions [séchée partiellement/modérément (1 ou 2 jours), dans de bonnes conditions (à l'abris de l'humidité) puis utilisée avec parcimonie (comme aromate)]µ{{{(dp*)µ ; voir fiche toxine ("coumarine") et/ou genre, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Melilotus sulcatus , Mélilot à fruits sillonés

$1$1

Détails : Feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment {en salade}]) et fruit (graines [assaisonnement {comme condiment}]) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : jeunes feuilles comestibles en salade (ou cuites comme potherbe ? (qp*)) et graines utilisées comme condiment.


Précautions

(1*)ATTENTION : bien qu'aucun rapport n'ait été vu pour cette espèce, certains membres de ce genre deviennent plus ou moins dangereusement toxiques en séchant et, plus encore, en se dégradant/moisissant ; il est donc fortement recommandé de ne pas utiliser de plante séchée ou, tout au moins, selon certaines règles/précautions [séchée partiellement/modérément (1 ou 2 jours), dans de bonnes conditions (à l'abris de l'humidité) puis utilisée avec parcimonie (comme aromate)]µ{{{(dp*)µ ; voir fiche toxine ("coumarine") et/ou genre, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Melissa officinalis , Mélisse officinale

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {crues ou cuites} [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {comme herbe/aromate, épice, condiment et aromatisant de liqueurs}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe/aromate, épice, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-feuilles parfumées au citron utilisées crues ou cuites pour les boissons ou pour aromatiser les aliments (comme aromatisant de salades, comme condiment et comme aromatisant de liqueurs) ; elles sont ajoutées aux plats de viandes et de légumes, et dans les soupes et les sauces ; les feuilles peuvent être utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Melissa officinalis altissima , Mélisse orange
altissima
$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {crues ou cuites} [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {comme herbe/aromate, épice, condiment et aromatisant de liqueurs}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe/aromate, épice, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-feuilles parfumées au citron utilisées crues ou cuites pour les boissons ou pour aromatiser les aliments (comme aromatisant de salades, comme condiment et comme aromatisant de liqueurs) ; elles sont ajoutées aux plats de viandes et de légumes, et dans les soupes et les sauces ; les feuilles peuvent être utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Mentha , Menthe

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont tiges tendres ; fraîches ou séchées ; aromatisantes (crues/cuites, dont infusions)1) et fleur1 (décoratives1) comestibles.



Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate.


Précautions

ATTENTION : au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha aquatica , Menthe aquatique

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, aromatisant, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate (pour aromatiser les aliments) ; elles donnent une saveur de menthe poivrée ; elles sont utilisées avec des plats de petits pois, de pommes de terre, des oeufs et du fromage et de la viande ; elles sont utilisées pour faire un thé ; elles sont également ajoutées au lait pour l'aromatisation.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : ***

Mentha arvensis , Menthe sauvage

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme condiment aromatisant, épice} et/ou base boissons/breuvages {tisanes : infusion feuilles fraîches ou séchées}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, épice, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles utilisées (consommées) comme condiment aromatisant et en infusion ; elles peuvent être utilisés pour aromatiser la farine de maïs ou dans les plats de poisson ; les feuilles fraîches ou séchées peuvent être utilisées pour faire du thé ; elles peuvent donner une huile essentielle utilisée pour aromatiser les bonbons et boissons.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha australis , Menthe d'Australie

$1

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaisonnement {condiment aromatisant}] ; extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles - arôme/aromatisant.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles, fraîches ou séchées, sont utilisées comme condiment ; elles sont la source d'une huile essentielle.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha canadensis , Menthe du Canada

$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme condiment aromatisant} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}] ; jeunes feuilles [nourriture/aliment : crues {fraîches} ou cuites] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : huile, feuilles - arôme/aromatisant, feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : plante utilisée localement comme condiment ; l'huile de menthe est utilisée pour l'aromatisation ; les feuilles sont utilisées pour aromatiser le thé ; les jeunes feuilles sont consommées fraîches ou utilisées dans les plats sautés.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha cervina , Menthe des cerfs

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé. Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; l'huile de menthe est utilisée pour l'aromatisation ; les feuilles ont une odeur de menthe pouliot et sont utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées pour aromatiser les plats à base de pomme de terre.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Plante protégée en Provence-Alpes-Côte d´Azurµ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Mentha diemenica , Menthe de tasmanie (dp* de "Mentha diemenica")
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-23,5°C, selon DG (-7°C selon LDR)

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé. Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; les feuilles sont utilisées pour aromatiser de savoureux plats et desserts.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha japonica , Menthe empereur

$1

Détails : Type 'menthe verte' avec une touche épicée. Pour infusions, thés et cuisine (nems, taboulés...). Echelle de comestibilité (0-5) : 5 (plante possédant d'excellentes qualités).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Mentha longifolia , Menthe à longues feuilles

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate, condiment} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles comme condiment, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; les feuilles sont consommées en chutneys ; elles sont également utilisées pour des assaisonnements ; les feuilles et les fleurs donnent une huile utilisée pour l'aromatisation ; les feuilles sont confites ou utilisées comme un thé.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha pulegium , Menthe pouliot

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaisonnement {comme condiment, épice} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrémités très tendre {avec parcimonie} [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites {comme légume}]) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, épice, feuilles - thé, légume.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles utilisées comme condiment ; les extrémités très tendres peuvent être ajoutées en petites quantités aux salades et cuites avec des légumes ; elles sont utilisées pour parfumer les viandes, sauces, ragoûts, et pour les farces ; les feuilles séchées sont utilisées pour aromatiser pruneaux, abricots et fruits mélangés ; les feuilles fraîches et séchées sont utilisées pour le thé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : cette espèce contient de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est ingérée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; il est donc recommandé aux femmes enceintes de consommée cette plante avec parcimonie et d'éviter les extraitsµ{{{(dp*)(0(5(+),+x))µ.

Plante protégée en Lorraineµ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

Mentha requienii , Menthe corse
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-23,5°C

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; les feuilles ont été utilisées pour aromatiser les liqueurs.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : certaines huiles dans les feuilles sont toxiquesµ{{{0(+x)µ ; au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha satureioides , Menthe saturéoïde
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6,5°C

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {comme aromatisant}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, aromatisant.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles peuvent être utilisées pour aromatiser.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha spicata , Menthe verte
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34,5°C

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (dont tiges tendres ; fraîches ou séchées ; aromatisantes (crues/cuites, dont infusions)1) et fleur1 (décoratives1) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe/aromate, légume, épice, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles utilisées comme condiment (pour aromatiser les aliments) ; elles sont utilisées dans les salades, sauces, soupes, boissons aux fruits, plats de légumes, desserts et vinaigrettes ; elles sont également picklées ; l'huile essentielle est utilisée pour l'assaisonnement ; les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé et/ou les tisanes.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : ***

Mentha suaveolens , Menthe suave

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles [assaisonnement {comme aromate} et base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; les jeunes feuilles sont utilisées comme aromatisant ; elles sont brassées dans le/un thé ; la jeune plante a une saveur rappelant l'ananas.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha x gentilis , Menthe noble

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : plante (feuilles et fleurs) utilisée comme aromate.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha x gracilis , Menthe des jardins
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -26°C

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {comme aromatisant} et base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles - crues ou cuites ; elles sont utilisées comme aromatisant dans les salades ou les aliments cuits ; une odeur et une saveur rafraîchissantes, on dit qu'elles se marient particulièrement bien avec le melon, les tomates et les salades de fruits ; leur léger parfum de gingembre font d'elles une addition intéressante aux salades fraîches ; une tisane est faite à partir des feuilles ; une huile essentielle des feuilles est utilisée comme un arôme de menthe verte, elle est surtout utilisée en Amérique du Nord dans les gommes à mâcher.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha x piperita , Menthe poivrée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -40°C

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate}] ; feuilles séchées [base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestible.) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe/aromate, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : plante (feuilles et fleurs) utilisées comme aromate en l'état ou sous forme d'huile essentielle (obtenue par distillation) utilisée dans l'aromatisation ; elle est fortement aromatisée et est principalement utilisée comme un extrait pour l'aromatisation de bonbons et boissons ; les feuilles séchées peuvent être utilisées pour le thé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : cette espèce, lorsqu'elle est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) ou en grandes quantités, peut provoquer des avortements donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(5)µ.

Note médicinale : *****

Mentha x rotundifolia , Menthe à feuilles rondes
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-23,5°C

$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme condiment aromatisant}]) comestible.



Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : plante (feuilles et fleurs) utilisées comme aromate en l'état ou sous forme d'huile essentielle (obtenue par distillation) utilisée dans l'aromatisation ; elle est fortement aromatisée et est principalement utilisée comme un extrait pour l'aromatisation de bonbons et boissons ; les feuilles séchées peuvent être utilisées pour le thé.(1*)


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha x smithiana , Menthe rouge

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment, base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {comme aromatisant, substitut de menthe verte dans plats froids ou chauds et dans les boissonsµ{{{(dp*)(5(+}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles - crues ou cuites ; utilisées comme aromatisant dans les salades, les aliments cuits (avec les petits pois...) et les boissons ; les feuilles parfumées peuvent être utilisées de la même manière que la menthe verte ; une bonne menthe culinaire ; les feuilles ont une teinte rouge attrayante ; une tisane est fait à partir des feuilles fraîches ou séchées ; elle a un goût très agréable et rafraîchissant de menthe verte, laissant une sensation de propreté (fraîcheur ? (qp*)) dans la bouche et l'appareil digestif ; une huile essentielle des feuilles et des fleurs est utilisée comme aromatisant dans les bonbons, crèmes glacées, boissons etc...


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha x verticillata , Menthe verticillée

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate}]) fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : herbe culinaire ; feuilles et fleurs utilisées comme aromate.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha x villosa , Menthe velue
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -28,5/-29°C

$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme condiment aromatisant}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : plante utilisée localement comme condiment ; feuilles utilisées pour aromatiser.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Menyanthes trifoliata , Menyanthe

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, feuilles - aromatisant, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les racines sont lavées à l'eau courante, pour enlever l'élément amer, puis broyées en farine laquelle est utilisée dans le pain ; elles sont séchées et moulues et lessivées et séchées ;
-les feuilles ont été utilisées comme un substitut pour le houblon dans le brassage ; les feuilles séchées sont brassées dans le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Meum athamanticum , Fenouil des Alpes

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (fraîches : crues1/cuites1 et/ou aromatisantes1 ; ou séchées ; aromatisantes1)µ, fleur1 (boutons : crus1/cuits1 et/ou aromatisants1) et racine (jeunes et/ou tendres (avant la floraison) : cuites [froides ou chaudes]1) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : racines, feuilles, épice.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les racines et les feuilles ont un goût épicé ; elles sont écrasées et frottées/gommées contre de la viande de porc ou d'agneau avant la cuisson ; elles sont également utilisées pour aromatiser les soupes, les ragoûts et les plats de légumes ;
-les racines sont cuites et mangées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Micromeria biflora ,
$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, feuilles, fleurs - arôme/aromatisant.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles et les fleurs sont utilisées pour le thé ou pour parfumer la soupe de lentilles ;
-les feuilles sont utilisées pour parfumer le poulet, le poisson et d'autres aliments.
-l'huile essentielle est utilisée pour aromatiser les liqueurs ;
-les feuilles sont brassées dans une tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Micromeria fruticosa ,
$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, feuilles - thé, épices.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles sont utilisées pour les tisanes ou pour aromatiser ; un pain creux populaire est fait avec les feuilles mélangées avec de l'huile d'olive et du sel ; les feuilles sont cuites comme légume en pâtisserie.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elle contient de la pulégone et ne doit pas être consommée par les femmes enceintesµ{{{0(+x)µ.

Micromeria juliana , Micromérie du mont Saint-Julien

$1

Note : *


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Micromeria nervosa ,
$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : tiges, feuilles (thé, épice ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Micromeria obovata ,
$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles (thé, épice ? (qp*))


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Mimusops bagshawei , Omuma

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruits, écorce.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-la partie intérieure douce de l'écorce est utilisée comme condiment dans la soupe ;
-le fruit mûr est mangé ; les graines sont jetées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Minthostachys mollis , Menthe équatorienne (tp* de "ecuadorian mint")

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : additifs alimentaires (herbe/feuilles utilisées pour le thé et comme aromatisants, épice, condiment ; elles ont une saveur de menthe poivrée ; huile essentielle).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Minthostachys setosa , Menthe andine (tp* de "andean mint")

$1

Détails : Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : utilisé comme aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Momordica balsamina , Pomme de merveille

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruits, feuilles, graines, racines, légume.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les jeunes fruits sont cuits comme légume ; ils sont bouillis ou frits ; ils sont aussi consommés crus ; ils sont utilisés dans les ragoûts et pickles (marinades) ; ils sont utilisés comme aromatisants ;
-les jeunes feuilles et les vrilles sont utilisées comme potherbe ;
-les graines sont consommées après trempage dans de l'eau salée et cuisson.

Fruits consommés en Chine après élimination des eaux de cuisson. « Les fruits sont, à la rigueur, comestibles comme les Concombres » (Dic. sc. nat., t. V, p. 387.). A. Pailleux et D. Bois n'avaient pas de renseignements sur l'usage de la Pomme de merveille considérée comme plante potagère ; mais selon eux, elle pourrait sans doute être employée aux mêmes usages que les autres Margoses.


Précautions

cf. consommation
Momordica charantia , Margose à piquants

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, épice, légume.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les jeunes fruits amers sont cuits et mangés ; ils sont cuits, farcis, frits ou picklés (marinés dans du vinaigre) ; ils sont utilisés dans les soupes, les ragoûts et les plats sautés ;
-la masse de la graine du fruit mûr est utilisée comme arôme alimentaire ;
-les feuilles sont cuites et consommées comme arômatisant ; les pousses et les feuilles tendres sont parfois consommées.

Nous devons à l'obligeance de M. Édouard Wilmann, membre de la Société des Botanistes français, des renseignements précis sur l'usage qu'on en fait à la Réunion :
« Ce fruit, qui atteint une longueur moyenne de 0,07m à 0,10m, se cueille et s'emploie toujours avant maturité. Mûr, il ne vaut rien au point de vue culinaire. Quelques-uns l'aiment tout tendre, d'autres le préfèrent lorsqu 'il a déjà quelque consistance ; il est, en tout cas, excellent jusqu'à la maturité.»
« Pour la table, on le prépare :
En achards : Il suffit de retirer les graines et de mettre le fruit, fendu en deux sur la longueur, dans la sauce préparée à cet effet : vinaigre, huile d'Olive, Gingembre, Ail, Piment, sel, etc.
On y ajoute ordinairement : Concombre, Choux, Carottes, Mangues, etc. ;
En rougaille : On coupe par rouelles, toujours après avoir éliminé les graines, et l'on assaisonne avec jus de Citron, Piment, Gingembre, etc.;
En cari : On fait cuire le fruit, partagé en deux, avec du lard frais ou salé, du poisson frais ou salé; avec ou sans la poudre de cari, mais avec les condiments ordinaires de la cuisine créole. »
Dans l'Inde, on mange le fruit coupé par tranches, et frit; mais il est nécessaire de le faire cuire préalablement dans l'eau pour lui enlever toute son amertume. Nous devons dire que nous avons tenté sans succès d'introduire dans nos Pickles les fruits de la petite Margose à piquants. Leur extrême amerlume les rend impropres à cet usage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Momordica cochinchinensis , Muricie

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, légume, fruit, épice.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les jeunes pousses feuillues sont consommées cuites (ex. : comme potherbe) ; elles sont souvent blanchies puis servies avec une sauce chili ou ajoutées aux soupes ;
-le jeune fruit est cuit et mangé comme un légume ; ils sont cuits, sautés ou utilisé dans les currys.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Monarda didyma , Monarde

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, herbe, épice, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées fraîches ou séchées pour aromatiser des plats de viande de porc, légumes cuits et dans les salades et les ragoûts ;
-les fleurs sont également utilisées dans les salades composées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Monodora myristica , Muscadier du gabon

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : noyau, épice, noix, écorce - thé, graines.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les graines sont consommées et ont une saveur de noix de muscade ; les graines sont grillées et utilisées pour l'assaisonnement ; elles sont utilisées pour aromatiser les soupes et autres aliments ;
-l'écorce est cuite pour faire une tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Moringa oleifera , Moringa
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/-2°C

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs, fruits, graines, racines, écorce, gousses, épice, légume.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les jeunes pousses et les feuilles sont consommées cuites ; elles sont consommées comme potherbes, brède, ou utilisées dans les soupes et les currys ; elles peuvent être séchées et stockées pour une utilisation ultérieure ;
-les fleurs sont également utilisées pour les currys ;
-les très jeunes longues gousses sont consommées cuites, en particulier dans les currys et la soupe ; elles sont également picklées ;
-les jeunes graines sont consommées grillées ou frites ;
-parfois, les racines sont utilisées comme substitut du raifort ;
-une gomme de l'écorce est utilisée comme assaisonnement ;
-l'écorce est utilisée pour le thé ;
-les racines, les feuilles, les fleurs et les fruits sont consommés cuits à l'eau et mélangés avec du sel et du piment ;
-l'huile extraite des graines est utilisée dans les salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Murraya paniculata , Buis de chine
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1/-2/-4°C?

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruits, fleurs, feuilles, épices.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Mycelis muralis , Laitue des murailles

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes)1 et fleur1 (capitules, dont bourgeons)1 comestibles.



jeunes feuilles crues et/ou aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Myosotis , Myosotis

$1

Détails : fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes (dont tisaness)1) comestibles.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Myosotis arvensis , Myosotis des champs

$1$1

Détails : fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes (dont tisaness)1) comestibles.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Myosoton aquaticum , Céraiste aquatique

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuille (dont pointes des tiges), fleur1 (dont bourgeons) et fruit (capsules/graines) comestibles (crus1 ou cuits1).



feuilles et tiges tendres crues/cuites et/ou aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Myrica gale , Piment royal

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, épice, feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles sont utilisées comme potherbe ; elles ont un goût amer ; elles peuvent être utilisées pour aromatiser les soupes, les ragoûts et les viandes ; elles ont également été utilisées pour aromatiser la bière et augmenter la formation de mousse ;
-le fruit séché est utilisé pour faire du thé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante ne doit pas être utilisée par les femmes enceintesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Myristica fragrans , Muscadier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, arille, herbe, épice.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-la graine est utilisée pour l'épice appelée noix de muscade ; elle est utilisée pour aromatiser les crèmes, sauces, gâteaux et tartes ;
-la couche rouge (arille) autour de la graine produit l'épice appelée macis ; elle est utilisée dans les soupes, sauces, currys, salades de fruits, gâteaux, pickles et produits de boulangerie ;
-l'enveloppe extérieure du fruit est tranchée, cuite et cristallisée pour faire un bonbon ; elle est également utilisée pour les pickles (marinades).


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : l'huile de la graine contient une drogue toxique appelé myristicineµ{{{0(+x)µ.

Myrrhis odorata , Cerfeuil musqué

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (aromatisantes [cuites1, tisanes1]), fleur1 (aromatisantes [fruit]1 et/ou décoratives1)µ, fruit (graines immatures : crues1 et/ou aromatisantes1) et racine (jeunes et/ou tendres et épicées : cuites1 et/ou aromatisantes [liqueurs1, desserts1]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Myrteola nummularia , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1$1

Note : ****

Détails : -fruits - crus ou cuits ; une saveur douce et agréable ; le fruit mesure jusqu'à 1 cm de diamètre, il a une chair douce et juteuse et une délicieuse saveur légèrement aromatique ; il est produit à la fin de l'automne et au début de l'hiver, et es


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Myrtus communis , Myrthe
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C mais abimé dès -6/-8°C

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, fruit, feuilles, herbe, épice.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

N

Nelumbo nucifera , Lotus sacré

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, racine, tubercule, feuilles, étamines, rhizomes, graines - café, légume, fruit, fleur.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les graines sont consommées crues ou grillées ; les graines mûres sont préparées en retirant le tégument et la plumule intensément amère puis bouillies dans du sirop ; les graines légèrement immatures sont également consommées crues ; les graines peuvent être utilisées comme substitut du café ;
-les racines blanches ou rhizomes sont consommées crues avec de la viande ; elles peuvent aussi être bouillies, picklées (marinées), sautées ou conservées dans du sucre ; c'est aussi une source d'amidon ;
-les hampes florales sont cuites comme légume ; elles sont également consommées crues ;
-les jeunes feuilles tendres sont consommées avec une sauce savoureuse ; les feuilles sèches sont utilisées pour emballer les aliments et leur donner un arôme ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;
-le pollen et les étamines sont utilisées pour aromatiser le thé.

Ses rhizomes et ses graines sont employés dans la cuisine japonaise. On trouve sur les marchés du Japon, de même qu'en Chine, en Cochinchine et dans le royaume de Siam, des morceaux de rhizomes de Lotus, désignés sous le nom de Hasu-none. Le goût de ces rhizomes, quand ils sont cuits, rappelle celui de la Rave, du Cardon et du Céleri ; on les mange crus, cuits à l'eau et sous la cendre, bouillis ou frits comme les Salsifis ; on les réduit aussi en poudre qu'on fait sécher, et dont on se sert surtout pour les soupes ; on en retire une fécule de couleur blanc rosé qui est consommée dans les potages. Quant aux graines, qui ont un peu le goût de la Noisette et de l'Amande douce, elles sont alimentaires et les Japonais les mangent à leurs repas comme mets sucrés; on en fait des gâteaux et des pâtisseries.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Nepeta cataria , Cataire

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, herbe, racines, épices.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles séchées sont utilisées pour faire du thé ; elles ont un goût de citron et de menthe ; les feuilles et les pousses sont utilisées dans l'aromatisation et dans les soupes et les ragoûts ; elles sont également utilisées dans les sauces;
-les jeunes feuilles sont utilisées dans les salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Nigella arvensis , Nigelle des champs

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, épice.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : graines et feuilles utilisées localement comme aromate.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nigella damascena , Nigelle de damas

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, épice, feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les graines sont utilisées comme épice ;
-les pousses feuillues sont utilisés comme plante potagère.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Nigella sativa , Nigelle cultivée

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, herbe, épice.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les graines sont utilisées comme épice dans les pickles (marinades) ; elle a un goût poivré ; elles sont également utilisées dans le pain turc ; elles sont saupoudrées sur des petits pains, pains plats (galettes), gâteaux/cakes, pain de seigle juif, ou sont utilisées comme aromatisant dans les currys, les pickles et citrons confits.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : ne doit pas être utilisé en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Nothoscordum gracile , Ail odorant

$1$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Nymphaea alba , Nénuphar blanc

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, graines, pétioles (tiges des feuilles).
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-la racine peut être cuite et mangée après aromatisation ;
-les pétioles sont consommés crus en salade ;
-les graines sont séchées et consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

O

Ocimum americanum , Basilic pubescent

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, épice, légume, racine.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les graines sont trempées une nuit comme base pour une boisson rafraîchissante ; les graines sont mélangées à d'autres céréales pour faire du pain ;
-les feuilles sont transformées en une pâte avec des épices et consommée crue.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ocimum basilicum , Basilic

$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, fleur, herbe, épice, légume.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les graines sont trempées dans l'eau et mangées ; elles peuvent être consommées seules ou utilisées pour aromatiser le pain et d'autres aliments ;
-les feuilles sont utilisées crues ou cuites pour aromatiser des aliments ; elles sont utilisées pour aromatiser la sauce tomate, le vinaigre, les soupes, salades, omelettes et la sauce pesto.
-il donne une huile utilisée en aromatisation ; celle-ci parfume les sauces, les marinades, les viandes et les confiseries.


Précautions

ATTENTION : le basilic contient de l'estragole, une huile essentielle potentiellement cancérigène et mutagène. Ne pas prendre d'huile pendant la grossesse ni en donner à de petites bébés/enfantsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Ocimum gratissimum , Basilic suave a feuilles lisses

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, épice, graines, légume.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles sont consommées crues ou cuites ; elles sont utilisées pour l'aromatisation ; elles donnent une saveur amère à la nourriture ; les feuilles sont utilisées pour aromatiser le thé ;
-les graines sont parfois consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ocimum kilimandscharicum , Basilic camphre

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, épice, graines, légume.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles sont parfois utilisées pour le thé ; elles sont utilisées pour aromatiser le riz , les dahls (dals) et les légumes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ocimum minimum , Basilic à petites feuilles

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : condiment, boisson, thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Ocimum tenuiflorum , Basilic sacré

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles pour le thé, herbe, graines, épice, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les graines tendres, lorsqu'elles sont trempées dans l'eau, donnent une boisson ;
-les feuilles sont utilisées pour aromatiser ; elle sont utilisées pour aromatiser les pâtes de fruits, viennoiseries et confitures ; les feuilles fraîches peuvent être ajoutées aux salades ; elles sont également utilisées comme substitut pour le thé ;
-les fleurs sont consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Olea europaea , Olivier

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, herbe, épice, manne, feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-le fruit est utilisé après avoir été picklé (mariné) ou en mis en conserve ; il est également utilisé pour son huile ; les fruits crus contiennent un alcaloïde qui les rend amers et désagréables ; celui-ci est éliminé par durcissement à la soude (de 1,3 à 2% de soude caustique), puis lavage à l'eau puis transfert dans une solution saline ;
-l'arbre est la source d'une manne comestible ;
-feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Opuntia robusta ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, pads (raquettes).
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les jeunes pads (raquettes) circulaires sont consommés ; ils sont cuits avec des oignons, des poivrons, du fromage, des oeufs et des épices et utilisés comme garnitures dans des tacos ; ils sont également picklés et mangés en salade ou cuits avec d'autres aliments ;
-les fruits sont consommés crus ou en purée ou transformés en gelées, confitures et tartes ; ils sont également utilisés pour des sirops et boissons fermentées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Opuntia tuna ,
$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les fruits sont consommés crus ; ils sont également utilisés pour les tartes et les gelées et pour aromatiser d'autres douceurs ; les fruits mûrs coupés en 2 sont séchés et ont la saveur des pommes.
Les pads (raquettes) tendres sont bouillis et utilisés comme légume ; ils sont utilisés dans les soupes, ragoûts et omelettes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Origanum dictamnus , Dictame de Crète

$1

Note : **

Détails : Feuilles utilisées localement comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Origanum majorana , Marjolaine

$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, tubercules.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles épicées douces sont utilisées pour aromatiser les plats de viande ; elles sont utilisées dans les sirops, les ragoûts, sauces, soupes, saucisses, farces, etc... ; les feuilles sont utilisées pour le thé ;
-les graines aromatisent bonbons, boissons et produits à base de viande.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Origanum syriacum , Origan de Syrie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, tiges, sommités fleuries, épice.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles et les sommités fleuries sont utilisées pour aromatiser ; elles font penser à un mélange de thym, de marjolaine et d'origan ;
-les feuilles sont utilisées pour les tisanes ;
-elles sont mélangées avec le sumac pour faire un mélange d'épices appelé Za'tar, lequel est utilisé avec de l'huile d'olive comme garniture sur le pain ; les feuilles séchées mélangées avec du sel sont également utilisées sur le pain.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Oroxylum indicum , Horreur de minuit
Rusticité (résistance face au froid/gel) : Zone 10

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, fruit, gousses, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les jeunes feuilles, les fleurs et les fruits sont consommés cuits ; ils sont mélangés avec des épices ; jeunes feuilles cuites comme potherbe.
-les jeunes gousses sont tranchées et utilisées dans les chutneys ;
-les jeune fruits ont un goût amer mais sont consommés après cuisson ; ils sont grillés sur le feu et la couche extérieure est grattée et le reste est tranché et servi avec une sauce chili ou ajouté aux currys ; les vieux fruits sont grillés et ajoutés aux currys ;
-les graines immatures sont grillées et servies avec de la sauce chili ; les graines mûres sont utilisées pour faire une boisson.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Osmanthus fragrans , Osmanthe fragrante
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C (zone 7) mais 0/-2°C (Zone 9) selon b et t et semences du puy

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, fleurs, fleurs - thé.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les fleurs ont été utilisées pour parfumer le thé ; elles sont également utilisées pour aromatiser les vins, liqueurs et douceurs comme la soupe de graines de lotus, des pâtisseries et des poires cuites à la vapeur ;
-les fruits verts sont conservés dans la saumure comme les olives ; les fruits sont consommés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Oxalis , Oxalis

$1$1$1$1

Détails : Feuille (fraîches (crues1 ou cuites1) ou séchées (aromatisantes1)), fleur1 (décoratives1)µ, racine (dont pétioles ; aromatisantes1) et fruit (aromatisants1) comestibles.(1*)



feuilles crues/cuites (ex. : comme potherbe) et/ou aromatisantes.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Oxalis acetosella , Oxalis petite oseille

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (fraîches (crues ou cuites) ou séchées (aromatisantes), fleur (décoratives), racine (dont pétioles, aromatisantes) et fruit (aromatisants) comestibles.(1*)



Les feuilles sont consommées crues ou cuites comme potherbe ; elles ont une délicieuse saveur citronnée et font un encas rafraîchissant et désaltérant ; elles sont également ajoutées aux salades, soupes, sauces, etc... Les fleurs crues décorent et garnissent les salades. La plante séchée peut être utilisée comme un agent de caillage/coagulation (caille-lait) pour laits végétaux.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Note médicinale : **

Oxalis corniculata , Oxalide corniculée

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (fraîches (crues ou cuites) ou séchées (aromatisantes), fleur (décoratives), racine (dont pétioles, aromatisantes) et fruit (aromatisants) comestibles.(1*)



feuilles crues/cuites (ex. : comme potherbe) et/ou aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Oxalis subacualis , Vinagrillo

$1$1$1$1

Détails : Feuille (fraîches (crues1 ou cuites1) ou séchées (aromatisantes1)µ, fleur1 (décoratives1)µ, racine (dont pétioles, aromatisantes)1 et fruit (aromatisants1) comestibles.(1*)



feuilles crues/cuites (ex. : comme potherbe) et/ou aromatisantes.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Oxalis tuberosa , Oca du pérou

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (fraîches (crues ou cuites) ou séchées (aromatisantes), fleur (décoratives), racine (dont pétioles, aromatisantes) et fruit (aromatisants) comestibles.(1*)



Les tubercules contiennent 10 à 12 pour 100 de fécule ; mais ils diffèrent essentiellement par leur qualité de ceux de la Pomme de terre ; ils sont d'une cuisson facile et fournissent un aliment sain, léger, assez agréable, d'une saveur un peu acide, que l'on peut leur ôter en les faisant cuire aux trois quarts dans une première eau. Les feuilles et les sommités des pousses peuvent remplacer l'Oseille, dont elles ont la saveur; à Lima, on les mange aussi en salade. La culture n'est pas difficile ; on peut avancer les tubercules sur couches, en mars, pour mettre en place au commencement de mai, ou les planter à demeure vers la mi-avril, ou encore faire sa plantation par boutures, qui reprennent avec une grande facilité. Une terre douce, légère et bien amendée est la meilleure. On butte régulièrement jusqu'en septembre, époque où les tubercules commencent à se former. On arrache ceux-ci le plus tard possible, lorsque les tiges ont été détruites par la gelée ; on peut alors couper les fanes et couvrir les touffes de feuilles sèches ; les tubercules se conservent et profitent même sous cette couverture, ainsi que l'a éprouvé M. Redouté. Arrachés, ils se gardent très bien pendant l'hiver, tenus en lieu sain et enterrés dans du sable très sec. Note de Weddell : « Je me hâte de dire que, à mon goût, ce légume est presque l'égal de la Pomme de terre lorsqu'il est convenablement préparé. La manière de cultiver l'Oxalis est bien connue ; je vais donc aborder sans préambule la question de traitement (préparation) que nécessitent les tubercules pour devenir comestibles : « Lorsqu'on arrache les Ocas, ils sont toujours plus ou moins acides ; cependant, leur degré d'acidité diffère avec les variétés. Ainsi, en thèse générale, les variétés blanches sont beaucoup moins acides que les variétés rouges. Quelle que soit, au reste, celle à laquelle on a affaire, l'exposition au soleil, suffisamment prolongée, détermine constamment la disparition ou la métamorphose plus ou moins complète de son principe acide. Il s'y passe, en un mot, quelque chose de tout à fait analogue à ce qui a lieu dans la maturation des fruits. Une Oca blanche (Oca bianca) ainsi traitée ne conserve plus aucune trace d'acidité et ne le cède en rien à une bonne Pomme de terre ; il y en a de tout aussi farineuses ; celles-ci ont un goût de Châtaigne qui est des plus agréables. L'exposition au soleil, qui a pour but seulement de détruire le principe acide des Ocas, doit durer de six à dix jours, et même un peu plus, selon la variété de l'Oca. L'opération se fait le mieux dans de grands sacs de laine. Les changements qui ont lieu dans le tissu des tubercules paraissent être facilités par ce moyen, et on peut les retourner plus commodément; mais le sac doit contenir assez peu de tubercules pour qu'ils ne forment, étant étalés sur le sol, qu'une couche très mince sous leur enveloppe. Lorsque l'exposition au soleil est prolongée beaucoup plus longtemps, pendant plusieurs mois par exemple, la maturation des tubercules va beaucoup plus loin. L'Oca perd alors la plus grande partie de ses sucs et prend la consistance d'un pruneau, tout en acquérant un goût sucré très prononcé ; c'est là ce qu'on appelle le Caui. Je n'ai pas besoin de dire que, dans les deux préparations dont il vient d'être question, il faut se garder de laisser geler les tubercules. La gelée est, au contraire, l'agent principal dans la préparation qui porte le nom de Caia ou Chuno de Oca. Celle-ci se fait comme le Chuno blanc des Pommes de terre, avec cette différence qu'après la congélation des tubercules on ne fait pas macérer ceux-ci dans une eau courante, mais dans de l'eau tranquille. Dans ces circonstances, l'Oca se corrompt en partie et conserve, lorsqu'elle est desséchée, une odeur et un goût que je me contenterai de comparer à ceux de quelques fromages. Les Indiens font une grande consommation de la Caia, qu'ils trouvent sans doute fort de leur goût. Quant à moi, je ne puis en aucune façon la recommander.
Feuilles crues/cuites (ex. : comme potherbe) et/ou aromatisantes.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

P

Paederia foetida , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-12

$1

Note : **

Détails : -feuilles - crues ou cuites ; bien qu'elles aient une saveur prononcée, les feuilles sont parfois mélangées à de la noix de coco râpée et des épices, puis consommées crues en accompagnement de riz ; les feuilles hachées sont cuites à la vapeur et mangées;


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Les feuilles sont largement utilisées en Asie et en Asie du Sud-Est, où elles sont particulièrement appréciées pour traiter les problèmes digestifs [310]. Des recherches considérables ont été menées sur les bienfaits médicinaux des plantes, plusieurs composés actifs ayant été enregistrés [310]. Plusieurs glucosides iridoïdes tels que l'asperuloside, le scandoside et le paederoside ont été isolés des parties aériennes de la plante [310]. Ces glucosides ont montré une activité antitumorale, le paederoside affichant le plus haut degré d'activité antitumorale [310]. Il a été démontré que le scandoside favorise la croissance des plants de laitue. Le paederoside a montré une activité inhibitrice similaire à celle de l'asperuloside et de l'acide daécétyl-asperulosidique dans un test d'inhibition de la croissance des plantes et dans un test d'activité antimicrobienne [310]. Les parties aériennes meurtries de la plante ont l'odeur fétide d'indole (méthyl-mercaptan). L'endommagement du tissu libère une enzyme qui sépare ce groupe contenant du soufre du paédéroside, et est donc responsable de l'odeur désagréable. Le composé soufré le plus abondant était le disulfure de diméthyle [310]. La présence d'alcaloïdes et d'une huile essentielle a également été enregistrée [310]. Les monoterpènes tels que le linalol constituent les principaux composants de l'huile [310]. Dans des enquêtes plus anciennes, les décoctions de la plante ont montré une action anti-inflammatoire significative contre l'arthrite [310]. La décoction a également montré une activité marquée contre l'ostéo-arthrite dégénérative [310]. La fraction hydrosoluble des parties aériennes a montré une activité anti-inflammatoire dans l'?dème [310]. Il n'a montré aucune action analgésique ou antipyrétique et n'a montré aucun potentiel ulcérogène [310]. Un extrait éthanolique des feuilles a montré une activité anticancéreuse contre le carcinome épidermoïde humain du nasopharynx [310]. Un extrait au méthanol des feuilles a montré un potentiel hépatoprotecteur, étant efficace pour inverser 6 des 12 paramètres biochimiques (enzymatiques) courants évalués [310]. Une autre étude a montré que la plante a une activité antidiarrhéique, agissant en inhibant la motilité intestinale - soutenant ainsi son utilisation en médecine traditionnelle [360]. Les feuilles sont anodines, antirhumatismales, antivineuses, astringentes, carminatives, dépuratives, diurétiques, réparatrices et vermifuges [147, 218, 310]. Ils sont couramment utilisés pour le traitement des troubles intestinaux tels que les douleurs abdominales, les coliques, les crampes, les flatulences et la dysenterie; et sont également utilisés pour traiter les rhumatismes et la goutte [147, 218, 310]. Les feuilles sont également utilisées pour traiter l'infertilité et la paralysie [218]. Les feuilles et les tiges sont également utilisées comme diurétique pour l'inflammation de l'urètre [310]. Pour traiter les problèmes intestinaux, les feuilles fraîches sont pilées, de l'eau ajoutée et l'infusion filtrée se boit régulièrement jusqu'à la convalescence [310]. La plante est considérée comme ayant de grands pouvoirs réparateurs, et les feuilles peuvent ainsi être mélangées à de la nourriture, bouillies et mangées - en Inde, elles sont souvent bouillies dans de la soupe pour atténuer leur odeur [310]. Appliquées à l'extérieur, les feuilles sont utilisées pour traiter les gonflements et les ecchymoses en général, et sont écrasées puis appliquées pour les maux d'oreille, les ulcérations du nez et les yeux gonflés [272, 310]. Ils sont utilisés comme cataplasme pour traiter un ventre gonflé, une distension, un herpès ou une teigne; et sont utilisés dans les bains antirhumatismaux [310]. Ils sont appliqués sur l'abdomen comme diurétique et aussi comme solvant pour les calculs vésicaux [310]. Le jus des feuilles est considéré comme astringent et est utilisé pour traiter la diarrhée chez les enfants [310]. L'écorce et la racine sont considérées comme émétiques [310]. Le jus de la racine est prescrit en cas d'indigestion, d'hémorroïdes, d'inflammation de la rate et de douleurs thoraciques et hépatiques [272, 310]. Cela peut aider à éliminer les poisons collectés dans le système [310]. Dans certaines régions de l'Inde, le fruit est utilisé pour noircir les dents, et il est également considéré comme un médicament pour prévenir et traiter les maux de dents [310, 360].

Paeonia officinalis , Pivoine officinale

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, graines - épice, fleurs - thé.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les graines sont broyées et utilisées comme épice ; elles sont également utilisées pour le thé ;
-les fleurs sont utilisées comme légume ou pour parfumer le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pandanus conoideus , Fruit rouge

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, épice.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : le fruit mûr est cuit puis le jus mélangé avec de l'eau pour faire une sauce.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Papaver somniferum , Pavot somnifère

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, herbe, épice, huile, feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-la graine est mangée crue ou cuite ; elles sont utilisées sur du pain, des gâteaux, des petits pains, et dans les soupes, les ragoûts, les plats de riz, les currys et les vinaigrettes ;
-les jeunes feuilles sont comestibles crues ou cuites (ex. : comme potherbe;
-une huile comestible est obtenue à partir de la graine.


Précautions

(1*)ATTENTION : la capsule contient plusieurs alcaloïdes et est toxique mais les graines ne le sont pasµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ****

Parkia biglobosa , Néré

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, racines, fruit, pods (gousses/cosses), écorce - arôme, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les graines sont normalement grillées ; elles sont ensuite meurtries/abîmées et laissées à fermenter dans l'eau ; elles sont ensuite lavées et réduites en poudre ; elle peut être stockée pendant de longues périodes ; les graines peuvent être transformées en fromage végétale ; celui-ci est utilisé comme épice dans les sauces et les soupes de saison ;
-la chair du fruit est comestible ; une boisson est également fabriquée à partir de la chair du fruit ;
-l'écorce est utilisée dans les relishs (condiment) et les chutneys comme un aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Parkia javanica , Kupang

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les graines sont utilisées pour aromatiser.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Parkia speciosa , Petai

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, pods (cosses/gousses), fruits.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les graines sont utilisées comme aromatisant pour les ragoûts ; les graines séchées sont décortiquées et mises à frire dans l'huile ; les jeunes graines peuvent être mangées picklées, crues ou cuites ; elles sont grillées, bouillies ou ajoutées aux soupes ;
-les jeunes gousses sont consommées cuites comme légume ; elles sont consommées avec de la volaille, du poisson ou des plats de légumes sautés ;
-les jeunes feuilles sont également consommées crues ; elles sont emballées dans de la saumure ;
-le réceptacle autour des fleurs est coupé en tranches et mangé cru.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Passiflora edulis , Grenadille
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4/-5°C

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines - huile.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-la partie charnue du fruit est consommée crue ; les fruits de la passion sont également utilisés pour aromatiser les jus et d'autres aliments ; il est utilisé dans les sorbets, flans, gâteaux, sauces, tartes, soupes de fruits, bonbons et la crème glacée.
-les graines sont comestibles ; elles donnent aussi une huile comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Passiflora tripartita , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ****

Détails : Fruits - consommés crus ou utilisés dans les crèmes glacées, les salades de fruits, les tartes, les gelées, pour faire des boissons, etc. ; les fruits jaunes, oblongs et aromatiques sont très appréciés pour leur jus ; le fruit mesure environ 70 mm de long et 35 mm de large ; les fruits de cette espèce sont de couleur jaune pâle, la pulpe est plus aromatique et acidulée et a une saveur quelque peu supérieure à la chair des fruits jaune foncé à orange de Passiflora tarminiana{{{5(+)µ.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pastinaca sativa , Panais (sauvage et cultivé)

$1$1$1$1

Détails : Graines (aromatisantes [condiment : crues, boissons]), feuille (jeunes et/ou tendres/molles (dont pointes et tiges) : crues ou cuites), racine (crues et/ou aromatisantes) et fleur (dont boutons ; aromatisantes et/ou décoratives) comestibles.(1*)



Racine brute/crue ; feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)le panais sauvage contient des furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles.
Toutes les parties de la plante peuvent sensibiliser la peau au soleil ;
de plus, un contact prolongé avec la plante (feuilles et tiges) ou le fait de peler les racines, suivi d'une exposition au soleil, peuvent provoquer des dermatites (photodermatites) (aiguës ? (qp*)) chez certaines personnes ;
en outre, ces toxines sont mutagènes (même en l'absence de lumière) et peuvent provoquer le mélanisme de la peau humaine.46
Cependant ces deux derniers points doivent concerner majoritairement les personnes sensibles de la peau et/ou manipulants régulièrement et/ou intensivement cette plante (ex : maraîchers).µ(dp*)µ

Pastinaca sativa cv. 'Demi-Long De Guernesey' , Panais
cv. 'Demi-Long De Guernesey'
$1$1$1$1

Détails : Graines (aromatisantes [condiment : crues, boissons]), feuille (jeunes et/ou tendres/molles (dont pointes et tiges) : crues ou cuites), racine (crues et/ou aromatisantes) et fleur (dont boutons ; aromatisantes et/ou décoratives) comestibles.(1*)



Racine brute/crue ; feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)le panais sauvage contient des furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles.
Toutes les parties de la plante peuvent sensibiliser la peau au soleil ;
de plus, un contact prolongé avec la plante (feuilles et tiges) ou le fait de peler les racines, suivi d'une exposition au soleil, peuvent provoquer des dermatites (photodermatites) (aiguës ? (qp*)) chez certaines personnes ;
en outre, ces toxines sont mutagènes (même en l'absence de lumière) et peuvent provoquer le mélanisme de la peau humaine.46
Cependant ces deux derniers points doivent concerner majoritairement les personnes sensibles de la peau et/ou manipulants régulièrement et/ou intensivement cette plante (ex : maraîchers).µ(dp*)µ

Paullinia cupana , Guarana

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les graines sont extraites et torréfiées et utilisées en tant que stimulant ; elle contient de la caféine ; les graines sont grillées pendant plusieurs heures, puis battues dans une pâte et fumées pendant environ 2 mois avant d'être broyées en une poudre ; celle-ci est utilisée comme un stimulant dans l'eau et utilisée pour aromatiser des boissons ; elles sont utilisées comme base pour une boisson appelée guarana.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Peganum harmala , Harmal

$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines - épice.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les graines sont utilisées comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pelargonium capitatum , Géranium odorant à senteur de rose

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : elles sont utilisées pour aromatiser les tisanes, les gelées, les desserts et les boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pelargonium crispum , Geranium odorant citron

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles écrasées sont utilisées pour aromatiser les soupes, la volaille, les sauces, les plats à base de fruits et le vinaigre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pelargonium exstipulatum , Geranium odorant cannelle

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles sont utilisées pour aromatiser les gelées, gâteaux et desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pelargonium odoratissimum , Geranium odorant pomme

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisantes, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles sont utilisées pour aromatiser les gelées et les desserts ; elles sont également utilisées dans les sirops, les sauces, les salades et les boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pelargonium radens , Géranium odorant à senteur de rose

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les feuilles ont une odeur de citron ; elles sont utilisées pour aromatiser les gâteaux et le thé ;
-les fleurs sont utilisées comme une garniture comestible attrayante.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium tomentosum , Geranium odorant menthe

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles ont une odeur de menthe ; elles sont utilisées pour aromatiser les gâteaux, puddings, tartes, desserts et thés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pentadiplandra brazzeana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ****

Détails : -fruits - crus ou comme aromatisant ; la pulpe rouge est consommée comme collation, en particulier par les enfants, ou est parfois utilisée pour sucrer la bouillie de maïs ; le fruit gris rouge ou tacheté est une baie globuleuse de 35 à 50 mm de diamètre,


Précautions

ATTENTION : Le fruit est utilisé comme poison contre les poissonsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Perilla frutescens , Shiso

$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines - épice, fleurs, graines - huile, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les jeunes feuilles, les fleurs et les graines sont consommées cuites ; elles peuvent être séchées et utilisées plus tard ; elles sont également utilisées pour l'assaisonnement ; feuilles cuites comme potherbe.
-les jeunes cotylédons sont mis à germer et mangés ;
-les graines grillées sont picklées ;
-l'huile des graines est utilisée comme ingrédient dans la cuisine ;
-elles sont utilisée pour améliorer le goût de curry (s'agit-il des graines, des feuilles, de l'huile ou des trois ? (qp*)).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les formes sauvages sont toxiques pour le foie, en raison de cétonesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Persea borbonia , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10°C

$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les feuilles sont épicées et utilisées pour aromatiser les soupes et les viandes ; elles sont utilisées fraîches ou séchées ; elles sont également utilisées pour le thé.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Persicaria hydropiper , Renouée poivre d'eau

$1$1

Détails : Feuille (jeunes, dont pousses et tiges (avec parcimonie) ; fraîches ou séchées ; aromatisantes (crues/cuites, piquant)1) et graines (aromatisantes (piquant1)) ; dont germes1) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Persicaria odorata , Renouée odorante

$1

Détails : Feuilles, herbe, feuilles - aromatisant, tige. Feuilles utilisées comme condiment pour ajouter de la saveur épicée au riz et au plats de curry ou consommées localement comme légume (potherbe) avec de la viande et du poisson ; elles ont un goût poivré.
Une huile peut être extraite de la plante et est appelée huile Kesom.


Précautions

ATTENTION : ne pas confondre avec le Sceau de Salomon odorant (Polygonatum odoratum (Mill.) Druce 1906), qui est toxiqueµ{{{Wikiµ.

Petasites fragans , Pétasite odorant

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : jeunes inflorescences, jeunes pousses, pétioles des feuilles développées, boutons de fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-jeunes inflorescences, jeunes pousses, pétioles des feuilles développées : pelés et coupés en morceaux puis bouillis à plusieurs eaux pour être servis en sauces ou en gratin ;
-boutons de fleurs : amers, ils sont utilisés en condiment.


Précautions

ATTENTION : ne pas confondre avec Pétasite officinal qui renferme des alcaloïdes toxiques et n´est donc pas comestibleµ{{{282µ.

Petasites japonicus , Pétasite du japon

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, pétiole, légume, fleur, prudence.(1*)
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-la longue tige de la feuille est pelée et marinée au Japon ; elles sont assaisonnées avec du sel ou une sauce soja ; elles sont utilisées dans des soupes ;
-les boutons floraux sont utilisés comme légume et condiment ; ils sont consommés à l'état vert.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : il contient des substances chimiques qui causent le cancerµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Petroselinum crispum , Persil

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe, épice, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les feuilles sont utilisées pour aromatiser ; elles sont utilisées dans les salades, les sauces, les ragoûts, les farces, et dans d'autres plats cuisinés ; les feuilles peuvent être séchées ou utilisées fraîches pour le thé ;
-l'huile de persil obtenue à partir des feuilles ou des graines est utilisée dans les aliments.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Peucedanum ostruthium , Impératoire

$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, racines. Feuilles consommées localement comme légume (potherbe). Racines utilisées dans la préparation du gin et du fromage (comme aromatisant), en Suisse.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : Le contact cutané avec la sève de cette plante est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnes ; il est également indiqué contenir le prétendu "psychotrope" myristicineµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Parties utilisables : les feuilles, les graines, les racines. La racine contient une huile essentielle appelée "huile de benjoin français", qui rappelle l'angélique. Propriétés : les peucédans sont diurétiques, stomachiques et antiscorbutiques. Utilisation : infusion de feuilles et racines (de 15 à 30g/l)µ{{{{87µ.

Peucedanum palustre , Persil des marais

$1

Note : *

Détails : Racines, épice. Racines utilisées comme condiment (substitut de gingembre), localement.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention de la toxicité n'ait été vu pour cette espèce, le contact cutané avec la sève d'un certain nombre de membres de ce genre est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnes ; ils sont également dits contenir la prétendue "'psychotrope" myristicineµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *

Usages médicinaux : Parties utilisables : les feuilles, les graines, les racines. La racine contient une huile essentielle appelée "huile de benjoin français", qui rappelle l'angélique. Propriétés : les peucédans sont diurétiques, stomachiques et antiscorbutiques. Utilisation : infusion de feuilles et racines (de 15 à 30g/l)µ{{{87µ.

Peumus boldus , Boldo

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, fruit.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les fruits doux et aromatiques sont consommés ;
-les feuilles et l'écorce sont utilisées comme condiments ;
-les feuilles sont séchées puis utilisées pour le thé.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : cette plante est soumise à des restrictions juridiques dans certains pays. L'extrait ne doit pas être administré pendant la grossesseµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Phacelia tanacetifolia , Phacélie à feuilles de tanaisie

$1

Détails : Miel. Il est cultivé pour son miel doux et aromatique.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phlomis fruticosa , Sauge de Jerusalem
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -17,5/-18°C

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes ; et/ou assaisonnement : aromate{{{~]) et fleur (nectar) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phlox paniculata , Phlox paniculé

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : ces fleurs ont un goût légèrement épicé ; très agréables ajoutées aux salades de fruits et une addition colorée à n'importe quelle salade floral ; comme les fleurs sont petites et colorées elles sont superbes lorsqu'elles sont cristallisées et a ajoutées comme décoration aux gâteaux/cakes ou desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phyla dulcis , Herbe à sucre des aztèques
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3/-4°C (et même jusqu'à-5°C ? (qp*))

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites ; et base boissons/breuvages et/ou assaisonnement {condiment}, édulcorant et masticatoire]) et racine (racines [masticatoire]) comestibles.(1*)



Feuilles, racines. la lippia contient un édulcorant 1.000 fois plus sucré que le saccharose.
Les feuilles peuvent être consommées en salade ou utilisées comme condiment ; elles sont mâchées pour leur saveur très douce.
Les racines à saveur de réglisse sont également mâchées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : pas plus d'informations à ce sujetµ{{{(rp*)µ.

Pimenta dioica , Piment de la jamaïque
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1/-1,5 à -2,5°C (selon plantogram)

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines, feuilles, épice, herbe, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les graines sèches sont utilisées pour parfumer les aliments ;
-le fruit vert est séché rapidement pour produire le tout-épice (allspice, all-spice) ;
-le fruit contient une huile utilisée en aromatisation ;
-il est utilisé pour aromatiser les plats de viande, pickles, sauces et farces ; il peut être utilisé dans des plats de légumes (s'agit-il des graines, du fruit vert et/ou de l'huile ? (qp*)) ;
-les feuilles peuvent être utilisées comme condiment ; elles peuvent également être utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pimenta racemosa , Bois d'inde
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1°C à -3/-3,5°C (selon plantogram)

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - huile, baies, épice.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-l'huile est distillée à partir des feuilles et utilisée pour parfumer les aliments ; elle est utilisée pour les soupes, les viandes et les condiments ;
-l'écorce et les fruits sont utilisés comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pimpinella anisum , Anis vert

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, herbe, épice, fruit.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les graines sont utilisées pour donner un goût de réglisse aux aliments ;
-les feuilles peuvent être utilisées fraîches dans les salades ou les soupes et les ragoûts quand la nourriture est presque cuite ;
-l'huile peut être utilisée pour l'assaisonnement ;
-les fruits sont utilisés pour aromatiser les biscuits et gâteaux/cakes ;
-les feuilles et les graines sont brassées dans un thé sucré rappelant la réglisse.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pimpinella major , Grand Boucage

$1$1

Note : *

Détails : Racines - huile, arôme. Une huile essentielle à partir de la racine est utilisée comme aromatisant dans les bonbons, liqueurs, etc... ; racine de la variété bleue utilisée pour colorer les liqueurs. Graines utilisées localement comme condiment.


Précautions

ATTENTION : à la lumière, possible photosensibilité des personnes à peau claire. Prudence nécessaire étant donné que pimpinella contient des huiles essentielles et des saponinesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Pimpinella saxifraga , Petit boucage

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes, dont tiges : crues1 ou cuites1)µ, fleur1 (ombelles : décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, fruit (aromatisants (dont tisanes, huiles, desserts1)) et racine1 (cuites (soupes)1) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pinus , Pins
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C et même -30°C pour certaines espèces

$1$1$1

Détails : Feuille (aiguilles (aromatisantes1) et pousses (jeunes et/ou tendres ; aromatisantes1, sirop1, tisanes1)µ, cambium (cuit1)(1*)., graines (= pignons, aromatisantes1)µ, fleur1 (bourgeons (sirop1) et pollen (farine1)), fruit (jeunes cônes, aromatisants1)µ, comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pinus albicaulis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1

Note : ****

Détails : -graines - crues ou cuites ; elles peuvent également être broyées en poudre puis utilisées comme aromates dans les soupes, etc. ou peuvent être ajoutées aux farines de céréales lors de la fabrication de pain, de biscuits, de gâteaux, etc. ; grande et sucr


Précautions

ATTENTION : le bois, la sciure et les résines de diverses espèces de pin peuvent provoquer des dermatites chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.
Il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un pin peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{1µ.

Pinus nigra , Pin noir d'Autriche
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C et même -30°C pour certaines sous espèces

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuille (aiguilles (aromatisantes) et pousses (jeunes et/ou tendres ; aromatisantes, sirop, tisanes), cambium (cuit), graines (= pignons, aromatisantes), fleur (bourgeons (sirop) et pollen (farine)), fruit (jeunes cônes, aromatisants), comestibles.


Précautions

ATTENTION : le bois, la sciure et les résines de diverses espèces de pin peuvent provoquer des dermatites chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.
Il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un pin peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{1µ.

Note médicinale : **

Pinus sylvestris , Pin sylvestre

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (aiguilles (aromatisantes1) et pousses (jeunes et/ou tendres ; aromatisantes1, sirop1, tisanes1)µ, cambium (cuit1)(1*)., graines (= pignons, aromatisantes1)µ, fleur1 (bourgeons (sirop1) et pollen (farine1)), fruit (jeunes cônes, aromatisants1)µ, comestibles.


Précautions

ATTENTION : le bois, la sciure et les résines de diverses espèces de pin peuvent provoquer des dermatites chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.
Il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un pin peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{1µ.

Note médicinale : ***

Piper auritum , Poivre mexicain

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, tige.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les feuilles sont utilisées pour aromatiser les soupes et autres plats ; elles ont l'odeur et la saveur de la sarsparilla ; elles sont utilisées pour aromatiser le gibier comme le tatou, les escargots d'eau douce et sont enroulées autour de la pâte ; les jeunes feuilles sont parfois cuites et consommées comme légumes verts (potherbe).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : l'huile du poivre mexicain contient du safrole qui peut causer le cancer ; elle ne doit donc être utilisée qu'en petites quantitésµ{{{0(+x)µ.

Piper betle , Poivrier bétel

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fruit.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-il est utilisé comme masticatoire avec la noix de bétel ; les feuilles et/ou les fruits sont utilisés ; la chaux est ajoutée pour rendre le mélange plus alcalin de telle sorte que les composants chimiques soient activés ;
-les feuilles fraîches sont utilisées pour aromatiser les plats chinois et les soupes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Piper cubeba , Cubèbe

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, herbe, épice.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-la baie séchée est utilisée comme épice ;
-elle est la source de l'huile d'oléorésine utilisée dans les pickles, sauces pour viandes et amers.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Piper guineense , Poivre de guinée

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, épice.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les fruits frais ou séchés sont utilisés pour aromatiser les soupes, le riz et d'autres aliments ; ils sont semblable au poivre doux ;
-les feuilles sont ajoutées aux soupes (utilisées cuites comme potherbe) ; les feuilles sont également cuites et utilisées comme un substitut pour le thé ; les feuilles sont mâchées avec la noix de bétel comme un substitut pour Piper betle ;
-les cendres provenant de la plante sont utilisées comme substitut du sel.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Piper longum , Poivre long

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, herbe, épice, feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les fruits sont utilisés comme aromatisant ; ce sont des baies qui sont séchées et utilisées comme épice ; elles sont ajoutées aux currys et pickles ;
-les feuilles sont consommées crues, frites avec de la viande ou dans les soupes ; feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Piper nigrum , Poivrier noir

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, herbe, épice, fruit.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les baies sont utilisées comme épice ;
-le fruit séché est utilisé comme poivre ; le poivre noir est séché avec la peau et le poivre blanc a la peau retirée avant le séchage ; les baies vertes immatures sont vendues dans de la saumure ou séchées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Piper retrofractum , Poivre long javanais

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : le fruit peut être utilisé comme épice ; ils sont séchés et ensuite ajoutés entiers au curry et pickles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Piper sarmentosum , Poivre sarmenteux

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fruit, épice.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-la feuille est légèrement piquante et est consommée crue ; elles sont également ajoutées aux currys ou blanchies et consommées comme potherbe ; les feuilles sont utilisées pour envelopper un plat collation asiatique ; elles sont également utilisés dans les soupes ;
-le fruit séché est utilisé comme épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pistacia lentiscus , Pistachier lentisque
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8/-10/-12°C

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : noix, feuilles comme condiment, épice, résine, gomme.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-la noix à l'intérieur du fruit est comestible ; elles sont consommées crues ou grillées ;
-la sève est utilisée pour aromatiser une boisson alcoolisée (attention : l'alcool est une cause de cancer) ; elle est également utilisée dans les puddings, cookies, gâteaux/cakes et bonbons ;
-la gomme est utilisée pour texturer et lier, mais donne une certaine saveur ; elle est mâchée comme un rafraîchisseur d'haleine ; elle est douce et a un goût de réglisse ;
-les graines fournissent une huile comestible ;
-les jeunes feuilles et les bourgeons des feuilles sont consommés ; ils peuvent être consommés crus comme collation ou dans les salades au yaourt.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pistacia vera , Pistachier

$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, noix, graines, aromatisant, épice.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les noix sont consommées après torréfaction et salage ; elles peuvent être consommées crues ; elles sont utilisées dans les confiseries, glaces, gâteaux/cakes, tartes, soupes, etc...
-une huile comestible peut être produite à partir de la graine ;
-les fruits peuvent être utilisés pour la marmelade.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Plectranthus amboinicus , Gros thym

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, épice, herbe.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles ont une odeur douce et sont utilisées pour parfumer des aliments ; elle sont utilisées comme la sauge dans les assaisonnements et les farces ; elles sont utilisées pour parfumer la soupe ; les feuilles sont utilisées pour aromatiser la viande (il s'agit d'un substitut à la sauge) ; une seule feuille est utilisée ; elles sont plongées dans l'eau pour faire du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pleurotus ostreatus , Pleurote en huître

Détails : Partie(s) comestible(s) : champignon, épice, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : il est comestible mais peut causer de la diarrhée et des troubles intestinaux chez certaines personnes ; les jeunes sporophores sont utilisés dans des soupes, des pâtes et des plats de fruits de mer ; ils sont cuits, sautés au beurre, préparés en tempura, utilisés dans les soupes, les sauces et les ragoûts ; ils peuvent être séchés ou conservés dans de l'huile ; ils sont également surgelés ou appertisés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pluchea indica ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles comme condiment, fleurs, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les jeunes feuilles sont consommées comme légume et comme aromatisant ;
-les fleurs sont également consommées cuites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Plukenetia conophora ,
$1

Note : ****

Détails : Graines : aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Podophyllum peltatum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-9

$1

Note : **

Détails : Fruits - crus, cuits ou transformés en confitures, gelées, marmelades, tartes, etc. ; les fruits peuvent également être séchés pour une utilisation ultérieure ; le fruit ne doit être consommé que lorsqu'il est bien mûr ; le fruit non mûr est fortement laxatif ; retirez la peau ; le fruit est très aromatique et possède une saveur particulière mais agréable ; doux et acide ; ne mangez pas les graines ; en excès, le fruit peut provoquer des coliques ; le fruit mesure environ 5 cm de long.


Précautions

ATTENTION : les feuilles et les racines sont très toxiquesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : La mandragore américaine est une phytothérapie la plus puissante et la plus utile, exerçant une influence sur chaque partie du système et stimulant les glandes à une action saine [4]. Son plus grand pouvoir réside dans son action sur le foie et les intestins [4]. C'est un irritant gastro-intestinal, un puissant stimulant hépatique et intestinal [4]. Bien que souvent utilisée en interne dans le passé, l'action cytotoxique de la plante en fait un remède dangereux à usage interne [254]. La racine est antibile, cathartique, cytostatique, hydrogogue et purgative [4, 19, 46, 57, 64, 124, 222]. La plante contient de la podophylline, qui a un effet antimiotique (elle interfère avec la division cellulaire et peut ainsi empêcher la croissance des cellules). Il s'agit donc d'un traitement possible du cancer et a été utilisé en particulier dans le traitement du cancer de l'ovaire [46, 51, 57, 64, 65, 124, 244]. cependant, l'alopécie serait un effet secondaire courant de ce traitement [244]. La racine est la plus active en médecine au début du printemps, lorsqu'elle commence à pousser [4]. La résine, qui est obtenue à partir de la racine [207], est utilisée dans le traitement des verrues et s'est avérée efficace contre les verrues utérines parfois ressenties pendant la grossesse [200, 222]. Il est également utilisé dans le traitement du carcinome à petites cellules [207]. La racine est récoltée à l'automne et soit séchée pour une utilisation ultérieure, soit la résine est extraite [238]. La plante entière, à l'exception du fruit mûr, est hautement toxique et ne doit être utilisée que sous la supervision d'un praticien qualifié [238]. Il ne doit pas être prescrit aux femmes enceintes [238]. De fortes doses ont été utilisées pour se suicider [213]. Un remède homéopathique est obtenu à partir de la racine fraîche, récoltée avant que le fruit ne soit mûr [232].

Pogostemon cablin , Patchouli

$1

Détails : Feuilles - huile. Les feuilles fraîches sont parfois utilisées comme assaisonnement.
Les feuilles séchées et traitées donnent une huile essentielle utilisée pour aromatiser les chewing-gums (gomme à mâcher), les produits de boulangerie et les bonbons.
Il est également utilisé pour parfumer un thé fait à partir de Cleistocalyx operculatus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pogostemon Heyneanus ,
$1

Détails : Feuilles - aromatisant de boissons. Les feuilles séchées sont utilisées pour produire une boisson spiritueuse de pays.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Polianthes tuberosa , Rusticité (résistance face au froid/gel) : ?

$1

Note : *

Détails : ?



Partie(s) comestible(s) : fleurs, fruit.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-il a été utilisé comme aromatisant pour le chocolat ;
-les fleurs sont également ajoutées à la soupe ;
-les fruits sont consommés.


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Polygala amara , Polygala amer

$1$1

Détails : Parties utilisables : les racines et les jeunes feuilles.
Utilisation : on peut l'ajouter comme condiment à diverses salades ou pour renforcer le thé vert.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vu pour cette espèce, au moins un membre de ce genre est dit être toxique en grandes quantitésµ{{{5(+)µ.

Usages médicinaux : Propriétés : expectorant, diurétique, fortifiant, stomachique. Galactogène, il favorise la sécrétion lactée. Utilisation : décoction de feuilles et de racines (40g/l)µ{{{87µ.

Polygala chamaebuxus , Polygale faux-buis

$1$1

Détails : Parties utilisables : les racines et les jeunes feuilles.
Utilisation : on peut l'ajouter comme condiment à diverses salades ou pour renforcer le thé vert.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vu pour cette espèce, au moins un membre de ce genre est dit être toxique en grandes quantitésµ{{{(dp*)(5(+))µ.

Usages médicinaux : Propriétés : expectorant, diurétique, fortifiant, stomachique. Galactogène, il favorise la sécrétion lactée. Utilisation : décoction de feuilles et de racines (40g/l)µ{{{87µ.

Polyscias fruticosa ,
$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les jeunes feuilles sont consommées comme un aromatisant ; elles sont également consommées bouillies (comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Poncirus trifoliata , Poncirus
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15/-18°C

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les fruits sont utilisés pour un sirop utilisé pour l'aromatisation ;
-la peau peut être confite ; la peau donne un aromatisant épicé pour les gâteaux ;
-la chair est utilisée pour les gelées ;
-une boisson peut être faite à partir du jus dilué ; les fruits doivent être conservés pendant environ 2 semaines pour devenir juteux ;
-les jeunes feuilles sont parfois consommées bouillies (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Populus , Peupliers

$1$1

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (fraîches ; cuites1) ou plus âgées (séchées ; aromatisantes1)), cambium (frais (cuit1) ou sec (farine1))(1*)., sève (sirop1) et fleur1 (dont bourgeons ; aromatisantes1) comestibles.



Cambium (seconde écorce) consommé comme aliment de disette.


Précautions

ATTENTION : il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un peuplier peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{(dp*)(1)µ.

Populus balsamifera , Peuplier baumier

Note : *

Détails : Écorce. Cambium comestible. Le bois est utilisé pour fumer le poisson, car il donne de la saveur.
Une huile essentielle est utilisée par l'industrie alimentaire pour aromatiser des boissons alcoolisées (attention : l'alcool est une cause de cancer).
Le cambium doux entre le bois et l'écorce est mangé.


Précautions

ATTENTION : il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un peuplier peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{(dp*)(1)µ.

Note médicinale : ***

Populus tremula , Peuplier tremble

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (fraîches ; cuites1) ou plus âgées (séchées ; aromatisantes1)), cambium (frais (cuit1) ou sec (farine1))(1*)., sève (sirop1) et fleur1 (dont bourgeons ; aromatisantes1) comestibles.



jeunes feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

ATTENTION : il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un peuplier tremble peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{(dp*)(1)µ.

Note médicinale : **

Porophyllum linaria , Pipicha mexicain

$1

Note : ***

Détails : Feuilles - cuites et consommées comme légume ; utilisées notamment comme aromatisant.



Intéressant feuillage utilisé avec de nombreux mets : plats de viandes, poissons, salades à base de pomme de terre, taboulés, riz, dans les bouillons, pour apporter une saveur originale de coriandre avec une pointe d?anis et de citron, pour ajouter de nouvelles sensations à votre cuisine maison ; nombreuses qualités médicinales, même les curieuses fleurs se consomment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Primula veris , Primevère officinale

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, épice, feuilles - thé, nectar.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les fleurs sont ajoutées aux salades ; elles sont également utilisées dans les conserves et pickles ; elles sont également utilisées pour les vins et pour le thé ; les fleurs ont également été confites ;
-les jeunes feuilles sont consommées crues en salade et cuites comme potherbe et utilisées comme un substitut pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Prostanthera cuneata , Menthe australienne
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10°C

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles sont utilisées pour aromatiser confitures et gelées ; elles ont une forte saveur de menthe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Prostanthera ovalifolia , Menthe arbustive
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6-5°C à -9,5°C (zone 9-11)

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles ont une saveur de menthe et sont utilisées pour aromatiser confitures et gelées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Prostranthera rotundifolia , Menthe australienne
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7°C

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - arôme/aromatisant, feuilles - thé, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-plante/herbe utilisée comme épice.
-les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour l'assaisonnement ; elles peuvent être utilisées avec des aliments salés et sucrés ; elles peuvent être utilisées dans des vinaigres, sauces, plats de viande et de desserts ; les feuilles peuvent être utilisées pour le thé.
-les fleurs peuvent être ajoutées aux gelées de fruits ou utilisées comme garniture pour les gâteaux/cakes et les desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Prunella vulgaris , Brunelle commune

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes, dont pointes et bourgeons ; fraîches (avec parcimonie ; aromatiques (âpreté, crues/cuites)1) ou séchées (aromatisantes (macérations/alcools1) fleur1 (décoratives (dont boissons)1)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Prunus avium , Merisier

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (merises (crues1 ou cuites1) ; dont noyaux (torréfiés(café1))), feuille (dont jeunes ; fraîches ou séchées ; aromatisantes1) et fleur1 (confites(sucre)1, tisanes1) comestibles.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Prunus cerasus , Griottier

$1$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines, graines - huile, feuilles - thé, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fruits peuvent être consommés crus ; ils sont acides ; ils sont souvent cuits dans des tartes, des confitures, desserts, et appertisés ; ils produisent un jus incolore ; les fruits sont confits (cristallisés) et également conservés dans du sirop ou de l'eau ; ils sont transformés en confiture ;
Ils sont utilisés pour l'eau de vie de cerise et de liqueurs.
-les graines fournissent une huile utilisée dans les salades ; les graines écrasées dans un sac de mousseline sont utilisées pour aromatiser la confiture ;
-les feuilles sont utilisées comme un substitut pour le thé.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : **

Prunus laurocerasus ,
$1$1

Note : ****

Détails : Fruits, graines, feuilles.
-les fruits sont consommés crus et utilisés dans les confitures ;
-les feuilles brillantes et épaisses ont une saveur d'amande amère et sont utilisés en cuisine ; elles aromatisent les puddings en dessert.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les feuilles peuvent contenir de l'acide prussique ; celui-ci est supprimé par ébullition et en changeant l'eauµ{{{0(+x)µ.
bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : ***

Prunus padus , Merisier à grappes

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont jeunes et fraîches ; aromatisantes (crues/cuites, dont tisaness)1)µ, fleur1 (aromatisantes (confites)1, tisanes1) et fruit (crus1 ou cuits ; dont graines (café1, sirop (purée/lait)1(1*))) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Prunus serotina , Cerisier noir

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les fruits sont consommés crus. ; ils sont utilisés pour les gelées et le vin ; ils sont également cuits, et utilisés pour les tartes ; les fruits sont aussi réduits en purée, transformés en petits gâteaux/cakes et séchés pour une utilisation ultérieure ;
-l'écorce est la source d'un extrait utilisé pour les boissons, sirops aromatisants et des produits de boulangerie ;
-les rameaux sont utilisés pour faire une boisson.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Prunus spinosa , Prunellier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -28°C

$1$1$1

Note : ***

Détails : fleur (confites (sucre) ou aromatisantes (desserts, tisaness)), fruit (prunelles ; fraîches (confites) ou blets (crus ou sirop (purée)) et feuille (jeunes et/ou tendres ; fraîches ou séchées ; tisanes, aromatisantes) comestibles.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : **

Prunus tenella , Amandier nain
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits crus ou cuits ; graines (amandes) crues ou cuites et extrait graines {huile} [assaisonnement : aromate (condiment aromatique]) comestible.(1*)



Le fruit est très variable en qualité, les meilleures formes sont un peu farineuse avec une saveur assez agréable. Le fruit est d'environ 25mm de diamètre et contient une grosse graine. L'huile de la graine est utilisée comme arôme d'amande, il est inférieur à l'huile d'amande amère obtenue à partir de P. dulcis.


Précautions

(1*)ATTENTION : ne pas manger la graine si elle est top amère{{{(5K) ; voir lien pfaf ("5") pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : *

Pseudotsuga menziesii , Pin d'Oregon

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres pousses ; aromatisantes1)µ, cambium (cuit1)(1*)., fleur1 (bourgeons (aromatisants1, sirop1) ; pollen (farine1)), et fruit (jeunes cônes ; aromatisants1, sirop1) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pterodon emarginatus , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Détails : L'écorce est utilisée pour aromatiser les liqueurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Une huile essentielle obtenue à partir de l'écorce est appliquée à l'extérieur sur les zones touchées dans le traitement des rhumatismes [739]. Un gonflement tubéreux parfois retrouvé sur les racines, appelé «batata de sucupira», est utilisé dans le traitement du diabète [739]. Il a été démontré que l'huile des fruits inhibe la pénétration de Schistosoma cercariae (le stade larvaire qui cause la schistosomiase) dans la peau des humains [739]. L'huile peut donc être utilisée comme traitement prophylactique pour prévenir la maladie [739]. Cette propriété est due à la présence de 14,15-époxigéranylgéraniol dans l'huile [739].

Pulmonaria officinalis , Pulmonaire officinale

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (tendres ; crues1 ou cuites1) et fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes (dont tisaness)1) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pycnanthemum virginianum ,
$1$1

Note : **

Détails : Jeunes inflorescences utilisées comme condiment ; feuilles utilisées à la confection de thés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pyrularia edulis ,
$1

Note : **

Détails : Les fruits peuvent être consommés crus ou cuits ; leur saveur aromatique rappelle un peu une goyave (Psidium spp.). La sève peut être utilisée comme une présure pour faire cailler les laits végétaux lors de la fabrication du fromage (agent de coagulation/caillage / caille-lait).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Q

Quercus robur , Chêne pédonculé

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (glands) et feuille comestibles.(1*)



feuilles - épice.


Précautions

(1*)il est fortement recommandé d'éliminer le maximum de tanin (substance amère) en préparant les glands de différentes manières1 ; exemple : ébouillanter puis éplucher les graines, les écraser puis les envelopper la bouillie/purée obtenue dans un torchon, et terminer en rincant à l'eau1 de sorte que les tannins imbibent et/ou traversent le torchon.µ(dp*)µ

Note médicinale : ***

R

Renealmia aromatica ,
$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : le fruit est utilisé comme aromatisant ; ils sont cuits avec du maïs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Renealmia mexicana ,
$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - épice.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Reseda lutea , Réséda jaune

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres pousses (avant floraison) : crues1/cuites1 et ou aromatisantes1) et fleur (dont boutons : aromatisantes1, confites1) comestibles.



jeunes pousses crues ou cuites comme potherbe, ou utilisées comme aromate.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Reseda odorata , Reseda odorant

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs - aromatisant, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fleurs sont parfois mises à flotter dans un bol de vin ou ajoutées à la crème glacée ; la mignonette aromatisée de sel est utilisée dans la cuisine turque avec des plats de veau et d'agneau.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rheum officinale , Rhubarbe officinale

$1$1

Note : *

Détails : Tige de feuille, racine. Les rhizomes séchés sont utilisés pour faire des vins toniques et autres boissons alcoolisées (attention : l'alcool est une cause de cancer) . Des extraits de la racine sont utilisés pour aromatiser des toniques amers (bitter tonics), boissons, sirops et produits de boulangerie. Pétioles (pédoncules foliaires) consommés en confiture.


Précautions

ATTENTION : les feuilles sont toxiques par les fortes concentrations d'oxalates (acide oxalique) solubles contenuesµ{{{~~0(+x),{{{~~5(+x),{{{~~27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Rheum palmatum , Rhubarbe palmée

$1

Note : ***

Détails : Tige de feuille - crue ou cuite [2, 7, 105, 183]. La tige est supérieure en saveur à la rhubarbe commune et assez tendre [2]. Arôme acide, elle est parfois utilisée comme succédané de fruits cuits [K]. Additifs alimentaires : aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Rhododendron tomentosum , Lédon des marais

$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {succédané du thé} et/ou assaisonnement {épice}]) comestible.(1*)



Feuilles - thé, feuilles - épices. Feuilles utilisées localement comme succédané du thé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : probablement les mêmes précaution à prendre que pour le Lédon du Groenland (Rhododendron groenlandicum)µ{{{(dp*)µ.

Rhus coriaria , Sumac
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3/7/8/9

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, herbe, épice, feuilles, graines.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-le fruit est utilisé pour donner une couleur rouge aux plats ; ils sont un peu aigre ; les fruits sont séchés et utilisés entiers ou en poudre dans les sauces ; les fruits sont trempés dans du lait pour faire une boisson ; les fruits immatures sont utilisés comme un substitut aux câpres ; le fruit broyé avec l'Origanum syriacum sont utilisés dans un mélange d'épices commun au Moyen-Orient ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : de nombreuses plantes du genre Rhus sont toxiquesµ{{{0(+x)µ. Risque de confusion avec d'autres espèces de Sumac dont les fruits sont toxiquesµ{{{(dp*)(Wiki)µ.

Note médicinale : *

Rhus glabra , Sumac glabre

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, herbe, épices feuilles, graines.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les baies sont consommées ; elles peuvent être séchées ; elles sont utilisées pour faire une boisson aigre ; les fruits sont meurtris dans l'eau, puis le liquide pressé à travers un tissu et du sucre est ajouté ;
-les jeunes pousses crues sont consommées comme salade ; jeunes pousses également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;
-les racines pelées sont consommées crues.


Précautions

Risque de confusion avec d'autres espèces de Sumac dont les fruits sont toxiquesµ{{{(dp*)(Wiki)µ.

Note médicinale : ***

Rhus typhina , Sumac de virginie

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les fruits très acides sont utilisés dans les tartes ou trempés dans de l'eau pour produire une boisson ; ils peuvent également être utilisés comme épice ;
-feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

ATTENTION : le latex de Rhus typhina est toxique et son contact avec la peau peut provoquer des allergies ou des dermatosesµ{{{Wikiµ. Risque de confusion avec d'autres espèces de Sumac dont les fruits sont toxiquesµ{{{(dp*)(Wiki)µ.

Ribes nevadense , Groseiller de la sierra nevada (tp* de "Sierra cur

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les fruits sont consommés ;
-les feuilles sont utilisées pour aromatiser les pâtés d'algues.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ribes nigrum , Cassissier d'europe

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les fruits sont utilisés pour les confitures et boissons ; ils peuvent également être utilisés dans les sauces et les tartes ; les fruits sont utilisés pour faire du vin ;
-les bourgeons sont utilisés pour l'aromatisation ;
-les feuilles fraîches sont consommées en soupes ; elles sont également utilisées comme épice dans la choucroute ;
-les fleurs sont utilisées dans la crème glacée et les liqueurs ;
-les graines sont la source d'une huile à haute teneur en oméga-6 utilisée dans les vinaigrettes ; elle est uniquement utilisée comme complément alimentaire.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Ribes sanguineum , Groseillier à fleurs

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fruits sont généralement consommés frais ; ils sont également cuits ; ils sont également mis en conserves et stockés pour une utilisation ultérieure ; ils sont parfois séchés et utilisés pour aromatiser les soupes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ribes uva-crispa , Groseillier à maquereau

$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (frais ou séchés) et feuille (très jeunes) comestibles.



très jeunes feuilles en salades et sauces de salade (comme aromatisant ? (qp*)) ; jeunes et/ou très jeunes feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ricinodendron heudelotii , Noyer africain (tp* de "african nut tree")

$1

Note : ***

Détails : Graines consommées localement comme condiment après avoir été séchées ; également à la base d'une huile comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Ricinus communis , Ricin

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuilles, huile, PRUDENCE, POISON, racines, graines. Populaire dans de nombreux villages de Papouasie-Nouvelle-Guinée (PNG) affirmant/assurant manger les graines, cuites. Apparemment, certains types moins toxiques se produisent.
Les feuilles ont été enregistrées comme mangées. Les racines sont également comptabilisées être consommées crues. La graine contient 35 à 55% d'une huile comestible ; celle-ci doit être raffinée avant utilisation ; elle est utilisée en cuisine, par exemple en addition de beurre et de noix pour aromatiser les aliments, y compris les produits de boulangerie ; la graine est une riche source de phosphore, dont 90% est sous forme phytique. Les fruits sont utilisés pour les pickles.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante est normalement enregistrée comme mortellement toxique, principalement les graines, et ne devrait donc jamais être consommée crueµ{{{0(+x)µ ; la plante entière est très toxique, même une graine a été connue pour être mortelle pour les enfants ; le tégument contient un poison extrêmement violent qui était autrefois utilisé par le KGB pour disposer de leurs ennemis ; les feuilles ne sont que légèrement toxique ; le principe toxique est soluble dans l'eau et ne se trouve donc pas dans l'huileµ{{{5(+)µ ; les poisons sont détruits par la chaleurµ{{{0(+x)µ ; les graines contiennent des composés très toxiques en partie détruits par la chaleurµ{{{27(+x)µ ; douleurs abdominales, crampes, nausées, perte de liquide et d'électrolytes ; possible présence d'allergènes ; ne pas utiliser pendant la grossesse étant donné que cela peut provoquer l'accouchement prématuré et une fausse coucheµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Robinia pseudoacacia , Robinier faux acacia
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-20°C)

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (sans folioles : cuites), fruit (immatures (jeunes gousses (cuites)) ou matures : graines (fraîches et cuites ; ou séchées (farines, café)) et fleur (dont boutons (confits) : aromatisantes (desserts, boissons)) comestibles.(1*)



feuilles cuites (ex. : comme potherbe).(1*)


Précautions

(1*)présence de lectine, une toxine pouvant provoquant des nausées.
Celle-ci étant soluble dans l'eau (proportionnellement à la température 80 et à la durée du trempage), on peut s'en débarasser en changeant simplement l'eau de cuisson.1
Il est donc tout de même recommandé (et même impératif1 ?(qp*)) d'éviter de consommer les feuilles et les gousses (dont les graines mâtures) crues.µ(dp*)µ
N.B. : on la trouve également dans d'autres fabacées (légumineuses) comme les petits pois ou les haricots.1

Note médicinale : **

Rorippa palustris , Cresson des marais

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (tendres, dont pointes des tiges), fleur (dont bourgeons) et fruit (jeunes (verts et tendres) ; graines (mûres)) comestibles.



feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Rosa x centifolia , Rosier cent-feuilles

$1$1

Détails : Fleurs, fruits, graines. Fleurs utilisées pour aromatiser le thé (en Chine), le vin, le vinaigre et le miel.
Les bourgeons peuvent être confits dans le vinaigre blanc avec du sucre ou moulus avec du sucre pour faire une conserve/confiture.
Les pétales sont conservés dans du sirop ; ils sont également placés sous la croûte des gateaux à la cerise avant la cuisson.
Les fleurs sont bouillies pour faire du jus. Fruits comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rosa x damascena , Rosier de damas

$1$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, épice, fleurs, pétales, graines, fruits.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les pétales sont utilisés pour produire de l'eau de rose pour les boissons aromatisantes, bonbons, glaces et pâtisseries ;
-les jeunes fleurs séchées sont utilisées comme boutons de rose pour aromatiser les saucisses etc... ;
-les jeunes pousses tout en rouge sont consommées crues ou cuites à la vapeur comme un plat d'accompagnement avec du riz ; jeunes pousses également cuites comme potherbe ? (qp*) ;
-les feuilles sont utilisées comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Rosmarinus officinalis , Romarin officinal
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -14°C

$1$1

Note : **

Détails : Feuilles et fleurs utilisées comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Rubus fruticosus , Mûre : sauvage et cultivée

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/molles : fraîches (crues) ou séchées (tisanes) ; matures : tisanes, fruit (mûres) et fleur comestibles.



jeunes ou très jeunes feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes, ou utilisées en tisanes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Rubus idaeus , Framboisier

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/molles : fraîches (crues/cuites (dont pousses = drageon)) ou séchées (tisanes) ; matures : tisanes, fruit (framboises (dont graines) : fraîches (crues) ou séchées) et fleur (décoratives) comestibles.



jeunes ou très jeunes feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes, ou utilisées en tisanes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Rubus nepalensis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12/-12,5°C

$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fruit.
Utilisations comestibles :

Fruit - cru ou cuit ; un framboise très agréablement aromatisée et de taille raisonnable avec juste un peu d'aigreur ; généralement, les fruits poussent bien dans le jardin, mais il y a des formes qui produisent très peu de fruits ou des fruits mal formés


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rubus rosifolius , Framboisier de l'Inde de l'ouest

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les fruits sont consommés crus ; ils peuvent également être cuits avec du sucre ou en confitures ;
-les jeunes feuilles sont également consommées (crues/cuites et/ou aromatisantes, ex. en salade ou comme potherbe, ou utilisées en tisanes ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Rumex alpestris , Oseille alpestre

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont pousses et pointes des tiges) ; fraîches ou séchées) et fruit (dont graines (germes) ; aromatisants) comestibles.(1*)



feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Rumex scutatus , Oseille en écusson

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont consommées en salade ; elles sont utilisées comme aromatisant dans les soupes et les omelettes ; elles sont utilisées dans des sauces ; feuilles cuites comme potherbe.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante entière contient des oxalates (acide oxalique) pouvant provoquer des troubles chez les personnes sensiblesµ{{{(dp*)(5(+x),27(+x))µ ; les feuilles ne devrait donc pas être consommées en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ ; cf. fiche toxine pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ. Plante protégée en Ile-de-France et dans le Nord-Pas-de-Calaisµ{{{TBµ.

Ruta chalepensis , Rue de chalep

$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, feuilles - aromatisant, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les parties aériennes sont utilisées pour aromatiser les liqueurs ;
-les feuilles sont utilisées pour parfumer les salades et les ragoûts ; elles sont ajoutées aux saucisses à l'agneau et au boeuf ; elles sont également utilisées dans les omelettes ; les feuilles sont utilisées pour les tisanes.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Ruta graveolens , Rue officinale

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : pousses, graines - café.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les feuilles sont amères et piquantes et utilisées comme potherbe ; elles sont hachées et utilisées pour aromatiser les aliments et picklées ; elles sont utilisées pour aromatiser la viande de saucisse et les farces ; elles sont brassées dans le thé ;
-les graines sont utilisées dans la préparation de vin de palme ; elles sont utilisées dans les épices ; elles sont utilisées dans certaines boissons ; elles sont utilisées pour parfumer l'eau de vie italienne.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : elle est toxique à fortes doses ; elle peut causer une irritation de la peau chez les personnes sensiblesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

S

Saba senegalensis , Mada

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles - aromatisant, écorce.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les fruits sont consommés crus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salacca affinis , Salak rouge

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les fruits sont consommés ; ils sont aigres ; ils sont aromatisés puis mangés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salacca wallichiana , Salak thaï

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les fruits (graines) sont utilisés comme aromatisant acide dans les currys.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salicornia europaea , Salicorne

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, tiges, graines, graines - huile, racines, légume.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les racines sont picklées et également utilisées brutes ;
-les jeunes tiges peuvent être consommées comme légume et le goût est celui des asperges ; elles sont utilisées crues en salade, cuites comme potherbe, marinées, ajoutées aux soupes ou utilisées comme garniture ; pour les pickles, les pousses sont cuites dans leur propre eau salée, puis mis dans de l'huile épicée ou du vinaigre ;
-les graines riches en protéines sont consommées ; elles peuvent être raffinées en huile comestible de haute qualité.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia aurea ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées en cuisine pour aromatiser les aliments, en particulier les poissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia clevelandii , Sauge de Cleveland

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles peuvent être utilisées pour aromatiser en cuisine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia discolor , Sauge cassis

$1

Détails : Les feuilles fraîches finement hachées, parfument les sauces de gibiers ; elles aromatisent les salades de fruits ; son goût rappelle celui des baies de cassis. Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia dorisiana , Sauge de Doris

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées fraîches ou séchées pour les thés ; elles ont la saveur de fruits mélangés et sont utilisées pour aromatiser les salades et vinaigrettes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia elegans , Sauge ananas

$1

Note : *

Détails : Les feuilles fraîches finement hachées, aromatisent les salades de fruits, les boissons, les gâteaux, parfument les volailles dont le canard, la viande de porc ; son odeur et son goût rappelle ceux de l'ananas.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia fruticosa , Sauge grecque

$1$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles - saveur, feuilles - thé, feuilles, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées comme épice ou en mélange avec la sauge commune ; les feuilles sont brassées dans un thé ; elles sont également utilisées pour améliorer la saveur du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Salvia lanigera ,
$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées comme condiment pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia lavandulifolia , Sauge lavande

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles produisent une huile essentielle utilisée pour aromatiser la crème glacée, les produits de boulangerie, la gomme à mâcher, les boissons gazeuses et les boissons alcoolisées (attention : l'alcool est une cause de cancer).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Salvia microphylla , Sauge à petites feuilles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12°C

$1$1

Note : **

Détails : Feuilles - aromatisant, feuilles - thé. Les feuilles fraîches finement hachées/émincées, parfument les sauces de gibiers ; elles aromatisent les salades, salades de fruits et crudités ; son goût fort et piquant rappelle celui de la camomille, tandis que celui de la variété "microphylla" (syn. "wislizenii"), ou seulement certains de ses cultivars, évoque la saveur des baies de cassis. Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Salvia officinalis , Sauge officinale

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe, épice, feuilles - thé, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les feuilles sont utilisées comme aromatisant ; elles sont souvent utilisées pour aromatiser la viande ; elles sont utilisées dans les omelettes, les légumes, les salades, les sauces et les soupes ; elles sont également picklées ; elles sont également utilisées pour aromatiser le fromage ; les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé ;
-les jeunes feuilles et les fleurs sont consommées crues ou cuites, picklées ou dans les sandwichs ;
-l'extrait de sauge et l'huile sont utilisés pour aromatiser la crème glacée, les bonbons et les pâtisseries.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elle peut être toxique en grandes quantités en raison de la thuyone, une neurotoxineµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *****

Salvia pratensis , Sauge commune

$1$1

Note : *

Détails : Sève (tiges pressées, feuille (jeunes et/ou tendres (dont tiges) ; crues et/ou aromatisantes) et fleur (décoratives et/ou aromatisantes) comestibles.



feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia sclarea , Sauge sclarée

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, herbe, épice.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles ont une odeur douce et sont utilisées fraîches ou séchées ; elles sont utilisées pour aromatiser les confitures, gelées et le vin ; elle a un rôle similaire à la sauge en cuisine ; elles peuvent être trempées dans la crème et frites et mangées avec du sucre et de la sauce à l'orange ; elles sont également plongées dans de la pâte d'oeuf et frites en beignets ;
-les sommités fleuries ont un goût entre la sauge et la menthe ; elles sont ajoutées aux salades composées.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Salvia uliginosa , Sauge des marais
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10°C (premiers dégâts/dommages dès 0°C)

$1

Détails : Les feuilles fraîches et finement ciselées parfument les salades de pêches et de fraises : son goût est spécial, fort et épicé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia viridis , Sauge verte

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les feuilles ont été ajoutées aux salades, soupes et utilisées comme légumes verts cuits ; elle sont utilisées comme la sauge et comme potherbe ;
-les graines sont consommées frites avec du miel ; elles sont également utilisées comme condiment ;
-les graines sont la source d'une huile essentielle utilisée pour aromatiser les vins et les bières.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Salvia x jamensis , Sauge fuscine

$1

Détails : Les feuilles fraîches finement émincées aromatisent les salades et les crudités ; sa saveur est forte et piquante et son parfum ressemble à celui du souci ou de la pâquerette.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sambucus canadensis , Sureau canadien

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, fleurs.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires :
-les fruits sont cuits et mangés ; ils sont également utilisés pour aromatiser les vins et pour la préparation de boissons ; ils peuvent également être séchés ;
-les fleurs peuvent être trempées dans la pâte et frites ; elles sont également utilisées pour faire une boisson chaude.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sambucus ebulus , Sureau hièble

$1$1

Note : *


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les fruits sont toxiques et provoquent la diarrhéeµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Sambucus nigra , Sureau noir

$1$1

Note : ****

Détails : fleur (crues [salades (sans pédoncule)] et/ou aromatisantes [boissons, vinaigre, plats, desserts] ; dont bourgeons [cuits (confits)]), fruit (baies immatures (vertes) : confites (avec parcimonie)1 ; ou mûres et fraiches [crues (avec parcimonie)/cuites (jus/sirop : boissons, gelées, confitures, vinaigre)] ou séchées [crues (brutes) et/ou aromatisantes (condiment)]) comestibles.(1*)



feuilles comestibles ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Sambucus nigra cv. 'Albovariegata' , Sureau noir
cv. 'Albovariegata'
$1$1

Note : ****

Détails : fleur (crues [salades (sans pédoncule)] et/ou aromatisantes [boissons, vinaigre, plats, desserts] ; dont bourgeons [cuits (confits)]), fruit (baies immatures (vertes) : confites (avec parcimonie)1 ; ou mûres et fraiches [crues (avec parcimonie)/cuites (jus/sirop : boissons, gelées, confitures, vinaigre)] ou séchées [crues (brutes) et/ou aromatisantes (condiment)]) comestibles.(1*)



feuilles comestibles ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Sambucus nigra laciniata , Sureau noir
laciniata
$1$1

Note : ****

Détails : fleur (crues [salades (sans pédoncule)] et/ou aromatisantes [boissons, vinaigre, plats, desserts] ; dont bourgeons [cuits (confits)]), fruit (baies immatures (vertes) : confites (avec parcimonie)1 ; ou mûres et fraiches [crues (avec parcimonie)/cuites (jus/sirop : boissons, gelées, confitures, vinaigre)] ou séchées [crues (brutes) et/ou aromatisantes (condiment)]) comestibles.(1*)



feuilles comestibles ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Sanguisorba minor , Pimprenelle

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (dont pointes ; aromatisantes (dont tisanes)1 ; dont jeunes et/ou tendres : crues1/cuites1 et/ou confites1; dont extrait : jus1) et fleur1 (inflorescences en boutons : crues1/cuites1 ; et/ou aromatisantes1 ; dont extrait : jus (limonade)1) comestibles.



jeunes feuilles crues, cuites (ex. : comme potherbe, confites ou comme aromate.<