Illustration Accueil Encyclopédie(s) Recherche Archives Impression Facebook Style


Dans "en savoir plus", je raconte les "dessous"...


A suivre !
logo entête

Autres catégories
(encyclopédies secondaires, par catégories et/ou mot(s)-clef(s) ; 120, au 26 Janvier 2021) :

Encyclopédie(s) principale(s) :

Plantes comestibles/alimentaires et, dans une moindre mesure, "utiles" ;
sauvages à (perma)cultivées ; annuelles à pérenn(isé)es
(plantes "potagères"*, par noms français courant ou noms latins/botaniques)


* plantes "potagères" au sens (très) large du terme (voir explication détaillée sur la page concernée).



Illustration

Fluidifiant bronchique

(15 espèces - liste non exhaustive)

A

Allium cepa , Oignon

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture, feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe ; germes (graines germées) : crus [nourriture/aliment : salade]) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Allium sativum , Ail
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Un des condiments majeurs.


Précautions

(1*)Il y a eu des cas d'intoxication provoqués par la consommation, en grande quantité et par certains mammifères, de cette espèce ; les chiens semblent particulièrement sensibles ; évitez avec des anticoagulants ; l'allaitement peut aggraver les coliques du bébé ; évitez plusieurs semaines avant la chirurgie ; mauvaise haleine !!µ{{{5(+)µ. Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : L'ail a une très longue histoire d'utilisation populaire dans un large éventail de maladies, en particulier des affections telles que la teigne, le Candida et la vaginite où ses propriétés fongicides, antiseptiques, toniques et parasiticides se sont avérées bénéfiques [218]. La plante produit des effets inhibiteurs sur les germes à Gram négatif du groupe typhoïde-paratyphoïde-entérite, en effet elle possède des propriétés germicides exceptionnelles [240] et peut tenir la dysenterie amibienne à distance [244]. Il aurait également une activité anticancéreuse [218]. Il a également été démontré que l'ail aide à la désintoxication du saturnisme chronique [244]. Il a été démontré que l'utilisation quotidienne de l'ail dans l'alimentation a un effet très bénéfique sur le corps, en particulier le système sanguin et le c?ur. Par exemple, des études démographiques suggèrent que l'ail est responsable de la faible incidence de l'artériosclérose dans les régions d'Italie et d'Espagne où la consommation de l'ampoule est importante [222]. Des recherches récentes ont également indiqué que l'ail réduit le métabolisme du glucose chez les diabétiques, ralentit le développement de l'artériosclérose et diminue le risque de nouvelles crises cardiaques chez les patients infarctus du myocarde [238, 254]. En externe, le jus exprimé est un excellent antiseptique pour traiter les plaies [244]. Le bulbe frais est beaucoup plus efficace en médecine que les bulbes stockés, un stockage prolongé réduit considérablement l'action antibactérienne [244]. Le bulbe est dit anthelminthique, antiasthmatique, anticholestérolémique, antiseptique, antispasmodique, cholagogue, diaphorétique, diurétique, expectorant, fébrifuge, stimulant, piqûres, estomacique, tonique, vasodilatateur [4, 9, 14, 21, 46, 165].

Angelica archangelica , Angélique

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement : aromate (condiment aromatique) {pour poissons}] ; pétioles (pédoncules foliaires) jeunes [nourriture/aliment : confit {au sucre}] ; jeunes pousses crues ou cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) et racine (racines [base boissons/breuvages : distillé(e)s {Bénédictine, Chartreuse}]) comestibles.


Précautions

(1*)ATTENTION : tous les membres de ce genre contiennent des furocoumarines, qui augmentent la sensibilité de la peau aux rayons du soleil et peut provoquer une dermatiteµ{{{5(+)µ.

Risques de confusion entre les ombelles de l'angélique et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs feuilles sont toutefois suffisamment différentes pour les identifier. A employer modérément ; utilisation défendue aux diabétiquesµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

G

Glycyrrhiza glabra , Reglisse

$1

Note : ****

Détails : Racine (extrait racines [crues {de préférence séchées} ou cuites {bouillies}] : poudre [assaisonnement {aromatisant} et édulcorant {pour tisanes{{{~}] et morceaux/fragment {ou totalité} [masticatoire ; assaisonnement et/ou base boissons/breuvages {dont tisanes}]) et feuille (feuilles [assaisonnement {ersatz/substitut/succédané de safran} et base boissons/breuvages {tisanes : ersatz/substitut/succédané de thé}]) comestibles.



L'extrait de la racine (poudre) est utilisé pour aromatiser les aliments qui sont consommés (bonbons, pâtisseries, glaces, boissons gazeuses, etc...) et comme édulcorant pour tisanes ; après séchage (selon "PFAF") et/ou, la racine douce, et délicieuse mais fibreuse, est mâchée (mastication : masticatoire {source de la réglisse}, excellent pour la dentition des enfants et aussi comme nettoyant dentaire) et également utilisée pour parfumer les boissons et confiseries ou encore pour faire une tisane (excellent désaltérant) ; la racine contient de la glycyrrhizine, une substance qui est cinquante fois plus sucrée que le saccharose.

En Mongolie, les feuilles sont utilisées pour le thé (substitut de thé) et comme succédané de safran. Plante cultivée commercialement.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient de la glycyrrhizine, une saponine provoquantµ{{{27(+x)µ, entre autresµ{{{(dp*)µ, de l'hypertensionµ{{{27(+x)µ, à plus ou moins fortes doses ; voir lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Remède naturel contre la bronchite : de 5 g à 15 g de racines séchées par jour, répartis en 3 fois dans la journée. Prendre après chaque repas sous forme de poudre, d´infusion ou de décoction (de 2 g

H

Hyssopus officinalis , Hysope officinale

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaisonnement {aromate, condiment, épice} et/ou nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles {huile essentielleµ{{{0(+x),{{{27(+x)} [assaisonnement {aromate de liqueurs}]) et fleur (fleurs [idem feuilles]) comestibles.(1*)



Fleurs, feuilles, herbe, épice, feuilles - thé. Feuilles et fleurs utilisées comme condiment, et à la base d' une huile essentielle utilisée pour aromatiser les liqueurs.

Les jeunes feuilles sont utilisées pour aromatiser les soupes, les sauces et les viandes ; elles ont une odeur piquante et un goût légèrement amer ; les feuilles séchées sont également utilisées dans les plats de poissons et comme élément des farces à viandes, ou encore pour le thé.

Les fleurs sont ajoutées aux salades.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : a forte dose, la plante est toxique pour le système nerveuxµ{{{27(+x)µ. Plante protégée en Ile-de-Franceµ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

I

Inula helenium , Aunée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/souples ; saisies1)µ, fleur1 (ligules ; décoratives (crues ou cuites)1) et racine (cuites (sirop/compote sucrée)1)(1*). comestibles.(1*)



Feuilles, racine, herbe, épice, fleurs.

La racine est râpée et utilisé comme épice et aromate de liqueurs ; elle est également transformé en bonbons, confitures et sirop ; elle est aussi utilisée pour aromatiser les puddings, les sauces pour poissons, la bière et les cordiaux.

Les fleurs et les jeunes feuilles sont mangées ; elles sont amères ; les jeunes feuilles sont consommées comme légume (ex. : potherbe).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la consommation{{{1 (excessive µ(dp*)µ) de la racine peut entrainer/causer/engendrer/provoquer une réaction alleregique chez certaines personnesµ{{{~~1µ

Note médicinale : ***

J

Juniperus communis , Genévrier commun
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-40°C)

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres pousses ; fraîches (saisies1) ou séchées (farine1)), cambium (cuit1)(1*)., et fruit (frais (jus1) ou séchés (crus et/ou aromatisants1, ou cuits1))(2*) comestibles.(2*)



Fruit, herbe, épice, branche - thé.

Fruits grillés utilisés comme succédané du café ; fruits séchés utilisés comme condiment et comme aromatisants de liqueurs (par exemple dans le gin). Les baies sont séchées puis cuites avec la nourriture pour ajouter de la saveur ; elle sont utilisées pour parfumer les viandes ; elles sont également ajoutées aux conserves, confitures et boissons.

Jeunes pousses utilisées séchées comme succédané du thé, et fraîches en salade.(2*)


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : plante protégée en Nord-Pas-de-Calaisµ{{{TBµ.
(1*)Arracher l'écorce directement sur un genévrier (notamment pour récupérer son cambium) peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ci.1

(2*)La plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ. Les baies sont comestibles en petites quantités, mais sont nocifs en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ ; bien que le fruit de cette plante est souvent utilisé comme médicament et comme aromatisant dans divers aliments et boissons, de grandes doses de fruits peuvent causer des dommages rénauxµ{{{5(+)µ ; consommées excessivement, elles sont irritantes pour l'estomacµ{{{(dp*)(1)µ. Le genévrier ne doit pas être utilisé en interne en quantités par les femmes enceintes. Une utilisation répétée peut entrainer la diarrhée. Eviter dans le cas de maladies rénales. Ne pas utiliser en interne pendant plus de 6 semainesµ{{{5(+)µ.

ATTENTION : risque de confusion avec le genévrier sabine (Juniperus sabina), une espèce toxique.1 : : la compossition et la concentration de l'huile essentielle des baies (jusqu'à 2%) serait à l'origine de la toxicité possible liée à l'estomac.

Note médicinale : ***

M

Marrubium vulgare , Marrube blanc

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles {fraîches et séchées} [assaisonnement {herbe/aromate, épice, arôme/aromatisant} et base boissons/breuvages {succédané du thé}] ; et extrait feuilles : amer [assaisonnement {arôme/aromatisant}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, herbe/aromate, épice, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-feuilles fraîches et séchées utilisées comme aromate ; ou ajoutées à l'eau chaude pour faire un thé ; les feuilles écrasées peuvent être ajoutées au miel et mangées ; également utilisées comme aromatisant dans les liqueurs ;

-l'extrait amer est utilisé dans les bonbons et sirops ; également utilisé comme arôme dans les liqueurs ;

-plante entière utilisée séchée comme succédané de thé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les niveaux/taux du rythme cardiaque, de la pression artérielle et de la glycémie sont affectés/touchés par de fortes doses ; éviter pendant la grossesse et l'allaitement ; les patients atteints de diabète sucré, sous médicaments allopathiques pour abaisser la glycémie, devraient éviterµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

O

Origanum vulgare , Origan

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille et fleur comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

P

Pinus sylvestris , Pin sylvestre

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (aiguilles (aromatisantes1) et pousses (jeunes et/ou tendres ; aromatisantes1, sirop1, tisanes1)µ, cambium (cuit1)(1*)., graines (= pignons, aromatisantes1)µ, fleur1 (bourgeons (sirop1) et pollen (farine1)), fruit (jeunes cônes, aromatisants1)µ, comestibles.


Précautions

ATTENTION : le bois, la sciure et les résines de diverses espèces de pin peuvent provoquer des dermatites chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.
Il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un pin peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{1µ.

Note médicinale : ***

Plantago major , Plantain officinal

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres de préférence , graines (aromatisantes (blé tendre)1 ; dont extrait (huile)1) et racine (cuites1) comestibles.



graines ; feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe) ; racines



Les feuilles jeunes riches en mucilages se mangent en salade. Plus âgées elles peuvent être consommées cuites comme potherbe (en soupe ou accompagnement). On peut aussi les faire lactofermenter et concocter une choucroute originale.



Les jeunes inflorescences se mangent crues en salade ou blanchies.



Graines riches en vitamine B.




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Propriétés : dépuratif, diurétique, hémostatique, vulnéraire, antiallergique, anti-inflammatoire respiratoire.

Applications : infusion, cataplasme, jus, teinture, eau distillée.

Les graines sont laxatives par effet mécanique dû au mucilage qu'elles contiennent.

Les feuilles fraîches écrasées sont utilisées comme cicatrisant et en massage sur les piqûres de moustiques et d'orties. Depuis l'Antiquité, elles sont considérées comme hémostatique à action rapide sur les blessures. Elles étaient également utilisées comme collyre sous forme d'eau distillée. Leur teinture est toujours utilisée dans les odontalgies.

Les racines du plantain, broyées, servaient pour préparer des cataplasmes anti-infectieux et pour leurs propriétés antiallergiques et anti-inflammatoires sur les voies respiratoires et les maladies de peauµ{{{wiki.


T

Tilia x europaea , Tilleul commun

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, manne, sève, fleurs - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles sont consommées crues en salades et sandwichs ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).

-les fleurs ont un parfum de miel et sont utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées comme légume ; elles sont brassées en vin ;

-la plante produit une manne comestible.


Précautions

ATTENTION : si les fleurs utilisées pour faire du thé sont trop vieilles, elles peuvent produire des symptômes d'intoxication narcotiqueµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

V

Verbascum thapsus , Molène bouillon-blanc

$1$1

Note : *

Détails : fleur1 (fraîches ou séchées ; aromatisantes (boissons colorées/teintées)1) et feuille (avant floraison ; fraîches ou séchées ; aromatisantes (tisaness)1) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Viola odorata , Violette odorante

$1$1$1

Note : *****

Détails : fleur1, feuille1 et racine1 comestibles.



feuilles crues (en salades) ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

ATTENTION : peut causer des vomissements. ; possible effet additif avec des laxatifsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Viola tricolor , Pensée sauvage

$1$1$1

Note : **

Détails : fleur1 (jeunes ; décoratives1 et/ou aromatisantes (crues/cuites)1)µ, feuille (jeunes, dont pousses ; aromatisantes (crues/cuites)1 ; dont jus1) et racine (torréfiées ; café1) comestibles.



Les feuilles et fleurs peuvent être utilisées comme décoration, par exemple pour agrémenter une salade ou égayer un dessert.



Les racines torréfiées ont été utilisées pour produire un substitut de café.




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***




Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !