Illustration Accueil Encyclopédie(s) Recherche Archives Impression Facebook Style


Dans "en savoir plus", je raconte les "dessous"...


A suivre !
logo entête

Autres catégories
(encyclopédies secondaires, par catégories et/ou mot(s)-clef(s) ; 120, au 26 Janvier 2021) :

Encyclopédie(s) principale(s) :

Plantes comestibles/alimentaires et, dans une moindre mesure, "utiles" ;
sauvages à (perma)cultivées ; annuelles à pérenn(isé)es
(plantes "potagères"*, par noms français courant ou noms latins/botaniques)


* plantes "potagères" au sens (très) large du terme (voir explication détaillée sur la page concernée).



Illustration

Autres plantes que nous aimerions cultiver

(1600 espèces - liste non exhaustive)

A

Abelmoschus caillei , Gombo ouest-africain

$1$1

Détails : Fruit (immatures {frais ou séchés} : cuits) et feuille (cuites) comestibles.



Feuilles, gousses, légume. Les jeunes fruits sont cuits et mangés ; ils peuvent également être séchés et réduits en poudre ; le fruit rend les plats visqueux.
Les jeunes feuilles sont cuites et consommées ; légume (ex. : comme potherbe). Le fruit (graines), la fleur et la racine, sont peut-être également comestibles étant donné que cette espèce était considérée comme une sous espèce de Gombo (Abelmoschus esculentus) jusqu'en 1988.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abelmoschus manihot , Aibika

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (dont jeunes pousses [crues ou cuites]), fleur (bourgeons [crus ou cuits]), fruit (immatures {gousses}) et racine comestibles.



Feuilles, bourgeons floraux, légume, racine. Les jeunes feuilles sont cuites et consommées (ex. : comme potherbe) ; elles sont moins visqueuses cuites à la vapeur ou frites ; elles peuvent être consommées avec des feuilles de papaye pour enlever l'amertume de la papaye.
La racine est bouillie avec du porc pour faire un bouillon.

Feuille, fleur (bourgeons) et racine comestibles ; légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abelmoschus moschatus , Ambrette

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes, dont pousses : cuites), fruit (immatures : gousses [cuites] ; ou matures : graines [cuites et/ou aromatisantes (boissons : liqueurs, café)]) et racine) comestibles.



Graines, feuilles, racine, cosses (capsules), épice, légume, fruits. Le tubercule se mange rôti.
Les jeunes feuilles sont consommées cuites (ex. : comme potherbe) ; elles sont utilisées dans les soupes ; les feuilles sont utilisées pour clarifier le sucre.
Les graines sont utilisées pour aromatiser ; elles servent à aromatiser le pain, les ragoûts, et les liqueurs ; elles peuvent être mâchées pour rafraichir l'haleine.
Les gousses vertes sont cuites et consommées comme légume.
Les graines sont la source d'une huile essentielle utilisée pour aromatiser les produits de boulangerie, les glaces, les boissons gazeuses et les sucreries (recettes/préparations sucrées).

Fruit (graines et cosses/capsules) et racine comestibles ; épice, légume, fruit


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Abies balsamea , Sapin baumier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-6

$1

Note : ***

Détails : Tronc (écorce interne, moëlle et résine consommées [nourriture/aliment, feuille (extrémités [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



Écorce interne, moelle, résine, jeunes pousses - thé. L'écorce interne est broyée en farine et mangée ; elle est utilisée pour faire une sorte de pain.
La moelle est également consommée.
La résine du tronc est mâchée ; elle donne une oléorésine utilisée pour les aromatiser les bonbons et pâtisseries.
Les pointes des branches sont utilisées pour le thé


Précautions

on rapporte que l'oléorésine (baume du Canada) produit une dermatite lorsqu'elle est appliquée comme parfum ; le feuillage a également induit une dermatite de contactµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La résine obtenue à partir du sapin baumier (voir «Notes d'utilisation» ci-dessous) a été utilisée dans le monde entier et est un agent antiseptique et cicatrisant très efficace. Il est utilisé comme revêtement protecteur cicatrisant et analgésique pour les brûlures, les ecchymoses, les plaies et les plaies [213, 222, 226]. Il est également utilisé pour traiter les mamelons endoloris [213] et est considéré comme l'un des meilleurs curatifs pour un mal de gorge [245]. Les bourgeons, la résine et / ou la sève sont utilisés dans les remèdes populaires pour traiter les cancers, les cors et les verrues [269]. La résine est également antiscorbutique, diaphorétique, diurétique, stimulante et tonique [4, 171, 222]. Il est utilisé en interne dans des mélanges de propriété pour traiter la toux et la diarrhée, bien que pris en excès, il est purgatif [238]. Un liquide chaud de la sève gommeuse a été bu comme traitement de la gonorrhée [212]. Un thé fait à partir des feuilles est antiscorbutique [4, 171]. Il est utilisé dans le traitement de la toux, rhumes et fièvres [222]. Les feuilles et les jeunes pousses sont mieux récoltées au printemps et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Cette plante était largement utilisée en médecine par diverses tribus indiennes d'Amérique du Nord [257]. La résine était utilisée comme agent cicatrisant antiseptique appliqué en externe sur les plaies, les plaies, les morsures, etc., elle était utilisée comme inhalant pour traiter les maux de tête et était également prise en interne pour traiter les rhumes, les maux de gorge et diverses autres plaintes [257].

Abutilon megapotamicum , Abutilon grimpant

$1

Note : ****

Détails : Fleur (fleurs {crues ou cuites}) comestible.



Fleurs. Les fleurs sont consommées comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abutilon pictum , Abutilon strié

$1

Note : ***

Détails : Fleur (crues ou cuites) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abutilon theophrasti , Abutilon d'avicenne

$1

Note : ***

Détails : Fruit (immatures (verts) : crus ; dont graines : immatures [crues] ou matures : séchées [farines] ; dont extrait [huile]) comestibles.



Graines, fruits. Les graines immatures sont consommées crues ou cuites.
Les graines mûres sont broyées en farine et utilisées dans les soupes et le pain.
Les vieilles graines sont lavées pour enlever le goût amer puis séchées au soleil et transformées en farine.

Fruits et graines comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Abutilon x hybridum , Lanterne chinoise

$1

Note : ***

Détails : Fleur (fleurs crues ou cuites) comestible.



Fleurs. Les fleurs sont consommées crues ou cuites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abutilon x milleri , Abutilon Miller

$1

Note : ***

Détails : Fleur (fleurs crues ou cuites) comestible.



Fleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia aneura ,
$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines), fleur, tronc (extrait {gomme et manne}) comestibles.



Graines, fleurs, gomme, manne. Les graines sont broyées en farine ; la graine a un goût de beurre d'arachide et est nutritive.
Des galles sur l'arbre sont utilisées pour étancher la soif.
L'écorce exsude une gomme qui est comestible.
De l'eau peut parfois être trouvée dans les racines.
Une douce, lerp rouge qui se forme sur les feuilles et les branches se mange.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia colei ,
$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines) comestible.



Graines. Les graines vertes sont torréfiées à l'intérieure des gousses ; les graines mûres sont broyées pour faire de la farine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Acacia coriacea ,
$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines et gousses) et fleur comestibles.



Gousses, fleurs, graines. Les graines sont consommées après avoir été broyées en farine ; elles peuvent également être cuites à la vapeur dans les gousses vertes et mangées comme des petits pois.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia cowleana ,
$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines) comestible.



Graines. Les graines sont broyées en farine et mélangées avec de l'eau puis mangées crues.(1*)


Précautions

ATTENTION : le damper ("soda bread" = "pain de soude") fait à partir des graines est revendiqué causer des maux de têteµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Acacia longifolia ,
$1$1

Note : ***

Détails : Tronc (extrait, fruit (graines et gousses) et fleur comestibles.



Graines, gomme, fleurs, gousses. Les graines sont consommées.
La gomme est comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia murrayana ,
$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines) et tronc (extrait {gomme}) comestibles.



Graines, gomme. Les graines sont adoucies par trempage dans l'eau, pilées jusqu'à obtenir une pâte puis mangées crues ; elles peuvent également être consommées vertes après torréfaction dans la gousse ; les graines mûres ont également été torréfiées et moulues comme un substitut de café. La gomme blanche est mangée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Acacia pennata , Acacia grimpant (tp*)

$1

Détails : Feuille (dont pousses, jeunes et/ou tendres [crues ou cuites]) comestibles.



Feuilles, légume. Les feuilles sont cuites comme légume (ex. : comme potherbe) ; elles sont également utilisées pour l'assaisonnement ; elles sont cuites avec des oeufs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia victoriae , Acacia élégant (tp*)

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment et base boissons/breuvages : café]) et tronc (extrait {gomme}) comestibles.



Graines, gomme, graines - café. Quand les graines sont complètement formées, mais encore vertes, les gousses sont légèrement grillées et les graines mangées. Les graines mûres peuvent être utilisées comme une aide alimentaire d'urgence après torréfaction puis broyage pour obtenir une pâte avec de l'eau et préparée comme un damper ; elles peuvent être utilisées dans le pain, les biscuits, les pâtes, la crème glacée et transformées en sirop.
La gomme blanche est également consommée.
Les graines grillées sont utilisées comme substitut de café appelé wattleccino.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acanthocereus tetragonus , Cactus triangle
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4°C

$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes pousses/tiges {crues ou cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)}) et fruit comestibles.



Fruit, tiges. Les fruits mûrs sont consommées crus ; la pulpe du fruit est consommé. Les tiges tendres sont cuites et consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acanthophoenix rubra , Palmiste rouge

$1

Détails : Feuille et tronc (coeur) comestible.



Feuilles, chou, coeur de palmier, légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acanthosicyos horridus ,
$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines, pulpe et extrait graines {huile}) et feuille comestibles.



Graines, pulpe de fruit, graines - huile, feuilles, légume. Les fruits sont consommés frais ou en conserves. Les fruits sont enterrés pour être ramollis, puis épluchés et bouillis et la pulpe autorisée (? (qp*)) à épaissir, puis séchée au soleil ; il est ensuite mangé ou ajouté au porridge (bouillie).
Les graines sont consommées grillées ou bouillies ; elles sont également stockées pour une utilisation ultérieure.
Les graines donnent aussi une huile comestible.
La pulpe du fruit est utilisée pour séparer la caséine du lait après qu'il ait été chauffé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Acer glabrum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (graines), feuille et tronc (écorce) comestibles.



Graines, feuilles, écorce. Les jeunes pousses sont cuites et consommées (ex. : comme potherbe).
Des feuilles séchées ont été utilisées comme épice.
Les graines sont bouillies et mangées après que les ailes aient été supprimées.
L'écorce interne est séchée et broyée en farine, puis utilisée dans les soupes pour les épaissir.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Acer macrophyllum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1$1$1

Note : ***

Détails : Tronc (extrait, fruit (graines), fleur et feuille comestibles.



Sève, graines, fleurs, feuilles. La sève contient du sucre et peut être utilisée comme édulcorant ou concentrée en un sirop par ébullition.
Les feuilles sont enroulées autour de la nourriture pour ajouter de la saveur.
Les grappes de fleurs jaunes sont sucrées avec le nectar et elles peuvent être mangées crues.
Les graines sont mises à germer et les pousses consommées. Les graines sont parfois consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Acer negundo , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1

Note : ***

Détails : Tronc (écorce et extrait {sève}) et fruit (graines) comestibles.



Écorce, sève, graines. La sève sucrée peut être consommée ; elle est normalement recueillie durant une journée ensoleillée après une nuit glaciale.
Les pousses des semis auto-ensemencés sont consommées.
Les graines sont bouillies et mangées après que les ailes aient été supprimées.
L'écorce interne ou cambium est une aide alimentaire d'urgence.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Acer platanoides , Érable plane

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres ; fraîches ou séchées ; dont plantules)µ1, tronc (sève et cambium [farine](1*)), fruit (jeunes)µ1, graines (débarassées de leurs membranes ailées ; dont germes (voir plantules)) comestibles.



Sève, cambium, fruit, bourgeons, fleurs. La sève peut être consommée fraiche ou utilisée pour faire de la bière.
Le cambium est mâché surtout par les enfants.
Les fruits jeunes et mûrs sont mâchés en particulier par les enfants.
Les jeunes bourgeons des feuilles sont fermentés pour faire une soupe.
Les feuilles sont placées sous le pain durant la cuisson pour leur donner un arôme.


Précautions

(1*)il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un érable peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ1µ.

Acer rubrum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1$1

Note : ***

Détails : Tronc (extrait, fruit (graines) et feuille comestibles.



Sève, graines, feuilles, écorce. La sève de l'arbre est utilisée en tant que source de sucre.
L'écorce interne peut être cuite, séchée, broyée en farine puis utilisée pour épaissir les soupes.
Les feuilles des plants auto-semées peuvent être consommées fraiches.
Les graines avec les ailes enlevées peuvent être bouillies et mangées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Acrocomia aculeata ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : cerneaux, sève, fruits, noix, graines, chou, jeunes feuilles, coeur de palmier, huile (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Actaea racemosa , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-10

$1

Note : *

Détails : Feuilles ; attention.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante est toxique à fortes doses ; de fortes doses irritent les centres nerveux et peuvent provoquer un avortement ; troubles gastro-intestinaux, hypotension, nausées, maux de tête. Non recommandé pendant la grossesse ou pendant l'allaitement ; ne pas prendre en concomitance avec du ferµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : L'actée à grappes noires est un remède traditionnel des Indiens d'Amérique du Nord où elle était principalement utilisée pour traiter les problèmes des femmes, en particulier les règles douloureuses et les problèmes liés à la ménopause [254]. Un remède à base de plantes populaire et largement utilisé, il est efficace dans le traitement de diverses maladies [4]. La racine est altérative, antidote, antirhumatismale, antispasmodique, astringente, cardiotonique, diaphorétique, diurétique, emménagogue, expectorante, hypnotique, sédative, tonique et vasodilatatrice [4, 7, 21, 46, 57, 165, 192, 222]. Il est récolté à l'automne au fur et à mesure que les feuilles meurent, puis coupé en morceaux et séché [4]. La racine est toxique en cas de surdosage, elle doit être utilisée avec prudence et être complètement évitée par les femmes enceintes [222]. Voir également les notes ci-dessus sur la toxicité. Les ingrédients médicalement actifs ne sont pas solubles dans l'eau, donc une teinture de racine est normalement utilisée [222]. Il est utilisé dans le traitement des rhumatismes, comme sédatif et emménagogue [213]. Il est traditionnellement important dans le traitement des plaintes des femmes, agissant spécifiquement sur l'utérus, il soulage les crampes utérines et a été utilisé pour aider à l'accouchement [222, 268]. La recherche a montré que la racine a une activité oestrogénique et on pense qu'elle réduit les niveaux d'hormone lutéinisante hypophysaire, diminuant ainsi la production ovarienne de progestérone [222, 254]. La racine est également hypoglycémique, sédative et anti-inflammatoire [222]. Utilisé en association avec le millepertuis (Hypericum perforatum), il est efficace à 78% dans le traitement des bouffées de chaleur et autres problèmes de ménopause [254]. Il a été démontré qu'un extrait de racine renforce l'organe reproducteur mâle chez le rat [222]. La racine contient de l'acide salicylique, ce qui la rend utile dans le traitement de divers problèmes rhumatismaux - elle est particulièrement efficace au stade aigu de la polyarthrite rhumatoïde, de la sciatique et de la chorée [268]. Son action sédative le rend utile pour traiter une gamme d'autres plaintes, y compris les acouphènes et l'hypertension artérielle [254]. Les racines sont utilisées pour fabriquer un remède homéopathique [232]. Ceci est principalement utilisé pour les femmes, en particulier pendant la grossesse [232]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Cimicifuga racemosa (Actaea racemosa) pour les troubles climatériques (ménopause) et le syndrome prémenstruel. (voir [302] pour les critiques de la commission E).

Actinidia arisanensis ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia asymmetrica ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia callosa ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruits, pousses (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia coriacea ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia eriantha ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia fortunatii ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia fulvicoma ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia giraldii ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia glabra ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia henryi ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia holotricha ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia hypoleuca ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia kiusiana ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia kwangsiensis ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia lanceolata ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia latifolia ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia maloides ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia melanandra , Kiwi pourpre
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6

$1

Note : ****

Détails : Fruit ( [crus/cuits] ; dont graines) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia melliana ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia petelotii ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia pilosula , Kiwi poilu
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20 (-15)

$1

Note : ***

Détails : Fruit5 ( [crus/cuits] ; dont graines) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia polygama , Vigne d'argent

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit ( [crus/cuits] ; dont graines) et feuille (Crues ou cuites, dont roties [thé]) comestibles.



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia purpurea ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia rubricaulis ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia rubus ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia rudis ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia sabiifolia ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia strigosa ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia tetramera ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia trichogyna ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia valvata ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia venosa ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia x fairchildii ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Adenanthera pavonina , Bois de condori
Rusticité (résistance face au froid/gel) : Zone 10

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines : cuites [bouillies, roties]) et feuille (jeunes [légume18 (ex. : comme potherbe]) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)les graines crues sont toxiquesµ18µ ;
ATTENTION : risque de confusion entre le bois de condori (dont les feuilles et les graines) et l'herbe du Diable (Abrus precatorius), cf. WIKIPÉDIA français.

Note médicinale : **

Aegopodium podagraria , Podagraire

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont pétioles et tiges, jeunes et/ou tendres : crues ou cuites [ex. : comme potherbe]), fleur (décoratives et/ou aromatisantes) et fruit (aromatisants : frais ou séchés) comestibles.


Précautions

ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles du podagraire et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ;
leurs feuilles sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ1µ.

Note médicinale : **

Aesculus californica ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : graines, attention (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

cf. consommation Note médicinale : *

Aesculus chinensis ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : graines (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Aesculus flava ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : graines, nectar (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

cf. consommation
Aesculus indica ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : graines, fruits (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

cf. consommation Note médicinale : *

Agaricus campestris , Agaric champêtre

Parties comestibles : champignon, légume (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agastache neomexicana ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : feuilles, feuilles - thé (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Agastache nepetoides , Agastache géante jaune

$1$1

Note : **

Détails : Graines, feuilles - aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agastache urticifolia , Agastache à feuilles d'ortie

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (aromatisantes : séchées [tisanes]), fleur (aromatisantes : séchées [tisanes]) et graines (crues ou cuites) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agave mapisaga , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C à 9,5°C

$1$1$1

Note : ***


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave parryi , Agave de Parry
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8/9°C à -12/-15°C et même -20°C et jusqu'à -29°C (selon les sous-espèces et variétés)

$1$1$1

Note : ***

Détails : Tronc (bulbe, sain et agréable au goût, doux/sucré, juteux et nutritif mais plutôt fibreux et base), fruit (mûrs : graines pilées, fleur (jeunes hampes florales{{{5(162?),{{{27(+x),{{{165µ : crues ou cuites [généralement roties ou bouillies : légume] ; fleurs [bouillies : légume] ; bourgeon central : roti [consommé]) et feuille (jeunes bourgeons foliaires (feuilles tendres) / pousses jeunes et tendres) : bouillis [légume] ou roties) comestibles(1*)



Plante comestible ; pas plus de précision à ce sujet : il pourrait s'agir de la sève ou d'une autre partie (et utilisation correspondante), en particulier, ou de la totalité de la possible comestibilité du genre.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Agave salmiana , Agave de Salm
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7 à -20°C, selon les variétés

$1$1$1

Note : ***


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave tequilana , Agave bleu
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C

Note : ***

Détails : Tronc (bulbe cuit : roti [base boissons/breuvages fermenté(e)s et distillé(e)s (liqueurs) : mezcal, tequila] ) comestible.(1*)



Plante comestible ; pas plus de précision à ce sujet : il pourrait s'agir de la sève ou d'une autre partie (et utilisation correspondante), en particulier, ou de la totalité de la possible comestibilité du genre.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agave utahensis , Agave de Clark Mountain
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 14 à -18°C et même -20/-23°C (au sec), selon les variétés

$1$1$1

Note : ***


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave vivipara , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5/-6 à -7/-8°C, selon les conditions et variétés

$1$1$1

Note : ***

Détails : Tronc (bulbe cuit : roti [base, fruit (jeunes et/ou tendres, fleur (jeunes hampes florales, fruit (jeunes et/ou tendres, fleur (jeunes hampes florales et fleurs cuites : bouillies [légume]) et feuille (jeunes bourgeons foliaires cuits : bouillis [légume])) comestibles.(1*)



Il s'agit là, d'un copié-collé de la comestibilité des sous-espèces Agave vivipara var. rubescens (Salm-Dyck) P.I.Forst. 1992 , sont absentes, voir genre Agave pour plus d'infos.


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave weberi , Agave de Weber (tp* de "Weber's agave")
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -9,5°C (selon DG) à -10/-12°C et jusqu'à -14°C et même au-delà de -15°C (-15°C sans dégât/dommage)

$1$1$1

Note : ***


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agriophyllum squarrosum , Soulkhir

$1

Note : *

Détails : Graines consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aiphanes horrida , Palmier ébouriffé
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/-1

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits consommés(2*) [nourriture/aliment]) comestible.



L'auteur pose la question.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Akebia trifoliata , Akébie à trois feuilles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5, -5 selon semencesdupuy

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {infusion : succédané/substitut de thé}) et fruit (fruits mûrs crus [nourriture/aliment]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Akebia x pentaphylla ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Alchornea cordifolia , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1$1

Note : **

Détails : Les feuilles séchées sont un substitut du thé ; les fruits acidulés sont considérés comme comestibles dans certaines régions d'Afrique.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Alchornea cordifolia est une plante médicinale importante dans la médecine traditionnelle africaine et de nombreuses recherches pharmacologiques ont été menées sur ses propriétés antibactériennes, antifongiques et antiprotozoaires, ainsi que sur ses activités anti-inflammatoires, avec des résultats positifs significatifs. Cependant, le lien entre l'activité et des composés particuliers n'est souvent pas clair, bien que les flavonoïdes et les tanins semblent jouer un rôle majeur. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour élucider ces relations. Il est probable qu'Alchornea cordifolia restera une plante médicinale majeure [299]. Les feuilles sont la partie principale utilisée, mais l'écorce de la tige, la moelle de la tige, les tiges feuillues, l'écorce des racines, les racines et les fruits sont également employés [299]. En plus des propriétés énumérées ci-dessus, les feuilles ou les tiges feuillues sont également considérées comme abortives, antispasmodiques, purificatrices de sang, diurétiques, émétique (à fortes doses), emménagogue, ocytocique, purgatif, sédatif et tonique [299, 332]. Prises en infusion ou mâchées fraîches, elles sont utilisées pour traiter une grande variété d'affections dont: - les problèmes respiratoires tels que maux de gorge, toux et bronchite; les conditions génito-urinaires telles que les maladies vénériennes, les problèmes menstruels, l'impuissance et la stérilité féminine; les problèmes intestinaux tels que les ulcères gastriques, la diarrhée, la dysenterie amibienne et les vers; anémie; épilepsie; tachycardie [299, 332]. En tant que purgatif, les feuilles sont également prises en lavement [299]. Les feuilles fraîches écrasées ou les feuilles sèches en poudre sont appliquées à l'extérieur comme cicatrisant sur les plaies, pour soulager les douleurs, par exemple les maux de dos et les maux de tête, sur les fractures pour améliorer la guérison et pour traiter les infections oculaires et de nombreuses affections cutanées, y compris les maladies vénériennes, la lèpre, les plaies, les abcès pian et filariose [299, 332]. Une décoction de brindilles feuillues est appliquée comme lavage pour les frissons fébriles et les douleurs rhumatismales, également pour les plaies et comme application sur les pieds endoloris sous forme de lotion ou de cataplasme [332]. La décoction de feuilles et de racines est largement utilisée comme bain de bouche pour traiter les ulcères de la bouche, les maux de dents et les caries, et les brindilles sont mâchées aux mêmes fins [299]. La moelle de la jeune tige est amère et astringente et est mâchée dans le traitement de la tachycardie [299]. La moelle peut également être frottée sur la poitrine pour traiter les problèmes respiratoires [299]. La racine est largement utilisée pour traiter les maladies vénériennes, la dysenterie amibienne et la diarrhée [299]. En externe, il est utilisé pour fabriquer des gouttes ophtalmiques pour guérir la conjonctivite [299]. Une décoction de fruits meurtris est prise pour éviter une fausse couche [299].

Alectoria jubata ,
$1

Détails : Plante (lichen). Elle est utilisée comme nourriture ; elle est utilisée comme une source d'énergie (glucides) dans le brassage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Allanblackia floribunda ,
$1

Note : ***

Détails : Graines séchées


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Allanblackia stuhlmannii ,
$1

Note : ***

Détails : Graines


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Allium acuminatum ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium akak ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Plante consommée en Iran.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium altaicum ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racines, bulbe (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium angulosum ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe]) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium atropurpureum ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racine, bulbe (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium bolanderi ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium brevistylum ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racine, bulbe (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium canadense , Ail du canada

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium carinatum , Ail caréné

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium carolinianum ,
$1

Note : ***

Détails : feuilles séchées


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium cernuum , Ail penché

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium chinense , Oignon d'Orient (tp* de "Oriental onion")

$1$1

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe]) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium condensatum ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racine, bulbe (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium douglasii ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racine, bulbe (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium dregeanum ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racine, bulbe (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium drummondii ,
$1

Note : ***

Détails : Tiges


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium flavum , Ail jaune

$1$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium geyeri ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racine, bulbe (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium hookeri ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racine, bulbe, légume (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium ledebourianum , Ciboulette géante de sibérie

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium lusitanicum , Ciboule de Saint Jacques

$1$1

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium macleanii ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium macropetalum ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racine, bulbe (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium macrostemon ,
$1

Note : ***

Détails : Les Aïnos en mangent généralement les bulbes à l'état frais, en salade, et les emploient quelquefois aussi « pour donner une délicate saveur aux aliments ». Feuilles cuites comme potherbe ? (qp*).(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium moly , Ail d'Espagne

$1$1

Note : ****

Détails : -bulbe - cru ou cuit ; un goût d'ail doux agréable ; tranché il fait une très bonne addition aux salades et peut également être utilisé comme aromatisant dans les aliments cuits ; les bulbes mesurent environ 25mm de diamètre ;
-feuilles


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium monanthum ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racine, bulbe (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium neapolitanum , Ail blanc

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/oucondiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium nutans , Ciboule de Sibérie

$1

Note : ***

Détails : Alimentation humaine : légumes. Souvent récolté comme légume sauvage, dans les colonies de l'Altaï en Sibérie occidentale et aussi cultivé dans les jardins familiaux. La culture s'est répandue au cours des dernières décennies dans d'autres régions de l'ex-Union soviétique, par exemple en Ukraine. Les jeunes feuilles sont utilisées fraîches comme ceux de A. schoenoprasum. Feuilles cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium obliquum , Ail à feuilles torsadées

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium oleraceum , Ail des jardins

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille, racine (bulbes), fleur et fruit (bulbilles) comestibles (aromatisants ((crus/cuits))1).(1*)



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium orientale ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racine, bulbe (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium oschaninii , Échalote grise

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment et/ou condiment aromatique]) et feuille (feuilles : crues ou cuites [nourriture {ex. : comme potherbe}/aliment et/ou condiment aromatique comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium pendulinum ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racine, bulbe (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium platycaule ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racine, bulbe, graines (traduction automatique) | Original :


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium przewalskianum ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racine, bulbe (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium ramosum , Ail à fleurs comestibles

$1$1$1

Note : ****

Détails : Les feuilles sont consommées crues ou utilisées pour aromatiser les autres aliments. Les Chinois mangent la plante entière à l'état cru. Elle fleurit au mois d'août, et, à cette époque de l'année, on en vend aux marchés les fleurs coupées, qu'ils mangent également. Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium roseum , Ail rose

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium rubellum ,
$1

Note : ***

Détails : Produit des bulbes plus fortement piquants que ceux des Oignons ordinaires. Le capitaine Pogson les considère comme sudorifiques. Ses feuilles forment, dit-on, un bon condiment. Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium ruhmerianum ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racine, bulbe (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium sacculiferum ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racine, bulbe (traduction automatique) | Original :


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium senescens , Ail des montagnes

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium splendens ,
$1

Note : ***

Détails : Bulbe


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium stellatum ,
$1

Note : ***

Détails : Bulbe


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium stipitatum , Échalote de Perse

$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture, feuille (feuilles : crues ou cuites {ex. comme potherbe}) et fleur (fleurs : crues [garniture (accompagnement garnissant/décoratif) : salades]) comestibles.(1*)



Vendu comme aliment dans le centre de la Russie.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium stracheyii ,
$1

Note : ***

Détails : Bulbe


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium suaveolens ,
$1

Note : ***

Détails : Bulbe


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium subhirsutum , Ail cilié

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fleurs, feuilles, racines, bulbe. Les feuilles sont frites avec des oeufs. Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium textile ,
$1

Note : ***

Détails : Bulbe


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium thunbergii ,
$1$1$1

Note : ***

Détails : Fleurs, feuilles, racines, bulbes.
-les jeunes plants et feuilles sont consommés crus ; ils sont également utilisés dans les soupes et utilisés comme herbe potagère (potherbe).
-les bulbes sont picklés (marinés dans du vinaigre).
Bulbes et feuilles consommés crus ou cuits, comme aliment et/ou condiment.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium tricoccum , Ail des bois

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Plante consommée localement.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium unifolium ,
$1

Note : ***

Détails : Bulbe


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium validum ,
$1

Note : ***

Détails : Bulbe


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium victorialis , Ail de la sainte-victoire

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture : légume ; et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium vineale , Ail des vignes

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Plante consommée localement.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Alnus rubra ,
$1

Note : **

Détails : Bois - arôme, écorce, bourgeons, chatons. Le bois est utilisé pour fumer le poisson, car il donne une saveur. Il est également utilisé dans les restaurant grills.
Le tissu (la couche) de cambium visqueux entre le bois et l'écorce est mangé ; il peut aussi être séché et stocké.
Les bourgeons et les jeunes chatons sont comestibles mais pas savoureux ; ils sont riches en protéines.


Précautions

(1*)ATTENTION : l'écorce interne fraîchement récoltée est émétique, mais est saine une fois qu'elle a été séchéeµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Alocasia cucullata , Taro chinois
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4°C

$1

Détails : Racine (cormes (rhizomes(27(+x)µ épaissis en tubercules écailleux) cuit (généralement dans plusieurs eaux)| [nourriture/aliment : légume, féculent (amidon/fécule)]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : plante toxique crue, voir genre Alocasia, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Alocasia macrorrhizos , Oreille d'éléphant géante
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0 pour les parties aériennes et -3/-4 (durant une courte période) pour les racines

$1

Note : ***

Détails : Racine (cormes (rhizomes(27(+x)µ épaissis en tubercules écailleux) cuit (généralement dans plusieurs eaux) [nourriture/aliment : légume, féculent (amidon/fécule)]) comestible.(1*)



Plante importante localement, très cultivée dans les pays tropicaux.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Aloe arborescens , Aloe candélabre
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4/-5/-6 °C (-2°C), zone 10-11

$1

Note : **

Détails : Fleur (extraitµ~~12 fleursµ : nectar) comestible.(1*)



La plante serait également utilisée comme aliment de santé (nourriture/aliment et boisson/breuvage).


Précautions

(1*) La sève des espèces du genre Aloe contient des anthraquinones ; ces composés ont plusieurs actions médicinales bénéfiques, notamment en tant que laxatif, et de nombreuses espèces d'Aloe sont ainsi employées en médecine traditionnelle ; bien que sans danger à petites doses et pendant de courtes périodes, les anthraquinones présentent des problèmes potentiels si elles sont utilisées en excès ; ceux-ci incluent la congestion et l'irritation des organes pelviens ; l'utilisation à long terme de laxatifs anthraquinoniques peut également jouer un rôle dans le développement du cancer colorectal car ils ont un potentiel génotoxique et un potentiel tumorigèneµ{{{5(+)µ. Voir genre Aloe pour les précautions à prendre (possible toxicité de la sève à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : Cette espèce est l'une des principales sources d'aloès à usage médicinal - les préparations qui en sont issues sont vendues en vente libre pour accélérer la sécrétion gastrique, comme purgatif et à usage dermatologique [299]. En Équateur, où la plante est cultivée, elle est considérée comme le premier traitement pour tout type d'éraflure, de morsure ou de brûlure et est utilisée dans les hôpitaux comme traitement primaire des brûlures jusqu'au troisième degré [372]. L'attention mondiale a été attirée sur la valeur possible du gel préparé à partir de cette espèce et d'autres espèces d'Aloe après la Seconde Guerre mondiale, lorsque les brûlures cutanées des victimes des bombes nucléaires sur le Japon ont été traitées avec succès [299]. Le gel de cette espèce contient des concentrations beaucoup plus élevées des composés primaires présents dans d'autres aloès, et cette concentration plus élevée est responsable de l'action plus rapide et plus efficace du gel contre les affections cutanées [372]. Comme dans la plupart des espèces d'Aloe, l'exsudat foliaire de cette espèce contient des dérivés d'anthraquinone tels que l'aloïne et les hydroxyaloïnes [299]. Bien que l'aloïne soit inactive comme laxatif, elle est activée dans le tube digestif par l'espèce Eubacterium en composé aloe-émodine anthrone, qui est un laxatif efficace [299]. Bien que certaines observations indiquent que dans la diarrhée induite par l'aloïne, l'augmentation de la teneur en eau pourrait être plus importante que le péristaltisme stimulé, les effets secondaires d'une utilisation prolongée indiquent un effet de préhension sur le côlon. Par conséquent, l'aloïne doit de préférence être administrée en association avec un antispasmodique pour modérer son action de préhension [299]. Dans tout les cas, Les laxatifs anthraquinoniques ne doivent pas être utilisés pendant plus de 8 à 10 jours, ni par des enfants de moins de 12 ans. Les contre-indications comprennent également la grossesse, l'allaitement, les inflammations intestinales et les hémorroïdes [299]. Les effets secondaires possibles de l'aloïne comprennent la congestion et l'irritation des organes pelviens. Les laxatifs anthraquinoniques peuvent jouer un rôle dans le développement du cancer colorectal car ils ont un potentiel génotoxique et également un potentiel tumorigène chez les rongeurs [299]. Il a été affirmé que l'aloïne est également responsable de l'activité antihistaminique et anti-inflammatoire [299]. L'aloïne et l'aloérésine B ont une activité blanchissante pour la peau [299]. Le gel contient des polysaccharides et des glycoprotéines. Outre le mannane et le glucomannane, l'arboran A et l'arboran B ont été identifiés, qui ont des effets hypoglycémiants. La relation structure-fonction des polysaccharides de gel de différentes espèces d'Aloe fait encore l'objet de recherches. On pense que l'activité biologique est, au moins en partie, due aux effets immunomodulateurs de ces polysaccharides [299]. L'épiderme des feuilles contient des lectines (aloctine A et aloctine B) qui inhibent la croissance du fibrosarcome chez les animaux. La poudre de feuilles a montré des effets protecteurs contre la carcinogenèse humaine [299]. En 2002, la Food and Drug Administration des États-Unis a retiré le «généralement reconnu comme sûr et efficace (GRASE)». statut des médicaments en vente libre basé sur les exsudats d'aloès [299]. Le gel d'Aloe arborescens agit comme un synergiste du sulfate de néomycine dans les gouttes oculaires; ils sont utiles dans le traitement de l'inflammation et des infections oculaires [299]. Les feuilles lyophilisées ont montré une inhibition de croissance de 70% de Trichophyton mentagrophytes (l'un des champignons responsables du pied d'athlète chez l'homme) [299]. Une décoction de feuilles est administrée aux femmes pour faciliter l'accouchement [299]. Les feuilles sont consommées comme légume comme traitement de la constipation [299]. Les feuilles fraîches fendues ou écrasées sont largement utilisées pour traiter les brûlures et les plaies [299].

Aloe ferox , Aloès du cap
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5/-6°C au sec, zone 9-11

$1

Note : **

Détails : Fleur (extrait fleurs : nectar) et feuille (feuilles : cuites [légume] ou confites [assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant)]) comestibles.(1*)



Les feuilles sont trempées et cuites comme légume (ex. : comme potherbe) ou conservés dans du sirop parfumé au gingembre, au jus de citron et aux très jeunes pousses de figuier.


Précautions

(1*) La sève des espèces du genre Aloe contient des anthraquinones ; ces composés ont plusieurs actions médicinales bénéfiques, notamment en tant que laxatif, et de nombreuses espèces d'Aloe sont ainsi employées en médecine traditionnelle ; bien que sans danger à petites doses et pendant de courtes périodes, les anthraquinones présentent des problèmes potentiels si elles sont utilisées en excès ; ceux-ci incluent la congestion et l'irritation des organes pelviens ; l'utilisation à long terme de laxatifs anthraquinoniques peut également jouer un rôle dans le développement du cancer colorectal car ils ont un potentiel génotoxique et un potentiel tumorigèneµ{{{5(+)µ. Voir genre Aloe pour les précautions à prendre (possible toxicité de la sève à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : En Afrique australe, l'exsudat épaissi de feuilles rouges, appelé «aloès du Cap», est utilisé comme purgatif en médecine humaine et vétérinaire et un exsudat frais est appliqué en cas d'ophtalmie et de syphilis [295, 299]. Il est également utilisé dans le traitement de l'arthrite [295]. Le gel du c?ur des feuilles a une utilisation similaire au gel des feuilles d'Aloe vera, et est utilisé pour traiter les affections cutanées (brûlures, plaies, écorchures, irritations), et est appliqué en cataplasme sur les contusions ou en réfrigérant général [299]. Il est en outre utilisé comme nettoyant capillaire pour favoriser la pousse des cheveux et contre les pellicules [299]. Les constituants distinctifs des feuilles d'Aloe sont des composés phénoliques, notamment des dérivés de chromone, d'anthraquinone ou d'anthrone. Certains de ces composés se trouvent dans de nombreuses espèces, tandis que d'autres ne sont présents que dans quelques-unes [299].

Alpinia officinarum , Petit galanga

$1

Note : ***

Détails : Racine (rhizomes séchés [assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant) et épice])comestible.



Plante cultivée en Chine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Alpinia zerumbet , Gingembre coquille

$1$1

Détails : Racine (rhizomes [assaisonnement, utilisé pour envelopper du riz ou du poisson]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Alstroemeria haemantha ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : racine (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Alstroemeria ligtu , Lis des Incas

$1

Note : ***

Détails : Racines consommées comme source d'amidon. L'Alstroemère Liuto parait être celle qui donne le véritable Chuno (ou Chuno de Liuto), fécule que l'on extrait des tubercules par le même moyen que l'on extrait la fécule des Pommes de terre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Alternanthera sessilis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : Zone 10

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Alternanthera sissoo ,
$1

Note : ****

Détails : Feuilles - cuites et utilisées comme épinard ; les pousses sont récoltées lorsqu'elles font 15 à 25 cm de long - une récolte fréquente stimule une nouvelle croissance et augmente les rendements globaux.


Précautions

cf. consommation
Amaranthus albus , Amaranthe blanche

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Jeunes et/ou tendres feuilles et pousses utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amaranthus cruentus , Amaranthe étalée

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites [nourriture/aliment : légume, salade]), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines séchées [nourriture/aliment : pseudo-céréale2] : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Graines utilisées pour colorer en rose le pain. Feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amaranthus graecizans , Amaranthe africaine

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amaranthus hybridus , Amaranthe hybride

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amaranthus hypochondriacus , Amaranthe géante à grains

$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites [nourriture/aliment : légume, salade]), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines séchées [nourriture/aliment : pseudo-céréale2] : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Au Brésil, cette espèce et l'A. blitum L. se mangent comme les Épinards. On les confond toutes les deux sous le nom vulgaire de Caruru.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Note médicinale : ***

Amaranthus palmeri , Amaranthe de Palmer

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amaranthus retroflexus , Amaranthe réfléchie

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Note médicinale : **

Amaranthus spinosus , Amaranthe épineuse

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites [nourriture/aliment : légume, salade]), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Les Madécasses la mangent comme herbe potagère (potherbe) sous le nom de Anampatsa. Cette espèce est employée au même usage dans beaucoup de régions, nolamment dans l'Inde, où on l'appelle Kantanatya.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Note médicinale : ***

Amaranthus viridis , Amarante verte

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites [nourriture/aliment : légume, salade]), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Note médicinale : **

Amelanchier alnifolia , Amélanchier à feuilles d'aulne

$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits murs (frais ou séchés ; bruts ou transformés/préparés) : crus ou cuits [aliment/nourriture]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Amelanchier arborea ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruits, feuilles - thé (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Amelanchier asiatica ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amelanchier bartramiana ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amelanchier basalticola ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amelanchier confusa ,
$1

Note : *****

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amelanchier humilis ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amelanchier huroensis ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amelanchier interior ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amelanchier intermedia ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amelanchier obovalis ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amelanchier ovalis , Amélanchier à feuilles ovales
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -18°C

$1

Note : **

Détails : Fruit (fruits murs (frais ou séchés ; bruts ou transformés/préparés) : crus ou cuits [aliment/nourriture]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amelanchier pallida ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Amelanchier sanguinea ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amelanchier spicata ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amelanchier stolonifera , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34,5°C

$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fruits.
Utilisations comestibles :

-fruit comestibles - cru ou cuit ; sucré et juteux avec une bonne saveur qui a un soupçon de pomme ; la plante produit généralement très bien en Grande-Bretagne et les fruits bien aromatisés font penser qu'ils ont un excellent potentiel comme culture commerciale5{{{(K)µ ; le fruit est riche en fer et cuivre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amelanchier weigandii ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amelanchier x grandiflora ,
$1

Note : *****

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ammi majus , Ammi élevé

$1$1

Note : *

Détails : Graines - épice, tiges. Les graines sont utilisées comme épice ou aromatisant.
Les jeunes tiges sont consommées bouillies, frites ou crues en salade.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Ammi visnaga ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles - crues ; mâchées pour leur agréable saveur aromatique.


Précautions

On dit que le contact de la peau avec la sève provoque une photo-sensibilité et / ou une dermatite chez certaines personnes ; à éviter pendant la grossesse et l'allaitement ; évitez si vous prenez de la warfarine ou tout autre médicament anticoagulant ; une utilisation prolongée peut entraîner : constipation, perte d'appétit, maux de tête, vertiges, nausées et vomissementsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : Visnaga est un relaxant musculaire efficace et a été utilisé pendant des siècles pour soulager la douleur atroce des calculs rénaux [254]. La recherche moderne a confirmé la validité de cette utilisation traditionnelle [254]. Visnagin contient de la khelline, à partir de laquelle des médicaments pharmaceutiques particulièrement sûrs pour le traitement de l'asthme ont été fabriqués [254]. Les graines sont diurétiques et lithontripiques [46]. Ils contiennent une huile grasse qui comprend la substance «khellin». Cela s'est avéré bénéfique dans le traitement de l'asthme [238]. Prises en interne, les graines ont une action fortement antispasmodique sur les petits muscles bronchiques [254], elles dilatent également les vaisseaux bronchiques, urinaires et sanguins sans affecter la pression artérielle [238]. L'effet dure environ 6 heures et la plante n'a pratiquement aucun effet secondaire [254]. Les graines sont utilisées dans le traitement de l'asthme, de l'angine de poitrine, artériosclérose coronaire et calculs rénaux [238]. En relaxant les muscles de l'urètre, le visnaga réduit la douleur causée par les calculs rénaux piégés et aide à soulager les calculs dans la vessie [254]. Les graines sont récoltées à la fin de l'été avant d'avoir complètement mûri et sont séchées pour une utilisation ultérieure [254].

Amomum compactum , Cardamome naine
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15?

$1

Détails : Fruit (fruits (capsules et graines) [assaisonnement : aromate (condiment aromatique) et épice]) comestible.



Substitut (parfois plus apprécié) de cardamome, à saveur poivrée de gingembre, utilisé comme épice aromatique chaude.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amomyrtus luma ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amorphophallus konjac , Koniaku

$1

Note : ****

Détails : « ...soit cru, soit étant cuit à l'eau, le tubercule du Konniyakou n'est comestible ni pour l'homme ni pour les animaux ; heureusement il suffit d'un traitement (préparation) aussi simple que peu coûteux pour le transformer en un aliment sain et agréable ; tout le secret de l'opération consiste à lui faire subir l'action
d'un peu de lait de chaux, au moyen des procédés que l'auteur a vu mettre en usage par les Japonais, qui en préparent de grandes quantités. Les Japonais emploient le tubercule du Konniyakou comme aliment sous trois formes différentes ; mais la préparation fondamentale est la même, et il n'y a que les manipulations qui diffèrent un peu, ainsi que la forme donnée au produit fabriqué. Ainsi, ils préparent une sorte de vermicelle qu'ils appellent Chira take, une galette appelée simplement Konniyakou et enfin une sorte de gâteau sec connu sous le nom de Chiro ko. ».


Précautions

(1*)ATTENTION : plante toxique sans traitement préliminaire adéquateµ{{{~~76(+x)(dp*)µ.

Amorphophallus paeoniifolius , Songe pâté

$1

Note : **

Détails : Racine (rhizome cuits (soigneusement bouillis ou cuits au four) [aliment/nourriture : féculent (fécule/amidon) et légume {riche en nutriment, saveur délicate/délicieuse}]) et feuille (feuilles et pétioles : cuits (soigneusement) [aliment/nourriture {ex. : comme potherbe, brède}]) comestible.(1*)



Rhizome - cuit ; âcre brut et peut-être toxique, il doit être soigneusement bouilli ou cuit au four ; une racine très grande et jusqu'à 50cm de diamètre ; avec l'introduction de variétés non âcres, la culture et la commercialisation d'Amorphophallus paeoniifolius a été développée au Nord et à l'Est de l'Inde.
Feuilles et pétioles - ils doivent être bien cuits.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Anacardium excelsum , Anacardier sauvage

$1

Détails : Fruit (réceptacles (faux-fruits) [nourriture/aliment] ; et graines (noix) cuites (roties/torréfiées) [nourriture/aliment]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)Les noix crues contiennent une huile inflamableµ178µ très toxique et caustiqueµ176µ : le cardolµ178µ (baume de cajouµ{{{(dp*)µ) ; roties/torréfiées elles deviennent comestiblesµ{{{176,{{{178,{{{179µ.

Anacolosa frutescens ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : noix, fruits, graines (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Anchusa azurea , Buglosse azurée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7

$1

Note : **

Parties comestibles : fleurs, feuilles, graines, nectar, légumes (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Ancylobothrys petersiana ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Andrographis paniculata , Chirette verte
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : *

Détails : Les feuilles sont parfois consommées mélangées à d'autres légumes ; c'est une plante cultivée.



Feuilles. Elles sont très amères et ne sont généralement utilisées qu'en très petites quantités et à des fins médicales/médicinales uniquement ; tant que des études plus poussées n'auront pas établi leur innocuité, éviter les extraits dont la teneur en andrographolide (lactone de di terpène, principal constituant de l'Andrographis) est supérieure à 6 %.


Précautions

ATTENTION : Andrographis paniculata est une plante herbacée annuelle érigée au goût extrêmement amer dans toutes les parties du corps de la plante ; la plante est connue dans le nord-est de l'Inde sous le nom de Maha-tita, littéralement «roi de l'amer», et connue sous divers noms vernaculaires ; en tant qu'herbe ayurvédique, elle est connue sous le nom de Kalmegh ou Kalamegha, ce qui signifie «nuage sombre» ; elle est également connue sous le nom de Bhumi-neem, qui signifie «neem du sol», car la plante, bien qu'étant une petite herbe annuelle, a un goût amer fort similaire à celui du grand arbre Neem (Azadirachta indica) ; en Malaisie, elle est connu sous le nom de Hempedu Bumi, qui signifie littéralement «bile de terre» car c'est l'une des plantes les plus amères utilisées en médecine traditionnelleµ{{{5(+).

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : La chireta verte a une longue histoire d'utilisation médicinale traditionnelle en Inde, dans diverses régions d'Asie du Sud-Est, en Amérique centrale et dans les Caraïbes [310]. Les racines et les feuilles sont considérées comme altératives, anthelminthiques, amères, fébrifuges, gastriques et toniques [46]. Il y a eu un grand nombre de recherches sur les effets de cette plante, plusieurs composés médicalement actifs ont été identifiés avec un large éventail d'actions efficaces [310]. Les parties aériennes de la plante contiennent un grand nombre de diterpènes, tandis que la présence de flavones dans la racine a également été signalée [310]. Des extraits et des diterpènes et flavonoïdes purifiés ont été étudiés pour une multitude d'effets pharmacologiques. Les essais utilisant l'extrait de feuilles ont conclu que les feuilles en poudre ont la capacité de raccourcir considérablement la durée du rhume et que les feuilles peuvent être aussi efficaces que le paracétamol pour soulager la fièvre et les maux de gorge des personnes atteintes de pharyngotonsilite [310] Les feuilles ont également Il a été démontré qu'il avait un effet anti-inflammatoire significatif et inhibait également de manière significative l'?dème [310] Un extrait à l'éthanol des feuilles stimule davantage les réponses immunitaires spécifiques à l'antigène et non spécifiques que les extraits de feuilles purifiées. Un extrait à l'éthanol a également montré une activité antipyrétique significative. Un extrait de feuille standardisé présente des propriétés antipyrétiques significatives et est un analgésique efficace [310]. L'extrait aqueux brut des feuilles, ainsi que le n-butanol semi-purifié et les fractions aqueuses, ont montré une activité hypotensive significative [310]. Dans un essai, une perfusion de 10% de l'herbe appliquée par voie intraveineuse à 1 ml / kg de poids corporel a réduit la pression artérielle de 6 à 10 mm Hg en 10 à 20 secondes [310]. Il a également été démontré qu'un extrait de feuilles abaisse le taux de cholestérol, tandis que des effets antithrombotiques ont également été observés. On pense que ces effets pourraient être au moins partiellement dus aux flavones présentes dans l'extrait [310]. Administrés par voie intrapéritonéale, les diterpènes andrographiside et néoandrographolide (présents dans les feuilles) ont un effet protecteur significatif sur le foie. Un extrait de feuilles a montré une activité antidiarrhéique [310]. Les diterpènes andrographolide et néoandrographolide isolés à partir de l'extrait alcoolique ont montré une puissante activité antisécrétoire contre les sécrétions induites par l'entérotoxine d'Escherichia coli. Divers composés ont montré des propriétés anti-ulcéreuses significatives. Il est suggéré que cet effet est dû à l'activité antisécrétoire et à l'effet protecteur sur la muqueuse gastrique [310]. L'administration orale de 20 mg de poudre de feuilles sèches pendant 60 jours a un effet antifertilité chez les mâles [310]. L'extrait alcoolique des rhizomes présente une bonne activité anthelminthique in vitro contre Ascaris lumbricoides [310]. Le néoandrographolide, isolé des feuilles, présente une activité antipaludique significative [310] Le monoester d'acide succinique de déhydroandrographolide, dérivé de l'andrographolide, s'est avéré inhiber le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) in vitro [310]. Une infusion de feuilles administrée par voie intrapéritonéale a une DL50 de 71,1 mg / 10 g de poids corporel (toxicité aiguë). À une concentration de 1 mg / kg, il abaisse la température corporelle d'au moins 2 ° C [310]. La plante était autrefois considérée comme un remède efficace contre les morsures de serpent et elle est encore utilisée localement pour cela [310]. Il a également été rapporté comme utile pour traiter les piqûres d'insectes et, en association avec Orthosiphon aristatus, comme remède contre le diabète [310]. Une infusion ou de la sève des feuilles écrasées a été recommandée pour le traitement de la fièvre, comme tonique et pour les éruptions cutanées démangeaisons [310]. La décoction de feuilles ou de racines est utilisée contre les maux d'estomac, la dysenterie, le typhus, le choléra, la grippe et la bronchite, comme vermifuge, et est considérée comme diurétique [310]. Des pilules ou des perfusions sont également recommandées pour traiter les troubles féminins, la dyspepsie, l'hypertension, les rhumatismes, la gonorrhée, l'aménorrhée, le foie torpide et la jaunisse [310]. Une autre utilisation est un cataplasme sur les jambes ou les pieds enflés, le vitiligo et les pieux [310]. En outre, Andrographis paniculata est considéré comme anti-inflammatoire et immunosuppresseur, mais les rapports sur l'activité antibactérienne sont contradictoires [310]. Les feuilles doivent être récoltées lorsque l'axe de l'inflorescence commence à se développer, car l'accumulation maximale d'andrographolide est à ce stade [310]. Les racines sont récoltées lorsque les feuilles commencent à se décolorer ou à flétrir [310]. Des rendements de 1 à 1,5 kg poids frais / plante sont obtenus à partir de plantes âgées de 7 mois [310]. En général, l'herbe est utilisée fraîche et consommée quelques jours après la récolte [310]. Cependant, les feuilles et les racines doivent être lavées et séchées au soleil ou artificiellement avant le stockage [310]. car l'accumulation maximale d'andrographolide est à ce stade [310]. Les racines sont récoltées lorsque les feuilles commencent à se décolorer ou à flétrir [310]. Des rendements de 1 à 1,5 kg poids frais / plante sont obtenus à partir de plantes âgées de 7 mois [310]. En général, l'herbe est utilisée fraîche et consommée quelques jours après la récolte [310]. Cependant, les feuilles et les racines doivent être lavées et séchées au soleil ou artificiellement avant le stockage [310]. car l'accumulation maximale d'andrographolide est à ce stade [310]. Les racines sont récoltées lorsque les feuilles commencent à se décolorer ou à flétrir [310]. Des rendements de 1 à 1,5 kg poids frais / plante sont obtenus à partir de plantes âgées de 7 mois [310]. En général, l'herbe est utilisée fraîche et consommée quelques jours après la récolte [310]. Cependant, les feuilles et les racines doivent être lavées et séchées au soleil ou artificiellement avant le stockage [310].

Anemone flaccida ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles fraiches ; feuilles consommées localement ; les Ainos mangent/consomment la plante (feuilles et tiges) ; le peuple en récolte de grandes quantités au printemps, quand elle est en fleur ; il la fait sécher pour l'hiver quoiqu'il en consomme un peu de verte. Il la mange bouillie avec du poisson ou quelquefois en soupe. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe)


Précautions

cf. consommation
Angelica japonica ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : feuilles, racine, fruit, arôme (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

(1*)ATTENTION : tous les membres de ce genre contiennent des furocoumarines, qui augmentent la sensibilité de la peau aux rayons du soleil et peut provoquer une dermatiteµ{{{5(+)µ.

Angelica sinensis , Angélique de Chine
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C, zone 6-9

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racines.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les racines sont utilisées dans les soupes toniques, les vins et les porridges (bouillies) à base de riz ; elles sont également utilisés avec des plats de viande et de volaille.
-jeunes pousses cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

(1*)ATTENTION : tous les membres de ce genre contiennent des furocoumarines, qui augmentent la sensibilité de la peau aux rayons du soleil et peut provoquer une dermatite ; des doses élevées de plus de 500 mg par jour peuvent provoquer des ballonnements abdominaux et des changements de calendrier / débit menstruel ; des informations non prouvées suggèrent que cela peut affecter le rythme cardiaque et abaisser la tension artérielle, la prudence est de mise pour les diabétiques, les infections virales aiguës (par exemple la grippe) et les traitements avec des anticoagulants (par exemple la warfarine)µ{{{5(+)µ. Elle ne doit pas être donnée aux femmes enceintesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : Dang Gui est une herbe chinoise bien connue qui est utilisée dans le traitement des maladies féminines depuis des milliers d'années. Sa réputation est peut-être la deuxième derrière le ginseng (Panax ginseng) et il est particulièrement connu pour ses effets «toniques sanguins» sur les femmes [218]. La racine a un arôme doux et piquant qui est très distinctif et elle est souvent utilisée en cuisine, ce qui est la meilleure façon de la prendre comme tonique sanguin [254]. Un rapport indique que la racine contient de la vitamine B12 et peut être utilisée dans le traitement de l'anémie pernicieuse [176]. La racine est altérative, analgésique, anticholestérolémique, anti-inflammatoire, antispasmodique, désobstruante, emménagogue, émolliente, hépatique, laxative, sédative et vasodilatatrice périphérique [165, 176, 218]. Il est couramment utilisé dans le traitement d'un large éventail de femmes. s plaintes où il régule le cycle menstruel et soulage les douleurs menstruelles [218, 238, 254] et aussi pour assurer une grossesse saine et un accouchement facile [218]. Cependant, des informations contradictoires suggèrent qu'il ne doit pas être utilisé pendant la grossesse [301] et ne doit pas être utilisé si le flux menstruel est abondant ou pendant les règles [301]. C'est un tonique idéal pour les femmes aux menstruations abondantes qui risquent de devenir anémiques [254]. Les éléments hydrosolubles et non volatils de la racine augmentent la contraction de l'utérus tandis que les éléments volatils peuvent détendre le muscle de l'utérus [176]. Son utilisation empêche la diminution du glycogène hépatique et protège le foie [176]. Utilisé pour les symptômes de la ménopause (bouffées de chaleur) [301]. Il a une action antibactérienne, inhibant la croissance de diverses bactéries dont Bacillus dysenteriae, Bacillus typhi, B. comma, B. cholerae et streptocoques hémolytiques [176]. La racine est un ingrédient de «Four Things Soup», le tonique féminin le plus utilisé en Chine [254]. Les autres espèces utilisées sont Rehmannia glutinosa, Ligusticum wallichii et Paeonia lactiflora [254]. La racine est récoltée en automne ou en hiver et séchée pour une utilisation ultérieure [254, 283]. Il a été utilisé pour traiter l'hypertension pulmonaire en association avec le médicament allopathique nifédipine [301]. D'autres utilisations comprennent: la constipation (un laxatif), les traumatismes, les ulcères, les rhumatismes et le paludisme [301].

Annesorhiza macrocarpa , Anyswortel

$1

Détails : Racines consommées localement. La partie comestible est la racine. « On croirait, nous disait M. Mac Owan, voir des Panais larges comme un doigt : leur saveur est telle qu'on pourrait supposer qu'elles ont été cuites avec del'Anis. ».


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Annesorhiza nuda , Anyswortel

$1

Détails : Racines comestibles. La partie comestible est la racine. « On croirait, nous disait M. Mac Owan, voir des Panais larges comme un doigt : leur saveur est telle qu'on pourrait supposer qu'elles ont été cuites avec del'Anis. ».


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Annona crassiflora , Araticum

$1

Détails : Fruit (pulpe/chair crue [nourriture/aliment et base boissons/breuvages]) comestible.(1*)


Précautions

(1*) Les graines, comme celles de toutes les espèces du genre Annona, sont toxiques et il faut prendre soin de les retirer de la pulpe avant qu'elle ne soit mécaniquement mélangée (mixée)µ{{{67µ.

Annona glabra , Annone des marais
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2°C (premiers dégâts/dommages) à -3°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (pulpe/chair mûre crue [nourriture/aliment et base boissons/breuvages]) comestible.(1*)


Précautions

(1*) Les graines, comme celles de toutes les espèces du genre Annona, sont toxiques et il faut prendre soin de les retirer de la pulpe avant qu'elle ne soit mécaniquement mélangée (mixée)µ{{{67µ.

Annona liebmanniana ,
$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ; délicieux et aromatique, il est préférable de le consommer fraichement cueilli ; saveur crémeuse de banane-ananas ; saveur agréable, plus riche que celle du corossol (A. muricata) et qui rappelle celle de la sapote blanche (Casimiroa edulis) ; on dit que c'est l'un des fruits les plus savoureux et les plus rafraîchissants du genre ; le fruit mesure 8 à 10 cm de diamètre, mais les graines sont très grosses, jusqu'à 2 cm de long.


Précautions

(1*) Les graines, comme celles de toutes les espèces du genre Annona, sont toxiques et il faut prendre soin de les retirer de la pulpe avant qu'elle ne soit mécaniquement mélangée (mixée)µ{{{67µ.

Annona montana , Corossolier bâtard
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4,5°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (pulpe/chair mûre crue [nourriture/aliment et base boissons/breuvages]) comestible.(1*)



Plante importante localement cultivée.


Précautions

(1*) Les graines, comme celles de toutes les espèces du genre Annona, sont toxiques et il faut prendre soin de les retirer de la pulpe avant qu'elle ne soit mécaniquement mélangée (mixée)µ{{{67µ.

Annona purpurea , Atier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 1,5°C

$1

Note : ***


Précautions

(1*) Les graines, comme celles de toutes les espèces du genre Annona, sont toxiques et il faut prendre soin de les retirer de la pulpe avant qu'elle ne soit mécaniquement mélangée (mixée)µ{{{67µ.

Annona reticulata , Coeur de boeuf
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/-3/-3,5/-4

$1

Note : ***

Détails : Fruit (pulpe/chair mûre crue [nourriture/aliment et base boissons/breuvages]) comestible.(1*)


Précautions

(1*) Les graines, comme celles de toutes les espèces du genre Annona, sont toxiques et il faut prendre soin de les retirer de la pulpe avant qu'elle ne soit mécaniquement mélangée (mixée)µ{{{67µ.

Annona salzmannii , Attier des plages (tp* de "beach sugar apple")

$1

Note : ****

Détails : Fruit (pulpe/chair mûre crue [nourriture/aliment et base boissons/breuvages]) comestible.(1*)


Précautions

(1*) Les graines, comme celles de toutes les espèces du genre Annona, sont toxiques et il faut prendre soin de les retirer de la pulpe avant qu'elle ne soit mécaniquement mélangée (mixée)µ{{{67µ.

Annona scleroderma , Annone à peau dure

$1

Note : ***

Détails : Fruit (pulpe/chair mûre crue [nourriture/aliment et base boissons/breuvages]) comestible.(1*)


Précautions

(1*) Les graines, comme celles de toutes les espèces du genre Annona, sont toxiques et il faut prendre soin de les retirer de la pulpe avant qu'elle ne soit mécaniquement mélangée (mixée)µ{{{67µ.

Annona vepretorum ,
$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ; la pulpe gélatineuse a une saveur agréable et acidulée ; le fruit peut mesurer 10 cm de long, 6 cm de diamètre et peser 250 à 350 g.


Précautions

(1*) Les graines, comme celles de toutes les espèces du genre Annona, sont toxiques et il faut prendre soin de les retirer de la pulpe avant qu'elle ne soit mécaniquement mélangée (mixée)µ{{{67µ.

Anogeissus leiocarpus ,
Note : **

Détails : Gomme.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Anredera baselloides , Boussingaultie

$1$1

Détails : Racine (tubercules crus ou cuits (de préférence) [nourriture/aliment]) et feuille (feuilles [nourriture/aliment : légume vert {cuisiné et utilisé comme les épinards}]) comestibles.



Plante importante localement. Les racines peuvent être mangées crues, mais la texture est gluante/visqueuse/ mucilagineuse. Quand elles sont bien cuites, elles perdent cette particularité et deviennent plutôt agréable à manger.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Antennaria dioica , Pied de chat dioïque

$1

Détails : Les parties aériennes sont utilisées pour faire des boissons/breuvages.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Anthriscus sylvestris , Anthrisque sauvage

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pointes et tiges : crues {ex. : comme potherbe} et/ou aromatisantes), fleur (bourgeons : aromatisants ou confits), racine jeunes et/ou tendres : crues et/ou aromatisantes) et fruit (graines : aromatisantes ; dont germes) comestibles.(1µ*)


Précautions

(1*) Toxicité potentielle de la plante entière, en particulier les racinesµ{{{27(+x)µ, probablement dûe à la présence de furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles ; voir toxine et genre Anthriscus, pour plus d'informations. Certains sites internet font également allusion à une lignane antimitotique, pour expliquer la tocicité de la racine, mais les données et références sont insuffisantes. ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de l'anthrisque sauvage, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ;
leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ1µ.

Note médicinale : *

Anthyllis vulneraria , Anthyllide vulnéraire
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-9

$1

Note : *

Détails : Feuilles. Les jeunes feuilles sont cuites comme légume (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Antidesma Bunius , Bignay
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2,5/-3°C

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits mûrs [nourriture/aliment {confitures} et base boissons/breuvages {sirops}]) comestible.



Fruits consommés localement.


Précautions

cf. consommation
Apium australe ,
$1

Note : ***

Détails : Graines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Apium prostratum , Céleri marin

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles crues ou cuites [nourriture/aliment {ex. : comme potherbe}]), fruit (graines [assaisonnement : condiment ]) et racine (racines crues ou cuites [nourriture/aliment : légume]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Apodanthera palmeri ,
$1

Détails : Fruit. Les opinions varient quant à la comestibilité des Apodantherasµ{{{160(+x). Edward Palmer, qui a recueilli A. palmeri dans les environs de Guaymas en 1887, a déclaré que ses fiuits étaient comestibles à maturité en début de l'automne, ayant un goût "proche du melon" (1889:511 Watson, cité comme Apodanthera? Palmeri ). Dans les "Proceeding of the American academy of arts and sciences", de 1889, p. 50, M. Watson décrit, parmi les plantes nouvelles recueillies par le Dr Palmer, dans les plaines de Guaymas, une Cucurbitacée qu'il désigne sous le nom de Apodanthera (?) Palmeri Watson. Le fruit en serait comestible, et rappellerait le Concombre musqué par sa saveur. C'est là encore une plante qu'il serait utile de cultiver expérimentalement. Fruit consommé localement. Ces trois rapports tirent leur source de la même référence (Palmer) recueillie par Watson, puis publiée en 1889 ; donc la plante est-elle réellement consommable ? (qp*) en tout cas, il n'y a, apparemment, aucun retour sur une quelconque toxicité.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton angustifolius ,
$1

Détails : Fleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton crispus ,
$1

Détails : Tubercules consommés localement. Les racines de cette plante aquatique sont amylacées et d'un excellent goût.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton desertorum ,
$1

Détails : Tubercule.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton distachyos , Aponogéton à deux épis
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-18°C (zone 6)

$1$1

Note : **

Détails : Pédoncules foliaires consommés confits au vinaigre ou cuits. Tubercules consommés grillés, comme légume. Tubercules comestibles ; la partie de la plante qui porte les fleurs odorantes fournit un Épinard.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton junceus ,
$1$1$1

Détails : Cormes, feuilles, fleurs, tubercules.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton madagascariensis , Dentelle de Madagascar

$1

Détails : Racines consommées localement cuites, comme légume. Tubercules comestibles. De Flacourt, dans son Histoire de la grande isle de
Madagascar, dit : Ouvirandre, petites racines grosses
comme le pouce, très bonnes à manger


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton natans , Aponogeton à feuilles flottantes

$1

Détails : Les natifs sont passionnés pour ses racines, qui sont
presque aussi bonnes que les Pommes de terre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton undulatus ,
$1

Détails : Racines tubéreuses et comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aposeris foetida , Aposeris (aposéris)

$1$1

Détails : Feuille (jeunes ou plus âgées)µ1, et racine (fraîche ou séchée) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aptenia cordifolia , Ficoïde à feuille en coeur
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5/-7°C (températures tolérées sur de courtes périodes, selon J!)

$1

Détails : Feuilles. La cordifole se mange crue, comme le pourpier dont on retrouve le goût. Tant le goût que l'aspect en font une plante qui est appréciée en cuisine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aralia nudicaulis ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fruits, feuilles, racine (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Aralia racemosa , Spignet

$1$1

Note : ***

Détails : Rhizomes utilisés en infusion et pour la fabrication de root-beer.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Araucaria araucana , Araucaria du chili
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-20°C

$1

Note : *****

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment]) comestible.



Graines consommées par les aborigènes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Araucaria bidwillii , Bunya-bunya

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment]) comestible.



Graines consommées par les aborigènes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Arbutus andrachne ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Arbutus menziesii , Arbousier américain
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits crus ou cuits [nourriture/aliment]) comestible.



Fruits consommés localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Arbutus x andrachnoides ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Archidendron jiringa , Jengkol

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines immatures crues [nourriture/aliment, ou confites puis frites [nourriture/aliment, légume]) comestibles.



Gousses - aromatisantes ; les graines sont très appréciées en Thaïlande, en Indonésie et en Malaisie.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Arctostaphylos manzanita ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Arctostaphylos patula ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruits, graines (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Arctostaphylos stanfordiana ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Arctostaphylos tomentosa , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1

Note : ***

Détails : -fruits - crus ou cuits ; doux, sec et farineux ; un aliment important pour les tribus indigènes, il peut également être séché pour l'hiver ; une fois séché et cuit dans un pain, il est savouré par les tribus indiennes indigènes ; si il est récolté lorsqu


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Les feuilles séchées sont utilisées dans le traitement de diverses plaintes [4]. Ces feuilles doivent être récoltées au début de l'automne, seules les feuilles vertes étant sélectionnées, puis séchées à chaleur douce [4]. Un thé à base de feuilles séchées est fortement astringent, diurétique et antiseptique pour les voies urinaires [4, 222]. Il est très utilisé pour les troubles rénaux et vésicaux et l'inflammation des voies urinaires, mais il doit être utilisé avec prudence [4, 21, 46, 172] car il contient de l'arbutine qui s'hydrolyse en hydroquinone antiseptique urinaire toxique [222]. Une infusion de poudre d'écorce a été utilisée dans le traitement des hémorragies pulmonaires [257]. Un cidre fabriqué à partir du fruit a été utilisé comme apéritif pour créer l'appétit et traiter les maux d'estomac [257]. Bien que le rapport ne le précise pas, le cidre était probablement non fermenté [K].

Arctostaphylos uva-ursi , Busserole

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {infusion : succédané/substitut de thé}) et fruit (fruits matures crus ou cuits [nourriture/aliment : brut(e) ou transformé(e)] et graines séchées et broyées [nourriture/aliment : farine]) comestible.



Plante à boisson importante localement.


Précautions

cf. consommation Note médicinale : ****

Areca catechu , Palmier à bétel

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines crues ou cuites (bouillies) [nourriture/aliment : légume utilisé sous forme de tranches roulées dans une feuille de "betel" (Piper betle L.) et un peu de chauxµ{{{Wiki allemandµ]) comestible.



Masticatoire d'importance majeure ; plante cultivée en Asie.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Arenga pinnata , Palmier à sucre
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2°C

$1

Note : ****

Détails : Feuilles (jeunes pousses [nourriture/aliment : légume]) et tronc (extrait sève : évaporée [sucre] ; stipe [nourriture/aliment : féculent (sagou)]) comestibles.



coeur de palmier ; plante importante localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Arisaema triphyllum , Arisème petit-prêcheur

$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules séchés ou cuits [nourriture/aliment]) comestible.(1*)



Corme ; tubercules consommés par les Indiens.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Aristotelia chilensis , Maqui
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Aristotelia serrata , Wineberry

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment]) comestible.



Fruits consommés localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Aronia melanocarpa , Aronie à fruits noirs
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -35°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et base boissons/breuvages]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Arracacia moschata ,
$1

Détails : L'A. moschata sert aux mêmes usages au Mexique (H. Baillon,
Histoire des Plantes., vol. VII, p. 193), que l'A. xanthorrhiza.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Arracacia xanthorhiza , Arracacha

$1

Note : ****

Détails : Racine (racines cuites [nourriture/aliment : légume, féculent comestible.



Plante cultivée localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia pallens , Davana

$1$1

Détails : Fleurs - aromatisant, feuilles. Les fleurs sont utilisées pour produire une huile utilisée pour aromatiser les bonbons, gommes à mâcher, boissons et desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia tridentata ,
$1

Note : ***

Détails : Graines


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Arthropodium milleflorum , Pale vanilla lily

$1

Note : ***

Détails : Racine (racines (tubercules) cuites) comestibles.



Tubercules ; texture plutôt aqueuse avec un goût légèrement sucré ou amer.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artocarpus camansi , Châtaigner pays

$1

Note : ****

Détails : Fruit (jeunes fruits [nourriture/aliment : légume {soupes, ragoûts ou plats au curry}] ; et graines cuites (grillées/torréfiées ou roties) [nourriture/aliment : farine, collation]) comestible.(1*)



Plante importante localement cultivée. La plante est principalement cultivée pour ses graines nourrissantes (riches en amidon), au délicieux goût de châtaigne, plutôt que pour sa pulpe qui est peu abondante. Les graines bouillies font, par exemple, une excellente collation ; et, en Indonésie, elles sont transformées en kripik (une délicatesse frite), alors qu'aux Philippines, les cookies sont fabriqués à partir de farine de graines de camansi.


Précautions

(1*)Les graines sont probablement toxiques (au moins crues), comme bon nombre d'autres espèces du genreµ{{{(dp*)µ.

Artocarpus elasticus , Benda

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment] ; et graines cuites (frites ou torréfiées) [nourriture/aliment]) et tronc (latex [masticatoire]) comestible.(1*)



Les fruits ont une désagréable odeur
rance, mais la pulpe blanche est douce et
un peu salé. Les graines sont frites ou torréfiées (grillées)
comme les arachides.


Précautions

(1*)Les graines sont probablement toxiques (au moins crues), comme bon nombre d'autres espèces du genreµ{{{(dp*)µ.

Artocarpus heterophyllus , Jacquier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3/-3,5/-4°C

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits (périanthes) immatures (pulpe et graines) cuits (bouillis) [nourriture/aliment (légume) et/ou assaisonnement {soupes, currys, marinades, conserves, confits, vinaigre, épices}] ou mûrs crus (pulpe) [nourriture/aliment : fruit] ; et graines crues ou cuites (bouillies ou torréfiées/grillées) [nourriture/aliment : chataigne]) comestible.



Fruit - cru (brut) ; plante importante localement ; cultivée. En Inde et au Sri Lanka, le jaque jeune et vert est pelé, coupé et mariné dans la saumure puis ajouté au vinaigre et aux épices. Cuits, il est savouré dans les cuisines de l'Inde, du Sri Lanka, du Bangladesh, de la Malaisie, de l'Indonésie, du Vietnam et du Cambodge.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artocarpus hirsutus , Angily

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment]) comestible.(1*)



Fruits consommés localement.


Précautions

(1*)Les graines sont probablement toxiques (au moins crues), comme bon nombre d'autres espèces du genreµ{{{(dp*)µ.

Artocarpus integer , Cempedak

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (jeunes fruits cuits [nourriture/aliment : légume] ; périanthes [nourriture/aliment] crus (frais {bruts} ou confits) ou cuits (frits) ; chair (mûre ou immature) [nourriture/aliment] ; graines cuites (torréfiées ou bouillies) [nourriture/aliment : dont~ farine]) et feuille (jeunes et tendres feuilles cuites (cuisinées) [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) comestibles.(1*)



Le doux, parfumé et savoureux périanthe charnu du fruit est consommé frais ou conservé dans du sirop. En Malaisie, 1-2 boules de périanthe sont roulées dans la farine et frits pour faire des beignets pour une consommation comme dessert ou collation. La chair mûre et immature est salée en Malaisie et utilisée comme un cornichon appelé Jerami. Les périanthes sont également confits ou transformés en chips par séchage au soleil. Les jeunes fruits sont cuits dans du lait de coco et consommés comme légume ou en soupe au curry ou transformés en conserves au vinaigre. Les graines, riches en amidon, sont consommées torréfiées (rôties) ou bouillies dans de l'eau salée pendant trente minutes, après avoir décollé le tégument. Les graines ont une agréable saveur de noisette. Une farine amylacée peut être obtenue à partir des graines. Les jeunes feuilles tendres sont aussi cuisinées comme légume au Sarawak.



Précautions

(1*)Les graines sont probablement toxiques crues, comme bon nombre d'autres espèces du genreµ{{{(dp*)µ.

Artocarpus kemando , Pudau

$1

Note : ***

Détails : Tronc (latex [nourriture/aliment et ou assaisonnement : composant de sauces]) et fruit (fruits [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Le latex produit des douleurs d'estomac, si il est consommé en trop grandes quantitésµ{{{27(+x)µ. Les graines sont probablement toxiques (au moins crues), comme bon nombre d'autres espèces du genreµ{{{(dp*)µ.

Artocarpus lacucha , Lakoocha

$1$1

Note : ***

Détails : Fleurs (fleurs mâles [nourriture/aliment : confit {au vinaigre}]) et fruit (fruits [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Plante importante localement ; cultivée.


Précautions

(1*)Les graines sont probablement toxiques (au moins crues), comme bon nombre d'autres espèces du genreµ{{{(dp*)µ.

Artocarpus mariannensis ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fruits, graines, pousses (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Artocarpus odoratissimus , Marang
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 2/1,5°C

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits jeunes cuits (dans du lait de coco) [nourriture/aliment : légume {pour curry}] ou mûrs (périanthes) crus (frais) ou cuits [nourriture/aliment : fruit, ingrédient gateaux ; et/ou assaisonnement {crème glacée}] ; et graines cuites (bouillies ou torréfiées) [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Fruits consommés localement ; plante cultivée localement. Le périanthe du fruit mûr est sucré, juteux, parfumé et est consommé cru (frais) ou utilisé comme ingrédient dans des gâteaux ; il fait également un excellent arômatisant pour crème glacée. Les graines sont comestibles une fois bouillies ou torréfiées et ont un goût de noisette. Les jeunes fruits sont cuits dans du lait de coco et consommés comme légume pour curry. Une fois ouvert, le périanthe doit être consommé rapidement (en quelques heures), car il perd sa saveur et s'oxyde rapidement.


Précautions

(1*)Les graines sont toxiques cruesµ{{{~~65(+x)µ.

Artocarpus rigidus , Jacquier rigide

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits (périanthes) crus (frais) [nourriture/aliment] ; et graines cuites (bouillies ou torréfiées [nourriture/aliment]) comestible.(1*)



Fruits consommés localement.


Précautions

(1*)Les graines sont toxiques cruesµ{{{~~65(+x)µ.

Arundinaria gigantea ,
$1

Note : ***

Détails : Feuilles : pousses


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Asarum canadense , Gingembre sauvage

$1

Note : ***

Détails : Racine (racines crues (fraîches {brutes ou confites} ou séchées) [assaisonnement {substitut de gingembre}]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Asarum caudatum ,
$1

Note : ***

Détails : Racine : aromatisant


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Asarum europaeum , Asaret

$1

Détails : Racines consommées crues ou confites au sucre, comme succédané de gingembre.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : plante toxique à fortes dosesµ{{{5(+)µ (la racine fraîche est un vomitif violentµ{{{27(+x)µ) ; la toxine est neutralisée par le séchageµ{{{5(+),{{{~~27(+x)µ.

Asclepias hallii ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, gomme, feuilles, graines, gousse de graines (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Asclepias incarnata ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, gousses de graines (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

cf. consommation Note médicinale : **

Asclepias rubra ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, gomme, feuilles, gousse de graines (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Asclepias speciosa ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, gomme, feuilles, racine, graines, gousse de graines (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Asclepias syriaca ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, gomme, feuilles, racine, graines, gousse de graines, graines germées, légumes (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Asclepias viridiflora ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, gomme, feuilles, huile, racine, graines, gousse de graines (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Asimina longifolia , Asiminier à longues feuilles (tp* de "Asimina long
Rusticité (résistance face au froid/gel) : Zone 5

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Asimina parviflora , Asiminier à petites fleurs (tp* de "Asimina parvif
Rusticité (résistance face au froid/gel) : Zone 6

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aspalathus linearis , Rooibos
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6,6°C

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [base boisson]) comestible.



Plante utilisée localement ; également cultivée et commercialisée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Asparagus acutifolius , Asperge sauvage

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes pousses (turions) cuites [nourriture/aliment : légume {asperge}]) et fruit (graines cuites (torréfiées) [base boisson/breuvage {substitut/succédané café}]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Asparagus adscendens , Asperge des sables maritimes

$1

Note : **

Détails : La plante est source d'une fécule nutritive qui peut être utilisée comme le salep (qui est obtenu à partir de diverses espèces d'orchidées). La partie de la plante qui est utilisée n'est pas précisée mais il s'agit plus probablement de la racine. Pour faire le salep, la racine est séchée et broyée en poudre. Les jeunes pousses sont probablement comestibles, utilisées comme des asperges. L'Asparagus ascendens
Hamilt., originaire de l'Inde, produit des racines tubéreuses
dont on fait une sorte de salep nommé White Musli (Musli blanc). Délayé dans de l'eau, ce Musli constitue un agréable mucilage dépourvu de fécule et très estimé des indigènes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Asparagus albus , Asperge blanche

$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes pousses (turions) cuites [nourriture/aliment : légume {asperge}]) comestibles.



Plante vendue sur les marchés locaux.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Asparagus cochinchinensis , Asperge chinoise

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Plante importante localement. Les tubercules, sont lavés pour enlever l'amertume, le noyau fibreux est enlevé et la racine est ensuite bouillie ou conservé dans du sucre. Les fruits sont comestibles selon certaines source et toxiques selon d'autres{{{~ ; peut-être qu'il s'agirait des graines torréfiées qui seraient comestibles ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Asparagus tenuifolius , Asperge à feuilles fines

$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes pousses (turions) cuites [nourriture/aliment : légume {asperge}]) comestible.



Consommée localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Asparagus trichophyllus ,
$1

Détails : Ces Asperges peuvent être considérées comme plantes
alimentaires en Chine et au Japon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Asphodeline lutea , Bâton de jacob
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbe [nourriture/aliment : légume]), fleur (fleurs) et feuille (jeunes pousses) comestibles.



Parties comestibles : fleurs, feuilles; racines.
Utilisations comestibles :

Racine - rôtie. Cet aliment a été très apprécié par les Grecs de l'Antiquité, qui grillaient les racines comme les pommes de terre et les mangeaient avec du sel et de l'huile ou en purée avec des figues ; les racines ne sont pas très épaisses, mais sont abondamment produites et ont un goût de noisette agréable ; elles peuvent être récoltées à n'importe quel moment de l'année, mais sont utilisées de préférence lorsque la plante est en dormance en fin d'été et début d'automne ; elles ne se conservent pas bien et doivent être utilisées quelques semaines après la récolte
-Jeunes pousses - cuites (ex. : comme potherbe). Certaines personnes trouvent qu'elles ont un goût très agréable. La plante entrera en croissance en fin d'été et automne, les jeunes pousses peuvent être récoltées avec modération tout au long de l'hiver.
-Fleurs - brutes. Une douceur délicieuse, elles sont un ajout très décoratif et savoureux dans le saladier, mais doivent être utilisées dès que possible après la récolte, car elles commencent à se décomposer rapidement ; les fleurs sont de très courte durée et sont ramassées de préférence en fin d'après midi - donc vous pouvez en profiter visuellement au cours de la journée et gastronomiquement dans la soirée ; il est dit aussi y avoir une forme à fleurs doubles, qui aura le double de la quantité de pétales, mais nous ne savons pas son nom.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Asphodelus aestivus ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : racine, tige, graines, tubercule (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Aster scaber ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : feuilles, légumes (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Astragalus canadensis ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : légume-racine (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

ATTENTION : de nombreux membres de ce genre contiennent des hétérosides toxiques ; toutes les espèces à gousses comestibles peuvent être distinguées par leur gousse ronde ou ovale qui ressemble un peu à une reine-claude ; un certain nombre d'espèces aussi peuvent accumuler des niveaux toxiques de sélénium lorsqu'elles sont cultivées dans des sols qui sont relativement riches en cet élémentµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Astragalus ceramicus ,
$1

Note : ****

Détails : Racine - crue/brute ; douce ; en Amérique, elle est déterré après la pluie et mangé comme douceur/sucrerie.


Précautions

ATTENTION : de nombreux membres de ce genre contiennent des hétérosides toxiques ; toutes les espèces à gousses comestibles peuvent être distinguées par leur gousse ronde ou ovale qui ressemble un peu à une reine-claude ; un certain nombre d'espèces aussi peuvent accumuler des niveaux toxiques de sélénium lorsqu'elles sont cultivées dans des sols qui sont relativement riches en cet élémentµ{{{5(+)µ.

Astragalus crassicarpus ,
$1

Note : ****

Détails : Les gousses épaisses et charnues non mûres, qui ressemblent à des prunes vertes, sont consommées crues ou cuites ; elles sont très estimées ; les cosses mesurent environ 25 mm de diamètre.


Précautions

ATTENTION : de nombreux membres de ce genre contiennent des hétérosides toxiques ; toutes les espèces à gousses comestibles peuvent être distinguées par leur gousse ronde ou ovale qui ressemble un peu à une reine-claude ; un certain nombre d'espèces aussi peuvent accumuler des niveaux toxiques de sélénium lorsqu'elles sont cultivées dans des sols qui sont relativement riches en cet élémentµ{{{5(+)µ.

Astragalus diphysus ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : racine, graines, gousse de graines (traduction automatique) | Original :


Précautions

ATTENTION : de nombreux membres de ce genre contiennent des hétérosides toxiques ; toutes les espèces à gousses comestibles peuvent être distinguées par leur gousse ronde ou ovale qui ressemble un peu à une reine-claude ; un certain nombre d'espèces aussi peuvent accumuler des niveaux toxiques de sélénium lorsqu'elles sont cultivées dans des sols qui sont relativement riches en cet élémentµ{{{5(+)µ.

Astragalus hamosus , Astragale à hameçon

$1

Note : *

Détails : Gousse. Fruits consommés à l'état immature comme aromate de salade.


Précautions

ATTENTION : de nombreux membres de ce genre contiennent des hétérosides toxiques ; toutes les espèces à gousses comestibles peuvent être distinguées par leur gousse ronde ou ovale qui ressemble un peu à une reine-claude ; un certain nombre d'espèces aussi peuvent accumuler des niveaux toxiques de sélénium lorsqu'elles sont cultivées dans des sols qui sont relativement riches en cet élémentµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Astragalus sinicus ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : feuilles, graines, fleurs (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

ATTENTION : de nombreux membres de ce genre contiennent des hétérosides toxiques ; toutes les espèces à gousses comestibles peuvent être distinguées par leur gousse ronde ou ovale qui ressemble un peu à une reine-claude ; un certain nombre d'espèces aussi peuvent accumuler des niveaux toxiques de sélénium lorsqu'elles sont cultivées dans des sols qui sont relativement riches en cet élémentµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *

Astrebla squarrosa ,
$1

Note : ****

Détails : Graines ; cultivé dans le passé mais largement ou complètement abandonné.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Astrocaryum vulgare , Palmier tucuma

$1

Note : ***

Détails : Fruit (extrait graines [nourriture/aliment : huile]) comestible.



Plante cultivée pour la production d'huile.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Astroloma humifusum ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Astroloma pinifolium ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Athamanta sicula , Tinguarra

$1

Note : **

Détails : Racines consommées localement. Donne une racine charnue, rappelant par sa forme celle du Salsifis et ayant une saveur aromatique assez comparable à celle du Panais.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Atriplex californica ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : feuilles, graines (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Atriplex canescens ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : feuilles, graines (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Atriplex confertifolia ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : feuilles, graines (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Atriplex lapathifolia ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : feuilles, graines (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Atriplex lentiformis ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : feuilles, graines, tiges (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Atriplex nuttalli ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : feuilles, graines (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Atriplex patula , Arroche étalée

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont pousses (jeunes et/ou tendre, de préférence)(dp*)µ, fleur (dont bourgeons : crues) et fruit (graines : farineµ1, germes) comestibles.(1*)



Feuilles (ex. : cuites comme potherbe).


Précautions

(1*)La plante entière est porteuse d'une toxicité potentielleµ{{{27(+)µ. La plupart des rapports indiquent que tous les membres de ce genre ont des feuilles plus ou moins comestibles ; cependant, un rapport indique que de très grandes quantités consommées peuvent causer une photosensibilité ; si les plantes sont cultivées avec des engrais artificiels, ils peuvent concentrer des quantités dangereuses de nitrates dans leurs feuillesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *

Atriplex prostrata , Arroche hastée

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles (crues ou cuites) [nourriture/aliment : légume (ex. : comme potherbe)]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Attalea butyracea ,
Note : ****

Parties comestibles : chou, sève, noix, noyau, coeur de palmier, graines - huile, légumes, fruits (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Attalea colenda ,
$1

Note : ****

Détails : Noix - huile.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Attalea maripa ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruits, noyau, boisson, coeur de palmier, chou, huile, noix (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Attalea speciosa ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : huile, fruits, noix, graines, coeur de palmier, chou, sève (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Avena fatua , Folle avoine

$1

Note : **

Détails : Graines, céréale. Le grain est utilisé pour le pain.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Avena nuda ,
$1

Note : ****

Détails : Graines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Avena orientalis ,
$1

Note : ***

Détails : Graines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Avena sterilis ,
$1

Note : ***

Détails : Graines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Azorina vidalii ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : feuilles (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

B

Baccaurea angulata , Tampoi carambole (tp* de "tampoi belimbing")

$1

Note : ***

Détails : Fruit (arillodes et péricarpes crus [nourriture/aliment : fruit potentiel {frais : bruts ou transformés}] ou cuits [nourriture/aliment : légume] ; et jus [base boisson/breuvage]) comestible.



L'arillode et le péricarpe, aigres-doux à acides, sont consommés frais ou cuits comme légume dans les plats. Le jus frais, provenant du fruit, donne une boisson rafraîchissante et désaltérante.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Baccaurea macrocarpa , Tempoi

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits (chair : arillodes et péricarpes) [nourriture/aliment : fruit potentiel]) comestible.



Fruits consommés localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Baccaurea motleyana , Rambai

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits (chair {arillodes et péricarpes} crue ou cuite) [nourriture/aliment : fruit potentiel ; et base boissons/breuvages fermenté(e)s : vin] ; et jus [base boissons/breuvages]) comestible.



Le rambai est principalement cultivé pour son fruit. L' arillode, douce à légèrement acide, est consommée crue ou en confitures et conserves. Le jus de n'importe quelle variété peut être utilisé pour faire des boissons en le sucrant et diluant selon les goûts et en le servant avec de la glace. Le fruit peut être fermenté et transformé en un vin.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Baccaurea racemosa , Engkumi69

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits (chair : arillodes et péricarpes) [nourriture/aliment : fruit]) comestible.



Fruits consommés localement ; plante cultivée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Baccaurea ramiflora , Raisin birmane

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits (chair, feuille (jeunes et tendres feuilles [nourriture/aliment]) et fleur (jeunes et tendres fleurs crues ou cuites [nourriture/aliment]) comestible.



Fruits consommés localement. L'arillode, douce à aigre, et pulpeuse, du fruit mûr, est mangée fraîche. Pour consommer le fruit il est conseillé de rompre le fruit ouvert avec les doigts et / ou de peler la peau ; la pulpe est ensuite consommée directement et le plus souvent les graines sont également ingérées. Le fruit est riche en vitamine C. En Thaïlande, une boisson du même nom est très populaire. Les fruits sont également utilisés pour la fabrication de vin. L'écorce des fruits est parfois utilisée pour la fabrication de chutney. Les jeunes et tendres feuilles et fleurs sont également consommées ; la fleur se mange crue en Inde du nord. Jeunes et tendres feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Baccharoides hymenolepis ,
$1

Note : ****

Détails : Feuilles - crues ou cuites ; consommées en salade, comme potherbe ou utilisées comme garniture ; les feuilles peuvent être séchées pour une utilisation ultérieure ; les feuilles sont moins amères que les espèces apparentées qui sont utilisées de la même manière, comme la vernonie commune (Gymnanthemum amygdalinum).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bacopa monnieri , Hysope d´eau

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment et base boissons/breuvages : tisanes]) comestible.



Plante consommée localement en soupe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Baillonella toxisperma , Beurre d'Orère

$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : noix, graines - huile, fruit.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-la chair du fruit est consommé à maturité ;
-graines consommées avec la viande après avoir subi une préparation à l'eau ;
-alimentation humaine : huile / graisse ; les graines fournissent une huile / graisse alimentaire.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : le résidu, après extraction de l'huile, est toxiqueµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Balanites aegyptiaca ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruits, graines, pousses, fleurs, huile, feuilles, résine, nectar (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Ballota nigra , Ballote


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Balsamorhiza deltoidea ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : feuilles, graines, racines, tiges de fleurs (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Balsamorhiza hookeri ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : racine, graines (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Balsamorhiza sagittata ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : feuilles, racine, graines, tiges de fleurs (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bambusa bambos , Bambou médicinal
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment]) et feuille (jeunes pousses (turions) cuites (bouillies) [nourriture/aliment : légume {utilisé à la manière des asperges}]) comestible.(1*)



Plante source alimentaire pour les Indiens ; consommée en Inde et en Chine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Bambusa odashimae ,
$1

Note : ****

Détails : Partie comestible : pousses ; jeunes pousses (turions), récoltées à la sortie du sol, cuites ; une saveur délicieuse [266]. Les pousses mesurent jusqu'à 13 cm de diamètre ; considéré comme similaire à B. oldhamii, mais très prisé pour les pousses comestibles en raison de sa chair croquante, semblable aux poires asiatiques.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bambusa vulgaris ,
$1

Note : ***

Détails : Pousses.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Barbarea vulgaris , Barbarée

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles crues, fleur (fleurs, boutons et tiges : cuits [nourriture/aliment : légume {comme des brocolis}]) et fruit (extrait graines (huile) [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestibles.



Plante importante localement ; cultivée. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

ATTENTION : il y a un rapport que l'ingestion des feuilles peut entraîner un dysfonctionnement rénalµ{{{5(+).

Note médicinale : *

Barringtonia edulis ,
$1

Note : ***

Détails : Noix.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Barringtonia procera ,
$1

Note : ***

Détails : Noix.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Bauhinia forficata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Détails : Les pétales de fleurs sont charnus et sucrés et consommés ou utilisés comme décorations sur de nombreux plats et ajoutés à des sucreries, des confitures et des gelées.



Thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : La feuille d'orchidée brésilienne est devenue très populaire comme traitement du diabète depuis que des recherches menées dans les années 1920 ont démontré sa capacité à réduire la glycémie. Les feuilles contiennent une gamme de composés, notamment des flavonoïdes, des alcaloïdes et des glycosides. Divers essais ont été menés sur les bienfaits des feuilles pour la santé, en particulier l'activité hypoglycémique. Alors que la plupart de ces essais ont été positifs, au moins un n'a pas été en mesure de discerner des avantages positifs [318, 739]. Les principaux composés végétaux de la plante comprennent l'astragaline, le bauhinoside, le bêta-sitostérol, les flavonols, les flavonoïdes, les glycosides, la guanidine, les hétéroglycosides, la kaempféritrine, les acides organiques, les quercitrosides, le rhamnose et les saponines [318]. L'astragaline a une activité antibactérienne bien prouvée [318]. Il a été démontré que la kaempferitrine, un flavonoïde, abaisse considérablement la glycémie, a une activité diurétique et aide à réparer les lésions des cellules rénales [318]. Les feuilles sont anticholestérolémiques, purifiantes du sang, diurétiques, hypoglycémiques et toniques [318, 739]. Une infusion se boit régulièrement après les repas pour ses bienfaits pour la santé, alors qu'elle est également bue spécifiquement dans le traitement du diabète, de l'hyperglycémie, des troubles rénaux et urinaires, pour réduire le taux de cholestérol sanguin et comme tonique général et purificateur sanguin [318] . D'autres conditions qui ont été traitées avec les feuilles comprennent les troubles du système nerveux central, la diarrhée, l'éléphantiasis, les vers intestinaux, la lèpre, l'obésité, les troubles cutanés, les morsures de serpent et la syphilis [318].

Bauhinia petersiana ,
$1

Note : ***

Détails : Graines - café


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Bauhinia thonningii ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : gousses, graines, feuilles, fruits, écorce, légumes (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Bellucia grossularioides , Nèflier du mexique

$1

Note : ***

Détails : Fruit (baies (dont graines) [nourriture/aliment]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Berberis aggregata ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Berberis angulosa ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruits, fleurs (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Berberis aristata ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fruits, fleurs, brindilles (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Berberis asiatica ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fruits, fleurs (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Berberis buxifolia ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Berberis canadensis ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, fruits, feuilles (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Berberis cooperi ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Berberis darwinii , Épine-vinette de darwin

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes feuilles crues [nourriture/aliment {en salades}]) et fruit (fruits mûrs (cuits) [nourriture/aliment : fruit {en gelées et tartes}]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Berberis georgii ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Berberis lycium ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruits, feuilles, feuilles - thé, fleurs (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Berberis rubrostilla ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Berberis vulgaris , Épine-vinette
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits (baies) mûrs (frais, base boissons/breuvages {dont tisanes : infusions} ; et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique)] ou verts [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {confit au vinaigre] ; extrait (jus) {gelées})) et feuille (jeunes feuilles fraîches (crues ou cuites) (fraîches ou séchées) [nourriture/aliment {en salades, soupes, potherbe)} ; base boissons/breuvages {tisanes : infusions}]) comestibles(1*).



Fruits secs/séchés ; les fruits peuvent être utilisés en tartes, soupes, sauces limonades sauvages, jus de fruits, gelées, confitures,compotes, chutneys et même liqueurs.


Précautions

ATTENTION : espèce protégée dans la région Limousinµ{{{TBµ. (1*)une consommation trop importante des feuilles peut provoquer des diarrhées chez certaines personnes{{{1. Les fruits verts présenteraient une certaine toxicité{{{~µ~~27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Berberis wilsoniae ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Berberis x carminea ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Berberis x lologensis ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Berberis x stenophylla ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Betula alleghaniensis ,
Note : ***

Détails : Sève.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Betula kenaica ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Betula lenta ,
Note : ***

Parties comestibles : sève, écorce, feuilles - thé, brindilles - huile (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Betula nigra ,
Note : ***

Parties comestibles : écorce, sève (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Betula occidentalis ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, sève (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Betula papyrifera ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, sève, écorce, feuilles - thé (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Betula pendula , Bouleau verruqueux
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15

$1$1

Note : ***

Détails : Tronc (cambium (seconde ecorce) {frais ou séché} {cru ou cuit [nourriture/aliment, feuille (jeunes feuilles [base boissons/breuvages : tisanes (infusion) {substitut/succédané de thé} ; nourriture/aliment : fraîches {en salade, en légume (ex. : comme potherbe) ou sur du fromage ou du pain} ou séchées et moulues {pour allonger la farine} ; et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) et fleur (chatons [nourriture/aliment : réduits en poudre {pour allonger la farine} ou cuit {pour préparer des chutneys}]) comestibles.



Ecorce consommée broyée au Kamtchatka.


Précautions

ATTENTION : il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un bouleau peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{~~1µ.

Note médicinale : ***

Betula pubescens , Bouleau blanc

$1$1

Note : ***

Détails : Fleurs, feuilles, sève. La sève est riche en sucre ; elle peut être exploitée au printemps et transformée en vin de bouleau en ajoutant du miel. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Bidens pilosa , Bident

$1

Note : **

Détails : Jeunes feuilles consommées comme légume vert (potherbe) en mélange avec du riz. Également source par fermentation d'une boisson alcoolisée : "sinitsit". « Plante mangée jeune et fraîche, bouillie et hachée comme les Épinards. Les naturels la mélangent ordinairement à la farine d'Arachide. ».


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Bistorta officinalis , Renouée bistorte

$1$1$1

Détails : Racine (fraîches (macérées puis cuites) ou séchées (farine)), feuille (dont tendres tiges ; crues ou cuites {ex. : comme potherbe}) et graines (crues ; dont germes) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Blephilia ciliata ,
$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, feuilles - aromatisantes.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles peuvent être utilisées pour préparer des sauces et des boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Blighia sapida , Akée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6,5°C?

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits (arille) mûres (crus ou cuits) [nourriture/aliment] ; et graines cuites (grillées) [nourriture/aliment]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit immature ainsi que le fruit blêt sont hautement toxiques souvent mortels (syndrome hypoglycémique)µ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : **

Boesenbergia rotunda , Krachaï

$1

Note : ***

Détails : Racine (racines [assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bomarea edulis ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : racine, tubercules (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Borassus aethiopum ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fruits, chou, sève, graines, coeur de palmier, légumes, jeunes racines, semis (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Borassus akeassii ,
$1$1

Note : ****

Détails : -le bourgeon apical est évidé et la sève résultante est collectée et fermentée ; le vin est destiné à la vente (en augmentant les revenus locaux), à boire lors de cérémonies traditionnelles, en plus de faire partie de l'alimentation équilibrée dans de nom


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Borassus flabellifer , Palmier de palmyre

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits mûrs (crus ou cuits, feuille (jeunes pousses [nourriture/aliment]) et fleur (extrait inflorescences (sève) [nourriture/aliment : sucre ; et base boissons/breuvages {vin}]) comestibles.



Jeunes pousses cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

cf. consommation
Borojoa Patinoi , Borojo

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et base boissons/breuvages]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Boscia senegalensis ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : graines, feuilles, fruits, attention, légumes (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

cf. consommation
Bouea macrophylla , Maprang
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1/-1,5°C

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits crus {bruts ou confits : pickles} ou cuits [nourriture/aliment]) et feuille (feuilles [nourriture/aliment]) comestible.



Feuilles consommées localement avec du riz. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brachychiton populneus , Kurrajong

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment, tronc (extrait {gomme et sève}) et racine comestibles.



Graines consommées par les aborigènes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brahea edulis , Palmier de guadelupe
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6,5°C (selon "Dave's Garden")

$1$1

Note : *

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment]) et feuille (jeunes pousses [nourriture/aliment : légume]) comestibles.



Les jeunes pousses sont consommées localement (jeunes pousses cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*)). Le palmier de Guadeloupe, Brahea edulis, originaire de l'île de Guadeloupe au large de la côte de la Baie de Californie, a aussi des fruits comestibles et on dit qu'il ressemble, de goût, aux dates. Il est extrêmement rare dans la nature, en raison de la prédation par les chèvres sauvages (Hendreson et al., 1995).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brasenia schreberi ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : feuilles, racines, légumes (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Brassica carinata , Moutarde d'éthiopie

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et tiges consommées {crues ou cuites} [nourriture/aliment : légume (ex. : comme potherbe)]), fleur (inflorescences : idem feuille) et fruit (extrait graines (huile) [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestibles.



Plante importante localement cultivée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brassica cretica , Chou sauvage de Grèce

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles, tiges et jeunes pousses consommées {crues ou cuite} [nourriture/aliment : légume vert (potherbe)]) et fleur (inflorescences : idem feuille) comestibles.



Jeunes pousses consommées localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brassica tournefortii , Moutarde d'asie

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles et tiges consommées {crues ou cuite} [nourriture/aliment (ex. : comme potherbe)]), fleur (inflorescences : idem feuille) et fruit (extrait graines (huile) [nourriture/aliment : huile alimentaire{{{27(+x]) comestibles.



Huile alimentaire au Tibet.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brodiaea coronaria ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruits, racines, bulbes, corme (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bromelia pinguin ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : feuilles, fruits, fleurs (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brosimum alicastrum , Noix-pain
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3,5/-4°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits cuits (bouillis) [nourriture/aliment {accompagnement viandes et poissons}] ; et graines cuites (grillées)) comestible.



Plante consommée en période de disette.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Brosimum utile , Arbre à lait

$1

Note : ***

Détails : Tronc (extrait, fruit (chair/pulpe fraîche} [nourriture/aliment] ; et graines cuites (torréfiées)) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Broussonetia kazinoki ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, fruits (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Brucea antidysenterica , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Note : *

Détails : Partie comestible : écorce - épice ; l'écorce est utilisée comme arôme amer.


Précautions

ATTENTION : le fruit est amer et serait toxique pour le bétail, en particulier pour les moutons ; des cristaux d'oxalate de calcium sont présents dans l'écorce, les feuilles et les racinesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Comme son nom l'indique, la plante a une valeur en médecine traditionnelle pour le traitement de la dysenterie. La recherche moderne a confirmé cette action et a également mis en évidence d'autres utilisations potentielles de la plante. Les feuilles et l'écorce de tige contiennent des quanninoïdes et des alcaloïdes canthin qui ont de puissantes propriétés anticancéreuses, et ceux-ci ont beaucoup attiré l'attention des chercheurs au cours des dernières décennies [299]. Certains essais n'ont pas été concluants, tandis que d'autres ont montré des résultats prometteurs, d'autant plus que les effets ont été facilités en l'absence de toxicité manifeste [299]. Outre leur activité antinéoplasique, de nombreux composés présents dans la plante sont très efficaces contre l'amibe causant la dysenterie, Entamoeba histolytica, et le parasite du paludisme Plasmodium falciparum [299]. Les quassinoïdes de la plante ont montré une faible activité antituberculeuse in vitro, tandis que leur potentiel anti-VIH est entaché par une cytotoxicité élevée [299]. Les quassinoïdes sont caractéristiques des Simaroubacées; ils donnent à l'écorce de Brucea antidysenterica un goût amer distinctif [299]. Les alcaloïdes canthin, présents dans l'écorce de racine de Brucea antidysenterica, ont des propriétés anticancéreuses et antimicrobiennes [299]. L'écorce, les fruits et les racines sont largement utilisés contre la dysenterie, comme anthelminthique et pour traiter la fièvre [299]. L'écorce, les fruits, les graines, les feuilles et les racines (parfois bouillies) sont utilisés comme remède contre la diarrhée, l'indigestion et les maux d'estomac [299]. Les feuilles et les racines sont cuites avec de la viande ou infusées avec du lait (pour les enfants) pour soulager l'asthme [299]. Les plaies et les affections cutanées, telles que celles causées par la lèpre et la scrofule, sont traitées avec des onguents à base de feuilles et de brindilles mélangées avec du ghee ou du beurre, ou à partir des fruits mûrs mélangés avec du miel [299]. Les préparations de racines sont utilisées sur les plaies causées par des maladies sexuellement transmissibles, tandis que les feuilles et les graines sont utilisées pour traiter les tumeurs cutanées cancéreuses [299]. Les racines sont utilisées pour traiter la rage [299].

Bunchosia armeniaca , Bunchosie des Andes

$1

Note : *

Détails : Fruit (pulpe/chair [nourriture/aliment]) comestible.



Plante cultivée en Equateur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bunias erucago ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : feuilles, racines (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bunium bulbocastanum , Noix de terre

$1$1$1

Note : ****

Détails : Racine (tendres (avant la floraison) et épluchées : cuites et/ou aromatisantes), feuille (dont tiges : aromatisantes) et fruit (mûres ; frais ou séchés : aromatisants) comestibles.



Feuilles et graines utilisées comme condiment ; tubercules consommés crus ou cuits comme légume vert. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bunium pachypodum , Talruda d'Algérie

$1

Détails : Les gens du pays mangent les tubercules du Talruda
crus, bouillis ou torréfiés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bunium persicum ,
$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, fruit, épice, graine.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les tubercules amylacés sont comestibles ;
-les graines sont utilisées comme épices pour aromatiser les currys.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Butia eriospatha , Palmier laineux
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -9,5°C à -12°C (premiers dégâts/dommages des -9,5/-10°C)

$1

Note : ***

Détails : Fruit (pulpe/chair [base boissons/breuvages]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Butomus umbellatus , Butome en ombelle

$1$1

Note : ***

Détails : Racines, graines. La racine / le rhizome est lavé(e), cuit(e) à la vapeur, séché(e) au soleil puis cuit(e) ou transformé(e) en farine ; elle/il est consommé(e) comme un légume ou evec d'autres céréales.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Alsace, Rhône-Alpes, Nord-Pas-de-Calais, Bourgogne, Franche-Comté, Midi-Pyrénées et Aquitaineµ{{{TBµ

Byrsonima crassifolia , Fruit beurre de cacahuète
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3,5/-4°C

$1

Note : ****

Détails : Fruit (pulpe/chair {crue ou cuite} [nourriture/aliment et base boissons/breuvages]) comestible.



Plante d'importance locale significative au Mexique ; vendue sur les marchés. Les fruits sont consommés crus ou cuits comme dessert ; ils peuvent aussi être ajoutés aux soupes ou à la farce pour viandes. J.N. Rose a écrit en 1899 qu'il a vu des nances, des olives et du riz cuits avec du poulet roti au Mexique.
Les fruits sont souvent utilisés pour préparer des boissons gazeuses, ou une boisson fermentée acide et grasse connue sous le nom standard de "chicha" appliqué à un assortiment de boissons semblables à de la bière réalisées à partir de fruits ou de maïs. Par distillation, il en est produit au Costa Rica, une liqueur de rhum appelé "Crema de nance" (Crème de nance).
En Magdalena, en Colombie, une matière grasse comestible est extraite des fruits avec de l'eau bouillante.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

C

Calathea allouia , Topinambour blanc

$1$1

Note : ****

Détails : On extrait des tubercules de cette plante une fécule qui ressemble beaucoup à celle de l'Arrow-root ; elle est cultivée à la Guadeloupe, où on la connaît sous le nom de Moustache de Barbade (R,oscoe, loc. cit.). Les racines sont garnies de tubercules plus ou moins gros, qui sont bons à manger cuits sous la cendre (Aublet, loc. cit.).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Calendula arvensis , Souci des champs

$1$1

Note : **

Détails : On confit dans le vinaigre les boutons de fleurs qui se consomment comme les câpres ; les fleurs sont comestibles en petite quantité et peuvent décorer les salades vertes, les salades de fruits, les canapés ; les fleurs pilées colorent le beurre.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les femmes qui ont des règles trop abondantes et les femmes enceintes doivent s'abstenir de consommer les fleursµ{{{88µ.

Note médicinale : ***

Calochortus luteus , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12/-13°C

$1

Note : **

Détails : Bulbe ; les Indiens de l'Utah et de l'Arizona mangent les bulbes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Calycanthus floridus , Calycanthe de floride
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4/5 à 9

Note : ***

Détails : Tronc (écorce [assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Utilisée par les natifs.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient de la calycanthine, un alcaloïde toxique pour les humains et le bétail ; mais la toxicité semble être uniquement présente dans les fruits (dont les graines) si l'on en croit les études plus précisés (cf. références et biographie)µ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Calycanthus occidentalis , Calycanthe occidental
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7 ?

Note : ***

Détails : Tronc (écorce [assaisonnement : épice]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient de la calycanthine, un alcaloïde toxique pour les humains et le bétail ; mais la toxicité semble être uniquement présente dans les fruits (dont les graines) si l'on en croit les études plus précisés (cf. références et biographie)µ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : *

Calystegia pubescens , Kitesh

$1

Note : *

Détails : Racines consommées localement bouillies. MM. Batchelor et Kingo Miyabe : "Ainu Economie plants" ("Transactions of the Asiatic Society of Japan", p. 226), disent que les longues et grêles racines de cette plante sont déterrées au printemps par les Aïnos, auxquels elles servent de nourriture. Ils les mangent rôties ou bouillies, seules ou avec d'autres aliments tels que le riz ou le millet.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Camassia leichtlinii , Jacinthe des indiens

$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes crus ou cuits) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Camassia scilloides , Camassie faux-scille

$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes crus ou cuits) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Camelina sativa , Caméline

$1

Note : ***

Détails : Graines utilisées à la fabrication d'une huile alimentaire.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Camellia sasanqua , Camélia d'automne
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15 à -18°C (-7°C selon Jardin du pic vert)

$1$1

Note : ***

Détails : Graines, épice, feuilles - thé, graines - huile.
L'huile doit être raffinée avant d'être utilisée dans les aliments ; elle est dite être de qualité égale à l'huile d'olive.
Les feuilles sont ajoutées (mélangées) au thé pour lui donner un arôme agréable.
Les fleurs auraient également été utilisées pour aromatiser le thé vert, selon Wikipédia, mais les références sont absentes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campanula alliariifolia ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campanula carpatica ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campanula cochleariifolia ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fleurs, feuilles (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campanula fenestrellata ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fleurs, feuilles (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campanula garganica ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campanula glomerata ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racines (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campanula lactiflora ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campanula latifolia ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racine (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Campanula latiloba ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campanula patula , Campanule étalée

$1$1$1

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (crues ou cuites (aromatisantes) ; dont pousses (crues ou cuites)), fleur (crues) et racine (fraîches ou séchées ; confites (marinades) ou cuites) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campanula persicifolia ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racine (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campanula portenschlagiana ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campanula pyramidalis ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fleurs, feuilles, racine (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campanula rapunculoides ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : feuilles, racine, fleurs (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Campanula takesimana ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fleurs, feuilles (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campanula versicolor , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-23,5°C

$1$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fleurs, feuilles.
Utilisations comestibles:

Feuilles - crus ou cuits] ; riches en vitamine C ; une délicieuse saveur douce qui rappelle aux gens les petits pois fraîchement cueillis ; elles peuvent être ajoutées aux salades en quantité et sont généralement disponibles en hiver ; elles sont aimées par la plupart des gens qui les essaient ;
-fleurs - brutes/crues ; très agréables avec une légère douceur, elles font une addition savoureuse et décorative aux salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Canarium luzonicum ,
$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits et graines/noyaux (noix)) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Canarium ovatum , Pili

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits cuits ; et graines/noyaux (noix) cuits (torréfiés) [nourriture/aliment {succédané de chocolat}], dont extrait {huile} [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestible.



Fruits consommés localement ; graines, dont huile alimentaire, utilisées en confiserie.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Canarium schweinfurthii ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : noix, graines, pulpe de fruits (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Canarium vulgare ,
$1

Note : ****

Détails : Noix.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Canna flaccida , Balisier

$1

Détails : Simmonds le cite parmi les Cannas dont le tubercule râpé donne de l'amidon. Racines sources d'arrowroot.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Canna glauca ,
$1$1

Note : **

Détails : Simmonds le cite parmi les Cannas dont le tubercule râpé donne de l'amidon. Rhizomes sources d'arrowroot, consommés localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Canna paniculata ,
$1

Détails : Canna alimentaire. Rhizomes sources d'arrowroot.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Canna tuerckheimii ,
$1

Détails : Canna alimentaire. Rhizomes sources d'arrowroot.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Capparis arborea ,
$1

Détails : Fruits ; les fruits sont consommés lorsqu'ils sont mûrs ; ils sont doux.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Capsicum pubescens , Rocoto
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Caragana arborescens , Caraganier de sibérie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : jusqu'à -45°C

$1

Note : *****

Détails : Fruit (gousses) comestible.



Consommation locale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Caragana boisii ,
$1

Note : ****

Détails : Graines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Caragana brevispina ,
$1

Note : ****

Détails : Graines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Caragana fruticosa ,
$1

Note : ***

Détails : Graines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Carapa guianensis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Parties comestibles : médecine, fruits (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : L'écorce contient des tanins et un alcaloïde au goût amer, la carapine. Il est astringent, amer et fébrifuge [303, 348]. Il est utilisé en interne dans le traitement du paludisme, des maux d'estomac, de la diarrhée, de la dysenterie et des rhumatismes [348, 378]. L'écorce de tige est utilisée à l'extérieur comme un lavage pour traiter un large éventail de maladies de la peau, y compris les taches de varicelle et de rougeole; eczéma, ulcères, brûlures, plaies et plaies [348]. Les feuilles sont bouillies dans l'eau et utilisées pour laver les démangeaisons cutanées, les plaies et les ulcères persistants [303, 348]. Une décoction d'écorce de fruit est prise par voie orale pour le traitement de la fièvre et des vers intestinaux [303]. Une huile de couleur crème, intensément amère, d'une acidité élevée et d'une odeur très désagréable, appelée «huile de carapa», est obtenue à partir des graines [378]. L'huile est anti-inflammatoire, adoucissante et apaisante [348]. Une décoction est prise par voie orale dans le traitement de l'hépatite et du tétanos [303]. Il est utilisé pour traiter une gamme d'affections pulmonaires, y compris une toux hachée, des malaises des voies bronchiques et des problèmes pulmonaires [348]. Appliqué à l'extérieur, il est utilisé comme lotion pour la peau et assouplissant, en particulier pour les enfants atteints de muguet et la peau sèche et craquelée; et pour traiter une gamme d'affections cutanées, y compris l'eczéma, la teigne, les plaies, la douleur, l'enflure et les démangeaisons. Il est appliqué trois fois par jour pour traiter les pieux douloureux [348]. Il est frotté sur un estomac douloureux et utilisé pour réduire les abcès remplis de pus [348]. Il est mélangé à de la pâte d'anatta (Bixa orellana) et appliqué sur les cheveux et la peau afin de repousser les moustiques, les puces de sable, les tiques, les poux et autres insectes piqueurs [348]. Une goutte d'huile, associée à une goutte de lavande rouge, est utilisé pour traiter le muguet chez les enfants [348]. La noix râpée est mélangée à de l'eau chaude et bu comme traitement du paludisme, de la diarrhée et de la dysenterie, et pour réduire le flux menstruel excessif [348] Appliquée à l'extérieur, la noix râpée est mélangée à de l'huile de palme et utilisée comme analgésique pour les douleurs musculaires et des douleurs; comme antifongique; comme traitement de la peau sèche, des plaies et de l'eczéma; pour soulager les démangeaisons causées par la rougeole et la varicelle [348].

Cardamine amara ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : feuilles (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Cardamine diphylla ,
$1$1

Note : ****

Détails : -racine - crue ou cuite ; elle a une texture croquante et un goût piquant agréable, un peu comme le cresson d'eau ou le raifort ; elle peut être ajoutée aux salades ou utilisée comme relish ; la racine a un goût âcre piquant lors de la première récolte, l


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cardamine pratensis , Cardamine des prés

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (de préférence jeunes et/ou tendres (dont parties basales et autres pousses, avant la floraison) : crues {ex. : comme potherbe, brède} et/ou aromatisantes), racineµ1, fleur (dont boutons et tiges : décoratives et/ou aromatisantes (piquantes/relevées)) et fruit (graines : aromatisantes (piquantes (poivre/moutarde)) ; dont germes) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Cardamine yezoensis ,
$1$1

Détails : «Feuilles et rhizomes consommés localement.».. «D'après MM. Batchelor et Miyabe (Transactions of the Asiatic Society of Japan - Ainu Economie plants, 1893, p. 215) : « Au commencement du printemps, on recueille les jeunes feuilles et les nouveaux rhizomes, comme nourriture, les parties plus vieilles des racines sont rejetées. Pour augmenter leur saveur piquante, les Aïnos, en quelques endroits, ont appris à mettre les feuilles et les rhizomes ensemble, dans des bouteilles qu'ils gardent bien bouchées un jour environ avant de s'en servir. Le Risesseri est généralement bouilli avant d'être mangé. »». Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cardiocrinum cordatum ,
$1$1

Note : **

Détails : Amidon extrait des bulbes consommé localement. Bulbes et feuilles consommées localement comme légume (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Carduus crispus , Chardon crépu

$1$1$1$1

Note : *

Détails : Fleur (réceptacles et tiges floraux crus ou cuits [nourriture/aliment, feuille (feuilles et pointes tendres crues ou cuites [nourriture/aliment, racine (racines cuites [nourriture/aliment]) et fruit (extrait graines {huile}) comestibles.



Couper préalablement les piquants des feuilles avec des ciseaux. Les feuilles ont été consommées en période de disette. On cueille les 20cm supérieurs des tiges florales. Les racines sont utilisées comme légume ou séchées pour produire de la farine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Carlina acanthifolia , Carline à feuilles d'acanthe

$1

Note : *

Détails : Autrefois, les bergers consommaient le réceptacle charnu de la fleur au goût très fin d'artichaut.


Précautions

ATTENTION : plante protégéeµ{{{88µ.

Carlina acaulis , Carline à tige courte

$1

Note : **

Détails : Fleur (réceptacles floraux crus ou cuits [nourriture/aliment]) comestible.



Le réceptacle floral est consommé cru dans les salades ou cuit (bouilli) comme l'artichaut, ou en confiture. Les fleurs désséchées caillent assez bien le lait, comme celles de la plupart de nos chardons.
Les feuilles sont utilisées pour faire cailler le lait (agent de coagulation / caillage (caille-lait, substitut de présure) pour la préparation de fromage). N.B. : le cardon dont certains noms sont identiques, à savoir "chardonnette" et "artichaut sauvage", est utilisé de la même manière (comme caille-lait).


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Alsace, Bourgogne et dans la France en général (lorsqu'un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Carludovica palmata ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : jeunes fleurs, feuilles, tige de feuille, fruits, rhizome, racine (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Carpinus betulus , Charme
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-9

$1$1

Détails : Feuille (jeunes ; aromatisante (fines herbes)) et fruit (dont graines (jeunes et débarassées de leurs ailes membraneuses ; cuites ou crues (confites)) ; dont extrait (huile)) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Carya cathayensis , Caryer de cathay

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {noix} [nourriture/aliment, garniture et/ou assaisonnement]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Carya cordiformis , Caryer cordiforme

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {noix} [nourriture/aliment, garniture et/ou assaisonnement comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Carya glabra , Caryer à noix porcines

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {noix} [nourriture/aliment, garniture et/ou assaisonnement et tronc (extrait {sève} [base boissons/breuvages]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Carya laciniosa , Noyer roi

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {noix} [nourriture/aliment, garniture et/ou assaisonnement comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Carya ovalis ,
$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {noix} [nourriture/aliment, garniture et/ou assaisonnement et tronc (extrait {sève} [base boissons/breuvages]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Carya ovata , Caryer ovale

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {noix} [nourriture/aliment, garniture et/ou assaisonnement comestible.



La noix de pécan est également utilisée pour fabriquer un lait végétal.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Carya pallida ,
$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {noix} [nourriture/aliment, garniture et/ou assaisonnement comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Carya tomentosa , Caryer à gros bourgeons

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {noix} [nourriture/aliment, garniture et/ou assaisonnement et tronc (extrait {sève} [base boissons/breuvages]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Carya x laneyi ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : graines, noix (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Caryocar brasiliense , Noyer souari

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement] ; et graines [nourriture/aliment]) comestible.



Fruits consommés avec de la viande par les natifs ; graines comestibles et sources d'une graisse alimentaire.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Caryocar nuciferum ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : graines, noyaux, fruits, huile, noix (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Caryocar villosum ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : noyau, graines, noix, fruits, huile (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Caryodendron orinocense , Inchi

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {noix} cuites {grillées} ; et extrait graines {huile}) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Caryota urens , Palmier à vin
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3/-5,5°C

$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment : légume]) et tronc (extrait {sève [base boissons alcoolisé(e)s] et moëlle [nourriture/aliment : fécule (sagou)]}) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cassia leiandra ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cassia sieberiana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : *

Détails : Partie comestible : feuilles, tiges ; l'extrait sucré des tiges est consommé ; des bâtonnets à mâcher peuvent également être fabriqués à partir de la partie boisée de la racine de la plante.


Précautions

ATTENTION : les racines et les graines sont utilisées comme poison de poisson en Côte d'Ivoire et au Nigériaµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Les feuilles, les racines et les gousses sont largement utilisées en médecine traditionnelle [299]. Des recherches ont été menées sur les substances médicalement actives présentes dans la plante et plusieurs composés ont été identifiés, notamment l'oxalate de calcium, les flavones), une anthraquinone et des tanins [299]. L'action purgative de la plante peut être attribuée aux anthraquinones. Les flavones provoquent une diurèse et ont une activité antibactérienne et anti-inflammatoire. Un test d'activité antivirale contre le virus Herpes simplex de type 1 a montré que les extraits avaient une activité significative contre ce virus [299]. Les extraits de feuilles se sont révélés actifs contre Staphylococcus lutea, Mycobacterium phlei, Bacillus subtilis et Proteus sp., Mais pas contre Staphylococcus albus, Pseudomonas aeruginosa ou Escherichia coli [299]. La plante entière est purgative et diurétique. Une infusion est administrée contre toutes les maladies infantiles [299]. La poudre de différentes parties de la plante est appliquée sur les dents pour soigner les maux de dents; mélangé avec du beurre, il est utilisé pour traiter les maladies de la peau [299]. Une infusion de feuilles sucrées au miel se prend contre les maux d'estomac, les ulcères et la diarrhée [299]. Un bain de vapeur de brindilles feuillues bouillies dans de l'eau est prescrit pour lutter contre les attaques de paludisme et la fièvre; le liquide doit également être bu [299]. Les feuilles fraîches bouillies et pressées sont appliquées en cataplasme dans la pleurésie ou les brûlures [299]. La gonorrhée chez la femme est traitée en prenant de la poudre de feuilles avec de la nourriture [299]. Les brindilles sont utilisées pour traiter la maladie du sommeil [299]. Les racines, bouillies dans l'eau, sont utilisées pour traiter les hémorroïdes, la bilharziose, la lèpre, l'hydropisie et la dysenterie sanglante [299]. À fortes doses, il est utilisé pour traiter les vers intestinaux, y compris les ténias, bien que cela soit risqué [299]. On dit qu'une pincée de racines décortiquées séchées en poudre, prise à la fin de chaque repas, prévient le paludisme [299]. Après avoir trempé les racines dans l'eau, le liquide est utilisé pour un bain contre la fatigue et pour un massage corporel [299]. Les racines écrasées sont frottées sur les tempes pour traiter les maux de tête [299]. Une infusion d'écorce de racine est employée contre les maladies vénériennes, la stérilité et la dysménorrhée [299]. Les capsules faites à partir de l'écorce de racine sont prescrites contre le sida [299]. La pulpe jaune autour des graines et une infusion de gousses se prennent comme laxatif [299].

Castanea alnifolia ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : graines, noix (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Castanea crenata ,
$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {châtaigne}) comestible.



Noix - sèche/séchée ; consommation locale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Castanea dentata ,
$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {châtaigne} cuites [nourriture/aliment {grillées ou en farine}]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Castanea henryi ,
$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {châtaigne}) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Castanea mollissima ,
$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {châtaigne}) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Castanea ozarkensis ,
$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {châtaigne}) comestible).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Castanea pumila , Châtaignier nain

$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines {châtaigne}) comestible.



Consommation locale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Castanea seguinii ,
$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {châtaigne}) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Castanea x neglecta ,
$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {châtaigne}) comestible).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Castanopsis acuminatissima ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : noix (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Castanopsis inermis ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : noix (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Castanospermum australe ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : noyau de graines, noix, attention (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

cf. consommation
Catharanthus roseus ,
$1

Note : *

Parties comestibles : feuilles, graines, toxiques, prudence (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

cf. consommation Note médicinale : ****

Ceanothus americanus ,
$1

Note : ***

Détails : Feuilles - thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cecropia peltata ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : feuilles, fruits, fleurs (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cedrelopsis grevei , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Note : **

Détails : L'écorce de tige amère et aromatique est utilisée pour aromatiser le rhum local et est également un ingrédient de boissons amères et non alcoolisées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Un des arbres médicinaux les plus importants de Madagascar, il est particulièrement apprécié pour l'huile essentielle obtenue à partir de l'écorce, mais a également un large éventail d'autres applications. Plusieurs études ont été menées sur la plante. Les constituants de l'huile essentielle peuvent être extrêmement variables en fonction du lieu de collecte. Les principaux composants sont l'ishwarane, le bêta-caryophyllène, l'alpha-copaène, le bêta-élémène et l'alpha-sélinène [299]. Les huiles de l'écorce et de la feuille se sont avérées avoir une composition similaire, mais les pourcentages relatifs de certains composés différaient notablement [299]. De nombreuses coumarines ont été isolées de l'écorce de la tige. L'une d'elles, la cédrécoumarine A, a montré une activité agoniste sur les récepteurs alpha et bêta-oestrogéniques ainsi qu'une activité de piégeage des superoxydes [299]. L'extrait d'hexane de l'écorce de tige a en outre donné des triterpénoïdes, des dérivés limonoïdes, des pentanortriterpénoïdes, un hexanortriterpénoïde et des quassinoïdes [299]. Il a été démontré que l'extrait d'écorce induisait une diminution progressive de la pression artérielle, qui est en partie due à la présence de coumarines [299]. Un extrait brut d'écorce de tige a montré un effet cicatrisant significatif sur les ulcères cutanés, ainsi qu'une activité antibactérienne (par exemple contre Staphylococcus albicans et Pseudomonas aeruginosa) et une activité antifongique (contre Candida albicans) [299]. L'huile essentielle obtenue à partir de l'écorce est couramment utilisée en massage pour traiter les douleurs corporelles générales, les maux de dents, les fractures, les douleurs musculaires, l'arthrite et les rhumatismes, et un massage du dos est administré pour traiter la fatigue et la fièvre. Il est également utilisé dans les bains à ces fins. Ses effets toniques ainsi que ses effets aphrodisiaques sont bien appréciés, car il est considéré comme améliorant la forme physique et mentale [299]. Un extrait d'écorce de tige est traditionnellement pris contre la toux, l'asthme, la tuberculose, la pneumonie, le diabète, la diarrhée, les douleurs abdominales, les rhumatismes, les vers intestinaux, les maux de tête, la fatigue et comme tonique post-partum. Il est également utilisé comme douche vaginale après l'accouchement pour ses effets toniques, et est appliqué en externe sur les plaies et les infections cutanées [299]. Parfois, une décoction d'écorce de racine est prise pour traiter la diarrhée ou l'asthme [299]. Un bain de vapeur des feuilles est pris pour traiter la faiblesse des vaisseaux sanguins, les maux de tête et les maux de gorge [299]. Les graines sont mâchées comme anthelminthique et pour traiter les maux d'estomac [299].

Celtis australis , Micocoulier de provence

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits27(+) (baies) crus [nourriture/aliment] ; et graines [nourriture/aliment]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Celtis occidentalis , Micocoulier occidental

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits (baies) [nourriture/aliment] ; et graines [nourriture/aliment]) comestible.



Fruits consommés localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Centaurea jacea , Centaurée jacée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3/4-9

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (dont pousses et tiges ; houblon), fleur (décoratives ; fraîches (crues ou cuites) ou séchées (tisanes)) comestibles.



Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Centaurium erythraea , Petite-centaurée commune

$1

Note : *

Détails : La plante est utilisée comme aromatisant dans les liqueurs à base de plantes amères et est un ingrédient du vermouth.


Précautions

(1*)ATTENTION : peut causer un léger inconfort abdominal et des crampes ; contre-indiqué chez les patients souffrant d'ulcères gastro-duodénaux ; la sécurité pendant la grossesse et l'allaitement n'a pas été établieµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Cephalostachyum pergracile ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : pousses, arômes (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cephalotaxus fortunei , Céphalotaxe
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-20

$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits et graines) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cephalotaxus harringtonia , Pin japonais à queue de vache

$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits et graines) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cephalotaxus lanceolata ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fruits, graines (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cephalotaxus oliveri ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruits, graines (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cephalotaxus sinensis ,
$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits et graines) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cercis canadensis , Redbud

$1

Note : ***

Détails : Fleur (fleurs crues [nourriture/aliment {en salade ou en pickles}]) comestibles.



Consommation par les colons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Cercis occidentalis , Western redbud

$1$1

Note : ***

Détails : Fleur et fruit (graines et gousses) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cercis siliquastrum , Arbre de judée

$1$1

Note : ****

Détails : Fleur (fleurs crues [nourriture/aliment {en salade}] ; dont boutons floraux confits au vinaigre, comme pickles) et fruit (gousses) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cereus hildmannianus , Cereus de Hildeman

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruitsµ0(+x)(dp*),27) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Chaenomeles cathayensis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ; très durs mais parfumés à la cuisson ; ils font une excellente gelée et une très bonne confiture, ils sont particulièrement bons cuits avec des pommes dans des tartes aux pommes ; le fruit est très gros et peut mesurer 15 cm de long et 9 cm de large.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Chamaedorea tepejilote , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ****

Détails : Parties comestible : chou, coeur de palmier, fleur mâle, bractées. -l'inflorescence mâle immature est consommée crue ou cuite ; la fleur mâle se mange immature dans les salades ; elle est également bouillie ou frite dans une pâte aux ?ufs ; elle est récoltée avant l'ouverture de l'inflorescence, stade auquel elle ressemble à un épi de maïs ; ajoutée aux salades (traditionnellement consommées au Guatemala le jour des morts), ou cuite comme légume (appelé "rellenos de pacaya", et souvent servie avec une sauce tomate, comme les piments rellenos.) ; de saveur amère, elle est parfois cuite dans plusieurs changements d'eau ; -feuilles - cuites ; le bourgeon apical, souvent appelé «coeur de palmier», est consommé comme légume ; manger ce bourgeon entraîne la mort de l'arbre car il est incapable de faire des pousses latérales.


Précautions

ATTENTION : On dit que le jus du fruit de la plupart des membres de ce genre est un irritant pour la peauµ{{{5(+)µ.

Chenopodium auricomum , Épinard d'Australie

$1

Note : **

Détails : Feuilles consommées comme légume (ex. : comme potherbe). Graines consommables, crues ou salées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Chenopodium foliosum , Épinard-fraise

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe, substitut d'épinard}]) et fruit (graines crues {brutes ou salées} ; et fruit) comestibles.(1*)



Plante cultivée comme potagère.


Précautions

(1*)ATTENTION : présence de saponines et d'acide oxalique, pouvant être toxiques à fortes doses : voir fiches toxines, pour plus d'infosµ{{{(dp*)µ.

Chenopodium pallidicaule , Canihua

$1

Note : ***

Détails : Graines. Alimentation humaine : pseudocéréale. Feuilles consommées comme légume (ex. : comme potherbe). Graines consommées localement. La graine est utilisée pour faire une farine appelée canihuaco ; elle est utilisée pour aromatiser les soupes, ragoûts, desserts et boissons.
Jusqu'à 20% peut être ajouté à la farine de pain.
La graine grillée peut être broyée et mélangée à du sucre et du lait comme céréale pour le petit déjeuner.


Précautions

Voir lien pfaf ("5")µ{{{(rp*)µ.

Chenopodium rubrum , Chénopode rouge

$1

Note : **

Détails : Ses feuilles sont comestibles. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : cette plante peut accumuler des nitrates qui sont toxiques ; cela s'emplifie dans les sols riches en azoteµ{{{0(+x)µ. Présence de saponines et d'acide oxalique, pouvant être toxiques à fortes doses : voir fiches toxines, pour plus d'infosµ{{{(dp*)µ.

Chondrilla juncea , Chondrille à tige de jonc

$1

Note : ***

Détails : Feuilles consommées en salade. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Basse-Normandieµ{{{TBµ.

Note médicinale : *

Chrysobalanus icaco , Icaque
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3,5/-4°C

$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines/noyaux {noix}) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Chrysophyllum cainito , Caïmitier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -0,5°C (-2/-2,5/-3°C une fois bien installé)

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits mûrs crus ou cuits [nourriture/aliment]) comestible.



Fruits consommés à l'état de maturité crus ou en confiture. Plante cultivée sous les tropiques.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cicerbita alpina , Laitue des alpes

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles et tiges [nourriture/aliment : salade]) comestible.



Plante importante localement pour les Lapons. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Cinchona calisaya , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Note : **

Détails : La quinine, extraite de l'écorce de l'arbre, est utilisée comme arôme amer dans l'eau tonique et les boissons gazeuses.


Précautions

(1*)ATTENTION : des précautions doivent être prises avec l'utilisation de cette plante car un excès peut provoquer un certain nombre d'effets secondaires, notamment cinchonisme, maux de tête, éruptions cutanées, douleurs abdominales, surdité et cécité ; l'herbe, en particulier sous forme d'extrait de l'alcaloïde quinine, est soumise à des restrictions légales dans certains paysµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : L'écorce péruvienne a une longue histoire d'utilisation indigène, en particulier comme traitement contre la fièvre et le paludisme. La recherche moderne a montré que c'était un traitement très efficace contre la fièvre, et en particulier comme traitement et prévention du paludisme. L'écorce contient divers alcaloïdes, en particulier la quinine et la quinidine. Jusqu'à 70 à 80% des alcaloïdes totaux contenus dans l'écorce sont la quinine [418]. L'écorce est une herbe tonique amère, astringente qui réduit la fièvre, détend les spasmes, est antipaludique (l'alcaloïde quinine) et ralentit le coeur (l'alcaloïde quinidine) [238]. L'écorce est transformée en diverses préparations, telles que des comprimés, des extraits liquides, des teintures et des poudres [238]. Il est utilisé en interne dans le traitement du paludisme, des névralgies, des crampes musculaires et de la fibrillation cardiaque [238]. C'est un ingrédient de divers remèdes exclusifs contre le rhume et la grippe [238]. L'extrait liquide est utile comme remède contre l'ivresse [418]. Il est également utilisé comme gargarisme pour traiter les maux de gorge [238]. Les doses importantes et trop constantes doivent être évitées, car elles provoquent des maux de tête, des vertiges et une surdité [418].

Cinchona micrantha , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Note : **

Détails : La quinine, extraite de l'écorce de l'arbre, est utilisée comme arôme amer dans l'eau tonique et les boissons gazeuses.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Huannco a une longue histoire d'utilisation indigène, en particulier comme traitement contre la fièvre et le paludisme. La recherche moderne a montré que c'était un traitement très efficace contre la fièvre, et en particulier comme traitement et prévention du paludisme. L'écorce contient divers alcaloïdes, en particulier la quinine et la quinidine [238]. L'écorce est une herbe tonique amère et astringente qui diminue la fièvre, détend les spasmes, est antipaludique (l'alcaloïde quinine) et ralentit le coeur (l'alcaloïde quinidine) [238]. L'écorce est transformée en diverses préparations, telles que des comprimés, des extraits liquides, des teintures et des poudres [238]. Il est utilisé en interne dans le traitement du paludisme, des névralgies, des crampes musculaires et de la fibrillation cardiaque [238]. C'est un ingrédient de divers remèdes exclusifs contre le rhume et la grippe [238]. Il est également utilisé comme gargarisme pour traiter les maux de gorge [238].

Cinchona officinalis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Détails : La quinine, extraite de l'écorce de l'arbre, est utilisée comme arôme amer dans l'eau tonique et les boissons gazeuses.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : Lojabark a une longue histoire d'utilisation indigène, en particulier comme traitement contre la fièvre et le paludisme. La recherche moderne a montré que c'était un traitement très efficace contre la fièvre, et en particulier comme traitement et prévention du paludisme. L'écorce contient divers alcaloïdes, en particulier la quinine et la quinidine. Jusqu'à 70 à 80% des alcaloïdes totaux contenus dans l'écorce sont la quinine [418]. L'écorce est une herbe tonique amère, astringente qui réduit la fièvre, détend les spasmes, est antipaludique (l'alcaloïde quinine) et ralentit le coeur (l'alcaloïde quinidine) [238]. L'écorce est transformée en diverses préparations, telles que des comprimés, des extraits liquides, des teintures et des poudres [238]. Il est utilisé en interne dans le traitement du paludisme, des névralgies, des crampes musculaires et de la fibrillation cardiaque [238]. C'est un ingrédient de divers remèdes exclusifs contre le rhume et la grippe [238]. L'extrait liquide est utile comme remède contre l'ivresse [418]. Il est également utilisé comme gargarisme pour traiter les maux de gorge [238]. Les doses importantes et trop constantes doivent être évitées, car elles provoquent des maux de tête, des vertiges et une surdité [418].

Cinchona pubescens , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-13

Note : **

Détails : La quinine, extraite de l'écorce de l'arbre, est utilisée comme arôme amer dans les eaux toniques, certaines liqueurs, les boissons gazeuses, les produits de boulangerie, les bonbons, etc. .


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : L'écorce rouge a une longue histoire d'utilisation indigène, en particulier comme traitement contre la fièvre et le paludisme. La recherche moderne a montré que c'était un traitement très efficace contre la fièvre, et en particulier comme traitement et prévention du paludisme. L'écorce contient divers alcaloïdes, en particulier la quinine et la quinidine. Jusqu'à 70 à 80% des alcaloïdes totaux contenus dans l'écorce sont la quinine [418]. L'écorce est une herbe tonique amère, astringente qui réduit la fièvre, détend les spasmes, est antipaludique (l'alcaloïde quinine) et ralentit le coeur (l'alcaloïde quinidine) [238]. L'écorce est transformée en diverses préparations, telles que des comprimés, des extraits liquides, des teintures et des poudres [238]. Il est utilisé en interne dans le traitement du paludisme, des névralgies, des crampes musculaires et de la fibrillation cardiaque [238]. C'est un ingrédient de divers remèdes exclusifs contre le rhume et la grippe [238]. L'extrait liquide est utile comme remède contre l'ivresse [418]. Il est également utilisé comme gargarisme pour traiter les maux de gorge [238]. Des précautions doivent être prises dans l'utilisation de cette plante car un excès peut provoquer un certain nombre d'effets secondaires, notamment cinchonisme, maux de tête, éruptions cutanées, douleurs abdominales, surdité et cécité [238]. L'herbe, en particulier sous la forme d'alcaloïde quinine extraite, est soumise à des restrictions légales dans certains pays [238].

Cinnamomum cassia , Cannelier de chine

$1

Note : ***

Détails : Tronc (écorce [assaisonnement : épice]) et feuille comestibles.



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cinnamomum loureiroi , Cannelier de saïgon

Note : ****

Détails : Tronc (écorce [assaisonnement : épice]) comestible.



Bourgeons comestibles : s'agit-il des bourgeons foliaires ou floraux ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cirsium arvense , Cirse des champs

$1$1

Note : **

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres racines crues ou cuites) et feuille (jeunes tiges, pousses et feuilles crues ou cuites {ex. : en salades ou comme potherbe} ; et feuilles [agent de coagulation / caille -lait) comestibles.



La racine peut être consommée crue, cuite ou grillée, la première année ; nutritif, mais plutôt fade, il vaut mieux l'utiliser en mélange avec d'autres légumes.
Les jeunes pousses et les tiges florales sont cuites et consommées comme légume. Les tiges sont aussi mangées crues ou épluchés et cuites comme les asperges ou la rhubarbe. Les jeunes feuilles sont utilisées dans les soupes de légumes. Les feuilles peuvent êtres mangées crues ou cuites mais le goût est assez fade et les épines/piquants doivent être retiré(e)s avant consommation ; non seulement c'est plutôt fastidieux, mais il ne reste ensuite qu'une très petite partie consommable. Les feuilles sont également utilisées pour la coagulation des laits végétaux, etc... (agent de caillage/coagulation / caille-lait).


Précautions

La racine est susceptible d'être riche en inuline, un amidon qui ne peut pas être digéré par certaines personnes ; cet amidon passe donc directement à travers le système digestif et, chez certaines personnes, fermente pour produire des flatulencesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Cirsium eriophorum , Cirse laineux

$1$1

Note : **

Détails : Avant sa floraison, le réceptacle des capitules, garni d'aiguillons, est charnu, tendre, légèrement sucré, très fin, mais petit ! Les jeunes tiges pelées sont croquantes et sucrées, distraction passagère des montagnards.


Précautions

ATTENTION : elle tend à devenir rare ; vous pouvez à l'occasion déguster l'un de ces réceptacles, sans abîmer la planteµ{{{88µ

Cirsium monspessulanum , Cirse de Montpellier

$1

Détails : Les jeunes feuilles crues ont un délicieux goût d'artichaut et peuvent se consommer cuites en potée, en soupe (comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cirsium oleraceum , Cirse faux épinard

$1$1$1

Note : **

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres)µ1, feuille (jeunes et/ou tendres/molles, dont tiges et pousses ; crues ou cuites {ex. : en salades ou comme potherbe}) et fleur (capitules : bourgeons et pétales) comestibles.



La genre a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cirsium vulgare , Cirse commun

$1$1$1

Note : **

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres)µ1, feuille (jeunes et/ou tendres/molles, dont tiges [pelées puis crues ou saisies]et pousses) et fleur (capitules : bourgeons et pétales) comestibles.



La racine a un avant-goût un peu comme un artichaut de Jérusalem, mais pas aussi agréable ; le goût est plutôt fade, la racine est utilisée de préférence en mélange avec d'autres légumes ; elle peut être séchée et stockée pour une utilisation ultérieure. Les jeunes tiges de fleurs cuites sont utilisées comme légume. Les jeunes feuilles peuvent être trempées une nuit dans de l'eau salée, puis cuites et mangées (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; un autre rapport indique qu'elles peuvent être utilisées dans les salades ; le goût est plutôt fade et les épines/piquants doivent être supprimé(e)s avant consommation ; non seulement c'est une opération plutôt fastidieuse, mais très peu de matière comestible ne reste par la suite. Les bourgeons floraux cuits sont utilisés comme les artichauts, mais ils sont plus petits et demandent même encore plus de délicatesse. Les fleurs séchées sont un substitut de présure pour cailler les laits végétaux (agent de caillage/coagulation / caille-lait). Les graines sont parfois mangées rôties/torréfieés.


Précautions

La racine est riche en inuline, un amidon qui ne peut pas être digéré par certaines personnes ; cet amidon passe donc directement à travers le système digestif et, chez certaines personnes, fermente pour produire des flatulencesµ{{{5(+)µ.

Cissus quadrangularis ,
$1

Note : **

Parties comestibles : feuilles, tiges, fruits, graines - huile (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Citrofortunella microcarpa x , Calamondin
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4/-5/-6/-6,5°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits) comestible.



Fruit. Le fruit peut être mangé cru ; ils sont acides ; ils sont picklés, mis en conserves et utilisés dans les sauces, chutneys, et aromatisants ; ils sont également utilisés pour les boissons et les gelées ; les fruits entiers frits dans l'huile de noix de coco avec différents assaisonnements sont consommés dans les currys ; la peau mise en conserves est utilisée pour aromatiser les autres aliments.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Citrullus colocynthis , Coloquinte

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines ; extrait graines {huile} ; et jeunes fruits cuits {bouillis dans plusieurs eaux} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : pickles) comestible.(1*)



Graines sèches/séchées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les fruits mûrs sont considérés comme toxiquesµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : **

Citrus clementina , Clémentinier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7°C

$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Citrus nobilis , Mandarinier king

$1

Détails : Alimentation humaine : fruit. Fruits comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Citrus x floridana , Limequat
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6°C

$1

Détails : Fruit (fruits) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Claytonia sibirica , Claytone de Sibérie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

$1

Note : ****

Détails : Feuilles - crues ou cuites ; elles ont généralement une saveur assez fade et sont assez bonnes en salade ou cuits comme légume vert ; les feuilles ont un arrière-goût terreux distinct, semblable à celui de la betterave crue ; elles sont disponibles toute l'année mais peuvent devenir plutôt amères en été, surtout si la plante pousse dans une situation chaude et sèche ; bien qu'elles soient petites, les feuilles sont produites en abondance et sont très faciles à récolter.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Claytonia virginica ,
$1$1

Note : ***

Détails : Feuilles, racines, tubercules. Les petits bulbes peuvent être bouillis pendant 10-15 minutes, pelés et servis avec du beurre.
Les bulbes peuvent être cuits, frits ou en purée. Ils sont utilisés dans les salades, les soupes et les ragoûts.
Les feuilles et les tiges sont consommées crues en salade et aussi à la vapeur et servis comme légume-vert (potherbe). Bulbes consommés crus, cuits ou grillés par les natifs. Sous notre climat le C. virginica exige un léger abri pendant l'hiver.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Clinopodium menthifolium , Calament à feuilles de menthe
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-20°C)

$1

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment {salades}]) comestible.



Cultivée comme plante de jardin pour les salades au Moyen Âge, en Angleterre. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Clinopodium nepeta , Calament

$1$1

Détails : Feuille et fleur (dont bourgeons et pointes des tiges) comestibles (aromatisantes (crues/cuites, dont plats, sirop et boissons) et/ou décoratives. : : Feuille (aromatisantes (crues/cuites, dont plats, sirop et boissons) et fleur (dont bourgeons et pointes des tiges ; décoratives et/ou aromatisantes (dont tisanes)) comestibles.



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Clitoria ternatea , Pois papillon

$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (fleurs [colorant alimentaire]) et fruit (gousses [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Fleurs utilisées comme colorant du riz aux Molluques ; consommation locale.


Précautions

cf. consommation
Cnidoscolus aconitifolius , Chaya
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3,5/-4°C (zone 9/10)

$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cochlearia officinalis , Cochléaire officinale

$1

Note : *

Détails : Les jeunes feuilles crues, en petite quantité, hachées dans le vinaigre, agrémentent les salades, les fruits de mer, les poissons. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Coffea canephora , Caféier robusta

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits ; et graines (grains) cuites {torréfiées} [base boissons/breuvages : café]) comestible.



Coffea canephora : utilisation locale{{{~. Coffea robusta : espèce très cultivée. Café très riche en caféine. Graines, épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Coincya wrightii , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-9

$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles - crues ou cuites ; une saveur quelque part entre un chou et un radis ; complément acceptable aux salades, à son meilleur, pendant les mois d'hiver ; c'est aussi un substitut raisonnable du chou lorsqu'il est cuit ; -fleurs et jeunes ti


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Commiphora myrrha , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Note : **

Détails : Une oléo-résine de gomme parfumée de type baume est obtenue à partir de blessures dans l'écorce des tiges ; elle est utilisée pour aromatiser les boissons, les produits de boulangerie, les sucreries, les desserts, les chewing-gums, etc..


Précautions

ATTENTION : cette plante est contre-indiquée pendant la grossesse en raison de son activité emménagogique ; il est conseillé de diluer la myrrhe avant utilisation et d'administrer des doses modérées ; des réactions allergiques ont été observéesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : La résine obtenue à partir de l'écorce de myrrhe est une herbe aromatique piquante, astringente, fortement stimulante, antiseptique et expectorante [238]. Il soulage les spasmes, l'inflammation et l'inconfort digestif et favorise la guérison [238]. Elle est particulièrement associée aux rituels de santé et de purification des femmes [238]. La résine est prise en interne dans le traitement de la dyspepsie, des infections bronchiques et auriculaires, de la fièvre glandulaire, de l'amygdalite, de la pharyngite, de la gingivite, des problèmes menstruels et circulatoires [238]. La myrrhe est utilisée en externe pour traiter les ulcères buccaux, les plaies et les furoncles et est souvent ajoutée aux préparations orales [238]. C'est l'un des médicaments à base de plantes les plus efficaces pour traiter les maux de gorge, les ulcères buccaux et la gingivite [254]. La légère astringence en fait un traitement utile pour l'acné, les furoncles et les problèmes cutanés inflammatoires légers [254]. La résine est collectée à partir de branches coupées et séchée en un solide, qui peut être distillé pour l'huile, broyé en poudre pour comprimés ou dissous dans des teintures [238]. Une huile essentielle obtenue à partir de la résine est utilisée par les aromathérapeutes comme antiseptique naturel pour traiter les problèmes de peau et de bouche [303].

Conanthera bifolia ,
$1

Note : **

Détails : Bulbes consommés localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Conopodium majus , Grand conopode

$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules cuits {grillés} [nourriture/aliment comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Conyza canadensis , Vergerette du Canada

$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres ; aromatisantes (saisies ou cuites)) comestibles.



Feuilles comestibles ; jeunes pousses consommées comme légume (ex. : potherbe) au Japon ; les jeunes plants sont bouillis et mangés ; ils sont également cuits avec du riz ; ils peuvent être séchés pour une utilisation ultérieure ; une huile essentielle est utilisée pour aromatiser des boissons gazeuses ; les feuilles broyées sont utilisées pour parfumer le porridge.


Précautions

ATTENTION : le contact cutané avec la plante peut provoquer une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Copaifera coriacea , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Note : **

Détails : La résine a été officiellement approuvée aux États-Unis comme additif alimentaire et est utilisée en petites quantités comme agent aromatisant dans les aliments et les boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Copaiba-balsam, une oléo-résine huileuse obtenue à partir du tronc de l'arbre, a une très longue histoire d'utilisation médicinale. Il était largement utilisé par les peuples indigènes avant que les Européens n'atteignent l'Amérique du Sud et ces utilisations furent bientôt reprises par les Européens [317]. La résine est particulièrement appréciée pour sa capacité à contrer les muqueuses du thorax et du système génito-urinaire [254]. La résine est une herbe aromatique et stimulante au goût amer et brûlant [238]. Elle et l'écorce sont toutes deux anodynes, antiacides, antibactériennes, antifongiques, anti-inflammatoires, antimicrobiennes, astringentes, cytostatiques, adoucissantes, digestives, désinfectantes, diurétiques, expectorantes, légèrement laxatives, vermifuges et vulnérables [318]. La résine obtenue à partir du tronc contient un certain nombre de constituants médicalement actifs, dont 30 à 90% d'huiles essentielles et des tanins condensés inhabituels [238]. L'huile essentielle contient de l'alpha et du bêta-caryophyllène, des sesquiterpènes, des résines et des acides terpéniques [254]. Il améliore la digestion, a des effets diurétiques et expectorants et contrôle les infections bactériennes [238]. Une grande partie de la recherche clinique effectuée à ce jour a vérifié les utilisations traditionnelles du copaïba. Il s'est par exemple avéré très efficace en tant que cicatrisant topique et agent anti-inflammatoire [318]. L'effet anti-inflammatoire est principalement dû aux sesquiterpènes, en particulier le caryophyllène qui a également démontré des propriétés analgésiques efficaces, des propriétés antifongiques contre la mycose des ongles et des propriétés gastroprotectrices [318]. La résine dans son ensemble (et, en particulier, deux de ses diterpènes - l'acide copalique et l'acide kaurénique) a démontré une activité antimicrobienne significative contre les bactéries à Gram positif. Un des autres produits chimiques du copaïba, l'acide kaurénoïque, a également démontré une activité antibactérienne sélective contre les bactéries Gram-positives dans d'autres études récentes [318. D'autres constituants de la résine ont démontré une activité antitumorale significative [318]. La résine est prise en interne dans le traitement de divers problèmes respiratoires tels que la tuberculose, la bronchite et la sinusite; affections des voies urinaires et du système reproducteur telles que la cystite, les infections des reins et de la vessie, les écoulements vaginaux et la gonorrhée [238, 254]. Les ulcères d'estomac, le tétanos, l'herpès, la pleurésie et les hémorragies ne sont que quelques-unes des autres affections traitées avec la résine [318]. À l'extérieur, il est utilisé dans le traitement de divers problèmes de peau, notamment les piqûres d'insectes, l'eczéma, les engelures, les plaies et le psoriasis [238, 254. Il est également utilisé pour traiter les plaies et arrêter les saignements [318]. En tant que gargarisme antiseptique, il est utilisé pour traiter les maux de gorge et l'amygdalite [318]. La résine doit être utilisée avec précaution, voir les notes ci-dessus sur la toxicité [238]. La résine est taraudée à intervalles de l'arbre et les trous sont ensuite comblés [238]. Il est utilisé en infusion ou distillé pour son huile essentielle [238].

Copaifera guyanensis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Note : **

Détails : La résine a été officiellement approuvée aux États-Unis comme additif alimentaire et est utilisée en petites quantités comme agent aromatisant dans les aliments et les boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Copaiba-balsam, une oléo-résine huileuse obtenue à partir du tronc de l'arbre, a une très longue histoire d'utilisation médicinale. Il était largement utilisé par les peuples indigènes avant que les Européens n'atteignent l'Amérique du Sud et ces utilisations furent bientôt reprises par les Européens [317]. La résine est particulièrement appréciée pour sa capacité à contrer les muqueuses du thorax et du système génito-urinaire [254]. La résine est une herbe aromatique et stimulante au goût amer et brûlant [238]. Elle et l'écorce sont toutes deux anodynes, antiacides, antibactériennes, antifongiques, anti-inflammatoires, antimicrobiennes, astringentes, cytostatiques, adoucissantes, digestives, désinfectantes, diurétiques, expectorantes, légèrement laxatives, vermifuges et vulnérables [318]. La résine obtenue à partir du tronc contient un certain nombre de constituants médicalement actifs, dont 30 à 90% d'huiles essentielles et des tanins condensés inhabituels [238]. L'huile essentielle contient de l'alpha et du bêta-caryophyllène, des sesquiterpènes, des résines et des acides terpéniques [254]. Il améliore la digestion, a des effets diurétiques et expectorants et contrôle les infections bactériennes [238]. Une grande partie de la recherche clinique effectuée à ce jour a vérifié les utilisations traditionnelles du copaïba. Il s'est par exemple avéré très efficace en tant que cicatrisant topique et agent anti-inflammatoire [318]. L'effet anti-inflammatoire est principalement dû aux sesquiterpènes, en particulier le caryophyllène qui a également démontré des propriétés analgésiques efficaces, des propriétés antifongiques contre la mycose des ongles et des propriétés gastroprotectrices [318]. La résine dans son ensemble (et, en particulier, deux de ses diterpènes - l'acide copalique et l'acide kaurénique) a démontré une activité antimicrobienne significative contre les bactéries à Gram positif. Un des autres produits chimiques du copaïba, l'acide kaurénoïque, a également démontré une activité antibactérienne sélective contre les bactéries Gram-positives dans d'autres études récentes [318. D'autres constituants de la résine ont démontré une activité antitumorale significative [318]. La résine est prise en interne dans le traitement de divers problèmes respiratoires tels que la tuberculose, la bronchite et la sinusite; affections des voies urinaires et du système reproducteur telles que la cystite, les infections des reins et de la vessie, les écoulements vaginaux et la gonorrhée [238, 254]. Les ulcères d'estomac, le tétanos, l'herpès, la pleurésie et les hémorragies ne sont que quelques-unes des autres affections traitées avec la résine [318]. À l'extérieur, il est utilisé dans le traitement de divers problèmes de peau, notamment les piqûres d'insectes, l'eczéma, les engelures, les plaies et le psoriasis [238, 254. Il est également utilisé pour traiter les plaies et arrêter les saignements [318]. En tant que gargarisme antiseptique, il est utilisé pour traiter les maux de gorge et l'amygdalite [318]. La résine doit être utilisée avec précaution, voir les notes ci-dessus sur la toxicité [238]. La résine est taraudée à intervalles de l'arbre et les trous sont ensuite comblés [238]. Il est utilisé en infusion ou distillé pour son huile essentielle [238].

Copaifera langsdorffii , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Note : **

Détails : La résine a été officiellement approuvée aux États-Unis comme additif alimentaire et est utilisée en petites quantités comme agent aromatisant dans les aliments et les boissons.


Précautions

ATTENTION : utilisée en excès, la résine est purgative et peut provoquer des éruptions cutanées et des lésions rénales ; elle crée une action irritante sur toute la membrane muqueuse, provoque une éruption ressemblant à la rougeole accompagnée d'irritations et de picotementsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Copaiba-balsam, une oléo-résine huileuse obtenue à partir du tronc de l'arbre, a une très longue histoire d'utilisation médicinale. Il était largement utilisé par les peuples indigènes avant que les Européens n'atteignent l'Amérique du Sud et ces utilisations furent bientôt reprises par les Européens [317]. La résine est particulièrement appréciée pour sa capacité à contrer les muqueuses du thorax et du système génito-urinaire [254]. La résine est une herbe aromatique et stimulante au goût amer et brûlant [238]. Elle et l'écorce sont toutes deux anodynes, antiacides, antibactériennes, antifongiques, anti-inflammatoires, antimicrobiennes, astringentes, cytostatiques, adoucissantes, digestives, désinfectantes, diurétiques, expectorantes, légèrement laxatives, vermifuges et vulnérables [318]. La résine obtenue à partir du tronc contient un certain nombre de constituants médicalement actifs, dont 30 à 90% d'huiles essentielles et des tanins condensés inhabituels [238]. L'huile essentielle contient de l'alpha et du bêta-caryophyllène, des sesquiterpènes, des résines et des acides terpéniques [254]. Il améliore la digestion, a des effets diurétiques et expectorants et contrôle les infections bactériennes [238]. Une grande partie de la recherche clinique effectuée à ce jour a vérifié les utilisations traditionnelles du copaïba. Il s'est par exemple avéré très efficace en tant que cicatrisant topique et agent anti-inflammatoire [318]. L'effet anti-inflammatoire est principalement dû aux sesquiterpènes, en particulier le caryophyllène qui a également démontré des propriétés analgésiques efficaces, des propriétés antifongiques contre la mycose des ongles et des propriétés gastroprotectrices [318]. La résine dans son ensemble (et, en particulier, deux de ses diterpènes - l'acide copalique et l'acide kaurénique) a démontré une activité antimicrobienne significative contre les bactéries à Gram positif. Un des autres produits chimiques du copaïba, l'acide kaurénoïque, a également démontré une activité antibactérienne sélective contre les bactéries Gram-positives dans d'autres études récentes [318. D'autres constituants de la résine ont démontré une activité antitumorale significative [318]. La résine est prise en interne dans le traitement de divers problèmes respiratoires tels que la tuberculose, la bronchite et la sinusite; affections des voies urinaires et du système reproducteur telles que la cystite, les infections des reins et de la vessie, les écoulements vaginaux et la gonorrhée [238, 254]. Les ulcères d'estomac, le tétanos, l'herpès, la pleurésie et les hémorragies ne sont que quelques-unes des autres affections traitées avec la résine [318]. À l'extérieur, il est utilisé dans le traitement de divers problèmes de peau, notamment les piqûres d'insectes, l'eczéma, les engelures, les plaies et le psoriasis [238, 254. Il est également utilisé pour traiter les plaies et arrêter les saignements [318]. En tant que gargarisme antiseptique, il est utilisé pour traiter les maux de gorge et l'amygdalite [318]. La résine doit être utilisée avec précaution, voir les notes ci-dessus sur la toxicité [238]. La résine est taraudée à intervalles de l'arbre et les trous sont ensuite comblés [238]. Il est utilisé en infusion ou distillé pour son huile essentielle [238].

Copaifera multijuga , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Note : *

Détails : La résine a été officiellement approuvée aux États-Unis comme additif alimentaire et est utilisée en petites quantités comme agent aromatisant dans les aliments et les boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Copaiba-balsam, une oléo-résine huileuse obtenue à partir du tronc de l'arbre, a une très longue histoire d'utilisation médicinale. Il était largement utilisé par les peuples indigènes avant que les Européens n'atteignent l'Amérique du Sud et ces utilisations furent bientôt reprises par les Européens [317]. La résine est particulièrement appréciée pour sa capacité à contrer les muqueuses du thorax et du système génito-urinaire [254]. La résine est une herbe aromatique et stimulante au goût amer et brûlant [238]. Elle et l'écorce sont toutes deux anodynes, antiacides, antibactériennes, antifongiques, anti-inflammatoires, antimicrobiennes, astringentes, cytostatiques, adoucissantes, digestives, désinfectantes, diurétiques, expectorantes, légèrement laxatives, vermifuges et vulnérables [318]. La résine obtenue à partir du tronc contient un certain nombre de constituants médicalement actifs, dont 30 à 90% d'huiles essentielles et des tanins condensés inhabituels [238]. L'huile essentielle contient de l'alpha et du bêta-caryophyllène, des sesquiterpènes, des résines et des acides terpéniques [254]. Il améliore la digestion, a des effets diurétiques et expectorants et contrôle les infections bactériennes [238]. Une grande partie de la recherche clinique effectuée à ce jour a vérifié les utilisations traditionnelles du copaïba. Il s'est par exemple avéré très efficace en tant que cicatrisant topique et agent anti-inflammatoire [318]. L'effet anti-inflammatoire est principalement dû aux sesquiterpènes, en particulier le caryophyllène qui a également démontré des propriétés analgésiques efficaces, des propriétés antifongiques contre la mycose des ongles et des propriétés gastroprotectrices [318]. La résine dans son ensemble (et, en particulier, deux de ses diterpènes - l'acide copalique et l'acide kaurénique) a démontré une activité antimicrobienne significative contre les bactéries à Gram positif. Un des autres produits chimiques du copaïba, l'acide kaurénoïque, a également démontré une activité antibactérienne sélective contre les bactéries Gram-positives dans d'autres études récentes [318. D'autres constituants de la résine ont démontré une activité antitumorale significative [318]. La résine est prise en interne dans le traitement de divers problèmes respiratoires tels que la tuberculose, la bronchite et la sinusite; affections des voies urinaires et du système reproducteur telles que la cystite, les infections des reins et de la vessie, les écoulements vaginaux et la gonorrhée [238, 254]. Les ulcères d'estomac, le tétanos, l'herpès, la pleurésie et les hémorragies ne sont que quelques-unes des autres affections traitées avec la résine [318]. À l'extérieur, il est utilisé dans le traitement de divers problèmes de peau, notamment les piqûres d'insectes, l'eczéma, les engelures, les plaies et le psoriasis [238, 254. Il est également utilisé pour traiter les plaies et arrêter les saignements [318]. En tant que gargarisme antiseptique, il est utilisé pour traiter les maux de gorge et l'amygdalite [318]. La résine doit être utilisée avec précaution, voir les notes ci-dessus sur la toxicité [238]. La résine est taraudée à intervalles de l'arbre et les trous sont ensuite comblés [238]. Il est utilisé en infusion ou distillé pour son huile essentielle [238].

Copaifera officinalis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Note : **

Détails : Comme les autres espèces du genre Copaifera, c'est une source d'une oléo-résine huileuse appelée copaiba-balsam ; la résine est utilisée comme additif alimentaire et comme agents aromatisants dans les aliments et les boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Copaiba-balsam, une oléo-résine huileuse obtenue à partir du tronc de l'arbre, a une très longue histoire d'utilisation médicinale. Il était largement utilisé par les peuples indigènes avant que les Européens n'atteignent l'Amérique du Sud et ces utilisations furent bientôt reprises par les Européens [317]. La résine est particulièrement appréciée pour sa capacité à contrer les muqueuses du thorax et du système génito-urinaire [254]. La résine est une herbe aromatique et stimulante au goût amer et brûlant [238]. Elle et l'écorce sont toutes deux anodynes, antiacides, antibactériennes, antifongiques, anti-inflammatoires, antimicrobiennes, astringentes, cytostatiques, adoucissantes, digestives, désinfectantes, diurétiques, expectorantes, légèrement laxatives, vermifuges et vulnérables [318]. La résine obtenue à partir du tronc contient un certain nombre de constituants médicalement actifs, dont 30 à 90% d'huiles essentielles et des tanins condensés inhabituels [238]. L'huile essentielle contient de l'alpha et du bêta-caryophyllène, des sesquiterpènes, des résines et des acides terpéniques [254]. Il améliore la digestion, a des effets diurétiques et expectorants et contrôle les infections bactériennes [238]. Une grande partie de la recherche clinique effectuée à ce jour a vérifié les utilisations traditionnelles du copaïba. Il s'est par exemple avéré très efficace en tant que cicatrisant topique et agent anti-inflammatoire [318]. L'effet anti-inflammatoire est principalement dû aux sesquiterpènes, en particulier le caryophyllène qui a également démontré des propriétés analgésiques efficaces, des propriétés antifongiques contre la mycose des ongles et des propriétés gastroprotectrices [318]. La résine dans son ensemble (et, en particulier, deux de ses diterpènes - l'acide copalique et l'acide kaurénique) a démontré une activité antimicrobienne significative contre les bactéries à Gram positif. Un des autres produits chimiques du copaïba, l'acide kaurénoïque, a également démontré une activité antibactérienne sélective contre les bactéries Gram-positives dans d'autres études récentes [318. D'autres constituants de la résine ont démontré une activité antitumorale significative [318]. La résine est prise en interne dans le traitement de divers problèmes respiratoires tels que la tuberculose, la bronchite et la sinusite; affections des voies urinaires et du système reproducteur telles que la cystite, les infections des reins et de la vessie, les écoulements vaginaux et la gonorrhée [238, 254]. Les ulcères d'estomac, le tétanos, l'herpès, la pleurésie et les hémorragies ne sont que quelques-unes des autres affections traitées avec la résine [318]. À l'extérieur, il est utilisé dans le traitement de divers problèmes de peau, notamment les piqûres d'insectes, l'eczéma, les engelures, les plaies et le psoriasis [238, 254. Il est également utilisé pour traiter les plaies et arrêter les saignements [318]. En tant que gargarisme antiseptique, il est utilisé pour traiter les maux de gorge et l'amygdalite [318]. La résine doit être utilisée avec précaution, voir les notes ci-dessus sur la toxicité [238]. La résine est taraudée à intervalles de l'arbre et les trous sont ensuite comblés [238]. Il est utilisé en infusion ou distillé pour son huile essentielle [238].

Copaifera reticulata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

Détails : Comme les autres espèces du genre Copaifera, c'est une source d'une oléo-résine huileuse appelée copaiba-balsam ; la résine est utilisée comme additif alimentaire et comme agents aromatisants dans les aliments et les boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Copaiba-balsam, une oléo-résine huileuse obtenue à partir du tronc de l'arbre, a une très longue histoire d'utilisation médicinale. Il était largement utilisé par les peuples indigènes avant que les Européens n'atteignent l'Amérique du Sud et ces utilisations furent bientôt reprises par les Européens [317]. La résine est particulièrement appréciée pour sa capacité à contrer les muqueuses du thorax et du système génito-urinaire [254]. La résine est une herbe aromatique et stimulante au goût amer et brûlant [238]. Elle et l'écorce sont toutes deux anodynes, antiacides, antibactériennes, antifongiques, anti-inflammatoires, antimicrobiennes, astringentes, cytostatiques, adoucissantes, digestives, désinfectantes, diurétiques, expectorantes, légèrement laxatives, vermifuges et vulnérables [318]. La résine obtenue à partir du tronc contient un certain nombre de constituants médicalement actifs, dont 30 à 90% d'huiles essentielles et des tanins condensés inhabituels [238]. L'huile essentielle contient de l'alpha et du bêta-caryophyllène, des sesquiterpènes, des résines et des acides terpéniques [254]. Il améliore la digestion, a des effets diurétiques et expectorants et contrôle les infections bactériennes [238]. Une grande partie de la recherche clinique effectuée à ce jour a vérifié les utilisations traditionnelles du copaïba. Il s'est par exemple avéré très efficace en tant que cicatrisant topique et agent anti-inflammatoire [318]. L'effet anti-inflammatoire est principalement dû aux sesquiterpènes, en particulier le caryophyllène qui a également démontré des propriétés analgésiques efficaces, des propriétés antifongiques contre la mycose des ongles et des propriétés gastroprotectrices [318]. La résine dans son ensemble (et, en particulier, deux de ses diterpènes - l'acide copalique et l'acide kaurénique) a démontré une activité antimicrobienne significative contre les bactéries à Gram positif. Un des autres produits chimiques du copaïba, l'acide kaurénoïque, a également démontré une activité antibactérienne sélective contre les bactéries Gram-positives dans d'autres études récentes [318. D'autres constituants de la résine ont démontré une activité antitumorale significative [318]. La résine est prise en interne dans le traitement de divers problèmes respiratoires tels que la tuberculose, la bronchite et la sinusite; affections des voies urinaires et du système reproducteur telles que la cystite, les infections des reins et de la vessie, les écoulements vaginaux et la gonorrhée [238, 254]. Les ulcères d'estomac, le tétanos, l'herpès, la pleurésie et les hémorragies ne sont que quelques-unes des autres affections traitées avec la résine [318]. À l'extérieur, il est utilisé dans le traitement de divers problèmes de peau, notamment les piqûres d'insectes, l'eczéma, les engelures, les plaies et le psoriasis [238, 254. Il est également utilisé pour traiter les plaies et arrêter les saignements [318]. En tant que gargarisme antiseptique, il est utilisé pour traiter les maux de gorge et l'amygdalite [318]. La résine doit être utilisée avec précaution, voir les notes ci-dessus sur la toxicité [238]. La résine est taraudée à intervalles de l'arbre et les trous sont ensuite comblés [238]. Il est utilisé en infusion ou distillé pour son huile essentielle [238].

Copernicia prunifera ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : noyau, chou, sève, fruits, amidon, noix, c?ur de palmier (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Corchorus capsularis , Chanvre de Calcutta

$1

Note : ***

Détails : Jeunes feuilles et pousses consommées localement comme légume (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Cordeauxia edulis ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : graines, feuilles (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Cornus capitata , Cornouiller porte-fraise
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12°C (-5°C?)

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits) comestible.



Fruits consommés en Inde.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cornus sanguinea , Cornouiller sanguin
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25/-30°C (zone 4-9)

$1

Note : **

Détails : Fruit (frais (cuits) ou séchés (huile) ; dont graines (café)) comestibles.(1*)



Fruit comestible. Fruits comestibles (avec réserves !) mais sources d'une huile alimentaire.


Précautions

(1*)Les fruits sont reconnus légèrement toxiques pour l'hommeµ{{{27(+x)µ. les fruits crus sont comestibles mais souvent considérés comme immangeables/inconsommables de par leur saveur amère-acide et les maux de ventre qu'ils peuvent provoquerµ{{{~~1µ.

Note médicinale : *

Corydalis ambigua ,
$1

Note : *

Détails : Tubercules consommés par les Aïnos. Les Aïnos mangent en grande quantité les tubercules de cette plante, spécialement ceux de la vallée d'lshikari de Saghalien et des
Kuriles du Sud. Ce tubercule a une légère amertume dont on se débarrasse en le faisant bouillir dans l'eau plusieurs fois. En Etorup, les Aïnos les font bouillir avec une certaine terre pour ôter leur amertume. Ou les mange simplement bouillis ou mêlés avec du riz. On dit qu'en Saghalien on les cuit généralement avec de la graisse de phoque. Souvent on fait bouillir puis sécher les tubercules pour s'en servir plus tard.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Corylus americana ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : graines de noix (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Corylus colurna , Noisetier de byzance

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines (noix) {crues ou cuites} [nourriture/aliment]) comestible.



Graines consommées crues ou en confiserie ; la noisette est également utilisée pour fabriquer un lait végétal.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Corylus maxima , Grand coudrier

$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (graines (noix) {crues ou cuites} [nourriture/aliment]) et feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) comestibles.



Graines consommées crues ou en confiserie ; la noisette est également utilisée pour fabriquer un lait végétal.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Costus afer , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1$1

Note : **

Détails : Feuilles ; une saveur acide ; le rhizome est parfois utilisé comme épice ou comme arôme.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Le gingembre en spirale est couramment utilisé comme plante médicinale dans toute l'Afrique tropicale et la recherche moderne a confirmé la validité de nombre de ses utilisations [299]. La tige, les graines et le rhizome contiennent plusieurs sapogénines stéroïdiennes, dont la diosgénine est la plus importante. Le rhizome donne 0,5% de diosgénine. La diosgénine est une matière première très importante utilisée comme précurseur dans la synthèse d'un certain nombre de médicaments stéroïdiens, y compris les corticostéroïdes, les hormones sexuelles, les contraceptifs oraux et les agents anabolisants [299]. Les rhizomes contiennent également les saponines aférosides A et C, ainsi que la dioscine et la paryphylline C et le flavonoïde glycoside kaempférol 3-O -_- L-rhamnopyranoside. Le dernier composé a montré une capacité à potentialiser la cytotoxicité du cisplatine in vitro dans une lignée cellulaire de cancer du côlon humain [299]. Un alcaloïde de type papavérine se trouve dans le rhizome, ce qui provoque la relaxation des muscles lisses et est antispasmodique, diurétique et dépresseur du système nerveux central [299]. L'extrait méthanolique du rhizome a montré une activité anti-inflammatoire topique significative [299]. La fraction saponine des rhizomes et l'extrait de feuille méthanolique ont montré une activité abortive significative [299]. Les sesquiterpénoïdes sont le groupe le plus abondant de composés volatils dans l'huile essentielle des feuilles [299]. L'huile essentielle n'a montré aucune activité antimicrobienne [299]. L'extrait aqueux des feuilles et des tiges a montré une activité antibactérienne et amibicide significative in vitro [299]. L'extrait de feuille méthanolique a montré une cytotoxicité significative [299]. Le même extrait a montré une activité anesthésique locale modérée [299]. L'extrait présentait une activité antihyperglycémique et diminuait le taux de glucose sanguin lorsqu'il était appliqué à petites doses; des doses plus élevées ont cependant augmenté la glycémie [299]. Une décoction de fruits en poudre est utilisée comme médicament contre la toux [46]. La tige est fortement diurétique [299]. La tige écorcée est mâchée pour soulager les nausées et étancher la soif [46, 299]. Une décoction de tige, la tige écrasée ou mâchée ou le fruit pilé, parfois mélangé avec du jus de canne à sucre, sont pris pour soulager les nausées; pour traiter la polyarthrite rhumatoïde; toux problèmes respiratoires et maux de gorge [299]. Un extrait d'eau froide de la tige est utilisé pour traiter les petites crises d'épilepsie [299]. Les tiges en poudre sont utilisées comme lavement pour traiter les vers et les hémorroïdes [299]. La fumée de la tige séchée est inhalée pour traiter la toux [299]. Le jus de tige est utilisé pour traiter la jaunisse et pour prévenir les fausses couches [299]. Le jus de la tige est acide et rubéfiant et brûle sur les plaies ouvertes, mais il est également anodin et cicatrisant [299]. Il est appliqué à l'extérieur pour traiter une gamme de maux de peau; écoulements urétraux et maladies vénériennes [299]. Il est également frotté sur le corps pour traiter les coliques [299]. Une infusion de l'inflorescence est prise pour traiter la tachycardie [299]. La même infusion ou une infusion de rhizome est prise pour traiter les maux d'estomac [299]. Le jus des feuilles, ou une décoction de rhizome, se prend pour traiter le paludisme [299]. En externe, le jus des feuilles est utilisé sous forme de collyre pour traiter les troubles oculaires et sous forme de gouttes nasales pour traiter les maux de tête avec vertige [299]. Il est utilisé dans les frictions pour traiter les ?dèmes et la fièvre [299]. Une infusion des parties aériennes séchées est prise pour traiter l'hypertension [299]. La pulpe du rhizome est appliquée sur les abcès et les ulcères pour les faire mûrir; il est appliqué sur les dents pour soigner les maux de dents; et mélangé avec de l'eau, il est pris en interne pour traiter la diarrhée et la dysenterie amibienne [299]. Une décoction de rhizome ou le rhizome cru se prend pour traiter la lèpre et les maladies vénériennes [299].Le gingembre en spirale est couramment utilisé comme plante médicinale dans toute l'Afrique tropicale et la recherche moderne a confirmé la validité de nombre de ses utilisations [299]. La tige, les graines et le rhizome contiennent plusieurs sapogénines stéroïdiennes, dont la diosgénine est la plus importante. Le rhizome donne 0,5% de diosgénine. La diosgénine est une matière première très importante utilisée comme précurseur dans la synthèse d'un certain nombre de médicaments stéroïdiens, y compris les corticostéroïdes, les hormones sexuelles, les contraceptifs oraux et les agents anabolisants [299]. Les rhizomes contiennent également les saponines aférosides A et C, ainsi que la dioscine et la paryphylline C et le flavonoïde glycoside kaempférol 3-O -_- L-rhamnopyranoside. Le dernier composé a montré une capacité à potentialiser la cytotoxicité du cisplatine in vitro dans une lignée cellulaire de cancer du côlon humain [299]. Un alcaloïde de type papavérine se trouve dans le rhizome, ce qui provoque la relaxation des muscles lisses et est antispasmodique, diurétique et dépresseur du système nerveux central [299]. L'extrait méthanolique du rhizome a montré une activité anti-inflammatoire topique significative [299]. La fraction saponine des rhizomes et l'extrait de feuille méthanolique ont montré une activité abortive significative [299]. Les sesquiterpénoïdes sont le groupe le plus abondant de composés volatils dans l'huile essentielle des feuilles [299]. L'huile essentielle n'a montré aucune activité antimicrobienne [299]. L'extrait aqueux des feuilles et des tiges a montré une activité antibactérienne et amibicide significative in vitro [299]. L'extrait de feuille méthanolique a montré une cytotoxicité significative [299]. Le même extrait a montré une activité anesthésique locale modérée [299]. L'extrait présentait une activité antihyperglycémique et diminuait le taux de glucose sanguin lorsqu'il était appliqué à petites doses; des doses plus élevées ont cependant augmenté la glycémie [299]. Une décoction de fruits en poudre est utilisée comme médicament contre la toux [46]. La tige est fortement diurétique [299]. La tige écorcée est mâchée pour soulager les nausées et étancher la soif [46, 299]. Une décoction de tige, la tige écrasée ou mâchée ou le fruit pilé, parfois mélangé avec du jus de canne à sucre, sont pris pour soulager les nausées; pour traiter la polyarthrite rhumatoïde; toux problèmes respiratoires et maux de gorge [299]. Un extrait d'eau froide de la tige est utilisé pour traiter les petites crises d'épilepsie [299]. Les tiges en poudre sont utilisées comme lavement pour traiter les vers et les hémorroïdes [299]. La fumée de la tige séchée est inhalée pour traiter la toux [299]. Le jus de tige est utilisé pour traiter la jaunisse et pour prévenir les fausses couches [299]. Le jus de la tige est acide et rubéfiant et brûle sur les plaies ouvertes, mais il est également anodin et cicatrisant [299]. Il est appliqué à l'extérieur pour traiter une gamme de maux de peau; écoulements urétraux et maladies vénériennes [299]. Il est également frotté sur le corps pour traiter les coliques [299]. Une infusion de l'inflorescence est prise pour traiter la tachycardie [299]. La même infusion ou une infusion de rhizome est prise pour traiter les maux d'estomac [299]. Le jus des feuilles, ou une décoction de rhizome, se prend pour traiter le paludisme [299]. En externe, le jus des feuilles est utilisé sous forme de collyre pour traiter les troubles oculaires et sous forme de gouttes nasales pour traiter les maux de tête avec vertige [299]. Il est utilisé dans les frictions pour traiter les ?dèmes et la fièvre [299]. Une infusion des parties aériennes séchées est prise pour traiter l'hypertension [299]. La pulpe du rhizome est appliquée sur les abcès et les ulcères pour les faire mûrir; il est appliqué sur les dents pour soigner les maux de dents; et mélangé avec de l'eau, il est pris en interne pour traiter la diarrhée et la dysenterie amibienne [299]. Une décoction de rhizome ou le rhizome cru se prend pour traiter la lèpre et les maladies vénériennes [299].

Couepia bracteosa , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ; une pulpe épaisse, aromatique et huileuse avec une peau fine et une saveur douce et agréable ; le fruit mesure jusqu'à 13 cm de long et 10 cm de large.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Coula edulis ,
$1

Note : ***

Détails : Noix sèches/séchées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Couma macrocarpa , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1$1

Note : ****

Détails : -lorsque l'écorce est coupée ou cassée, il en sort un riche latex crémeux, sucré et agréable au goût ; il n'est pas très collant et peut être bu comme du lait de vache ; un latex obtenu à partir du tronc peut être utilisé pour fabriquer du chewing-gum ; -


Précautions

ATTENTION : manipuler la plante peut provoquer une irritation cutanée ou une réaction allergiqueµ{{{5(+)µ.

Couma utilis , Sorva

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits) et tronc (extrait {exsudat et sève}) comestible



Consommation locale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crambe cordifolia , Chou nuage blanc

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment {comme légume}]) et racine (racines) comestibles.



Plante comestible. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Crambe orientalis ,
$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (tiges) et racine (racines [assaisonnement : condiment]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crambe tataria , Crambe de tartarie

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles et pétioles blanchis cuits [nourriture/aliment {comme légume}]) et racine (racines [nourriture/aliment] crues {en salade} ou cuites) comestibles.



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Craniolaria annua , Craniolaire annuelle

$1

Détails : Alimentation humaine : fruits. Racines consommées et confites au sucre. Les jeunes fruits sont consommés comme friandises. Autrefois, les racines charnues étaient utilisées pour les bonbons/sucreries ou comme légume cuit.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Usages médicinaux : Autrefois, les racines charnues étaient également utilisées en médecineµ{{{~~4(+x)µ.

Crassocephalum crepidioides ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : feuilles, tubercules, racines, légumes, fleurs (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

cf. consommation
Crataegus aestivalis , Cenellier de l'est

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment] crus ou cuits {en confitures}) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Crataegus arnoldiana ,
$1

Note : *****

Détails : Fruits - crus ou cuits ; sous-acide ; une saveur délicieuse, il est doux avec une chair douce et juteuse et fait un excellent fruit à dessert ; il peut également être cuit et utilisé dans les tartes, les conserves, etc. et peut être séché pour une utilisation ultérieure ; le fruit mûrit début septembre dans le sud de la Grande-Bretagne ; le fruit mesure environ 2 cm de diamètre ; il y a jusqu'à cinq graines assez grosses en son centre ; celles-ci collent souvent ensemble et ainsi l'effet est de manger un fruit semblable à une cerise avec une seule graine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus atrosanguinea ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Crataegus azarolus , Azerole

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment, fleur (bourgeons floraux) et feuille (feuilles) comestibles.



Consommation locale. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus baroussana ,
$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ou cuits ; doux et assez bon pour un Crataegus ; il fait un fruit à dessert très acceptable et peut également être cuit dans des tartes, des conserves, etc. ; il y a jusqu'à cinq graines assez grosses au centre du fruit, celles-ci collent souvent ensemble et donc l'effet est de manger un fruit semblable à une cerise avec une seule graine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus caesa , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-9

$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ou cuits ; un fruit de bonne taille, d'environ 20 mm de diamètre, avec un goût sucré et un bon rapport fruit / graine, il a une texture farineuse, est assez juteux, ce qui le rend très agréable à manger ; il mûrit de la mi à la fin septembre et peut rester accroché à l'arbre pendant plusieurs semaines ; le fruit peut être utilisé pour faire des tartes, des conserves, etc., et peut également être séché pour une utilisation ultérieure ; il y a jusqu'à cinq graines assez grosses au centre du fruit, celles-ci collent souvent ensemble et donc l'effet est de manger un fruit semblable à une cerise avec une seule graine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus champlainensis , Aubépine du lac Champlain
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment] crus27 ou cuits {en confitures}) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus chrysocarpa , Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment] crus27 ou cuits {en confitures}) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Crataegus coccinea , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ou cuits ; le fruit mûrit début septembre, il mesure environ 18 mm de long avec une chair juteuse agréablement sucrée et fait un excellent fruit à dessert ; le fruit contient jusqu'à 5 graines au centre, celles-ci collent généralement ensemble et donc l'effet est comme de manger une cerise avec sa seule grosse graine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus douglasii , Aubépine noire
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment] cuits {en confitures}) et feuille (feuilles) comestibles.



Consommation locale. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus durobrivensis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ou cuits ; de taille raisonnable, il mesure jusqu'à 15 mm de diamètre et est très acceptable pour la consommation crue ; il est doux et assez juteux à pleine maturité avec un soupçon de pomme dans sa saveur ; le fruit peut être utilisé pour faire des tartes, des conserves, etc., et peut également être séché pour une utilisation ultérieure ; il y a jusqu'à cinq graines assez grosses au centre du fruit, celles-ci collent souvent ensemble et donc l'effet est de manger un fruit semblable à une cerise avec une seule graine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus ellwangeriana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C

$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fruits.
Utilisations comestibles :

-fruit - cru ou cuit ; juteux et acide ; un excellent fruits de dessert, il a une saveur acide mais sucrée, et juteuse mais avec une texture farineuse ; il est très agréable à manger ; le fruit peut aussi être utilisé dans la fabrication des tartes, des confitures, etc, et peut être séché pour une utilisation ultérieure ; de taille raisonnable, il mesure environ 15 mm de diamètre ; un spécimen de Kew a des fruits jusqu'à 25mm de diamètre ; il y a jusqu'à cinq assez grosses graines dans le centre du fruit, ils se collent souvent ensemble et donc cela donne l'impression de manger un fruit semblable à la cerise avec une seule graine


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus festiva ,
$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fruits.
Utilisations comestibles :

-fruit - cru ou cuit ; environ 15mm de diamètre avec une délicieuse saveur sucrée et juteuse bien que la texture soit légèrement farineuse ; c'est un fruit de dessert très acceptable qui est très agréable à manger ; le fruit peut aussi être utilisé dans la fabrication des tartes, des confitures, etc, et peut être séché pour une utilisation ultérieure ; il y a jusqu'à cinq assez grosses graines dans le centre du fruit, elles se collent souvent ensemble et donc cela donne l'impression de manger un fruit semblable à la cerise avec une seule graine


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus holmesiana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ou cuits ; excellent fruit de dessert, il a une saveur acide mais sucrée, est juteux avec un soupçon de pomme dans la saveur, et une texture farineuse, ce qui le rend très agréable à manger ; certaines formes ont des fruits avec une saveur désagréable ; le fruit peut également être utilisé pour faire des tartes, des conserves, etc., et peut être séché pour une utilisation ultérieure ; il y a jusqu'à cinq graines assez grosses au centre du fruit, celles-ci collent souvent ensemble et donc l'effet est de manger un fruit semblable à une cerise avec une seule graine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus meyeri ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Crataegus mollis ,
$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment] cuits {en confitures}) comestible.



Consommation locale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus monogyna , Épine blanche
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15 (zone 4-9)

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment : cuits, feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment : crues {en salade} ; et base boissons/breuvages : tisanes]) et fleur (fleurs) comestibles.



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Crataegus opaca , Cenellier de l'ouest

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment] crus ou cuits {en confitures}) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Crataegus orientalis , Aubépine orientale

$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fruits.
Utilisations comestibles :

-fruit - cru ou cuit ; une taille raisonnable, environ 15 - 20 mm de diamètre ; c'est un des fruits au goût le plus agréable du genre que j'ai essayé à ce jour ; à pleine maturité, il est juteux avec une saveur très agréable et il fond presque littéralement dans la bouche ; je préférerais de loin manger ce fruit à une fraise ; il mûrit à la fin Septembre et se reste en bon état sur l'arbre pendant au moins 4 semaines ; le fruit mûr est si doux qu'il est préférable de le consommer frais directement de l'arbre ; le fruit peut aussi être utilisé dans la fabrication des tartes, des confitures, etc, et peut être séché pour une utilisation ultérieure ; il y a jusqu'à cinq assez grosses graines dans le centre du fruit, elles se collent souvent ensemble et donc cela donne l'impression de manger un fruit semblable à la cerise avec une seule graine


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus pedicellata ,
$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fruits.
Utilisations comestibles :

-fruit - cru ou cuit ; une espèce très variable, en particulier dans son fruit qui varie considérablement en taille et en qualité ; jusqu'à 10 mm de long et en forme de poire, la chair est douce, mais sèche et farineuse ; un autre rapport indique que le fruit mesure jusqu'à 20 mm de diamètre et nous avons souvent vu des fruits de cette taille, ou même un peu plus grand ; nous trouvons que les fruits des meilleures formes ont une excellente saveur et une texture juteuse à maturité, mais avec une pointe d'amertume avant cette date ; c'est un des membres de ce genre dont les fruits m^rissent le plus tard ; le fruit peut être utilisé dans la fabrication des tartes, des confitures, etc, et peut également être séché pour une utilisation ultérieure ; il y a jusqu'à cinq assez grosses graines dans le centre du fruit, elles se collent souvent ensemble et donc cela donne l'impression de manger un fruit semblable à la cerise avec une seule graine


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus pennsylvanica ,
$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fruits.
Utilisations comestibles :

-fruit - cru ou cuit ; un fruit de très bonne taille, jusqu'à 25 mm de diamètre, avec une bonne saveur mi-sucré même lorsque il est à moitié mûr ; il fait un délicieux dessert{{{5(K)µ ; il est aussi parfois transformé en gelées dans et peut être séché pour une utilisation ultérieure ; le fruit se forme en grappes de 4- 12 et est très facilement récolté{{{5(+)µ ; il y a jusqu'à cinq assez grosses graines dans le centre du fruit, elles se collent souvent ensemble et donc cela donne l'impression de manger un fruit semblable à la cerise avec une seule graine


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus pentagyna ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Crataegus pinnatifida ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Crataegus pontica ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus songarica ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Crataegus submollis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ou cuits ; sous-acide, sec et farineux ; notre expérience a été que le fruit est sucré et quelque peu juteux, il a une chair épaisse avec une belle saveur et fait un fruit à dessert acceptable ; le fruit peut également être utilisé pour faire des tartes, des conserves, etc., et peut être séché pour une utilisation ultérieure ; il mesure environ 20 mm de diamètre, est porté en grandes grappes et est facilement récolté ; il y a jusqu'à cinq graines assez grosses au centre du fruit, celles-ci collent souvent ensemble et donc l'effet est de manger un fruit semblable à une cerise avec une seule graine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus succulenta , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-9

$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ou cuits ; excellent pour faire des gelées , il peut également être séché pour une utilisation ultérieure ; petit fruit à la chair sucrée, juteuse et pulpeuse ; il mesure jusqu'à 17 mm de diamètre ; un autre rapport indique que le fruit est gros pour une espèce de Crataegus, il mesure environ 35 mm de diamètre et est porté en petites grappes ; il y a jusqu'à cinq graines assez grosses au centre du fruit, celles-ci collent souvent ensemble et donc l'effet est de manger un fruit semblable à une cerise avec une seule graine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus tanacetifolia ,
$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fruits.
Utilisations comestibles :

-fruit - cru ou cuit ; une bonne taille avec une texture molle et juteuse et une saveur de pomme acide à sucrée qui est très agréable crue à maturité ; le fruit peut aussi être utilisé dans la fabrication des tartes, des confitures, etc, et peut être séché pour une utilisation ultérieure ; le fruit mesure jusqu'à 25 mm de diamètre ; il y a jusqu'à cinq assez grosses graines dans le centre du fruit, elles se collent souvent ensemble et donc cela donne l'impression de manger un fruit semblable à la cerise avec une seule graine


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus vailiae ,
$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fruits.
Utilisations comestibles :

-fruit - cru ou cuit ; la taille d'une grosse cerise, la chair est douce, souple et assez juteuse ; le fruit mesure seulement environ 10 mm d'épaisseur selon un autre rapport{{{5(+)µ ; le fruit mûrit de la mi à la fin Septembre dans le sud de la Grande-Bretagne ; il fait un délicieux fruit à desserts et peut également être utilisé dans la fabrication des tartes, confitures etc... ; le fruit peut être séché pour une utilisation ultérieure ; il y a jusqu'à cinq assez grosses graines dans le centre du fruit, elles se collent souvent ensemble et donc cela donne l'impression de manger un fruit semblable à la cerise avec une seule graine


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crepis bursifolia , Crépide à feuilles de capselle

$1

Note : **

Détails : Les rosettes (de 10 à 15cm de diamètre) sont délicieuses, non amères, craquantes et faciles à récolter car souvent très nombreuses dans le même périmètre ; saveur douce, excellente. Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crepis foetida , Crépis fétide

$1

Détails : Certaines personnes apprécient son goût "sauvage" forcé ; on la trouve parfois vendue sur les marchés de Provence ; quelques feuilles hachées, ajoutées dans les salades champêtres en relèvent le goût ; on l'adore ou on la déteste ; saveur iodée, fortement aromatique. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crepis lacera , Crépide à feuilles de roquette

$1

Détails : Les rosettes (de 10 à 15cm de diamètre) sont délicieuses, non amères, craquantes et faciles à récolter car souvent très nombreuses dans le même périmètre ; saveur douce, excellente. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crepis sancta , Crépis de Nîmes

$1

Note : **

Détails : Saveur agréable ; il faut la cueillir jeune avant la floraison car elle devient ensuite coricace ; c'est la première salade sauvage de l'hiver. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crepis vesicaria , Barkhausie à feuilles de pissenlit

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment {ex. : comme potherbe ? (qp*)}]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crescentia cujete , Calebassier

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (jeunes fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {confits au vinaigre, comme pickles}] ; et graines cuites) et feuille (feuilles) comestible.



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Crithmum maritimum , Criste marine
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-9

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles et tiges [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : crues {en salade ou confites au vinaigre} ou cuites]) et fruit (graines [assaisonnement : épice]) comestibles.



A été une plante potagère importante des XVIII et XIXèmes siècles en Europe.


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans les Landes et en France (si un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Crocus cancellatus , Safran comestible

$1

Note : *

Détails : Bulbes consommés cuits. L'oignon est comestible ; il a le goût de la Châtaigne ; les indigènes en font une grande consommation.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crocus olivieri ,
$1

Détails : Les bulbes [...] mangés crus par les bergers [...] ont [...] à peu près le goût de la Noisette.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crocus sieberi ,
$1

Détails : Les bulbes [...] mangés crus par les bergers [...] ont [...] à peu près le goût de la Noisette.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cryptotaenia canadensis , Mitsuba

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : On lit dans le Japon à l'Exposition universelle de
1878: «Le Mitsuba ou Mitsuba seri est une plante comestible qui s'obtient de la manière suivante: l'hiver venu, on recouvre ses racines avec de la terre et des détritus de végétaux ; on cueille ensuite les pousses qui apparaissent ; on les fait cuire et on les mange. » Ses feuilles non étiolées, hachées et préparées comme l'Épinard, la Chicorée, etc., nous ont donné un fort bon plat de légume, d'une saveur spéciale, légèrement aromatique, assez agréable selon nous, pour que nous recommandions aux amateurs la culture du Mitsuba.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cucumis sacleuxii , Concombre de Mandéra

$1

Détails : Jeunes fruits consommés confits au vinaigre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cucurbita argyrosperma , Courge du mexique
Rusticité (résistance face au froid/gel) :

$1

Détails : Fruit (fruits et graines) comestible.



Légume.


Précautions

La germination des graines produit une substance toxique dans son embryonµ{{{5(+)µ.

Cucurbita digitata ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (racines) et fruit (graines) comestibles.


Précautions

cf. consommation
Cucurbita foetidissima , Courge fétide
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -26°C

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (racines) et fruit (fruits cuits ; et graines) comestibles.(1*)



Graines consommées localement par les natifs.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la germination des graines produit une substance toxique dans son embryon. Il y a un rapport que la racine est toxiqueµ{{{5(+)µ. Le fruit est toxique à maturité.

Note médicinale : **

Cullen corylifolium , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : *

Détails : Graines ; aucun autre détail n'est donné.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique de toxicité pour cette espèce n'ait été trouvée, au moins certains membres de ce genre contiennent des furanocoumarines ; ces substances peuvent provoquer une photosensibilité chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Bu Gu Zhi est apprécié en phytothérapie chinoise comme remède tonique et est utilisé pour améliorer la vitalité générale [254]. La recherche moderne a montré qu'il est également utile dans le traitement des troubles cutanés, y compris le vitiligo. Cependant, il faut être prudent lors de l'application de l'herbe à l'extérieur, car elle peut sensibiliser la peau et provoquer une réaction allergique au soleil [254]. Les fruits à une seule graine (ou la graine plus la gousse) sont hautement considérés comme un aphrodisiaque et un tonique pour les organes génitaux [218]. La graine est anthelminthique, antibactérienne, aphrodisiaque, astringente, cardiaque, cytotoxique, désobstruante, diaphorétique, diurétique, stimulante, estomacique et tonique [4, 147, 176, 178, 218, 240]. Il est utilisé dans le traitement des maladies fébriles, de l'éjaculation précoce, de l'impuissance, des douleurs lombaires, des mictions fréquentes, de l'incontinence, de l'énurésie, etc. [240, 254]. Il est également utilisé en externe pour traiter diverses affections cutanées, notamment la lèpre, la leucodermie et la chute des cheveux [218, 240]. La graine et le fruit contiennent du psoralène. Cela amène la peau à produire un nouveau pigment lorsqu'elle est exposée au soleil et est utilisé pour traiter le vitiligo et le psoriasis [176]. L'action antibactérienne du fruit inhibe la croissance de Mycobacterium tuberculos [176]. Le fruit est cueilli à maturité en automne et peut être séché pour une utilisation ultérieure [254]. La racine est utilisée pour traiter les caries dentaires [218]. La plante produit une oléorésine médicinale utile, elle traite les troubles rénaux, l'impuissance, l'éjaculation précoce, le lumbago, etc. [4, 147, 176, 178].

Curculigo orchioides ,
$1

Note : *

Parties comestibles : racines, rhizome, tubercule (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Curcuma amada , Gingembre mangue

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles) et racine (rhizomes [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement : condiment]) comestibles.



Plante cultivée localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Curcuma zedoaria , Zédoaire

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles), racine (rhizomes [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement : condiment, épice] ; et extrait rhizomes {fécule}) et fleur (fleurs) comestibles.



Plante anciennement et toujours largement cultivée dans le monde. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cyathocline purpurea ,
$1

Détails : Feuilles. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cyclanthera brachystachya , Concombre explosif

$1

Note : *

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment : crus {en salade ou marinés / confits dans du vinaigre} ou cuits {comme des courges}]) comestible.



Les petits fruits, couverts de protubérances, sont consommés en salade, marinés ou cuits comme des courges ; ils explosent souvent à maturité, d'où l'un des noms latins.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cymopterus glomeratus ,
$1$1

Note : ****

Détails : -racine - crue ou cuite ; un goût agréable ; les jeunes racines du printemps sont les meilleures, mais les racines peuvent également être consommées à d'autres moments de l'année ; seules les jeunes racines doivent être utilisées (Cela signifie-t-il que l


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucun rapport de toxicité n'ait été observé, nous émettons des réserves sur cette racine, d'autant plus quand elle vieillit, en raison de son utilisation enregistrée comme insecticideµ{{{5(K)µ.

Cymopterus purpurascens , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-9

$1

Note : ****

Détails : Racine ; la racine a un excellent goût sucré et tendre semblable au panais.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cyperus articulatus , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : *

Détails : Racine (tubercules/rhizomes) ; la plante est brûlée pour faire du sel ; le rhizome frais est pelé et mangé cru ; utilisé comme arôme pour les aliments.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Piripiri a une longue histoire d'utilisation dans les systèmes de phytothérapie en Amérique du Sud. Il est particulièrement apprécié pour son effet bénéfique sur le système digestif et est couramment utilisé pour traiter les nausées, les vomissements, les maux d'estomac et les gaz intestinaux [318]. La plante est anthelminthique, antibactérienne, antiémétique, antifongique, carminative, contraceptive, digestive, fébrifuge et sédative [318]. Plus récemment, un intérêt s'est accru pour l'utilisation possible des plantes dans le traitement de conditions telles que l'épilepsie et les convulsions. Des chercheurs africains ont publié plusieurs études qui suggèrent que la plante peut être la médiatrice de nombreuses réactions chimiques cérébrales nécessaires à l'épilepsie et rapportent que le rhizome a des actions antiépileptiques. En outre, d'autres recherches en laboratoire rapportent que la plante a des actions anticonvulsivantes, ainsi que des actions sédatives [318]. Les rhizomes frais sont broyés pour en extraire le jus, qui est utilisé comme tonique nerveux en cas de stress et de troubles nerveux et mentaux (y compris l'épilepsie). Il est également utilisé pour traiter et prévenir un large éventail de troubles digestifs et gastro-intestinaux; pour traiter la fièvre et la grippe; pour faciliter l'accouchement ou pour provoquer un avortement; comme contraceptif; et pour le cancer de la gorge [318]. En externe, il est utilisé pour cicatriser les plaies et traiter les morsures de serpent, tandis qu'il est également appliqué sur la tête comme tonique capillaire et pour traiter ou prévenir la calvitie [318]. Une infusion de feuilles est utilisée pour traiter les maux de tête; rhume et grippe; plaies et ulcères buccaux; et l'hypertension [318]. La plante entière est décoctée pour soulager les nausées et vomissements dus au paludisme [318].

Cyphia sylvatica ,
$1

Détails : Tubercules comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cyrtosperma merkusii , Taro géant des marais

$1

Note : ***

Détails : Racine (cormes cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Rhizomes consommés localement. Il s'agit principalement (ou uniquement ? (qp*)) de la partie renflée/épaissit en tubercule écailleux appelée corme.


Précautions

(1*)ATTENTION : comme le taro, la racine crue est toxiqueµ{{{(dp*)µ.

D

Dahlia imperialis , Dahlia impérial
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C (premiers dégâts/dommages dès 0°C pour les parties aériennes)

$1$1

Détails : Racine (tubercules [nourriture/aliment : légume ; et base boissons/breuvages : café {succédané et feuille (feuilles) comestibles.



Les tubercules charnus comestibles, ayant une saveur légèrement sucrée rappelant un peu celle de l'artichaut ou celle du topinambour, sont encore utilisés dans la cuisine traditionnelle du Mexique pour la confection de soupes, purées, gratins ou simplement bouillis ou frits; il est déconseillé de cuisiner les vieux tubercules qui sont trop fibreux.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dahlia pinnata , Dahlia

$1$1

Note : *

Détails : Fleurs, racines, tubercules. Les tubercules sont consommés comme légume lavés, épluchés puis rôtis ou bouillis.
Les pétales de fleurs peuvent être mangés en salade.
L'extrait sucré du tubercule (sirop) est transformé en boisson ou utilisé comme arôme/aromatisant ; il est mélangé avec de l'eau chaude ou froide ou du lait ou répandu sur de la crème glacée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dendrocalamus asper , Bambou asper
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3,5/-4°C

$1

Note : ****

Détails : Feuilles (jeunes pousses (turions) cuites [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Consommation locale.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante a l'état cru est très toxique par la présence de composés cyanogénétiques détruits par la cuissonµ{{{27(+x)µ.

Dendrocalamus hamiltonii , Bambou hamiltonii

$1

Note : ***

Détails : Feuilles (jeunes pousses (turions) cuites (bouillies) [nourriture/aliment : légume) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante (y compris les turions) est probablement toxique crueµ{{{(dp*)µ.

Dendrocalamus latiflorus , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ****

Détails : Jeunes tiges - crues ou cuites ; considérées comme délicieuses ; elles sont également déchiquetés et séchés puis utilisés dans les collations à la chinoise au Japon ; les tiges peuvent avoir un diamètre de 15 à 30 cm ; les jeunes pousses sont récoltées 7 à 25 jours après la levée, lorsqu'elles mesurent 35 à 60 cm ; lLa récolte peut commencer la deuxième année de croissance à partir d'une touffe ; les pousses récoltées sont cuites à la vapeur, coupées dans le sens de la longueur, nettoyées et stérilisées pendant 15 minutes dans de l'eau bouillante pure ou salée avant d'être consommées ou mises en conserve ; lorsqu'elles sont bouillies dans de l'eau pure, un composé blanc (contenant 90% de tyrosine) apparait, généralement, et peut être éliminé par ébullition pendant 1h et demi 5 dans une solution d'acide citrique à 0,06 - 0,07%, suivi de 12 heures de lavage ; pour la production de pousses sèches fermentées, les parties médianes des pousses sont d'abord bouillies, puis laissées à fermenter pendant 2 à 4 semaines, puis coupées en tranches de 4 à 5 cm x 2,8 mm ; aux Philippines, les chaumes récoltés sont soit séchés directement au soleil ou à l'ombre, soit d'abord conservés dans de l'eau courante pendant plusieurs semaines avant d'être séchés à l'air.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dendrocalamus membranaceus , Bambou membranaceus

$1

Note : ***

Détails : Feuilles (jeunes pousses (turions) cuites [nourriture/aliment : légume) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante (y compris les turions) est probablement toxique crueµ{{{(dp*)µ.

Dendrocalamus strictus ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : graines, feuilles, pousses, céréales, manne, rhizome, racine (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Desmanthus illinoensis ,
$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines cuites) comestible.



Plante à l'étude comme céréale potentielle. Riche en protéines, mais sans beaucoup de saveur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dichelostemma capitatum , Oignon sauvage

$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes consommés {crus ou cuits} : légume vert]) comestible.



Source alimentaire pour les Indiens de Californie et d'Arizona.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dichelostemma congestum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1$1

Note : ****

Détails : -racines (cormes) - crues ou cuites ; une saveur sucrée, elle peut paraître plutôt fade au premier abord, mais le goût se développe rapidement sur en bouche ; une cuisson lente développe la douceur du bulbe ; le bulbe peut être séché et moulu en poudre pu


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dieffenbachia seguine , Canne à gratter
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 1/2°C (zone 10b)

$1$1

Détails : Fruit, fécule de la tige/souche ("stem", en anglais). Racines et tiges utilisées à la fabrication d'une fécule. Une fécule équilibrée est préparé à partir de la tige. A la Guadeloupe, une recette de "Calalou" serait réalisée à partir de feuilles de Séguine ; cependant, bien que Dieffenbachia seguine soit, semble-t'il, la seule espèce portant ce nom, A Pailleux et D. Bois doutent grandement qu'il s'agisse de celle-ci dont il est question ; peut-être ont-elles été utilisées par défaut et/ou en temps de famine/disette, mais il est tout de même préférable d'utiliser les feuilles d'une autre aracée (aroïdée) comme le "taro" (Colocasia esculenta), le "macabo" (Xanthosoma sagittifolium) ou le "belembe sylvestre" (Xanthosoma helleborifolium) consommés sous le nom d'"herbage", notamment dans d'autres recettes de Calalou.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : ce sont généralement des plantes toxiques (et même très toxiques lorsqu'elles sont ingérées crues) à cause de la présence de cristaux/raphides d'oxalate et d'enzymes protéolytiquesµ{{{(dp*)(~~0(+x))µ ; ceux-ci peuvent, entre autres effets, enflammer la gorge ; le jus de la plante est si excessivement âcre qu'il peut provoquer, à quiconque la mord, un gonflement de la bouche, empêchant ainsi la personne d'articuler pendant plusieurs joursµ{{{7(+x)µ ; un verre d'eau mélangé avec du bicarbonate de soude est bu comme premier soinµ{{{(dp*)(~~0(+x))µ ; ces composés sont probablement, au moins partiellement, détruits à la cuisson, et plus particulièrement après changement des eaux, comme c'est le cas pour le taro (Colocasia esculenta) et autres aracées ; voir fiche toxine pour plus d'informations. Toujours est-il est qu'il est tout de même fortement déconseillé de consommer la plante ou, au minimum, de se contenter de petites quantités de feuilles, comme aromate, avec cuisson à l'eau et, de préférence, changement des eaux, avant recherches/études et obtention d'informations suffisantes. La sève peut également causer une irritation de la peau, de sorte que les mains devraient être lavées immédiatement après avoir été en contact avec celle-ci ; éviter aussi, et surtout, son contact avec les yeuxµ{{{(dp*)µ

Digitalis purpurea , Digitale pourpre

$1

Détails : Nectar des fleurs. Les fleurs sont aspirées/sucées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : toute la plante contient des composés toxiques. Les feuilles et les graines sont employées pour la production de digoxine et d'autres cardénolides utilisés en pharmacie. Le séchage, l'entreposage, l'ébullition ou l'ajout de ces substances au foin ne réduit pas leur toxicité. Les plantes ont mauvais goût et sont rarement mangées par les animaux (Cooper and Johnson 1984, Joubert 1989)µ{{{cbifµ ; toutes les parties de la plante sont hautement toxiques ; dangereux pour l'automédication ; surveillance par un médecin pour déterminer la dose correcte recommandée ; en cas de surdosage, donnez du charbon actif ; peut être mortel surtout pour les enfantsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : La digitale est une plante médicinale largement utilisée avec un effet stimulant reconnu sur le coeur. Il est également utilisé en médecine allopathique dans le traitement des troubles cardiaques. Il a un effet tonique profond sur un coeur malade, permettant au coeur de battre plus lentement, plus puissamment et régulièrement sans avoir besoin de plus d'oxygène [254]. En même temps, il stimule l'écoulement de l'urine, ce qui réduit le volume du sang et diminue la charge sur le coeur [254]. La plante contient des glycosides cardiaques (y compris la digoxine, la digitoxine et les lanatosides). La digitoxine renforce rapidement le rythme cardiaque mais est excrétée très lentement. La digoxine est donc préférée comme médicament à long terme [254]. Les feuilles sont cardiaques, diurétiques, stimulantes et toniques [4, 9, 21, 46, 171]. Les feuilles ne doivent être récoltées que sur les plantes au cours de leur deuxième année de croissance, cueillies lorsque l'épi de floraison a poussé et environ les deux tiers des fleurs se sont ouvertes [4]. Récolté à d'autres moments, il y a moins d'alcaloïde médicalement actif [4]. La graine a également été utilisée dans le passé [4]. Les feuilles ont également un effet très bénéfique sur les reins, elles sont fortement diurétiques et sont utilisées avec bénéfice dans le traitement de l'hydropisie [4]. Un grand soin doit être exercé dans l'utilisation de cette plante, la dose thérapeutique est très proche de la dose létale [222]. Voir également les notes ci-dessus sur la toxicité. Un remède homéopathique est fabriqué à partir des feuilles [9]. Il est utilisé dans le traitement des troubles cardiaques [9].

Dioscorea altissima , Name dunguey

$1

Détails : Tubercules riches en amidon consommés cuits.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : toxicité potentielleµ{{{27(+x)µ.

Dioscorea cayenensis , Igname jaune

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



Le tubercule est rôti, bouilli ou frit. Plante largement cultivée en Amérique tropicale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea communis , Tamier commun
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1


Précautions

(1*)ATTENTION : les baies sont toxiquesµ{{{0(+x)µ à cause de la présence de cristaux d'oxalate de calcium{{{~µ~~5(+)µ. Les pousses doivent être cuitesµ{{{0(+x)µ ; toutes les parties de la plante contiennent des toxines{{{~µ~~5(+),{{{27(+x)µ (saponinesµ5(+)µ), éliminées/dégradés avec les eaux de cuissonµ{{{5(+),{{{~µ~~27(+x)µ ; voir lien pfaf/plantes d'avenir("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Dioscorea esculenta , Igname des blancs

$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Tubercules riches en amidon ; ils peuvent être utilisés dans les soupes, ragoûts, en purée ou frits. Plante de grande importance locale.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : toxicité potentielleµ{{{27(+x)µ.

Dioscorea glabra ,
$1

Détails : Tubercules.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea hispida , Igname épineuse amère

$1

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Les tubercules sont consommés après traitement (préparation) par tranchage, trempage dans l'eau courante pendant 48 heures, puis cuisson.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : CET IGNAME PEUT ÊTRE TRÈS TOXIQUE. NORMALEMENT LES VARIÉTÉS SELECTIONNES ET LES PROCESSUS/TRAITEMENTS SONT NECESSAIRES AVANT UTILISATIONµ{{{0(+x)µ.

Dioscorea intermedia ,
$1

Détails : Espèce sauvage dont le tubercule est assez bon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea japonica , Igname du japon

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules et bulbilles cuits [nourriture/aliment : légume]) et feuille (pointes cuites) comestibles.(1*)



Les tubercules sont coupés en tranches et bouillis ; ils peuvent être cuits au four ; ils sont râpés et mangés avec du vinaigre et ajoutés aux soupes ; une saveur douce très agréable avec une texture farineuse, les racines peuvent être consommées comme un substitut de la pomme de terre. L'amidon peut être utilisé comme un agent de liaison pour les autres aliments.
Les pointes de la vigne sont mangées cuites à la vapeur ou sautées (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea kamoonensis , Igname de Farges

$1

Note : **

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Plante cultivée localement ; plusieurs cultivars. Est-ce la même espèce que Dioscorea kumaonensis Hook.f. de "Food Plants International" ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Dioscorea nummularia , Igname aplatie

$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Tubercules riches en amidon.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : toxicité potentielleµ{{{27(+x)µ.

Dioscorea oppositifolia , Igname khmer

$1

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.(1*)



Les tubercules peuvent être bouillis, transformés en purée, frits, ou ajoutés aux soupes ;
un amidon est extrait des racines.


Précautions

(1*)ATTENTION : Les tubercules sont coupés et lavés successivement avec du sel et de l'eau douce pour éliminé la dioscorine (alcaloïde très toxique), puis cuits et mangésµ{{{0(+x)µ. Dioscorea opposita Thunb. 1784 (donné comme synonyme par TPL et GRIN mais comme espèce différente/distincte par "Food Plants International") n'est par contre pas décrit comme toxique, ni par ce dernier ni par d'autres sourcesµ{{{(dp*)µ : s'agit-il donc de 2 variétés distinctes au niveau de la même espèce, ou est-ce une confusion entre 2 espèces (Dioscorea opposita étant également donné comme synonyme {illégitime} de Dioscorea polystachya) ? (qp*).

Dioscorea pentaphylla , Igname rouge

$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume, feuille (feuilles) et fleur (fleurs) comestibles.(1*)



Les tubercules sont consommés bouillis ou rôtis. En Inde, cette igname est commun dans les jungles et se trouve également dans les îles des mers du Sud. Wight ne l'a jamais vu cultivé en Inde, bien que les indigènes creusent les tubercules à manger ; il est cultivé à Ambon (Amboine) et parfois à Viti. Les tubercules sont consommés à Viti et Hawaii ; c'est une bonne igname ; tubercules très tendres, farineux, de volume médiocre, subarrondis, multiples ; Graham dit que les tubercules sont terriblement nauséeux et intensément amers, même après avoir été bouillis : ils sont ajoutés au grog pour le rendre plus puissant, car ils ont des propriétés enivrantes, et quelques tranches sont suffisantes. Les feuilles et les fleurs sont signalées être consommées en Inde : les fleurs mâles y sont vendues dans les bazars et consommées comme légumes verts. Plante largement cultivée en Inde. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : des types toxiques de cette igname se produisent également ; ceux-ci doivent être coupés en morceaux puis, à plusieurs reprises, bouillis et trempés dans de l'eau courante (ou lavés) et cuitsµ{{{0(+x)µ.

Dioscorea polygonoides ,
$1

Détails : Tubercules riches en amidon consommés cuits ; probablement gros, mais ayant de l'âcreté, qu'il faut détruire par le lavage à grande eau ; utilisés également grillés comme succédané du café.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : toxicité potentielleµ{{{27(+x)µ.

Dioscorea pubera ,
$1

Détails : Espèce sauvage dont le tubercule est assez bon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea pubescens ,
$1

Détails : Igname à la Guyane : on cultive encore quelquefois dans la colonie le D. pubescens Poir.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea rotundata , Igname blanc
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6,5°C

$1

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea sansibarensis , Igname de Zanzibar

$1

Détails : Tubercules, racine. Tubercules âcres à quelque degré. Afrique tropicale : mangé comme aliment de famine.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : le tubercule contient des alcaloïdesµ{{{0(+x)µ (dioscorine, dihydrodioscorine et d'autres non nommément désignésµ{{{6(+x)µ) ; le tubercule contient une substance toxique reportée réagir plusieurs heures après l'ingestionµ{{{67µ ; les bulbilles, produits à l'aisselle des feuilles, sont toxiques et incomestiblesµ{{{6(+x)µ.

Dioscorea schimperiana ,
$1

Détails : Récolté sauvage en Abyssinie par Schimper. Racine cuite, comestible d'après l'étiquette de Schimper.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea spicata ,
$1

Détails : Espèce sauvage dont le tubercule est assez bon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea tomentosa ,
$1

Détails : Espèce sauvage dont le tubercule est assez bon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea trifida , Igname cousse-couche

$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Plante largement cultivée localement. Les tubercules peuvent être cuits au four ou bouillis ; excellente espèce américaine ; tubercules très tendres et très farineux.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea villosa , Igname sauvage

$1

Note : **

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Tubercules riches en amidon.


Précautions

ATTENTION : une certaine prudence doit être exercée avec cette planteµ{{{5(+)µ ; voir lien "pfaf ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Dioscoreophyllum cumminsii , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1$1

Note : ****

Détails : -fruits - crus ; la pulpe mucilagineuse et intensément sucrée du fruit est considérée comme la substance naturelle la plus sucrée connue - elle est jusqu'à 3 000 fois plus sucrée que le saccharose ; elle a été recommandée comme substitut du sucre non gluc


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Diospyros conzattii ,
$1

Note : ****

Détails : fruits - crus ; une saveur exquise ; le fruit mesure environ 4 cm de large et 2 cm de long et contient 5 à 10 graines assez grosses.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Diospyros digyna , Sapotier noir
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 9

$1

Note : ****

Détails : Fruit (pulpe/chair) comestible.



Peau également comestible et consommable ? (qp*). Culture et consommation locales. Les fruits sont consommés frais ; ils sont aussi bons pour les desserts ; ils sont utilisés dans des confitures, tartes, confitures, glaces, gâteaux et autres desserts ; ils sont aussi fermentés dans une boisson similaire au brandy (eau-de-vie) ou consommés avec un jus de citron ou d'orange.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Diospyros mespiliformis , Jackalberry

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits27(+) {frais ou séchés} : pulpe/chair [nourriture/aliment et base boissons alcoolisé(e)s : bière ou vin] ; et graines) et feuille (feuilles) comestible.



Fruits consommés en confiserie au Nigéria ; ils sont également transformés en porridge (réduits en bouillie/purée) ; ils peuvent être séchés et stockés. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Diospyros virginiana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4

$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits {mûrs ou blets ; frais ou séchés} crus : pulpe/chair [nourriture/aliment et base boissons/breuvages ferment(é)s : bière, vin vin et vinaigre] ; et graines torréfiées [base boissons/breuvages {substitut café}]) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages {substitut tisanes}]) comestibles.



Fruit brut/cru ; les fruits sont aussi utilisés dans les gâteaux, pains, tartes, puddings, confitures et crêpes ; ils peuvent également être séchés pour une utilisation ultérieure.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Diplotaxis erucoides , Diplotaxis fausse roquette

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : crues {en salades} ou cuites {comme légume}] et tiges crues {en salades}) comestible.



Les feuilles sont épicés ; elles peuvent être cuites avec des haricots secs ou avec des pâtes ; elles sont meilleures récoltées avant l'apparition des fleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Diplotaxis muralis , Roquette des murailles

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles crues [nourriture/aliment {en salades} et/ou assaisonnement : aromate{{{~]) et fleur (fleurs [nourriture/aliment et/ou garniture]) comestibles.



Les feuilles ont un fort goût âcre, elles sont donc utilisées en petites quantités avec d'autres aliments dans une salade ; elles peuvent également être utilisées pour aromatiser les plats cuisinés.
Les fleurs peuvent être consommées et utilisées comme garniture.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dipsacus fullonum , Cardère commune

$1

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment {comme herbe potagère / légume-feuille / légume vert}]) comestible.



Feuilles épineuses mais comestibles, raison pour laquelle elle figure parmi les herbes potagères ("potherbes") par Galen. La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dipteryx odorata , Fève tonka

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines [assaisonnement : aromate]) comestible.



Les grains sont utilisés pour aromatiser les liqueurs : ils sont trempés pendant plusieurs jours dans du rhum ou de l'alcool puis séchés et durcis ; l'extrait de haricot est utilisé pour parfumer les aliments : il est utilisé dans les bonbons, pâtisseries, crèmes glacées, recettes à base de chocolat et d'autres aliments, généralement sucrés ; c'est un substitut de vanille. La partie interne de la pulpe de la gousse est comestible.


Précautions

cf. consommation Note médicinale : **

Distichlis palmeri , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ****

Détails : Partie comestible : graines, céréale ; à l'origine une source de nourriture majeure de la tribu Cocopah dans l'ouest des États-Unis ; les grains sont cuits comme une céréale ; ils sont rôtis ou utilisés dans les muffins ou les farces ; un système racinaire profond atteint au moins 1,5 m ; il est parfaitement adapté aux zones de rejets salins, où il peut facilement accéder à l'eau saline et assécher le sol, tout en produisant un grain précieux ; le grain produit est idéalement adapté à la consommation humaine, avec un équilibre en acides aminés plus favorable que le blé, et il est également sans gluten et a une agréable saveur de noisette ; le travail du grain en Australie a montré qu'il a un meilleur rendement, pour la farine, que le grain de blé ; Son amidon rétrograde rapidement et se comporte comme un émulsifiant ; le rapport des Nations Unies sur l'environnement (2006) dit à propos de la plante: "C'est un candidat fort pour une culture vivrière mondiale majeure et pourrait devenir le plus grand cadeau de ce désert au monde." Certaines variétés de D. palmeri ont fait l'objet de brevets américains.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dovyalis abyssinica , Abricotier tropical

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {pulpe/chair} mûrs frais crus {bruts ou confits} ou cuits {transformés}) comestible.



Le fruit est consommé frais et utilisé en confitures, gelées et punchs aux fruits.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Drimys winteri , Drimys de Winter
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8 à -10°C ou zone 7-10

Note : ***

Détails : Écorce, épice. L'écorce a été utilisée pour fournir de la vitamine C ; elle est utilisée comme assaisonnement.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : il ne devrait pas être consommé en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Dryopteris carthusiana , Dryoptéris de Chartreuse

$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, racine. Les jeunes frondes enroulées sont cuites et mangées (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; les anciens pétioles sur la tige souterraine sont cuits et la partie intérieure consommées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : bien que nous n'ayons pas trouvé de rapports pour cette espèce, un certain nombre de fougères contiennent des agents cancérigènes donc une certaine prudence est souhaitable ; la plante fraîche contient de la thiaminase, une enzyme qui prive le corps de sa vitamine B complexe ; en petites quantités cette enzyme ne fera pas de mal aux gens qui ont une alimentation adéquate qui est riche en vitamine B ; par contre de grandes quantités peuvent causer des problèmes de santé graves ; l'enzyme est détruite par la chaleur ou le séchage complet, si bien que la cuisson de la plante va supprimer la thiaminase ; cependant, il ya eu des rapports pour d'autres espèces de fougères suggérant que les frondes même cuites peuvent avoir un effet néfaste à long terme ; une certaine prudence est donc conseilléeµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Dryopteris crassirhizoma ,
$1

Note : *

Parties comestibles : feuilles, frondes (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

ATTENTION : bien que nous n'ayons trouvé aucun rapport pour cette espèce, un certain nombre de fougères contiennent des carcinogènes, donc une certaine prudence est recommandéeµ{{{5(K)µ ; la plante fraîche contient de la thiaminase, une enzyme qui prive le corps de son complexe de vitamines B ; en petites quantités, cette enzyme ne nuira pas aux personnes ayant une alimentation adéquate et riche en vitamine B, bien que de grandes quantités puissent causer de graves problèmes de santé. ; l'enzyme est détruite par la chaleur ou par un séchage complet, donc la cuisson de la plante éliminera la thiaminaseµ{{{5(+)µ ; cependant, il y a eu des rapports pour d'autres espèces de fougères suggérant que même les frondes cuites peuvent avoir un effet nocif à long terme. Une certaine prudence est donc conseilléeµ{{{5(K)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Les tiges des racines sont analgésiques, antibactériennes, anti-inflammatoires, antivirales, astringentes, fébrifugeuses, hémostatiques, vermifuges et vulnérables [238, 279]. Une décoction de racine séchée est dépurative et résolvante [218]. La racine contient de la «filicine», une substance qui paralyse les ténias et autres parasites internes et qui a été utilisée comme expulseur de vers pour les humains et aussi en médecine vétérinaire [218, 238]. C'est l'un des traitements les plus efficaces connus pour les ténias - son utilisation doit être immédiatement suivie d'un purgatif non huileux tel que le sulfate de magnésium afin d'expulser les vers du corps [238]. Une purge huileuse, telle que l'huile de ricin, augmente l'absorption de la racine de fougère et peut être dangereuse [238]. La racine est également prise en interne dans le traitement des hémorragies internes, des saignements utérins, des oreillons et des maladies fébriles [238]. La racine est récoltée à l'automne et peut être séchée pour une utilisation ultérieure, elle ne doit pas être conservée plus de 12 mois [238]. Ce remède doit être utilisé avec prudence et uniquement sous la supervision d'un praticien qualifié [238]. La racine est toxique et le dosage est critique [238]. Voir également les notes ci-dessus sur la toxicité. À l'extérieur, la racine est utilisée dans le traitement des abcès, des furoncles, des anthrax et des plaies [238].

Dryopteris cristata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1

Parties comestibles : rhizome, racine (traduction automatique) | Original :


Précautions

ATTENTION : bien que nous n'ayons trouvé aucun rapport pour cette espèce, un certain nombre de fougères contiennent des carcinogènes, donc une certaine prudence est recommandéeµ{{{5(K)µ ; la plante fraîche contient de la thiaminase, une enzyme qui prive le corps de son complexe de vitamines B ; en petites quantités, cette enzyme ne nuira pas aux personnes ayant une alimentation adéquate et riche en vitamine B, bien que de grandes quantités puissent causer de graves problèmes de santé. ; l'enzyme est détruite par la chaleur ou par un séchage complet, donc la cuisson de la plante éliminera la thiaminaseµ{{{5(+)µ ; cependant, il y a eu des rapports pour d'autres espèces de fougères suggérant que même les frondes cuites peuvent avoir un effet nocif à long terme. Une certaine prudence est donc conseilléeµ{{{5(K)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : La fougère mâle est l'un des traitements les plus populaires et les plus efficaces contre les vers de bande. Les tiges des racines sont anodynes, antibactériennes, anti-inflammatoires, antivirales, astringentes, expectorantes, fébrifugeuses, sudorifiques, vermifuges et vulnérables [218, 222, 238]. La racine contient de la «filicine», une substance qui paralyse les ténias et autres parasites internes et qui a été utilisée comme un anti-ver [238]. C'est l'un des traitements les plus efficaces connus pour les ténias - son utilisation doit être immédiatement suivie d'un purgatif non huileux tel que le sulfate de magnésium afin d'expulser les vers du corps [238]. Une purge huileuse, telle que l'huile de ricin, augmente l'absorption de la racine de fougère et peut être dangereuse [238]. La racine est également prise en interne dans le traitement des hémorragies internes, des saignements utérins, des oreillons et des maladies fébriles [238]. La racine est récoltée à l'automne et peut être séchée pour une utilisation ultérieure, elle ne doit pas être conservée plus de 12 mois [238]. Ce remède doit être utilisé avec prudence et uniquement sous la supervision d'un praticien qualifié [238]. La racine est toxique et le dosage est critique [238]. Voir également les notes ci-dessus sur la toxicité. À l'extérieur, la racine est utilisée dans le traitement des abcès, des furoncles, des anthrax et des plaies [238].

Dryopteris dilatata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-9

$1$1

Note : **

Détails : La jeune plante est bouillie et mangée avec de l'huile de phoque ; elle est également ajoutée à la soupe.


Précautions

ATTENTION : bien que nous n'ayons trouvé aucun rapport pour cette espèce, un certain nombre de fougères contiennent des carcinogènes, donc une certaine prudence est recommandéeµ{{{5(K)µ ; la plante fraîche contient de la thiaminase, une enzyme qui prive le corps de son complexe de vitamines B ; en petites quantités, cette enzyme ne nuira pas aux personnes ayant une alimentation adéquate et riche en vitamine B, bien que de grandes quantités puissent causer de graves problèmes de santé. ; l'enzyme est détruite par la chaleur ou par un séchage complet, donc la cuisson de la plante éliminera la thiaminaseµ{{{5(+)µ ; cependant, il y a eu des rapports pour d'autres espèces de fougères suggérant que même les frondes cuites peuvent avoir un effet nocif à long terme. Une certaine prudence est donc conseilléeµ{{{5(K)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : La racine contient de la «filicine», une substance qui paralyse les ténias et autres parasites internes et qui a été utilisée comme un anti-ver [4, 172, 238]. C'est l'un des traitements les plus efficaces connus pour les ténias - son utilisation doit être immédiatement suivie d'un purgatif non huileux tel que le sulfate de magnésium afin d'expulser les vers du corps [238]. Une purge huileuse, telle que l'huile de ricin, augmente l'absorption de la racine de fougère et peut être dangereuse [238]. La racine est récoltée à l'automne et peut être séchée pour une utilisation ultérieure, elle ne doit pas être conservée plus de 12 mois [238]. Ce remède doit être utilisé avec prudence et uniquement sous la supervision d'un praticien qualifié [238]. La racine est toxique et le dosage est critique [238]. Voir également les notes ci-dessus sur la toxicité. La racine est également utilisée dans le traitement des pellicules [4, 172].

Dryopteris marginalis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-8

Détails : Comestible, selon Food Plants International, sans détails sur la/les partie(s) concernée(s).


Précautions

ATTENTION : bien que nous n'ayons trouvé aucun rapport pour cette espèce, un certain nombre de fougères contiennent des carcinogènes, donc une certaine prudence est recommandéeµ{{{5(K)µ ; la plante fraîche contient de la thiaminase, une enzyme qui prive le corps de son complexe de vitamines B ; en petites quantités, cette enzyme ne nuira pas aux personnes ayant une alimentation adéquate et riche en vitamine B, bien que de grandes quantités puissent causer de graves problèmes de santé. ; l'enzyme est détruite par la chaleur ou par un séchage complet, donc la cuisson de la plante éliminera la thiaminaseµ{{{5(+)µ ; cependant, il y a eu des rapports pour d'autres espèces de fougères suggérant que même les frondes cuites peuvent avoir un effet nocif à long terme. Une certaine prudence est donc conseilléeµ{{{5(K)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : La racine contient de la «filicine», une substance qui paralyse les ténias et d?autres parasites internes et qui a été utilisée comme un anti-vers [171, 238]. C'est l'un des traitements les plus efficaces connus pour les ténias - son utilisation doit être immédiatement suivie d'un purgatif non huileux tel que le sulfate de magnésium afin d'expulser les vers du corps [238]. Une purge huileuse, telle que l'huile de ricin, augmente l'absorption de la racine de fougère et peut être dangereuse [238]. La racine est récoltée à l'automne et peut être séchée pour une utilisation ultérieure, elle ne doit pas être conservée plus de 12 mois [238]. Ce remède doit être utilisé avec prudence et uniquement sous la supervision d'un praticien qualifié [238]. La racine est toxique et le dosage est critique [238]. Voir également les notes ci-dessus sur la toxicité. Une infusion de racine a été utilisée dans le traitement des rhumatismes [257]. Une infusion chaude, maintenue dans la bouche, a été utilisée pour traiter les maux de dents [257].

Durio dulcis , Lahong

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe} frais ; et graines cuites {bouillies ou grillées}) comestible.



Les fruits sont doux ; ils ont une forte odeur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

E

Echinacea angustifolia , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-8

$1$1$1

Détails : Les feuilles servent à faire une infusion.


Précautions

ATTENTION (usage médicinal ) : suppression possible de l'immunité avec l'usage habituel ; des doses élevées supérieures à 1000 mg peuvent provoquer des étourdissements ; l'utilisation de l'herbe pendant 10 à 14 jours est recommandée suivie d'une courte pauseµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : L'échinacée est l'une des herbes médicinales les plus importantes au monde. La recherche montre qu'il a la capacité d'augmenter la résistance du corps aux infections bactériennes et virales en stimulant le système immunitaire [254]. Il est également antibiotique et aide à soulager les allergies [254]. Les plantes de ce genre étaient probablement les plus fréquemment utilisées de toutes les plantes médicinales indiennes d'Amérique du Nord. Ils avaient une très large gamme d'applications et nombre de ces utilisations ont été confirmées par la science moderne. La plante a un effet stimulant général sur le système immunitaire et est largement utilisée dans les traitements à base de plantes modernes [222]. Il y a eu un doute sur la capacité du corps à absorber les ingrédients médicinaux actifs par voie orale (les injections intraveineuses étant considérées comme le seul moyen efficace d'administrer la plante), mais des recherches récentes ont démontré une absorption significative des applications administrées par voie orale [222]. En Allemagne, plus de 200 préparations pharmaceutiques sont fabriquées à partir d'échinacée [222]. Les racines et la plante entière sont considérées comme particulièrement bénéfiques dans le traitement des plaies, des plaies, des brûlures, etc., possédant une activité de type cortisone et antibactérienne [222]. La plante était utilisée par les Indiens d'Amérique du Nord comme une application universelle pour traiter les morsures et les piqûres de tous les types d'insectes [213]. Une infusion de la plante a également été utilisée pour traiter les morsures de serpent [213]. La racine est adaptogène, altératrice, antiseptique, dépurative, digestive, sialagogue [4, 21, 61, 165]. Il est récolté à l'automne et séché pour une utilisation ultérieure [238]. La plante a été utilisée comme diaphorétique [213]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent l'échinacée pour le rhume, la toux et la bronchite, la fièvre et le rhume, les infections des voies urinaires, l'inflammation de la bouche et du pharynx, augmentent la résistance aux infections, aux plaies et aux brûlures (voir [302 ] pour les critiques de la commission E).

Echinochloa crus-galli , Panic des marais

$1$1

Note : ***

Détails : Feuilles, graines, céréale, légume.
-les jeunes pousses sont consommées comme légume (potherbe) ;
-les graines peuvent être bouillies et mangées ; elles peuvent également être sautées comme le maïs ; elles peuvent être broyées en farine et utilisées pour faire du pain, des gâteaux et du porridge ; elles sont utilisées pour les macaronis et les quenelles ; elles peuvent être cuites à la vapeur et transformées en porridge (bouillie) ; les graines grillées sont utilisées comme un substitut de café.


Précautions

(1*)ATTENTION : cette herbe a été signalée accumuler des niveaux de nitrates suffisamment élevés dans ses tissus pour être toxique pour les animaux de fermeµ{{{5(+)µ. Ce problème est plus susceptible de se produire lorsque les plantes sont nourries avec des engrais inorganiquesµ{{{5(K)µ.

Note médicinale : **

Echium vulgare , Vipérine commune

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (tendres, dont pointes ; crues ou cuites), fleur (fraîches ou séchées ; décoratives) comestibles.(1*)



Les fleurs bleues sont cristallisées et ajoutées aux salades ; elles donnent également un miel attractif ; elles ne doivent être consommées qu'en petites quantités en raison des alcaloïdes.
Les feuilles sont consommées cuites comme les épinards ; elles doivent être finement hachées ; elles ont été ajoutées à des boissons fraîches.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : présence de pyrrolizidine (alcaloïde) susceptible d'affecter le foie : cependant les risques seraient relativement faibles car c'est une plante appréciée (y compris alimentairement) depuis des siècles et malgré les quantités ingérées par bon nombre de personnes, aucun effet toxique/nocif n'a été décrit/reporté ; on peut donc au moins considérer que la consommation occasionnelle de petites quantités est inoffensiveµ1µ.

Note médicinale : **

Ehretia microphylla , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1$1

Note : **

Détails : -fruits - crus ; es fruits sont mangés ; -une infusion de feuilles est utilisée comme substitut du thé ; les feuilles sont séchées à l'ombre et utilisées comme thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Les feuilles sont antidiarrhéiques, fébrifugeuses et gastriques [310]. Une infusion est utilisée comme remède pour les problèmes d'estomac, la dysenterie et la toux [310, 345]. La racine est considérée comme un antidote contre les intoxications végétales et comme un altérant de la cachexie et de la syphilis [310, 345]. De plus, il est traditionnellement utilisé pour arrêter l'hémorragie résultant de la morsure de la vipère Echis carinatus [310] Les racines seraient ingérées pour nettoyer le corps après l'accouchement [310]. Il a été démontré que la plante contient une gamme de constituants médicalement actifs. Les feuilles contiennent de l'acide rosmarinique, des glycosides flavonoïdes et des triterpénoïdes [310]. L'acide rosmarinique, un dérivé de l'acide phénylacrylique, est un inhibiteur connu de la libération d'histamine et un extrait méthanolique des feuilles a montré de fortes propriétés antihistaminiques [310]. Dans une expérience aux Philippines, des comprimés de feuilles séchées ont réduit la formation d'érythrocytes polychromatiques micronucléés induite par la mitomycine C, la tétracycline et la diméthylnitrosamine. Cela suggère que ces comprimés possèdent une activité antimutagène [310] L'écorce de racine contient de l'éhrétianone, de la microphyllone et de l'éhrétianone [310]. Il a été démontré que l'herétianone, un xanthène quinonoïde, protège contre l'action du venin de serpent [310]. La microphyllone et l'éhrétianone ont montré une activité antibactérienne contre un panel de bactéries [310]. De nombreux membres de ce genre contiennent des alcaloïdes pyrrolizidiniques et des composés quinoïdes ou phénoliques [310].

Elaeagnus commutata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-25°C)

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe} crus ou cuits ; et graines) comestible.



Ils peuvent être utilisés dans les soupe ou pour la gelée ; ils peuvent être frits dans la graisse.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Elaeagnus cordifolia ,
$1

Note : *****

Détails : -fruits - crus ou cuits ; le fruit doit être bien mûr avant de développer sa pleine saveur, sans quoi il est acide et quelque peu astringent ; le fruit ovale mesure jusqu'à 20 mm de long et 14 mm de large, il contient une seule grosse graine ; -graines -


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Elaeagnus glabra , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1

Note : ****

Détails : -fruits - crus ou cuits ; le fruit doit être bien mûr avant de pouvoir être dégusté cru, même s'il est légèrement sous-mûr il sera assez astringent ; le fruit ovale mesure environ 15 mm de long et contient une seule grosse grain


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Elaeagnus latifolia ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruits, graines (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Elaeagnus macrophylla , Chalef à grandes feuilles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-20°C), zone 6-9

$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fruit, graine.
Utilisations comestibles :

-fruit - cru ou cuit ; une saveur riche très acceptable à pleine maturité, bien qu'elle il soit un peu astringent avant cette date ; une culture potentiellement très précieuse ; la maturation a lieu en Avril et Mai ; nous ne sommes pas sûr de savoir comment fiabiliser une culture étant donné que certaines plantes portent des cultures très denses tandis que d'autres portent rarement des fruits ; le fruit mesure jusqu'à 30mm de long et contient une seule grosse graine ;
-graine - crue ou cuite ; une saveur douce, qui a un soupçon de l'arachide ; elle peut être consommée avec les fruits bien qu'elle soit plutôt fibreuse.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Elaeagnus multiflora , Goumi du japon
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-25°C)

$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe} crus ou cuits ; et graines) comestible.



Fruits consommés localement ; ils sont le plus souvent cuits et transformés en tartes, gelées, sauces, vin et autres boissons alcooliques.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Elaeagnus parvifolia , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

$1

Note : ****

Détails : -fruits - crus, cuits ou ajoutés aux currys ; le fruit doit être bien mûr avant de pouvoir être dégusté cru, même s'il est légèrement sous-mûr, il sera assez astringent - bien que les enfants semblent l'adorer au stade légèrement non mûr


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Elaeagnus pungens , Chalef piquant
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fruit, graine.
Utilisations comestibles :

-fruit - cru ou cuit ; de la taille d'un gros cassis, bien que la graine soit également assez grande ; une bonne saveur de sub-acide à pleine maturité ; mais astringent lorsqu'il est mangé avant ; peut être fait en conserves, boissons etc... ; le fruit est ovale et mesure environ 15 mm de long ;
-graine - crue ou cuite ; il peut être consommé avec les fruits bien que la graine soit plutôt fibreuse ; un goût qui rappelle vaguement l'arachides ; la graine contient 42,2% de protéines et 23,1% de matières grasses sur une base d'humidité zéro.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Elaeagnus umbellata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-25°C)

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe} crus ou cuits ; et graines) comestible.



Fruits consommés localement et en Inde. Les fruits peuvent être mangés crus et utilisés comme des groseilles ; ils peuvent également être utilisés pour les confitures, sauces, confitures et tartes ; ils peuvent être séchés comme des raisins secs ; les fruits sont marinés et utilisés dans les currys.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Elaeagnus x ebbingei , Chalef de Ebbing
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-9

$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fruit, graine.
Utilisations comestibles :

-fruit - cru ou cuit ; de taille raisonnable, il est mesure environ 20 mm de long et 13 mm de large bien qu'il ait une grosse graine ; le fruit bien mûr a une saveur très riche et donne un goût agréable avec une légère acidité ; le fruit doit être de couleur rouge foncé et il est très doux quand il est bien mûr, sinon il sera astringente ; la saveur s'améliore encore si le fruit est stocké pendant un jour ou deux après avoir été cueilli ; le fruit mûrit par intermittence sur une période d'environ six semaines à partir du début-mi Avril jusqu'en mai ;
-graine - crue ou cuite ; elle peut être consommée avec le fruit bien que la graine soit plutôt fibreuse ; le goût se rapproche vaguement de celui des arachides.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Elaeis guineensis , Palmier à huile d'afrique

$1

Note : *****

Détails : Fruit (extrait fruits {couche externe} : huile [nourriture/aliment : huile alimentaire orange {huile de palme}] ; et extrait graines {noyaux} : huile [nourriture/aliment : huile alimentaire {huile de palmiste}]) et tronc (chou/coeur [nourriture/aliment : légume {coeur de palmier}]) comestibles.



L'une des toutes premières sources d'huile alimentaire ; plante introduite en Amérique. La sève taraudée de la fleur mâle est utilisée pour faire du vin.
Les fruits huileux sont parfois consommés, mais peuvent causer des nausées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Elaeis oleifera , Palmier à huile d'amérique

$1

Note : ***

Détails : Fruit (extrait fruits : huile [nourriture/aliment : huile alimentaire}]) comestible.



Selon Louis Bubenicek (Dictionnaire des plantes comestibles), l'huile serait extraite des graines, mais il semble que ce soit une erreur si l'on en croit les autres sources/références.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eleocharis dulcis , Chataigne d'eau

$1

Note : ***

Détails : Racine (extrait racines [nourriture/aliment : fécule] ; et bulbes/tubercules {cormes} [nourriture/aliment : crus ou cuits {grillés ou bouillis} : légume]) comestible.



Tubercules consommés comme légume en Chine, après avoir été pelés ; normalement, ils sont découpés en petites tranches et ajoutés aux soupes ou aux plats de poissons et de viandes ; ils peuvent aussi être édulcorés pour les desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Eleocharis sphacelata , Éléocharide sphacélée

$1

Détails : Ces tubercules, cuits et fortement broyés entre deux pierres, sont préparés à la façon des gâteaux d'amandes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Elettaria cardamomum , Cardamome
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/-1°C ou Zone 8

$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (graines [assaisonnement : aromate, épice]) et feuille (jeunes pousses crues ou cuites {à la vapeur ou bouillies}) comestibles.



Les graines sont utilisées dans les biscuits et les gâteaux, et également dans les curries et ajoutées au café ; elles sont mâchées après les repas pour adoucir l'haleine.
Les feuilles sont utilisées pour emballer les aliments avant la cuisson. Plante très largement cultivée en Indomalaisie et un peu en Amérique Centrale ; épice objet de commerce international.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eleusine coracana , Éleusine

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment : céréale]) et feuille (pousses et feuilles) comestibles.



Les graines sont consommées soit torréfiées, soit moulues en farine, laquelle est transformée en bouillie/porridge et en pain plat ; l'alcool est brassée à partir des grains (attention : l'alcool est une cause de cancer). Plante très cultivée en Afrique et en Asie comme céréale. Pousses et feuilles cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eleutherococcus senticosus , Ginseng sibérien
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

$1

Note : **

Détails : Jeunes feuilles et bourgeons - cuits ; les feuilles séchées sont utilisées comme substitut du thé . Feuille (jeunes pousses et feuilles fraîches [nourriture/aliment : légume vert] ; tiges, jeunes pousses et feuilles séchées [base boissons/breuvages : tisanes {substitut de thé}]) comestible.



Les tiges et les racines sont utilisées pour le thé.


Précautions

ATTENTION : attention en cas d'hypertension artérielle ; évitez le café ; 6 semaines d'utilisation maximum ; à éviter pendant la grossesse ; ne convient pas aux enfants ; des doses élevées peuvent provoquer somnolence, anxiété, irritabilité, mastalgie et saignements utérins ; augmentation possible de la pression artérielle et battements cardiaques irréguliers ; les effets des médicaments antidiabétiques, sédatifs et anticoagulants peuvent être potentialisésµ[[[5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : Le ginseng de Sibérie est une herbe tonique puissante avec une gamme impressionnante d'avantages pour la santé. Contrairement à de nombreuses herbes à usage médicinal, il est plus utile pour maintenir une bonne santé que pour traiter une mauvaise santé. La recherche a montré qu'il stimule la résistance au stress et est donc maintenant largement utilisé comme tonique en période de stress et de pression [254]. Cette plante est un traitement populaire très couramment utilisé en Chine et en Russie où elle est utilisée comme substitut du ginseng [218]. C'est une herbe chaude et douce-amère qui serait plus puissante dans son action que le ginseng [238]. On dit qu'une utilisation régulière redonne de la vigueur, améliore la mémoire et augmente la longévité [218]. La racine et l'écorce de racine sont adaptogènes, anti-inflammatoires, hypoglycémiques, toniques et vasodilatateurs. Il est pris en interne pendant la convalescence et dans le traitement des problèmes de ménopause, de la débilité gériatrique, stress physique et mental, etc. [238]. Il agit en renforçant le système immunitaire naturel du corps [140, 165, 176, 238]. Il a également été utilisé pour lutter contre le mal des radiations et l'exposition à des produits chimiques toxiques [200, 218, 238]. Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E). Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E). Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E).Le ginseng de Sibérie est une herbe tonique puissante avec une gamme impressionnante d'avantages pour la santé. Contrairement à de nombreuses herbes à usage médicinal, il est plus utile pour maintenir une bonne santé que pour traiter une mauvaise santé. La recherche a montré qu'il stimule la résistance au stress et est donc maintenant largement utilisé comme tonique en période de stress et de pression [254]. Cette plante est un traitement populaire très couramment utilisé en Chine et en Russie où elle est utilisée comme substitut du ginseng [218]. C'est une herbe chaude et douce-amère qui serait plus puissante dans son action que le ginseng [238]. On dit qu'une utilisation régulière redonne de la vigueur, améliore la mémoire et augmente la longévité [218]. La racine et l'écorce de racine sont adaptogènes, anti-inflammatoires, hypoglycémiques, toniques et vasodilatateurs. Il est pris en interne pendant la convalescence et dans le traitement des problèmes de ménopause, de la débilité gériatrique, stress physique et mental, etc. [238]. Il agit en renforçant le système immunitaire naturel du corps [140, 165, 176, 238]. Il a également été utilisé pour lutter contre le mal des radiations et l'exposition à des produits chimiques toxiques [200, 218, 238]. Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E). Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E). Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E).

Elymus hispidus , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-9

$1

Note : ****

Détails : Partie comestible : graines, céréales ; graines - crues ou cuites ; un goût sucré, doux et de noisette ; habituellement moulu en poudre et utilisé comme farine, il peut aussi être mangé cru lorsqu'il est germé ou peut être cuit entier de la même manière que le riz, ou être ajouté aux ragoûts, etc. ; le grain a des niveaux plus élevés de protéines (20,8%), de matières grasses (3,21%) et de cendres (2,64%) que le blé ; la protéine est nutritionnellement limitante en lysine comme l'est le blé, mais le grain a des niveaux plus élevés que le blé, concernant tous les autres acides aminés essentiels ; aucun gluten fonctionnel n'a été trouvé dans les échantillons du grain testé par l'USDA, cependant, aucun test n'a été effectué pour déterminer si les personnes allergiques au blé ou au gluten peuvent tolérer ce grain et, comme il est étroitement lié au blé, il est possible que cela puisse causer des problèmes similaires ; la plupart des céréales auront les coques encore attachées après la récolte ; le décorticage peut être effectué avec n'importe quelle pièce d'équipement qui frotte vigoureusement le grain ; une machine à brosses dans laquelle les brosses tournent rapidement à l'intérieur d'un tamis cylindrique est un décortiqueur efficace.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Elymus repens , Chiendent officinal

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes ; crues), graines (crues) et racine (séchées (farine) ou fraîches (crues) ; dont extrait ( jus)) comestibles.



Graines, céréales, racines, rhizome ; graines.
-les racines/rhizomes sont séché(e)s, broyé(e)s et utilisé(e)s comme substitut de farine, laquelle peut être ajoutée à la farine de céréales pour faire de la pâte à pain ou à galettes ; les jeunes rhizomes sont également consommés comme légumes (ex. : dans les soupes) ou crus en salade ; les racines séchées grillées sont utilisées pour le thé et comme substitut/succédané du café.
-les pointes tendres sont consommées crues comme légume (ou cuites, ex. comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Embelia ribes , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1$1

Note : ***

Détails : Parties comestibles : feuilles, fruits, épices ; -jeunes feuilles et pousses - crues ; souvent utilisé comme plat d'accompagnement avec du riz, lorsque les feuilles sont généralement mélangées avec d'autres légumes verts ; de saveur acide, les feuilles peuvent être utilisées comme substitut du tamarin dans les soupes et les plats de légumes ; -fruits - crus ; de saveur aigre-douce, ils sont consommés comme un mets délicat, principalement par les enfants ; le fruit séché est utilisé comme adultérant du poivre noir ; une boisson sucrée et rafraîchissante peut être préparée à partir des feuilles et des fruits ; les jeunes tiges sont mâchées comme une friandise.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Les baies séchées (graines) sont altératives, anthelminthiques, carminatives et stimulantes [304]. Un extrait aqueux des baies a montré une activité antifertilité [304]. Les baies en poudre sont largement utilisées pour tuer les ténias - l'huile de ricin est prise plus tard pour expulser le ver mort [304, 310]. Une pâte de baies est utilisée pour traiter les problèmes de peau tels que la teigne [304]. La pâte, mélangée à de l'huile, a été utilisée comme cataplasme pour traiter les maux de tête [304]. La pulpe est purgative [304]. Le jus frais est rafraîchissant, diurétique et laxatif [304]. Les feuilles, associées au gingembre, ont été utilisées comme bain de bouche pour traiter les ulcères et les maux de gorge [304]. Une pâte d'écorce est appliquée sur la poitrine pour traiter les maladies pulmonaires telles que la pneumonie [304]. Une infusion de racines est administrée pour traiter la toux et la diarrhée [310].

Emilia sonchifolia ,
$1

Note : ***

Détails : Feuilles et jeunes pousses - crues ou cuites ; utilisé comme légume ; la plante entière, y compris les fleurs, peut être consommée crue ou cuite ; les feuilles sont généralement récoltées et utilisées avant la floraison ; la plante en poudre est utilisée pour préparer un gâteau fermenté avec de la levure (appelée marcha au Népal) à partir de laquelle la liqueur est distillée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Empetrum nigrum , Camarine noire

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits {pulpe/chair} frais ou séchés ; crus ou cuits) et tronc (rameaux [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



La saveur de la baie s'améliore après congélation ; les fruits sont utilisés dans les boissons (dont une avec du lait caillé), desserts, tartes, gelées et crèmes glacées et également pour faire du vin ; ils sont généralement consommés en petites quantités.
Les rameaux sont brassés dans un thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Entada phaseoloides ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : graines, noyau, feuilles, noix, attention (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

cf. consommation Note médicinale : **

Ephedra distachya , Raisin de mer
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-11

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (fruits crus) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {succédané de thé}]) comestibles.



Fruit - bruts/crus ; une saveur douce mais plutôt insipide ; le fruit mesure environ 6 mm de diamètre.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en PACA, Rhône-Alpes et Aquitaineµ{{{TBµ.

Note médicinale : ****

Ephedra equisetina , Ephedra en forme de prêle

$1

Note : *

Détails : Fruit (fruits) comestible.



Feuilles utilisables comme succédané de thé ? (question posée par l'auteur, Louis Bubenicek).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Ephedra fragilis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1

Note : **

Détails : Fruits - crus ; sucré, le fruit mesure environ 10 mm de diamètre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Les membres de ce genre contiennent divers alcaloïdes actifs en médecine (mais notamment l'éphédrine) et ils sont largement utilisés dans les préparations pour le traitement de l'asthme et du catarrhe [148, 238]. La plante entière peut être utilisée à des concentrations beaucoup plus faibles que les constituants isolés - contrairement à l'utilisation de l'éphédrine isolée, l'utilisation de la plante entière entraîne rarement des effets secondaires [254]. La plante a également des effets antiviraux, en particulier contre la grippe [238]. Les tiges sont une herbe piquante, amère et chaude qui dilate les vaisseaux bronchiques tout en stimulant le coeur et le système nerveux central [148, 238]. Les tiges sont également diaphorétique, diurétique, fébrifuge, hypertensive, nervine, pectorale, tonique, vasoconstricteur et vasodilatateur [165, 176, 238]. Ils sont utilisés en interne dans le traitement de l'asthme, du rhume des foins et des allergies [238]. Ils sont également combinés avec un certain nombre d'autres herbes et utilisés dans le traitement d'un large éventail de plaintes [238]. Cette herbe doit être utilisée avec beaucoup de prudence, de préférence sous la supervision d'un praticien qualifié [238]. Il ne doit pas être prescrit aux patients prenant des inhibiteurs de la monoamine oxydase ou souffrant d'hypertension artérielle, d'hyperthyroïdie ou de glaucome [238]. L'éphédrine est considérée comme une herbe stimulant les performances et, en tant que telle, est une substance interdite dans de nombreux événements sportifs tels que l'athlétisme [K]. Les tiges peuvent être récoltées à tout moment de l'année et sont séchées pour une utilisation ultérieure [238].

Ephedra gerardiana ,
$1

Note : **

Détails : Fruits secs/séchés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Ephedra intermedia ,
$1

Note : *

Détails : Fruit (fruits mûrs) comestible.



Graines et peau également comestibles ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Ephedra major , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-9

$1

Note : *

Détails : Fruits - crus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Les membres de ce genre contiennent divers alcaloïdes actifs en médecine (mais notamment l'éphédrine) et ils sont largement utilisés dans les préparations pour le traitement de l'asthme et du catarrhe [238]. Cette espèce est la plus riche source d'éphédrine en Inde, les tiges contenant plus de 2,5% d'alcaloïdes totaux, dont environ 75% d'éphédrine [240]. La plante entière peut être utilisée à des concentrations beaucoup plus faibles que les constituants isolés - contrairement à l'utilisation de l'éphédrine isolée, l'utilisation de la plante entière entraîne rarement des effets secondaires [254]. La plante a également des effets antiviraux, en particulier contre la grippe [238]. Les tiges sont une herbe piquante, amère et chaude qui dilate les vaisseaux bronchiques tout en stimulant le coeur et le système nerveux central [238]. Les tiges sont également diaphorétiques, diurétiques, fébrifugeuses, hypertendues, nerveuses, pectorales, toniques, vasoconstricteurs et vasodilatateurs [165, 176, 238]. Ils sont utilisés en interne dans le traitement de l'asthme, du rhume des foins et des allergies [238]. Ils sont également combinés avec un certain nombre d'autres herbes et utilisés dans le traitement d'un large éventail de plaintes [238]. Cette herbe doit être utilisée avec une grande prudence, de préférence sous la supervision d'un praticien qualifié [238]. Il ne doit pas être prescrit aux patients prenant des inhibiteurs de la monoamine oxydase ou souffrant d'hypertension artérielle, d'hyperthyroïdie ou de glaucome [238]. L'éphédrine est considérée comme une herbe stimulant la performance et, en tant que telle, est une substance interdite dans de nombreux événements sportifs tels que l'athlétisme [K]. Les tiges peuvent être récoltées à tout moment de l'année et sont séchées pour une utilisation ultérieure [238].

Ephedra sinica , Ephédra chinois

$1$1

Note : *

Détails : Fruit (fruits [base boissons/breuvages : tisanes]) et fleur (cônes femelles matures) comestibles.



Feuilles utilisables comme succédané de thé ? (question posée par l'auteur, Louis Bubenicek). Le cône femelle mature est utilisé comme un fruit et pour affiner le sucre. Graines et peau également comestibles ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Epilobium hirsutum , Épilobe hérissé

$1

Note : **

Détails : Les rosettes de l'épilobe hérissée à feuilles légèrement velues et à grandes fleurs se consomment en salade ; elle a une saveur délicate, douce. Feuilles égalempent cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Epilobium palustre , Épilobe des marais

$1

Note : *

Détails : Feuilles ; feuilles et jeunes pousses - cuites, comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Epilobium parviflorum , Épilobe à petites fleurs

$1

Note : **

Détails : Feuilles - brutes/crues ; ajoutées aux salades, elles ont une saveur agréable; les feuilles de la rosette de l'épilobe à petites fleurs (E. parviflorum), luisantes, pointues peuvent être ajoutées avec parcimonie aux salades champêtres ; elles ont une saveur piquante et un peu âcre. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eragrostis tef ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : graines, céréales (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eremurus aurantiacus ,
$1

Détails : Aitchison, Notes on Products of Western Afghanistan and Northeastem Persia, cite les Eremurus aurantiacus et Olgae, autres Liliacées, dont les jeunes feuilles sont cuites et mangées comme légume (ex. : comme potherbe) dans les districts de Kuran Valley (Afghanistan). Le Dr Aitchison et ses compagnons de voyage disent que c'est un légume savoureux, réellement bon et qui mériterait de prendre place dans les jardins d'Europe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eremurus olgae ,
$1

Détails : Aitchison, Notes on Products of Western Afghanistan and Northeastem Persia, cite les Eremurus aurantiacus et Olgae, autres Liliacées,dont les jeunes feuilles sont cuites et mangées comme légume (ex. : comme potherbe) dans les districts de Kuran Valley (Afghanistan). Le Dr Aitchison et ses compagnons de voyage disent que c'est un légume savoureux, réellement bon et qui mériterait de prendre place dans les jardins d'Europe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Erodium cicutarium , Bec-de-grue à feuilles de ciguë

$1$1

Note : ***

Détails : Feuilles, tiges, racines ;
-jeunes feuilles- crues ou cuites comme potherbe ; récoltées au printemps avant que la plante n'entre en floraison, elles sont savoureuses et nutritives ; les feuilles sont ajoutées aux salades, sandwiches, soupes, sauces, omelettes, etc... elles peuvent être utilisées dans les recettes qui font appel à des feuilles de betteraves, plantain, laiteron ou amarante ;
-jeunes tiges - brutes/crues ;
-racines - mâchées par les enfants comme une gomme.
-le fond du jeune fruit est mâché.


Précautions

ATTENTION : risque de confusion entre les feuilles de Bec-de-grue à feuilles de ciguë et celles de certaines ciguësµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Eryngium campestre , Panicaut champêtre

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes pousses cuites [nourriture/aliment {substitut d'asperge}]) et racine (racines [nourriture/aliment {confites au sucre} ; ou cuites comme légume]) comestibles.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Nord-Pas-de-Calaisµ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Eryngium maritimum , Panicaut de mer

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuilles, racines, fleurs.
-les feuilles sont brassées pour faire du thé ; les jeunes pousses sont parfois blanchies et mangées ;
-les bourgeons de fleurs peuvent également être utilisés ;
-les racines confites sont appelées "eryngo" ; les racines sont bouillies ou grillées, comme le panais ; les racines confites sont transformées en confiture ou utilisées pour aromatiser les gelées et le caramel.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en PACA, Bretagne, Nord-Pas-de-Calais, Pyrénées-Atlantiques et France (lorsqu' un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

Erythronium americanum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

$1$1$1

Note : ****

Détails : -bulbe - cru ou cuit ; un goût croquant, moelleux et très agréable ; le bulbe mesure jusqu'à 25 mm de long et est enfoui assez profondément dans le sol ; -feuilles - crues ou cuites ; ajoutées aux salades ; manger les feuilles réduira considérabl


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucun enregistrement de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, les notes suivantes ont été observées pour un autre membre de ce genre et une certaine prudence est donc recommandée. Le contact cutané avec les bulbes est connu pour provoquer une dermatite chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.

Erythronium dens-canis ,
$1

Note : ***

Détails : « L'Erythronium Dens-canis, dont la belle variété à grande fleur est généralement répandue dans le midi de la Sibérie occidentale, y est recherché et récolté comme une nourriture excellente, dont on envoyait même autrefois annuellement une certaine provision à la cour de Saint-Pétersbourg. La multiplication par graines est très sûre, la plante en produit beaucoup ; semées dès leur maturité, ces graines lèvent toutes, mais il faut trois ans pour que le bulbe ait atteint sa grosseur normale. Le nom du pays est Kandyk.»


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucun enregistrement de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, les notes suivantes ont été observées pour un autre membre de ce genre et une certaine prudence est donc recommandée. Le contact cutané avec les bulbes est connu pour provoquer une dermatite chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.

Erythronium grandiflorum ,
$1

Note : ***

Détails : Les bulbes contiennent une fécule qui est employée dans l'alimentation japonaise.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucun enregistrement de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, les notes suivantes ont été observées pour un autre membre de ce genre et une certaine prudence est donc recommandée. Le contact cutané avec les bulbes est connu pour provoquer une dermatite chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *

Erythronium japonicum ,
$1

Note : ****

Détails : Bulbe - cru ou cuit ; c'est la source d'un amidon, appelé «katakuri-ko» au Japon ; il est utilisé dans les boulettes, les confiseries, comme épaississant dans les soupes, etc. ; il est préféré à d'autres amidons pour une utilisation dans des sauces qui doivent épaissir mais pas gélifier lors du refroidissement ; le bulbe mesure environ 1 cm de large et jusqu'à 6 cm de long.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucun enregistrement de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, les notes suivantes ont été observées pour un autre membre de ce genre et une certaine prudence est donc recommandée. Le contact cutané avec les bulbes est connu pour provoquer une dermatite chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.

Erythroxylum coca , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1$1

Note : *

Détails : Parties comestibles : -feuilles - thé ; les feuilles séchées donnent une substance appelée cocaïne qui est un stimulant ; les feuilles sont utilisées pour faire du "vin" de coca ; les feuilles sont mâchées comme masticatoire ; -l'extrait de noix est utilisé pour aromatiser les boissons, les bonbons et les boissons alcoolisées.


Précautions

ATTENTION : certaines parties de la plante sont toxiques si elles sont ingéréesµ{{{5(K)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Les feuilles contiennent de la cocaïne et d'autres alcaloïdes. Ils sont narcotiques, stimulants cérébraux et anesthésiques localement [46]. Les alcaloïdes sont extraits et utilisés pour fabriquer divers médicaments pharmaceutiques, y compris un anesthésique local [46, 348]. Mâchées avec de la chaux ou des cendres végétales, les feuilles provoquent une sensation de facilité et d'énergie croissante. Ils sont donc utilisés par les peuples autochtones comme stimulants pour mieux supporter la faim, la soif et le stress physique [317]. Une infusion de feuilles sert aussi de remède au mal des montagnes, le redouté «soroche» [317].

Escontria chiotilla , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 9-11

$1

Note : ****

Détails : Partie comestible : fruit ; les fruits violets charnus sont consommés frais ; ils sont également utilisés dans les marmelades et les crèmes glacées, et utilisés pour les jus ; les fruits sont également séchés et auraient une saveur de groseille à maquereau ; ils sont vendus sur les marchés de Tehucan sous le nom de geotilla et tuna.


Précautions

ATTENTION ; épines acéréesµ{{{5(+)µ.

Eucalyptus globulus , Gommier bleu
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles séchées [assaisonnement : aromate] ; extrait feuilles fraîches ou séchées {huile essentielle} [assaisonnement : arôme alimentaire]) comestible.(1*)



Une huile essentielle, distillée à partir des feuilles fraîches ou séchées, est utilisée comme substance aromatisante dans les bonbons, les produits de boulangerie (pâtisseries), la crème glacée (glaces).


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : l'huile d'eucalyptus est toxiqueµ{{{0(+)µ ; le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Eucalyptus viminalis ,
$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles : exsudat) et tronc (exsudat5(+),27(+) / gomme) comestibles.



Une manne excude des feuilles (à partir de l'écorce aussi, selon certains rapports) à la suite de dégâts d'insectes ; elle est fermentée et bue. La gomme rouge ou manne exsudant de fissures dans l'écorce est consommée avec empressement par les garçons ; la manne de l'Eucalyptus, qui exsude par des perforations pendant l'été, est parfois consommée ; une saveur douce très agréable ; elle est légèrement laxative ; les Australiens autochtones la recueillaient après qu'elle soit tombée au sol, ou la grattaient à partir des feuilles ; les feuilles fortement couvertes étaient pilonnées et cuites ; étant donné que la manne est probablement formée à la suite de dégâts d'insectes, il est fort possible que celle-ci ne se formera pas en Grande-Bretagne parce que les mêmes insectes ne seront pas capables de vivre ici ; la manne contient les sucres arabinose, raffinose, dextrose, et saccharose ; cette sorte de manne serait en faite une substance provoquée par un insecte : soit une galle induite, et/ou un miellat produit (sécrété), par une cochenille du genre Apiomorpha, soit un miellat (appelé lerp) produit par un psylle ou encore le résultat de la Manne cigale (Psaltoda Moerens, syn. Cicada moerens).


Précautions

(1*)ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Eugenia brasiliensis , Cerisier du brésil

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe et peau} mûrs crus {frais} ou cuits) comestible.



Fruits consommés localement ; plante cultivée. Le fruit peut être consommé frais quand il est mûr ; il est utilisé pour les tartes ou confitures quand il est à moitié mûr. La peau est-elle bien comestible et consommable ? (qp*)


Précautions

ATTENTION : les graines ne doivent pas être consommées car il se peut qu'elles provoquent la diarrhéeµ{{{(dp*)µ.

Euryale ferox , Gorgon

$1

Note : ***

Détails : Graines utilisées en farine. Jeunes pousses et racines consommées comme légume (ex. : comme potherbe). « Cultivé en Chine et au Japon pour ses rhizomes et pour ses graines, dont on a retiré une sorte de farine. » (Naudin et Mueller, Manuel de VAcclimateur.)
« Cette substance ne se mange que cuite et est moins appréciée que ses congénères ; cependant, la basse classe de Pékin ne la dédaigne pas » (A. Billequin, professeur de chimie au collège de Pékin.).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Eustrephus latifolius ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : tubercule, racine, fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Euterpe edulis , Palmier de juçara
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2 à -4/-5°C

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits frais crus {bruts ou transformés} [nourriture/aliment et base boissons] ; et graines [base boissons {assai}]) et tronc (jeunes pousses {coeur/chou} crues ou cuites}) comestibles.



Les graines sont broyées dans l'eau pour produire une boisson appelée "Assai".
Les jeunes pousses (coeur de palmier) sont mangées, cuites ou crues.
La tige florale non ouvertes est picklé (marinée/confite dans du vinaigre).
Les fruits sont consommés frais et utilisés pour les jus. Consommation locale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Euterpe oleracea , Palmier açaï
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 1,5/4,5°C (zone 10b)

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [base boissons] ; et extrait fruits {huile} [nourriture/aliment : huile alimentaire{{{~]) et tronc (jeunes pousses {coeur/chou} [nourriture/aliment : légume]) comestibles.



Les tiges sont coupées pour obtenir le coeur de palmier qui se mange.
Les fruits sont utilisés pour faire des boissons ; ils sont également utilisés pour faire du vin.
Les fruits donnent une huile comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

F

Fagopyrum acutatum ,
$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles - crues ou cuites ; bouillies ou cuites à la vapeur et utilisées comme les épinards ; d'excellente qualité selon un rapport ; mais nous avons été moins agréablement surpris par la saveur, qui a une amertume distincte, surtout lorsqu'el


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Fagopyrum tataricum , Sarrasin de Tartarie

$1$1

Note : ***

Détails : Feuilles, graines. Graines broyées source d'une farine ; la farine peut être mangée crue ; elle est également utilisée pour le pain.
Les graines sont également grillées.
Les graines donnent aussi une huile comestible.
Les feuilles sont aussi comestibles ; elles sont cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Fallopia japonica , Renouée du Japon

$1$1

Détails : Feuille (jeunes, dont pousses et tiges ; cuites) et racine (cuites) comestibles.



Les jeunes pousses sont cuites et consommées comme légume (potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Fallopia sachalinensis , Renouée des Sakhalines

$1

Détails : Même chose que Fallopia japonica (Houtt.) Ronse Decr. : les jeunes pousses sont cuites et consommées comme légume (potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ferula assa-foetida , Ase fétide

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racine, assaisonnement (épice), tiges, gomme.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-la résine de la racine est vendue en morceaux pour aromatiser les soupes, les poissons au curry, les sauces et les pickles ; l'épice est faite à partir du jus de la plante, semblable à du lait ; elle est ajoutée à des boulettes de viande et donne une saveur rappelant la truffe ; elle est également utilisée dans la sauce Worcestershire.
-les feuilles et les tiges peuvent être cuites et consommées comme légume (ex. : comme potherbe) ; la mauvaise odeur disparaît à la cuisson ;
-les jeunes têtes croisées sont consommées crues ;
-les racines sont rôties et mangées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Ficaria verna , Ficaire

$1$1$1

Détails : Feuille (avant la floraison ; fraîches ou dégorgées puis confites1 ; crues ou cuites)1,5,7,8,10,12?,40, fleur1 (bourgeons : confits (dégorgés)1 ou cuits5,10) et racine (bulbilles (tubéreuses ou aériennes) : confites (dégorgées)1,12? ou cuites5,8,10,11) moyennement comestibles.(1*)



Feuilles et tiges consommées blanchies ou étiolées en salade ou cuites comme légume (ex. : potherbe) ; les jeunes feuilles sont consommées crues en salades et sandwichs ou utilisées dans les soupes.
Les bourgeons floraux sont un substitut aux câpres. Graines consommées bouillies. Les racines (rhizomes et bulbilles) sont consommées localement comme légume : elles peuvent être cuites et servies avec de la viande. Le genre a également été utilisé comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : présence de protoanémonine, une toxine vésicante (irritante) responsable de l'âcreté des renonculacéesµ{{{(dp*)µ ; la planteµ{{{27(+x)µ (dontµ(dp*)µ les feuillesµ{{{0(+x)µ) développée à la lumière contient des substancesµ{{{27(+x)µ âcres et toxiquesµ{{{0(+x),{{{27(+x)µ en l'absence de traitementµ{{{0(+)µ (ébullition et changement d'eau, ou séchage) ; voir fiche "protoanémomine", pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Ficus racemosa ,
$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe, peau et graines} [nourriture/aliment {immatures ou mûrs ; frais ou séchés ; crus ou cuits ; bruts ou transformés}) et feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites {comme légume}]) comestibles.



Les fruits mûrs sont consommés frais ou utilisés pour la confiture ; ils sont généralement/habituellement consommés verts ; ils sont également séchés et moulus en farine et mangés avec du sucre et du lait.
La poudre de fruits rôtis/grillés est utilisée comme céréale pour le petit déjeuner.
Les jeunes feuilles sont consommées en salade ; elles sont également cuites (ex. : comme potherbe). La peau et les graines des fruits sont-elles bien comestibles et consommables ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Fragaria moschata , Fraisier musqué

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits {faux-fruits : peau, chair/pulpe et graines} crus ou cuits [nourriture/aliment, base boissons/breuvages et/ou assaisonnement {aromate}] et feuille (feuilles fraîches [nourriture/aliment {en salade}]) comestibles.(1*)



Feuilles fraîches consommées en salade. Fruits comestibles, consommés frais comme dessert.


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles fanées pourraient être toxiques. Les fruits sont comestibles mais pourraient provoquer de l'urticaire chez certaines personnesµ{{{~~27(+x)(dp*)µ.

Fragaria orientalis ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Fragaria virginiana , Fraisier de Virginie

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits {faux-fruits : peau, chair/pulpe et graines} crus ou cuits [nourriture/aliment, base boissons/breuvages et/ou assaisonnement {aromate}] et feuille (feuilles fraîches [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestibles.(1*)



Fruits comestibles ; ils peuvent être consommés frais ou mis en conserves puis roulés/enroulés dans des crêpes et pancakes (galettes) ou utilisés comme garniture de tartes, ou en confitures et gelées.
Les feuilles peuvent être utilisées pour le thé.


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles fanées pourraient être toxiques. Les fruits sont comestibles mais pourraient provoquer de l'urticaire chez certaines personnesµ{{{~~27(+x)(dp*)µ.

Note médicinale : **

Fragaria viridis ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Frangula alnus , Bourdaine

$1$1

Détails : non comestible et/ou toxique


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Fraxinus excelsior , Frêne commun
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-20°C), zone 4

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (samares, immatures (verts) : frais (cuitsµ1, confits et/ou aromatisants) ou séchés (farine) ; ou mûres (graines : farineµ1, huile5(15)µ)), manne (exsudation/sève)(2*) et feuille (dont pousses et rejets, aromatisantes : jeunes et/ou tendres (crues) ou plus âgées (boissons (dont tisanes (ex : thé noir adulthéré), et cidre de frêne (frênette))) comestibles.(1*)



Cambium (seconde écorce) consommée comme légume.
Les feuilles d'été sont à la base d'une boisson fermentée, la "frênette", fabriquée en France ; elles sont parfois ajoutées au thé.
Les très jeunes fruits ailés sont picklés (confits, par trempage dans l'eau salée et le vinaigre) puis consommés comme condiment ou comme pickles.
La plante est aussi la source d'une manne comestible.(1*)


Précautions

(1*)les parties vertes du Frêne (essentiellement fraîches, jeunes et/ou tendres, dont les feuilles et fruits immatures) sont très amères ; il est donc conseillé de n'utiliser celles-ci (crues ou cuites) qu'a des fins aromatiques (apport d'amertume = note forteµ1µ), et peut(-)être même recommandé de jeter/changer plusieurs l'eau de cuisson afin d'en supprimer le maximum d'amertumeµ1,8,(dp*)µ.
(2*)il est également recommandé de prélever la sève en quantités modérées pour ne pas nuire à la santé (et, pire, la survie) de l'arbre.µ1µ

Note médicinale : **

Fraxinus ornus ,
$1$1

Note : ***

Parties comestibles : manne, sève, feuilles - thé, fleurs (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Fritillaria camschatcensis , Sarana du Kamtschatka

$1

Note : ****

Détails : Racines, tubercules, bulbilles, cosses/capsules/enveloppes. Espèce de lis mangeable par excellence. Les racines ou les bulbes sont consommés crus ou cuits (grillés, bouillis) ou séchés pour une utilisation ultérieure ; ils sont utilisés pour les puddings mélangés avec Empetrum nigrum ; ils peuvent être utilisés pour l'amidon utilisé dans le pain ou la soupe.(1*)


Précautions

(1*)Attentionµ0(+x)µ : la plupart des fritillaires sont toxiques si elles sont consomméesµ{{{0(+x)µ.

Fritillaria cirrhosa ,
$1

Note : **

Détails : Les bulbes du Fritillaria Roylei sont récoltés sur les hauts plateaux duThibet, à 3,000 mètres d'altitude (plateau de Lytang) et se cuisent à l'eau sucrée. Ils constituent, parait-il, un plat mandarinal très recherché.


Précautions

(1*)Attentionµ0(+x)µ : la plupart des fritillaires sont toxiques si elles sont consomméesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Fritillaria pudica , Fritillaire jaune

$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes crus ou cuits) comestible.



Les bulbes et les rejets ont été utilisés comme nourriture ; ils sont consommés crus, bouillis ou cuits à la vapeur, localement, comme légume ; ils peuvent être séchés et stockés.


Précautions

(1*)Attentionµ0(+x)µ : la plupart des fritillaires sont toxiques si elles sont consomméesµ{{{0(+x)µ.

Fuchsia boliviana ,
$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe, peau et graines} mûrs crus) comestible.



Les fruits mûrs sont consommés crus. Les graines et la peau sont-elles vraiment comestibles et consommables ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Fuchsia coccinea , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8-11

$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ou cuits ; une baie juteuse avec de petites graines qui peuvent être avalées ; elle a une saveur douce et très agréable sans aucun mauvais arrière-goût ; c'est l'un de nos fruits fuchsia préférés ; le fruit ellipsoïde peut mesurer jusqu'à 17 mm de long.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Fuchsia fulgens ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Fuchsia splendens ,
$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ; une baie juteuse ; elle est acidulée avec un arrière-goût poivré ; c'est le plus beau fruit fuchsia que nous ayons mangé jusqu'à présent ; sa saveur est un peu citronnée sans arrière-goût remarqué ; tre enfant de 12 mois était extatique à leur sujet, les mangeant en quantité ; une saveur très agréable ; le fruit peut mesurer jusqu'à 40 mm de long et 8 mm de large.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

G

Galeopsis segetum ,
$1

Détails : Feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment {comme légume]) comestible.



Les feuilles sont mangées cuites comme légume (potherbe/épinard) en Bosnie.


Précautions

(1*)ATTENTION : selon "Plants For A Future" ("5"), la plante serait toxique, provoquant une paralysieµ{{{(dp*)µ
S'agit-il d'une confusion ou cette plante est-elle réellement comesible dans certains cas et toxique dans d'autres ? (qp*) Les graines seraient au moins toxiques pour les chevauxµ{{{(dp*)µ.

Galeopsis tetrahit , Ortie royale

$1$1$1

Détails : Feuille (feuilles crues ou cuites {ex. : comme potherbe}), fleur (fleurs [décoration]), et fruit (extrait graines {huile} ; et graines germées) comestibles.(1*)



En Pologne, les feuilles d'un Galéopsis (probablement G. tetrahit) étaient bouillies et servies avec des pommes de terre, de la farine d'avoine et du lait ou du beurre, jusqu'au début du XXème siècle. Huile.


Précautions

(1*)ATTENTION : selon "Plants For A Future" ("5"), la plante serait toxique, provoquant une paralysieµ{{{(dp*)µ
S'agit-il d'une confusion ou cette plante est-elle réellement comesible dans certains cas et toxique dans d'autres ? (qp*) Les graines seraient au moins toxiques pour les chevauxµ{{{(dp*)µ.

Galinsoga parviflora , Galinsoga à petites fleurs

$1$1$1

Note : **

Détails : Graines (extrait (huile) ; germes), feuille (dont jeunes et/ou tendres (dont tiges et pointes ; crues ou cuites) ; dont extrait (jus)) et fleur (dont bourgeons ; crues ou cuites) comestibles.



En Asie du Sud-Est, les jeunes plantes (feuilles et jeunes tiges) sont consommées crues ou cuites comme légume (légume-feuille / légume vert / potherbe) ou ajoutées aux soupes et aux ragoûts ; elles sont également séchées et broyées en une poudre verte puis ajoutées aux soupes et ragoûts, en particulier avec le poulet.
Le jus frais est bu avec d'autres jus de légumes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Galium aparine , Gaillet gratteron

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont pointes, cuites, dont jus), fleur (décoratives), graines (torréfiées (café)) comestibles.



Les jeunes pousses sont comestibles ; elles sont consommées bouillies (comme potherbe) ou ajoutées aux salades.
Les fruits mûrs (graines) sont torréfiés et moulus et utilisés localement comme un substitut/succédané de café.
La plante séchée est utilisée comme un thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Galium mollugo , Caille-lait blanc

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont pousses et tiges) ; crues ou cuites), fleur (dont bourgeons ; crues ou cuites), et graines (café ; dont germes) comestibles.



Les feuilles sont ajoutées aux mélanges d'herbes dans le pistic.Plante utilisée localement pour faire cailler le lait (agent de caillage/coagulation / caille-lait).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Galium verum , Gaillet jaune

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines [base boissons/breuvages, fleur (fleurs {sommités fleuries [base boissons et agent de caillage/coagulation / caille-lait]) et feuille (feuilles et tiges [agent de caillage/coagulation / caille-lait]} comestibles.



Les graines sont utilisées comme substitut de café.
La coloration jaune des fleurs a été utilisée pour teinter le fromage et le beurre ; les sommités fleuries et la plante entière sont utilisées pour faire cailler le lait dans la fabrication du fromage (chester) ; les fleurs sont aussi utilisées dans l'eau (distillat) comme boisson.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Garcinia brasiliensis , Bakupari

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe/arille} frais {bruts ou transformés ; crus ou cuits}) comestible.



Le fruit est consommé frais ; c'est la couche charnue ou arille autour des graines que l'on mange ; ils sont également utilisés pour les confitures et gelées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Garcinia kola , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ***

Détails : Graines - crues ; elles ont une saveur amère, astringente et aromatique, ressemblant quelque peu à celle d'un grain de café cru ; ceci est suivi d'une légère douceur (ou d'un poivre persistant) ; les graines sont mâchées avec les graines du vrai cola (Cola spp.) ; on pense qu'ils améliorent le plaisir d'une personne du cola et permettent la consommation de plus grandes quantités sans indisposition ; les fruits extrêmement acides sont parfois consommés ; ils sont de la taille d'une orange et contiennent une pulpe jaune entourant quatre graines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Le kola amer est largement utilisé en médecine traditionnelle en Afrique, la plupart des parties de la plante étant utilisées et un large éventail de maladies étant traitées [332]. Plusieurs composés médicalement actifs ont été identifiés. Des tanins, un sucre réducteur et des traces d'alcaloïde ont été détectés dans l'écorce; des flavonines sont également présentes, le tout étant extrêmement amer, résineux et astringent [332]. Un certain nombre d'actions pharmacocologiques ont également été démontrées. Il a été démontré que des extraits de tiges, de racines et de graines ont une forte activité anti-hépatotoxique et hépatotrope [332]. Les extraits d'éther de pétrole et d'acétone se sont révélés nettement antimicrobiens [332]. L'écorce contient une abondante gomme résineuse collante [332]. Ceci est pris en interne dans le traitement de la gonorrhée [332]. À l'extérieur, la gomme est appliquée sur les infections cutanées et utilisée pour sceller de nouvelles plaies [332]. On dit que l'écorce est aphrodisiaque, galactagogue [332]. La décoction est utilisée pour traiter la stérilité féminine et pour faciliter l'accouchement, la prise étant quotidienne jusqu'à ce que la conception soit certaine, puis à moitié dosée pendant toute la durée [332]. Il est également utilisé pour provoquer l'expulsion d'un f?tus mort [332]. L'écorce en poudre est appliquée à l'extérieur sur les tumeurs malignes, les cancers, etc. [332]. Un thé d'écorce, associé à l'écorce de Sarcocephalus latifolius, a une solide réputation en tant que diurétique, décongestionnant urinaire et traitement des écoulements urétraux chroniques [332]. L'écorce, associée au Piper guineense et à la sève d'une tige de plantain (Musa sp.) Est utilisée pour embraser le sein en cas de mammite [332]. La graine et l'écorce sont utilisées pour traiter les maux d'estomac [332]. Les feuilles et l'écorce sont utilisées dans le traitement des troubles pulmonaires et gastro-intestinaux [332]. La racine et l'écorce sont utilisées comme tonique pour les hommes «pour que leurs organes fonctionnent bien» [332]. Les feuilles ont un goût amer. Une infusion de feuilles est purgative [332] Les fruits sont consommés au Nigéria comme remède contre les douleurs générales à la tête, au dos, etc., et comme vermifuge [332]. On dit que les graines sont antidote, antitussive, aphrodisiaque, astringente et vermifuge [332]. On dit que la mastication des graines soulage la toux, l'enrouement et les troubles des bronches et de la gorge. Ils sont pris à sec comme remède contre la dysenterie. On dit qu'ils fournissent un antidote contre l'intoxication par Strophanthus [332]. Le principe actif, ou principes, dans la noix reste énigmatique. La caféine, qui est présente dans le vrai kola, est absente. Une trace d'alcaloïde a été signalée dans les matériaux nigérians, mais absente dans d'autres échantillons. Des tanins sont présents et peuvent contenir les composés antibactériens morelline et guttiférine [332]. L'activité peut également résider dans des résines qui ne sont pas encore identifiées [332].

Garcinia madruno , Madrono

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe} frais [nourriture/aliment]) comestible.



Le fruit est consommé frais.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gaultheria humifusa ,
$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe, peau et graines} mûrs {crus ou cuits} [nourriture/aliment]) et feuille (feuilles {jeunes et tendres, de préférence} fraîches [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites {comme légume}] ; feuilles {fraîches ou séchées [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestibles.



Fruit, feuilles - thé. Les fruits sont consommés, localement, crus ou cuits ; ils sont aromatiques et délicieux ; ils sont souvent utilisés en confitures et dérivés, et dans les tartes.
Les feuilles, et particulièrement les jeunes et tendres, sont cuites et mangées comme légumes verts (potherbe), ou crues et consommées en salade ou comme grignotage aux bord des chemins ; elles ont une saveur délicate de "Wintergreen" (huile essentielle de Gaulthérie) ; les feuilles fraîches et séchées sont utilisées pour le thé. La peau et les graines des fruits sont-elles également réellement comestibles et consommables ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gaultheria japonica , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-9

$1$1

Note : ****

Détails : -fruits - crus ou cuits ; agréablement acide et rafraîchissant, avec une saveur délicate de gaulthérie ; uUn goût sous-acide agréable, semblable à G. shallon ; ils peuvent être transformés en délicieuses conserves ; le fruit mesure environ 6 mm de diamètr


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gaultheria mucronata ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gaultheria shallon , Gaulthérie shallon
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1

Note : *****

Détails : Fruits.
-fruits - crus, cuits ou séchés pour une utilisation ultérieure ; sucré et juteux avec une saveur agréable ; il est agréable à manger cru ; les fruits peuvent être consommés frais ou séchés et stockés ; les fruits sont transformés en conserves, tartes, gelées, confitures, sirop, vin, boissons, etc... ; ils peuvent être consommés comme des raisins secs ; le fruit mesure environ 10 mm de diamètre et est produit sur une période de plusieurs semaines à la fin de l'été ;
-un thé agréable est faite à partir des feuilles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gaylussacia baccata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-9

$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ou cuits ; délicieusement épicés et sucrés, ils peuvent être mangés à sur le coude ou utilisés dans les tartes, les conserves, etc. ; ils peuvent également être séchés pour une utilisation ultérieure ; les fruits secs peuvent être broyés en poudre puis mélangés avec des farines de céréales pour faire du pain ; le fruit mesure environ 8 mm de diamètre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gentiana punctata ,
$1

Note : *

Détails : Racines - aromatisant. Les racines sont parfois utilisées dans la fabrication des amers de gentiane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Gentiana purpurea ,
$1

Note : *

Détails : Rhizome - aromatisant, racine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Geranium pratense , Géranium des prés
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34/-35°C

$1$1$1

Détails : Feuille, fleur et graines comestibles.



Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

ATTENTION : risque de confusion entre les feuilles du géranium des prés et celles de l'aconit tue-loup (Aconitum lycoctonum) qui est mortellement toxiqueµ1µ.

Geranium tuberosum , Géranium tubéreux

$1$1

Note : **

Détails : Racine (tubercules) et feuille (feuilles) comestibles.



Les feuilles sont ajoutées aux pâtisseries et salades. Feuilles cuites comme potherbe. Les tubercules mesurent jusqu'à 15 mm de large ; ils sont comestibles.


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans la région Poitou-Charentesµ{{{TBµ.

Geum rivale , Benoîte aquatique

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (racines cuites {bouillies} [base boissons/breuvages {substitut/succédané de chocolat} et assaisonnement5(+x) (aromate}]) et feuille (feuilles) comestibles.



Racines utilisées bouillies pour faire une boisson semblable au chocolat chaud (succédané de chocolat ) ; celle-ci est délicieuse, et encore meilleure en ajoutant du lait et du sucre ; elle est également utilisée pour aromatiser ales (bières anglaises ou à fermentation haute) et liqueurs ; il est préférable de récolter les racines au printemps ou à l'automne, mais elles peuvent être utilisées toute l'année. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Gevuina avellana , Avellano

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {noix} crues ou cuites {torréfiées} [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {substitut de café}]) comestible.



Noix, graines. Les graines, consommées crues ou cuites, ont un goût agréable, semblable à la noisette ; c'est un aliment populaire au Chili, où il est souvent vendu sur les marchés locaux et est très recherché ; la noix contient environ 12,5% de protéines, 49,5% d'huile et 24,1% de glucides ; elle produit une huile ; la graine (noix) torréfiée est utilisée comme un substitut de café. Consommation locale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gigantochloa hasskarliana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ****

Détails : Jeune tige - cuite ; consommée comme plat d'accompagnement avec du riz, ou cuit dans des soupes et des ragoûts ; très appréciée en Indonésie pour ses qualités sucrées et savoureuses.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gladiolus permeabilis ,
$1

Détails : Les bulbes rôtis ont la même saveur que la Châtaigne (Botanical Reyister, vol. II, p. 169).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gleditsia japonica ,
$1$1

Note : ***

Parties comestibles : feuilles, graines (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Gleditsia triacanthos , Févier d'amérique

$1

Note : ***

Détails : Fruit (jeunes graines {crues ou cuites} [nourriture /aliment et base boissons] ; fruits {pulpe et jeunes gousses} [nourriture/aliment et boissons]) comestibles.



Les jeunes graines peuvent être mangées crues ou cuites ; elles sont également transformées en boisson fermentée ou grillées et utilisées comme substitut de café ou encore réduites, pour la composition détaillée ; elles mesurent environ 8 mm de long ; les graines n'apparaissent pas toujours dans les régions maritimes parce que l'arbre préfère les longs étés chauds. La pulpe des gousses est sucrée et elle peut être consommée crue (tel quel) ou confite dans du sucre ; les jeunes et tendres gousses comestibles peuvent être cuites et mangées ; une boisson agréable au goût sucré peut être faite à partir de celles-ci ou de la pulpe ; la pulpe des gousses âgées devient amère ; les gousses mesurent jusqu'à 40cm de long et 4 cm de large. Jeunes pousses comestibles. Consommation locale par les natifs


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante contient des composés potentiellement toxiquesµ{{{5(+)µ ; les rameaux et les feuilles contiennent des alcaloïdes (gleditschine et stenocarpine) ; la stenocarpine a été utilisée comme anesthésique local alors que la gleditschine cause un état de stupeur et la perte de l'activité réflexe. Les feuilles sont à l'étude comme des remèdes possibles du cancerµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Glehnia littoralis ,
$1

Note : **

Détails : C'est une plante vivace, de 0,5m de hauteur ; elle a fait preuve d'une grande rusticité[...]. Les feuilles du Phellopterus sont recherchées au Japon comme condiment. Elles ont une saveur aromatique très prononcée, qui rappelle à la fois celle de l'Angélique et celle de l'Estragon.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Gloriosa superba , Glorieuse

$1

Détails : Feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment de famine/disette) comestibles.(1*)



attention.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : toute la plante contient deux alcaloïdes (colchicine et gloriosine), essentiellement concentrés dans les tubercules et les graines, rendant ceux-ci, et plus particulièrement leur ingestion, très toxiques et dangereux, voir mortels ; de plus il y a un risque de confusion entre les patates douces, mais également les ignames, et ces tubercules de Gloriosa, expliquant l'origine de plusieurs intoxications sèvères/graves. Bien qu'aucun cas n'ait été déclaré pour les feuilles, celles-ci sont également considérées comme toxiques par plusieurs sources ; leur consommation est donc déconseillée. Pour plus d'infos, voir liens, dont site canadien en françaisµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Glyceria fluitans , Herbe flottante

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {crues ou cuites} [nourriture/aliment {céréale secondaire} : farine { pain, bouillie / porridge} ; épaissisant et/ou assaisonnement {aromate} : dans les soupes]) comestible.



Les graines sont consommées bouillies comme du riz et/ou en bouillie (porridge) ; une farine peut être utilisée pour faire du pain, dit de qualité légèrement inférieure au pain de blé ou comme épaisissant dans les soupes (leur offrant, par la même, une douce et délicate saveur) ; les graines sont également mâchées ; la graine, à la saveur douceâtre, était considérée comme une délicatesse dans certaines régions d'Europe ; consommées localement, en particulier par les natifs d'Amérique du Nord, elles ont également été un article de commerce jusqu'au vingtième siècle, malheureusement, la graine est très petite et donc la plante est relativement improductive. Plante cultivée en Pologne.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Glycyrrhiza echinata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1

Note : ****

Détails : Racine - crue ou cuite ; très fibreuse, elle est souvent bouillie pour en extraire les sucres ; c'est une source de réglisse russe et allemande ; elle est utilisée comme confiserie, édulcorant et médicinal ; une délicieuse saveur sucrée ; la racine séchée est souvent utilisée comme masticatoire ; elle est particulièrement utile pour la dentition des enfants et comme nettoyant pour les dents ; la racine contient de la glycyrrhizine, une substance 50 fois plus sucrée que le sucre ; un thé fait à partir des racines est un excellent désaltérant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Glycyrrhiza lepidota , Réglisse américaine

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (racines {fraîches ou séchées ; crues ou cuites} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {condiment, aromate~}, masticatoire et base boissons/breuvages {tisanes}]) et feuille (jeunes pousses tendres crues) [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Les racines, longues, douces et charnues ont été utilisées par les natifs ; elles sont encore consommées crues ou cuites ; elles peuvent être grillées et on dit que leur goût est proche de celui des patates douces lorsqu'elles le sont légèrement ; elles sont également utilisées pour aromatiser les autres aliments (comme condiment) ; elles peuvent être séchées et infusées dans le thé.
Les racines crues (brutes) ont été et peuvent être encore mâchées comme masticatoire, lequel fait un excellent nettoyant dentaire (également très bon pour la dentition des enfants) ; la racine contient six pour cent de glycyrrhizine, une substance qui est cinquante fois plus sucré que le sucre.
Les jeunes pousses tendres peuvent être mangées crues au printemps. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

(1*)ATTENTION : les très jeunes pousses peuvent être toxiques pour les animauxµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Glycyrrhiza uralensis , Réglisse chinoise

$1

Note : ***

Détails : Racine (racines [assaisonnement {condiment, aromate : substitut de réglisse} et édulcorant]) comestible.(1*)



La racine est fibreuse ; elle est utilisée comme édulcorant dans les aliments ; la racine contient de la glycyrrhizine, qui est cinquante fois plus sucré que le sucre. En Sibérie, les racines sont utilisées, après ébullition (pour en extraire les sucres (etc...)), comme aromatisant (substitut de réglisse) de confiserie (bonbons), mais également dans les médicaments, boissons etc...(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les racines peuvent être toxiques et ne doivent être utilisées qu'en petites quantitésµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ****

Gnetum africanum ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : feuilles, graines, fruits, noix, légumes (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gnetum buchholzianum ,
$1

Note : ****

Détails : Feuilles brutes/crues.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Graptopetalum paraguayense , Porcelaine

$1

Détails : Les feuilles sont comestibles. Description / Goût : Le goût de la porcelaine est aigre et la texture est craquante comme une pomme. Elle est prête à être consommée lorsque les feuilles mesurent environ 6 cm et que le diamètre complet d'un plant mesure 10 cm. La porcelaine se reproduit très facilement par bouturage, vous pouvez donc voir ses nouveaux bourgeons et racines émerger alors qu'elle est encore au marché ou à l'épicerie. Saisons / Disponibilité : La porcelaine est disponible toute l'année. Valeur nutritionnelle : La porcelaine est riche en minéraux et en vitamines et elle est particulièrement riche en calcium et en magnésium. Applications : Assurez-vous de mettre la porcelaine dans un récipient scellé au réfrigérateur afin d'éviter l'apparition de nouvelles pousses. Utiliser dans les 10 jours à 2 semaines. La porcelaine peut être consommée crue.



Informations ethniques / culturelles :
La porcelaine n'a pas une grande popularité mais celle-ci est croissante parmi les légumes au Japon. La plante, enregistrée comme "Gurapara leaf" au Japon, pousse abondamment dans les climats chauds ; on la trouve dans la préfecture de Chiba, la préfecture d'Akita et la préfecture d'Aichi ; il est illégal de la cultiver et de la vendre au Japon sans utiliser des semis certifiés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Usages médicinaux : Elle aide à abaisser la glycémie ; elle aide la fonction hépatique et le système immunitaireµ{{{213µ.

Griffonia simplicifolia ,
$1

Note : **

Détails : Feuille (tiges cuites [masticatoire]) comestible.



Les tiges sont cuites et mâchées (masticatoire : bâtons à mâcher). Les feuilles seraient également comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Guiera senegalensis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : *

Détails : Les feuilles servent également à cailler le lait.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Les feuilles ont une forte réputation de «panacée» en Afrique, où elles sont utilisées dans le traitement d'un large éventail de conditions. Ils sont le plus souvent pris en décoctions ou sont mélangés à des aliments [332]. Les feuilles au goût amer sont antitussives, apéritives, purifiantes sanguines, diurétiques, fébrifugeuses, galactagogue, laxatives, pectorales et toniques [332]. Ils sont utilisés pour traiter un large éventail d'affections telles que: les troubles pulmonaires et respiratoires, y compris la toux et la fièvre; problèmes du tube digestif, y compris coliques, dysenterie et diarrhée; les maladies infectieuses, y compris la syphilis, le béribéri et la lèpre; et diverses autres conditions telles que l'impuissance, les rhumatismes et l'?dème [332]. Les feuilles en poudre sont mélangées à de la nourriture comme tonique général et réparateur du sang après toute condition épuisante, et surtout donnée aux femmes après l'accouchement pour favoriser l'écoulement du lait [332]. Les feuilles sont communément transformées en infusion, associées à celles de Combretum micranthum, pour traiter la fièvre, les affections thoraciques et rhumatismales, et en douche nasale pour le rhume dans la tête [332 '. Associées à la pulpe de tamarin, les feuilles sont considérées comme un bon laxatif et un apéritif [332]. La plante a une réputation particulière en tant que préventif de la lèpre et de nombreuses personnes boivent une décoction froide de feuilles chaque matin et soir; en particulier, il est administré au nouveau-né et à l'enfant d'un parent lépreux, ou lorsqu'il y a le moindre soupçon de souillure héréditaire ou de symptômes précoces [332]. Les feuilles séchées sont fumées dans une pipe et la fumée est soufflée par le nez comme remède contre le rhume [332]. Ils sont mélangés avec du tabac pour fumer comme traitement de la toux et des troubles respiratoires [332]. Les feuilles en poudre sont ajoutées à un tabac à priser pour les maux de tête et la sinusite [332]. Les feuilles sont appliquées à l'extérieur pour apporter la guérison au corps - elles sont considérées comme antiseptiques et vulnérables. Ils sont appliqués sur les plaies, les plaies dans la bouche, les chancres syphilitiques et les ulcères phagadéniques [332]. Les feuilles sont appliquées sur les infections cutanées et en cataplasmes sur les gonflements inflammatoires et pour le ver de Guinée; ils ont été appliqués aux tumeurs pour les maturer et comme traitement des maladies de la peau [332]. La décoction de feuilles est utilisée comme gel douche et pour le bain des nouveau-nés [332]. Les fruits et les feuilles sont des ingrédients communs dans les prescriptions plus ou moins cérémonielles pour renforcer et prévenir les maladies chez les jeunes enfants [332]. Les brindilles sont mâchées pour un soulagement symptomatique des piqûres de scorpion [332]. Les racines en poudre et bouillies sont considérées comme un remède contre la diarrhée et la dysenterie [332]. Les fruits, cuits au four et réduits en poudre avec du sel ajouté pour masquer le goût amer, sont considérés comme un remède souverain contre le hoquet [332]. Les tiges feuillues contiennent des traces d'alcaloïdes et de tanins [332]. Les cendres des racines et des feuilles semblent particulièrement riches en magnésium, calcium, strontium, titane, fer et aluminium [332]. Pharmacologiquement, la plante a une action positive sur la toux, est hypotensive, antidiarrhéique et anti-inflammatoire [332].

Guizotia abyssinica ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : graines, feuilles, huile, légumes (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Gundelia tournefortii , Gundelia de Tournefort

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, graines, têtes de fleurs, tiges. La jeune plante et les boutons floraux et les tiges sont consommés comme légume.
Les racines et les tiges peuvent être pelées et consommées crues.
Les tiges sont cuites avec des pois chiches.
Les bourgeons sont bouillis et sautés dans le beurre.
Les graines sont séchées et broyées et utilisées comme substitut du café.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gustavia superba ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruits, noix (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gymnanthemum amygdalinum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ****

Détails : Jeunes pousses feuillues - cuites ; consommées comme potage ou ajoutées aux soupes ; les feuilles ont souvent une saveur intensément amère, mais il existe des formes presque exemptes d'amertume ; la plante doit être récoltée en coupant les extrémités de pousses entières ; cela encourage une nouvelle croissance alors que la simple suppression des feuilles peut ralentir la croissance.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Gymnema sylvestre ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : feuilles, fruits, attention, légumes, sève (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

cf. consommation Note médicinale : ****

Gymnocladus dioicus , Chicot du canada
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -30°C (premiers dégâts/dommages dès -25°C), zone 4b

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines mûres cuites {torréfiées pendant au moins 3 heures à cent cinquante degrés (deux cent quatre-vingt cinq degrés selon "FPI")} [nourriture/aliment {comme noix ou chataignes} et base Boissons/breuvages {ersatz de café}] ; et gousses {crues ou cuiites} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {ersatz/substitut/succédané de tamarin}]) comestible.(1*)



Les graines mûres ont été torréfiées et moulues en café (succédané sans caféine) ; elles peuvent également être consommées comme des noix ou des châtaignes mais le goût est amer ; elles ont besoin d'être rôties pendant au moins 3 heures à cent cinquante degrés (deux cent quatre-vingt cinq degrés selon "FPI") pour éliminer l'acide cyanhydrique (cyanure d'hydrogène / acide prussique). Les gousses sont consommées crues ou cuites ; la pulpe est sucrée et sa saveur rappel le caramel ; elles mesurent jusqu'à 25cm de long et 5 cm de large ; elles sont également utilisées comme succédané du tamarin. Utilisations locales.(1*)


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : les graines crues contiennent des composés toxiques dont un alcaloïde (la cytisine) et le cyanure d'hydrogène{{{~µ~~0(+x)µ ; voir lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Gynandropsis gynandra , Mozambé

$1

Détails : Crucifère dont les jeunes pousses sont préparées et mangées comme Épinards. Dans les Antilles françaises cette plante entre dans la composition du mets fameux, le Calalou ; dans sa Flore phanérogamique des Antilles françaises, p. 481,
le R. P. Duss, professeur au Collège de la Basse-Terre, décrit ainsi le Calalou : « On appelle Calalou un mets exquis préparé avec des feuilles du Mouzambi (Gynandropsis pentaphylla) et de nombreux autres ingrédients (cf. Xanthosoma helleborifolium, pour la liste complète).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

H

Halimione portulacoides , Obione faux-pourpier

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites {comme légume-feuille/légume vert}]) et fruit (graines) comestible..



Les feuilles sont consommées crues en salade ou cuites comme plante potagère (légume-feuille / légume vert / potherbe) ; elles sont également utilisées pour les pickles ; épaisses et succulentes (grasses), elles ont une agréable texture croquante et un goût salé naturel. Graines comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hamamelis virginiana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-8

$1

Note : *

Détails : Graines - crues ou cuites ; une texture huileuse ; les graines ont à peu près la taille d'un grain d'orge et ont une épaisse couche osseuse ; les rapports de comestibilité doivent être traités avec une certaine suspicion, ils semblent tous provenir d'un rapport discutable dans la «Flore médicale» de Refinesque ; un thé rafraîchissant est fabriqué à partir des feuilles et des brindilles.


Précautions

ATTENTION (usage medicinal ? (qp*)) : évitez une utilisation à long terme en raison du risque de cancer (en raison d'une teneur élevée en tanins) ; évitez pendant la grossesse et l'allaitement ; 1g ingéré peut provoquer des vomissements, des nausées, des impactions ; l'utilisation topique peut provoquer une dermatiteµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : L'écorce d'hamamélis est une herbe traditionnelle des Indiens d'Amérique du Nord qui l'utilisaient pour soigner les blessures, traiter les tumeurs, les problèmes oculaires, etc. [254]. Herbe très astringente, elle est couramment utilisée en Occident et est largement disponible chez les herboristes et les chimistes [222]. C'est un ingrédient important des gouttes oculaires, des crèmes pour la peau, des pommades et des toniques pour la peau [238]. Il est largement utilisé comme application externe pour les ecchymoses, les muscles endoloris, les varices, les hémorroïdes, les mamelons douloureux, les inflammations, etc. [238]. L'écorce est astringente, hémostatique, sédative et tonique [4, 14, 21, 165, 171, 222]. Les tanins de l'écorce seraient responsables de ses propriétés astringentes et hémostatiques [222]. L'eau d'hamamélis en bouteille est un distillat à la vapeur qui ne contient pas les tanins de l'arbuste [222], son action est moins efficace qu'une teinture [238]. L'écorce est utilisée en interne dans le traitement de la diarrhée, de la colite, de la dysenterie, des hémorroïdes, des pertes vaginales, des menstruations excessives, des saignements internes et des organes prolapsus [238]. Les branches et les brindilles sont récoltées pour l'écorce au printemps [238]. Une infusion de feuilles est utilisée pour réduire les inflammations, traiter les hémorroïdes, les hémorragies internes et les inflammations oculaires [213]. Les feuilles sont récoltées en été et peuvent être séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Un remède homéopathique est fabriqué à partir d'écorce fraîche [232]. Il est utilisé dans le traitement des saignements de nez, des hémorroïdes et des varices [232]. traiter les pieux, les hémorragies internes et les inflammations oculaires [213]. Les feuilles sont récoltées en été et peuvent être séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Un remède homéopathique est fabriqué à partir d'écorce fraîche [232]. Il est utilisé dans le traitement des saignements de nez, des hémorroïdes et des varices [232]. traiter les pieux, les hémorragies internes et les inflammations oculaires [213]. Les feuilles sont récoltées en été et peuvent être séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Un remède homéopathique est fabriqué à partir d'écorce fraîche [232]. Il est utilisé dans le traitement des saignements de nez, des hémorroïdes et des varices [232].

Hancornia speciosa ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Handroanthus impetiginosus , Lapacho

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : écorce - thé.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires : l'écorce interne est utilisée comme complément alimentaire et infusée dans un thé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elle est toxiqueµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ****

Hedeoma pulegioides , Pouliot américain (tp* de "American pennyroyal")

$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les feuilles, fraîches ou séchées sont utilisées pour faire du thé et pour l'aromatisation ; les feuilles séchées ont une odeur de menthe.
-les feuilles sont aussi la source d'une huile essentielle utilisée pour aromatiser la crème glacée, les bonbons et les pâtisseries.


Précautions

ATTENTION : de grandes quantités de cette plante, en particulier sous la forme d'huile essentielle extraite, peuvent être toxiques. Le contact cutané avec l'huile essentielle pure peut provoquer une dermatiteµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Hedysarum boreale , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

$1

Note : ****

Détails : Jeunes racines tendres - crues ou cuites ; tranchées et consommées crues, bouillies, cuites au four ou ajoutées aux soupes ; arôme de carotte sucrée ou de réglisse.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la sous-espèce H. boreale mackenzii aurait une racine légèrement toxique, mais aucune mention de toxicité pour cette espèce n'a été trouvéeµ{{{5(+)µ.

Hedysarum occidentale , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1

Note : ****

Détails : Racine - crue ou cuite ; longue et dousse, avec une saveur de réglisse ; utilisée au printemps, elle est croquante et juteuse, mais devient coriace et boisée à mesure que la saison avance.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Helianthus maximiliani ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (racines {tubercules} {crus ou cuits} [nourriture/aliment {semblable aux topinambours}]) et fruit (graines crues ou cuites ; et extrait graines : huile [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestibles.



Racine, graines. Les tubercules sont consommés crus ou cuits, par les natifs ; ils peuvent être rôtis ou bouillis ; leur saveur est semblable à celle des topinambours, mais leur rendement est inférieur. Graines crues ou cuites ; on en obtient une huile comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Helianthus pauciflorus , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

$1

Note : ****

Détails : Des cultures pérennes sont développées pour leurs oléagineux ; The Land Institute les considère comme faisant partie d'un système de polyculture pérenne.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Helichrysum cochinchinense ,
$1

Détails : Jeunes pousses consommées localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Helichrysum stoechas , Immortelle commune

$1

Détails : Fleur (fleurs {capitules floraux} {fraîches ou séchées} [assaisonnement {aromate} et colorant de boissons {tisanes}]) comestible.



Capitules floraux utilisés comme aromate ; les fleurs jaunes sont séchées et ajoutées aux tisanes pour la couleur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Helicostylis tomentosa , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ; une saveur délicieuse ; le fruit jaune, plus ou moins globuleux, peut mesurer environ 3 cm de diamètre.


Précautions

ATTENTION : le latex de cet arbre est considéré comme toxique lorsqu'il est ingéréµ{{{5(+)µ.

Helminthotheca echioides , Helminthie fausse-vipérine

$1

Détails : Les feuilles cuites se préparent en gratin, en soupe, en quiche, en épinards avec des oeufs, du poisson ; les jeunes feuilles cuites, ébouillantées sont très agréables, jamais amères.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hemerocallis bulbiferum , Lis orangé à bulbille

$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; les boutons floraux contiennent environ 43 mg de vitamine C pour 100 g, 983 UI de vitami


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hemerocallis citrina , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; les fleurs peuvent être séchées et utilisées comme épaississant dans les soupes, etc


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis darrowiana ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; une tige fleurie porte deux fleurs en forme de trompette, chacune d'environ 6 cm de l


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis dumortieri , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; eIles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; les fleurs sont croquantes et juteuses avec une douceur agréable et


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis esculenta ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; les boutons floraux contiennent environ 43 mg de vitamine C pour 100 g, 983


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis fulva , Hémérocalle fauve

$1$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes {crus ou cuits}), feuille (jeunes pousses et/ou très jeunes feuilles, légèrement défraîchies ou séchées ; crues ou cuites} [assaisonnement {condiment} et/ou épaississant] ; et jeunes bourgeons floraux {frais ou séchées ; crus ou cuits} [assaisonnement {relish, aromate}]) comestibles.(1*)



Tubercules, jeunes pousses et fleurs consommés crus ou cuits. Les pétales sont épais et croquants, rendant leur consommation crue très agréable, avec une agréable douceur à la base en raison du nectar (c'est une riche source de fer, voir lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informations sur la composition nutrionnelle) ; les jeunes bourgeons floraux et les fleurs sont consommés localement séchés comme condiment et/ou, concernant les fleurs, comme épaississant (dans ce dernier cas, elles sont généralement cueillies un peu défraîchies et fermées) ; les bourgeons de lis séchés doivent être réhumidifiés pendant 30 minutes avant d'être ajoutés à un plat ; ils sont utilisés dans les sautés ainsi que les soupes et les ragoûts ; les jeunes bourgeons peuvent être bouillis et sont alors également utilisés pour aromatiser les aliments ; ils ont une saveur rappelant le pois.
Les feuilles et les jeunes pousses sous consommées cuites comme un substitut d'asperge ou de céleri (c'est un excellent légume au goût sucré) ou comme potherbe ; les jeunes pousses peuvent être ajoutées aux salades (les feuilles doivent alors être consommées très jeunes, car elles deviennent vite fibreuses).
Les racines, bulbes ou tubercules sont transformés en farine en cuisine ; ils sont également bouillis et écrémés, cuits au four, utilisés en purée ou pour faire des beignets ; ils ont un goût de noisette ; les jeunes tubercules sont les meilleurs, mais la partie centrale des tubercules plus âgés est également bonne .(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : de grandes quantités de feuilles sont censées être hallucinogènes ; blanchir les feuilles (par immersion des pousses dans le noir et/ou dans l'eau bouillante) supprime/enlève cette composante hallucinatoireµ{{{~~5(+)(dp*)µ.

Hemerocallis hakuunensis ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; les boutons floraux contiennent environ 43 mg de vitamine C pour 100 g, 983


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis lilioasphodelus , Hémérocalle jaune

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et jeunes pousses consommées {crues ou cuites} [nourriture/aliment {substitut, légèrement défraîchies ou séchées ; crues ou cuites} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {condiment} et/ou épaississant]) et racine (racines {tubercules} {crues ou cuites} [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Tubercules, jeunes pousses et fleurs consommés crus ou cuits. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*). Les fleurs sont consommées crues ou cuites ; aliment traditionnel en Chine, elles y sont cuites à la vapeur, puis séchées ; elles peuvent également être séchées et utilisées comme épaississant (dans les soupes etc...) ou comme condiment (si elles sont cueillies alors qu'elles commencent tout juste à dépérir) ; les boutons/bourgeons floraux sont consommés ; ils/elles sont tendres mais assez fades avec une légère douceur ; les renflements de racines sont assez petits et ne valent vraiment la peine d'être utilisés que si la plante est déterrée pour les divisions ou quelque autre raison.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : de grandes quantités de feuilles sont censées être hallucinogènes ; blanchir les feuilles (par immersion des pousses dans le noir et/ou dans l'eau bouillante) supprime/enlève cette composante hallucinatoireµ{{{~~5(+)(dp*)µ.

Hemerocallis littorea , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses : -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; ils peuvent être séchés et utilisés comme épaississant dans les soupes, etc. ; les bou


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis middendorffii , Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fleurs ; feuilles.
Utilisations comestibles :

-feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes ou bien elles deviennent fibreuses ;
-fleurs et boutons de fleurs - crus ou cuits ; les fleurs peuvent être séchées et utilisées comme épaississant dans les soupes, etc... ; les boutons de fleurs contiennent environ 43 mg de vitamine C par 100 g, 983 UI de vitamine A et 3,1% de protéines


Précautions

(1*)ATTENTION : de grandes quantités de feuilles sont dites hallucinogènes ; blanchir les feuilles enlève cette composante hallucinatoireµ{{{5(+)µ (ce rapport ne précise pas ce qu'il entend par blanchiment, ce pourrait être exclure la lumière des pousses ou immerger les feuilles dans de l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis minor ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : Fleurs, feuilles, racine, épice. Les fleurs sont cuites à la vapeur puis séchées comme un aliment traditionnel en Chine ; elles sont utilisées dans les soupes et les sautés ;
Les jeunes feuilles sont bouillies et mangées ;
Les bulbes peuvent être bouillis, cuits à la vapeur, grillés ou sautés.
Les fleurs de cette espèce, séchées, sont usitées quelquefois dans l'alimentation japonaise ; mais c'est principalement en Chine qu'elles sont employées dans la nourriture pour parfumer la soupe et elles constituent un plat favori des Chinois, comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hemerocallis multiflora , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; relativement petit pour hémérocalle, mais les fleurs sont croquantes avec un


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis plicata ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes sinon ils deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; les boutons floraux contiennent environ 43 mg de vitamine C pour 100 g, 983 UI


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis thunbergii , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; eIles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; les fleurs peuvent être séchées et utilisées comme épaississant dans les sou


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis yezoensis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-9

$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; les fleurs peuvent être séchées et utilisées comme épaississant dans les sou


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Heracleum sphondylium , Berce

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont tiges, défibrées : crues ou cuites ; fraîches, séchées ou lactofermentées, fleur (boutons : crus ou confits, et fruit (graines immatures (vertes) : aromatisantes (desserts, bière)) et racine (cuites et/ou aromatisantes) comestibles. Les jeunes feuilles sont cuites et consommées comme légume (ex. : potherbe) ; elles sont également utilisées dans la soupe. Les racines ont été utilisées comme condiment. Les tiges et les graines sont utilisées pour faire de la bière. Les pétioles sont liées en bottes et séchés au soleil et ils dégagent une substance sucrée consommée comme une délicatesse (mets de choix). La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)



Toutes les parties sont comestibles : les racines se récoltent en fin d'automne et se consomment cuites. Leur saveur étant extrêmement aromatique et piquante, on ne les emploie qu'en condiment dans les soupes par exemple. On a rapproché leurs propriétés médicinales de celles du Ginseng. Les racines et les feuilles peuvent être utilisées en tisane digestive et hypotensive. Les pétioles et les jeunes tiges de printemps crues et pelées ont une odeur forte au froissement, qui rappelle l'odeur de la noix de coco ou de mandarine. Cuites, elles perdent cet arôme délicat et leur texture croquante, semblable, en plus tendre, à celle du concombre. Les jeunes pousses, feuilles et inflorescences non développées se mangent crues ou cuites. Les inflorescences épanouies ont par contre une odeur qui rappelle trop l'urine de chien. Les fruits au goût d'orange amère se cuisinent, frais ou séchés : ils assaisonnent salade, soupe, gâteau, pain d'épice, vins chauds, ou parfument les sorbets et les glaces, donnant des parfums d'agrumes.

Au XIXe siècle on utilisait les jeunes pousses et les jeunes feuilles pour accompagner les viandes en mélange avec d'autres herbes. On peut aussi les utiliser en potage ou cuite comme des épinards. La plante était utilisée en Russie pour confectionner le bortsch (potage traditionnel) dont le nom provient du mot « Berce » en russe. Au printemps la plante est riche en vitamine C. Elle est riche en glucides, en protéines. Elle est aromatique et riche en éléments minéraux. Les graines sont très aromatiques et utilisées comme aromates. Macérées dans l'alcool, elles donnent une liqueur digestive et calmante, au goût d'orange amère.

En Russie, on fait sécher les tiges coupées en rondelles que l'on utilise comme friandise au goût de mandarine. Les feuilles et les tiges fermentées servaient à faire une soupe traditionnelle, le Bortsch, mais cette plante est aujourd'hui remplacée par le Céleri en brancheµ{{{Wiki.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : présence de furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles.1
Toutes les parties de la plante peuvent sensibiliser la peau au soleilµ1µ ;
de plus, un contact prolongé avec la plante (feuilles et tiges) ou le fait de peler les racines, suivi d'une exposition au soleil, peuvent provoquer des dermatites (photodermatites) (aiguës ? (qp*)) chez certaines personnes.
Cependant ce dernier point doit concerner majoritairement les personnes sensibles de la peau et/ou manipulants régulièrement et/ou intensivement cette plante (ex : maraîchers)µ(dp*)µ.
Risque de confusion avec la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ;
leurs feuilles et tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ1µ.

Note médicinale : **

Hibiscus sinosyriacus , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -28/-29°C

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fleur (fleurs [base boissons/breuvages, feuille (jeunes feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes}]) et racine (racines) comestibles.



Fleurs, feuilles, racine, thé.
Les jeunes feuilles sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*).
Un thé est fait à partir des feuilles et des fleurs.
La racine est comestible mais fibreuse.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hieracium pilosella , Piloselle
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5 ({{{-15°C)

$1$1

Détails : Feuille (dont extrait (jus) ; crues ou cuites, et fleur (dont bourgeons ; crues ou cuites) comestibles.



Plante utilisée localement comme masticatoire ? (question posée par l'auteur).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hieracium umbellatum , Accipitrine

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles) comestible.



Feuilles. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Hippophae salicifolia ,
$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fruit.
Utilisations comestibles :

fruits - crus ou cuits ; un aliment très nutritif, et peut-être le fruit le plus nutritif qui peut être cultivé dans les climats tempérés ; il est très riche en vitamines, en particulier la vitamine C, ainsi qu'en minéraux et bioflavonoïdes, et est également une source d'acides gras essentiels ; il arrive à maturité en fin d'été, mais il peut être consommé pendant environ un mois avant cela, et reste accroché dans l'arbre jusqu'à la mi-hiver, époque à laquelle la saveur est devenu beaucoup plus douce, mais il est aussi devenu très mou et difficile à récolter ; beaucoup de nos visiteurs et nous aimons vraiment ce fruit, mais la saveur est un peu comme celle d'un citron fort et beaucoup de gens trouvent cela trop acide pour eux ; il fait également une bonne vinaigrette ;les fruits de certaines espèces et cultivars (non spécifiés) contiennent jusqu'à 9,2% d'huile ; le fruit est utilisé pour faire des conserves ; il est de plus en plus utilisé dans la fabrication de jus de fruits, surtout en mélange avec d'autres fruits, en raison de sa réputation pour ses avantages sur la santé ; le fruit devient moins acide après une gelée ou lorsqu'il est cuit.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Hippophae sinensis ,
$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fruit.
Utilisations comestibles :

fruits - crus ou cuits ; très riche en vitamine C, mais trop acide, quand ils sont crus, pour la plupart des gens qui les ont tastés ; la saveur est un peu comme celle du citron ; les fruits de certaines espèces et cultivars (non spécifiés) contiennent jusqu'à 9,2% d'huile ; utilisés pour les conserves ; il est de plus en plus utilisé dans la fabrication des jus de fruits, surtout en mélange avec d'autres fruits, en raison de sa réputation pour ses avantages sur la santé ; le fruit devient moins acide après une gelée ou lorsqu'il est cuit ; le fruit arrive à maturité à partir de fin Septembre et reste en général ainsi sur les plantes tout l'hiver, s'il n'est pas mangé par les oiseaux ; il est préférable de l'utiliser avant les gelées puisque le goût et la qualité des baies givrées se détériorent rapidement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Hippophae tibetana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ou cuits ; très riche en vitamine C, mais trop acide à l'état cru pour les goûts de la plupart des gens ; la saveur du fruit ressemble un peu à celle du citron ; les fruits de certaines espèces et cultivars (non spécifiés) contiennent jusqu'à 9,2% d'huile ; utilisé pour les conserves ; le fruit devient moins acide après un gel ou s'il est cuit ; cette espèce possède les plus gros fruits du genre, 100 fruits pesant environ 40 g.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Homalanthus nutans , Tudana

$1

Détails : Les feuilles de ces trois végétaux [Malawari (Trophis anthropophagorum Seem.), Tudana (Omalanthus pedicellatus Benth.) et Borodina (Solanum anthropophagorum Seem.)] sont roulées autour du bokola, comme celles du Taro autour du porc, et cuites avec lui sur des pierres chauffées. Le sel n'est pas oublié.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Honckenya peploides , Honkénie faux pourpier

$1$1

Note : ***

Détails : Feuilles, graines.
La plante est fermentée dans du petit-lait (lactosérum) acide et utilisée comme la choucroute ; la plante peut être bouillie ou picklée ; elle peut être mangée crue en salade ou cuite et utilisée comme potherbe ; elle a un goût rappelant la bourrache.
Les feuilles sont cuites à plusieurs reprises, puis stockées dans des tonneaux en bois pour l'hiver.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Aquitaineµ{{{TBµ.

Hordeum distichon , Orge à deux rangs

$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment {céréale secondaire : farine} et base boissons/breuvages {malt : bière}]) comestible.



Graines, céréale. Graines consommées en farine et, souvent, utilisées pour le maltage de la bière.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Humulus scandens , Houblon japonais

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles et jeunes pousses [nourriture/aliment {comme plante potagère (légume vert : légume feuille}]) comestible.



Feuilles. Les feuilles et les jeunes pousses sont consommées, localement, comme plante potagère (légume vert : légume feuille / potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hydnocarpus kurzii ,
Parties comestibles : attention, toxique (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

ATTENTION : les graines contiennent des glycosides cyanogènes et sont toxiques ; il est déconseillé de manger des porcs ou des poissons qui se sont nourris des graines, car leur chair provoque des nausées et des vomissementsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : L'huile extraite des graines, appelée «huile de chaulmugra», est utilisée depuis longtemps dans le traitement de la lèpre [310, 317]. Lorsqu'il est appliqué par voie externe et par infiltration directe des lésions, il s'est avéré efficace pour réduire la taille des nodules, des plaques engourdies et des lésions cutanées [555]. Les principes actifs sont des acides gras cyclopenténiques inhabituels, y compris l'acide chaulmoogrique. Le mode d'action mycobactéricide moléculaire précis est encore inconnu [555]. L'huile contient des acides gras chaulmoogriques et hydnocarpiques [310, 317]. Une décoction d'écorce se boit comme tonique général pour améliorer la santé et dans le traitement des troubles internes et des maladies de la peau [310, 555]. Les racines, ainsi que les graines, sont utilisées par les médecins traditionnels thaïlandais dans le traitement des maladies de la peau [310]. Un développement passionnant de cette plante est l'observation que l'huile, lorsqu'elle est appliquée sur la peau, augmente la résistance du tissu cicatriciel et renforce le tissu de collagène dans les plaies. Par conséquent, une application cosmétique et / ou dermatologique peut être possible [555]. De plus, les lignanes hydnowightin, hydnocarpine et néohydnocarpine ont été isolés dans la plante. Il a été démontré que ceux-ci ont un potentiel cytotoxique contre diverses formes de cancer [555].

Hydrangea anomala , Hortensia grimpant
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C (ou zone 4-9)

$1

Note : ***

Détails : Feuilles, sève.
Les feuilles sont broyées et consommées fraîches avec du miso ; elles ont un goût de concombre ; la feuille bouillie a été utilisée pour faire une sorte de sirop.
La sève est douce et potable.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Hydrophyllum canadense ,
$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racines, pousses.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-la racine est consommée en période de famine ;
-les jeunes feuilles et pointes sont parfois consommées crues ; elles sont, le plus souvent, cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hydrophyllum capitatum ,
$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racines.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les longues racines charnues sont cuites et mangées ; elles peuvent être bouillies ou cuites à la vapeur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hydrophyllum occidentale ,
$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racines.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les racines sont cuites et mangées ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hydrophyllum virginianum ,
$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les jeunes feuilles, cueillies avant l'apparition des fleurs, peuvent être bouillies pendant 5-10 minutes dans 1 ou 2 changement(s) d'eau, puis servies avec du vinaigre ; feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Hylocereus costaricensis , Pitaya

$1$1

Détails : Fruit (chair/pulpe et graines) et fleur (fleurs) comestible.



Fruit, fleurs. La peau-elle également comestible et consommable ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hymenaea courbaril , Courbaril

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits {gousse} : chair [nourriture/aliment {fausse-céréale : farine} et base boissons alccolisées ]) comestible.



Fruit, arille. La pulpe des fruits (gousses) est consommé ; elle est également ajoutée à de l'eau et peut être fermentée en boissons alcoolisées : "atole" et une autre (attention : l'alcool est une cause de cancer) ; la farine de la gousse est consommée ; elle est également transformée en porridge (bouillie).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Hyoscyamus albus ,
$1

Parties comestibles : fleurs, attention (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

ATTENTION : toutes les parties de la plante sont très toxiques ; les symptômes d'intoxication comprennent une vision altérée, des convulsions, le coma et la mort par insuffisance cardiaque ou respiratoireµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Henbane a une très longue histoire d'utilisation comme herbe médicinale et a été largement cultivée pour répondre à la demande de son utilisation [4]. Il est largement utilisé comme sédatif et analgésique et est spécifiquement utilisé pour la douleur affectant les voies urinaires, en particulier lorsqu'elle est due à des calculs rénaux [254]. Son effet sédatif et antispasmodique en fait un traitement précieux pour les symptômes de la maladie de Parkinson, soulageant les tremblements et la rigidité pendant les premiers stades de la maladie [254]. Cette espèce est généralement considérée comme la meilleure pour un usage interne, tandis que la jusquiame noire (H. niger) est la forme la plus utilisée en externe [4]. Toutes les parties de la plante, mais en particulier les feuilles et les graines, peuvent être utilisées - elles sont anodynes, antispasmodiques, légèrement diurétiques, hallucinogènes, hypnotiques, mydriatiques, narcotiques et sédatifs [4, 9, 13, 21, 100, 165, 192 , 218]. La plante est utilisée en interne dans le traitement de l'asthme, de la coqueluche, du mal des transports, du syndrome de Ménière, des tremblements de sénilité ou de paralysie et comme médicament préopératoire [238]. Henbane réduit les sécrétions muqueuses, ainsi que la salive et autres sucs digestifs [254]. À l'extérieur, il est utilisé comme huile pour soulager les affections douloureuses telles que les névralgies, les douleurs dentaires et rhumatismales [238, 254]. Les feuilles doivent être récoltées lorsque la plante est en pleine floraison et peuvent ensuite être séchées pour une utilisation ultérieure [4] . C'est une plante très toxique qui doit être utilisée avec une grande prudence, et uniquement sous la supervision d'un praticien qualifié [21, 238]. Voir les notes ci-dessus sur la toxicité. La graine est utilisée dans le traitement de l'asthme, de la toux, de l'épilepsie, de la myalgie et des maux de dents [218]. tremblements de sénilité ou de paralysie et comme médicament préopératoire [238]. Henbane réduit les sécrétions muqueuses, ainsi que la salive et autres sucs digestifs [254]. À l'extérieur, il est utilisé comme huile pour soulager les affections douloureuses telles que les névralgies, les douleurs dentaires et rhumatismales [238, 254]. Les feuilles doivent être récoltées lorsque la plante est en pleine floraison et peuvent ensuite être séchées pour une utilisation ultérieure [4] . C'est une plante très toxique qui doit être utilisée avec une grande prudence, et uniquement sous la supervision d'un praticien qualifié [21, 238]. Voir les notes ci-dessus sur la toxicité. La graine est utilisée dans le traitement de l'asthme, de la toux, de l'épilepsie, de la myalgie et des maux de dents [218]. tremblements de sénilité ou de paralysie et comme médicament préopératoire [238]. Henbane réduit les sécrétions muqueuses, ainsi que la salive et autres sucs digestifs [254]. À l'extérieur, il est utilisé comme huile pour soulager les affections douloureuses telles que les névralgies, les douleurs dentaires et rhumatismales [238, 254]. Les feuilles doivent être récoltées lorsque la plante est en pleine floraison et peuvent ensuite être séchées pour une utilisation ultérieure [4] . C'est une plante très toxique qui doit être utilisée avec une grande prudence, et uniquement sous la supervision d'un praticien qualifié [21, 238]. Voir les notes ci-dessus sur la toxicité. La graine est utilisée dans le traitement de l'asthme, de la toux, de l'épilepsie, de la myalgie et des maux de dents [218]

Hyoscyamus niger ,
$1

Parties comestibles : feuilles, attention, graines, racine - amidon (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

cf. consommation Note médicinale : ****

Hypochaeris glabra , Porcelle des sables

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles) et racine (racines) comestibles.



Feuilles, racines - café. Feuilles et racines consommées localement. Les jeunes galles sont consommées crues.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hypochaeris radicata , Porcelle enracinée

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes), fleur (dont bourgeons et pétales) et racine (fraîches (cuites) ou séchées (torréfiées : café)) comestibles.



Feuilles, racines.

Les racines peuvent être cuites comme légume ou torréfiées et moulues comme un substitut de café. Plante consommée anciennement et localement comme légume.

Toutes les parties sont comestibles mais en général ce sont les jeunes feuilles et les racines qui sont consommées. Les feuilles sont plutôt fades et peuvent être consommées crues en salade, ou préparées à la vapeur ou en friture, comme potherbe, dans les soupes et les ragoûts. Les feuilles plus anciennes deviennent fibreuses et dures. Contrairement au pissenlit, les feuilles de la porcelle ne laissent quasiment pas d'amertume en bouche. En Crète, les feuilles d'une variété nommée ?????? (pachiés) ou ??????????? (agriorádika) sont consommées une fois bouillies ou cuites à la vapeur.

Les racines peuvent être cuites comme légume ou torréfiées et moulues pour faire un substitut du café, semblable à la chicorée.

Les fleurs sont également comestibles mais sont plus amères.

Plante consommée anciennement et localement comme légume.



Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

I

Ibicella lutea , Griffe du diable

$1

Détails : Fruit (fruitsµ0(+x) [nourriture/aliment {cuits ou confits}]) comestible.



Fruit. Les fruits sont picklés ou transformés en douceurs/gourmandises (essentiellement des sucreries parmi lesquelles on trouve les confiseries, ainsi que les confitures et dérivés).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Impatiens capensis , Balsamine du Cap

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes feuilles, pousses et tigesµ{{{0(+x) cuites {bouillies, à deux eaux} [nourriture/aliment {comme légume}]) et fruit (graines [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Feuilles, graines, tiges, attention.
Jeunes feuilles, pousses et tiges consommées bouillies, à deux eaux, comme légume (ex. : potherbe).
Les très jeunes tiges succulentes sont découpées et cuites comme les haricots verts ; elles sont servies avec une sauce à la crème.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante peut contenir des oxalatesµ{{{0(+x)µ ; l'ingestion régulière de grandes quantités de ces plantes peut être dangereux en raison de leur haute teneur en minéraux ; ce rapport, qui paraît absurde, pourrait se référer à l'oxalate de calcium qui peut être nocif cru mais est détruit en faisant bien cuire ou sécher la plante ; les personnes ayant une tendance aux rhumatismes, l'arthrite, la goutte, les calculs rénaux et l'hyperacidité devraient prendre des précautions particulières si elles incluent cette plante dans leur alimentationµ{{{5(+)µ ; voir fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Impatiens glandulifera , Balsamine de l'Himalaya

$1$1$1

Note : ***

Détails : Graines (jeunes et blanches ou mûres et noires ; aromatisantes1 ; dont extrait (huile)1)µ, fleur1 (décoratives1) et feuille (jeunes et/ou tendres ; dont pointes des tiges ; cuites1(2*)) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Feuilles, graines, huile.
Les graines crues sont consommées et sont comme des noix ; elles peuvent être pressées pour leur huile comestible.
Les feuilles sont cuites et utilisées comme un légume (potherbe ; (2*)peu savoureux et âpre en arrière goût, même en changeant plusieurs fois l'eau de cuisson.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : l'ingestion régulière de grandes quantités de ces plantes peut être dangereux en raison de leur haute teneur en minéraux ; ce rapport, qui paraît absurde, pourrait se référer à l'oxalate de calcium qui peut être nocif cru mais est détruit en faisant bien cuire ou sécher la plante ; les personnes ayant une tendance aux rhumatismes, l'arthrite, la goutte, les calculs rénaux et l'hyperacidité devraient prendre des précautions particulières si elles incluent cette plante dans leur alimentationµ{{{5(+)µ. (1*)la plante crue est très laxative et dépurative ; à utiliser cuite et/ou en très petites quantités (fleurs)µ{{{1µ ; voir fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : *

Impatiens noli-tangere , Balsamine des bois

$1$1$1

Note : ***

Détails : Graines (jeunes et blanches ou mûres et noires ; aromatisantes1 ; dont extrait (huile)1)µ, fleur1 (décoratives1) et feuille (jeunes et/ou tendres ; dont pointes des tiges ; cuites1(2*)) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Graines, feuilles.
Jeunes feuilles, et pousses consommées cuites (bouillies à deux eaux), comme légume (potherbe) ; (2*)peu savoureux et âpre en arrière goût, même en changeant plusieurs fois l'eau de cuisson.
Les graines sont utilisées comme sésame.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : l'ingestion régulière de grandes quantités de ces plantes peut être dangereux en raison de leur haute teneur en minéraux ; ce rapport, qui paraît absurde, pourrait se référer à l'oxalate de calcium qui peut être nocif cru mais est détruit en faisant bien cuire ou sécher la plante ; les personnes ayant une tendance aux rhumatismes, l'arthrite, la goutte, les calculs rénaux et l'hyperacidité devraient prendre des précautions particulières si elles incluent cette plante dans leur alimentationµ{{{5(+)µ. (1*)la plante crue est très laxative et dépurative ; à utiliser cuite et/ou en très petites quantités (fleurs)µ{{{1µ ; voir fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.. Plante protégée dans les régions Basse-Normandie, Haute-Normandie, Ile-de-France et Bourgogneµ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Imperata cylindrica , Impérata cylindrique
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-24°C

$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (jeunes fleurs {crues ou cuites} [nourriture/aliment {comme légume vert}]), racine (stolons [masticatoire, nourriture/aliment et base boissons/breuvages : bière] ; et rhizome [base boissons]) comestibles.



Fleurs, feuilles, racine, manne, rhizome. La jeune fleur non ouverte est consommée crue ; elles sont parfois consommées comme herbe potagère (légume-vert) ou frites ou ajoutées aux soupes.
Les stolons contiennent de l'amidon ; ils sont doux et peuvent être mâchés ou consommés, et ils ont été utilisés pour la fabrication de la bière.
Les rhizomes sont mélangés avec du sucre pour faire une boisson.
La plante est source d'une manne comestible.


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans la région PACA (Provence-Alpes-Côte d´Azur)µ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Inga cinnamomea , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ; les graines sont couvertes d'un arille dense et blanche qui a une saveur sucrée ; le fruit est une légumineuse atteignant 30 cm de long et 8 cm de large, contenant 8 à 15 grosses graines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Inga densiflora , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ; très appréciée, la pulpe blanche entourant les graines a une saveur sucrée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Inga edulis , Sucrin
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3,5/-4°C

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {pulpe/arille} frais/fraîches [nourriture/aliment]) comestible.



Pulpe des gousses, fruit, arille. Fruits consommés, localement, toujours frais ; les gousses sont fendues et la pulpe est consommée ; la saveur est douce et ressemble à glace à la vanille.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Inga insignis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ; la pulpe blanche au goût sucré entourant les graines est consommée ; la gousse mesure de 14 à 18 cm de long et jusqu'à 2,5 cm de large.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Inga jinicuil , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ****

Détails : -à l'intérieur de la gousse se trouve une pulpe légèrement sucrée, crémeuse, blanche et riche en protéines entourant les graines brunes ; cette pulpe a une saveur comparable à celle de la glace à la vanille et est considérée comme un mets délicat par beau


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Inocarpus fagifer , Châtaignier tahitien

$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines {noix)} [nourriture/aliment : crues ou cuites {torréfiées/grillées ou bouillies}]) comestible.



Graines. Les graines/noix sont consommées crues ou cuites ; elles sont généralement grillées même si elles peuvent être bouillies ; trempées, elles peuvent être râpées, mélangées avec du lait de coco et grillées dans des feuilles de bananier ; on peut les conserver en les laissant fermenter partiellement dans des fosses dans le sol ; elles peuvent être stockées pendant un temps considérable, mais une fois écossées ou cuites, elles ne se garderont qu'un court laps de temps.
La couche charnue qui entoure la graine est consommée après cuisson.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ipomoea pandurata ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : racines, tubercules (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Iris cristata ,
$1

Note : *

Parties comestibles : racine (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Iris juncea , Zétoutt

$1

Détails : Racine (rhizomes {séchés et pelés} [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement]) comestible.



Bulbe. Rhizomes consommés comme légumes par les Arabes. La partie alimentaire se compose d'un oignon qui ne dépasse guère la dimension d'une Noisette. Ce Zétoutt fleurit au printemps, en même temps que les Iris et les Jonquilles. Dès qu'il est en fleur, les femmes arabes s'empressent de le récolter. Pour le manger, elles dépouillent l'oignon de la pellicule qui le recouvre et le font cuire dans le beurre ou bien dans l'eau, et le convertissent en pâte, comme la Pomme de terre, pour en faire des gâteaux. Cette plante est farineuse et sa fécule a un goût très fin.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Iris pallida , Iris pâle

$1

Note : **

Détails : Racine (racines {rhizomes} séchés puis pelés [assaisonnement {aromatisant}] ; et extrait rhizomes : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestible.



Rhizome - aromatisant. Les racines (rhizomes) pelés et séchés sont utilisés comme aromatisant
L'huile essentielle d'Orris, extraite à partir du rhizome, est utilisée pour aromatiser les boissons gazeuses, les bonbons et les chewing-gums.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Irvingia gabonensis ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : graines, fruits, grains, feuilles, écorce - boisson, graines - huile (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Irvingia wombolu ,
$1

Note : ****

Parties comestibles : fruits, graines, graines - huile (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

J

Jubaea chilensis , Cocotier du chili
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12/-15/-16°C (-12°C sans dégât/dommage)

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits {noix} [nourriture/aliment : cru(e)s ou confites] ; et extrait pédonculeµ : sève{{{0(+x),27(+x)µ [nourriture/aliment {miel de palme} et base boissons/breuvagesµ{{{(dp*)(27(+x)) {vin de palme}]) comestible.



Fruits, noix, graines, sève, coeur de palmier, chou. Le pédoncule du fruit peut être exploité pour sa sève ; celle-ci est consommée localement concentrée par ébullition, distillée pour faire du miel de palme (objet d'un important commerce local) ou à la base d'une boisson fermentée (vin de palme).
Les fruits sont confits.
Les graines (noix) sont consommées crues, localement, ou confites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Juglans ailanthifolia , Noyer japonais

$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines {noix} : cerneaux [nourriture/aliment : crues ou cuites] ; et noyau/amande vert(e)s cuit(e)s ou confit(e)s {picklé(e)s}]) comestibles.



Noix, graines, bourgeons. Graines consommées, localement crues ou cuites.
Les jeunes pousses et le pédoncule des fruits sont bouillis et mangés.
Les cerneaux de noix peuvent être picklés ou transformés en confiture quand ils sont verts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Juglans cinerea , Noyer cendré

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {noix} : cerneaux [nourriture/aliment : crues ou cuites ; et épaississant] ; noyau/amande immature {vert(e)s} cuit(e)s ou confit(e)s {picklé(e)s}] ; et extrait graines : huile [assaisonnement]) et tronc (extrait : sèveµ0(+x) cuite {bouillie} [nourriture/aliment {sucre et sirop}) comestibles.



Noix, graines, sève. Les noyaux des noix (graines) sont consommés crus, localement ; ils sont utilisés dans des gâteaux, des biscuits et du pain ; ils sont également utilisés pour épaissir le porridge (bouillie).
Les graines produisent une huile utilisée pour l'assaisonnement.
Le jeune fruit immature est également parfois picklé (mariné) dans le vinaigre.
La sève sucrée peut être transformée en sirop ou en sucre et ajoutée à la sève d'érable.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Juglans neotropica , Noyer noir

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {noix} : cerneaux [nourriture/aliment]) comestible.



Noix. Les noix sont consommées localement ; elles peuvent être utilisées dans les desserts et pâtisseries.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Juglans nigra , Noyer d'amérique
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines {noix} : cerneaux [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {aromatisant recettes/préparations sucrées} : crues ou cuites] ; et extrait graines : huile [assaisonnement]) et tronc (extrait : sèveµ0(+x) cuite {bouillie} [nourriture/aliment {sucre et sirop}) comestibles.



Noix, graines, graines - huile, sève - sirop. Graines (noyaux) consommées crues ou en confiserie ; elles sont utilisées dans les pâtisseries, glaces, gâteaux, tartes et muffins, pour aromatiser.
L'huile et le reste des graines est utilisé pour aromatiser le pain et d'autres aliments.
Les sève sucrée peut être transformée en sirop ou en sucre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Juniperus deppeana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -17/-18°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits {baies} [nourriture/aliment {pseudo-céréale secondaireµ{{{(dp*)(5(+)) : farine} et/ou assaisonnement {aromatisant} : crus ou cuits]) comestible.



Fruit - cru ou cuit. Une texture sèche et farineuse, mais avec un goût doux et agréable ; le fruit peut aussi être séché, broyé en farine et préparé comme bouillie ou gâteaux ; le fruit a une pulpe sucrée et savoureuse. Fruits consommés crus par les Indiens.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Juniperus oxycedrus , Genévrier cade

$1

Détails : Fruit (fruits {baies} [assaisonnement {aromatisant} : crus ou cuits]) comestible.



Fruit. Fruits consommés crus localement ; ils sont, par exemple, utilisés pour aromatiser le gin.


Précautions

ATTENTION : la sous-espèce "Juniperus oxycedrus subsp. macrocarpa (Sm.) Ball" est protégée en Midi-Pyrénées et Corseµ{{{TBµ.

K

Knautia arvensis , Scabieuse des champs

$1$1

Détails : Feuille (jeunes)1 et fleur1 comestibles.



Jeunes feuilles crues en salades, ou comme aromatisant ; feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

L

Lactuca perennis , Laitue vivace

$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites] et feuilles plus âgées [nourriture/aliment : blanchies {en salade} ou cuites]) comestible.



Feuilles. Les feuilles jeunes (jeunes plantes) ou blanchies sont utilisées (consommées) dans les salades ; elles peuvent être consommées cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Aquitaineµ{{{TBµ. Bien qu'aucune mention spécifique de la toxicité n'ait été vu pour cette espèce, de nombreuses plantes de ce genre contiennent un principe narcotique, lequel atteint sa concentration maximale lorsque la plante commence à fleurirµ{{{5(+)µ ; ce principe est également toujours présent chez les espèces cultivées, mais uniquement lorsque la plante commence à monter à grainesµ{{{(dp*)(5(+))µ.

Note médicinale : **

Lactuca serriola , Laitue sauvage

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes, dont tiges épluchées)1 et racine (extrait (latex))1 comestibles.(1*)



Feuilles, graines - huile.
Jeunes plantes consommées en salade ; les feuilles doivent être utilisées quand elles sont jeunes ; les feuilles sont utilisées comme légume ; elles peuvent être utilisées dans les salades ou cuites (ex. : comme potherbe).
Les graines peuvent être utilisées pour produire de l'huile de cuisson comestible ; elle doit être raffinée avant consommation.
La laitue sauvage bouillie a un goût d'asperge.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante mature est légèrement toxiqueµ{{{5(+) ; elle accumule du lactucarium, au moment de la floraison, lequel est légèrement narcotiqueµ{{{0(+x)µ ; voir genre Lactuca, et fiche toxine pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Lactuca viminea , Laitue des vignes

$1

Détails : Feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites] ; et tiges tendres cuites [nourriture/aliment]) comestible.



Les feuilles, les tiges.
Les feuilles de la base sont consommées cuites (ex. : comme potherbe) et utilisées dans les salades assaisonnées avec de l'huile.
La tige centrale tendre est cuite comme les asperges. Jeunes plantes consommées en salade.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique de la toxicité n'ait été vu pour cette espèce, de nombreuses plantes de ce genre contiennent un principe narcotique, lequel atteint sa concentration maximale lorsque la plante commence à fleurirµ{{{(dp*)(5(+))µ, voir genre Lactuca, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Lacunaria jenmanii , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ****

Détails : Fruits - crus ; le fruit à la peau épaisse a une pulpe succulente et sucrée avec une saveur délicieuse ; le fruit sous-globuleux mesure environ 7 cm de diamètre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lamium amplexicaule , Lamier amplexicaule

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et tendres feuilles cuites [nourriture/aliment]) et fleur (pointes fleuries/fleurissantes [nourriture/aliment]) : cuites ; et base boissons/breuvages {tisanes}]) comestibles.



Feuilles. Plante consommée cuite localement. Les jeunes et tendres feuilles et pointes fleuries/fleurissantes sont cuites et mangées (ex. : comme potherbe) ; elles sont également utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Landolphia heudelotii ,
$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lapageria rosea , Lapageria rose
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2 à -6/-7°C (premiers dégâts/dommages dès 5°C)

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment]) comestible.



Fruit. Fruits comestibles ; les fruits sucrés sont consommés ; la pulpe est également utilisée pour les desserts ou les jus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lardizabala biternata ,
$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits {crus ou cuits} [nourriture/aliment]) comestible.



Fruit. Fruits consommés localement. Le fruit est consommé cru ; ils peuvent également être cuits ; doux et pulpeux, il est considéré comme un mets délicat au Chili où il est recueilli et vendu sur les marchés locaux.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en France (lorsqu'un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Larix decidua , Mélèze d'Europe

$1$1$1

Note : **

Détails : Fruit (cônes (jeunes ou mûrs) ; aromatisants1)µ, fleur1 (bourgeons (crus1, aromatisants1, sirop (miel/nectar)1) ; pollen (farine1)), cambium (cuit1)(1*). et feuille (jeunes pousses ; aromatisants1, sirop1, boissons (dont infusions)1) comestibles.



Sève, manne, écorce (cambium), pousses, cônes et boutons floraux.
L'écorce interne est râpée et utilisée dans du bouillon de poisson, de la farine et du lait.
Un exsudat sucré (manne) est consommé localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Lathyrus pratensis , Gesse des prés

$1$1$1

Détails : Feuille (jeunes (dont pointes) : cuites1) et fruit (jeunes (entiers) ou mûrs (graines))1 comestibles.



Jeunes feuilles et pointes cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

ATTENTION : certaines espèces du genre sont toxiques en grandes quantités et/ou à moins d'être traitées ; voir genre Lathyrus et/ou fiche t