Illustration Accueil Encyclopédie(s) Recherche Archives Impression Facebook Style


Dans "en savoir plus", je raconte les "dessous"...


A suivre !
logo entête

Autres catégories
(encyclopédies secondaires, par catégories et/ou mot(s)-clef(s) ; 120, au 26 Janvier 2021) :

Encyclopédie(s) principale(s) :

Plantes comestibles/alimentaires et, dans une moindre mesure, "utiles" ;
sauvages à (perma)cultivées ; annuelles à pérenn(isé)es
(plantes "potagères"*, par noms français courant ou noms latins/botaniques)


* plantes "potagères" au sens (très) large du terme (voir explication détaillée sur la page concernée).



Illustration

Antidiarrhéique

(28 espèces - liste non exhaustive)

A

Achillea millefolium , Achillée millefeuille

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont basales) et fraîches ou séchées : aromatisantes [(crues, cuites) ; dont boissons]) et fleur (dont boutons (idem feuille) : aromatisantes [dont sucre ; boissons ; conserves])) comestibles.(1*).



Feuilles, herbe, épice, légume. Les feuilles sont consommées en petites quantités pour faire une addition fraîche un peu amère dans les salades ; les fines feuilles arrachées aux tiges sont également bien bouillies puis mangées (ex. : comme potherbe) ; les feuilles séchées sont également utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées comme substitut du houblon ; les jeunes feuilles sont cuites comme légume.

La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Il a une réputation d'être un remède en médecineµ{{{0(+x)µ.

Agrimonia eupatoria , Aigremoine eupatoire

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles et tiges fraîches ou séchées [base boissons/breuvages : thé {infusion, possédant une finesse et un arôme particuliers, bue chaude ou froide, seule ou ajoutée à du thé de Chine, elle était autrefois très populaire }]) et fleur (idem feuille) comestibles.



les graines pourraient également être comestibles : fruit (graines séchées et broyées [farine, utilisée comme aliment en période de disette/famine]).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Alchemilla vulgaris , Alchémille commune

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres) et fleur comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Allium sativum , Ail
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Un des condiments majeurs.


Précautions

(1*)Il y a eu des cas d'intoxication provoqués par la consommation, en grande quantité et par certains mammifères, de cette espèce ; les chiens semblent particulièrement sensibles ; évitez avec des anticoagulants ; l'allaitement peut aggraver les coliques du bébé ; évitez plusieurs semaines avant la chirurgie ; mauvaise haleine !!µ{{{5(+)µ. Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : L'ail a une très longue histoire d'utilisation populaire dans un large éventail de maladies, en particulier des affections telles que la teigne, le Candida et la vaginite où ses propriétés fongicides, antiseptiques, toniques et parasiticides se sont avérées bénéfiques [218]. La plante produit des effets inhibiteurs sur les germes à Gram négatif du groupe typhoïde-paratyphoïde-entérite, en effet elle possède des propriétés germicides exceptionnelles [240] et peut tenir la dysenterie amibienne à distance [244]. Il aurait également une activité anticancéreuse [218]. Il a également été démontré que l'ail aide à la désintoxication du saturnisme chronique [244]. Il a été démontré que l'utilisation quotidienne de l'ail dans l'alimentation a un effet très bénéfique sur le corps, en particulier le système sanguin et le c?ur. Par exemple, des études démographiques suggèrent que l'ail est responsable de la faible incidence de l'artériosclérose dans les régions d'Italie et d'Espagne où la consommation de l'ampoule est importante [222]. Des recherches récentes ont également indiqué que l'ail réduit le métabolisme du glucose chez les diabétiques, ralentit le développement de l'artériosclérose et diminue le risque de nouvelles crises cardiaques chez les patients infarctus du myocarde [238, 254]. En externe, le jus exprimé est un excellent antiseptique pour traiter les plaies [244]. Le bulbe frais est beaucoup plus efficace en médecine que les bulbes stockés, un stockage prolongé réduit considérablement l'action antibactérienne [244]. Le bulbe est dit anthelminthique, antiasthmatique, anticholestérolémique, antiseptique, antispasmodique, cholagogue, diaphorétique, diurétique, expectorant, fébrifuge, stimulant, piqûres, estomacique, tonique, vasodilatateur [4, 9, 14, 21, 46, 165].

Arctostaphylos uva-ursi , Busserole

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {infusion : succédané/substitut de thé}) et fruit (fruits matures crus ou cuits [nourriture/aliment : brut(e) ou transformé(e)] et graines séchées et broyées [nourriture/aliment : farine]) comestible.



Plante à boisson importante localement.


Précautions

cf. consommation Note médicinale : ****

C

Carum carvi , Carvi

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, crues et/ou aromatisantes [adoucissantes]), fleur (décoratives et/ou aromatisantesµ1, dont boutons et tiges : cuites ou confites [vinaigre]), racine (avant floraison : cuites et/ou aromatisantes) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cinnamomum verum , Cannelier de ceylan
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3,5/-4°C

$1

Note : ****

Détails : Tronc (écorce [assaisonnement : épice]) et feuille (feuilles) comestibles.



Ecorce - épice ; plante cultivée pour son écorce. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Coriandrum sativum , Coriandre

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement, fruit (graines [assaisonnement : aromate, herbe, épice]) et racine (racines [nourriture/aliment : légume]) comestibles.



Graines sources d'une huile essentielle. Plante largement cultivée en Europe Centrale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Crataegus laevigata , Aubépine
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-9

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment] crus ou cuits {en confitures}) et feuille (feuilles) comestibles.



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

D

Daucus carota , Carotte (sauvage et cultivée)
Rusticité (résistance face au froid/gel) : très bonne pour beaucoup de variétés qui peuvent rester l'hiver en terre mais, de préférence, avec un bon paillage par-dessusµ<(dp*)µ

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres (avant floraison) : crues ou cuites), feuille (dont pétioles, jeunes et/ou trendres : crues et/ou aromatisantes), fleur (décoratives [crues]) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.



Usage culinaire :

-racines :
1) plats : crues (râpées en salade...) ou cuites (en potées, soupes, purées, en accompagnement de plats en sauce [coupées en rondelles le plus souvent], ou seules et cuites à la vapeur) ;
2) gateaux ;
3) jus ;

-feuilles (fanes) : en potages, pots-au-feu. Feuilles cuites comme potherbe.


Qualités : légume riche en carotène (provitamine A) mais aussi en fibres, minéraux, antioxydants et vitamines.


Précautions

ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de la carotte, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{1µ.

Les carottes provoquent parfois des réactions allergiques chez certaines personnes ; le contact cutané avec la sève est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

F

Filipendula ulmaria , Reine-des-prés (Reine des prés)

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (aromatisants (desserts, boissons)), fleur (dont bourgeon ; aromatisants (desserts, boissons)), feuille (très jeunes : fraîches (crues et/ou aromatisantes) ou séchées (tisanes)) et racine (aromatisantes (cuites)) comestibles.



Les racines sont consommées comme aliment de base.
Les fleurs et les feuilles sont utilisées pour aromatiser boissons (bières, vins) et desserts (fruits confits).
Les fleurs sont également transformées en sirop ; celui-ci peut être utilisé pour les boissons, salades de fruits ou comme garniture pour crème glacée.
Les jeunes feuilles, les fleurs et les racines sont utilisées brassées pour réaliser un succédané de thé.


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : ne doit pas être utilisé par des personnes sensibles à l'aspirineµ{{{0(+x)µ. Cela se rapporte-il à une ou plusieurs partie(s) ou à la totalité de la plante ? (qp*)

Note médicinale : ***

G

Geum urbanum , Benoîte commune ou benoite commune

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes (crues ou cuites) ou plus âgées (sel aux herbes)), fleur (décoratives (crues / cuites) ; dont bourgeons (cuits)) et racine (aromatisantes (crues / cuites)) comestibles.



Feuilles, racine, épice. Elle est utilisée comme plante/herbe potagère. Le rhizome est utilisé comme épice (succédané de clou de girofleµ{{{0(5(+),+x) ,{{{27(+x)µ, avec un soupçon de cannelle dans la saveur) dans les soupes et les sauces ; elle sert aussi à aromatiser les ales (bières anglaises ou à fermentation haute, bières et liqueurs ; la racine est également bouillie pour en faire une boissons ; elle est utilisée de préférence au printemps ; elle mesure jusqu'à 5cm de long.
Les feuilles sont utilisées pour le thé ; jeunes feuilles consommées en salade. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Glechoma hederacea , Lierre terrestre
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -40°C

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont jeunes et/ou tendres, dont pointes) et fleur comestibles.



Les jeunes feuilles sont consommées crues ou cuites ; elles ont un goût amer et peuvent être mélangées dans les salades et soupes (en petites quantités) afin d'ajouter une légère saveur aromatique et/ou pimentée ; elles peuvent aussi être cuites comme les épinards, en soupes etc..., ou utilisées comme assaisonnement ; elles sont disponibles très tôt dans l'année. Une tisane (succédané de thé est faite à partir des feuilles fraîches ou séchées ; celle-ci peut-être sucrée avec du miel ; elles sont souvent mélangées avec des feuilles de verveine. La plante a été ajoutée à la bière de la même manière que le houblon afin d'enlever et aussi d'améliorer son goût et sa qualité de conservation ; cette espèce était l'arôme le plus commun dans la bière avant l'utilisation du houblon à partir du 16ème siècle.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante serait toxique pour des grandes quantités consomméesµ{{{27(+x)µ, cf. lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

I

Inula helenium , Aunée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/souples ; saisies1)µ, fleur1 (ligules ; décoratives (crues ou cuites)1) et racine (cuites (sirop/compote sucrée)1)(1*). comestibles.(1*)



Feuilles, racine, herbe, épice, fleurs.
La racine est râpée et utilisé comme épice et aromate de liqueurs ; elle est également transformé en bonbons, confitures et sirop ; elle est aussi utilisée pour aromatiser les puddings, les sauces pour poissons, la bière et les cordiaux.
Les fleurs et les jeunes feuilles sont mangées ; elles sont amères ; les jeunes feuilles sont consommées comme légume (ex. : potherbe).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la consommation{{{1 (excessive µ(dp*)µ) de la racine peut entrainer/causer/engendrer/provoquer une réaction alleregique chez certaines personnesµ{{{~~1µ

Note médicinale : ***

L

Lamium album , Ortie blanche

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont pointes ; crues1/cuites1 et/ou aromatisantes (dont tisanes)1, fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, racine (jeunes et/ou tendres ; crues1 ou cuites1) et graines (germes1) comestibles.



Feuilles, fleurs - thé, nectar. Feuilles et fleurs consommées crues ou cuites localement. Les jeunes feuilles sont consommées comme collation ; elles sont également utilisées dans la soupe.
Les fleurs sont utilisées pour faire une tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Lavandula angustifolia , Lavande vraie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6 ou 7

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant}]) et fleur (fleurs {pétales et pointes fleuries} {fraîches ou séchées} [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant, herbe, épice}, garniture et base boissons/breuvages) {tisanes}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestibles.



Feuilles utilisées comme condiment. Fleurs comme aromatisant, herbe, épice. Les fleurs et les feuilles fraîches ou séchées peuvent être utilisées pour aromatiser les gelées, crème glacée et fromages ; les feuilles, pétales et pointes fleuries sont ajoutées aux salades, sauces, soupes, ragoûts, confitures et gelées.
Les fleurs peuvent être confites et utilisées comme garniture dans les boissons gazeuses ; les fleurs fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé ; elles donnent une huile essentielle utilisée comme arôme dans l'industrie alimentaire.


Précautions

ATTENTION : l'huile volatile peut rarement entraîner une sensibilisationµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Lythrum salicaria , Salicaire commune
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (zone 3)

$1$1

Note : **

Détails : fleur1 et feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges)1 comestibles.



Feuilles, racines. Jeunes pousses et feuilles consommées crues ou cuites comme potherbe (nettoyées, bouillies, lavées à nouveau et puis assaisonnées), localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

M

Matricaria chamomilla , Camomille sauvage

$1$1

Note : *

Détails : Fleur (dont boutons, fraîches ou séchées) et feuille comestibles (aromatisantes1 et/ou décoratives1 (dont boissons, desserts et plats)1).(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, fleurs - thé, aromatisant.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-feuilles et fleurs utilisées, localement, comme aromate et pour le thé ; les jeunes fleurs sont séchées et transformées en tisane ;
-une huile essentielle est extraite et utilisée pour aromatiser la crème glacée, les bonbons etc....(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : des réactions allergiques (épaississement de la langue, serrement de la gorge, gonflement des lèvres, de la gorge et des yeux, démangeaisons sur le corps) ont été rapportées avec la camomille allemande, mais elles sont rares ; les patients atteints de graves réactions allergiques au séneçon de Jacob (Jacobaea vulgaris) doivent être informés de la possible sensibilité croisée à la camomille et d'autres membres de la famille des Astéracées / Composées (par exemple, l'échinacée, la grande camomille, le chardon-Marie)µ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : *****

N

Nepeta cataria , Cataire

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, herbe, racines, épices.
Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :
-les feuilles séchées sont utilisées pour faire du thé ; elles ont un goût de citron et de menthe ; les feuilles et les pousses sont utilisées dans l'aromatisation et dans les soupes et les ragoûts ; elles sont également utilisées dans les sauces;
-les jeunes feuilles sont utilisées dans les salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

R

Ribes nigrum , Cassissier d'europe

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :
-les fruits sont utilisés pour les confitures et boissons ; ils peuvent également être utilisés dans les sauces et les tartes ; les fruits sont utilisés pour faire du vin ;
-les bourgeons sont utilisés pour l'aromatisation ;
-les feuilles fraîches sont consommées en soupes ; elles sont également utilisées comme épice dans la choucroute ;
-les fleurs sont utilisées dans la crème glacée et les liqueurs ;
-les graines sont la source d'une huile à haute teneur en oméga-6 utilisée dans les vinaigrettes ; elle est uniquement utilisée comme complément alimentaire.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Rosa gallica , Rosier de france

$1$1

Note : **

Détails : Fruits comestibles ; pétales utilisés en confiture.

Pétales - crus ou cuits. Ils peuvent être ajoutés comme garniture décorative aux salades, et peuvent également être cristallisés ou conservés dans du sirop. Ils sont également séchés et utilisés comme aromatisant dans les tisanes, et autres boissons, les gâteaux, etc.. Les pétales séchés et les boutons floraux sont un ingrédient important du mélange d'épices d'Afrique du Nord «ras-el-hanout».
L'eau de rose, obtenue en infusant à froid les pétales, est utilisée comme arôme dans diverses confiseries, en particulier les loukoum («Turkish Delight»).

La graine est une bonne source de vitamine E, elle peut être moulue et mélangée avec de la farine ou ajoutée à d'autres aliments comme supplément. Assurez-vous d'enlever les poils des graines.



Précautions

Il y a une couche de poils autour des graines juste sous la chair du fruit. Ces poils peuvent provoquer une irritation de la bouche et du tube digestif s'ils sont ingérésµ{{{5µ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Les pétales sont antibactériens, astringents et toniques [4, 61]. Ils sont pris en interne dans le traitement du rhume, des infections bronchiques, de la gastrite, de la diarrhée, de la dépression et de la léthargie [238]. À l'extérieur, ils sont utilisés pour traiter les infections oculaires, les maux de gorge, les blessures mineures et les problèmes de peau [238]. Le fruit de nombreux membres de ce genre est une source très riche de vitamines et de minéraux, en particulier en vitamines A, C et E, en flavonoïdes et autres composés bioactifs. C'est aussi une assez bonne source d'acides gras essentiels, ce qui est assez inhabituel pour un fruit. Il est étudié comme un aliment capable de réduire l'incidence du cancer et aussi comme un moyen d'arrêter ou d'inverser la croissance des cancers [214]. L'huile essentielle des fleurs est utilisée en aromathérapie pour lutter contre la dépression, l'anxiété et les sentiments négatifs [238].

Rubus fruticosus , Mûre : sauvage et cultivée

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/molles : fraîches (crues) ou séchées (tisanes) ; matures : tisanes, fruit (mûres) et fleur comestibles.



jeunes ou très jeunes feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes, ou utilisées en tisanes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

S

Satureja montana , Sarriette vivace

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, aromatisant, herbe, feuilles - thé.
Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées pour parfumer les viandes et les sauces ; elles sont utilisées dans les soupes, salades, farces, et plats avec des oeufs, de la volaille, des légumes et des olives ; les feuilles fraîches ou séchées peuvent être utilisées pour faire des tisanes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Stachys officinalis , Bétoine

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles et jeunes pousses [nourriture/aliment {épinards, soupes, plats de légumes, potherbe}]) et fleur (fleurs [accompagnement : garniture (décoration à manger)] et bourgeons floraux [nourriture/aliment : légume]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

T

Tussilago farfara , Tussilage

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes1)µ, fleur1 (dont bourgeons)1 et racine1 comestibles.



Les fleurs sont excellentes en salade. Leur tige est juteuse, légèrement sucrée et aromatique. Idem pour les jeunes feuilles. Plus caoutchouteuses, les feuilles plus âgées seront de préférence cuites (ex. : comme potherbe.

Avec les cendres des feuilles séchées, on a confectionné un substitut du sel qui présente l'intérêt d'être beaucoup plus riche en chlorure de potassium qu'en chlorure de sodium et, par conséquent, d'être très apprécié des personnes qui doivent suivre un régime sans sel. On le prépare en faisant d'abord sécher les feuilles puis en les faisant brûler (à l'extérieur, il va de soi) par petites quantités dans un récipient de métal. On recueille les cendres que l'on tamisera ensuite et conservera dans un contenant hermétique.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

U

Urtica dioica , Ortie

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (dont jeunes et/ou tendres pousses ; fraîches ou sèches ; saisies ou cuites), graines (mûres ou immatures ; aromatisantes (dont séchées ou rôties)) et fleur (bourgeons ; crus) comestibles. Les feuilles comme les fruits sont comestibles : ils peuvent être mangés crus, pliés ou roulés entre les doigts en boulette. Une fois secs, hachés ou cuits, ils perdent leur pouvoir urticant. Il est préférable toutefois de ne consommer que les jeunes plantes, car après floraison les feuilles contiennent d’abondantes concrétions minérales, les cystolithes, qui peuvent irriter les voies urinaires. Elles peuvent tout de même alors être préparées en tisane. Les jeunes feuilles peuvent être mangées crues (hachées en salade, dans un pesto, dans du beurre sur des canapés). Elles apportent alors une saveur fraîche et « verte », qui évoque crue le haricot vert et cuite l'épinard, saveur bien différente de celle des feuilles plus âgées, au goût plus fort et qui prennent en cuisant une odeur et un goût de poisson marqués, avec lesquelles on prépare une « brandade d'ortie ». Les jeunes feuilles d'ortie sont consommées plus fréquemment cuites, en légume dans de nombreuses préparations (soupes, gratins, quiches, soufflés, potées) à la façon des épinards. Elles sont également employées dans des desserts (tarte, sorbet). Moins connues, il existe aussi une recette d'escargots aux orties et de la bière d'ortie. Autrefois considérée comme un « plat de pauvre », l'ortie était dans la plupart des recettes associée aux pommes de terre. Les feuilles d'orties contiennent des protéines foliaires en bonne quantité (7,37 g pour 100 g de feuilles), une grande quantité de fer (4,1 mg pour 100 g, plus que la viande) et du zinc. On peut manger tel quel les fleurs, les femelles étant plus goûteuses car plus charnues, ou les mettre dans les plats. L'ortie est cultivée à des fins alimentaires pour ensuite être vendue dans les magasins d'alimentation bio, par exemple sous forme de potage en sachet déshydraté.(1*)



Les jeunes feuilles sont cuites comme herbe potagère (légume-feuille / légume vert, à la manière des épinards) et ajoutées aux soupes etc .. ; elles peuvent également être séchées pour l'hiver ; les orties sont un complément très précieux pour l'alimentation ; ils sont un aliment très nutritif qui est facilement digéré et est riche en minéraux (surtout le fer) et vitamines (surtout A et C) ; les jeunes pousses, récoltées au printemps, lorsqu'elles mesurent 15 - 20 cm de haut en plus de la tige souterraine sont très agréables. Les plantes sont récoltées commercialement pour l'extraction de la chlorophylle, qui est utilisée en tant qu'agent de coloration vert (E140) dans l'alimentation et la médecine ; un thé est fait à partir des feuilles séchées, celui-ci réchauffe pendant les journées d'hivers ; la saveur est fade, il peut être ajouté comme tonique au thé de Chine. Le jus des feuilles, ou une décoction de la plante, peut être utilisé comme un substitut de présure dans le caillage de laits végétaux (agent de coagulation/caillage / caille-lait). Une bière d'ortie est brassée à partir des jeunes pousses.


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles des plantes ont des poils urticants, provoquant une irritation de la peau ; cette action est neutralisée par la chaleur (cuisson) ou par un séchage complet, de sorte que les feuilles cuites sont parfaitement saines (propres à la consommation) et nutritives ; toutefois, seules les jeunes feuilles doivent être utilisées parce que les feuilles plus âgées développent des particules granuleuses appelés cystolithes qui agissent comme un irritant pour les reins ; les vieilles feuilles peuvent être laxatives ; n'utiliser que de jeunes feuilles et porter des gants robustes lors de leur récolte pour éviter d'être piqué . Interférences/intéractions possibles avec certains médicaments. Éviter pendant la grossesseµ{{{5(+)µ. Voir lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

V

Vaccinium myrtillus , Myrtillier

$1$1

Note : ****

Détails : fleur (tisaness), feuille (indéterminé) et fruit (frais (crus ou cuits) ou séchés (crus, tisanes (infusion)) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Verbascum thapsus , Molène bouillon-blanc

$1$1

Note : *

Détails : fleur1 (fraîches ou séchées ; aromatisantes (boissons colorées/teintées)1) et feuille (avant floraison ; fraîches ou séchées ; aromatisantes (tisaness)1) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***




Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !